Shloka le retour [ En cours de modification ]

Aller en bas

Shloka le retour [ En cours de modification ]

Message par Shloka le Ven 28 Mai - 17:22

~°Pirates°~


~°Présentation du Joueur°~


Prénom: Guillaume
Age: 23 ans
Ce que vous aimez: Rugby, foot, littérature fantastique
Ce que vous n'aimez pas: Me lever le matin et l'hypocrisie
Première Impression: J'adore le design du forum
Autres :
Comment avez vous connu ce forum?: Par le site "One Piece Scan"




~°Présentation du Personnage°~




Nom
Prénom: Shloka
Surnom:
Age: 22 ans
Sexe : M
Est-il existant ou inventé ? Inventé

Description Psychologique ( 5 lignes minimum ): Shloka a su tout au long de ses vingt-deux ans, apprécier ce que le monde pouvait lui apporter. Bien que ce soit un homme que l’on pourrait comparer à une marmotte du fait des longues siestes qu’il peut faire n’importe où, il reste néanmoins quelqu’un de bien différent des allures qu’il se donne. Ayant appris à se débrouiller seul depuis sa plus jeune enfance, il s’est créé une attitude lui permettant de se défendre contre les émotions qui pourraient le faire souffrir. Ne supportant pas la méchanceté gratuite et la fausse gentillesse, il reste toujours jovial et fidèle avec les personnes l’entourant. Il aime s’attacher à ces gens qui partagent sa vie, bien que parfois cet attachement peut être pris comme de la naïveté. Ayant vécu dans un environnement périlleux il est débrouillard, ne perdant jamais espoir il avancera toujours vers ce en quoi il croit.

Description Physique ( 5 lignes minimum ): Des cheveux blancs tombent au niveau de ses épaules, ceux-ci sont constamment ébouriffés ce qui arrange Shloka qui n'a pas le besoin de les coiffer, d'une taille plutôt petite pour un homme, un mètre soixante-dix, le jeune homme ne parait pas pour autant faible, son enfance dans un lieu dangereux lui permit d’avoir une structure musculaire bien bâtit. Son visage fin et ses yeux d'un gris clair lui donnent l'apparence d'une personne en qui l'ont peut avoir confiance. Mais Shloka arborait un étrange tatouage au niveau de l'œil gauche, une étoile rouge au-dessus de celui-ci, relier par une ligne rouge descendant en bas de l'œil gauche et s'arrêtant à la moitié de la joue du jeune homme formaient ce tatouage.

Pouvoir/capacité : ....
Grade : ....
Nom de l'équipage : A la recherche d'un équipage
Fonction au sein de l'équipage : ....


Histoire ( 30 lignes minimum ):


Shloka est né sur une petite île de pécheur se trouvant non loin de l‘archipel Sabaody, ce petit morceau de terre se nommait Tales et ne comprenait qu’un seul et unique village, la population était surtout composée de pécheur et de commerçant vendant les récoltes de la pêche et des terres qu’ils cultivaient. Sur la côte nord de Tales, non loin des autres maisons, on pouvait apercevoir un imposant manoir, celui-ci était magnifique, peint dans un blanc rappelant les couleurs des premières neiges et recouvert d’une multitude de fleurs plus somptueuses les unes que les autres, bien qu’un petit mur d’enceinte en délimité la propriété. Certains habitants ayant une imagination plus développer que les autres disaient même, que cette demeure était celle d’un être du ciel qui avait du malencontreusement la laisser tomber sur leur île.

Le cri roque qui retentit à l’intérieur de la résidence était bien moins céleste que le décor, les habitants interpellaient par ces cris, portèrent alors leurs attentions sur ce qui pouvait bien se passer.

« -Viens ici sale garnement, attend que je t’attrape!!! »

Gray le jardinier de la famille courait à perdre haleine, râteau à la main, chapeau de paille sur la tête et apparemment un sachet de farine étalé sur les vêtements. La personne pour qui le vieil homme hurlait toute sa colère, était un jeune garçon d’une dizaine d’année, ses longs cheveux bruns volaient au vent, bien que ceux-ci apportaient à Nogait un visage d’ange, il suffisait de prêter attention aux vêtements qu’il portait, pour se douter qu’il ne faisait aucunement partie de la famille qui habitait ici. Courant bien plus vite, il prenait un malin plaisir à stopper sa course pour narguer son poursuivant avec des grimaces diverses et variées, mais à trop vouloir jouer avec le feu on finit toujours par se bruler. Ne faisant pas attention à ce qu’il se passait devant lui, il heurta quelque-chose et finit les fesses au sol. Madame Swan l’intendante avait réussi à couper la course effrénée du jeune voleur. Affrontant dignement son regard inquisiteur et profitant alors du moment de mépris de l’immense femme, Nogait envoya d’un geste habile, le baluchon qu’il tenait dans ses bras en direction du mur d’enceinte.

« -Shloka à ton tour ! Héhé»

Le jeune garçon aux cheveux blanc tout aussi adroit que son ami, s’empara du paquet. Jetant un dernier regard à son ami pour vérifier que celui-ci pouvait facilement tromper la vigilance de ses poursuivants, il sauta agilement du mur et atterri sur l’herbe grasse de la prairie avant de s’enfuir sans attendre vers le village.

L’histoire de ces deux jeunes voleurs n’avaient rien de bien passionnante. Shloka et ses parents n’étaient pas originaires de l’île de Tales. Natif de Syrup Town se trouvant en East Blue, le père du jeune garçon un paysan comme tant d’autre, avait décidé après l’annonce de la grossesse de sa femme de quitter leur lieu de vie. A la recherche d’une vie beaucoup plus aisée pour sa famille et ayant toujours entendu parler des ressources monumentales ce trouvant sur Grand Line. Mais pour pouvoir emprunter la seul issue pour se rendre dans l’océan le plus dangereux de ce monde, il lui fallait avant tout de l’argent pour qu’un bateau pirate accepte de les prendre à son bord. Vendant tous les biens leurs appartenant, ne gardant que le strict nécessaire pour reconstruire une vie futur, le père réussit à soudoyer un capitaine peu scrupuleux. Mais le paysan n’avait malheureusement pas pensé à tout, une fois la traverser de Red Line effectuer, il dut donner tout le reste de son argent aux pirates pour que ceux-ci acceptent de les protéger pendant la traversée de Grand Line jusqu’à une île paisible. Le voyage dura un certain temps et la grossesse de sa femme avançait de jour en jour, étant conscient de l’état de santé de sa femme, il demanda au maitre du navire de les déposer sur la prochaine région habitée qu’ils croiseraient. C’est ainsi que pour la première fois, les jeunes parents mirent les pieds sur Tales.

Le seul village qui composait ces terres, semblait un lieu idéal pour un jeune couple rêvant d’une nouvelle vie, bien que les rêves de grandeur de l’homme de Syrup Town touchaient à leurs fins, il ne perdit pas espoir. Arrivant sans un sous et sans aucun matériel pour construire un abri, ils durent se rendre auprès du chef du village. Celui-ci était un homme fort bien bâtit, grâce à une vie de pécheur bien remplit, une gigantesque barbe lui tombait sur son ventre proéminent, cependant il se dégageait de lui un charisme et un respect de chaque être humain, qui rassura tout de suite les nouveaux arrivant dans un état de confiance. Le vieil homme les accueillis comme s’ils étaient d’anciens habitants, ayant bien compris le peu de moyen des voyageurs, il demanda à son unique fille de les rejoindre. Celle-ci était bien différente de celui qui lui avait donnée la vie, de longs cheveux blonds tombés en boucle sur ses épaules, un physique comparable aux légendes des sirènes que racontent les marins en escales et une prestance si parfaite, pouvait lui offrir l’égale d’une princesse des pays du sable. Bien que sa beauté était des plus troublante, l’expression dans son regard montrait en elle une grande tristesse. Borak le chef du village leur expliqua alors, que sa fille avait perdu son défunt mari depuis quelques jours, laissant derrière lui sa femme et son fils Nogait. Comme il n’y avait plus d’homme chez eux, il était difficile pour elle de subvenir au besoin de sa famille. Il accepta alors que ceux-ci logent chez la veuve mais, pour cela il fallait que le père de Shloka travaille bien plus que les autres en tant que pécheur, pour pouvoir apporter à l’ensemble des habitants de la maison de quoi se sustenter et vivre et après que sa femme ai accouchée, que celle-ci rejoigne les autres épouses pour travailler dans les champs et dans l’entretien de la maison. N’ayant pas vraiment le choix et trouvant la proposition tout à fait honnête, ils conclurent tout deux cet accord par une accolade.

Tout en restant prudent Shloka entrouvrit la porte de chez lui pour bien vérifier que personne ne s’y trouvait, n’y décelant aucune âme qui vive, il ouvrit la porte en la claquant et couru déposer son butin sur la table du salon. Etalant les fruits frais et les pots de confiture qu’ils avaient volés, il imaginait déjà dans sa tête quel festin il se ferait lorsque Nogait serait rentré. Un coup sec derrière le haut de la tête lui fit reprendre ses esprits, comprenant immédiatement qui se trouvait derrière lui, le jeune homme se retourna timidement tout en gardant le regard vers le sol. Son père plantait ses yeux noirs de colère vers lui, au même instant Nogait fit son apparition sur le pas de la porte, refusant de laisser son ami seul dans cette situation. Les minutes qui suivirent ne furent pas les plus agréables des deux garçons, Tsorik le père de Shloka, leur expliqua qu’il n’était en aucun cas acceptable de voler les biens des autres, que durant toute leur enfance il leur avait appris d’autre chose que celle de voler et qu’ils auraient dû demander à Monsieur et Madame Majes un peu de fruit et de confiture ce qu’ils auraient acceptés sans aucun soucis.

«- J’irais reporter ce que vous avez volés, mais vous irez offrir le plus gros poisson que nous pécherons demain en guise d’excuse »

Les deux jeunes inclinèrent encore plus leur tête en signe d’accord, puis repartir sourire aux lèvres vers l’extérieur de la maison. Tsorik savait qu’ils n’étaient pas de mauvais garçons, qu’ils aimaient surtout embêter les gens du manoir. En jetant un regard vers les objets volés, il repensa à toutes ses années qui étaient passées depuis qu’ils étaient arrivées ici. Lui et Arianna sa femme avaient appris à connaitre Éliane la fille du chef. Bien qu’elle les accueillit pendant un moment bien triste, elle accepta gentiment de partager sa maison avec eux. Un mois après leur emménagement, la jeune femme mit au monde un fils, celui-ci fut accueilli de tout le village, Borak leur prédit même que la venu de cet enfant était la signification de leur pleine intégration dans le village. Ils construisirent alors une toute nouvelle vie, Tsorik avait intégré l’équipe de pécheur, tandis que les deux femmes avaient rejoint les champs tout en élevant leurs deux fils. Shloka et Nogait avaient grandis ensemble, ils avaient appris à se connaitre et à se faire confiance, désormais aucun des deux ne voyaient sa vie l’un sans l’autre malheureusement on ne peut jamais prédire ce qui adviendra.

Quelques jours après l’histoire du vol, les deux jeunes garçons partirent avec Tsorik sur l’archipel Sabaody pour vendre les poissons qu’il avait pêché. Les pécheurs de Tales avaient l’habitude de se rendre dans les grandes villes pour vendre leurs marchandises, un radieux soleil surplombé toute la région ce qui augmenta nettement le taux d’affluence de la population sur le marché, ce qui fit le bonheur des habitants de Tales qui ne savaient plus où ils en étaient tellement ils recevaient de client. Comme à leur habitude Shloka et Nogait ne restèrent pas longtemps auprès des adultes, profitant de la cohue devant le magasin, ils se faufilèrent discrètement dans la foule jusqu’à ce qu’ils soient sûr que personne ne remarquerait leur absence. L’hilarité des deux garçons les menèrent en direction de l’extrémité sud de la Zone 30 de l’archipel, au-delà de celui-ci se trouvait une autre Zone bien moins calme la numéro 10. L’archipel était divisée en différente parties du fait de ses innombrables îlots qui le composait, les sections 30 et 40 étaient réservées au tourisme et au commerce, celle portant les numéros 50,60 et 70 étaient elles des périmètres affectés à la marine, aux hôtels et aux navires, tandis que les zones 10,20 et 30 étaient considérées comme des territoires de non-droit. Ces trois dernières étaient un endroit où il n’était pas bon trainer, sauf si vous êtes un pirate ou un marchand d’esclave, n’ayant pas conscience du danger qu’ils encouraient, ils continuèrent leur course effrénée, jusqu’à ce que quelque-chose de mou interrompe celle-ci, dans sa tête Nogait ce disait que cela devenait une habitude qu’il finisse les fesses à terre quand il courait. Ce n’est que lorsqu’ils portèrent leurs regards un peu plus en haut, qu’ils se rendirent compte que l’endroit n’avait rien à voir avec celui d’auparavant, bien sûr il y avait toujours des magasins et des marchands mais, bien différents de ceux qu’ils connaissaient, le territoire était bondés de personnage plus effrayant et douteux les uns que les autres, d’autres étaient attachées par de longue chaine et étaient tirées vers un immense chapiteau. Effrayer les deux enfants se posaient énormément de questions sur l’endroit où ils pouvaient bien se trouver, ils allaient très vite avoir des réponses à leurs questionnements. L’homme qui stoppa leur rué n’était autre qu’un puissant marchand d’esclave, étant presque aussi grand que leur maison il pourrait presque couvrir le soleil, si celui-ci n’était déjà caché par les branches des arbres. Toujours à la recherche de marchandise le colosse avait facilement capturé ses deux nouvelles victimes entre ses gigantesques mains, l’ainé des deux bien plus agile réussit malgré tout à se dégager de son emprise et lui enfonça l’épée se trouvant près du marchand, de toutes ses forces il pénétra la lame dans le mollet de son agresseur, la douleur de celui-ci était tellement intense qu’il propulsa Shloka dans les airs, le projectile finit sa course dans une benne d’ordure, son crane ayant touchait violemment la paroi il perdit connaissance.

Shloka c’était seulement réveillé le lendemain, tirait de son sommeil par un profond mal de crane et par une odeur putride. Essayant de rassemblait ses esprits, il se remémora les événements, se souvenant que Nogait se battait avec le vendeur d’esclave, il fut pris de terreur et escalada la paroi du conteneur. Le paysage qui se dévoilait devant lui, n’avait plus rien à voir avec l’archipel. Le jeune garçon était entouré de montagne de déchets dégageant une odeur répugnante, le soleil tapait fort dans cette région et de grands nuages de fumées se dégageaient des tas d’ordures. Cet endroit que l’on nomme « Le Gray Terminal » est un des endroits les plus dangereux connu, dans ce lieu sont entassés toutes les choses inutiles, les personnes qui ne servent à rien aussi, ne comptant aucune loi, ni médecin le territoire regorge de crime et de maladie. Les seuls moyens pour s’enfuir de cette lugubre contrée étaient, soit de faire route vers le mont Corbo, en passant par la forêt qui contient plus de bêtes féroces que sur les terres de Little Garden, ou entré dans Fussha village, la ville des riches et des nobles ce qui est quasiment impossible du fait de la grande muraille qui la protège.
Lorsque Shloka fut envoyé au Gray Terminal, il n’avait que douze ans, complètement dépitait par la perte de sa famille et de son frère de cœur, il eut énormément de mal à s’adapter à cette nouvelle vie qui lui était imposée. Ne trouvant pas le courage de combattre pour se nourrir, il fit preuve tout de même de détermination pour apprendre à grimper dans les grands arbres qui se trouvaient en bordures du tas d’ordure, développent ainsi une grande agilité. Les fruits des arbres ne suffisaient plus au jeune garçon pour se nourrir, il dut se résigner à affronter son nouvel environnement. Durant dix années Shloka appris à connaitre son lieu de vie, fouillant pour trouver de quoi se nourrir parfois il devait faire face à des criminels, des voleurs pour pouvoir subvenir à ses besoins. Ayant amélioré grandement son adresse à se faufiler entre la végétation, il réussit à se construire un abri en hauteur sur les branches. Bien qu’à l’origine il n’était en aucun cas un combattant, pour se propre protection il lui fallut se doter d’une épée trouvée dans les déchets pour se défendre contre les animaux sauvages de la forêt. Jamais il n’avait oublié durant cette longue période d’où il venait, gardant toujours espoir qu’un jour il retrouverait sa famille. La chance de Shloka arriva pendant la période des pluies, un navire pirate avait dû accoster à la crique des pirates car il s’était fait surprendre par la tempête qui se déployait au large, une pluie battante tombait depuis des heures, il était presque difficile de voir devant soi. Surplombant la crique, le jeune homme se trouvait sur le plus haut sommet des collines qui entouraient l’endroit, n’écoutant que son courage il plongea dans la mer déchainée, nageant jusqu’à la poupe du navire, il se dirigea ensuite vers le côté bâbord de celui-ci espérant trouvait la chaine du cabestan, ce qu’il réussit enfin à faire après avoir combattu contres les vagues, grimpant avec agilité le long de la chaine, il arriva jusqu’au sabord, vérifiant par l’ouverture qu’aucun pirate ne s’y trouvait, trouvant alors une cachette en fond de cale il s’y installa en attendant que le vaisseau accoste à un autre port.

Ne perdant pas espoir, il resta ainsi durant quinze jours, se nourrissant des rongeurs qui se trouvaient dans la cale et buvant l’eau de pluie passant par les cabestans. Les pirates s’arrêtèrent sur l’archipel Sabaody, Shloka n’aurait jamais pu tomber mieux, refaisant le même trajet que lorsqu’il s’était introduit il réussit à rejoindre un des îlots. Rencontrant un pécheur de l’île de Tales, qui n’avait pas reconnu le jeune homme, il lui demanda de l’emmener avec lui se faisant passer pour un proche de Borak le chef du village. Arrivant enfin sur la côte, il courut comme dans son enfance jusqu’à sa maison remplit de joie de pouvoir retrouver enfin les êtres si chers à son cœur. Dans sa folle course il percuta une jeune femme, s’arrêtant pour l’aider à se relever, il constata que c’était Eliane, bien que le jeune homme avait grandi et que sa carrure était bien plus forte qu’auparavant elle le reconnu de suite. Elle l’invita alors à la suivre jusqu’à sa maison, Shloka fut étonné de voir qu’elle ne le menait pas vers son ancienne demeure, mais celle de son père.

« -Eliane pourquoi ne va on pas chez nous? »

Les yeux de la jeune femme se remplirent de larmes, elle lui expliqua alors ce qui s’était déroulé durant son absence. Nogait avait réussi à s’enfuir et à rejoindre les siens après avoir transpercer la jambe du colosse. Tous les habitants du village avaient alors cherchés le jeune garçon disparut mais en vain, Tsorik et Arianna n’avaient pas supportés la perte de leur fils unique et c’étaient mourut petit à petit, ils étaient désormais réunis dans le cimetière du village où leurs âmes avaient pu rejoindre les océans célestes. Quand à son frère de cœur, celui-ci n’avait jamais accepté la perte de son ami, lorsqu’il eut l’âge de partir il s’engagea dans un équipage de pirate, dans le but de retrouver Shloka. Cela faisait maintenant quatre ans que l’ainé c’était engagé. Dépité par toutes ces mauvaises nouvelles que venait de lui apprendre la jeune femme, il perdit ses esprits. Elle l’accueillit pendant une quinzaine de jour, le temps que le jeune homme accepte la perte de sa famille. Mais il savait que quelqu’un croyait toujours en lui et qu’il était désormais en train de parcourir l’océan pour retrouver son frère. Durant la nuit il fit ses affaires ne désirant pas faire vivre à Eliane une nouvelle scène d’adieu, il vola une des barques des pécheurs sachant que ceux-ci ne lui en tiendraient pas compte. Il se dirigea alors dans la zone 10 de l’archipel Sabaody avec la ferme attention de rejoindre lui aussi un équipage pirate souhaitant partir à la recherche de Nogait.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shloka le retour [ En cours de modification ]

Message par Shloka le Mar 1 Juin - 16:36

Juste un petit message pour savoir si quelqu'un avait vu ma fiche ou non? Je sais que c'est les périodes d'examens donc c'est normal que ca prenne plus de temps, mais c'était juste pour savoir si quelqu'un m'avait remarqué lol ^^

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shloka le retour [ En cours de modification ]

Message par Grisom Resyl le Mar 1 Juin - 16:58

Je l'avais vue mais avant que tu ne la modifie. C'était encore en chantier quoi.

Mais tu fais de up le sujet sinon je crois que je n'aurais pas été le seul à passer à côté ^^

Sinon pour ta fiche :

Les descriptions sont un peu courtes et tu pourrais les rendre plus agréables à lire en les structurant un peu, ça fait un peu trop "bloc" à mon goût.

Au niveau de l'histoire j'aime bien l'idée, mais il y abeaucoup de fautes d'orthographe et de conjugaison, surtout dans la deuxième moitié. Une bonne relecture te permettrait de supprimer des fautes, dont celle-ci qui est la plus moche je trouve :
et c’étaient mourut petit à petit

Voilà c'est tout ce que j'ai à dire. En gros relis-toi et patiente ^^
avatar
Grisom Resyl
Swift Hammers
Swift Hammers

Localisation RP : West Blue
Rang/Grade : Forgeron
Supérieur : Jim Hawkins

Feuille de personnage
Points de vie:
500/500  (500/500)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shloka le retour [ En cours de modification ]

Message par Kobby le Mar 1 Juin - 17:37

J'ai aussi parcouru des yeux ta présentation sans la lire, j'ai remarqué qu'il y avait énormément de fautes. Une relecture attentive et l'utilisation de bonpatron.com pourraient t'aider.
Quand tu auras fini de corriger ces fautes, up le sujet et je passerai donner mon avis, s'il t'intéresse bien sûr.
avatar
Kobby
La brindille
La brindille

Localisation RP : South Blue, Gemeylrum
Rang/Grade : Sergent-chef

Feuille de personnage
Points de vie:
0/0  (0/0)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shloka le retour [ En cours de modification ]

Message par Maîtresse du Jeu de l'Or le Mer 2 Juin - 22:31

Bonjour Shlokas, et re-bienvenue sur ce forum.

En parcourant ta présentation, on peut relever un souci au niveau de ton écrit, car il ne dissocie pas totalement histoire et test RP.

Dans ton histoire, il est recommandé d'apporter des détails sur la vie de du jeune homme que tu interprètes, mais ici on a le sentiment que tu t'attaches trop sur certains points particuliers, quand tu intègres des dialogues, et pas suffisamment sur d'autres qui mériteraient plus de précisions.

Je te renvoies donc ici et t'invites à lire attentivement la fiche qui ne pourra t'être que bénéfique.

Ce problème mis à part, l'orthographe laisse aussi à désirer, mais avec un peu d'attention tu as la possibilité de rectifier cela aussi.

N'hésites pas à procéder à quelques corrections, et préviens nous lorsque tu estimeras avoir achevé ton histoire.
avatar
Maîtresse du Jeu de l'Or
Marraine de la Finance
Marraine de la Finance


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shloka le retour [ En cours de modification ]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum