Un top chef pour Smoker [En cours de modification]

Aller en bas

Un top chef pour Smoker [En cours de modification]

Message par Tiryon le Lun 7 Juin - 20:02

~°Marine°~

~°Présentation du Joueur°~

Prénom: Fabrice
Age: Blackjack
Ce que vous aimez: Les melons
Ce que vous n'aimez pas: Les planche a pain
Première Impression: Mhhhhhhh
Autres : Euhhhhh
Comment avez vous connu ce forum?: Des copains alcooliques

~°Présentation du Personnage°~

Nom Furanboyantsu
Prénom: Tiryon
Surnom: pas encore mais je sens bien le chef crotte
Age: 20 ans
Sexe : Mâle
Est-il existant ou inventé ? Inventé

Description Psychologique ( 5 lignes minimum ):

Ce que pense Tiryon pourrait se résumer en une simple phrase « J’ai la flemme ». En effet ce jeune homme est un fainéant de l’âme, cherchant toujours à esquiver le moindre effort quel qu’il soit. Il préfère de loin passer son temps allongé à regarder le ciel, c’est mieux si celui-ci est bien bleu et ensoleillé sinon cela lui donne le cafard. Mais depuis qu’il est dans la marine et plus précisément qu'il a été embarqué de force sur un navire, sa petite quiétude a été passablement dérangée ce qui le rend assez bougon. Depuis il essaie tout ce qu’il peut pour pourrir la vie de l’officier Smoker pour qu’il le vire de son équipage.

Description Physique ( 5 lignes minimum ):

Notre cuistot mesure dans les un mètre quatre-vingt pour une soixantaine de kilos environ, blond, toujours avec une coiffure en bataille comme s'il venait de sortir de son lit, ce qui est presque le cas étant donné qu’il ne se coiffe jamais, trouvant que cela n’est qu’une perte de temps. Il a les yeux de couleur bleu clair tirant vers le vert, vous regardant souvent avec un air surpris quand il a commis une bourde ou avec un regard blasé la plupart du temps. Un légère barbe toujours apparente du fait de son manque de volonté de se rendre présentable. Toujours ou presque une cigarette au bec, même éteinte car c’est une de ses habitudes d’avoir tout le temps quelque chose en bouche. Il possède aussi des lunettes de protection ressemblant à celles des aviateurs pendant notre seconde guerre mondiale qu'il laisse pendre à son cou, en général. Pour le reste il porte la tenue blanche de cuisiner qu'il n’enlève que très rarement.

Pouvoir/capacité : Rendre très mauvais tout ce qu’il cuisine, maniement de flammes plus qu'approximatif.
Grade : Cuistot
Nom de votre supérieure : Smoker
Fonction au sein de l'équipage : Chef coq

Histoire ( 30 lignes minimum ):

Tiryon est originaire de Fushia Town, un endroit calme et sans grand intérêt. Notre cuisinier commença donc son existence dans cette île, passant une enfance assez banale. Grandissant tant bien que mal dans ce village qu’il trouvait vraiment ennuyant, malgré que pour lui cette particularité faisait tout le charme de ce lieu. Ces parents le chouchoutait tellement qu'il passait son temps à s’amuser ou à dormir, ou encore à se relaxer. Ces deux dernières activités, il les pratiquait le plus souvent dans un immense champ bien vert.

Tout le temps allongé sur le dos dans l’herbe, avec un brin en bouche qu'il mâchait pour passer le temps en regardant sans s'en lasser le ciel. Dans ces moments là, rien ne comptait pour lui, absolument rien ni personne, comme si le monde extérieur n’existait pas. De temps en temps ses amis l’accompagnaient dans ces moments de flemmardise qu'il avait chroniques, même si bien sûr ils ne pouvaient pas être au même niveau de détachement que notre blondinet.

Quand vint son adolescence ses amis le délaissèrent, car c’était le moment où les gens commençaient à avoir des projets d’avenir, mais lui n’en avait absolument aucun. Devenant de plus en plus détaché des autres, Tiryon continua ses loisirs qui consistait à ne rien faire du tout. Bien que les années passèrent, rien ne changea chez cet adolescent, seuls sa taille, son âge et aussi les brins d'herbes qui furent remplacés par des furent les changements notables pendant cette période.

Puis, peu après sa majorité, en rentrant chez lui, ses parents eurent une discussion avec lui, enfin ce fut surtout eux qui parlèrent. Ils lui annonçaient que maintenant ils en avaient assez, que leur fils devait faire quelque chose de sa vie et pas passer son temps à ne rien faire. Ne suscitant aucune réaction ou émotion chez le garçon, les géniteurs s’énervèrent et lui dire qu’il devait dès lors partir d’ici. Sur ce, Tiryon réagit enfin et déclara « Aaahhh très bien j’y vais alors … » et fit ses affaires, étonnés mais non mécontents, sa mère et son père lui donnèrent de l’argent, enfin, de quoi survivre quelques temps.

Ainsi le jeune homme se retrouva dehors avec un bagage qui contenait quelques affaires et de l’argent, libre de faire ce qu’il voulait. Ne sachant guère que faire maintenant, le nouvel SDF marcha sans se soucier de la direction. Tiryon arriva bien vite au port de l’île et se dit pourquoi pas. Il embarqua donc dans le premier navire de transport qu’il aperçut.

Le navire fit voile jusqu'à Logue Town, son terminus. Rien ne s’était passé pendant le voyage, aucune révélation n’était venue troubler la flemmardise du jeune homme. Débarquant dans la ville sans vraiment penser à trouver quelque chose à faire, car, après tout, toutes ces constructions étaient bien loin de son vaste champ d’herbe où il aimait tant passer ses journées.

Alors qu'il passait dans une rue presque déserte, il entendit que l’on criait au voleur, leva les yeux en direction des cris. Tiryon vit qu’un homme quelconque avec un sac à main courait, poursuivi par une femme à lunette avec un katana à la main. La femme aperçut notre homme et cria « arrêtez-le ! ». Le blondinet regarda le voleur passer à coté de lui, d'un regard froid et ne fit rien, bien qu’il aurait pu facilement l’arrêter. Le criminel s’enfuit alors à toute jambe en riant, tandis que la fille s’était arrêté, essoufflée, et regardait Tiryon, dépitée. Le blondinet continua son chemin sans prêter attention à celle-ci.

Plus tard dans la journée, il arriva sur la grand-place de la ville et revit la femme qu’il avait croisée plus tôt. Elle était accompagnée par ce qui semblait être des soldats en uniforme et qui criaient de s’engager dans la marine, hurlant divers arguments. Tiryon faillit passer son chemin lorsqu’il entendit « … faites quelque chose de votre vie, engagez-vous dans la Marine … ». S’approchant du groupe, il vit que devant eux se tenait une sorte de stand avec des formulaires et d'autres prospectus qui expliquaient les différents postes accessibles au sein de la Marine. Il regardait d’un air distrait les grades marins, mais cela ne l’intéressait pas de faire tout ces exercices et de mourir au combat. Son attention se porta plutôt sur un endroit où se tenait un homme bedonnant qui avait des habits différents des autres personnes présentes. Il s’informa auprès de l’homme et apprit que celui-ci était un chef coq et qu'il cuisinait pour les chefs de la Marine. Après quelques instants à discuter, ou plutôt à se faire laver le cerveau, il signa un engagement pour se faire enrôler comme cuisinier, chose qu'il regretta amèrement tout aussi vite.

N’ayant jamais cuisiné, ce fut dès le début une catastrophe. Mais son instructeur n’espérait pas de miracle de ses recrues, se disant que le métier vient avec l’expérience et les ratés, inévitables. Heureusement, tout cela ne concerna pas notre ami. Lui qui pensait que cuisiner serait plus reposant qu'être soldat, il se trompait complétement. C’était aussi physique que les exercices, sinon plus : il fallait courir dans tous les sens, faire attention que rien ne brûle. C'en était trop pour un flemmard comme Tiryon. Aussi, lors des coups de feu, il avait prit l’habitude de se trouver un coin tranquille et, généralement, il allait piquer un somme dans l’un des laboratoires qui étaient vides en journée.

Quelques semaines à peine après son arrivée il fit quelque chose de terriblement stupide lors d’une de ses escapades pendant le coup de feu. Tiryon s’intéressa à ce que l'on faisait dans le labo où il faisait sa sieste. Il découvrit une sorte d’arme avec un mode d’emploi à côté. L’apprenti-cuisinier voulut l’essayer. Il était indiqué qu’il s’agissait d’un lance-flamme. Le jeune homme s'attarda sur les instructions. Après quelques minutes, il comprit que c'était très simple d'utilisation : il fallait juste appuyer sur le bouton du manche et les flammes partaient dans la direction voulue. Sortant avec l’arme en bandoulière sur ses épaules, il s'en alla sur un des terrains d’entraînement, désert en tant normal et encore plus à cette heure-là, puisque tout le monde mangeait. À peine arrivé, un homme massif se planta devant lui. Il fumait plusieurs cigares à la fois. Tiryon sentit que son compte était bon. L’homme le jugea, hocha la tête et le prit par le haut son uniforme. Il lui dit de se taire et de le suivre. Pensant qu’il allait se faire virer et être traîné devant la cour martiale ou pire encore, Tiryon baissa les yeux et suivit le Marin.

À sa grande surprise, l’apprenti ne fut pas conduit vers le commandant de la base ou face à son instructeur, mais bien au port pour monter sur un bateau qui s’apprêtait à partir. Quelque peu étourdi par la nature des évènements et sans vraiment comprendre ce que tout cela signifiait, il se laissa faire. Il ne comprit qu'une fois sur le pont, quand l’homme parla enfin et dit avec une voix rauque « C’est bête mais j’avais oublié de ramener un cuistot. Heureusement, maintenant c’est bon… Allez, en avant toute vers Grand Line ». Tiryon écarquilla les yeux et dit « Heeeeeeeeeeeein ?! » mais son destin était déjà scellé depuis que le colonel Smoker avait donné l’ordre de partir.

Test RP: Attendre le feu vert d'un admin



Dernière édition par Tiryon le Lun 7 Juin - 21:32, édité 3 fois
avatar
Tiryon
Tir O'Flan
Tir O'Flan

Supérieur : Océanos

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un top chef pour Smoker [En cours de modification]

Message par Enarik Santa le Lun 7 Juin - 20:29

Salut salut, et bienvenue

Apparemment l'orthographe n'est pas ton point fort, faire des erreurs ce n'est pas forcément trop gênant, mais ici c'est problématique. Avec un minimum d'attention et une relecture tu peux corriger une bonne partie de tes fautes, les lecteurs ne s'écorcheront plus les yeux sur ton texte comme ça.

Sinon, la description psychologique est trop superficielle je trouve, il faut que tu essayes de nous apporter plus d'éléments sur Tiryon que l'on perçoive mieux qui il est vraiment.

Et pour finir, n'hésites pas à ajouter des descriptions dans ton histoire, au niveau des paysages par exemple, et surtout au niveau des émotions du jeune homme, ça permettra aussi de mieux comprendre sa philosophie.

Bonne chance pour la suite ^^
avatar
Enarik Santa
Mister Black Day
Mister Black Day

Localisation RP : South Blue

Feuille de personnage
Points de vie:
750/750  (750/750)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un top chef pour Smoker [En cours de modification]

Message par Maître du Jeu au Trésor le Mer 9 Juin - 12:01

Bonjour et bienvenu à toi, futur marine

Je n'ai rien à ajouter à ce qu'Ernarik a dit dans l'immédiat, corrige nous bien cela et préviens nous lorsque tu l'auras fait, bon courage.




Spoiler:
avatar
Maître du Jeu au Trésor
Maître des Berrys
Maître des Berrys

Localisation RP : Partout et nulle part
Rang/Grade : Banquier
Supérieur : La surface

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un top chef pour Smoker [En cours de modification]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum