Il est 5h, Loguetown s'éveille !

Aller en bas

Il est 5h, Loguetown s'éveille !

Message par Samuel Berry le Dim 11 Juil - 21:27

[HRP] Je remet la fin du post précédent pour commencer ce nouveau sujet. J'ai rallongé un peu la chose. [/HRP]

Levant son bras valide dans un signe d’au-revoir, il se tint droit et s’éloigna à la manière d’un coq ayant une patte cassée. Fier, mais maladroit dans sa démarche. Tournant le plus rapidement possible entre deux coins de rues, histoire que l’autre ne le voit pas, il s’arrêta, mordit sa veste et d’un coup sec, se remit l‘épaule en place. Le veston étouffa légèrement le cri et la pluie fit le reste. Kan n’entendrait rien de cet épisode une nouvelle fois assez pathétique de Samuel. Direction le quartier général de la Marine de Loguetown maintenant. Malheureusement, cette pensée n’atteignit pas le cerveau du blond avant sa chute dans les abîmes de l’inconscience. Eh oui, à force de trop en faire, le corps ne suivait plus.


------------------------------

Il était cinq heures du matin et le soleil commençait tout juste à pointer le bout de son nez. Si l’on regardait bien, on pouvait voir poindre l’aube entre deux bâtiments un peu crasseux, rendant le tout assez agréable à regarder. Déjà, les commerçants s’affairaient, le boulanger faisait chauffer le four, le charcutier préparait son étalage, mettant les plus belles pièces de viande sur le devant tout en prenant soin de cacher celles qui bleuissait quelque peu, le facteur commençait sa ronde et la gent féminine s’en allait au lavoir pour blanchir les chemises de leur maris. Dans ce bal monotone que rien ne venait jamais perturber, un jeune homme, blond et d’apparence crasseuse au vu de ses frusques et des tâches de sang et de boue les parsemant, était allongé de tout son long la tête dans une des innombrables flaques d’une eau si sale que celui ayant le visage enfoui dedans pourrait paraître presque propre. Presque.

Mais les habitants ne se souciaient jamais de ce genre de choses assez fréquentes à Loguetown. Encore un poivrot qui aurait été en malmener un autre pour lui voler son maigre butin ou sa vinasse. Tout le monde vaquaient à ses occupations dans une sorte de cortège macabre, tant les mouvements, maintes et maintes fois répétés, étaient millimétriques. La pâleur du soleil ne rendant la chose que plus glauque et fantomatique. C’était cet instant que choisi une vieille virago pour faire son apparition. Ses chiards l’accompagnaient et, malgré leur âge qui paraissait avancé, ils semblaient plus bêtes l’un que l’autre. L’un des morveux, des trous pleins la tignasse et tenant une sucette à la main, fit tomber « accidentellement » son bien dans les cheveux blonds-sales de Samuel qui n’eut aucune réaction. Voyant que son coup tordus n’avait aucun effet, le lardon sauta à pieds joints dans la flaque, éclaboussant un peu plus le visage du blondin. La réaction ne se fit pas attendre et un grognement rauque sortit du gosier de Samuel qui n’ouvrit pas instantanément ses yeux, mais qui cherchait plutôt à prendre appuis avec ses bras. Les mioches eurent une réaction très infantile et, montrant du doigt le gueux qui se relevait, pleurèrent en cœur, attirant le regard de tous les curieux du coin. La rombière se retourna pour voir ce qui effrayait tant ses adorables bambins et lorsqu’elle aperçut la silhouette prostrée sur le sol, son sang ne fit qu’un tour et elle accourut pour les secourir.

Zieutant la scène, les badauds de la rue acquiescèrent d’un mouvement de tête au vu de la réaction de la mère protectrice. Si elle pouvait lui en coller deux-trois au passage, bien fait pour lui.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il est 5h, Loguetown s'éveille !

Message par PNJ OPR le Mer 11 Aoû - 15:28

Personnage interprété : Madame Bameur

La journée commençait mal pour Madame Bameur. Son incapable de mari avait encore picolé tout son solde la nuit précédente, oubliant au passage de faire des courses indispensables qui avaient valu à la mère et ses deux gamins de sauter le repas la veille au soir. Mr Bameur était rentré sur le coup de 5h du matin, crasseux et puant le mauvais alcool, maugréant quelques excuses incompréhensibles avant de s'écrouler ivre mort au milieu des escaliers.

Mais il en fallait plus pour abattre la quadragénaire. Ignorant la loque qui était étalée de tout son long dans l'escalier, elle avait pris ses deux petits anges, de vrais garnements mais dont elle ne laissait dire du mal par personne, et se rendait désormais chez sa mère pour lui confier leur garde le temps de se charger du cas épineux de son mari auquel elle comptait bien faire passer l'envie de boire le verre de trop.

Pas vif, déterminé, mine fermée, on sentait qu'il n'en faudrait plus beaucoup pour faire littéralement exploser la matrone. Comme cet autre cadavre ambulant, affalé là, au beau milieu de la rue. Si elle n'avait pas reçu une si bonne éducation, elle serait bien aller lui toucher deux mots. Mais à la place, la passante leva les yeux au ciel implorant le pardon pour ce malheureux pêcheur. Ce faisant, elle perdit un temps l'un de ses marmots des yeux. Et lorsqu'elle se retourna pour lui demander de presser l'allure, son visage vira au pourpre à la vue de son petit chérubin attaqué par ce déchet de l'humanité. C'en était trop pour un simple matin, adieu les pardons, Madame Bameur passa à l'action.

Au large vermine ! hurla t-elle en écrasant sans ménagement la main qui tentait d'agripper son enfant.

Puis tandis qu'elle lui assenait un coup sur la tête à l'aide de son sac.

Appelez la garde, que quelqu'un intervienne !

Un passant ne tarda pas et fila en direction du poste de la marine pour aller quérir des renforts, mais l'honorable Madame Bameur n'en démordait pas.

Cet homme est un dangereux criminel !

Dangereux criminel qui reçut en prime un ultime coup de pied parti droit dans ses côtes déjà fragilisées par le combat de la veille.
avatar
PNJ OPR
Conducteur des RPs


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum