Rutha Baga

Aller en bas

Rutha Baga

Message par Rutha Baga le Jeu 22 Juil - 22:20

~°Pirates°~

~°Présentation du Joueur°~

Prénom:
Age: Un an de plus que l'année dernière, un an de mois que l'année suivante
Ce que vous aimez: Plein de trucs
Ce que vous n'aimez pas: Plein de machins
Première Impression:
Autres :
Comment avez vous connu ce forum?:Par moi-même

~°Présentation du Personnage°~

Nom Baga
Prénom: Rutha
Surnom:
Age:30 ans
Sexe : Féminin
Est-il existant ou inventé ? Issue de mon imagination, donc inventé

Description Psychologique ( 5 lignes minimum ):

D'un premier abord, Rutha est une femme très douce et calme. Malgré les apparences, elle sait garder des secrets et ainsi peut devenir une confidente de confiance. Elle ne supporte pas la souffrance, et même si c'est un ennemi qui souffre, elle ira naturellement vers lui pour lui proposer son aide ou du moins son écoute. Attention, elle est gentille, mais loin d'être bête, si elle apprend qu'on lui a menti, elle ne le pardonnera pas avant longtemps. Par ailleurs, elle sera toujours souriante et de bonne humeur, et fera en sorte que tout va pour le mieux même dans le cas contraire. Une autre de ses particularités est sa maniaquerie obsessionnelle, la sirène ne supportant pas la saleté, elle pourrait passer des journées entières à faire du ménage, et quiconque l'interrompt dans sa frénésie du nettoyage, ou brise ce qu'elle a fait lorsqu'elle viens à peine de terminer en subit son courroux. Pour elle tout doit aller par paire, elle connait la place des choses au millimètre près et le simple fait de déplacer son rangement même par inadvertance provoque une crise d'angoisse à la jeune sirène, et dans ce cas là, il vaut mieux s'éloigner d'elle afin qu'elle puisse retrouver sa quiétude habituelle. Tout comme celui ou celle qui osera faire du mal à son araignée Kiki, se retrouvera dans de mauvais draps. Sa mygale étant sa meilleure amie, il est normal pour Rutha de la protéger et qu'importe le prix.

Description Physique ( 5 lignes minimum ):
http://2.bp.blogspot.com/_qwQHZTLomr4/SRRq5INDn1I/AAAAAAAAAAM/hk74bViziUI/s320/luchia42qy0.png
Avant tout de chose, il faut se méfier des apparences. Malgré ses trente années bien commencées, Rutha a gardé un air juvénile qui ne lui donne même pas quinze ans d'apparence. Ses cheveux blonds sont coiffés en deux longues couettes lui tombant au niveau des chevilles (ou de sa queue de poisson quand elle est dans un milieu aquatique), celle ci ornée par deux chouchous de couleur rose. Les cheveux qui ne font pas parti de ces deux couettes forment une sorte de casque lui tombant au dessus des épaules en formant un arrondi. Ses yeux, expressifs, sont bleus comme l'océan et sont les parties les plus visibles de son visage rond et doux. Rutha possède un léger complexe, celui de sa taille, celle-ci ne dépassant pas les un mètre cinquante et son manque de formes généreuses notamment au niveau de la poitrine.

D'un point de vue vestimentaire, le rose est sa couleur de prédilection. Même le moindre de ses colliers, bracelets et compagnie qui ornent ses poignets et ses chevilles qu'elle soit en tant qu'humaine ou sirène ont en eux une part de cette couleur, qui représente à ses yeux la féminité et la douceur. Lorsqu'elle est sur la terre ferme, et surtout depuis l'apparition de ses jambes, elle se plait à porter des robes légères lui arrivant au niveau des genoux. Sous sa forme de sirène, son soutien-gorge représente la forme d' un coquillage de couleur rose pâle tandis que sa queue d'un aspect transparent possède des rayures brunes.

race de poisson de Rutha

Pouvoir/capacité :

Grade :
Nom de l'équipage : Léviathan Pirates
Fonction au sein de l'équipage : Femme de ménage, cuisinière.

Histoire ( 30 lignes minimum ):

Naissance et premières années d'une petite sirène.

Je suis née dans un petit lac de Mogwai Mountain un soir de pleine lune, mes parents formaient un couple unis, ils étaient tout deux de la race des poisson acrensis, dont j'ai hérité de la petite taille m'offrirent une éducation basée sur le respect d'autrui, pour eux chacun se valait et nul race ne pouvait en dominer une autre. Ma mère, une sirène qui fut autrefois une esclave fut libérée par l'homme poisson qui deviendrait plus tard son mari et mon père. Depuis mon plus jeune âge, je fus habituée à la flore et la faune sauvage de l'île et appris à l'apprivoiser sans crainte. Les êtres humains arrivèrent rarement sur cette île de leur plein gré car beaucoup d'entre eux avait peur de se faire dévorer par l'un des animaux qui y vivaient. Je vivais quasi toute seule avec ma mère, mon père étant souvent en voyage. De ses nombreuses aventures, il me rapportait souvent des recettes de cuisine, que j'expérimentais avec beaucoup de plaisir, inventant parfois de nouvelles saveurs qui ravivait les papilles gustatives de mes invités.

J'aimais regarder ma mère faire le ménage dans notre logis, en tant que sirène qui se respecte, elle faisait chaque chose en chantant de sa voix douce et envoûtante. Elle était mon modèle, tout ce qu'elle pouvait réaliser était parfait à mes yeux d'enfant. A l'époque, celle de mes cinq années environ je n'osais pas la déranger dans son travail et admirait le tas de poussières faire une montagne lorsqu'elle passait le balai. Mais un jour se fut le drame ! Alors que je jouais tranquillement avec un rat, je me pris la queue dans l'anse du seau rempli d'eau que ma mère utilisait pour nettoyer le sol et je tombais tête la première dans le gros tas de poussières. Pendant plusieurs minutes, je toussais, me sentais sale et je culpabilisai, je venais de gâcher tout ce que ma mère venait de faire, et si elle voyait la catastrophe, je pouvais douter de ma survie à coup sûr. Je devais réagir vite, je décidai alors d'utiliser ma queue comme une serpillère afin de nettoyer le sol couvert de poussière, mais la situation empira.

Maniaquerie quand tu nous tiens.


Plus de peur que de mal, ma mère ne me sermonna même pas, lorsqu'elle vit l'étendue des dégât, elle me fit juste prendre un bain d'eau bien chaude pour nettoyer ma queue. Dès le lendemain, après un repos bien mérité, et que nous déplorions la disparition du rat qui avait prit la poudre d'escampette après sa mésaventure, ma mère m'offrit le matériel de la femme de ménage parfaite. Cette fois ci c'était à mon tour de tout ranger, dépoussiérer, balayer, etc. Plus je voyais le sol et les meubles briller et plus j'en étais fière. Qu'il était bien plus agréable de vivre dans une maison bien propre qui sentait bon. Je passais des journées entières à faire en sorte de rendre notre lieu de vie le plus sain possible, la moindre poussière qui y venait se faisait vite détruire. Mon père, s'inquiétait de cette situation, depuis qu'il remarqua mon refus d'avoir tout animal avec moi. Malgré les conseils des médecins qu'il côtoyait, rien ne pouvait me guérir. Pendant plusieurs années je restait enfermée dans mon objectif et devenais de plus en plus exigeante avec les autres et moi-même. La saleté devint rapidement une phobie, j'en étais arrivée à me laver les mains à chaque fois que je touchais un objet ou une personne. Le peu d'ami que j'avais, je les perdais aussi vite qu'un aspirateur détruit un tas de poussière. Les années passèrent et j'étais de plus en plus seule et plus je me sentais isolée plus je m'acharnais à tout nettoyer.

Un cadeau qui change la vie.


Cette routine dura pendant environ une quinzaine d'année encore, jusqu'à ce que mon père me présente une araignée que lui avait donné un de ses amis. Ce fut le coup de foudre, je la trouvais si mignonne avec ses deux petites dents façon vampire, ces deux couettes aux rubans roses, sa tête mauve à pois vert pomme et son corps vert à pois mauve. Très vite, je lui donnait le merveilleux prénom de Kiki elle devint ma meilleure amie. Grâce à elle, je relativisai, je ne pensais plus aux tâches ménagères. Elle était la seule qui arrivait à me faire sortir de ce cercle vicieux, celui de la recherche de la propreté sans faille. Sa présence, me rendait tout simplement heureuse.

J'appris peu à peu à m'ouvrir au monde extérieur et à accepter que l'on rentre dans ma bulle, j'aimais écouter les histoires des navigateurs et rêvais secrètement de faire parti d'un équipage pirate. Depuis toujours, je vivais tranquillement, je ressentais alors un besoin d'aventure. Cette ambition restait cependant secrète, je n'osais pas avouer cela à mes parents et à mon entourage par peur du ridicule. Une sirène dans un bateau, surtout venant de mon île perdue, mais où avais-t-on déjà vu ça ?

Un changement de taille et un rêve à réaliser.

Quelques semaines avant mon trentième anniversaire, je me sentais toute étrange. Je sentais que quelque chose en moi allait se transformer. Ma mère m'avait bien expliqué qu'a nos trente ans à nous les sirènes, que nous connaissions un changement très important au niveau physique. J'étais sans le savoir, devenue plus fleur bleue et avait des maux de tête et de ventre plus que douloureux. A part, prendre mon mal en patience, je ne pouvais rien faire de plus. La nature suivait son chemin et un matin je me réveillais avec une sensation étrange au niveau de ma queue.Lorsque que je vis ce qu'il en était, je n'en croyais pas mes yeux, en effet ma queue s'était scindée en deux et formais une sorte de paire de jambes écailleuse. Ma première réaction, fut de pleurer à chaude larme, tant cet évènement allait changer ma vie. Puis je tentais de marcher comme les humaines. Au début, je passais mon temps à tomber, peu habituée à me déplacer de la sorte. Dans l'euphorie, je révélai mon désir de partir sur les mers et de rejoindre un équipage pirate à mes parents. Loin de se moquer de moi, ceux ci approuvèrent ma décision et m'encouragèrent dans cette voie.

Test RP:

Je ne mis pas longtemps à préparer mes affaires pour prendre le large le lendemain qui suivait. Mes parents ne pleurèrent pas mon départ et pour la première fois de ma vie je bu une substance que l'on appelle le Rhum. rapporté par mon paternel lors d'un de ses nombreux voyage, ma mère me recommanda cependant de faire attention aux personnes que je pouvais rencontrer sur mon chemin et de ne pas me laisser faire. Je notai ses conseils dans un coin de ma tête et m'endormis tranquillement afin d'être en forme pour me lever aux aurores et rejoindre le destin qui m'attendait.

Un bruit sourd me réveilla pendant la nuit, sûrement le fruit de mon imagination, pensais-je dans un premier temps mais les voix que j'entendais m'étaient familières...bien trop.

- Je vous en prie monsieur ne faites pas de mal à ma famille, tuez-moi à leur place ! Ma femme et ma fille méritent de vivre longtemps.

L'homme lui répondit en riant avec mépris. Il se moquait de mon père et le lui fit bien savoir.

- Vous n'êtes que de la poiscaille, rien de plus !

Ma mère fut choquée par les propos de mon père. Elle qui n'avait connu que cet homme dans sa vie, ne se voyais pas vivre sans.

- Ne dis pas des choses comme ça, sans toi, la vie ne sera plus pareille
.

Elle pleurait, sa voix se fit tremblotante.

- Je ne veux pas te perdre, ni toi, ni Rutha...notre enfant que nous avons tant aimé.


- Vous avez une fille...intéressant. Montrez la moi et je serai peut-être conciliant avec vous si elle est à mon goût. Je ne me suis même pas présenté à vous, je vais donc réparer cette erreur de ce pas. Déjà je vais commencer par vous révéler mon nom, après ce que je vais faire à votre enfant chérie, vous méritez bien de le savoir. Je suis Maped Grapas. Gardez bien ce nom en tête, je ne vous le répèterai pas. Vous voulez savoir ce que je suis ? Un homme qui s'est échoué sur cette île, et qui voudrait bien en profiter un peu. Ce que je ferai.

- Jamais je ne vous laisserai la toucher avec vos sales pattes. Je vous tuerai de mes mains si il faut vous en empêcher.


L'homme éclata d'un rire tonitruant, d'un ton qui me semblait mesquin. J'étais dans mon lit, les draps me recouvrirent entièrement comme pour me protéger, J'avais peur, pour la première fois de ma vie, je ne me sentais pas en sécurité chez moi. J'avais pourtant l'habitude du danger qui pouvait survenir à tout moment.

Quelque chose de terrible allait se passer et je restai dans mon lit à ne rien faire. Il fallait que je réagisse rapidement. Je fis un câlin à Kiki, elle même était agitée.

-N'ai pas peur ma Kiki, ce n'est rien, nous ne sommes pas en sucre. Soit courageuse ma jolie !

- Kriiiiiiiik kriiiiiiiiiiik kriiiiiiiiiiiik kriiiiiiiiiiiiik !

- Je sais que tu as peur, mais il ne le faut pas.

Je lui dit ça alors que je tremble moi-même de frayeur, je me dois de lui montrer le bon exemple, alors Rutha reprend toi. Ce n'est rien, tu te fais des idées, tu es tout simplement stressée à l'idée de quitter ta famille. Quoi de plus normal ?


Ressentait-elle la même chose que moi? Prise de panique elle se cacha au fond de mes couvertures, le sommeil ne me revint pas, ces voix étaient bien trop réelles, pour n'être que le fruit de mon imagination. Je devais vérifier ce qu'il se tramait. Je sortais d'un coup de mon lit

J'avais sur moi mon balai qui me servait surtout de grigri en cet instant. A peine avais-je descendu la dernière marche de l'escalier en bois que j'entendis mon père me sermonner sèchement pour la première fois de ma vie.

- Rutha ! Retourne dans ta chambre tout de suite !


L'inconnu me vit et une lueur étrange brilla dans ses yeux. Il était grand et massif, son sourire montrait bien son intention de nuire. J'étais tétanisée et ne pouvait pas bouger. Ma mère qui se doutait de ce qui allait se passer, se jeta sur l'homme pour me protéger. Elle refusait que l'on fasse du mal à sa famille et ne pensait pas aux conséquences de son acte.

- Sale garce, tu va me le payer.


Un coup de feu retentit aussitôt et la balle atteignit la femme qui m'avait élevé avec la plus grande tendresse, en plein dans son cœur. Le sang s'écoula rapidement, puis elle devint livide. Juste avant de rendre son dernier souffle, elle me prononça ces mots:

- Rutha, quoiqu'il arrive, garde toujours le sourire, je ne veux pas que tu pleure. Promets-le moi.


- Maman...! Oui je te le promets.


Je n'avais qu'une envie, celle de faire exploser mes larmes sans m'interrompre, je voulais hurler ma haine, faire en sorte de briser les tympans de cet homme avec mon malheur. Mais j'avais fait une promesse à ma mère, et je me devais de la respecter, peu importe le prix.

- Je serai toujours de bonne humeur, pour toi maman.


L'homme se jeta sur moi, mais fut reçu à coups de balai jusqu'à ce qu'il tombe sonné, sur le carrelage. Je ne pouvais pas le laisser faire ce qu'il voulait. Mon père quant à lui pleurait la mort de son épouse et voulait la venger. Je repensais à l'éducation que j'avais reçue et m'adressai à mon père:

- Papa, ne fais pas ça ! Tu m'as toujours dit qu'il fallait pardonner, alors prouve le moi. Et puis c'est ce que maman aurait voulu...

Si seulement, elle ne s'était pas interposée...


Mes paroles le touchèrent profondément, il savait que j'avais raison, malgré son désir de tuer celui qui lui avait enlevée la femme qu'il avait toujours aimé, il se rétracta et alla se coucher.

- Rutha...puisque c'est une promesse que tu as fais à ta mère, je la tiendrai, mais je ne te promet pas que, je ne ferai rien si ce monstre touchait à un de tes cheveux.


Je ne pouvais détacher mon regard du criminel, je ressentais à la fois une crainte et une haine intense, au plus profond de mon âme, je voulais que cet homme souffre le plus possible, pourtant je ne devais rien faire, la promesse que j'avais faite était bien plus importante qu'une simple vengeance. Ma mère était tout pour moi, elle qui voulait voir mon épanouissement, ne le pourrait plus jamais et tout cela à cause d'un homme qui ne pensait qu'à son plaisir d'égoïste. La rage bouillonnait dans mon sang, mais je devais garder cette colère en moi.

Tu demande à ton père de ne pas en vouloir à cet homme et en même temps tu voudrais le tuer de tes propres mains ? C'est bien hypocrite, tu ne trouves pas Rutha?

Je me retrouvai seule avec l'individu. J'aurai pu profiter qu'il soit abasourdie pour lui planter un couteau de cuisine à la gorge mais je n'en fis rien. Je me dirigeais vers la cuisine, et prépara un repas. Une heure plus tard, le temps que tout soit prêt, je retournai vers l'homme et le réveillait, un sourire sans conviction s'était dessiné sur mon visage. Je ne devais pas lui montrer ma rancœur.

- Même si vous êtes un monstre, je ne vais pas vous tuer...je ne veux pas devenir comme vous. C'est ce que ma mère aurait voulu.

Mes gestes trahissaient mon état d'esprit. La peur ne m'avais pas quitté un seul instant. J'étais si frêle par rapport à lui, qu'il lui aurait été facile de me faire du mal. Il me regardais fixement et me mit mal à l'aise.

- ...

Le silence était pesant, et plus le temps passait, plus le risque que cela se termine en catastrophe augmentait. Je décidai de briser cet instant en lui parlant d'une voix sèche.

- Je vous ai préparé ce repas, après tout, je ne sais pas dans combien de temps vous allez vous nourrir à nouveau, et si vous allez survivre à cette île. Mangez et allez vous en le plus vite possible. Je ne veux plus vous revoir, ne me dites rien et partez !

Abasourdi par mes propos, il finit par se restaurer et sans un remerciement, s'en alla.

Je fis le ménage à fond, le temps ne comptait plus pour moi. Les heures passèrent, et le soleil se leva enfin. Je montai à nouveau les marche de mon escalier, pris les affaires que j'avais préparer la veille et mis Kiki sur mon épaule. Juste avant de m'en aller, je rentrai dans la chambre de mon père et l'enserra dans mes bras.

- Papa, je vais réaliser mon rêve...pour toi et maman.


Je partis avec un grand sourire sur le visage, enfin il s'agissait d'un masque et non d'un sourire véritable, en fermant doucement la porte. Mon père referait sûrement sa vie avec une jolie sirène qu'il rencontrera. Je ne pouvais que lui souhaiter de retrouver ce bonheur. Ma vie désormais se trouvait sur les mers, rien ni personne ne pourrait m'arrêter. J'étais seule à présent, personne ne pouvait me voir. Je pris alors la décision, de me laisser aller. Mes sanglots s'écoulèrent pendant un bon moment en silence. Enfin, je m'essuyai le visage, à présent j'étais prête pour atteindre mon objectif.

Rutha
Mère de Rutha
Père de Rutha
Inconnu
Kiki


Dernière édition par Mildeya Iko le Mer 8 Sep - 21:29, édité 10 fois
avatar
Rutha Baga
La petite sirène
La petite sirène

Rang/Grade : Femme de ménage/cuisinière

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rutha Baga

Message par Sanji le Ven 23 Juil - 1:06

Ouaisssss Mildeya-chan reprend une sirène !!!!! Et cuisinière !! J'espère que nous nous croiserons en jeu afin que nous puissions échanger comparer nos dons !

Moi moi moi je veux me confesser auprès de Rutha-chan !
avatar
Sanji
La jambe noire
La jambe noire

Localisation RP : Water Seven
Rang/Grade : Cuisinier et protecteur de ces Dames
Supérieur : Luffy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rutha Baga

Message par William Morgan le Ven 23 Juil - 1:11

Mmm, les Leviathan recrutent encore et toujours. Décidément les poiscailles se reproduisent comme des lapins ! Et ça c'est sans compter le monopole quasi total exercé sur les sirènes. Tsssk, pirates !
avatar
William Morgan
Red Will
Red Will

Localisation RP : South Blue
Rang/Grade : Vice-Capitaine
Supérieur : Brask Roc

Feuille de personnage
Points de vie:
750/750  (750/750)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rutha Baga

Message par Tiryon le Ven 23 Juil - 2:02

J'adore le personnage Mr Red
Je pense que le mien va te traité comme une gamin tout du long x)

Sinon petit point important, les sirènes n'ont pas de vrai jambe, c'est la queue qui se divise en deux pour former des sortes de jambes ^^
Enfin peut être attendre confirmation quand même ^^

PS: Je viendrai jouer avec ton kiki Mr Red
avatar
Tiryon
Tir O'Flan
Tir O'Flan

Supérieur : Océanos

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rutha Baga

Message par Maître du Jeu au Trésor le Dim 25 Juil - 17:09

Rebienvenue !

N'oublie pas de préciser quel type de poisson est Rutha et d'adapter sa description physique si besoin. Je ai juste une précision à te donner pour ton histoire :
La nature suivait son chemin et un matin je me réveillais avec une paire de jambes nues, blanches et fines.

Lorsqu'on parle de "jambes" pour une sirène dans une One Piece ce ne sont pas vraiment des jambes humaines avec de la peau, c'est sa queue qui se coupe en deux et elle peut prendre appui dessus pour marcher mais cela reste en écailles malgré tout

On sent que tu es plus à l'aise qu'avant dans l'écriture et que ton personnage n'a pas été improvisé sur un coup de tête, c'est bien ^^

Essaye p-e de mettre les titres en gras ou autres petits effets visuels qui rendraient ta fiche agréable à lire. Ta prose est encore maladroite et un peu lourde par endroit mais cela s'améliorera au fur et à mesure de l'écriture je pense.

Une fois ces précisions (la queue et la race de poisson) modifiées tu pourras faire ton test rp et le mettre, bon courage !




Spoiler:
avatar
Maître du Jeu au Trésor
Maître des Berrys
Maître des Berrys

Localisation RP : Partout et nulle part
Rang/Grade : Banquier
Supérieur : La surface

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rutha Baga

Message par Rutha Baga le Dim 25 Juil - 22:18

Modifications faites et test rp posté^^
avatar
Rutha Baga
La petite sirène
La petite sirène

Rang/Grade : Femme de ménage/cuisinière

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rutha Baga

Message par Maître du Jeu de Hasard le Lun 26 Juil - 5:01

Pas mal du tout, mes yeux n'ont pas fondu de se brûler contre trop de fautes et le personnage est sympa, il te manque juste deux choses pour écrire un récit inoubliable.

La première, c'est l'expérience. L'histoire est vue et revue, on est en plein schéma narratif avec une situation initiale, l'élément perturbateur brut et tout ce qui s'en suit, le souci dans le cas présent c'est que tu donnes des éléments mais aucune explication. Les parents de ton perso ont choisi la vie reculée dans un endroit où personne n'ose aller, hors eux y vivent et on se demande un peu pourquoi puisque quand un détrousseur anonyme se pointe ils ne peuvent rien faire pour l'arrêter. La situation elle-même présentée manque d'affinage, le vilain de l'histoire n'a ni nom ni réelle motivation, c'est juste un méchant qui assume son rôle de méchant et sert de prétexte à Rutha pour se tirer de chez elle, c'est un peu maigre. Pour faire résonner une histoire, tu peux prendre des éléments vus et revus, mais il faut y ajouter ta touche personnelle, quelque chose qui dans la forme me fasse oublier le banal du fond, ce qui est un échec ici. Veille a trouver une raison à tout détail de ton histoire, la vie en surface, l'éducation pacifiste et "cage dorée", la venue du méchant, le besoin d'évasion de Rutha, le fait même que le contact de Kiki lui ouvre l'esprit, toutes ces choses devraient être davantage expliquées au lecteur.

Second point, il manque l'émotion. Ton ton flingueur neutre l'est beaucoup trop, il ne convient pas pour un personnage sensible comme le tien. Pour en revenir à la scène du meurtre, tu dis en gros "il a tué ma mère, mais je pardonne, je lui donne même à bouffer parce que je suis polie. Puis après tout, papa trouvera bien une autre sirène". Je résume à peine tu es passée d'un élément à l'autre sans grande fioriture, Rutha vient de vivre un moment incroyable dans sa vie et tout le reste va en découler, ça méritait de vouloir atteindre ma sensibilité de lecteur pour me toucher, ici tu n'as pas quitté la narration neutre et externe à l'histoire, je pense qu'on ne doit pas raconter le dramatique de son perso comme un synopsis de film qu'on a vu il y a longtemps.

De l'émotion, du confort au lecteur par les explications - ne serait-ce qu'implicitement - des faits que tu lui donnes, voilà ce que j'attends de toi pour ma part.

Je te mets un niv 3, tu n'es pas loin du 4 mais il manque encore un peu d'aide immersive pour que je te le donne. Je t'encourage à appliquer tout conseil qu'on pourra te donner pour passer au niveau suivant et si tu veux refaire ton test rp ou faire un tour dans la zone d'entraînement à la narration je veillerai à suivre ta progression pour t'aider au mieux à t'améliorer. Surtout ne te décourages pas. Wink




Allons Invité, ce n'est qu'un petit billet d'humeur. HA HA HA HA HA!


C'est moi qui ai la carte au Trésor.


Spoiler:

[08:16:08] * Enarik Santa adule Hasard
[18:59:18] * Sieg von Wilhelm adule Hasard
[22:11:12] @ Edword Boobap : j'te kiffe Hasard
[22:51:49] * Marco idolâtre Thierry
[02:28:16] Morizui Ryuko : King Hasard !
[20:10:46] @ Marco : génial Thierry, magnifique
[20:15:12] @ Edword Boobap : ooooh ! merci hasard ! je t'adore !
[00:47:37] Mildeya Iko : Hasard, toi tu es le Démon!
[02:38:41] Danpachi : Haz', j'suis fan de toi :raid:
[20:24:55] @ Ambassadeur du Jeu Fou : fait un un mini lèche à hasard
[04:54:45] @ Nami : oh, j'ai rêvé de toi Has

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rutha Baga

Message par Maître du Jeu de Loi le Lun 26 Juil - 14:57

Rien à redire à la critique ô combien pertinente de mon collègue qui fait décidement un travail fou à 5h du matin.

Point positif : je n'ai pas eu à nettoyer mes yeux au vitriol.
Point négatif : le test RP est à la limite de l'insipide, aucune émotion.

Je tendrai à voter pour un niveau 3 aussi mais afin que tu puisses accéder à GL et à l'équipage des Leviathan, il te faut un 4. Tu as donc gagné le droit de refaire ton test RP en y mettant de l'émotion, de la tristesse, des larmes, de la sueur et du sang !
Bonne chance la femme de ménage des fonds marins !
avatar
Maître du Jeu de Loi
Avocat du diable
Avocat du diable


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rutha Baga

Message par Rutha Baga le Lun 26 Juil - 17:28

Je m'y attèle au plus vite. Je peux recommencer entièrement mon test rp car celui ci après réflexion, ne me plait pas beaucoup ? Ou alors juste le modifier en ajoutant ce qu'il manque pour faire de l'émotion?

En tout cas merci de vos commentaires Smile
avatar
Rutha Baga
La petite sirène
La petite sirène

Rang/Grade : Femme de ménage/cuisinière

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rutha Baga

Message par Maître du Jeu de Hasard le Lun 26 Juil - 21:02

Recommence tout ce que tu veux on te relira. ^^




Allons Invité, ce n'est qu'un petit billet d'humeur. HA HA HA HA HA!


C'est moi qui ai la carte au Trésor.


Spoiler:

[08:16:08] * Enarik Santa adule Hasard
[18:59:18] * Sieg von Wilhelm adule Hasard
[22:11:12] @ Edword Boobap : j'te kiffe Hasard
[22:51:49] * Marco idolâtre Thierry
[02:28:16] Morizui Ryuko : King Hasard !
[20:10:46] @ Marco : génial Thierry, magnifique
[20:15:12] @ Edword Boobap : ooooh ! merci hasard ! je t'adore !
[00:47:37] Mildeya Iko : Hasard, toi tu es le Démon!
[02:38:41] Danpachi : Haz', j'suis fan de toi :raid:
[20:24:55] @ Ambassadeur du Jeu Fou : fait un un mini lèche à hasard
[04:54:45] @ Nami : oh, j'ai rêvé de toi Has

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rutha Baga

Message par Rutha Baga le Lun 26 Juil - 21:22

Alors pour l'histoire, j'ai rajouté des petits détails, à tous les chapitres et dans le test rp, je n'ai pas changé finalement la trame de fond, j'ai fait cependant des modifications, en y ajoutant notamment un peu de pensées. N'hésitez pas à me dire ce qui ne va pas, que je m'améliore Smile
avatar
Rutha Baga
La petite sirène
La petite sirène

Rang/Grade : Femme de ménage/cuisinière

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rutha Baga

Message par Enarik Santa le Lun 26 Juil - 22:59

Saloute, chose promise chose due, un petit com'

Une chose qui me laisse un doute sur ta fiche, c'est la maturité de ton personnage, dans ton test RP qui agit de manière très infantile pour une personne de 30 ans.
En ce sens, cela ne rejoint pas du tout l'image qu'elle dégage dans la description psy. donc cela peut prêter à confusion.
Niveau cohérence aussi, comment expliquer que tu vives dans un endroit reculé, mais croises néanmoins des aventuriers, dont un qui va même jusqu'à chercher à t'agresser ?

Sinon pour le reste, la fan de ménage reçoit mon approbation niveau originalité ça promet des scènes de balai endiablées; pour mieux saisir le loufoque, il serait bon d'intégrer le cadre OP à ton histoire, puisque la mentalité colle déjà globalement.

Enfin, niveau histoire, j'avoue quand même rester un peu sur ma faim, beaucoup d'ellipses, pas beaucoup d'interactions avec des pnj inventés, dommage on ne demande qu'à voir Rutha plus à l'oeuvre même si cela viendra surement au moins en RP^^

Voilà, bonne chance pour les modif' et vivement la validation Smile
avatar
Enarik Santa
Mister Black Day
Mister Black Day

Localisation RP : South Blue

Feuille de personnage
Points de vie:
750/750  (750/750)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rutha Baga

Message par William Morgan le Lun 26 Juil - 23:15

Je passe vite fait juste pour défendre Milly par rapport à son âge (n'ayant pas lu sa fiche dans le détail je me vois mal la commenter et la descendre en flammes). Les sirènes (comme les hommes poissons) vivent plus longtemps que les humains. La maturité s'acquiert donc aussi surement plus lentement.

Et rien ne lui interdit de faire une immature Very Happy (bon ok c'est vrai, dans son test RP on dirait une ado).

Bon allé, j'en fais pas plus, Rik a déjà fait un gros boulot je vais pas tout saborder avec mes critiques au vitriol.
avatar
William Morgan
Red Will
Red Will

Localisation RP : South Blue
Rang/Grade : Vice-Capitaine
Supérieur : Brask Roc

Feuille de personnage
Points de vie:
750/750  (750/750)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rutha Baga

Message par Maître du Jeu au Trésor le Jeu 26 Aoû - 23:21

Allé allé on s'motive Razz




Spoiler:
avatar
Maître du Jeu au Trésor
Maître des Berrys
Maître des Berrys

Localisation RP : Partout et nulle part
Rang/Grade : Banquier
Supérieur : La surface

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rutha Baga

Message par Rutha Baga le Mer 8 Sep - 21:37

Doudi Smile

J'ai fait quelques modifications dans le test rp, notamment en rajoutant des détails.

La sirène femme de ménage avance tranquillou mais sûrement :p
avatar
Rutha Baga
La petite sirène
La petite sirène

Rang/Grade : Femme de ménage/cuisinière

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rutha Baga

Message par Maître du Jeu au Trésor le Jeu 16 Sep - 11:20

Salutation petite sirène,

En effet, ta présentation est correcte laisse parfois un petit gout de trop peu niveau émotion, je pense qu'un personnage comme tu as là tu pourrais la pousser plus loin (mais tu peux te laisser le jeu même pour ce faire).

Ton test rp est original, certes, mais il manque de descriptions, tu as trop de dialogues pour la situation, peut être qu'en ajoutant juste des émotions dans la lignée du personnage cela pourrait être.

Pour moi actuellement ta présentation vaut un niveau 3 bien frappé, attend l'avis d'un autre de mes confrères pour être sure.




Spoiler:
avatar
Maître du Jeu au Trésor
Maître des Berrys
Maître des Berrys

Localisation RP : Partout et nulle part
Rang/Grade : Banquier
Supérieur : La surface

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rutha Baga

Message par Maîtresse du Jeu de l'Or le Jeu 30 Sep - 14:21

Bonjour bonjour Smile

Voilà le 2è avis, qui s'est fait désirer un certain temps Razz

Verdict : niveau 3, je rejoins Trésor il y a de bonnes bases pour ton personnage, il s'agit maintenant de le faire vivre au fil des RP pour rectifier le tir sur les problèmes pointés du doigt.

A l'aventure, petite sirène !
avatar
Maîtresse du Jeu de l'Or
Marraine de la Finance
Marraine de la Finance


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rutha Baga

Message par Rutha Baga le Jeu 30 Sep - 14:27

Merci beaucoup pour la validation Smile

J'ai hâte de commencer à rp :p
avatar
Rutha Baga
La petite sirène
La petite sirène

Rang/Grade : Femme de ménage/cuisinière

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rutha Baga

Message par Kobby le Jeu 30 Sep - 18:53

La liste des méfaits manque Rutha !
avatar
Kobby
La brindille
La brindille

Localisation RP : South Blue, Gemeylrum
Rang/Grade : Sergent-chef

Feuille de personnage
Points de vie:
0/0  (0/0)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rutha Baga

Message par Rutha Baga le Jeu 30 Sep - 18:55

Pour l'instant, je n'ai pas de méfaits, mais ça va venir , je pourrai les poster une fois qu'ils seront fait ici? :p
avatar
Rutha Baga
La petite sirène
La petite sirène

Rang/Grade : Femme de ménage/cuisinière

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rutha Baga

Message par Kobby le Jeu 30 Sep - 19:33

Il faut faire une liste même s'il n'y a rien
avatar
Kobby
La brindille
La brindille

Localisation RP : South Blue, Gemeylrum
Rang/Grade : Sergent-chef

Feuille de personnage
Points de vie:
0/0  (0/0)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rutha Baga

Message par Rutha Baga le Jeu 30 Sep - 19:38

D'accord Smile

Méfaits commis
:

Aucun
avatar
Rutha Baga
La petite sirène
La petite sirène

Rang/Grade : Femme de ménage/cuisinière

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rutha Baga

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum