L'histoire d'un monstre

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

L'histoire d'un monstre

Message par Méduse le Sam 24 Juil - 2:07

~°Pirates°~

~°Présentation du Joueur°~

Prénom: Thomas
Age: 17 ans
Ce que vous aimez: Inutil de réécrire ce n'est pas lu i_i
Ce que vous n'aimez pas: idem
Première Impression: Cooool! =D
Autres : /
Comment avez vous connu ce forum?: Bouche à oreille... Ou plutot clavier à écran :s

~°Présentation du Personnage°~

Nom: Inconnu
Prénom: Méduse
Surnom: /
Age: Inconnu
Sexe : Femelle
Est-il existant ou inventé ? Existant mais remixé


Description Psychologique : On ne sait pas grand-chose sur Méduse, elle reste un personnage très prudent et discret mais cependant débordant de haine. Totalement incontrôlable, Méduse intéresse plus les capitaines pour son assiduité au combat plutôt que pour son respect des règles établis. Incapable d'avoir le moindre sentiment, elle n'aurait aucun scrupule à tuer un des siens pour sa propre survie. Crainte de tous, personne n'a un jour tenté d'approcher la créature à des fins purement personnelles. Méduse n'écoute que ses envies et intègrerait un équipage seulement par intérêt. Seul les hommes ont tenté de la combattre, seulement jamais aucun n'a encore survécu.


Description Physique : Méduse possède un corps monstrueux mais puissant : sa peau est écailleuse et verdâtre. Elle possède le buste d'une femme et une queue de serpent d'une taille de 2m50 dont elle se sert le plus souvent pour étouffer ses victimes et pour se déplacer. Sa tête est bien dessinée, sa bouche est pulpeuse et appétissante, ses dents sont blanches et acérées et sa langue est fourchue qui pend le plus souvent hors de sa bouche. Ses yeux sont vides de toutes expressions et sa chevelure est composée de 100 serpents verts et venimeux. Mis à part son apparence de reptile, méduse est une très belle femme qui a séduit plus d'un seul hybride. Elle possède des formes généreuses et envoutantes qui sont en totale contradiction avec son aspect repoussant de serpent rampant et sifflant. Sa respiration est saccadée et difficile et ses gestes sont brutaux. Possédant une force sans égal, c'est un très bon allier pour les combats contre des adversaires misant tout sur leur force. Nous découvrirons après de nombreuses années que la mère de Méduse qui prétendait être humaine descendait enfaîte d'une lignée d'Elapidés ( serpents-corail, cobras, serpents marins). Son père venait lui d'une famille dont la race était les pythonidés, plus communément connus sous le nom de serpents constricteurs. Méduse ne pouvant être les deux races à la fois, son métabolisme aurait reçu une sorte de réaction faisant pousser des serpents venimeux à la place de sa chevelure et faire de son corps un serpent constricteur.



Pouvoir/capacité : Elle crache du venin tel un serpent venimeux et possède une force incroyable concentrée dans sa queue afin d'étouffer ses proies tel un serpent constricteur... Posséde toutes les capacités d'un reptile

Grade :
Nom de l'équipage :
Fonction au sein de l'équipage :


Histoire :

" Je suis née une nuit de mois d'octobre, la date précise je ne m'en souviens pas mais passons... Je suis née sur l'île des hommes/reptiles, une petite île charmante du côté de North Blue. Nous ne recevions jamais de visiteurs sur notre île compte tenu de la réputation qu'elle avait... mais moi je l'aimais. Mon père Araklho tenait la seule taverne que nous avions sur l'île, c'est pour dire s'il était connu mon père! Ma mère Sthéno faisait comme la plupart des femmes, elle restait à la maison pour s'occuper de ses enfants et en l'occurence j'étais fille unique ce qui lui simplifiait amplement la tâche. L'île n'était pas très grande mais elle nous suffisait à tous. Les humains diraient sans doute que notre île n'est que ruine et qu'il faudrait y ajouter plus de végétation mais, tout le monde semblait heureux et rien ne devait porter atteinte à ce bonheur. Lorsque j'étais petite, mon père m'emmenait dans sa taverne et me posait sur le bar pendant qu'il lavait ses chopines et autres bouteilles... je me rappelle même que j'essayais de l'aider mais souvent ça se finissait en verres cassés... Ma mère était elle aussi très populaire et adorait retrouver ses amies et partir dans les montagnes chasser les quelques sangliers que nous aurions pour le dîner. Je vivais en pleine harmonie avec les miens et je jouissais de tout l'amour que me portaient mes parents... j'étais petite et insouciante. Et cela dura toute mon enfance. Je me rappelle encore que moi et une amie nommée Euridiale allions dans la forêt jouer à cache cache avec les autres enfants du village et que nous restions là du levé du soleil jusqu'à son couché. Cela permettait à nos parents de souffler un peu et de leur laisser quelques moments d'intimité. Puis je grandis... La veille de mon seizième anniversaire mes parents décidèrent d'organiser une grande fête en mon honneur à la taverne de mon père... Tout le village y était invité et cela promettait d'être une journée inoubliable. Et en effet ce fut le cas... Le matin les hommes se chargeaient d'assembler les tables en dehors de la taverne et les femmes s'occupaient de la décoration. Moi j'étais dans ma chambre et je me préparais, sans doute comme toutes les autres filles du village. Je nouais ma chevelure de serpents et me recouvrais les écailles de paillettes. Ce jour-là semblait commencer comme il le fallait. L'ambiance était à la fête et personne ne se serait douté du drame qui allait suivre..."
"L'après-midi se déroula à merveille! après avoir mangé à notre faim, nous étions tous sur la grande place de notre village dansant, riant, buvant... La fête semblait être d'une réussite phénoménale. Ou du moins c'est ce que nous pensions. Alors que j'étais courtisé par presque tous les jeunes hommes du villages, nous entendions au loin des bruits de trompette et autres instruments à vent... Curieux nous nous rendions au bord de la plage là où s'arrêtait l'île et observions l'horizon. Soudain une femme cria :"


DEEEES BAAATEEEAAAUUUX!


Nous vîmes alors trois ou peut être quatre bateaux de la marine de South Blue qui venaient tout droit sur notre île. Les hommes les plus courageux décidèrent de se préparer à repousser cette bande de marines et de n'en faire qu'une bouchée. Je restai là à regarder ses hommes soient disant engagés à commettre de bonnes actions arriver sur notre île... mon île. Lorsque le premier bateau jeta l'ancre, nous nous tenions sur la plage les arcs à la main, les flèches imbibées de venin dans le dos. Ils étaient maintenant à quelques mètres de nous tenant des armes à feu et autres gadgets plus inutiles les uns que les autres. Tout à coup le chef s'avança vers nous, par conséquent le chef de notre village nommé Moctezuma s'avança vers eux. L'ambiance était glaciale et je sentais l'air se refroidir, j'avais un mauvais pressentiment. Moctezuma décida de rompre le silence en prenant la parole devant le chef des marines : "


Je m'appelle Moctezuma. Je suis le chef de ce village. Que venez vous faire ici?


Le chef des marines nous regarda un par un avec un air de dédain que je ne connaissais pas avant. Ce fut fort vexant pour nous autres hommes/reptiles qui étions condamnés à vivre sur une île et à y rester toute notre vie alors que les humains eux naviguaient où bon leurs semblaient. Mais passons, ce qu'il se passait sur la plage était bien plus intéressant que les sentiments que j'avais à l'égard des humains. Après nous avoir dévisagé, le chef des marines prit lui aussi la parole : "


Je m'appelle Aragon. Je suis le chef de cet équipage marine et nous venons vous soumettre une requête de la part de notre gouvernement de South Blue.


"A ces paroles nous fûmes complètement désemparés et nous nous regardions en nous interrogeant sur ce que nous avions à voir avec le gouvernement de South Blue. Lorsque le chef des marines vit que nous nous trouvions dans la plus grande confusion, il décida de nous éclairer : "
Nous vous demandons de quitter votre île. Le gouvernement de South Blue réclame le départ de toute espèce hybride quelle soit aquatique ou terrestre, rampante ou volante.


"De quel droit le gouvernement de South blue pouvait-il nous infliger ça? Notre espèce est installée ici depuis des siècles. Personne n'a le droit de nous faire partir... Je fus intérieurement révoltée et je mourrai d'envie d'envoyer une de mes flèches à travers le coeur de cet arrogant qui s'était improvisé le porte parole d'un gouvernement qui ne connait rien de notre espèce et qui nous a mis à l'écart durant des décennies. Il fallait sauver notre île... après tout, nous n'avions nulle part où aller... Mais mes pensées furent interrompues par le chef qui semblait réclamer notre attention à tous : "


Vous avez trois jours pour quitter cette île, sinon nous serons contraints d'employer la force pour vous faire déserter les lieux. A vous de choisir.


Sur ces quelques mots il se retourna et reprit la mer avec ses sales petits larbins de marines. Nous restions là un bon moment à nous regarder, comme si nous avions eu une hallucination collective. Mais cela n'avait rien d'une hallucination, nous allions nous faire tuer si nous ne décidions pas de partir mais, je ne voulais pas quitter l'île où j'avais passé les seize meilleures années de ma vie. Nous décidions alors que nous allions nous battre. Certes nos chances de vaincre des marines entraînés et munis d'armes à feu étaient maigres, mais nous devions tout faire afin de sauver notre liberté."


"Durant une journée entière nous passions notre temps à réfléchir à un moyen de neutraliser nos ennemis. Nous passions plusieurs plans en revues et au bout du compte décidions de choisir une tactique à la fois offensive et défensive. Le deuxième jour nous décidions de mettre le plus de nourriture possible dans les montagnes au cas où nous serions obligés de nous y réfugier. La journée fût longue et épuisante. Nous faisions sans arrêt l'allé retour avec tantôt des vivres tantôt des barriques d'eau. Le soir du deuxième jour, mon père me prit à part et me dit qu'il fallait que je quitte l'île et que j'aille me réfugier ailleurs. Je refusais... Je voulais me battre pour la survie de mon espèce, je ne voulais pas qu'un jour de trêve on me pointe du doigt sous prétexte que j'avais laissé les miens se faire assassiner pendant que j'étais bien tranquille sur une île annexe. Après que je lui ai expliqué cela, il se résigna à me laisser aller me préparer au combat. Le matin du troisième jour nous étions sûr qu'avec notre plan, nous allions donner une bonne raclée à ses marines hauts comme trois pommes et prétentieux par-dessus le marché... Seulement nous n'avions pas conscience de l'horreur qui allait se produire."


"Quand le soleil fut à son zénith, nous apercevions au loin toute une rangée de bateaux qui semblait s'étendre sur toute la mer... Puis une autre rangée derrière la première, puis une autre et encore une autre. Nous nous rendions compte que nous serions contrains de quitter notre île de gré ou de force. Le temps me paraissait être une éternité, je savais que nous n'avions aucune chance de gagner mais si nous battions en retraite cela serait une atteinte à notre propre fierté. Nous gardions nos positions et attendions que les navires arrivent au niveau de notre île puis jettent l'ancre... Au moment où les premiers marines débarquèrent je ne savais plus quoi penser. Tout était flou dans mon esprit et je ne savais plus si je voulais me battre ou non. Le temps que je réfléchisse je ne m'étais pas aperçu que le combat était déjà engagé... Je pouvais distinguer mon père sur le sable en train de se battre contre un pauvre homme gringalet qui semblait trembler de tout son corps. Je décidai donc d'intervenir... Je pris une flèche, la serrait entre mes doigts alignant mon regard vers celui que je voulais atteindre, puis dans un cri de guerre strident tirai sur ma cible qui s'effondra lorsque ma flèche lui transperça l'abdomen. Le combat dura des heures et plus le temps passait plus les hommes manquaient et plus l'ennemi se rapprochait. Lorsque je m'apprêtais à rebrousser chemin afin d'aller chercher d'autres flèche, j'entendai un long cri de douleur et je priai le ciel pour que ce ne soit pas qui je pensais que ça soit... Lorsque je revins à l'endroit où j'étais postée, je ne voyais plus mon père... prise de panique je fonçai sur la plage où le combat et les armes faisaient rage cherchant mon père du regard. Je défonçais tout sur mon passage mais je ne parvenais pas à trouver celui que je cherchais... Soudain je le voyais. Il était là allongé sur le sable, vulnérable à toutes attaques des marines. Puis je vis cet homme grand et blond un pistolet à la main s'approchant de plus en plus de mon père. Je criai de tout mon corps : "PEEEEEEREE NOOOOOON!" Quand tout à coup l'homme pointa son pistolet vers mon père et lui tira une balle en plein dans le crâne. Ce fût alors comme si on m'avait planté un couteau en plein coeur. Je transpirais, ma respiration devenait saccadée et je voyais flou quand soudain je m'écroulai à terre sans comprendre ce qu'il m'arrivait. Etais-je morte? Allais-je rejoindre mon père?


Lorsque je me reveillai il faisait déjà nuit. Mon peuple n'était plus qu'un tas de cadavres fumant qui attendait qu'on le jette à la mer... Je me relevai difficilement et cherchai mon père. Je l'aperçu, effondré sur le dos la tête renversée sur le côté. Je m'approchais pris ses mains aussi froides que le marbre et pleurai toutes les larmes de mon corps. Je me souviens très bien du visage du marine qui tira sur mon père quelques heures auparavant. Il était grand blond très matte de peau, une expression de joie sur le visage lorsque je le vis assassiner mon père. J'embrassai une dernière fois les mains de mon père avant de les lâcher pour retourner voir ce qu'il restait de notre village. Lorsque j'arrivais je vis les premières maisons brulées, les cadavres à moitié dehors une expression d'horreur sur le visage (quand ils étaient encore perceptibles). Je constatai que j'étais la seule survivante de ce massacre lorsqu'une pensée me vint à l'esprit. Et ma mère?! J'avais fouillé chaque coins et recoins du village, je ne la trouvais pas. Où pouvait-elle bien être?!?! Je restai donc là, pleurant à chaudes larmes.


Le soleil se levait déjà. Une odeur de pourri et de brulé me retourna l'estomac et je vomis. Puis dans un élan de colère je saisis mon arc et mes flèches et me retirai dans les montagnes là où personne ne me trouverait. Je garde encore en tête le visage de l'assassin de mon père et décidai de le traquer sans relâche. Je n'aurais de repos que lorsque je lui aurais transpercé le coeur et planté la souffrance au plus profond de son âme."





Dernière édition par Dunamy-Valkyrio le Ven 30 Juil - 12:42, édité 6 fois
avatar
Méduse
La gorgone
La gorgone


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un monstre

Message par Maître du Jeu au Trésor le Dim 25 Juil - 17:23

Bonjour et rebienvenue !

Tout d'abord ne t'inquiète pas pour ton changement de personnage, tu as bien fait de te l'accorder maintenant car une fois validé il faut quelques mois de jeu pour changer.

Pour ta fifiche ensuite, c'est original d'adapter Méduse de la légende à One Piece, tu as bien tenu compte du fait qu'il n'y avait pas de magie dans cet univers (j'avais peur de voir " changer en pierre " quelque part mais je suis grandement soulagé).

Ta prose est simple et agréable à lire, quelques erreurs encore par ci par là qu'une relecture devrait vite éliminer.

Comme ton personnage est physiquement "hors catégorie" par rapport à ce qu'on connait dans l'univers, peux-tu agrandir la présentation physique en nous présentant la " race " du personnage, donc un hybride résultat du mélange d'une humaine et d'un homme lézard mais lequel ? Et pour en arriver à un résultat de cheveux serpents ? C'est tout à fait justifiable il suffit d'être original ce dont je ne doute pas pour ton cas.

Ton histoire est présentée comme un journal intime, pourquoi pas, j'y vois une vie difficile et 3 années d'entrainement mais je n'arrive pas à le remettre sur une ligne du temps ; en effet, préciser l'âge est obligatoire pour pouvoir s'assurer de la cohérence générale de la fiche (maintenant que le personnage n'en ait pas connaissance est possible mais il faut le mettre hors jeu).

Une fois ces détails modifié signale le et nous verrons pour le post rp, courage ^^




Spoiler:
avatar
Maître du Jeu au Trésor
Maître des Berrys
Maître des Berrys

Localisation RP : Partout et nulle part
Rang/Grade : Banquier
Supérieur : La surface

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un monstre

Message par Méduse le Dim 25 Juil - 19:37

Bonjour et merci! =D

J'attendais un commentaire avec impatience! Et je suis agréablement surpris que ma fifiche t'ai plus =D

Je vais donc vite arranger tout ça!
avatar
Méduse
La gorgone
La gorgone


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un monstre

Message par Maître du Jeu au Trésor le Dim 25 Juil - 20:11

Il n'y a pas de raison, notre devise est " tout est possible " donc si c'est cohérent et original on va pas se plaindre Razz




Spoiler:
avatar
Maître du Jeu au Trésor
Maître des Berrys
Maître des Berrys

Localisation RP : Partout et nulle part
Rang/Grade : Banquier
Supérieur : La surface

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un monstre

Message par Méduse le Dim 25 Juil - 20:52


Voilà! J'ai tenté de modifier la description physique ainsi que l'histoire de Méduse en fonction des critères que tu m'avais émis.

J'espère avoir fais ce qu'il faut!
PS: S'il n'y a plus de commentaires à emettre j'attend le feu vert pour mon test RP! Sinon je modifierai encore mon histoire s'il le faut!

Amicalement! =D

avatar
Méduse
La gorgone
La gorgone


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un monstre

Message par Maître du Jeu au Trésor le Dim 25 Juil - 20:59

Ca me semble déjà bien mieux, tu peux faire ton post rp.

Par contre, tu as conscience qu'avoir les capacités du reptile implique aussi un gros handicap en cas de température basse ? Non pas une paralysie totale mais elle doit avoir une température corporelle plus basse que la moyenne.




Spoiler:
avatar
Maître du Jeu au Trésor
Maître des Berrys
Maître des Berrys

Localisation RP : Partout et nulle part
Rang/Grade : Banquier
Supérieur : La surface

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un monstre

Message par Méduse le Dim 25 Juil - 21:05

Merci de m'avoir donné le feu vert pour le test RP! =D

Et oui j'ai bien conscience qu'avoir crée un reptile est fort handicapant pour les situations de basses températures... Mais je ferai avec! Que veux-tu... Quand on veut on peut! =D


Amicalement!
avatar
Méduse
La gorgone
La gorgone


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un monstre

Message par Méduse le Dim 25 Juil - 22:56


Le Matin - Dans les montagnes.


"Je venais de me rappeler que nous avions stocké toutes nos vivres dans une petite grotte perdue dans les montagnes, je décidai donc de m'y rendre. Lorsque j'arrivai je fus surprise de voir toute la nourriture que nous avions pu déplacer en une seule journée. Je mettais un peu d'ordre dans mon nouveau refuge lorsque j'endentai soudainement que quelque chose approchait de ma cachette. Je saisis doucement mon arc et une flèche puis sortis de la grotte en criant et pointant mon arc près de là où je croyais avoir entendu un bruit. Il ne s'agissait enfaîte que d'un couple d'écureuils qui se chamaillait une noisette. Je fus alors saisi d'un fou rire. Je continuais tranquillement de ranger mes vivres quand j'entendai tout à coup un autre bruit mais, je n'y prettai cette fois-ci pas attention. Seulement cette fois le bruit se raprochait de ma tanière et je commençais à m'inquiéter. A peine avais-je eus le temps de m'approcher de mon arc que je me retrouvai nez à nez avec un marine qui sans doute avait fait le mort en attendant la fin des hostilités. Lui était armé, moi pas. Lorsque j'essayais de faire un mouvement il agitait son arme devant moi le doigt sur la gachette. J'essayai à nouveau de me rapprocher de l'homme qui semblait affamé si j'en jugeais de son regard qui allait tout droit sur la nourriture qui se trouvait juste derrière moi. Je décidai alors de la jouer plus lâche :
Vous devez sans doute avoir faim.

Doucement les mains levées, j'attrapai avec ma queue un bout de rôti que nous avions entamé lors des festivités d'il y a 4 jours. Je rapprochais le morceau de viande de l'homme lorsque d'un seul coup saisit par la faim il laissa tomber son arme pour se ruer sur le bout de viande. Lorsqu'il fut totalement absorbé parce qu'il faisait, j'en profitai pour enrouler ma queue tout autour de lui... qui ne se rendait compte de rien... Lorsqu'il eut fini de manger il se rendait compte de ce qu'il lui arrivait et voulu attraper le pistolet qu'il avait fait tomber juste à coté de lui mais, je l'en empêchais en le serrant de plus belle dans mes anneaux. Je sentais son coeur battre à la chamade et sa respiration se hacher. Je m'approchai de lui, un rictus au coin des lèvres et lui tins ces quelques mots :


Avant l'arrivée de ton espèce, ta sale espèce j'avais une famille, j'étais heureuse. Mais tu es venu et tu as tout détruit... Profite alors de tes quelques instants à vivre ... humain.


Ces mots prononcés j'étreignis ma proie de plus belle jusqu'à ce qu'elle crit de douleur et que j'entende le craquement de ses os. Son coeur cessa de battre. Je desserrai mes anneaux et laissai tomber ma victime inanimée sur le sol et retournai vaquer à mes occupations. Je me mis à réfléchir et me demandai pourquoi j'avais tué cet homme. Avant le drame je détestais la violence et jamais je n'aurais fait de mal à une mouche. Je mettais mes mains devant mon visage puis regardai l'homme démembré sur le sol la bouche ouverte maculée de sang. Le plus bizarre dans tout cela c'est que j'avais ressentis du plaisir en tuant cet homme. Et le pire c'est que j'en voulais encore. J'étais devenue accros, j'avais besoin de tuer. Je me rendais instinctivement dehors avec mon arc et mes flèches en quête de chasse. Mais après des heures à avoir tué des sangliers et autre gibier, je me rendais compte que cela ne me suffisait pas. Il me fallait des humains. Sans doute le fait d'avoir vu mon père se faire tuer par un humain avait fait naitre en moi une sorte de sadisme? Je ne savais pas et ne voulais pas le savoir. Je retournai donc dans ma grotte histoire de finir ce que j'avais commencé... ranger mes vivre et aménager mon espace."



L'après-Midi - Sur la plage.



"J'avais perdu la notion du temps. Je ne sais pas quelle heure il est ni quel jour nous sommes. Je sais juste que je suis seule. J'ai perdu toute ma famille et tous les gens à qui je tenais. Je ne sais pas ce qu'il va se passer ni quoi faire. Je suis désespérément seule. Sans doute suis-je née pour faire se rendre compte aux humains toutes l'arrogance dont ils font preuve chaque jour. Tant de questions qui se bousculent dans ma tête sans avoir de réponses concrètes... La seule chose dont j'étais à peu près sûre est que je dois venger mon père mort et ma mère... disparue. La reverrai-je un jour? Où est-elle? Que fait-elle? Est-elle en bonne santé?... Aaaarg, tant de questions... Ne pouvant nager j'étais condamnée à rester sur cette île. Il fallait que j'attende que quelqu'un vienne à mon secours. Mais qui oserait venir sachant que ce sont des hybrides répugnants qui vivaient ici? Je voyais les cadavres se décomposer et les mouches tourner autour... Je n'avais pas vraiment rêvé de cela lorsque j'étais encore petite. Je décidai de retourner me terrer dans mon antre lorsque tout à coup j'entendai plusieurs bruits dans les buissons qui séparaient la plage de notre village. Je doutai que cela puisse être de simples petits animaux et je me réjouissais déjà de revoir un habitant de mon village rescapé! Seulement c'était tout l'inverse. Comme sortis de nulle part, trois marines armé de sabres maculés de sang le visage déformé par la peur. C'est alors que mon envie de sang recommença à m'envahir. Je sentais la sueur couler sur mon front, mes lèvres se retrousser sur mes dents et mes yeux se troubler jusqu'à ce que je ne puisse percevoir plus que leur système sanguin ainsi que leur coeur battre. Cette vision me réjouissait et je mourrai d'envie de me battre à nouveau. Quand le premier d'entre eux fondit sur moi dans un cri de rage, j'esquivai son attaque et en quelques secondes il se retrouva prisonnier de mes anneaux acérés. Ma queue étant prise, je regrettai de ne pas avoir emmené mon arc et mes flèches avec moi. Le deuxième marine se jetait sur moi! Je lui envoyais donc le corps du marine que je venais d'étouffer quelques secondes plus tôt. Recevant le corps de son équipier il tomba à la renverse libérant ainsi ma queue, ce qui signifiait que j'avais gagné le combat d'avance. D'un geste net et rapide je saisis le troisième marines par la tête puis ma chevelure de reptile le défigura... Voyant le sort que j'avais infligé à son camarade, le marine qui restait décida de s'enfuir dans la forêt. Ce fut alors une grande partie de chasse à l'homme qui débuta. Plus je traquais ma proie plus je me sentais puissante. Histoire de me rendre encore plus terrifiante que je ne suis je décidai de lancer quelques frayeurs à ma proie: "


Jeeee teeee voooois!


"Et j'entendais ses cris de peur... Et je m'amusais! J'allais récupérer au passage mon arc et mes flèches. Et oui certains penseront que me servir d'un arc est complètement inutile, mais à défaut de ne pas avoir de pistolet ou autres gadgets de longue portée je me serts d'un arc! C'est très facile à manier et en plus c'est très efficace! Après m'être emparé de mon arc et de mes flèches, je continuai à traquer ma proie. Cela m'amusais beaucoup d'ôter la vie de personnes qui donnaient la mort à d'autres. Ce petit jeu dura toute l'après-midi et cela commençait à être lassant... Je m'énervai contre ma proie et continuai de lui crier dessus dans l'espoir que peut être désespérée elle se rendrait... : "


Où es-tu?!?!?!


"Je traversai un petit ruisseau afin de me désaltérer lorsque tout à coup j'entendai : "


Je suis là sale trainée!!!!


Et à peine avais-je eus le temps de me retourner qu'il sauta sur ma queue brandissant une épée et d'un coup sec la planta au fond de celle-ci! Je hurlai de tout mon corps et cela me mit dans une rage folle! Lorsque je me retournais je voyais déjà le marine se sauver à toute jambe. Je décidai que cette fois-ci il n'allait pas s'en sortir comme ça. J'ôtai l'épée de ma queue et me mis à la poursuite de l'homme. Je ne mis pas longtemps à le rattraper et lorsqu'il fut prisonnier de mon étreinte je l'amenai près de mon visage et lui tins ces quelques mots : "


Je vais me montrer généreuse... Tu vas rentrer chez toi et dire à tous les petits salauds de ton espèce ce qui les attend s'ils osent mettre un pied sur mon île! Tu trouveras de petites embarcations dans la réserve près de la taverne du village. Maintenant vas t-en!!


"Aussitôt l'avais-je relâché qu'il se mit à courir en direction du village. Je rentrai donc dans ma grotte le coeur lourd de joie et de haine."



Le Soir - Dans ma grotte.



"Une fois que l'ordre régnait dans mon antre, j'allumai un feu et mangeai quelques morceaux de viande séchée. Les images du meurtre de mon père revenaient sans cesse dans ma tête et il s'en fallu de peu pour que je ne me cogne pas la tête contre les parois de ma grotte. A l'aide de la sève d'une plante médicinale dont j'ignore le nom, je soignai l'entaille que le marine avait fait dans ma queue. Je pensais également beaucoup à ma mère. Je ne savais pas où elle se trouvait ni comment elle allait. Je me promettai donc de ne pas toucher à une femme tant que je n'aurais pas découvert où ma mère se trouve. En revanche je ferai tout pour tuer l'assassin de mon père. Je tuerai n'importe qui, n'importe où et n'importe comment. J'étais profondément déterminée à réussir et rien n'entravera ma détermination."






Dernière édition par Dunamy-Valkyrio le Mar 27 Juil - 0:30, édité 1 fois
avatar
Méduse
La gorgone
La gorgone


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un monstre

Message par Méduse le Dim 25 Juil - 22:57

Voilà le premier jet de mon test RP! J'espère qu'il sera satisfaisant!

J'attends tous vos commentaires et toutes vos critiques!



Amicalement! =D
avatar
Méduse
La gorgone
La gorgone


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un monstre

Message par Maître du Jeu de Hasard le Lun 26 Juil - 6:10

Original ton perso. Une race inventée et un caractère très reptilien offrent un bon potentiel, tu as de quoi t'amuser avec. Je n'ai pas de gros reproches à faire sur la forme, c'est bien écrit et si tu offres plus d'espace à ton texte c'en devient facile à suivre.

Il y a quelques points à revoir niveau fond. L'idée de créer un personnage de haine est bonne, mais ton récit manque de cohérence, ou de précision. Je ne comprends pas comment une progéniture d'elapidée et de pythonidé peut vouloir s'intégrer dans une société humaine. Je ne comprends pas non plus pourquoi Méduse en veut aux humains spécifiquement alors que la personne qu'elle déteste c'est son père, et il n'est pas humain.

La façon dont tu as exploité la carte de "l'homme qui bat" n'est pas crédible, il tue de sang froid sa femme puis continue de battre sa fille et se fiche qu'elle ne pleure plus. Le fait de battre est souvent une marque de domination suprême, si l'enfant ne pleure plus ça va marquer le parent, là en plus de s'en foutre le jour où elle lui sourit il arrête. Je doute honnêtement que sourire à un père violent soit le moyen de le décourager de cogner, la vision est un peu fantaisiste. Idem pour la réaction du villageois. Imagine qu'un gros serpent tient un membre de ta famille, un voisin ou un ami dans sa gueule. Est-ce que parce qu'il le relâche tu vas lui filer ta playstation, tes nike et ta crème brûlée ? Absolument pas. Là ton villageois il met toute la population locale en famine parce qu'un reptile, visiblement pas végétarien, gracie un habitant sans aucune condition. Et comble du dérangeant ton personnage se sert de ton très mauvais exemple pour juger la race humaine, c'est comme si je disais que les perroquets s'arrachaient les plumes parce qu'ils ont trop chaud puis que j'en concluais qu'ils étaient bête parce qu'après ils ne pouvaient pas voler. Pour offrir une conclusion satisfaisante à ton personnage il fallait lui offrir une situation probable, là je ne sais pas si c'est l'île ou ta naïveté mais niveau réaction humaine il y a un gros souci de logique.

Si tu veux un personnage sombre et torturé, tu as de bons éléments avec le père violent, l'appartenance à une race inconnue, la solitude de ton personnage, etc, mais si le fond de l'histoire ne tient pas debout la colère de Méduse devient illégitime d'un point de vue narratif, et ça gâche un peu l'histoire. C'est comme le fait que Méduse se passionne pour la torture quand sa mère est morte. Un enfant peut devenir morbide mais il n'est pas conscient de ce qu'il fait, donc si tu veux faire passer l'idée de sadisme il faut la raconter de façon plus feutrée, qu'on constate par nous-mêmes que la petite reptile elle devient cinglée à force de ramasser tous les soirs.

Donc voilà, un bon concept mais une réalisation très bancale, et on est très loin de l'univers One Piece essaye de t'en approcher un peu.

Du coup, si tu confirmes cette présentation tu auras ton perso, mais il aura le lvl 2 me concernant. Tu peux espérer monter à 3 avec l'avis d'un autre guide, mais je t'encourage à pleinement mériter un meilleur niveau en retravaillant tout ça, ou à défaut défonce-toi une fois validé pour grimper dans les niveaux aux prochains recensements, ça te laisserait un peu plus d'un mois pour te perfectionner. C'est toi qui vois. Smile




Allons Invité, ce n'est qu'un petit billet d'humeur. HA HA HA HA HA!


C'est moi qui ai la carte au Trésor.


Spoiler:

[08:16:08] * Enarik Santa adule Hasard
[18:59:18] * Sieg von Wilhelm adule Hasard
[22:11:12] @ Edword Boobap : j'te kiffe Hasard
[22:51:49] * Marco idolâtre Thierry
[02:28:16] Morizui Ryuko : King Hasard !
[20:10:46] @ Marco : génial Thierry, magnifique
[20:15:12] @ Edword Boobap : ooooh ! merci hasard ! je t'adore !
[00:47:37] Mildeya Iko : Hasard, toi tu es le Démon!
[02:38:41] Danpachi : Haz', j'suis fan de toi :raid:
[20:24:55] @ Ambassadeur du Jeu Fou : fait un un mini lèche à hasard
[04:54:45] @ Nami : oh, j'ai rêvé de toi Has

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un monstre

Message par Méduse le Lun 26 Juil - 11:26

Bonjour!

Merci pour tes nombreux conseils, ils vont m'être d'une grande aide! Je vais tâcher d'arranger tous ça dans les plus bref délais. Cependant j'espère qu'en modifiant mon histoire et mon test RP j'arriverai à atteindre un meilleur niveau (yn).

Amicalement! =D
avatar
Méduse
La gorgone
La gorgone


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un monstre

Message par Maître du Jeu de Loi le Lun 26 Juil - 15:10

Bonjour.

Je viens ajouter mon petit grain de sel en marquant du doigt les nombreuses incohérences de ton récit.

Meduse a une force phénoménale (dans la queue surtout) d'après ce que tu nous dis. Pourquoi diable irait elle s'embeter à apprendre comment manier un marteau ou un arc ? D'ailleurs comment l'obtient elle cet arc et ses flèches ? Je doute que son paternel soit du genre conciliant "oh vas y ma fille, ramène une arme à la maison pour me tuer".

Le plus choquant reste quand même la réaction du chef paysan "oh merci le monstre, on te file toutes nos récoltes". La logique voudrait qu'ils tentent de flinguer la créature inconnue dès qu'ils la voient ou tout au moins dès qu'elle a relaché le gamin.
En admettant que le vieux soit con et qu'il ne demande pas à tout le village de tuer le serpent géant, il va pas pour autant lui filer toute sa bouffe ^^'

Pour le fait d'avoir un perso sombre, torturé, pourri par les coups reçus... Ca doit se voir sans que tu aies besoin de nous le dire, n'hésite donc pas à ralonger l'histoire pour qu'on voit la progression dans le côté obscur de Méduse.

De plus, comme mon camarade l'a rappellé, on est ici très loin de l'univers One Piece. Ton personnage n'a rien de comique dans son caractère (ça peut arriver) mais il n'a rien de "décalé". En un mot il n'a pas cette petite touche One Piece qui rend tous les personnages, même les plus "darkeuh", amusant (exemple, Moria qui ressemble à un poireau géant ou Aka Inu avec ses chemises à fleurs). Faudra voir à trouver ça. Une idée parmi d'autres, vu que ton serpent ne supporte pas le froid (elle va en chier sur GL) peut être pourrait elle se trimballer avec 50 couches de vetements épais quel que soit la météo, ça aurait le mérite d'être original ^^

Voilà, bonne continuation à toi et fais nous signe une fois les modifications effectuées.
avatar
Maître du Jeu de Loi
Avocat du diable
Avocat du diable


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un monstre

Message par Olog'Haï le Lun 26 Juil - 16:21

C'était qui comme personnage avant?
avatar
Olog'Haï
Ke Otmhar Ni'Ethün
Ke Otmhar Ni'Ethün

Localisation RP : A l'autre bout du fusil...
Rang/Grade : --
Supérieur : --

Feuille de personnage
Points de vie:
800/800  (800/800)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un monstre

Message par Méduse le Lun 26 Juil - 17:40

Bonjour! Merci encore de m'aider à bien faire progresser mon personnage.
Je reconnais en effet qu'il y a (beaucoup) de truc à modifier, des choses dont je ne m'étais pas apperçu avant et j'en suis désolé. Je suis actuellement entrain de refaire mon histoire qui sera très différente de la première mais je pense qu'elle sera beaucoup plus cohérente avec le fait que mon perso haïsse les humains. Bref je retravaille tout ça et j'espère que vous aprécierez!

PS: Olog'haï avant j'étais Auracléa, une sirène ^^'
avatar
Méduse
La gorgone
La gorgone


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un monstre

Message par Méduse le Lun 26 Juil - 18:42

Voilà! Je viens de modifier mon histoire. Je vais donc maintenant recommencer et améliorer mon test RP. J'espère par cela réussir a obtenir un niveau correcte! =D

Amicalement! =D
avatar
Méduse
La gorgone
La gorgone


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un monstre

Message par Maître du Jeu de Hasard le Lun 26 Juil - 21:07

Dès que c'est fait préviens et on relit tout ça. Bon amusement. Wink




Allons Invité, ce n'est qu'un petit billet d'humeur. HA HA HA HA HA!


C'est moi qui ai la carte au Trésor.


Spoiler:

[08:16:08] * Enarik Santa adule Hasard
[18:59:18] * Sieg von Wilhelm adule Hasard
[22:11:12] @ Edword Boobap : j'te kiffe Hasard
[22:51:49] * Marco idolâtre Thierry
[02:28:16] Morizui Ryuko : King Hasard !
[20:10:46] @ Marco : génial Thierry, magnifique
[20:15:12] @ Edword Boobap : ooooh ! merci hasard ! je t'adore !
[00:47:37] Mildeya Iko : Hasard, toi tu es le Démon!
[02:38:41] Danpachi : Haz', j'suis fan de toi :raid:
[20:24:55] @ Ambassadeur du Jeu Fou : fait un un mini lèche à hasard
[04:54:45] @ Nami : oh, j'ai rêvé de toi Has

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un monstre

Message par Enarik Santa le Lun 26 Juil - 23:11

Plop le monstre ( en toute courtoisie bien sûr ) Smile

Je profites de ma vague commentationnage de fiches ( comment ça c'est pas français ? ) pour passer donner un avis sur la tienne, avis qui je l'espère se rendra utile pour tes améliorations ^^

Pour commencer, projet ambitieux. Tu nous présentes globalement bien le perso, même si quelques détails me chiffonnent :

-il y a une incohérence entre ton RP et ta description psy, dans la mesure où tu nous présentes Méduse comme discrète, presque timide, et que tu la lances à l'assaut d'un village entier.

-comment arrive t-elle à ne pas s'attaquer aux femmes lorsqu'elle entre dans ses pulsions meurtrières "incontrôlables" ?

-niveau sentiment, on comprend bien que la haine prédomine, et ça se défend. Mais ne devrait-elle pas ressentir aussi une grande tristesse ? On ne ressent pas vraiment la peine qui la suit depuis son enfance dans ton récit. Toujours concernant sa colère, Méduse ne se trompe t-elle pas d'exutoire en massacrant des humains ? Dans le cas où elle leur en tient vraiment rigueur, il faudrait s'attarder un peu plus sur le pourquoi de cette rancoeur, car on a l'impression que le seul grand "méchant" de l'histoire est son père.

Sinon anecdote au passage, mais tout sauf une remarque vraiment fondée sur des certitudes : ce serait plus One Piecien pour Méduse de sortir de son cercle de colère continuel par quelque acrobatie littéraire que ce soit en lui trouvant un rêve, un but à réaliser dans sa vie ( sans aller jusqu'à vouloir briguer le titre de Seigneur des Pirates mais quand même ). Une petite lumière à l'horizon dans son monde de misère en somme ^^

Voili voilou, bonne chance pour la suite, au plaisir de te croiser en RP Smile
avatar
Enarik Santa
Mister Black Day
Mister Black Day

Localisation RP : South Blue

Feuille de personnage
Points de vie:
750/750  (750/750)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un monstre

Message par Méduse le Lun 26 Juil - 23:33

Salut! =D Et merci d'avoir pris le temps de commentationner ma fifiche.

Faut que tu saches que je suis entrain de refaire mon test RP... En effet il était pas très bien et vu que j'ai changé mon histoire il ne va pas du tout avec... Donc faut pas faire attention à lui le vilain =s De plus Méduse ne s'attaque pas aux femmes parceque sa manman a disparu et elle veut la retrouver! C'est son but principal avec celui de retrouver l'assassin de son père bien sur =O Enfin tu verras tout ça quand j'aurais posté la new version de mon test RP qui est en cours d'écriture!

Sinon au plaisir de te croiser en RP également! =D


Amicalement! =D
avatar
Méduse
La gorgone
La gorgone


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un monstre

Message par Méduse le Mar 27 Juil - 0:31

Et voilà! Mon Test RP est publié. Il se trouve à la place de l'ancien c'est a dire sur la première page...

J'attends tous vos commentaires et toutes vos critiques avec impatience.


Amicalement! =D
avatar
Méduse
La gorgone
La gorgone


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un monstre

Message par Maître du Jeu Rebelle le Jeu 29 Juil - 22:14

Bienvenue, une femme serpent, ça nous change ^^

Je n'ai rien à redire concernant ton histoire, si elle était incohérente auparavant, à présent, du moins, à mon avis, elle ne l'est plus et sa haine des humains est suffisamment justifiée à mon goût.

Concernant le RP, j'ai deux remarques qui se rapportent à l'écriture. Tout d'abord, le temps que tu utilises pour ta narration, quand tu commences au passé, continue au passé, ne change pas pour le présent ^^
La deuxième remarque concerne l'orthographe malheureusement, sans êtres nombreuses, les fautes sont bien là, essaie de les limiter de ton mieux ^^

J'ai une question aussi, il y a des femmes dans la marine, il est même fort probable qu'il y en ait eu durant l'attaque sur ton village, si ton personnage croise une femme marine, elle ne lui fera donc rien ? Tu peux peut-être donner davantage de détails sur les raisons qu'elle a de ne s'en prendre qu'aux hommes ^^

Pour l'instant, je t'accorde un niveau 4, selon tes corrections, le guide de jeu suivant qui passera donnera un verdict final ^^
avatar
Maître du Jeu Rebelle
Protecteur de la liberté
Protecteur de la liberté


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un monstre

Message par Méduse le Jeu 29 Juil - 23:17

Salut salut! =D

Merci de tes remarques et critiques Reblle. En effet j'avais pas pensé à l'éventualité qu'il y ait des femmes dans la marine... Et ça me chagrine un peu... Pour le reste je vais essayer de m'arranger du mieux que je peux! =D

Amicalement!
avatar
Méduse
La gorgone
La gorgone


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un monstre

Message par Maître du Jeu au Trésor le Jeu 29 Juil - 23:18

Tu comptes encore modifier ta fiche pour tenter un niveau supérieur ou nous pouvons poser le verdict final ? ^^




Spoiler:
avatar
Maître du Jeu au Trésor
Maître des Berrys
Maître des Berrys

Localisation RP : Partout et nulle part
Rang/Grade : Banquier
Supérieur : La surface

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un monstre

Message par Méduse le Jeu 29 Juil - 23:19

Bonsoir trésor! Smile Et bien écoute je pense que je vois pas trop ce que je pourrais encore modifier dans ma fiche mis à par le problèmes des femmes marines... Sinon je pense que vous pouvez commencer à réfléchir ^^


Amicalement! =D
avatar
Méduse
La gorgone
La gorgone


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un monstre

Message par Méduse le Ven 30 Juil - 12:43

COUCOU! Voilà mes modifications au niveau de l'othographe ont été apportées. Corrigez dès que possible

Amicalement! =D
avatar
Méduse
La gorgone
La gorgone


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un monstre

Message par Maître du Jeu de Hasard le Ven 30 Juil - 13:37

Ah ben voilà tu as fait nettement mieux cette fois, c'est cohérent, onepiecien et plaisant à suivre. ^^

Pour le truc de la préservation de la femme tu peux trouver une astuce. Méduse peut refuser de tuer une femme parce que qu'elle a inconsciemment peur de tuer sa mère en le faisant, suffit d'un petit détail et tu as réglé la question.

Ton niveau est passé de 2 à 4 pour moi, je suis très content de ton amélioration, et j'espère que toi aussi tu seras plus fier de ta présentation quand tu la reliras. Smile




Allons Invité, ce n'est qu'un petit billet d'humeur. HA HA HA HA HA!


C'est moi qui ai la carte au Trésor.


Spoiler:

[08:16:08] * Enarik Santa adule Hasard
[18:59:18] * Sieg von Wilhelm adule Hasard
[22:11:12] @ Edword Boobap : j'te kiffe Hasard
[22:51:49] * Marco idolâtre Thierry
[02:28:16] Morizui Ryuko : King Hasard !
[20:10:46] @ Marco : génial Thierry, magnifique
[20:15:12] @ Edword Boobap : ooooh ! merci hasard ! je t'adore !
[00:47:37] Mildeya Iko : Hasard, toi tu es le Démon!
[02:38:41] Danpachi : Haz', j'suis fan de toi :raid:
[20:24:55] @ Ambassadeur du Jeu Fou : fait un un mini lèche à hasard
[04:54:45] @ Nami : oh, j'ai rêvé de toi Has

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un monstre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum