Projet Icarius

Aller en bas

Projet Icarius

Message par Salem Shelm le Dim 1 Aoû - 11:53

~°Pirates°~

~°Présentation du Joueur°~

Prénom: Samuel
Age: 19
Ce que vous aimez: des choses
Ce que vous n'aimez pas: d'autres choses
Première Impression: passée depuis un moment
Autres: dans la vie, y'a toujours des cactus
Comment avez vous connu ce forum?: c'est le mari de la fille de l'ancien colocataire du vendeur d'orange qui a son stand en face de chez Henry, l'amateur de grues du coin qui m'a donné l'adresse.

~°Présentation du Personnage°~

Est-il existant ou inventé ? Inventé
Grade: Icare
Nom de l'équipage: Nada
Fonction au sein de l'équipage: Ingénieur

Dossier Icarius, Projet interrompu

Nom d'origine: Inconnu Nom adoptif: Shelm
Prénom d'origine: Inconnu Prénom adoptif: Salem
Surnom: Icare, Ike
Age: Selon l'analyse osseuse, le sujet est aujourd'hui âgé de 19 ans
Sexe: Masculin

Description Psychologique:

Extrait du journal du Professeur Shelm
-3 Septembre, quinzième année avec Salem (19 ans)-

Aujourd'hui, à ma grande surprise, Salem s'est spontanément confié à moi. Face à ce comportement inhabituel de sa part, je ne put qu'écouter ce qu'il avait à me dire. Le garçon me parla de son avenir, je ne pensais pas qu'il réfléchissait à ce qu'il allait faire plus tard, ce fut une agréable surprise mais je dus couper court à ses visions. Son ambition était de prendre la mer et de partir à la recherche de ses origines. Bien que l'état psychologique du garçon semble s'être amélioré, il reste socialement inapte et n'est pas encore assez responsable pour s'occuper de lui même. Lorsque je lui ai dit ceci, il c'est emporté et est parti sans ajouter un mot. Cette histoire risque d'être fatale pour le peu de confiance qu'il me porte, mais je n'avais pas le choix. Son comportement vis à vis des autres a toujours été soit violent, soit inexistant. Il a toujours eu tendance à ignorer les personnes s'adressant à lui et lorsqu'on le pousse à réagir contre sa volonté l'histoire fini toujours mal. Je constate tout de même qu'il commence enfin à prendre conscience des conséquences de ses actes mais commet encore beaucoup de fautes à ce niveau là. Plusieurs fois j'ai du sévir et le punir en le privant de ses passions. J'essaie de ne pas recourir à des punitions physiques, mais il ne me laisse parfois pas le choix. Je sais que cela ne l'aide pas forcément, mais il doit comprendre quelles sont les limites qu'il ne peut pas franchir. En parlant de ses passions, l'attention qu'il porte à son entrainement au maniement des lances devient agaçant, il m'ignore lorsque je lui dit que c'est dangereux pour lui. En revanche, je suis heureux de le voir s'adonner à la mécanique, il ne semble serein que lorsqu'il y travaille.

Description Physique:

Extrait des notes de maitre De Nîme concernant ses élèves
Entrainement du 1 septembre, élève Shelm, Salem (19 ans)

Depuis une année qu'il suit mes cours, le gamin Shelm a vachement progressé autant techniquement que physiquement. Je ne suis peut être pas un maitre dans le maniement des armes d'hast mais ce garçon m'a devancé depuis longtemps, je prends mon sabre pour l'entrainer maintenant, et si ce n'était pas pour son manque de muscles je crois pas que j'arriverais à le battre. Mais je pense pas que ce soit le cas des autres gamins de son âge, j'ai entendu dire qu'il avait déjà mis deux ou trois raclées à des gars qui le cherchaient. Enfin bon, il me fout toujours autant les jetons avec ses gros yeux bizarres et ses cheveux noirs, quelle idée de les avoir longs d'un côté et courts de l'autre en même temps. Je dois avouer que j'étais un peu récalcitrant à le laisser venir au dojo, il a vraiment l'air faible, n'est pas très grand et on m'a raconté que ses os étaient plus fragiles qu'à la normale mais j'en sais pas vraiment plus. Heureusement qu'il accepte de de venir le soir, après le reste des élèves, sinon je pense pas que les mère des autres acceptent que leur gamins continuent de venir. C'est clair qu'un gamin à moitié robot ça fout les boules, mais en plus quand il a des ailes métalliques dans le dos, je les comprends. J'ai jamais vérifié, mais on raconte que ses bras et ses jambes sont des prothèses créées par son papa, juste à l'idée d'y penser ça me fait froid dans le dos, mais le pire c'est quand même sa manie d'aller et venir en volant, ça fout vraiment une sale ambiance.

Pouvoir/capacité :
Rapport d'opération, installation de prothèses [LS-001] (gauche et droit)
Rapport rédigé par le professeur Shelm (15 octobre, une année après l'arrivée du patient)

Troisième opération effectuée sur le patient. La première consistait en la reconstruction en urgence de son bassin et des organes vitaux détruits après une chute de plusieurs centaines de mètres. La seconde, qui eut lieu quelques mois plus tard, fut l'installation des prothèses [JK-0425] (gauche et droit) et [BH-278] (gauche et droit), qui lui servent dorénavant de bras et de jambes. Le patient semble s'être adapté à leur utilisation, et aucun problème n'a été détecté lors des séances d'entretiens. L'opération d'aujourd'hui est révolutionnaire, c'est la première fois que l'on installe des ailes mécaniques sur un patient. Rien ne devrait l'empêcher de voler dès qu'il s'y sera habitué. Il faudra faire des révisions tous les quatre mois en changer le modèle en fonction de sa croissance, autant pour ses ailes que pour les autres prothèses. Il sera éventuellement possible de renforcer le blindage de ses six membres (nous considérons les ailes comme des membres à part entière)

Histoire:
Extraits du dossier, origines diverses

Article paru dans le journal "L'Insulaire" du 4 octobre, sur l'île de Tins, écrit par M. Raond
UN ANGE TOMBÉ DU CIEL
L'évènement de la journée d'hier est sans aucun doute l'arrivée d'un hôte d'exception sur notre petite île. Nous hébergeons en effet depuis hier soir un enfant doté d'une paire d'aile. Il a été recueilli dans l'océan par un bateau de pêche qui retournait au port. Il a été retrouvé flottant à la surface de l'eau par les pêcheurs, inconscient et le corps recouvert de brûlures. Il a été soigneusement hissé à bord pour être emmené de toute urgence au médecin de l'île. Nous ont aperçut le professeur Shelm arriver au domicile du médecin. Nous pensons que l'homme de sciences reconnu mondialement pour ses prouesses a été appelé en vue d'une installation de prothèse. Les médecins ont refusé d'en dévoiler plus au sujet de l'enfant.

Rapport d'intervention, rédigé par de Dr. Harret (3 octobre)
Le patient est un enfant vieux de quatre-cinq ans. Il a été emmené inconscient par des pêcheurs. Le patient a subi de graves brûlures sur tout le corps et dispose de deux ailes partant des omoplates qui ont été gravement abimées. Par chance, il n'a pas perdu beaucoup de sang. De nombreuses fractures internes sont visible, de plus, je suspecte des dommages irréversibles aux organes internes indiqués par des hématomes importants sont visibles sur sont ventre. J'ai fait venir le Professeur Shelm, ensemble nous avons décidé qu'il faudrait amputer le patient de ses membres, ailes inclues, et installer des prothèse mécaniques afin d'assurer sa survie. Shelm dit pouvoir fournir les prothèses de bras et de jambes d'ici deux jours, il lui faudra plus de temps pour les ailes vu qu'il n'a jamais eu à en créer avant. L'enfant sera confié à l'orphelinat Ste Dominique une fois qu'il sera remis sur pieds.
Note à part: Toutes ces blessures sont difficilement explicable, mais elles correspondraient à celles provoquées par une chute depuis plusieurs centaines de mètres d'altitude. C'est peu probable, mais c'est l'explication la plus plausible que je puisse trouver.


Recensement de l'orphelinat Sainte Dominique, dossier des sorties
Enfant adopté: nom et prénom inconnus, nom et prénom adoptif: Shelm Salem
Date d'entrée: 9 octobre
Matricule O-7/582
Adoptant: Professeur Shelm Gerart
Date et heure de sortie: 14 octobre
Temps passé à l'orphelinat: une année et sept jours
Note du gardien: Il s'agit de l'enfant-ange, ce garçon a été une vraie plaie. Impossible d'en faire quoi que ce soit. Je suis heureux de le voir partir, il y aura moins de problèmes entre les pensionnaires maintenant. En tout, j'ai du arrêter des bagarres où le garçon prenait part cent septante huit fois durant son séjour. Le gamin se retrouvait souvent seul contre plusieurs autres garçon, je l'ai emmené une cinquantaine de fois au médecin de l'île pour des fractures bénignes. mais il faut dire qu'il le cherchait: à chaque fois qu'il ouvrait la bouche c'était pour proférer des insultes, et il rendait les coup, il m'a fait emmener à l'hosto environ soixante gamins qui avaient fait les frais de ses vengeances. Il faut dire qu'il n'y allait pas de main morte, il a failli couper le bras avec une hache à un pensionnaire qui lui avait démonté une prothèse à coups de pierres. Enfin, c'est terminé maintenant.


Extrait du journal du Professeur Shelm
-10 Septembre, troisième année année avec Salem (7 ans)-

Comme je le pensais, il allait tôt ou tard falloir changer les ailes, bras et jambes de Salem à cause de sa croissance. La poche ventriculaire semble tenir le coup pour le moment. Il faudra certainement la changer d'ici quelques années. Je commence à m'inquiéter pour le développement psychologique de Salem. Il semble s'être fait à ses prothèses mais refuse de s'essayer au vol. Cela me déçois, mais il a visiblement subi un traumatisme grave à la suite de sa chute. Son comportement en est le premier signe. J'espérais que cela s'arrange avec l'installation de ses ailes mécaniques mais ce n'est visiblement pas le cas. Il semble avoir des problèmes avec les enfants de son âge. Le gardien m'avais mis en garde, mais je pensais que c'était à cause de la perte de ses ailes. Je reste convaincu que s'il apprend à s'en servir il s'ouvrira un peu à moi.
Note à part: Je dois l'avouer, je suis fier de moi. Je sais que je suis du genre à me jeter des fleurs, mais je me suis surpassé cette fois-ci. Si le développement de Salem suit un cours normal, je serai le premier à avoir créé des prothèses mécaniques d'ailes permettant de voler. Cela devrait m'apporter un nouveau prix des sciences, et peut être même m'ouvrir des portes au Gouvernement Mondial


Extrait du journal du Professeur Shelm
-16 aout, sixième année avec Salem (10 ans)-

J'ai encore reçu une note de la directrice de l'école. Le cas de Salem semble s'aggraver avec le temps, je doute pouvoir convaincre ses professeurs de le garder encore longtemps. Cela fait deux ans qu'il a commencé de suivre les cours, enfin, suivre est un bien grand mot vu qu'il semble porter un désintérêt total à l'apprentissage auquel il est exposé. Il n'a jamais participé à une seule épreuve et n'a donc pas de bulletin de note. Ceci serait suffisant pour expulser n'importe que élève ne bénéficiant pas de mon influence. Ceci dit, ce qui est le plus inquiétant reste son comportement avec ses camarades. La situation est certainement moins grave que ne le prétend la directrice. Je pense qu'il pourra terminer sa scolarité normale sans trop d'ennui.

Article paru dans le journal "L'Insulaire" du 8 décembre, sur l'île de Tins, écrit par M. Raond
L'ANGE REPREND SON ENVOL
Souvenez vous, il y a de ça à peine onze ans, l'arrivée d'un jeune garçon particulier sur l'île de Tins. Salem Shelm a été vu dans les aires hier. Celui qui avait été surnommé "l'Ange Noir de Tins" en raison de ses ailes et des brûlures qui recouvraient son corps à l'époque porte toujours ce nom en raison de la noirceur de son caractère. Le doute s'installe sur cet individu singulier au sein de la communauté de Charett, la petite ville où l'enfant a grandit. Selon ses habitants, ce serait un enfant insupportable, n'ayant aucune manière et agressif comme une vipère qui aurait été recueilli par le professeur Shelm, auprès de qui nous avons obtenu un entretien. L'homme de science spécialisé dans l'installation de prothèses mécaniques semble avoir un avis contraire sur le jeune garçon. Il nous a assuré que le traumatisme que Salem a subi explique entièrement son comportement vis à vis des autres personnes, mais que le fait qu'il ait étendu ses ailes est prometteur et pourrait très certainement être un grand pas pour son cas. Les habitants de Charett ne partagent pas cet avis, ils disent être plus inquiétés par le fait que l'Ange Noir puisse les prendre par surprise depuis le ciel et jettent maintenant des regards scrutateurs vers les nuages.

Lettre de la directrice adressée au tuteur de Salem, postée de 15 aout (onze ans)
Avis d'explusion

Monsieur Shelm,

Nous nous voyons dans l'obligation de renvoyer votre protégé de manière définitive. Son comportement envers les professeurs c'est grandement dégradé. Il c'est récemment introduit chez l'un de mes collègues pour je ne sais quelle raison. Ce dernier pense que Salem lui en veut pour lui avoir administré une punition dernièrement et refuse de remettre les pieds dans notre établissement tant que votre fils adoptif y sera.

Vous me voyez désolée d'avoir à recourir à de telles extrémités, mais nous ne pouvons faire autrement.
Salutations,

Adrea Tohm,
Directrice


Extrait du journal du Professeur Shelm
-16 aout, septième année avec Salem (11 ans)-

J'ai encore reçu une note de la directrice m'annonçant l'expulsion de Salem de son école. J'ai eu une petite discussion avec lui, à propos de sa visite nocturne chez son enseignant. Il m'a dit que l'homme chez qui il s'était introduit entretenait une relation cachée avec une collègue mariée. Il m'a assuré avoir été surpris alors qu'il rentrait avec sa maitresse et qu'il était là pour chercher des preuves de cette relation afin de ne plus avoir à être battu par l'homme en cours. Je ne l'ai pas cru évidemment, et j'ai du le battre moi même. C'est la première fois que j'en viens à le corriger de cette manière, mais son comportement commence à venir à bout de ma patience. Il met ma réputation en jeu, j'ai encore de grandes espérances pour lui, notamment pouvoir un jour le présenter à Vegapunk, mais il faut absolument que je réussisse à le faire entrer dans le rang.

Lettre du gouvernement de l'île de Tins adressé au Professeur Shelm, 24 novembre (âge de Salem, seize ans)
-Réponse à la demande d'une recommandation auprès du gouvernement-

Monsieur Shelm,

Nous avons pris en compte votre demande, et après l'avoir longuement étudiée, nous avons conclu qu'il serait irresponsable et peut être même nuisible de présenter votre création au Gouvernement Mondial. Selon l'autorité de votre commune, le Projet Icarius est un élément instable de vos recherches. Nous vous prierons de ne plus nous adresser de courrier à se propos dorénavant. Votre autorité communale nous communiquera les efforts et avancées que le projet présentera régulièrement et nous vous tiendrons au courant d'une décision contraire.

Salutations distinguée,
Office des Affaires Internationales de Tins


Rapport d'intervention, rédigé par de Dr. Harret 26 novembre, âge du patient: dix-sept ans
Le professeur Shelm est arrivé en urgence à mon cabinet dans la soirée d'hier, son protégé, inconscient, dans les bras. Le professeur avait visiblement bu plus que de raison et je lui ai demandé de bien vouloir attendre à l'extérieur. Le pauvre garçon était couvert de blessures et d'hématomes, certains datant de plusieurs jours et sciemment infligés par une autre personne. Lorsque j'ai demandé au professeur ce qu'il en était, il m'a dit que Salem s'était battu avec des enfants pour des broutilles et que ça avait mal tourné. Je lui ai donné un café et conseillé de rentrer. Le garçon s'est réveillé ce matin et j'ai pu discuter avec lui, tout du moins j'ai essayé. Il n'a pas voulu me dire comment il avait été blessé, mais je suspecte que ce soit plus grave que ne le dit le professeur. Le patient s'est enfui de la clinique ce matin, alors que je m'occupais de l'inventaire. J'en ai informé son tuteur, mais il m'a affirmé que le gosse était rentré et que tout était rentré dans l'ordre, qu'il se chargerait de Salem dorénavant.

Extrait du journal du Professeur Shelm
-14 février, treizième année avec Salem (17 ans)-

Depuis que j'ai été contraint d'amener Salem chez le docteur Harret, Salem semble s'être un peu plus refermé, et disparait régulièrement. Je l'ai vu en compagnie du médecin aujourd'hui, et je redoute qu'ils n'entretiennent une relation qu'ils me cachent. Mon pupille sait pourtant qu'il ne doit avoir aucun secret pour moi. Si j'obtiens la confirmation qu'il confie mes sanctions disciplinaires à Harret je me verrai dans l'obligation de sévir. Bien entendu, je le fais à contrecœur, mais il ne me laisse pas le choix. Cependant, j'ai remarqué que Salem passait de plus en plus de temps dans mon atelier, il pourrait développer un intérêt pour la mécanique. Je lui inculquerai alors les bases. Un approfondissement de notre relation au travers de la mécanique serait une bonne chose, je pense, mais il faut à tout prix éviter qu'un parasite ne s'en mêle.

Article paru dans le journal "L'Insulaire" du 7 mars, sur l'île de Tins, écrit par Mlle. Pastino
FUMÉE AU DESSUS DES FLOTS
Une nouvelle accablante à secoué l'île de Tins ce matin. La fumée et les cendres encore chaude de la clinique où le docteur Harret prenait soin de ses patients ont été aperçues par un navire marchand qui entrait dans le port ce matin. Il a été impossible de dire comment l'incendie a démarré, ni même s'il est d'origine criminelle ou non. Le professeur Shelm a été appelé sur place pour analyser les ruines, mais il est incapable de se prononcer, au même titre que le reste des autorité. Nous déplorons une victime dans cet incendie qui n'est autre que le médecin de garde, Tim Harret. Paix à son âme.

Extrait du journal du Professeur Shelm
-10 mars, treizième année avec Salem (17 ans)-

La nouvelle de la mort de Harret a été très bouleversante pour Salem, il s'est enfermé une journée entière dans sa chambre. Je ne l'ai entendu en sortir que tard dans la nuit. Quand je lui ai demandé comment il allait, il ma lancé un de ses regards vide. Je l'ai corrigé de suite, lui imposant de me répondre et de me traiter avec le respect qu'il me doit. Je l'ai trop gâté dans sa jeunesse et il ne se rend pas compte des sacrifices que je fais pour lui. Il s'est ensuite retiré dans sa chambre et n'en est ressorti que le lendemain, pour le repas de midi. Il m'a alors présenté des excuses pour son comportement et est parti dans l'atelier. Ma méthode apporte finalement des résultats satisfaisant. Je l'ai laissé travaillé seul après avoir rangé quelques travaux personnels. Je comprends son besoin d'intimité.
Note à part: Je peux l'écrire dans ce journal, les résultats des tests de mes nouveaux produits incendiaires sont très concluants.


Extrait des notes de maitre De Nîme concernant ses élèves
Entrainement du 1 septembre, élève Shelm, Salem (18 ans)

Shelm m'a imposé un nouvel élève aujourd'hui. J'ai protesté mais il m'a fait remarqué que le comportement de Salem envers les autres s'était beaucoup amélioré ces temps-ci, et que la discipline d'un art martial ne pouvait être que bénéfique pour lui. Ma foi, je n'y peux rien, j'ai accepté de prendre le gamin comme élève sous certaines condition. Il prendra ses cours seul et j'aurai le droit de les stopper à n'importe quel moment. En contrepartie, j'accepte de le prendre et de lui enseigner le maniement de l'arme de son choix. Apparemment, le gamin s'intéresse aux lances. Je ne sais pas s'il y a réfléchis ou si ça lui a semblé logique, mais il est normal qu'il veuille une arme qui puisse couvrir l'envergure de ses ailes. Je n'ai rien contre ce gosse, j'attends de voir ce que ça donne.
____________________________________________________________________________________________________________
[Le prochain extrait du dossier est déjà apparu, il réapparait ici car c'est la dernière note ayant été retrouvé du journal du Professeur Shelm]
Extrait du journal du Professeur Shelm
-3 Septembre, quinzième année avec Salem (19 ans)-

Aujourd'hui, à ma grande surprise, Salem s'est spontanément confié à moi. Face à ce comportement inhabituel de sa part, je ne put qu'écouter ce qu'il avait à me dire. Le garçon me parla de son avenir, je ne pensais pas qu'il réfléchissait à ce qu'il allait faire plus tard, ce fut une agréable surprise mais je dus couper court à ses visions. Son ambition était de prendre la mer et de partir à la recherche de ses origines. Bien que l'état psychologique du garçon semble s'être amélioré, il reste socialement inapte et n'est pas encore assez responsable pour s'occuper de lui même. Lorsque je lui ai dit ceci, il c'est emporté et est parti sans ajouter un mot. Cette histoire risque d'être fatale pour le peu de confiance qu'il me porte, mais je n'avais pas le choix. Son comportement vis à vis des autres a toujours été soit violent, soit inexistant. Il a toujours eu tendance à ignorer les personnes s'adressant à lui et lorsqu'on le pousse à réagir contre sa volonté l'histoire fini toujours mal. Je constate tout de même qu'il commence enfin à prendre conscience des conséquences de ses actes mais commet encore beaucoup de fautes à ce niveau là. Plusieurs fois j'ai du sévir et le punir en le privant de ses passions. J'essaie de ne pas recourir à des punitions physiques, mais il ne me laisse parfois pas le choix. Je sais que cela ne l'aide pas forcément, mais il doit comprendre quelles sont les limites qu'il ne peut pas franchir. En parlant de ses passions, l'attention qu'il porte à son entrainement au maniement des lances devient agaçant, il m'ignore lorsque je lui dit que c'est dangereux pour lui. En revanche, je suis heureux de le voir s'adonner à la mécanique, il ne semble serein que lorsqu'il y travaille.

Article paru dans le journal "L'Insulaire" du 4 septembre, sur l'île de Tins, écrit par Mlle. Pastino
UN NUAGE FLOTTE AUTOURS DE TINS
Un peu plus d'une année après le désastre de la clinique Harret, un nouvel incendie, tout aussi mystérieux, a été déclaré sur notre île. Cette fois, c'est le manoir du professeur Shelm qui a été détruit par les flammes. Cet incendie ressemble trait pour trait au premier, mais il est toujours impossible de définir les origines du désastre. Dorénavant, la piste criminelle ne peut être écartée. Nous déplorons deux morts cette fois-ci, le professeur Shelm et son protégé, "L'Ange Noir", Salem. Paix à leurs âmes.

Courrier gouvernemental concernant le Projet Icarius
Réponse adressée à l'agent 777 par l'agent responsable de l'enquête


Monsieur,

Vos interrogations sont justifiées, je ne vous ai fourni que les documents ayant étés retrouvés intactes. En effet, une grande partie des notes du Professeur Shelm et du Docteur Harret ont été détruite par les incendies. Néanmoins, j'ai eu l'occasion d'analyser des écrits partiellement détruits. Voici les conclusions que j'ai pu en tirer et qui devraient apporter des éléments de réponse à vos interrogations:

°Le Professeur Shelm était visiblement un être dérangé. Son amour pour Salem était nourri par la volonté d'en faire un humain volant. Il ne devait donc pas pouvoir concevoir le fait que sa création ne puisse pas parfaitement s'intégrer à une société qui ne lui était peut être pas adaptée.

°Il ne reste aucune note du journal du Professeur Shelm à ce sujet. Elles ont vraisemblablement été soigneusement détruites par l'ange avant sa fuite. Cependant, des rapports du Docteur Harret attestent qu'il n'a conservé aucun souvenir précédant son réveil sur l'île de Tins.

°La volonté de Shelm de présenter son œuvre au gouvernement est discutable, en effet. Il n'est pas certain qu'elle soit totalement justifiée, du moins sous un angle rationnel. La folie de Shelm n'est plus a démontrer, il est resté respecté mais son âge l'a rattrapé. J'imagine qu'il voyait sa création comme le point de départ d'une nouvelle forme de prothèses mécaniques que l'on pourrait installer aux humains. Il ne faut pas non plus mettre de côté le fait que le corps de l'ange est constitué de métal à 72%. La création de Shelm n'est pas uniquement l'invention d'ailes mécaniques, mais la création et la combinaison de matériaux tels que des alliages extrêmement légers.

°Selon des notes personnelles de Harret, qui ne sont plus que des fragments à ce jour, Salem était bel et bien perturbé, mais il n'était pas totalement inapte socialement. Selon le docteur, ce malaise viendrait avant tout du traumatisme qu'il a subit lors de sa chute, l'existence d'îles célestes étaient inconnues du docteur et il ne fait donc aucun doute de l'origine de l'ange, et de l'absence de véritable famille lors de la période qui suivit.

Il est certain qu'il n'est pas possible d'établir un profil psychologique solide sur ces bases. Je pense que le sujet ne sait pas lui même qui il est, et qu'il est à la recherche d'une identité. Il semble être parti à la découverte de ses racines. Le garçon devra être appréhendé délicatement, une approche trop brusque risquerait de le perdre dans sa propre folie à surface de laquelle il semble être en train de flotter. Pour parler de manière imagée: il attend à la surface qu'un filet vienne le sauver de la noyade.

Salutation,

Agent d'investigations "Bones".


Dernière édition par Projet Icarius le Ven 13 Aoû - 11:20, édité 2 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Icarius

Message par Salem Shelm le Mar 3 Aoû - 23:12

Test RP:

La soirée était bien avancée et la demeure du "Grand Professeur Shelm" était éteinte à l'exception du grand salon où l'éminent homme de sciences aimait veiller afin de réfléchir, assis dans un grand fauteuil de cuir, son regard perdu dans les flammes de la cheminée, seule source de lumière de la maison. Il ne s'en doutait pas, mais il était observé. Depuis entrebâillement d'une porte, l'être ailé qu'il aimait désigner comme son œuvre dans son esprit, mais se contentant de pupille ou protégé en sa présence, l'observait. Shelm venait d'ailleurs d'écrire un nouveau passage à son sujet dans le cahier déposé sur la table basse, à côté de son siège. Le concerné, lui, ne comprenait pas cet intérêt pour une simple appellation. De son point de vue, il était Salem, et non "L'Ange Noir", "L'Autre", ou même "Salem Shelm". Il était Salem, mais il ne savait pas ce que cela voulait dire. Il brulait d'envie de partir, et on ne le retiendrait pas, surtout pas l'homme assis devant ce feu tranquille. À cet instant, Salem se promit de quitter sa prison pour la liberté qu'il convoitait. Il ne voulait plus être retenu par quiconque, s'il suivrait un homme, il l'aura choisi. Son regard fut attiré par le cahier posé à côté de son tuteur.
Elbert Shelm était un homme vieillissant mal, très mal. Mais sa réputation lui apportait une influence dont il profitait pleinement. Le respect qu'il imposait était peut être la source de sa folie. Il avait été génial dans le passé, mais maintenant il devenait un octogénaire sénile rêvant de sa gloire déchue, dépassée et disparue. Son souhait le plus cher était de quitter la scène en beauté. Son ange était son sésame pour cette sortie tant désirée, si seulement il avait put le présenter au gouvernement. Un bruissement d'air derrière lui le fit se retourner. Il n'y avait sous ses yeux que l'entrebâillement de la porte, vide. Une ombre tomba devant lui, il eut le reflex de se dresser et put contempler la silhouette de sa "création" entre lui et le feu, faisant rempart à la lumière. Puis, se fut le noir total.

Lorsqu'il se réveilla, Elbert avait une douleur très vive à la tempe. Il essaya de bouger mais il senti des lien serrés autour de ses poignets et chevilles. Il tenta de crier à l'aide mais il avait été bâillonné. Il tourna la tête dans tous les sens mais ne put voir son pupille. Il sentait sa présence, et il l'entendait tourner les pages d'un livre. Un regard sur la table à côté, elle était vide. Salem avait fait main basse sur son journal. Le professeur s'immobilisa. Le garçon lisait des lignes où il était décrit comme un objet, un individu voué à être confiné à un laboratoire une fois que le professeur aurait réussi à l'amener devant le gouvernement.
Page après page, Salem parcourait le cahier. Il aurait simplement pu partir sans demander son reste, mais sa curiosité l'avait poussé à aller chercher ce cahier qu'il avait déjà aperçu à plusieurs reprises, mais dont son "protecteur" avait dissimulé le contenu avec ferveur. Les notes du professeur étaient à présent toutes dans les mains de Salem, qui découvrait à quel point Shelm était tordu. Il le suspectait d'être fou, et même d'avoir assassiné le docteur Harret, mais il se savait impulsif et avait décidé de ne pas agir sans preuve. Elles étaient maintenant toutes devant ses yeux. Il ne lui restait qu'à décider de ce qu'il allait en faire. Salem avait ligoté le professeur par prudence. Il le voyait maintenant se tortiller sur son fauteuil. Sans faire attention à l'homme devant la cheminée, l'ange termina rapidement de parcourir le livre qu'il tenait entre les mains. Il choisit quelques pages révélatrices et les arracha. Il bouillonnait de l'intérieur. Sa seule envie était de tuer cet homme qui avait entreprit de faire de lui un sujet d'exposition. Salem fourra les pages arrachées dans sa poche et sorti du salon. Il revint un moment plus tard, tenant une lance dont il se servait pour s'entrainer dans une main et le livre dans l'autre. Il détacha le bâillon de son détenu et se plaça devant lui. Son visage était aussi inexpressif qu'à l'habitude.

"Salem, libè-"

Le livre avait giflé le professeur avec violence. Ce dernier put voir son sang gicler sur le sol. Il se rendit alors compte qu'il saignait à la tempe, et également à la bouche maintenant.

"Ta gueule."

"Tu me dois le res-"

"TA GUEULE J'AI DIT !"


Une nouvelle gifle avait interrompu le professeur. Son sang avait giclé une nouvelle fois. Bien que Salem eut crié, aucune once de colère n'était décelable chez lui. Dès que le silence fut imposé, il reprit la parole.

"J'ai lu, je sais. Tu n'es qu'une ordure de salopard."

Salem allait et venait devant Elbert Shelm. Ce dernier ne suspectait pas qu'il risquait fort de ne pas passer la nuit. Ce doit être la raison pour laquelle il tenta de raisonner son pupille.

"Salem écoute, je t'aime, je regrette la plupart des choses que j'ai écrite là dedans. Tu ne devrais pas y faire attention. Contentes toi de me détacher, on en parlera, ensemble. Tu comprendras pourquoi j'ai écrit tout ça, et aussi que ce n'est pas le véritable fond de ma pensée sur ces pages... Détaches moi."

L'ange resta immobile, entre la fauteuil et la cheminée. L'ombre de son profil était jetée sur le mur. Il l'observa du coin de l'œil pendant que le professeur étendait sa supplication. À la fin de celle-ci, Salem brandit sa lance et l'enfonça profondément dans le fauteuil. Le cœur du scientifique s'emballait, la lame, plantée à moins d'un centimètre de son visage, reflétait la panique dont son regard débordait. Le cyborg s'approcha lentement de la figure dégoulinante de Shelm. Son regard ne reflétait aucune pitié, aucune colère, aucune émotion. À l'intérieur, il bouillonnait, il souhaitait la mort de cet homme plus que tout. Il avait été séquestré pendant des années, obligé à faire des choses qu'il n'avait pas choisi de faire, obligé de vivre dans un monde qui n'était pas le sien, auquel il était étranger et dont il ne voulait pas. Il aurait été simple de prendre cette vie à cet instant. Trop simple.

"Je te détacherai, mais avant tu vas m'écouter. Tu as été un père pour moi, tu m'as pour ainsi dire redonné vie. Et ensuite, tu es devenu le geôlier. Tu as décidé de me garder sous ta coupe, de t'amuser avec moi, de faire de moi ton jouet. Tout ça pour flatter ton ego. Tu n'as jamais supporté que je m'éloigne de toi, bien que tu semblais vouloir que je m'adapte. Tu veux que je te dise une chose ?"

Salem sorti un couteau de cuisine de sa ceinture et plaça la lame sur le torse de Shelm. Il approcha sa bouche de l'oreille de son captif. Sa voix ne trahissait aucun sentiment, ses paroles coulaient comme une fontaine, à la fois pleines de sens et vide d'humanité.

"Je suis ton œuvre, d'un bout à l'autre. Je suis un échec, ton échec. Et pourtant, je suis ton chef-d'œuvre. L'aboutissement d'une vie voué à la grandeur n'est que médiocrité. Je te félicite."

Salem se redressa, planta le couteau sur l'accoudoir du fauteuil et sectionna les liens. Il retira la lance tout de suite après. Le professeur pleurait, il était incapable d'émettre une seule parole au travers du sanglot qui exprimait maintenant sa honte. C'était à son tour de souhaiter sa mort. La folie qui l'habitait avait maintenant terminé de le consumer. Ses vœux de grandeur avaient été détruit par les paroles de son ange qu'il adorait.

"Je t'ai préparé une surprise, pour fêter mon départ, je te la laisse."

Salem laissa quelques chose au sol, devant les pieds du professeur. Il se dirigea ensuite vers le balcon, ouvrit la porte vitrée qui retenait l'air frais de la nuit. Le soleil se lèverait d'ici quelques heures, et "L'Ange Noir" de Tins serait déjà loin. Il avait trouvé un carte qui indiquait une île assez proche et une route maritime qui passait à proximité. Il prévoyait de s'y rendre et d'embarquer sur un bateau qui l'emmènerait loin de cet endroit. D'un battement d'ailes, il s'envola.

L'air était agréable, et Salem se sentait bien, peut être pour la première fois de sa vie. Le souffle de l'explosion du manoir Shelm sous lui provoqua un courant ascendant qui le propulsa. La bombe incendiaire du même modèle que celui qui avait réduit le docteur Harriet en cendre avait fait son office. Salem l'avait laissé au professeur et se doutait de l'utilisation qu'il en ferait, ne pouvant supporter l'idée de son échec. Peu après, une deuxième explosion eut lieu, suivit de près d'une troisième. Il s'agissait de la seconde bombe que Salem avait programmé au cas où Shelm n'aurait pas enclenché la première et des nombreux éléments explosifs contenus dans l'atelier. Pour la première fois, l'ange se sentait satisfait, alors que ses ailes l'emmenaient au large.

*Ah, j'allais oublier..."


Salem s'arrêta et retourna au dessus des ruines du manoir. Il mit sa main dans sa poche et en sorti les pages qu'il avait arraché du journal. Il les laissa tomber sur les cendres. Il voulait que tous connaissent la folie du professeur.

Il n'avait jamais pris goût à voler, c'était pour lui un moyen de se déplacer aussi banal que la marche. Cette nuit, c'était différent. Pour la première fois, elles ne lui servaient pas uniquement pour aller d'un point à un autre, mais surtout pour laisser derrière lui un monde dont il ne voulait plus entendre parler.


Dernière édition par Projet Icarius le Dim 15 Aoû - 22:07, édité 2 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Icarius

Message par Maître du Jeu de Hasard le Jeu 5 Aoû - 9:40

Rapport de l'agent 777 du GM (Guide Mondial) concernant le dossier du Projet Icarius


Je viens de parcourir l'ensemble de notes composant le dossier Shelm et je dois dire que j'en suis plutôt satisfait. Le professeur est décidément un être bien original qui a su donner vie à un être singulier. Si "L'Ange Noir" est toujours en vie, comme notre service en émet assez ouvertement l'hypothèse, alors il y a fort à parier que nous entendrons encore parler de lui et qu'il aura bien des directions à prendre.

Je ne peux toutefois m'empêcher de m'interroger quant à la psychologie du Professeur Shelm. Les grands cerveaux sont parfois déconnectés de la réalité, mais ils conservent toujours une certaine logique. Celle présentée dans ce dossier lui fait un peu défaut. Il apparaît que Salem n'était pas le vrai fils du Professeur, ni même sa création, mais un sujet clandestin d'expérience. Sous couvert de soins chirurgicaux drastiques, Shelm s'est servi d'une opportunité unique pour laisser libre cours à son esprit fertile, mais dérangé. Plusieurs interrogations me poursuivent après ce rapport, je vais tâcher de ne pas en omettre.

- Pourquoi avoir voulu cantonner Salem à un rythme de vie normal ? Shelm ignorait tout des anges, mais il savait que son protégé n'était pas humain. Même sans les modifications cybernétiques, Salem avait une grande valeur, je ne saisis pas bien l'idée d'exposer une mine d'or à la vue de miséreux.

- De quoi se souvenait Salem avant d'être Salem ? Le Professeur a du vouloir "cuisiner" son cobaye pour en apprendre un maximum sur le monde d'où il venait, hors il n'en fait aucune mention. Je pourrais penser qu'il s'agit là de prudence de sa part, mais pour avoir clairement sous-entendu sa responsabilité dans la mort du Dr Harret je peux certifier qu'il était certain de ne jamais être lu, et son journal devait en conséquence refléter la vérité pure de son quotidien.

- Quand Salem s'est démarqué de la société en refusant de s'y intégrer, pourquoi n'avoir pas prêté attention au fait qu'il était différent ? Shelm savait sa créature instable, hors il ne se souciait pas des dégâts qu'il causait à l'extérieur, et ce n'est qu'une fois Salem marginalisé qu'il s'est inquiété de son comportement. Le Professeur était riche, il pouvait très bien offrir une éducation privée ou enfermer son patient dans une cage dorée en sous-sol. Cette négligence de la part d'un être si pointilleux m'est à ce jour inexplicable.

- Qu'espérait Shelm en présentant sa trouvaille au Gouvernement Mondial ? Ses ailes mécaniques fonctionnaient certes mais les êtres aux os allégés et aux omoplates conçues poour accueillir des prothèses sont rares, l'exploit de Shelm n'était visiblement pas d'avoir créé des implants performants mais d'avoir fait d'un être naturel un cyborg, ce qui a déjà été fait avant lui. S'il avait permis à quiconque de voler via des prothèses accessibles et sans danger pour l'organisme, il aurait pu espérer l'attention du Gouvernement.

- La dernière question est sans doute la plus importante qu'il me reste: Qui est L'Ange Noir ? Le dossier me le décrit comme un être violent, capricieux et taciturne, mais ce tableau qui n'affiche qu'une surface sommaire est loin d'être concluant. Shelm ne l'a jamais profilé, et aucun psychologue ne semble s'être suffisamment intéressé à lui pour en faire un portrait satisfaisant. Ce genre d'individu éveille pourtant la curiosité, et à défaut la méfiance. Le dépeindre de façon plus concrète nous aurait permis de mieux cerner ce qu'il est, car c'est actuellement un mystère total et cela pourrait gêner nos services lors de nos prochaines études du dossier Icarius.

Je vous laisse carte blanche pour vous rendre sur place et me fournir un nouveau rapport, plus détaillé cette fois, sur un passage notable de la vie de Salem. Si d'ici là vous aviez des précisions sur les questions abordées, gagez que je serai toujours preneur.

777



Dernière édition par Maître du Jeu de Hasard le Jeu 5 Aoû - 9:46, édité 1 fois




Allons Invité, ce n'est qu'un petit billet d'humeur. HA HA HA HA HA!


C'est moi qui ai la carte au Trésor.


Spoiler:

[08:16:08] * Enarik Santa adule Hasard
[18:59:18] * Sieg von Wilhelm adule Hasard
[22:11:12] @ Edword Boobap : j'te kiffe Hasard
[22:51:49] * Marco idolâtre Thierry
[02:28:16] Morizui Ryuko : King Hasard !
[20:10:46] @ Marco : génial Thierry, magnifique
[20:15:12] @ Edword Boobap : ooooh ! merci hasard ! je t'adore !
[00:47:37] Mildeya Iko : Hasard, toi tu es le Démon!
[02:38:41] Danpachi : Haz', j'suis fan de toi :raid:
[20:24:55] @ Ambassadeur du Jeu Fou : fait un un mini lèche à hasard
[04:54:45] @ Nami : oh, j'ai rêvé de toi Has

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Icarius

Message par Sanji le Jeu 5 Aoû - 9:45

C'est cool ton perso ( je revois pas mal de mes idées dedans avec D6-B-eLL, autant en profiter !).

Vu que j'ferai ma fiche après toi, je vais m'adapter avec joie (c'est sincère), aussi : tu m'autorises à tirer quelques références temporelles ou autre histoire qu'on reste cohérent sur Vegapunk ? T'inquiète pas on ne se croisera pas c'est uniquement pour pas que le pauvre se retrouve à 2 endroits en même temps pour 2 projets.
Autre solution : on s'attend pour le post rp et on fait front commun avec une rencontre des 2 projets ou autre.
avatar
Sanji
La jambe noire
La jambe noire

Localisation RP : Water Seven
Rang/Grade : Cuisinier et protecteur de ces Dames
Supérieur : Luffy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Icarius

Message par Salem Shelm le Jeu 5 Aoû - 10:52

Pour Vegapunk, pas trop de problème, mon perso ne le rencontre tout simplement pas. Le professeur espère pouvoir organiser une rencontre mais on ne lui en donne pas l'autorisation. Maintenant, tu peux très bien tirer des références si tu en as envie, aucun problème pour moi.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Icarius

Message par Maître du Jeu au Trésor le Ven 6 Aoû - 10:48

Bonjour donc !

La mode passe de sirène à cyborg ? (On a l'élément transitoire).

J'aime beaucoup l'idée du personnage et la manière dont tu nous le présentes ^^

Maintenant je n'ai trop rien à ajouter au rapport 777 donc, une chose à dire, bon courage et bon amusement pour la suite !




Spoiler:
avatar
Maître du Jeu au Trésor
Maître des Berrys
Maître des Berrys

Localisation RP : Partout et nulle part
Rang/Grade : Banquier
Supérieur : La surface

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Icarius

Message par Salem Shelm le Mer 11 Aoû - 11:36

Ohoho, quel boulet je fais, j'ai pas encore commencé le test RP, mais j'ai posté un complément à ma fiche pour l'agent 777, le test va suivre d'ici peu.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Icarius

Message par Salem Shelm le Jeu 12 Aoû - 17:44

Test RP terminé, bonne lecture.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Icarius

Message par Maître du Jeu Rebelle le Dim 15 Aoû - 21:33

Pas grand chose à redire, ton test RP est bien vivant même si quelques phrases ne sont pas vraiment françaises, il doit leur manquer un verbe sûrement. Je parle notamment dans la toute première partie de ton RP où te relire devrait arranger cela.

Bref, je te laisse corriger ça et je repasse te donner un premier commentaire ^^
avatar
Maître du Jeu Rebelle
Protecteur de la liberté
Protecteur de la liberté


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Icarius

Message par Salem Shelm le Dim 15 Aoû - 22:08

Voilà, deux trois corrections apportées, je crois que ça devrait être bon... Plus ou moins

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Icarius

Message par Maîtresse du Jeu de l'Or le Dim 22 Aoû - 21:41

Bonsoir, désolé pour le délai d'attente un peu long, voici la première opinion requise.

Hasard s'était fendu d'un superbe post pour soulever les questions qui méritaient de l'être, pour le reste ta fiche est très bien gérée. Le mode d'écriture choisi pour les descriptions et l'histoire est original et pas forcément évident à tenir pour être complet, mais tu proposes toutefois un résultat très intéressant. En outre, le perosnnage en lui-même est également original et le tout s'incrit bien dans le cadre de One Piece.

Le test RP ne laisse pas planer de doutes concernant la maitrise de ton personnage dans ton récit, on ne demande plus qu'à le voir à l'oeuvre sur les Océans.

Pour moi ce sera donc niveau 6, le prochain GJ à passer statuera sur ton sort.

Bientôt dans le grand bain, félicitations Smile
avatar
Maîtresse du Jeu de l'Or
Marraine de la Finance
Marraine de la Finance


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Icarius

Message par Maître du Jeu de Loi le Lun 23 Aoû - 20:45

Très belle fiche, j'ai adoré le test RP et l'histoire était raconté d'une façon très originale. Un très bon personnage que j'ai hate de voir évoluer.

Comme l'a dit mon collègue tu maitrises parfaitement ton personnage, vogue donc sur les mers Salem ! Niveau 6 !
avatar
Maître du Jeu de Loi
Avocat du diable
Avocat du diable


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Icarius

Message par Salem Shelm le Sam 12 Fév - 11:49

Méfaits et autres crimes du même calibre:

-Incendie volontaire
-Meurtre
Salem pouvant être tenu responsable pour avoir poussé son tuteur au suicide.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet Icarius

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum