Folker Diter

Aller en bas

Folker Diter

Message par Folker Diter le Ven 8 Jan - 16:34

~°Marine°~

~°Présentation du Joueur°~

Prénom: Tresadenn (pseudo dessinateur)
Age: 22 ans
Ce que vous aimez: Le dessin,la BD en général, la basse, le Body-Board, le foot US, le basket, la bonne musique...
Ce que vous n'aimez pas: pas grand chose en fait; l'orthographe bafouée, les gens qui chantent faux...
Première Impression: bon design, presque aussi bon que celui de mon forum One Piece d'il y a moult années...
Autres : heuuuu... je sais pas trop, je suis breton, relativement châtain et a tatoué le kanji liberté sur le torse...
Comment avez vous connu ce forum?: Le site OPS

~°Présentation du Personnage°~

Nom Diter
Prénom: Folker
Surnom: Pas encore de surnom
Age: 32 ans
Sexe : Masculin
Est-il existant ou inventé ? Inventé
Description Psychologique: Folker était un chef de clan tribal dont toute la tribu a été décimée par un poison foudroyant alors qu'il se battait loin de son village; Il est donc plus ou moins habitué à la mort de masse. Sous son air bourru il est étonnement attaché à la vie de ceux qui lui sont proche, en tout cas au début de son aventure hors de son île, c'est l'état d'esprit dominant. La tribu dont il faisait partie était extrêmement tournée vers la baston; le chef étant élu par la force de ses bras, toute la vie de Diter était donc calquée sur un mode de vie en meute, le plus fort règne et ne peut décliner les défis des autres hommes ou femmes de l'île.
L'une des denrées de son îlot isolé est le café, étant la boisson nationale les habitants sont donc un peu survoltés, Diter ne fait pas exception et à même développé une sorte d'addiction à la caféine, le rendant plutôt ronchon.
En combat il est impitoyable et ne décroche jamais un sourire, pour autant il ne sera et n'a jamais été cruel outre mesure, sa description de l'honneur guerrier fera qu'il achèvera un ennemi qui le demandera sans aucun scrupule.
L'île ne fut découverte sur la Grand Line que depuis peu ( au même moment durant lequel Luffy 'n Co vont à Alabasta) Alors que le Doc Vegapunk découvrit comment traverser la Calm Belt, Diter était seul sur l'île depuis deux années et développa un esprit un peu sauvage, le rendant spécialiste de la chasse et de la dissimulation en jungle.
Ayant besoin de partir et de quitter son village dévasté il accepta de partir avec la marine, si cela avait été des pirates cela aurait été à eux de ramener ce bon vieux sauvage...

Description Physique: Folker Diter est très grand pour un humain normal, presque deux mètres trente, son immense corps est recouvert d'un couche de muscles fins et très élastiques, sont style de vie a formé un amas d'os et de muscles pratiquement sec et sans graisse.
Deux "crocs" de peinture rouge lui ornent le visage en permanence, symbole de son statut de chef, il ne les enlèvera jamais et porte toujours sur lui un petit sac d'ocre rouge pour se refaire une beauté en cas de grain trop humide ou de bain intempestif.
Son teint naturellement pâle et ses cheveux de jais ébouriffés sont caractéristique de son peuple, son corps et recouvert d'un monceau de poils épais, les mains et les pieds de Folker sont durs et couverts de corne, il est toujours pieds nus et refuse les gants.
Lorsqu'il est de repos, Diter remets son pantalon de cuir brun et reste torse-nu; en service il porte l'uniforme réglementaire mais pas de casquette, la touffe de cheveux noirs l'en empêche, projette de poser une réclamation pour ne pas porter de chaussures
Pouvoir/capacité : Grande capacité de combat en Jungle/foret, son odorat et son ouïe son plus développés que la moyenne mais sa vue est quelque peu brouillée en plein jour à cause de sa vie en milieu forestier.
Grade : Homme de corvée
Nom de votre supérieure : pas encore de supérieurs
Fonction au sein de l'équipage : homme à tout faire

Histoire ( 30 lignes minimum ): Folker Diter est le fils d'un guerrier de l'île de Jötunheim, petit bout de rocher perdu dans la Calm Belt, recouvert d'une jungle hostile remplie d'animaux monstrueux à la population guerrière ne répondant qu'à une seule règle, la loi du plus fort. Cette loi est simple, le chef est celui qui arrive à battre l'ancien chef, et ainsi de suite, le tenant du titre obtient tout les pouvoirs, mais ne peut refuser un combat contre personne. Rien ne prédestinait Diter à la place de chef, pas plus qu'un autre, mais son enfance isolée dans la jungle lui offrit des capacité hors-normes et, après avoir défié le chef de l'époque, dont il botta allégrement le postérieur, ce qui, dit en passant, lui laissa la paix pour à peu près deux années, il devint logiquement le patron de Jôtunheim.
Chef alerte et à l'écoute de ses camarades, Folker ne se fit jamais vraiment mettre en danger par quelque rival que ce soit. Il ne décroissait pourtant pas en force, au fil du temps il continua à s'entrainer, allant de plus en plus loin dans la jungle. C'est pendant une promenade que le chef rencontra un énorme serpent qu'il nomma Nìdhôgg, en dehors d'être un vraie calamité à écrire, le monstre était d'une force incroyable, lors de leurs première rencontre, Diter ne fut pas loin de passer l'arme à gauche et resta en demi-conscience pendant un mois entier, ne se nourrissant que de mousse et de graine de café, il perdit une grande partie de sa force et resta un mois de plus afin de retrouver sa puissance, affinant son talent de chasseur et sa capacité à se cacher.

Lorsqu'il revint au village, son corps était en piteux état, si bien qu'une femme voulu se battre avec lui pour prendre sa place, il lui botta les fesses avec passion et recommença sa vie de chef. durant toute une année il ne se consacra qu'à l'entrainement et redevint celui qu'il était, à 29 ans il était au meilleur de sa forme et repartit vers l'antre de Nìdhögg, pendant une année il combattit le serpent, les échos du combat résonnaient dans toute l'île alors que crocs et poings s'entrechoquaient.
Durant une année le sang des deux adversaires coula, la grotte du serpent se trouvant près de la source d'eau de la tribu, elle fut polluée par la sueur et les larmes de Diter, par le venin de Nìdhögg. le peuple de Jötunheim fut décimé par cet empoisonnement involontaire, ne comprenant pas pourquoi il mourraient en masse sans aucune raison, maudissant leur chef si loin d'eux alors qu'un si grand malheur frappait leurs corps.

Après ce combat aux si grandes conséquences, et une victoire à l'arrachée, Diter revint vers son village, victorieux, il ne retrouva que les corps contorsionnés de ses pairs, il ne comprit pas ce qu'il avait pu se passer et entra dans une tristesse folle.
Le jour de ses 30 ans, Folker Diter, le chef du peuple guerrier de Jötunheim venait de finir d'enterrer ses compagnons, à la place ou se trouvait autrefois le village se dresse désormais le cimetière le mieux fourni de Calm Belt, chaque cote de Nìdhögg servit de pierre tombale, il y eut exactement le compte exact, ce qui fit à Folker comme un déclic, comme si tout cela avait été prédit par le destin ou un truc du même acabit...

Durant deux années il erra dans l'île à la recherche de quelque chose que pourrait lui expliquer le phénomène qui avait détruit son peuple, ne sachant pas que son combat avec le serpent avait empoisonné tout le monde, les pluies et le temps avait effacé toute trace du venin de Nìdhögg de la source et maintenant l'île était vide mais saine. Deux années à chasser, à se nourrir et à se battre à la recherche de réponse qu'il ne trouva pas, sans parler ni communiquer avec qui que ce soit, il ne passa pas loin de la folie. Un bateau de la marine passa près de l'île et s'y arrêta, Diter n'avait jamais vu de Bateaux de sa vie tout ceux qui tentèrent de voyager sur l'eau furent happés par les monstres invraisemblables qui peuplaient la Calm belt.
heureux de voir de nouveaux des humains et pas si bête que ça, Folker engagea la conversation avec les arrivant et se fit enroler dans la marine après d'âpres négociation portant sur l'uniforme...

Test RP: Attendre le feu vert d'un admin


Dernière édition par folker diter le Sam 9 Jan - 16:18, édité 1 fois
avatar
Folker Diter
L'alcoolique
L'alcoolique

Rang/Grade : Sergent-Chef
Supérieur : Smoker

Feuille de personnage
Points de vie:
500/500  (500/500)

Voir le profil de l'utilisateur http://hollved.forums-actifs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Folker Diter

Message par Serviteur du Jeu Mort le Ven 8 Jan - 20:27

Bienvenue à toi ^^

et bien que voila un marine fort sauvage. L'inspiration des mythes scandinaves se ressent fort dans ta fiche, ce qui tranche ma foi avec les récits habituels ^^

il y a des fautes qui trainent mais rien de bien horribles, surtout si tu ne cherches pas à obtenir un gradé (ce qui m'a l'air le cas, mais je peux me tromper).

J'aime le côté épique du combat durant une année, mais comment la bête et le guerrier se sont reposés et nourris pendant ce temps?

hormis tout cela, personnellement je trouve que vu le personnage visé cela est correct et je t'invite donc à entamer ton poste rp ^^
avatar
Serviteur du Jeu Mort
Maître Pingouin
Maître Pingouin

Localisation RP : derrière toi, une faux à la main
Rang/Grade : shinigami sama

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Folker Diter

Message par Folker Diter le Ven 8 Jan - 22:29

Merci, ben on va décrire ce combat entre ces deux bestiaux, pour les fautes je fais ce que je peux mais c'est assez complexe de nettoyer tout ces vils mots...
Au fait, en scandinave Folker veut dire "Guerrier pour le peuple" et Diter "Guerrier parmi le peuple"

Bon; c'est parti mon kiki!

L'année de combat entre Folker Diter et Nìdhögg



Il avait été humilié par un reptile, le plus gros jamais vu certes, mais tout de même un pauvre lézard sans pattes. La main droite du chef des guerriers de Jötunheim vibrait doucement, d'appréhension d'abord, puis petit à petit de peur alors que ses pas étouffés par la mousse qui recouvrait le sol de la jungle résonnaient dans le creux de son ventre. Diter connaissait le chemin vers la cachette de Nìdhögg, et de toute façon il fallait être idiot pour ne pas voir où était l'immonde monstre; des cadavres de bovins et d'autres mammifères jonchaient le sol, recrachant dans l'air moite une odeur infâme.
Le visage renfrogné et les poings crispés sur sa bonne vieille hache rituelle se balançant dans l'obscurité, le chef marchait vers son destin, ramener assez de peau pour broder une cinquantaine de bottes.

Un sifflement lourd perça l'air humide et silencieux de la jungle alors que Diter inspectait l'air, ça sentait l'écaille et le sang sec, le cuir de ses paumes crissa sur le manche de son arme alors que le guerrier la plantait dans la mousse détrempée.
Il enleva le haut de sa tunique et hurla vers le sifflement;


"Ramène-toi espèce d'enfoiré! tu me dois un combat!"

Son cri sourd fut vite avalé par la végétation dense et si étouffante de la jungle, un oiseau osa répondre avant de s'enfuir à tire d'aile vers un coin de jungle moins hostile dans un bruit de papier frappé par une bourrasque de vent. Diter resta ainsi, debout, les palpitations saccadées de son cœur battaient en rythme avec sa respiration, le torse bombé vers la cachette de Nìdhögg, l'oreille à l'affut d'un moindre bruissement de reptation. Quand enfin il put discerner quelque chose, il n'eut pas le temps de prendre son arme, son majeur toucha à peine le cuir qui enrobait le manche de bois de la hache alors qu'une masse tiède et carnassière lui happa l'abdomen, le propulsant loin dans un fourré.
Dans un souffle rauque, Folker reprit ses esprits et son regard se baissa vers cette énorme chose qui avait faillit lui rompre la colonne vertébrale, en un millième de seconde, il reconnu son vieil ami qui était à deux doigts de le gober entièrement.
Pas le temps de parler ou de lancer une tirade héroïque et pleine de bon esprit, le guerrier plaça ses deux mains aux extrémités inférieures et supérieures de la gueule du monstre et mit toute sa force pour ouvrir le trou béant qui lui servirait de tombeau. Les muscles bandés à l'extrême et les dents serrées au point de se faire sauter le plombage, Diter parvint à se dégager de l'amas de dents qui lui lacéraient le torse et le ventre, il pris appui et balança le serpent géant vers un arbre avoisinant, le tronc du buisson centenaire se brisa sous le poids de Nìdhögg, un bataillon d'oiseaux qui l'avaient fermée un peu plus tôt s'envola vers des cieux plus cléments.

Folker se tenait debout, courbé et le ventre sanguinolent, observant d'un regard fou l'immense reptile se remettre de son vol plané dans un grognement de rage, le craquement qu'avait fait le bois sous la masse du monstre avait emplit le guerrier de satisfaction, il s'essuya la bouche avec le dos de sa main droite et cracha sur le coté ;


"Oui bonjour, maintenant qu'on s'est reconnu, on va pouvoir papoter un peu..."

Après sa phrase, Diter se lança dans un hurlement inhumain vers le monstre avant que ce dernier ne se demande pourquoi il était encore là, Nìdhögg balaya toute la zone de son regard verdâtre d'un air interdit. Une fois assez près, le héros décocha un coup de pied digne des plus grands tataneurs de l'univers dans la Gueule du reptile dans un grand bruit de brindille que l'on brise, Diter pourra jurer après ceci qu'il avait vu un croc s'envoler. Nìdhögg fit un magnifique backflip à travers les bois, décrivant une somptueuse courbe de tout son corps, Folker réalisa, alors que les anneaux d'un diamètre plus qu'acceptable défilaient devant son regard surpris que le serpent était vraiment gigantesque, peut-être une vingtaine de mètres de long, voire plus...
C'est le fracas que fit le monstre en retombant qui réveilla le guerrier, son esprit lui dictant d'aller chercher sa hache au plus vite, vu l'épaisseur de la peau du bestiau il valait mieux avoir de quoi la fendre... dans une course effrénée dans un sentier approximatif, Diter se lança vers son arme plantée à l'endroit où il était il y a à peine trente secondes, quand il l'enleva de son socle de mousse, un petit bruit humide et une odeur épouvantable s'échappa du trou formé, il n'en avait absolument rien à faire...

Nìdhögg revint à la charge, propulsé par son corps tout de muscles vêtu, le guerrier maintenant lourdement armé le réceptionna d'un swing d'enfer, avec un bruit de mâchoire que l'on brise et une gerbe de sang noirâtre, le reptile fit un angle droit par rapport à sa trajectoire d'origine. Dans un sifflement mêlé au cri de rage de notre héros, l'amas de muscles et d'écailles fut forcé d'atterrir en catastrophe dans un fourré, ne laissant de lui que l'odeur métallique de son sang sur les feuilles et les rochers. Soufflant et tressaillant, Diter compris qu'il y avait désormais un partout, que le vil serpent réfléchirait désormais à deux fois avant d'exprimer la volonté d'aborder son futur repas... Le guerrier laissa s'échapper un énorme hurlement de victoire, ce qui fit décoller les trois derniers courageux oiseaux, avant de poursuivre son ennemi, il était facile à pister, laissant derrière lui une trace, un sillon et d'innombrables tâches de sang. Durant une semaine aucun des deux ennemis ne dormirent, buvant l'eau de la rosée le matin, plongeant dans les mares boueuses durant la journée, courir toute la journée pour l'un, ramper et se cacher pour l'autre.

Ce fut pendant une nuit qu'une autre bataille eut lieu, Diter courait sans relâche depuis 48 heures, peut-être affaibli par le venin difficilement assimilable du serpent ou tout simplement exténué, il s'écroula en pleine course, roulant dans la boue et la roche ; Nìdhögg, qui n'était pas si loin devant lui, se retourna d'un seul coup et se rua vers notre guerrier à moitié endormi et s'enroula autour de son corps, ce qui le réveilla aussitôt, bon réflexe cela-dit en passant, sinon il serait relativement mort aujourd'hui...
Se servant de son magnifique saut prévu dans la boue, rendant son corps glissant, Diter se faufila avec une grâce toute relative hors de l'étreinte du serpent, ce dernier ne lâcha pas totalement prise et brisa net le bras gauche du guerrier qui roula encore une fois en hurlant, Diter rampa à toute vitesse dans la mousse et les nids d'insectes plus difformes les uns que les autres, se moquant de son membre meurtri le héros se glissa dans une petite gorge rocailleuse et s'y cacha, Nìdhögg étant trop gros et lui aussi mort de fatigue, il ne parvint pas à déloger Folker qui sombra dans un sommeil de trois jours et quatre nuits...

Durant une année les deux ennemis se blessèrent mutuellement et le dernier combat eut lieu;


Tout en haut du mont qui dominait la totalité de la jungle, où tout prenait sa source, Folker Diter et son bon ami Nìdhögg, après une année de combat, comptaient chacun 25 blessures, bras, cotes, jambes, un tas d'organes pour l'un, un œil et quelques crocs pour l'autre. La pluie battait en haut du roc de granit grisâtre, tout était gris et moite, le ciel déversait un flot continu d'aiguilles blanches, rendant le sol glissant, la vue et l'odorat n'étaient plus qu'un vague souvenir, l'ouïe de même, seul restait l'instinct pur.
Pour le guerrier, tout était sombre, son souffle était saccadé et pénible, son corps était une épine douloureusement planté dans l'esprit, sa hache pesait des milliers de tonnes, la pluie battait à tout rompre, répandant le sang de ses anciennes blessures vers l'aval ; il ne voyait que Nìdhögg, son objectif.
Quand un éclair fendit le ciel, les deux adversaires se ruèrent l'un vers l'autre dans un cri recouvert par le tonnerre, l'œil désormais unique du serpent reluisait, irradiant la scène de son aiguille émeraude, c'est pendant ce combat que Diter considéra vraiment ce qu'était Nìdhögg, un immense reptile sombre et écailleux, partout sur son corps vibraient comme un millier de dards de minuscules écailles aux reflets d'obsidienne. Et surtout, la pupille unique qui lui permettait de voir brillait d'une lueur folle, Diter revoyait en elle tout ce qu'il était devenu pendant cette année, il se regarda en train de se nourrir d'insectes, en train de frapper dans la chair du monstre pour se degager, il vit une année pleine de courage et de violence. Le temps une demi-seconde, Diter hésita et se fit mordre comme jamais, les crocs allaient et venaient dans son corps, ruinant tendons, muscles et os, mais cela ne lui fit pas vraiment mal, pas cette fois, il avait combattu pendant longtemps ce monstre, et Diter savait que ce soir il allait le vaincre...

Mais ce fut cette lueur qu'il avait vu, pas animale, encore moins monstrueuse, mais un reflet de pure intelligence, Nìdhögg savait que le guerrier était humain, il savait qu'après l'avoir vaincu il pourrait aller bouffer tous les autres qui habitaient en bas de la rivière, il savait tout ça. Cela plongea l'humain dans une fureur folle, il empoigna le haut de la mâchoire du serpent comme aux premiers instants, mais ne se contenta pas de l'ouvrir, il broya dans son poing le museau de la bête qui relâcha immédiatement prise en sifflant. Mais le guerrier ne lâcha absolument rien, au contraire, il empoigna sa hache émoussée et envoya un coup titanesque dans la gueule blessée de Nìdhögg, un autre éclair zébra le toit de nuages alors qu'un jet d'un sang noir comme le néant s'envola comme une réponse au ciel, avant que le bruit assourdissant du tonnerre ne viennes se mêler de ce combat, la gerbe d'hémoglobine monstrueuse se mêla à la pluie et retomba en une douche épaisse et chaude.

Le héros fit un pas en arrière et décocha un coup ample en hurlant, son cri fut couvert par le coup de tonnerre qui fit trembler toute l'île, l'air frissonnait encore lorsque la tête du serpent fut tranchée et expédiée à travers l'horizon avant de sombrer dans l'océan lointain, il est maintenant certain qu'à l'endroit où est tombé le crâne de Nìdhögg plus rien ne devrait vivre.
Il avait vaincu, son esprit était désormais effilé comme un rasoir, chaque goutte de pluie tombait lentement, l'odeur du sang lui revint, son corps ne lui faisait plus mal du tout... la hache de Diter frappa le sol lourdement en projetant de minuscules morceaux de roche mêlés à du sang, à la fois celui du serpent et celui de l'homme, un mélange des deux entités qui ne firent qu'une pendant toute une année.

Un autre hurlement de Folker fut couvert par la pluie et le vent, le guerrier victorieux resta ainsi en état de transe pendant deux nuits, quand il se réveilla toutes les traces du combat avait disparues, il restait seulement le corps en décomposition du monstre et très peu de sang séché, tout le reste fut emporté par la pluie...
Prenant appui sur son arme d'acier et de bois qui l'avait suivi pendant toute la bataille, Folker se leva, frai et dispos comme jamais, son corps et son esprit n'était qu'une suite de mélodies et de goûts agréables, alors qu'avant la bataille finale son âme se tournait vers le sang et la fureur, maintenant il ne recherchait que la vie et la félicité, il se sentait comblé.

Fier et victorieux, le chef du clan de l'île de Jötunheim s'en revint vers son peuple, le pas assuré à travers la jungle qu'il connaissait désormais comme sa poche, puis avec l'attitude noble à travers les chemins qui longeaient la rivière avec une nouvelle force gagnée grâce à son courage pendant une année.





Dernière édition par folker diter le Sam 9 Jan - 17:02, édité 1 fois
avatar
Folker Diter
L'alcoolique
L'alcoolique

Rang/Grade : Sergent-Chef
Supérieur : Smoker

Feuille de personnage
Points de vie:
500/500  (500/500)

Voir le profil de l'utilisateur http://hollved.forums-actifs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Folker Diter

Message par Maître du Jeu au Trésor le Sam 9 Jan - 16:08

Ce que vous n'aimez pas: pas grand chose en fait; l'orthographe bafouéE

Drôle !

Il reste encore pas mal d'erreur, surtout des accords et des temps qui trainent un peu partout dans ta présentation.

Vu le personnage " homme de corvée que tu demandes " ce n'est pas trop un problème, ce qu'il l'est c'est que tu démarres de Grand-Line, pour ça il te faut au moins un niveau 4 en stat de départ (http://one-piece-reign.forumactif.com/les-personnages-jouables-et-ce-qu-il-faut-en-savoir-f4/niveau-et-stats-de-depart-de-chaque-personnage-t41.htm).

Essaye de te rerelire encore une fois et améliorer certaines phrases trop courtes, une fois fait nous pourrons décider de ton niveau qui est, pour moi, à 3 bien frappé et le monter à ses 4 utilitaires ^^

Dit moi aussi d'où tu aimerais démarrer ton rp.

Dans tous les cas tu es proche du but ^^ plus beaucoup d'efforts à fournir car ta plume est belle et ton histoire originale (c'est pour ça que j'aimerais te voir le pousser plus loin) !




Spoiler:
avatar
Maître du Jeu au Trésor
Maître des Berrys
Maître des Berrys

Localisation RP : Partout et nulle part
Rang/Grade : Banquier
Supérieur : La surface

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Folker Diter

Message par Folker Diter le Sam 9 Jan - 17:05

Voila j'ai édité, ce n'était pas un mince affaire que de corriger tout ça, mais il y avait plus de fautes que je ne le croyait...

J'ai aussi rallongé quelques phrases et ajouté quelque détails, Je pourrais commencer où l'on veut bien de moi, raconter en rp mon arrivée sur un bateau ou le recrutement sur une île, je m'en fiche car mon perso est ramené de son îlot natal et peut donc débarquer n'importe où...

En tout cas merci de m'avoir corrigé (ça se voit pas mais je me suis incliné là)



P.S.:si quelqu'un pourrait modifier mon pseudo pour y ajouter les majuscules qui lui manquent ce serait sympathique aussi
avatar
Folker Diter
L'alcoolique
L'alcoolique

Rang/Grade : Sergent-Chef
Supérieur : Smoker

Feuille de personnage
Points de vie:
500/500  (500/500)

Voir le profil de l'utilisateur http://hollved.forums-actifs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Folker Diter

Message par Maître du Jeu au Trésor le Sam 9 Jan - 17:11

Ton pseudo sera remis correctement à ta validation, en attendant je vais aller parcourir d'autres fiches et revenir sur la tienne une fois fait ^^

(incline toi encorreeee lol)




Spoiler:
avatar
Maître du Jeu au Trésor
Maître des Berrys
Maître des Berrys

Localisation RP : Partout et nulle part
Rang/Grade : Banquier
Supérieur : La surface

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Folker Diter

Message par Maître du Jeu Rebelle le Lun 18 Jan - 22:56

Ton RP me semble correct, certes, tu fais des fautes mais elles ne sont pas vraiment nombreuses ni graves ^^ Concernant ton histoire, elle est assez intéressante, je vois ton perso plus comme un mercenaire qu'autre chose du moment qu'on lui permet de se battre selon son sens de l'honneur (ceci dit, ça te causera peut-être quelques soucis dans la marine où les ordres ne semblent pas toujours très courageux, voire parfois, complètement lâches Very Happy faudra en tenir compte dans ton jeu évidemment ^^)

Voilà, donc pour la part, tu mérites sans soucis ton niveau 4, quant à ton équipage, si tu souhaites jouer en RP ton admission au sein de la marine, ça pourrait être une bonne chose, sinon, faudrait voir quel équipage te conviendrait le mieux ^^
avatar
Maître du Jeu Rebelle
Protecteur de la liberté
Protecteur de la liberté


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Folker Diter

Message par Folker Diter le Lun 18 Jan - 23:39

Merci, pour le caractère, justement la marine pourrait être intéressante, Diter, de son ancienne condition de chef ferait tout pour monter en grade et retrouver ses sensations de seigneur des bourrins...

Pour mon équipage, j'ai quelques pistes...

Pour le grade, vu le niveau potentiel de mon perso j'aimerais le voir à la hausse, sergent ce serait parfait je pense, tant au niveau de l'évolution que de son niveau réel, si c'est possible évidemment...

je viens de me rendre compte que je suis fan total des points de suspension...

...
avatar
Folker Diter
L'alcoolique
L'alcoolique

Rang/Grade : Sergent-Chef
Supérieur : Smoker

Feuille de personnage
Points de vie:
500/500  (500/500)

Voir le profil de l'utilisateur http://hollved.forums-actifs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Folker Diter

Message par Maître du Jeu Rebelle le Lun 18 Jan - 23:45

Pour ton grade, faudrait voir selon ce que tu décides de jouer pour commencer ton RP. Si tu commences déjà au sein d'un équipage, pourquoi pas, si par contre, tu joues ton intégration dans la marine, tu ne pourras pas, bien que le RP puisse t'offrir rapidement cette possibilité si tu le souhaites ^^
avatar
Maître du Jeu Rebelle
Protecteur de la liberté
Protecteur de la liberté


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Folker Diter

Message par Folker Diter le Lun 18 Jan - 23:50

En fait ma popularité est telle que mon petit bourrin est déjà coté dans un équipage, il est quasiment certain que mon colonel me prendra sous ses ordres, grand bien lui fasse!

Je concocterais un petit flash-back lors du rp pour son ascension au rang possible, avec du sang, des larmes et de l'émotion!
avatar
Folker Diter
L'alcoolique
L'alcoolique

Rang/Grade : Sergent-Chef
Supérieur : Smoker

Feuille de personnage
Points de vie:
500/500  (500/500)

Voir le profil de l'utilisateur http://hollved.forums-actifs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Folker Diter

Message par Maître du Jeu Rebelle le Lun 18 Jan - 23:54

Surtout du sang!!! Very Happy

Oki, pas de soucis alors du moment que tu t'es arrangé, c'est le principal!
avatar
Maître du Jeu Rebelle
Protecteur de la liberté
Protecteur de la liberté


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Folker Diter

Message par Folker Diter le Lun 18 Jan - 23:57

Un salaire mirobolant, des femmes et des bonbons au caramel, oui je me suis bien arrangé. Bon, stop à la bêtise avant que je sois validé, la couleur me donnera le pouvoir;

Ho oui le pouvoir...
avatar
Folker Diter
L'alcoolique
L'alcoolique

Rang/Grade : Sergent-Chef
Supérieur : Smoker

Feuille de personnage
Points de vie:
500/500  (500/500)

Voir le profil de l'utilisateur http://hollved.forums-actifs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Folker Diter

Message par Maître du Jeu Rebelle le Mar 19 Jan - 0:16

Au fait, étant donné que tu as très peu d'historique avec la marine (en gros, tu viens de t'enrôler ), tu ne peux pas avoir de grade, du moins au départ... donc je te propose de commencer à la base comme un bête matelot et de gagner tes galons, ce qui ne sera pas difficile vu tes capacités au combat ^^

Dis moi ce que tu en penses ^^
avatar
Maître du Jeu Rebelle
Protecteur de la liberté
Protecteur de la liberté


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Folker Diter

Message par Folker Diter le Mar 19 Jan - 0:20

Pourquoi pas?
il me suffira de botter moult fesses et de grimper, monnayant finance avec mon supérieur et votre accord bien sur, monter en grade ne sera pas vraiment compliqué.

L'habit ne fait pas le moine comme disent les individus, ce n'est pas parce qu'on est matelot qu'on est forcément un manche...
avatar
Folker Diter
L'alcoolique
L'alcoolique

Rang/Grade : Sergent-Chef
Supérieur : Smoker

Feuille de personnage
Points de vie:
500/500  (500/500)

Voir le profil de l'utilisateur http://hollved.forums-actifs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Folker Diter

Message par Maître du Jeu Rebelle le Mar 19 Jan - 0:25

Exactement, ton rang de matelot première classe n'est du qu'à ton très récent arrivage dans la marine, ce sont justes tes adversaires qui vont avoir des surprises Razz

Du reste, tu monteras rapidement, rien que de bien combattre lors d'une bataille te fera monter en galons ^^
avatar
Maître du Jeu Rebelle
Protecteur de la liberté
Protecteur de la liberté


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Folker Diter

Message par Folker Diter le Mar 19 Jan - 0:28

OK ça me va. Et puis matelot de première classe ce n'est pas non plus la lie de la marine, ça me va donc...
avatar
Folker Diter
L'alcoolique
L'alcoolique

Rang/Grade : Sergent-Chef
Supérieur : Smoker

Feuille de personnage
Points de vie:
500/500  (500/500)

Voir le profil de l'utilisateur http://hollved.forums-actifs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Folker Diter

Message par Maître du Jeu sait pas le Mar 19 Jan - 0:28

J'ai rien à rajouter aux dires de mes prédécesseurs.
Comme tous les problèmes d'ordre cohérence et lancement dans le RP ont déjà été réglés, je n'ai plus grand chose à te dire, sinon que je te valide au niv 4 en tant que matelot première classe (maximum pour le départ vu ton histoire).

Félicitations. Maintenant, mis à part le début de ton rp, il ne te reste plus qu'à rédiger une proposition de fiche technique à l'endroit adéquat ( ce topic apparaîtra dès ta validation).

Revenir en haut Aller en bas

Re: Folker Diter

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum