Maarken "le nautilus" [Test Rp en cours]

Aller en bas

Maarken "le nautilus" [Test Rp en cours]

Message par Maarken le Mar 19 Oct - 0:04

~°Marine°~

~°Présentation du Joueur°~

Prénom:Lucas

Age:23

Ce que vous aimez:one piece, les jeux de rôle (je suis moi-même maitre de jeu, sur D&D, loups-garous les déchus, ins/mv et dernièrement scion), les voiliers, les fêtes et ne rien avoir a faire (c'est un peu rare), marcher sous la pluie

Ce que vous n'aimez pas: l’inaction, les canicules, les quolibets

Première Impression: bonne ambiance et j'adore les post de soutiens a l'écriture n'étant pas moi-même un cador dans le domaine

Autres :La fiche ci-dessous est en bêta ou en version 1.0, donc je reste disponible pour modifier/améliorer certains points, mais dans l'état elle est aussi jugeable par les MJ.


Comment avez-vous connu ce forum?: via OnePieceScan

~°Présentation du Personnage°~

Nom

Prénom:Maarken

Surnom:le nautilus

Race: Wotans, sous-race des espadons

Age:33 Ans

Sexe : masculin

Est-il existant ou inventé ? inventé enfin dans la globalité, je pense faire plusieurs clins d'œil à plusieurs sources facilement reconnaissables.

Description Physique ( 5 lignes minimum ):

Quelque part dans le QG de la marine l’amiral Aokiji reçoit le vice-amiral Rons.

Ils se sont réunis pour parler du passé et du futur d’un officier prometteur de la marine, le commandant Maarken et le filleul du vice-amiral Rons.

Le vice-amiral prend une gorgée de thé glacé, puis repose la tasse dans sa coupelle avant de s’exclamer auprès de l’amiral sur le ton de la surprise, presque vexé dans sa fierté.

« Amiral vous ne voyez pas de qui je veux parler ? Le commandant Maarken, le nautilus ? »

L’amiral croise ses jambes puis réfléchit quelque instant, puis une image lui vient en tête : *celle d’un Wotan, les yeux violets, le regard vif d’une vie déjà bien remplie, un corps que le temps a mis à l’épreuve, mais un sourire procurer par le faites d’être un fier marine.

Il s’agit d’un géant-espadons à la peau lisse et bleu nuit, ses traits sont agréables.

Il arrive à faire presque oublier cette épée a la place du nez qui lui valus son surnom de « nautilus » nombre de navires furent éperonner et couler par ce nez et nombre de sabreurs furent désarmer par cette lame ; grâce à une pilosité argenter longue et bien fournie, il est facilement reconnaissable pour sa longue chevelure argentée, ses sourcils sont minces et larges.

Il a enrôlé maintes marines grâce à sa bouche qui lui permet un très grand et amical sourire, celle-ci est entourée d'une moustache longue qui retombe de part et d'autre de la bouche jusqu'à la gorge, ainsi qu'un bouc descendant jusqu'au col.

L’amiral eu alors un sourire en se rappelant la carrure du Wotan, comment a-t-il occulté cette carrure étroite laissant penser à un être certes grands, mais dociles alors que sous ses traits on remarque des muscles saillants qui ont fait plusieurs fois la fierté de la marine

L’amiral se rappel bien maintenant du Wotan, il l’avait vue lors d’un évènement pour la marine, le Wotan était perché sur le pont supérieur d'un navire, le manteau de la marine flottant aux vents, le col droit, il porté par-dessous une chemise moustiquaire avec un haut col en dentelle et don les poignés eux aussi en dentelle ressorte des manches du manteau, par-dessus cette chemise il aborder fièrement un gilet don les boutons était en forme d'ancre, il avait aussi cette magnifique ceinture large don la boucle représente l'insigne de la marine à son coté droit se trouver un pistolet de détresse de la marine a plusieurs coups et enfin il avait comme chausse des bottes assez inhabituelles il portait des heuses, ces longues bottes remontant jusqu'aux demi-cuisses.

Puis d'une aisance incroyable il avait plongé depuis son navire, nageant comme un véritable poisson dans l'eau souple, agile joueur et malgré une dorsale longue et courbée, une nage amicale grâce à la fierté du Wotan : une queue forte et puissante capable de lui permettre de nager rapidement ou de parer un coup avec ses nageoires caudales en forme d'arc de lune.

L’amiral se rappelle également comment une fois à terre il remarqua ses jambes marquées par le poids du commandement lesquels lui permettent de se mouvoir sur terre d'un pas sur et d'une aisance presque vaniteuse, il arrive tel un conquérant, il a conquis le droit de marcher sur la terre ferme, tel un humain, sa démarche naturelle trahis ses origines d'homme poisson.

Il y eu aussi ce moment où l’amiral vu le Wotan en train de jouer au Shôgi avec un sous-lieutenant dans un couloir, c’est alors qu’il avait remarqué la dissymétrie de ses mains palmées, la main droite est délicate et soigné on voit tout de suite qu'elle ne sert pas au combat, mais a des activités plus lettrées; tandis que la main gauche elle a tenu plusieurs armes, cordes et a accompli maintes tâches manuelles l'ayant rendus plus robuste, mais aussi plus disgracieuses*


bien que l’amiral, voie bien le personnage, cependant il ne le connait pas, hormis le fait qu’il lui fût présenté en tant que filleul du vice-amiral, c’est ainsi que ce dernier se tourna vers son vice-amiral :

« Maintenant que j’y pense c’est votre filleul le Wotan, je vois bien son allure physique, mais je ne connais en rien sa mentalité, peut être pouvez vous m'éclairer sur cela ? »

Spoiler:
Ceci est un condenser de la description physique de manière non romancée.

De manière générale c'est un croisement Wotan de la sous-race des espadons avec la particularité d'avoir toujours une queue de poisson, il a donc la peau bleu nuit et les yeux violets.

Si on le décompose par morceau en commençant par la tête, celle-ci est caractériser par des cheveux longs argenter s'arrêtant a mis dos, il est aussi pourvu d'une moustache et d'un bouc arrivant au milieu du coup, tout comme les espadons il a un grand sourire amical presque comparable a celui d'un dauphin.

Maintenant si nous regardons de plus près, sa carrure, elle est plutôt fine, les muscles sont saillants ce qui laisse présager une grande force, il existe aussi une dissymétrie entre les bras, le bras droit est raffiné et peu abimer, tandis que le bras gauche est robuste et abimé par de nombreuses cicatrices et une couenne plus importante.

Considérons ensuite ses jambes, elles sont musclées et lui donne une allure conquérante quand il marche.

Ce qui n'est pas le cas de son autre moyen de déplacement, sa queue lui permettant de nageait comme un poisson dans l'eau et qui comme celle des espadons a des nageoires caudales en forme d'arc de lune et ici lui permette au besoin de parer des attaques.

Enfin d'un point de vue vestimentaire, il porte un manteau de la marine avec le col droit, il porte par-dessous une chemise moustiquaire avec un haut col en dentelle et don les poignets eux aussi en dentelle ressorte des manches du manteau, par-dessus cette chemise il aborder fièrement un gilet don les boutons était en forme d'ancre, il avait aussi cette magnifique ceinture large don la boucle représente l'insigne de la marine à son coté droit se trouver un pistolet de détresse de la marine a plusieurs coups et enfin il avait comme chausse des bottes assez inhabituelles il portait des heuses, ces longues bottes remontant jusqu'aux demi-cuisses.

Description Psychologique( 5 lignes minimum ):

L’amiral prise une pose décontractée tandis que le vice-amiral lui répond :

« Je pense que sa traque du pirate Prauphy T. Roll représente pleinement ce qui le définis, laisser-moi vous conter cette péripétie ! »

L’histoire se déroule alors que Maarken n’était encore qu’un sous-lieutenant, il était en patrouille sur south blue, alors qu’une flottille fuyait évidemment un groupe de pirate derrière l’horizon.

Maarken regarda l’horizon fièrement puis avec un sourire enthousiaste et en se frottant les mains, s’exclama : « appliquer la manœuvre N37-C506, je reviens. » Ce qui pour tout bon marine signifie suivre son sous-lieutenant en respectant une distance de 6 miles nautiques soit un peu plus que la ligne d’horizon, grâce au den-den de l’officier, pendant une heure puis de contourner la position de l’officier pour le rejoindre par devant et ainsi au besoin bloquer la retraite d’un ennemi.

Le voilà donc parti droit devant, enfin pas vraiment droit devant, il vire volte de part et d’autre en faisant un sacré détour par la flottille, il a prétendu par la suite que c’était pour vérifier de prêt l’état extérieur des coques immerger, on pense bien qu’il a pris son temps et les aspirations pour examiner ces possibles dégâts. Se faisant une fois arriver auprès de l’incident, l’équipage eu a sa grande déception l’occasion de voir leur officier en train de jouer dans l’eau avec un rescapé au Shôgi (jeu d’échec japonais) son adversaire était le capitaine du navire marchand en plusieurs morceaux tout autour et dont les membres d’équipage peinaient pour rester a flot.

Apparemment lorsqu’il est arrivé il a demandé par où était partis les pillards, l’équipage aurait mentionné leur départ qu’il allait piller l’île d’œufs cependant le capitaine marchand était en train de jouer au Shôgi avec un matelot qui ne jouait que pour satisfaire son capitaine, dans ces conditions Maarken s’était évidemment proposait pour le remplacer ce dernier semble-t-il étant nettement plus performant que le matelot, d’après l’équipage cela faisait un bon quart d’heure que c’était qu capitaine de jouer lorsque le navire de la marine les ont sauvés. Les marines ont donc fait le nécessaire pour appareiller vers l’île d’œufs tandis que les deux joueurs finissaient leur partie en prenant un bain de minuit, celle-ci s’acheva dans le rire partager des deux hommes, il semblerait qu’ils étaient tous deux dans une impasse avant qu’une vague ne les rappelle à la réalité.

Au petit matin la frégate en respectant la manœuvre P003-POW04 se mit en route vers l’île, ce qui signifie que si des hommes poissons ou des Wotan font partie de l’équipage, alors le navire doit ranger toutes ses voiles et les poissons s’occupe de propulser le navire à pleine vitesse ils arrivèrent en fin de soirée sur la fasse plane de l’île en effet cette dernière avait une baie en forme d’œuf et ressemblait au chiffre 2 comme ci-dessous :

En arrivant dans le port pas de doute il y avait du ramdam en ville, il y en avait de partout des explosions de la lumière, de la neige, des flammes des cornichons, du papier-cadeau, il en pleuvait de partout, Maarken ordonna donc d’entrer en ville en utilisant la manœuvre A001-0001 première manœuvre de la marine : « si tu sais pas quoi faire fonce dans le tas ! », cependant en arrivant au plus près des émeutes les soldats de la marine eurent la grande joie de constater qu’il s’agissait de la grande fête de pâque de l’île et comme les habitants de l’île ont des capacités inhabituelles ils en profitent pour les utiliser librement et a haute dose.

Heureusement,il y avait trois sages de présent en ville pour tout expliquer aux marines ces derniers commencèrent donc par expliquer aux soldats, Maarken comme a son accoutumer écouta discrètement ce que ces derniers annoncer a ses subalternes lesquels furent plus que gênait d’apprendre que :

« la prison a était démolie donc votre prisonnier géant qui ressemble a un poisson, ils ne peuvent pas le garder, mais qu’avec de la chance s’il est bien garder elle sera reconstruite demain, mais peut être que ces informations seront plus utiles a votre officier supérieur, pourriez-vous nous mener a lui ? »

Dans une discipline et coordination digne du charisme de Sengoku les soldats profitèrent de cette poterne pour indiquer Maarken comme leur officier, ce dernier qui s’était recroquevillé en tous sens pour épier la conservation se redressa de tout son être, et fixa les sages avec la candeur de l’officier de la marine qu’il était, et prononça ses quelques mots :

« Messieurs patriarches de cette ville, pourrions-nous savoir combien de personnes ici présentes sont consommé un fruit du démon et si vous avez vue débarquer récemment un équipage de pirates ? »

Ces derniers expliquèrent que tous les habitants de la ville n’ont pas mangé de fruit du démon, tant qu’ils restent sur l’île ils ont un pouvoir comme s’il avait un fruit du démon, chacun leur pouvoir et certain ont juste le pouvoir de contenir les pouvoirs des autres et ainsi maintenir l’ordre, ces derniers étant les sages comme eux même.

Puis ils expliquèrent qu’il y avait un équipage de pirate qui sévissait sur tous les navires autour de l’île et qui venait récemment encore de faire s’évader plusieurs détenus en détruisant la prison, il s’agit de l’équipage de T. Roll, tous les membres de son équipage se déguisent en humanoïde poilu et passe leur tant accompagné de mouche, ils sont assez brutaux de premiers abords, mais quand on peut les côtoyer de manière civiliser entre deux baffes ils sont courtois.

Maarken demanda donc avec un grand calme et professionnalisme qu’on lui apporte la mise à prix correspondante et ordonna aux troupes restantes d’effectuer la manœuvre GC209-P52, qui signifie : « dans le cas où des bâtiments publics d’une île ont était rasé par un équipage pirates alors les marines présents doivent participer à la reconstruction dans de plus brefs délais. ».

Durant l’interlude Maarken se posait derrière un bâtiment derrière la foule et se mit a épier les conversations de toutes un chacun, alors que les conversations fusaient de tous sens, un soldat s’approcha et tendis un papier a Maarken, effectivement ce pirate avait une prime 9 000 000 de Berry pour sa capture ; au même moment une conversation attira l’oreille de Maarken cette conversation n’était pas sur le ton de la liesse ambiante, mais bien celui des pleures et le sang du Wotan d'habitude si froid et calme chauffa rapidement, il avait entendu un homme dire à une femme :

« Ne vous inquiétez pas la marine est là maintenant, ces pirates ne te priverons plus de ton petit thomas bien longtemps, ces kidnappeurs d’enfant vont payer, tu verras ! »

Le vice amiral fit alors un aparté lors de son récit, auprès de l'amiral:

« En effet comme vous le savez Amiral, depuis que ces parents en ont fait un orphelin, je l’ai pris sous mon ailles, du coup lui, ne supporte pas les familles brisées, ça le met dans une fureur terrible et c’est là qu’il commet quelques petites erreurs, comme ce qui a suivi : »

Puis le vice amiral reprit le cours de son récit:

C’est alors que Maarken traversa la foule jusqu’à la femme écartant tout sur son passage, bâtiment, personnes, arbres… puis une fois près de la femme, il se renseigna sur cet enlèvement, apparemment c’est forbans enlèverais l’enfant a chaque fois qu’il jette l’ancre sur l’île, car ce dernier a le pouvoir de dissimuler leur navire de la surface de la Terre.

Maarken décida donc de mettre lui-même au point une stratégie, il ordonna donc a certain marine de construire une trancher tout autour de la maison de l’enfant et de rester en guet a pan jusqu’à l’arrivée des pirates, a d’autre il leur ordonna de construire un lapin géant enrober de pièce d’or, qu’ils placeront en évidence dans la baie, ils devront attendre la nuit et monter dedans afin de surprendre les pirates s’y étant réfugié, un autre groupe devra construire une catapulte géante et attendre son signale pour bombarder sa position et détruire ainsi le navire-pirate et enfin lui est un dernier groupe de marine irons débusqué les pirates pour sauvés l’enfant, capturer leur chef, lancer le signal et retourner calmement en ville.

Hélas les soldats s’exécutèrent, mais heureusement malgré cette stratégie désappointante, la dernière manœuvre aurait pu fonctionner, sauf que le pirate Prauphy T. Roll était un piètre sabreur, voici donc comment il fut arrêté.

Au crépuscule Maarken rentra dans la baie et examina le fond en vue de trouver, la trace sous-marine de l’ancre, mais il trouva bien mieux, il trouva la trace qu’avait laissé le navire à marée basse quand il fut tiré hors de l’eau, il sortit donc la tête de l’eau et ordonna a ses hommes d’encercler la clairière qui au second regard semblait trop artificielle, en se rapprochant il commença a voir le navire, le pouvoir ne devait dissimuler qu’au-delà d’une certaine distance, c’est alors qu’il chercha l’enfant ce dernier fût aisé a trouvé, il était entouré de trois gardes, les soldats le libérèrent sans trop de peine, mais une fois l’enfant en sécurité et le capitaine a porté de palmes c’était trop facile, trop brusque pour Maarken, il décida donc de réveiller tous les pirates au lieu de donner le signal.

Et la hélas le combat dura longtemps, Prauphy T. Roll pris son épée et engagea le fer avec le nez de Maarken, tandis que les pirates mettaient tant bien que mal le navire à l’eau, je dis hélas, car quand Maarken voit un combat de duelliste ou y participe cela donne ça :

« Message de la marine du sous-lieutenant Maarken à toute personne intéresser datant du 1 avril 1515 :

Maarken : bonsoir mesdames, mesdemoiselles, messieurs ce soir et ce soir seulement le combat tant attendus entre Maarken, le naaaaaaaaaaaaaaauuuuuuuuuuuuuutiiiiiiiiiiiiiiilllllllluuuuuuuuuuus et Praaaaaaaaaauuuuuuuuphyyyyyyyyyyyyy T. roooooooooooooll.

A je vois que T. Roll salut son adversaire …

T.Roll : "hein ???"

"Maarken salut a son tour, une ovation du publique…"

Marines : "ouais, hourra…"

"Le combat commence avec une garde de la feuille morte pour T.Roll, Maarken va-t-il tenter une attaque en quinte ou plutôt une en septime, les premiers coups retentis, quelle folie, il a donc tenter de frapper son adversaire directement a sa prochaine position, mais celui-ci la vue venir et n’as donc exécuté aucun mouvement la maitrise la plus absolue… "»

Plusieurs heures plus tard :

« "ha on commence à sentir une pointe de fatigue dans le regard de T. Roll, serait-ce la fin de ce duel titanesque, que dis je wotanesque…"

*Ronflement*

"et voilà Maarken qui se prépare à faire un assaut semble-t-il en double vrille piquée, en provoquant la parade pour finir au corps à corps et donner un coup d’épaule dans le visage de son adversaire, le voilà qui part et… "

*KO*

"Quelle exécution magnifique une coordination parfaite, ce fut une belle rencontre, on se rappellera notamment lorsque T. Roll a tenté de faire une attaque par contournement et d’utiliser la trainer de sable laisser par la mise a l’eau de son navire…"

*grésillement*"… zut son navire je l’avais oublié celui-là, bon occuper vous de lui et maintenez le prisonnier jusqu’à mon retour et coupez moi l’enregistrement."

"bien mon sous-lieutenant." »


C’est ainsi que Maarken parti directement après ce combat est a l’aube vers le navire-pirates quittant à peine la baie, les pirates comprirent immédiatement pourquoi on l’appelle le nautilus, Maarken traversa le navire à fleur d’eau laissant une voie béant au milieu de ce dernier et ramener les pirates manu militari auprès de ses troupes.

A son retour les habitants d’œufs décidèrent en remerciement de conserver le lapin pour toutes leurs prochaines fêtes de Pâques.

Retour à la réalité.

« Voilà me semble-t-il Amiral ce qui le caractérise vraiment. »

Aokiji voyant que son thé avait réchauffé, tellement l’histoire l’avait captivé, décida de le refroidir un peu, puis il se tourna vers le vice-amiral Rons.

« Oui il a l’air vraiment intéressant comme garçons et prometteur de surcroit, mais pouvait vous me décrire son histoire succinctement, il commence a se faire tard, mais j’aimerais bien savoir globalement quelles sont les épreuves qu’il a traversées pour en arriver là où il en est aujourd’hui. »

Spoiler:
De même, ceci est un condenser de la description psychologie de manière non romancée.

Il s'agit d'un commentateur fou d'escrime, qui des qu'une occasion de commentée un duel se présentera le fera, de surcroit qui aime bien l'escrime aime bien les tactiques a se tarif il est très fort connaissant toutes les manœuvres de la marine et sachant les appliqués au bon moment, cependant lorsqu'il invente une manœuvre c'est pitoyable a en rire, mais comme tous Tacticiens il passe le plus clair de ses temps libres a jouer au Shôgi ( jeu d'échec japonais).

En outre étant donné qu'il est orphelin il fera tout son possible pour éviter que quelqu'un se trouve dans sa situation par sa faute.


Histoire ( 30 lignes minimum ):



Le vice-amiral regarda par la fenêtre le soleil c’était bien déplacé, il hoqueta :

« houla, pardonnez-moi Amiral, mais j’ai un bal masqué dans quelques minutes, je vous ferai parvenir un résumer dans les plus brefs délais. »

Puis le vice-amiral se leva, salua rapidement l’amiral et disparut par la porte. Le lendemain, l’amiral reçus une missive don l’intitulé est : « L’histoire du commandant Maarken »

En l’ouvrant, l’Amiral découvrit le texte ci-dessous :

Le Commandant est né approximativement en l’an 1490, cependant nous considérons que sa date de naissance correspond au jour où il fût retrouvé parmi l’épave d’un navire géant sur grande ligne le 9 octobre 1496 il était alors âgé de six ans.

C'était un de ces jours où la mer avait était tellement déchirer que le jour et la nuit se confondez dans les écumes de mer, c'était un jour où le bonheur s'écarter sur le passage du vent, plusieurs rapports faisaient état d'une énorme flotte d'au moins 100 navires gigantesque traverser grand-line en sens inhabituel tout voile dehors comme si toute l'amirauté était a leur trousse, mais aucun pavillon pirate n’a leur bord et selon les rapports ils étaient trop presser pour attaquer les navires quels qu'ils soient sur leurs passages, nous avons donc délégué une imposante flotte pour savoir de quoi il en retourner, mais quand par ce jour effroyable nous les avons retrouver, leurs poursuivants nous avaient devancés. Toute l'armada était en miette il y avait de nombreux géant, Wotan et homme poisson a leur bord, mais pas seulement, tous inconnu au bataillon même pas la moindre petite prime insignifiante soit elle, comme s’ils n'avaient jamais existé. Quand nous avons perçu un signe de vie les hommes se sont précipités vers ce conteneur qui émettait des sons étranges et quand nous l'avons ouvert nous avons trouvé l'enfant et dans le même temps un Wotan mortellement blesser qui avait maintenus a flots ce conteneur ce dernier d'un ton paniqué nous dis : « gardez-le ! Son père ne doit jamais ne le retrouver. » Puis s'éteignis avant que quiconque ne puisse faire quoi que ce soit et comme si les signes du destin ne suffisaient pas au moment où l'enfant fut placé en sécurité à bord de l'un des navires, la tempête cessa, le ciel s'éclaircit et le vent qui geler nos coeurs réchauffait a nouveau nos ardeurs.

Nous avons mené une longue enquête afin de savoir qui était ses parents, tout en restant discret, mais sans aucun succès, durant ce temps moi Rons ai pris la responsabilité de l’enfant en confiant son éducation a la marine comme si Maarken était un membre de ma famille,et une fois rendus a terre je me suis déclaré comme son parrain.

L’enfant a très vite montré de grandes capacités pour la stratégie militaire et l’escrime, cependant ces prouesses et son apparence ont très vite suscitez la jalousie.

Ce qui entraina lors de chaque échec (notamment lorsqu’il développait lui-même des stratégies nouvelles) les railleries,ce qui l’a poussé de plus en plus vers l’isolement. Il est noté que c’est dans cette période d’apprentissage qu’il passait le plus clair, de ses journées en compagnie du grand bibliothécaire de la marine, durant les horaires d’ouverture il a mémoriser toutes les manœuvres de la marine et durant le reste des journées, il flâner avec ce dernier qui était un homme appréciant le silence des autres autour de lui, ainsi Maarken n’eut d’autre choix que pour garder cet ami d’apprendre a apprécié les son naturel et les conversations lointaines des autres.

Un jour alors qu'il était assis sur les quais écoutant la mer se fracassant contre les quais encore et encore, les mouettes cherchant leur repas et le vent qui soufflé dans les drisses des drapeaux, il avait tendu l'oreille vers ses camarades assis sur un banc non loin pour savoir de quoi il allait bien pouvoir discuter en cette fin d'après-midi, a son grand intérêt ils avaient commencé a parlé de lui, lui le paria, mais a sa grande stupéfaction, il apprit par cette conversation que seule une poignée d’élèves pensait a mal de lui, il se mit donc en croisade de liberté dans l’école et forma des rangs avec plusieurs autres élèves officier sans jamais allez a l’encontre du règlements, tandis que l’autre camp en faisait de même, durant cette croisade il développa sa capacité a apparaitre devant ses adversaires ou ses amis avec la plus grande surprise se faisant oublier, rentrant discrètement, lorsqu'il le souhaiter il pouvait surgir de nuls par ce qui ne manquait pas de déstabiliser l'autre camp. Depuis lors, il existe deux camps d’officier de cette génération don la rivalité n’as d’égale que leur loyauté pour la marine.

Aujourd’hui encore cette rivalité est transmise à certains élèves officiers, formant ainsi deux bataillons secrets dans la marine ne cherchant qu’à être de meilleur officier que les membres de l’autre bataillon, et comble de l’ironie Maarken qui fût l’un des investigateurs de cela, n'est pas le membre dirigeant de son camp.

Afin d’éviter que cette rivalité ne dégénère, les brillants élèves officiers des deux camps furent placés sous les ordres d’officier aguerri en situation réelle. C’est ainsi qu’à l’âge de 17 ans le jeune élève officier Maarken quitta l’école avec le grade de sergent-chef et fût placer sous les ordres du capitaine Roland célèbre pour ses commentaires sportifs, ce géant ayant obtenus le respect et la reconnaissance de tous notamment par ce biais, c’est donc au bout de quelque année de service que le jeune Maarken mima son supérieur dans une discipline où il excellait : l’escrime c’est donc en l’an 1509 que tous les marines purent entendre le premier commentaire d’un duel opposant deux épéistes méconnues par l’adjudant-chef Maarken.

S’en suivit de nombreuses missions dans lesquels ses talents de tacticiens et d’escrimeur furent reconnus, il fut donc promu au grade de sous-lieutenant et on lui confia un équipage a l’âge de 23 ans, pendant ce temps il laissa filer seulement trois pirates tous trois devinrent des pirates très importants, don l’affrontement avec "le nautilus" a surement laissé des traces dans leur mémoire, cependant il y eut aussi les dizaines d’équipages arrêter et condamné don notamment celui de Prauphy T.Rolll

Suite a cette capture il fût promu lieutenant, et il fût affecter a la défense d’une base navale qui se faisait attaqué au moins une fois par semaine, en deux ans de défense de la base celle-ci vu son nombre d’attaques régulières réduites à 1 par trimestre.

Il fut alors promu capitaine à l’âge de 28 ans et sur sa demande affecter au commandement d’un navire de patrouille, affectation qu’il occupa sans incident particulier et nous venons de le promouvoir commandant pour service sans accros au poste de capitaine durant 5 ans.

Ps : Mais je pense que cet officier doit être affecté dans une zone à risque pour que son potentiel soit exploité au maximum, c’est pourquoi j’étais venu vous voir afin que vous le nommiez au commandement d’un navire de guerre ou d’une base, dans une région à risque.

Ps² : Les services de renseignement pensent savoir qui sont ses parents, mais l’information est trop sensible pour en parler par missive.

Pouvoir/capacité :Wotan (2), entrée surprise quelque soit la situation Maarken arrive toujours comme s'il ne sortait de nulle part et marque toujours une pause pour qu'on se fasse la réflexion :"mais il sort d'où ?", "comment il est arrivé ici ?", ... chose bien surprenante pour son gabarit

Grade : Commandant

Nom de votre supérieure :à définir

Fonction au sein de l'équipage :

Test RP: Attendre le feu vert d'un admin


Dernière édition par Maarken le Sam 6 Nov - 10:38, édité 16 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maarken "le nautilus" [Test Rp en cours]

Message par Enarik Santa le Mar 19 Oct - 0:20

Welcome on OPR guy ! (version anglaise, comment ça tu t'appelles pas Guy ? )
Pour quand tu continueras, deux petites remarques :

-évite de tout écrire en gras, ça rend le tout assez peu agréable à la lecture. Ce sont juste les entêtes, du style "Test RP" ou "Description Physique" qui doivent être à l'intérieur des balises ^^

-essaye de ne pas établir une liste des caractéristiques de ton personnage niveau mentalité, mais plus de résumer le tout sous la forme d'un texte comme tu l'as fait pour son aspect physique.

Voilà, vivement la suite
avatar
Enarik Santa
Mister Black Day
Mister Black Day

Localisation RP : South Blue

Feuille de personnage
Points de vie:
750/750  (750/750)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maarken "le nautilus" [Test Rp en cours]

Message par Serviteur du Jeu Massacre le Mar 19 Oct - 0:44

Bien bien bien... Je vois que Sieur' Enarik t'as déjà fait quelques réflexions de bases auxquelles j'adhère completement.

Mais tout d'abord bienvenue ! L'air de rien fallait le dire.
Niark ! Maintenant que les civilités sont faîtes passons aux choses sérieuses.

Perso je ne vais commencer que par une remarque que tu pourras appliquer à toutes tes charmantes rubriques. Sois plus fluide ! Le style "liste de courses" gâche franchement toutes les bonnes idées que tu nous a déjà donné. C'est dommage, car ton personnage semble être bien parti pour être un One-piecien bien déjanté.
Du côté de la description physique ça déjà pas mal mais au niveau du psycho...
Un conseil : essaye d'écrire comme si tu décrivais oralement une personne que tu connais à un pote (ta glace ?) En tout cas fais des liens entre les phrases, faut que tout ça coule naturellement. C'est pas évident, mais nécessaire pour rendre une lecture vraiment agréable.

De même, aussi bien la description physique pose beaucoup les bases mais manques d'anecdotes, autant c'est l'inverse pour le psychique. Là tu places beaucoup de petit tics très sympa, mais qui ne permettent pas de cerner l'ensemble de sa mentalité. Le plus simple est de poser les grandes lignes très simplement, puis d'enrichir le tout avec une foule de détails sympa qui créent la profondeur de ton wotan.


En bref, y a du boulot. Mais le concept de Maarken est bien trouvé alors courage petit poisson ! (dit-elle en levant les yeux bien haut)
avatar
Serviteur du Jeu Massacre
Fée des Bouchers
Fée des Bouchers

Rang/Grade : Reine du Hachoir
Supérieur : Son Rebelle d'amour en sucre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maarken "le nautilus" [Test Rp en cours]

Message par Maarken le Mar 19 Oct - 7:42

Merci pour ces conseils, comme je le précisait en en-tête c'est une version alpha donc c'est logique que les choses apparaisse encore a l'état de liste, pour l'instant il n'y a même pas de plan, j'ai préférais faire le suivit des améliorations et de l'enrobage sur le forum pour plus de convivialité a défaut de faire tous comme un autiste pendant une semaine et de pondre direct le tout.

Pour les descriptions mental, je pensais jouer la carte des anecdotes avec un narrateur omniprésent, voir en partant du principe que c'est un personnage XX de la marine qui le décrit a un haut gradé YY en vue de sa future affectation.

Pour la description physique je pense faire cela dans la continuité avec une petite phrase rp style : "oui ca a l'air d'un bon gars mais est-ce qu'il a la carrure pour faire ce job ?"

donc pour la suite je sais pas encore si je vais d'abords peaufiné un peu les description physique et mentale puis faire le plan de l'histoire pour éviter des redondances ou dans la même logique faire l'inverse.

pour le gras autant pour moi, j'ai un peu trop pris à la lettre "Toute présentation ne respectant pas ce formulaire ne sera pas prise en compte." je vais donc éditer pour conserver seulement les en-tête en gras.

enfin à ce soir pour une nouvelle évaluation.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maarken "le nautilus" [Test Rp en cours]

Message par Maarken le Mer 20 Oct - 23:13

bon voila j'ai changer un peu l'ordre pour faire les trois descriptions dans une certaine logique, je sais que ca fais beaucoup qu'il reste des fautes, mais bon j'étais inspirer.

Vous en pensez quoi sinon ?

L'histoire ce sera pour demain soir voir vendredi si je suis vraiment inspirait, je vais plus synthétiser l'histoire .... ou pas ....

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maarken "le nautilus" [Test Rp en cours]

Message par Jack O'Bannon le Mer 20 Oct - 23:56

Salut recrue Maarken.

On m'a pris de vitesse pour la version alpha, mais il ne sera pas dit que j'me f'rais doubler deux fois nom d'une moule !

Bon après relecture c'est bien mieux ! La description physique a prise une bonne importance, et la façon de la présenter rend le tout assez attractif. A ce niveau là je note juste un petit manque de naturel dans le dialogue entre amiral et vice-amiral... c'est un peu "plat" comparé au reste. Mais sinon ça se lit relativement facilement.

Pour la description psychique j'ai peur que ce que tu as fais soit plus du niveau de l'histoire. On y découvre bien sûr la psycho du wotan, mais ce n'est pas vraiment une description. Plutôt que de faire une deuxième "histoire" je te conseillerais de séparer ce que tu as fait en deux (une description de la psycho et l'histoire elle même), quitte à devoir les ré-étoffer ensuite. A voir si ça va bruler les yeux des MJ ou pas.

Bon les fautes d'ortho chuis mal placé pour en parler mais là c'est rude (digne de Titi et LF réunis sur la cb). Enfin bon j'imagine qu'à ce niveau là aussi c'est qu'une ébauche. On te fait confiance pour cleener tout ça. ^^

PS : J'aime bien la liste de procédures que tu décris (essaye juste peu être d'en diversifier l'arrivée). Un gros wotan dévoué qui connait les procédures par cœur ?! Bravo l'asticot à pointe, t'as marqué un point chez le lieutenant O'Bannon !!
avatar
Jack O'Bannon
Père Tempête
Père Tempête

Localisation RP : Calm Belt
Rang/Grade : Connard de 1er ordre
Supérieur : Foxy James : Clover

Feuille de personnage
Points de vie:
7/7  (7/7)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maarken "le nautilus" [Test Rp en cours]

Message par Maître du Jeu au Trésor le Ven 22 Oct - 23:01

Bonsoir bonsoir et bienvenue,

Je n'ai pas vu la première version de ta fifiche donc je juge sur ce que je vois maintenant : ton style se laisse aller à la lecture même si il reste des fautes.

Ta description physique est par contre très étrange, j'ai du mal à me représenter le personnage de la manière dont tu l'as construit, on demande un texte narratif, le jeu laisse le pour ton post rp, nous devons juger autant sur ton interprétation que sur ta prose.

Ton histoire, elle, pourrait être développée un peu sur ses débuts à la marine, ses premières missions (sous forme d'anecdote ou autre, à toi de voir qui t'inspire).

Ce sont là mes conseils, en tout cas tu es bien parti et le 1e wotan de ce forum ^^ courage pour les changements.




Spoiler:
avatar
Maître du Jeu au Trésor
Maître des Berrys
Maître des Berrys

Localisation RP : Partout et nulle part
Rang/Grade : Banquier
Supérieur : La surface

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maarken "le nautilus" [Test Rp en cours]

Message par Kobby le Ven 22 Oct - 23:36

Je ne crois pas que ce soit le premier Wotan, il y a eut Botatsu Teken avant lui, même s'il n'a posté aucun RP.
avatar
Kobby
La brindille
La brindille

Localisation RP : South Blue, Gemeylrum
Rang/Grade : Sergent-chef

Feuille de personnage
Points de vie:
0/0  (0/0)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maarken "le nautilus" [Test Rp en cours]

Message par Maître du Jeu au Trésor le Ven 22 Oct - 23:56

Tu fais les questions réponses Kobby-chou, c'est pour ça que je t'aime I love you




Spoiler:
avatar
Maître du Jeu au Trésor
Maître des Berrys
Maître des Berrys

Localisation RP : Partout et nulle part
Rang/Grade : Banquier
Supérieur : La surface

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maarken "le nautilus" [Test Rp en cours]

Message par Kobby le Sam 23 Oct - 0:04

Je t'aime aussi trésorounet d'amour !
avatar
Kobby
La brindille
La brindille

Localisation RP : South Blue, Gemeylrum
Rang/Grade : Sergent-chef

Feuille de personnage
Points de vie:
0/0  (0/0)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maarken "le nautilus" [Test Rp en cours]

Message par Maarken le Jeu 28 Oct - 22:02

voila je suis si vous le jugez, prêt a recevoir votre verdicts !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maarken "le nautilus" [Test Rp en cours]

Message par Serviteur du Jeu Massacre le Ven 5 Nov - 11:21

Niark !

Me voici donc la première à passer pour poser mon verdict ? Niark niark niark ! Pauvre de toi Twisted Evil
Alors après évaluation, ta fiche avoisinerait le 4/5... Si la touche One piece est énorme, le style littéraire reste encore à bien travailler selon moi et les zones de flou sont encore un peu trop nombreuses.
Pour faire simple le personnage a du potentiel qu'il te faudra apprendre à exploiter.

Travaille le dans ton Rp.


Dernière édition par Serviteur du Jeu Massacre le Ven 5 Nov - 19:41, édité 1 fois
avatar
Serviteur du Jeu Massacre
Fée des Bouchers
Fée des Bouchers

Rang/Grade : Reine du Hachoir
Supérieur : Son Rebelle d'amour en sucre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maarken "le nautilus" [Test Rp en cours]

Message par Maître du jeu le Ven 5 Nov - 18:27

Bonjour & bienvenue !

Ta fiche est agréable à lire, on sent que tu as travaillé le personnage et que tu as une certaine aisance pour le jeu même (interactions, etc.). Mais niveau narration il y a encore des maladresses, tu devrais pouvoir faire un texte de descriptions sans dialogue, maintenant le choix de le présenter du point de vue d'AoKiji reste tien. Aussi je rejoins la massacreuse sur le faut que le style laisse à désirer, on sent plus tes interactions que le paysage ou le ressentir de ton personnage.

Tes PS historiques seront utiles je pense par contre pour les jeux futurs.

Par contre je ne jugerai pas ton niveau maintenant car ton histoire doit être dissociée de ton test rp (qui n'est pas clairement marqué). Ces 2 points sont à appliquer séparément car très différent : l'histoire est une narration de la naissance à la vie au commencement du jeu du personnage, le test rp est un extrait de sa vie détaillé et présenté comme si il la vivait au présent.

Je te laisse donc composer ton test rp et nous t'évaluerons seulement à ce moment là.


Avant d’écrire et de poster votre réponse RP, vérifiez ces différents points :
Cohérence et logique du personnage (caractère, physique, passé et expérience)
Ce que vous avez lu et déduit du ou des personnages avec lesquels vous interagissez sans faire de HRP.
Que votre réponse ne manque de description afin que votre interlocuteur ait bien compris vos actions ou paroles.
avatar
Maître du jeu
Le créateur


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maarken "le nautilus" [Test Rp en cours]

Message par Maarken le Sam 6 Nov - 10:36

Bonjour,

Je prends bien note des zones flous cependant pour certaine (je ne dis pas toutes, car je suis aussi défaillant) elles sont volontaires. Je m'explique, je ne suis pas omniprésent (moi joueur) et donc comme je ne connais pas (encore heureusement) les détails RP et gameplay du jeu, je ne peux pas tendre précisément des perches pour nos chers amis MJ c'est pour cela que sur certains points je suis resté relativement flou, comme cela si pour une raison X ou Y, un MJ veut qu'un PJ/PNJ déjà existant tienne un rôle prédéfini dans mon BG pour que celui-ci interagisse avec moi.

Bien sûr comme je le disais, il y a bien évidemment des zones de floues, totalement involontaires et pour celle-ci j'en suis navré, mea culpa.

Sinon je prends bonne note des améliorations a faire en ce qui concerne le ressentir du personnage et des descriptions plus abondantes par rapport aux interactions.

Par contre, je n’ai pas très bien compris quelques petits points de règles par rapport au Test RP, c'est gênant si dans le test RP tous les aspects qui ont était définie avant ne sont pas représenté ? (on n’est pas toujours à 100% de soi même) de plus, c'est gênant si je garde une certaine continuité avec ce que j'ai déjà écrit ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maarken "le nautilus" [Test Rp en cours]

Message par Serviteur du Jeu Massacre le Sam 6 Nov - 11:00

Niark !

Le but du test rp est de nous monter :
*De un comment évolue Maarken dans un rp.
*De deux comment toi tu écris un rp.

Tu n'est donc pas obligé de tout mettre dedans. Ce n'est qu'un "échantillon" de ta manière d'écrire pour qu'on se fasse une idée de ton niveau. Pour ce qui est du contenu en lui-même ce peut être n'importe quel épisode de ta vie. Du très vieux au plus récent.
Le problème de ta fiche (comme l'a souligné Maître du jeu-sama) est que ton histoire et tes descriptions ressemblent déjà énormément à des tests rp... Ça ne simplifie pas l'évaluation mais bon.

On va dire que dans ton histoire tu dois nous raconter toute sa vie comme une biographie (ou le point de vue de l'amiral etc...). Et dans ton test rp il faut juste que le personnage principal soit Maarken (à la 1ère ou 3ème personne n'importe) qui vit une partie de son histoire.

Sépare bien les deux. Modifie au besoin. Tu seras validé après tout ça seulement.
N'hésite pas à user du mp ou à passer sur la cb pour plus d'informations.

avatar
Serviteur du Jeu Massacre
Fée des Bouchers
Fée des Bouchers

Rang/Grade : Reine du Hachoir
Supérieur : Son Rebelle d'amour en sucre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maarken "le nautilus" [Test Rp en cours]

Message par Maarken le Ven 26 Nov - 12:01

Je ne suis pas mort j'avais juste pas mal de boulot, ce weekend sauf imprévue ca devrait être bon.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maarken "le nautilus" [Test Rp en cours]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum