Une méchante surprise, côté forêt [Kyrokis]

Aller en bas

Une méchante surprise, côté forêt [Kyrokis]

Message par PNJ OPR le Lun 17 Jan - 21:28

Le panda se trouvait en face d'une forêt plutôt dense, de plus, la nuit la rendait encore plus ténébreuse et terrifiante. D'ordinaire, personne n'osait s'en approcher de jour, que dire de nuit !

Cependant, Kyrokis allait s'engager tout de même sur le sentier presque invisible qui semblait traverser la forêt. Ses instincts lui hurlaient l'imminent danger qu'il allait rencontrer, cependant, sa colère refoulée contre les Grassflick, l'inquiétude de ne point trouver son capitaine et la fatigue d'avoir manœuvré pendant un jour entier le laissait hébété.

Tandis qu'il progressait, des ombres exercés à la furtivité trompèrent ses sens alourdis par tant de tares et lui tirèrent de nombreuses flèches tranquillisantes, résultat : il finit par sombrer dans un sommeil forcé dont il ne se réveilla qu'un jour plus tard.

Les yeux brumeux, il reprenait progressivement contact avec la réalité pendant qu'il progressait, enchaîné sur une charrette dans un long couloir faiblement éclairé. Il retrouvait peu à peu le contrôle de ses membres pour s'apercevoir qu'il était dans une arène et qu'il avait en face de lui une créature qui le regardait d'un air haineux.



Pour rajouter à sa malchance, il ne portait plus son "bokken". Il n'avait aucunement besoin de son instinct pour comprendre qu'il était dans un sacré pétrin.
avatar
PNJ OPR
Conducteur des RPs


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une méchante surprise, côté forêt [Kyrokis]

Message par Kyrokis le Jeu 20 Jan - 22:26

Les recherches avaient été menées tambours bâtants afin de retrouver son gros capitaine, mais rien n'y avait fait Lucky était resté introuvable. L'inexpérience de la vie réelle du Panda l'avait fait dériver pendant toute une journée à bord d'un navire dont il n'avait toujours pas compris le maniement, alors le fait de s'échouer sur une ile perdue ne semblait pas aussi désespéré qu'il n'y paraissait, du moins à première vue.

Le caractère festif et épicurien de son nouveau capitaine avait réussi à rendre un semblant de joie à celui qui venait de perdre brutalement la totalité de sa famille et de son peuple des mains du gouvernement et la subite disparition de ce dernier avait complètement anéanti l'homme-panda. C'est ainsi que les yeux humides il errait du coté de la forêt, car seul la proximité des arbres lui permettait de se ressourcer et il espérait ainsi retrouver un tant soit peu de clarté mentale afin de prendre pour une fois les bonnes décisions. Malheureusement à peine avait il franchi l'orée du bois qu'un affreux pressentiment assailli tout son corps, il n'avait pourtant rien à redouter d'une forêt lui qui était un enfant de la nature, mais les ombres en mouvement dans les arbres n'était visiblement pas de son avis. L'obscurité quasi totale ne gênait pas spécialement l'homme animal dont les pupilles étaient mieux préparés que celle des hommes à voir dans la nuit, mais ce furent ses oreilles qui l'avertirent du danger immédiat. Le sifflement de l'air trahi le projectile que Kyrokis stoppa avec son avant-bras, les piqûres minimes que lui infligèrent les trois premiers tirs ne lui firent pas grand mal, mais bientôt ses sens se troublèrent. Sa bouche devenait pâteuse et ses yeux ses brouillaient, ses sens d'habitudes exacerbé devenait d'une fiabilité de plus en plus douteuse au fur et à mesure que les piqûres se faisaient sentir sur son corps massif. Il ne fallut pas beaucoup plus de temps pour que toute perception extérieure disparaisse complètement au profit d'un sommeil peu naturel.

Il lui fut tout simplement impossible de déterminer le temps qui c'était écoulé quand il se réveilla, mais alors qu'un nouveau décor commençait à apparaitre à ses yeux qui s'habituaient graduellement à la lumière du soleil, Kyrokis fit le premier constat. Il avait de la sensibilité dans tous les membres de son corps et ne ressentait de douleur nulle part, si ce n'était un esprit encore quelque peu brumeux, à croire que cela devenait une habitude peu agréable. Pourquoi se réveillait il à chaque fois avec la gueule de bois depuis qu'il avait rejoint l'équipage de ce pirate loufoque ?! Ce n'est que lorsqu'il voulut se redresser qu'il comprit que ses mouvements étaient largement entravé par de lourdes chaînes et qu'il se trouvait sur une charrette qui avançait tant bien que mal vers la lumière qui apparait au bout du tunnel.

Il ne reprit la totalité de sa clairvoyance que lorsqu'il fut libéré de ses chaînes, mais un rapide tour d'horizon ne présageait rien de bon. Kyrokis était de toute évidence en plein milieu d'une arène dont les murs ne dataient pas d'hier, cet endroit avait sans aucun doute connu plus d'un affrontement et vu la tête patibulaire et le regard haineux de l'homme animal que faisait face au panda, il en compterai aujourd'hui un de plus.
Kyrokis eut à peine le temps de s'interroger sur l'origine de l'humanoïde qu'il allait de toute évidence devoir combattre, était-ce une base d'ours ou de sanglier ?! Il n'en savait rien, mais savoir qu'il n'était pas le seul le rassura quelque peu si ce n'était le fait qu'il lui faudrait probablement mettre à mort son adversaire.

Posant machinalement sa main à la hanche où se trouvait habituellement le bokken hérité de Keshan, mort pour avoir protégé son peuple. Il se contenta de grimacer lorsqu'il s'aperçut que sa ceinture était vide, ce qui pour un homme panda ce traduit par un grognement animal laissant apercevoir ses crocs.


Dernière édition par Kyrokis le Lun 31 Jan - 0:48, édité 1 fois
avatar
Kyrokis
Le panda
Le panda

Localisation RP : Metalia Town
Supérieur : Lucky Roo

Feuille de personnage
Points de vie:
500/500  (500/500)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une méchante surprise, côté forêt [Kyrokis]

Message par PNJ OPR le Dim 30 Jan - 16:14

Les paris étaient clos depuis un moment et les spectateurs s’impatientaient sur leurs chaises. La majorité de la populace présente avait parié sur Batrick : homme-animal rompu au combat, il ne connaissait ni la pitié, ni la mesure, seul l'intéressait l'impératif de la victoire qui serait le garant d'une survie prolongée, du moins jusqu'au prochain combat. De l'autre côté, le panda n'avait pas l'air aussi pugnace que son adversaire ; bien que sa constitution était indéniablement impressionnante, son côté poilu et son sourire béat pendant son sommeil n'avait pas convaincu les spectateurs. Pour la masse agglutinée sur les gradins séparés par un dôme en verre transparent et robuste, le combat était déjà joué et Batrick allait en sortir vainqueur, sans aucun doute possible. Seul un homme en chapeau avait l'attitude calme d'un fin stratège, il avait parié sur le panda et n'allait pas laisser le combat risquer de tourner en sa défaveur. Aussi, il fit injecter au panda un mélange de fortifiants qui lui assureraient un avantage physique momentané en espérant que cela suffirait, de toute façon, il avait encore d'autres cordes à son arc.

Spoiler:
C'est un produit qui augmentera tes capacités physiques, il t'a été injecté juste avant ton réveil par un de ses complices.


Pendant ce temps, dans l'arène, Batrick contemplait l'éveil groggy de son adversaire. Avant son entrée dans l'arène, il avait reçu les coups de fouets habituels avec le traditionnel : "gagne, sinon..." le reste de la phrase se perdait dans un silence lourd de sens d'autant plus qu'il était accompagné d'un geste du doigt sur le cou et d'un sourire narquois. Contrairement à ses précédents ennemis, celui-ci avait rapidement compris qu'il allait se battre en montrant les crocs d'emblée. Instinctivement, Batrick répliqua par un Cri Intimident. Du fond de sa gorge, l'homme-sanglier émit un son puissant, dévastateur pour l'oreille musicale, mais tout aussi dangereux pour l'individu lambda. Son seul hurlement avait de quoi faire tomber un homme dans les pommes ou perturber l'équilibre des plus tenaces. Une fois son avertissement lancé, Batrick se mit à quatre pattes et fonça vers son adversaires avec les cornes frontales en avant dans une Charge Meurtrière. L'hybride ne faisait pas dans la dentelle et la courtoisie dans le combat ne lui était aucunement familière. Pendant le combat, il ne pensait ni ne réfléchissait aucunement, il était tout à la destruction de son opposant.

Spoiler:
Les mots en italiques sont ses techniques.
avatar
PNJ OPR
Conducteur des RPs


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une méchante surprise, côté forêt [Kyrokis]

Message par Kyrokis le Lun 31 Jan - 15:02

A présent libéré de ses chaînes et du sommeil artificiel dans lequel il avait été plongé, le Panda se permit un petit coup d'oeil sur ce qui était désormais son nouvel environnement. Une arène circulaire dont les murs de pierres étaient transpercés par endroit de tronçons de bois taillés en pics acérés, les gradins tout aussi rustique et présentement plein à craquer était protégé par une large plaque transparente qui dénotait complètement du style ancestral de la structure. Kyrokis ne faisait pas qu'admirer la vue, mais cherchait bel et bien un moyen de pouvoir se soustraire à ces geôliers au plus vite, malheureusement son compagnon d'arène ne semblait clairement pas vouloir lui en laisser le temps. Homme Animal tout comme le jeune pirate, le gladiateur semblait tenir bien plus que sanglier que de l'homme et son odeur corporelle en disait long sur son hygiène quotidienne assurément proche de zéro, ce combat arrangé débutait donc par une attaque sournoise pour les narines sensibles de l'homme-panda.

Ancré sur ses pattes arrières tendues comme des arcs, Batrick était sur le point de bondir et Kyrokis le savait. Ce qu'il n'avait pas prévu par contre ce fut le cri strident qui n'avait rien de naturel poussé par le sanglier, le panda ne put s'empêcher de relâcher sa garde habituellement serré pour placer ses énormes mains poilues sur oreilles, geste salvateur pour le futur de son audition et qui l'empêcha même de poser genou à terre malgré un chancelement qui n'échappa nullement à Batrick. Cette arène était clairement son terrain de jeu et Kyrokis venait de le comprendre avec cette charge bestiale toutes cornes en avant.

Légèrement abasourdit par le cri déchirant, le Panda préféra clairement assurer une solide défense afin de pouvoir répliquer immédiatement pour avoir une chance de finir ce combat au plus vite, puissant en lui toute la force et la résistance du majestueux chêne, son corps se figa avec ses mains en position parfaite pour attraper le sanglier par les cornes.

-Panda Oku !

Une impressionnante sensation de solidité s'empara des muscles de Kyrokis qui se sentait prêt à stopper n'importe quel assaut, mais c'était sans compter sur l'incroyable puissance dégagée par Batrick qui fit glisser le panda dans le sol sur trois mètres avant de l'encastrer dans le mur de l'arène. Pendant un instant l'héritier du PandaCombat douta, les seuls êtres qui avaient une puissance aussi importante étaient les Panda les plus fort de son ile natale, mais cette charge était encore un peu faible comparé aux attaques dévastatrice de son défunt mentor. Un léger filet de sang tira Kyrokis d'une rêverie qui aurait pu lui être fatale et il se rendit compte qu'il n'avait pu arrêter complètement la corne gauche du sanglier qui venait de pénétrer son flanc. La blessure n'était pas vraiment profonde, mais elle suffit à éveiller la colère et le coté animal prit légèrement le pas sur son humanité. Tenant toujours fermement les cornes du sanglier dans ses puissantes mains, Kyrokis lança son genou à deux reprises en plein sur le museau de l'animal avant de le lâcher pour lui placer un coup de poing droit à la pointe du menton. La distance de combat était à présent parfaite et permis au panda d'armer son poing, puis en un éclair il lança sa technique la plus pure, celle qu'il répétait plus de mille fois chaque matin depuis qu'il n'était qu'un petit panda.

-Panda Punch !

Son poing parti à une vitesse hallucinante et avec toute la masse du Panda en direction du crâne de Batrick avec pour but d’assommer la bête en une fois en frappant bien au milieu du front. Pour celui qui avait répété ce geste des milliers de fois, une sensation bizarre qu'il ne pouvait pas vraiment expliquer le titilla. Il connaissait ses capacités par coeur et la puissance qu'il venait de dégager était supérieure à ce qu'elle était d'habitude, même lorsqu'il était au meilleur de sa forme. Toujours était il que ce n'était pas vraiment le moment de se poser ce genre de question, car même avec ce coup à pleine puissance le panda sentait bien qu'il en faudrait plus pour abattre définitivement ce phacochère.
avatar
Kyrokis
Le panda
Le panda

Localisation RP : Metalia Town
Supérieur : Lucky Roo

Feuille de personnage
Points de vie:
500/500  (500/500)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une méchante surprise, côté forêt [Kyrokis]

Message par PNJ OPR le Jeu 3 Fév - 19:25

Il ne fallait pas plus pour Batrick pour se sentir dans son élément : le sable sous ses pattes, les cris étouffés de la foule qu’il devinait à travers la vitre, mais surtout l’ennemi. La présence de l’adversaire était tout ce qu’avait connu l’homme animal aussi longtemps qu’il s’en souvienne. Il avait toujours eu quelqu’un à surpasser, dans une lutte sans merci.


Le corps à corps qui suivit la charge de l’homme-sanglier était brutal. Le gladiateur n’aimait pas qu’on le prenne par les cornes, non pas parce que cela le faisait mal étant qu’il n’était pas un homme-taureau, réputé pour ce point faible en particulier, mais qu’il aurait préféré voir ses défenses disparaître dans la chair du panda. Bien qu’ayant furieusement envie de taper sur son adversaire sans aucune espèce de rémission ; le fair-play lui était aussi étranger que le travail aux dragons célestes, il dût subir sans pouvoir répliquer les assauts furieux de son rival. Celui-ci avait une force qui arrachait des cris de douleur à Batrick sans pour autant risquer de le blesser en quelque façon que ce soit. Quand l’enchaînement pris fin, l’homme-sanglier était un peu sonné, mais assez conscient pour se mettre en boule comme il avait l’habitude de le faire quand il recevait trop de coups. Ce fut les quelques secondes de concentration que prit l’ennemi qui lui permirent de présenter au poing qui volait en direction de son crâne sa voute dorsale surmontée de poils drus et durs mis en érection pour amortir le choc dans ce qu’on pourrait appeler : recroquevillement. Ce mot-là, puisqu’il contenait plus de deux syllabes, ne signifiait rien aux yeux du concerné.


Roulé en boule et protégé par ses poils à la géométrie aucunement étudiée et dont l’optimisation tant au niveau du rendement qu’esthétiquement restait à faire, il eut la surprise de sentir le coup de l’homme-panda. C’était la première fois qu’un coup de poing se faisait ressentir en dépit de cette barrière de tissu poilu qu’il avait cru impénétrable. Surpris, il fit deux tonneaux avant de se rétablir maladroitement. Il se mit debout et constata non sans plaisir qu’il était plus grand de taille que l’hybride ursidé qui lui faisait face. Il fit se heurter ses deux paluches pour se redonner de la vigueur et grogna laissant échappant d’entre ses dents à l’hygiène moyenâgeuse une haleine putride à faire se pâmer une femelle putois de concupiscence. Avant de partir à l’assaut, il fit face quelques instants à son vis-à-vis. Il banda ses muscles et ses veines se gorgèrent de sang. Puis, il repartit, une seconde fois à l’attaque. Par contre, au lieu de chercher à l’empaler une seconde fois, il lui jeta une poignée de sable au visage et profita de la diversion pour se mettre sur ses pattes de devant et lancer ses pattes arrières, bien plus puissantes vers le torse de son ennemi avant de choir lamentablement au sol. Il venait d'exécuter une ruade folle et son manque d'agilité allait lui coûter quelques secondes pour se rétablir de sorte qu'il serait dans un sacré pétrin si son attaque n'atteignait pas son objectif.
avatar
PNJ OPR
Conducteur des RPs


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une méchante surprise, côté forêt [Kyrokis]

Message par Kyrokis le Ven 18 Fév - 19:42

Bien que complètement réfractaire à l'idée de servir de bête de foire, Kyrokis n'avait pourtant pas énormément d'option. S'il voulait s'échapper il lui faudrait survivre et s'il voulait survire, il lui faudrait vaincre son adversaire et par la même occasion soulever les foules et mettre en liesse tous ces voyeurs pervers qui se délectaient du malheur des autres, de sa simple condition de gladiateur. C'est pour en finir au plus vite qu'il avait frappé de toutes ses forces avec ce qui était sa plus puissante attaque à mains nues, mais son puant adversaire ne semblait pas résigné à une fin précipité car roulé en boule autour de ses poils il semblait avoir bien amoindri le légendaire Panda Punch et semblait à présent près à contre attaque en faisant face au Panda qui de son coté semblait légèrement déstabilisé.

Depuis le début du combat et même depuis son réveil, l'atroce puanteur que dégageait blessait constamment la truffe sensible de Kyrokis. Au début il avait simplement essayé d'ignorer cette donnée en focalisant son esprit sur le combat, mais le corps à corps constant avec le sanglier fétide ne faisant que rajouter des gouttes d'eau dans un vase qui ne tarderait pas à déborder. La cruche n'eut pas besoin d'aller beaucoup à l'eau pour se briser car la sensation qui restait ancré sur le poing du Panda après avoir violemment heurté son homologue animal était des plus pugnaces. Hésitant même à porter sa main à son nez pour vérifier la véracité de cette odeur résiduelle, l'héritier du Panda Combat commis l'erreur de perdre sa concentration. La seconde de retard qu'avait prit Kyrokis à mettre sa garde en place suffit à ce qu'il prenne la poignée de sable en plein visage, son estomac se noua instinctivement et violement, cette sensation le Panda ne la connaissait que trop bien. Il était la cible d'une attaque, de surcroit imminente au vu de la contracture et il était trop tard pour concentrer ses forces et sa volonté dans une défense de fer et encore moins d'écorce. Ce fut donc son instinct qui sauva Kyrokis d'une frappe violente, l'homme animal se laissa tomber au sol avec son avant bras en protection. Geste salvateur s'il en était car il senti les pattes arrières du sanglier frôler sa garde improvisé tout comme il senti ses griffes ouvrir son bras en une profonde estafilade. La blessure continuerait de saigner tant qu'on y appliquerai pas de soin, mais ne gênait pas vraiment les mouvements du Panda.

Le choc contre le sol fut rude, mais de toute évidence il l'avait bien plus pour le phacochère que pour l'ursidé à l'agilité pourtant limité. Sur ses pattes en premier cela lui offrait l'opportunité de riposter et pour le faire à plein régime il se devait de prendre une petite précaution, stopper sa respiration et rien que quelques secondes lui suffirait. Alors que son adversaire était encore à moitié accroupi, Kyro lui décocha un crochet du gauche en espérant viser à peu près rien étant donné la taille relativement équilibré entre le poing serré du Panda et le coté droit du visage de Batrick. Ne prenant pas la peine de vérifier le résultat de son attaque, son genou droit parti en direction du menton du sanglier, espérant ainsi réussir à redresser l'animal de toute sa hauteur et ainsi pouvoir placer une des techniques hérité de son maitre en plein torse.

-Panda Paume !

Au place et lieux de son poing, il y avait la mais ouverte de l'homme panda. La puissance déployée par cette technique était certes moindre, mais Kyro espérait que son petit cadeau bonus fasse pencher la balance en sa faveur, de plus il pouvait à présent se permettre une légère inspiration.
avatar
Kyrokis
Le panda
Le panda

Localisation RP : Metalia Town
Supérieur : Lucky Roo

Feuille de personnage
Points de vie:
500/500  (500/500)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une méchante surprise, côté forêt [Kyrokis]

Message par PNJ OPR le Mer 2 Mar - 20:07

Pour la première fois de sa vie, Batrick avait peur ; il était face à un adversaire plus fort que lui et ses bras s'engourdissait, sa respiration se faisait plus haletante et son coeur s'emballait. N'importe qui aurait tenté de changer de tactique, mais les ruses de l'homme-sanglier étaient au nombre de deux et elles étaient toutes deux épuisées, pour rien manifestement. Il ne lui restait plus qu'à persévérer et à espérer que l'adversaire fasse une erreur qu'il pourrait exploiter ou se montrerait moins pugnace dans un combat à l'usure.

Son dernier coup avait porté, mais l'ennemi ne se laissait pas démonter et enchaînait les coups de sorte que Batrick commençait à sentir la sueur lui piquer les yeux et sa bouche légèrement pâteuse. Il perdait beaucoup trop de terrain et devait réagir au plus vite s'il ne voulait pas finir au tapis. Le sort des perdants ne lui était pas étranger. Il regardait souvent avec une nonchalance mêlée de dégoût ses adversaires, devenus inutiles au combat se faire dépecer vifs. Tout de suite, la peur intense, frissonnante. Elle tordait son coeur d'effroi et étendait son empire sur son âme qui se voyait déjà quitter ce corps devenu inutile. Aussi, il encaissa sans vraiment prendre la peine de réagir d'une quelconque manière les attaques du panda jusqu'au moment où il le vit se préparer à lui infliger une attaque puissante. Alors, le cerveau, souvent apathique, rassembla tout son potentiel pour lui suggérer de prendre le pas sur l'hybride qu'il avait en face. Celui-ci avait surestimé l'efficacité de l'enchaînement qu'il venait d'effectuer laissant une ouverture à l'esprit de Batrick aiguisé par la peur et affûté par l'adrénaline qui semblait remplacer son sang.

À ce moment-là, tout ralentit pour notre protagoniste et il prit conscience de détails qu'il pensait incapable de voir : les poils blancs et noir de celui qui lui faisaient face collés à sa peau, le sang asséché de son avant-bras auquel faisait suite des gouttes de couleur si vive que l'homme-sanglier se sentait bouleversé par une richesse en précision qu'il se sentait incapable d'appréhender. Nul doute que l'aiguillon de la crainte l'avait fait se transcender, aussi il sut, sans vraiment y penser ce qu'il avait à faire. Il se précipita sur le Panda Paume avant qu'il ne soit complètement armé et l'encaissa durement. Cependant, son esprit le protégeait momentanément contre son effet et il ne sentit quasiment rien.

Il payerait certainement cher cette prise d'initiative, aussi il devait en profiter pour asséner le maximum de dégâts tant qu'il en avait la possibilité. D'une force poussée à son paroxysme, il repoussa les bras de son adversaire et l'agrippa par la taille pour le tirer vers ses cornes qui prenaient elles aussi de la vitesse grâce à un mouvement de la tête vers l'abdomen de son adversaire. Batrick donnait donc une ruade folle au ventre de son ennemi tout en cherchant à l'empaler à la force de ses bras.
avatar
PNJ OPR
Conducteur des RPs


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une méchante surprise, côté forêt [Kyrokis]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum