Forge jambe

Aller en bas

Forge jambe

Message par Alimén Torah le Lun 31 Jan - 18:19

~°Civil°~

~°Présentation du Joueur°~

Prénom: Thibaud

Age:14

Ce que vous aimez: One piece, Incarner un personnage, Jouer a des jeux videos, Taper sur des gens avec une fougue sans pareil.

Ce que vous n'aimez pas: Le poisson, chercher des heures pour trouver des idées originales, être comme tout le monde.

Première Impression: L'ambiance m'a l'air bien sympa, d'ailleurs dire le contraire me rayerais définitivement des liste. J'aurai peut être pas du dire ca.

Autres : Une petite blague si vous voulez à moins que ca ne soit superflue. Disponible si vous ressentez le besoin que je redéfinisse certains points.

Comment avez-vous connu ce forum?: OPS est mon ami


~°Présentation du Personnage°~

Nom: Torah

Prénom: Alimén

Surnom: Forge jambe.

Race: Ange

Age:20 Ans

Sexe : masculin

Est-il existant ou inventé ? Il est inventé de toute pièce. Du moins j'espère.

Village d'origine: Tribu Shandia.

Description psychologique:


Le silence domine son monde. Quand il parle, ses paroles sont soit cinglantes et vide d'émotions soit pertinentes subtils et fines. En effet Alimén aime acquérir des informations et éviter le combat dans un premier temps. Une fois acquis ce dont il avait besoin, il oublie presque complétement son but premier, et se lance dans une quête de sang et de domination.

Ce personnage pense que la justice n'existe pas, chaque action est injuste pour une personne,car chacun suit ses propres intérêts. Durant toute sa vie, jamais sa justice n'a été suivi. Il est devenu un être robotique sans émotions. La seul chose qu'il ressent est l'amour qu'il porte pour son père, et le plaisir de soumettre ceux qui sont plus faible. Les humiliés, les mettre à genoux. Il a besoin de ça pour échapper à son enfance trop rude et se sentir grand au sens figuré du terme.

Il est devenu sanguinaire envers ceux qui ne le respecte pas. Son but et de conquérir les gens, le monde, être l'homme le plus craint du monde.

Il n'arrive pas à se mettre dans la tête des autres, ce qu'il fait il le fait pour lui et ceux qui le suivent, les autres sont considères comme des moins que rien, des êtres inférieurs.

Sa vie est dédié à la destruction, la soumission. Il a toujours eu l'impression d'être inférieur, il a donc besoin de cette sensation de supériorité pour combler la frustration qu'il a eu durant sa vie.

Histoire

Le regard froid et le cœur gelé. La haine envers Dieu . Pourquoi? C'était un shandia mais cela n'avait rien à voir. C'était le désir de voyager,de marcher. Son regard fixe le ciel le vent lui fouette le visage et refoule ses cheveux. Il ne peut rien contre ça. Ses seules activités étaient de lancer un boomerang ou de frapper un mannequin avec une lance. L'envie de parler lui a passé. Seul le silence le réconfortait, et puis à quoi bon après tout... Cet ange est sans doute la seule personne à avoir vécu sa vie à genoux. A tel point que les gens ont pitié de lui. Il se sent inférieur, après tout que peut il être d'autre. A quoi bon être un ange si on ne peut pas voler se disait-il. Si j'avais été un homme aurai-je pu marcher?

Cet ange avait un handicap, un handicap physique, il était né sans pied.

Il s'était résigner à mourir à genoux comme un faible et ceux sans avoir pu réaliser son rêve, voguer sur la Vearth.

Tout commença le jour de sa naissance. Sa mère mourut en le mettant au monde, son handicap était là, le sort s'acharnait déjà sur l'âme et le corps de ce bambin innocent.
Malgré ça le début de son enfance fut relativement paisible, son père s'occupait de lui et faisait de son mieux pour l'élever même si il devait aussi remplir sa tâche de guerrier Shandia. Il trouva alors une mère de substitution qui le nourrit au sein durant les deux premières années de sa vie.

Il avait maintenant deux ans, et une seule envie. Jouer avec les autres enfants, découvrir les anges, ceux qui sont comme lui. Il voulait avoir des amis, vivre comme les autres malgré son handicap. Malheureusement il ne pouvait rien faire comme eux. Les enfants courraient, gambadaient comme des cabris tandis que lui rampait comme un ver inférieur et soumis.

Non seulement il ne pouvait rien faire comme tout le monde mais il était aussi victime des railleries des autres enfants. Le seul qui le soutenait était son père, toujours présent pour lui, il lui remontait sans cesse le moral lui inculquant une volonté d'acier. La vie de ce jeune homme fut un enchainement d'échecs, de dépression ainsi que d'espoir et de prises de confiance. Cet situation d'alternance d'état d'esprit dura pendant une douzaine d'années qu'il définira plus tard comme trop longues.

Suite à ces années l'entrainement militaire commença. Il était possible de commencer la formation de soldat à partir de son âge, il en avait envie pour devenir comme son père, son modèle. A cause de son handicap, on lui donna des armes qu'il pouvait maîtriser. Ces armes étaient d'une bonne qualité et faites du minerai qu'on trouve sur la Vearth, le fer. On lui avait donné un boomerang ainsi qu'une très grande lance d'environ deux mètres.

Les moqueries avaient stoppé mais les entrainements étaient rudes. Son père le réconfortait encore et toujours.
Ne pouvant pas utiliser ses jambes il ne se servait que de ses bras développant une force bien supérieure à la moyenne. Alimén aimait cette nouvelle vie et il voulait devenir un fier soldat. Il décida alors de poursuivre son entrainement.

Il vécu ainsi pendant encore de longs mois durant lesquels il était enfin heureux, sa vie était devenue un long fleuve tranquille. Jusqu'au jour où Eneru pris la place de l'ancien dieu, Ganfor. Les Shandias profitèrent de cet instant particulier pour prendre la terre de leurs ancêtres une bonne fois pour toute. Les Shandias étaient prêt à combattre. Alimén ne pouvant se battre comme il se devait à cause de son handicap, il se contenta de regarder les soldats partir.

L'armée Shandia allait partir quand tout d'un coup Eneru apparut devant eux. Les soldats étaient subjugués. Certains soufflaient:

- « Comment est-il arrivé ici »; « Serai-ce lui le nouveau dieu? »

Quand soudain un éclair frappa le sol où se trouvait les guerriers. Eneru déclara que les Shandias n'avaient pas à se battre, si ils le faisaient, ils mourraient un par un. Il ajouta alors que si les Shandias le voulaient vraiment ce serait très divertissant pour lui.

Le père d'Alimén était allongé sur le sol, le corps calciné. Alimén se précipita sur lui en rampant. Ses doigts étaient repliés dans ses poings et ses ongles enfoncés profondément dans la chair de ses paumes à s'en faire saigner. Le corps de son père était encore fumant quand il arriva au près de lui. Dans son dernier souffle son père lui prit sa main et lui dit:

« Vis, fils »

Une larme tomba au sol , puis deux, puis trois, puis des dizaines. C'était les dernières paroles de cet homme. Il prit la lance de son père qui était bâtit sur le même modèle que la sienne.
L'enfant ne pouvait calmer sa rage, sa rancœur, sa haine. Il planta sa lance dans sa jambe gauche, et la lance de son père dans sa jambe droite. Personne ne sait pourquoi, une tentative de suicide aurait été mené autrement. C'était surement un moyen de rompre la douleur mental par la douleur physique.

Un cri d'une douleur indescriptible jaillit d'un corps meurtri par la souffrance et retentit dans toute l'île céleste faisant trembler le village. Ce cri était communicatif, sanglant, rude, foudroyant...

Un médecin accourut pour soigner les blessures des deux hommes. Il désinfecta les pronfondes plaies d'Alimén mais les lances étaient ancrées dans sa chair trop profondément pour être retirées. Entre temps Alimén s'était évanoui.

Alimén se réveilla chez lui, allongé sur son lit, la première chose qu'il vit était l'image de son père, mais il n'était plus là. Alimén se leva le cœur transpercé, sa jambe passa devant l'autre, machinalement. Il marchait. La pointe des lances s'enfonçaient dans le sol, suffisamment pour être parfaitement stable. Ses jambes étaient complétement atrophiées donc Alimén retomba immédiatement sur son lit, mais il pouvait marcher.

Il s'entraina alors à marcher jusqu'à être aussi endurant que les gens sans handicap. Mais la bonne humeur n'y était plus. L'image de son père le hantait, il devenait hostile et désagréable. Il pouvait marcher maintenant, il savait se battre, d'ailleurs il continuait à s'entrainer avec une nouvelle lance de trois mètres cinquante car désormais il mesurait la taille de trois mètres vingt. Mais rien n'y était plus, sa personnalité était comme détruite. L'envie de vivre avait disparu. Il plongea dans une dépression qui dura longtemps. Il continuait à s'entrainer, toujours, en marchant, il ne rigolait plus, il ne parlait plus, il pleurait, il souffrait, il se sentait faible inutile, il avait besoin de se sentir fort, son cœur pleurait.

Mais un beau jour un événement vint perturber cette triste monotonie. L'équipage de l'espoir, les Mugiwaras, étaient là. Ils tuèrent Eneru, mirent aux tapis ses prêtres, rétablirent la paix céleste et firent sonner la cloche d'or. Le but de son père en tant que guerrier Shandia avait été accompli. « Que dois-je faire à présent? » Se disait-il. La réponse été claire. Il ne voulait pas la savoir. Vivre sa vie, pour que son père réussisse son second but, être un bon père. Tel était la réponse. Quelle vie? Avait-il déjà vécu? Il lui fallait un but, une raison.

Il avait souvent échoué. Il n'avait pas réussi à sauver son père, et jamais il n'avait pas pu voyager. Il devait devenir un pirate, comme eux, mais se mettre au niveau des autres lui était insupportable, il était fort donc il devait être supérieur, il devait dominer, soumettre. Alors il décida de partir sur ce qu'on appelle, Grand Line.

Malgré un départ précipité, il avait tout prévu. Un calamar montgolfière l'attendait. Ils sautèrent ensemble, dans la tumultueuse grande bleue. Malheureusement ce jour là des vents particulièrement violents sévissaient dans le coin. Le calamar qui le transportait dévia de sa trajectoire initiale et s'écrasa sur l'île qui se révèlera plus tard être l'île de Jaya.

Alimén marcha longtemps, il faisait nuit quand il trouva la trace d'une civilisation. L'île était peuplé de barbares sanguinaires qui se tapaient dessus sans arrêt pour quelques barils d'alcool. Ces gens avaient l'air de bons gars se disait-il, mais l'alcool ne l'intéresse pas, l'alcool soumet l'homme, ce n'est pas l'homme qui soumet l'alcool. Ce n'est pas ici qu'il trouverait ce dont il avait besoin. Quand soudain il aperçu un grand bateau dissimulé dans une crique éclairée par la lune, il était derrière des rochers, à l'abri des regards. Alimén entendit une voix en provenir et dire:

- « Marines, montez il est temps de partir! »

Alimén vit en ses paroles sa porte de sortie. Alimén est quelqu'un d'intelligent, il se doutait bien que ses gens ne le laisseraient pas embarquer aussi facilement. Pour partir, il enfonça sa lance dans le bas de la poupe du navire. Alimén s'assit dessus. La lance était solidement enfoncé il ne risquait rien. Le bateau démarra enfin, vers une destination inconnue.



Description physique

Ces yeux vous défigurent, leurs verts profonds vous perforent en un instant. Ils contrastent avec sa peau mate chevauchées par des cheveux bruns, gras et emmêlés noués en queue de cheval. Ses deux éléments sont adjacents à un front large qui contraste avec son nez aquilin et ses lèvres pourpres et pincées. Ces dernières sont enrobées de joues creuses mais fermes.

Ses jambes sont musclés mais elles sont coupées au dessus de la cheville formant un moignon. Cette anomalie était déjà présente à sa naissance. Pour pouvoir marcher il s'est planté des lances dans les moignons, celles ci sont très larges pour des lances et dépassent de un mètre cinquante.

Ses bras sont plutôt longs et tombants, ils sont aussi musclés et prolongés de longues mains fines et délicates, elles même pourvues de longs ongles efféminés .

Ses bras arborent un tatouage, partant d'un doigt puis se répandant sur son attribut comme une lierre en formant comme un long fil épais qui tourne et tourbillonne autour de son bras, avant de finir dans son dos et écrire le kanji "" qui signifie "père". Ce tatouage a été fait pour dire qu'il doit tourner le dos à son père pour progresser même si il ne veut pas l'oublier.

Pouvoir capacité:

Ce personnage se base sur un style de combat assez atypique. En effet ce Shandia utilise une lance d'une hauteur de trois mètres cinquante des boomerangs et des échasses métalliques implanté dans ses jambes pour se battre. La lance ne lui sert presque pas, il s'agit en fait d'une canne géante qui lui permet, une fois enfoncée dans le sol d'utiliser ses deux échasses et de donner des coups de pieds métalliques. Ce personnage à aussi eu un entrainement rude de l'art du boomerang bien qu'il n'en ait pas en descendant de l'île céleste. Selon la puissance avec laquelle il lance les boomerangs et l'effet qui leur ait infligé il peut créer des effets de vent ou directement frapper ses adversaires.


Dernière édition par Alimén Torah le Dim 20 Fév - 12:10, édité 44 fois
avatar
Alimén Torah
Forge Jambe
Forge Jambe


Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forge jambe

Message par Salem Shelm le Lun 31 Jan - 20:27

Bonjour et bienvenu,

Quel plaisir de voir un nouvel ange apparaitre sur le forum, et partiellement métallique en plus ! Je ne pouvais décemment pas passer à côté de ta présentation sans y fournir quelques commentaires et conseils. Cela aurait été de la pure impolitesse.

Donc, on va prendre tout ça dans l'ordre suivant: orthographe; descriptions; histoire; impressions personnelles.

Bon, il reste pas mal de faute, mais en général ça se laisse lire. Je te conseillerais tout de même de te relire attentivement en faisant attention aux fautes d'accords (verbes au passé composé surtout). Un détail vraiment pas bien: tu es passé de la troisième personne du singulier à la première vers la fin de l'histoire, garde toujours la même !

Descriptions: rien à faire, il manque une description psychologique. C'est pas que je soit contre l'innovation dans la forme des présentations, mais ton histoire explique peut être la psychologie de ton personnage mais pour moi, elle ne la décrit pas. Les dernières lignes peuvent être un début, mais elles sont pas assez nombreuses.

Histoire: plutôt intéressante et originale, j'ai juste pas compris un détail: quel est le handicape de ton personnage ? Il ne sait pas voler ? C'est le cas de tous les habitants de Skypea (mon personnage vient d'une autre île céleste, donc ça ne le concerne pas). Il a un problème avec ses jambes ? Ce n'est pas clairement explicité à mon avis. Une autre chose, je n'ai pas l'impression qu'elle soit terminée, il se passe quoi avec ce marine ?

Impressions personnelles: Je trouve ton personnage intéressant et original. Tu n'aimes pas être comme les autres ? Eh bien t'as réussi à mon avis. J'ai été très agréablement surpris lors de la lecture (vu le titre, je m'attendais à un petit bonhomme blond habillé tout en vert qui se promènerait à bord d'un petit voilier rouge et qui serait capable d'influencer le vent avec une petite baguette de chef d'orchestre...). Tu fais quelques fautes en écrivant, mais ce n'est pas trop grave à mon avis, un peu de pratique et ça ira mieux.
Petit conseil pour la fin: si tu regardes au dessus de la fenêtre où tu écris, il y a plein de petites icônes. Elles servent à tout plein de choses: mettre le texte en gras, en couleur, changer sa police ou encore introduire des images ou des vidéos. Apprends à bien les utiliser et tu rendras la lecture de tes textes encore plus agréable.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forge jambe

Message par Serviteur du Jeu Thème le Lun 31 Jan - 21:17

Voilà que j'ai lu et effectivement, je ne peux que te conseiller de suivre les remarques de Salem. Encore que j'aimerais ajouter quelques mots sur l'absence de description psychologique.

Tous les personnages, sans aucune exception, ont un psychisme qui découle de leur histoire. Cela ne les a pas empêché d'en faire une, ne serait-ce que pour qu'en tant que juges, nous puissions revenir rapidement à ce paragraphe quand on en a besoin. D'ailleurs ce que tu appelles histoire laisse un arrière goût d'inachevé. Je m'explique, on a l'impression que ton personnage est né à 24 ans ce qui n'est pas acceptable surtout si il a vécu des évènements marquants (la perte de ses jambes, par exemple). D'ailleurs, la haine qui semble être le moteur de ses actions, on n'en voit pas la naissance (pourquoi hait-il Ener ? Comment ça a commencé au juste ?). Qui sont ses parents ? A-t-il des frères, des amis, un mentor qui lui aurait appris le lancer de boomerang et le combat à la lance ? Comment a-t-il vécu avant l'arrivée de Luffy ? A-t-il vécu une idylle ou a-t-il connu la solitude ?

Vois-tu, il y a tant d'évènements à inventer pour créer un personnage, pas seulement celui qui a précédé son départ en quête de puissance. Cela te permettra non seulement d'enrichir ton personnage, mais aussi de le connaître beaucoup mieux, si tu fais une histoire plus complète.

Dernière remarque à propos de la cohérence : ce n'est pas logique de passer 144 heures à courir alors qu'hier, il ne pouvait pas marcher, pareil pour l'entraînement de ses bras. Je te signale que Wiper qui est le meilleur guerrier des Shandias a failli laisser un bras à cause des Dials, alors imagine ce que ce serait pour un débutant comme ton personnage.

En gros, ce que je te demande c'est de faire ton histoire, de zéro à vingt quatre ans (n'oublie pas d'ajouter des personnages annexes pour ne pas donner l'impression que ton personnage est un electron libre, né à partir du néant). Puis, tu devras déduire quelle mentalité il a et la décrire séparément. Enfin, il faudrait revoir la durée de ton entraînement parce que six jours pour devenir aussi fort alors qu'il était de constitution faible c'est bien trop choquant pour être acceptable.

Ton personnage a du potentiel parce qu'il est très original, il ne tient qu'à toi de le faire aboutir en faisant de ton mieux et en écoutant les conseils que chaque membre sera ravi de te donner, bon courage.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forge jambe

Message par Alimén Torah le Lun 31 Jan - 21:33

Merci de vos conseils je viens de faire les modifications nécessaires! Wink

avatar
Alimén Torah
Forge Jambe
Forge Jambe


Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forge jambe

Message par Maîtresse du Jeu de l'Or le Lun 7 Fév - 0:22

Bonsoir,

au vu des commentaires précédents, j'en conclus que tu as apporté un certain nombre d'améliorations, ce qui est de bonne augure pour la suite. Du reste, le tout est agréable à lire, à toi de nous proposer un test RP d'aussi bonne facture, tu es sur la bonne voie.
avatar
Maîtresse du Jeu de l'Or
Marraine de la Finance
Marraine de la Finance


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forge jambe

Message par Zénith Ares le Lun 7 Fév - 1:36

Bon... habituellement je viens pas sur les présentations (ça doit d'ailleurs être la première fois), mais là je me sentais un peu obligé, t'es devenu le poulain de la CB.

Je commence par un détail important : Tu écoutes les remarques et en prend note et ça, c'est vraiment top, on sent que t'as envie de faire quelque chose de bien et ça fait plaisir.

Maintenant, en ce qui concerne ta fiche :
L'orthographe est plutôt correct (39 edits, ça montre bien que tu te relis). La syntaxe et le style prouvent certes une inexpérience sensible (temps mal choisis, enchaînement de phrases parfois un peu indigestes), mais c'est écrit dans un français fort convenable. Ce qui te manque à ce niveau viendra avec l'expérience et la lecture, tu ne peux pas vraiment y remédier autrement. Et puis, je soupçonne ton rp t'être plus agréable à la lecture que ton texte historique et ses quelques lourdeurs, donc je suis plutôt optimiste quant à la suite.

Au niveau de l'histoire en elle-même :
Un truc tout bête, mais précise un peu plus le coup de l'absence de pieds. Dans le premier paragraphe, l'indication pourtant claire "Cet ange n'avait de pieds pour marcher." prête dans son contexte à confusion, comme si elle avait un sens métaphorique. Je suis un peu tatillon là-dessus, mais comme c'est un point central de ton histoire et que tu souhaites en informer le lecteur dès le 1er paragraphe, sache que pour moi ça n'a pas été limpide.
DE PLUS !! Et là c'est impardonnable, ton handicape n'est pas décrit dans la descr.Physique !! C'est pourtant pas anodin. Décris plus tes pieds ('fin leur absence) et les échasses qui les prolongent, c'est super important.
Description physique enfin qui ne doit pas ressembler ainsi à un catalogue. Fais-en un texte plus harmonieux, ça ne devrait vraiment pas prendre beaucoup de temps.

Voilà, sur ce, content de voir un nouveau "gars aux prothèses" (même si j'ai préféré de bêtes membres robotisés à une paire d'échasses.)


Dernière édition par Zénith Ares le Lun 7 Fév - 9:56, édité 2 fois
avatar
Zénith Ares
Le Damné
Le Damné

Localisation RP : Water 7

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forge jambe

Message par Serviteur du Jeu Thème le Lun 7 Fév - 1:38

Pourquoi pas des mains greffées à la place des pieds comme dans Aeon Flux?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forge jambe

Message par Serviteur du Jeu d'échecs le Lun 7 Fév - 11:46

Chose promise chose due; même si je vois que mes illustres collègues m'ont devancé.

Je ne vais pas rajouter à ce qui a été dit. Les remarques sont très justes, et tu sais en prendre note.

Test rp donc! Fais le avec passion! Wink

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forge jambe

Message par Alimén Torah le Lun 7 Fév - 18:21

L'idée de me robotiser me plaît bien je dois dire. Mais pour l'instant les échasses c'est suffisant je pense, le reste viendra avec le temps.

Pour répondre à thème, je trouve que les jambes "bioniques" apportent plus de possibilité dans les techniques. Même si sur ce terrain, j'ai plus d'imagination avec les boomerangs.

Je vais faire un autre édit pour mettre des conseils en pratique Zénith, d'ailleurs le poulain de la chat box te remercie toi mais aussi tout les autres qui m'ont aidés dans l'élaboration de cette fiche.
En revanche le contenu de mon test RP, que j'entamerai soit ce soir soir demain en fin d'après midi restera secret jusqu'à sa version finale et donc sera fait sans remarques extérieures.
avatar
Alimén Torah
Forge Jambe
Forge Jambe


Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forge jambe

Message par Licinius Ysen le Lun 7 Fév - 19:30

Une pair d'ange bionique ? Une seule chose à dire: YEAH YEAH

Donc, ça déjà, je plussoies, et le fait de faire un test RP brut, sans corrections via les remarques qu'on t'a fait aussi. Bonne chance p'tit !
avatar
Licinius Ysen
Shirookami
Shirookami

Localisation RP : South Blue
Rang/Grade : Colonel
Supérieur : Amiral Tsuru

Feuille de personnage
Points de vie:
600/600  (600/600)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forge jambe

Message par Alimén Torah le Jeu 10 Fév - 14:44

Post RP

Alimén marchait sur l'avenue principale de la ville de Jaya. Il marchait calmement, sa lance portée sur son épaule lui donnait un air sérieux et guerrier, ses jambes raclaient le sol dans un grincement métallique et ses cheveux détachés volaient grâce aux doux vents appelés brise marine. La lumière douce et blonde de la lune pleine et ronde, traversait ses pupilles étincelantes, examinant cet univers inconnu comme un phare qui ausculte la mer. Des dizaines de personne étaient couchées sur le bord de la rue, buvant un breuvage incolore découlant d'un tonneau et serrant le baril comme si ils en étaient les esclaves.

Alimén se demandait bien quel breuvage pouvait soumettre un homme, d'autant plus que ces gens là avaient l'air robuste,d'une bonne constitution et fort. Peut être était-ce le breuvage qui les rendaient ainsi? Se disait Alimén, dans tout les cas il voulait savoir. A sa droite se tenaient trois personnes qui se délectaient de ce nectar. Il leur demanda alors avec la plus grande simplicité:

-"Bien le bonjour messieurs, quelle est cette étrange boisson que vous buvez?"

Ils éclatèrent de rire de leurs voix rauques en montrant du doigt ce qu'ils considéraient comme venu d'une autre planète. Alimén sut qu'ils se moquaient de lui, son visage durcit, ses yeux s'écarquillèrent spontanément, et un rictus monta jusqu'à ses oreilles. La rage montait en lui, son poing serrait sa lance, son cou penchait sur le côté affichant son impressionnante musculature et ses veines débordantes de sang. Le groupe riait encore à gorge déployée quand soudain un éclair au son métallique vint perturber leurs occupations, dites viriles. Alimén frappa d'un coup d'échasse vif le tonneau d'alcool, qui s'envola dans une danse gracieuse et céleste avant d' être violemment empalé par la lance aiguisée d' Alimén.

Des insultes fusantes et peu recherchées avaient désormais remplacé les rires, mais Alimén n'en avait rien à faire, portant délicatement la pointe de sa lance à sa bouche pour gouter à ce soit disant délicieux nectar. Quand sa lance atteignit enfin sa langue écarlate le dégout l'envahit et il ne put s'empêcher de crier tellement il trouvait ça infecte, machinalement il éclata le tonneau sur un mur en criant:

-"C'est donc cette merde qui vous met à genoux bande de chiens galeux! N'avez vous pas honte idiots d'être esclave d'une boisson"?

-"Quel abruti tu fais, nous sommes des pirates, nous vivons de ça! Maintenant on va gentiment t'assécher la gorge gamin! Elle est haute mais une fois que tu seras à genoux pour nous demander notre pitié ce sera facile, bâtard!"

Alimén ne put empêcher un rire plein d'exaltation s'enfuir de ses lèvres tout en pensant à l'intérieur de lui que son rôle pouvait enfin commencer, la soumission humaine allait enfin prendre son envol pour lui dans cette rue.

Les trois hommes étaient armés de sabres aiguisés comme des rasoirs. Ils attaquèrent brusquement, l'impact des sabres sur les échasses effectuait un bruit singulier qui résonnait comme si ils étaient dans une grotte, ce son sonnait comme la libération en lui c'était le réveil du lion, la vie d'un homme qui s'éveillait dans son cœur comme un enfant qui vient de naitre, une fleur qui s'épanouit dans son élément naturel, il avait trouvé sa voie, sa raison d'être, la soumission et le carnage.

Le premier assaillant se jeta avec fougue sur lui, Alimén esquiva d'un geste souple et décontractée il lui foudroya la nuque d'un coup d'échasse rapide faisant tomber sur le sol la corps désormais sans vie de ce misérable pirate. Alimén hurla plein de haine et de bonheur:

-"Qui est à genoux maintenant sales rats? Suppliez pour vos vies misérables insectes!"

Mais les pirates n'étaient pas de cet avis la rage les avait envahis ils se jetèrent prestement sur Alimén avec force et vitesse. Les esquives et les parades s'enchainaient des deux côtés, les coups fusaient de toutes parts mais Alimén était calme, serein, un rire mesquin pendait à ses lèvres comme si c'était de la bave, quand soudain Alimén bailla en disant:

-"Quel ennui, c'est désespérant d'être aussi faible."

Alimén planta sa lance profondément dans le sol et commença à pivoter autour grâce à la force de ses bras.

- "Iron legs, Tornado!" hurla t' il avec violence.

Les pirates avaient peur de s'approcher du tourbillon infernal qui venait d'apparaitre. La seule chose qu'on pouvait apercevoir nettement était la lance, plantée dans le sol, et encore l'image était perturbée par les vas et viens autour de son axe.

L'un d'entre eux osa s'approcha de la tornade de fer et sa tête se retrouva coincée entre les deux piliers métalliques. Un cri strident jaillit des entrailles de l'homme prisonnier des barres de fer qui lui serraient le cou, ce dernier dit alors:

-"S'il vous plait monsieur, vous vexez pas c'est pas grave pour l'alcool, vous en faites pas, on payera mais s'il vous plait ne me tuez pas!"

- « C'est trop tard maintenant. » rétorqua l'inquisiteur d'un nouveau genre, avec un sourire qui lui montait lentement aux oreilles.

-"Iron legs, Swing!"

Les jambes d' Alimén partirent en avant, tout en lâchant le cou de la victime qui voyait sans aucun doute sa vie défiler devant ses yeux. Ce geste permit à Alimén de projeter sa victime sur le sol d'une hauteur d'environ trois mètres. L'alcoolique anonyme s'écrasa violemment sur le sol, brisant en passant, plusieurs dalles, et sa tête se détacha de son corps tellement le choc était violent.

Alimén se retourna et fixa son dernier adversaire de ses yeux d'émeraude en lui disant tendrement:

-"Cette fois ci, tes genoux se coucheront t' il dans la poussière?"

L'homme posa ses genoux sur le sol, jeta son arme au loin pour montrer sa soumission, l'urine coulait sur ses cuisses et ses yeux regardaient le sol, ses lèvres s'agitaient pour dire:

- "Par pitié épargnez moi!"

- "Ta vie ne sera pas en danger. Mais comment te dire ça sans t'effrayer, j'ai faim."

- "J'ai de l'argent si vous voulez, pour vous acheter à manger, mais ne me ,faites rien s'il vous plait."

- "Non merci, je préfère manger sur place, abruti."

Alimén se jeta avec rage sur la personne qui était pendant un instant devenu son esclave, il le plaqua au sol, jusqu'à l'immobiliser complétement, la lance plaquée sur le gorge du pirate imprudent, puis il lui dévora le visage à grands coups de dents, dévorant au fur et à mesure les différents éléments du visage de l'homme qui avait osé lui résister pendant quelques minutes. Alimén se délectait de cette chair fraiche jusqu'à être rassasié.

L'homme n'avait plus rien sur son visage ni nez, ni oreilles, ni joues, juste ce qui lui fallait pour survivre. Dans la plupart des cas on aurait dit que cet homme n'avait plus que ses yeux pour pleurer mais en réalité, ils étaient dans l'œsophage de son bourreau rendant l'opération quelque peu délicate.

Les gens autour de lui étaient abasourdis par cet événement plutôt sanglant, et préféraient boire que de se battre et feindre de n'avoir rien vu, malgré tout leurs regards étaient insistants, Alimén sentait du respect et de la crainte dans ce regard il se permit d'ajouter alors, comme l'aurait dit un enfant:

- « Le liquide qu'il buvait donne un goût étrange à sa chair, mais j'ai mangé bien pire. »

Sur ces douces et tendres paroles, Alimén continua sa route, il avait trouvé son but, la justice n'existe pas, elle est propre à chacun, la mienne n'a jamais été suivi alors ma justice consistera à empêcher les autres de suivre la leur se disait-il en lui même. Il venait de quitter la ville quand soudain il aperçu un navire aux abords d'une crique.
avatar
Alimén Torah
Forge Jambe
Forge Jambe


Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forge jambe

Message par Serviteur du Jeu d'échecs le Ven 11 Fév - 12:59

Hum hum, me voilà, juge et maître, observateur passif mais non moins omni...

Soit je m'emporte.

Ta fiche donc.

Orthographe: très correct dans l'ensemble. Dommage que quelques grosses fautes se cachent par-ci, par-là. Cela dit rien de gênant.

Style: Correct aussi. Quelques lourdeurs parfois. Attention aussi: à la fin du test rp tu passes de la 3ème personne à la première de façon un peu anomique. C'est loin d'être interdit, mais ça doit être plus maîtrisé pour être fait.

Cohérence: tout ça ce tient, même si parfois certains passages sont un peu flous. Le passage de cannibalisme de la fin m'apparaît tout de même comme sorti de nul part.

Intérêt: Une histoire original même si je trouve dommage que son statut d'ange de naissance soit très vite mis à la trappe.

Touche OP: L'univers est fidèle mais te l'es tu vraiment approprié? Ton personnage sombre peut tout à fait être intégré à OP cela dit, à l'instar de figure tel que Kid, etc.

Pour moi ce sera un niveau 4, avec un niveau 5 atteignable rapidement une fois le jeu lancé !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forge jambe

Message par Alimén Torah le Ven 11 Fév - 18:03

Je te remercie de ta réponse echecs et je suis pas sans cacher que le niveau quatre était mon objectif et que je suis donc satisfait.

Ensuite pour te répondre, pour l'orthographe j'ai assez peu de chose à dire mais avec de l'entrainement il y aura, je pense de moins en moins de fautes.

Style: Pareil pour les lourdeurs, avec l'entrainement elles devraient se raréfier. Pour le passage à la première personne c'est une faute d'inattention, qui m'arrive souvent lorsque je m'emporte sur le clavier.^^

Cohérence: Le cannibalisme est en fait un "simple" principe de barbarie primaire dédié à faire souffrir les gens, ce n'est pas par plaisir de déguster de la chair mais plutôt de réduire à néant les possibilité de supériorité de la personne qu'il torture.

Intérêt: Disons que le statut d'ange, d' handicapé et de barbare fou est assez dur à gérer, j'essayerai désormais de faire rentrer ce facteur en ligne de compte.
avatar
Alimén Torah
Forge Jambe
Forge Jambe


Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forge jambe

Message par Maîtresse du Jeu de l'Or le Sam 12 Fév - 17:47

Bonjour,

voilà le 2è avis requis pour la validation. J'abonde dans le sens de Echecs, personnage avec un bon potentiel, qu'il faudra apprendre à maîtriser au fil des RP. Il y a du potentiel en tout cas. Ce sera donc un niveau 4 pour le moment.

L'aventure te tend les bras.
avatar
Maîtresse du Jeu de l'Or
Marraine de la Finance
Marraine de la Finance


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forge jambe

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum