Windley J. Sidji

Aller en bas

Windley J. Sidji

Message par Windley J. Sidji le Mer 16 Fév - 10:48

~°Pirates°~

~°Présentation du Joueur°~

Prénom: Quentin
Age: 24 ans
Ce que vous aimez: Lire, écrire, regarder des films, el chocolat, le coca...
Ce que vous n'aimez pas: le potiron
Première Impression: A votre avis? Very Happy
Autres :
Comment avez vous connu ce forum?: Par l'intermédiaire d'un de mes sous-fifres sur mon forum rp. hehe

~°Présentation du Personnage°~


Nom Windley
Prénom: Sidji
Surnom: J (Junior et qui se prononce Dji)
Age: 17 ans 1/2
Sexe : Jeune homme
Est-il existant ou inventé ? Inventé, mais inspiré...

Description Psychologique:

Sidji est un grand enfant aux premiers abords, du moins il a souvent des réactions infantiles qui font qu'on le considère comme tel. Il est toujours d'humeur joyeuse, prêt à rire de tout et de rien, à faire la fête à la moindre excuse. C'est un bon vivant qui profite de l'instant présent, il aime boire, manger, s'amuser et voyager. Il aime les choses simples tout autant qu'il est lui même simple, non pas qu'il soit idiot (enfin un peu, mais chut!), il n'aime pas trop réfléchir aux problèmes devant lui. Il prend généralement ses décisions sur l'instant et n'en fait qu'à sa tête. Il possède aussi une curiosité à toute épreuve qui le pousse souvent à toujours aller plus loin pour découvrir ce qu'il y a, quitte à ce que cela lui apporte une flopée d'ennui. Après tout, c'est ça l'aventure ! Lui ne rêve que d'une chose, vivre le plus d'aventures possible et découvrir ce monde qui est tellement vaste... Les gens sont souvent gênés par son rire "Gwaahahahahaha!" qui, certes est parfois forcé, mais est tout aussi sincère. Ce rire est une sorte de façon de continuer à faire vivre en lui son petit frère "Il faut rire tant qu'on peut! Etre triste n'arrangera pas les choses, mais rire ça permet de se sentir mieux!" voilà ce son père lui a dit un jour. C'est en quelque sorte un héritage familial bien caractéristique des Windley. Mais Sidji semble en abuser bien trop souvent, tellement qu'au final cela semble être naturel, même quand il est en colère ou qu'il pleure. (ps: c'est même parfois effrayant...) Et malgré son attitude parfois irresponsable, il cache en lui une volonté très forte, inébranlable. Il est prêt à se battre jusqu'à la mort pour ceux qu'il considère comme sa famille, ses amis ou pour ce qu'il considère comme une injustice. Peu importe qui se trouve face à lui, il ne peut tout simplement pas rester sur place à ne rien faire face à de telles situations. Il possède une sorte d'empathie naturel qui lui donne ce bon coeur, une sorte d'innocence qui le rend si naïf. Il a décidé de partir sur les mers pour plusieurs raisons, tout d'abord sa curiosité maladive et sa soif d'aventures. Mais aussi pour partir sur les traces de son père avec l'espoir de le retrouver et lui annoncer son échec de n'avoir pu protéger la famille. Il veut lui annoncer en face que son petit frère est mort de par sa faute et assumer ses responsabilités. Son père avait fait voeu de devenir seigneur des pirates, une passion qu'il avait insufflé à son petit frère. Ce même petit frère qui lui avait fait promettre de porter avec lui son rêve. C'est ce qu'il fait maintenant, partir sur les mers pour devenir le seigneur des pirates et ainsi réaliser le rêve de celui qui n'avait pu le faire. Cela fait des années que son père a disparu, retrouver sa trace sera surement difficile, mais une fois une idée en tête rien ne l'arrête!

Description Physique ( 5 lignes minimum ):

Sidji n'est ni trop grand, ni trop petit, une silhouette athlétique, des muscles saillants coupés à la serpe grâce à un entrainement intensif et de nombreuses bagarres. Diverses petites cicatrices sont là pour le prouver, qui ne sont visibles que si on y prête beaucoup d'attention. Un teint légèrement hâlé par le soleil et les intempéries, lui donnant un air vagabond ou d'aventurier. Il a une démarche un peu nonchalante, voir enfantin par moment, mais il est assez difficile de bien distinguer une façon régulière de marcher chez lui, car il s'arrête tous les cinq mètres pour observer tout et n'importe quoi, émerveillé de ses découvertes. La chose qui marque le plus chez lui et son rire "Gwaahahahah" qu'il fait tout le temps! Qu'il soit triste, en colère, heureux ou pas. Un rire sans aucun doute forcé, ça va de soit et cela s'entend surtout. Il possède des cheveux.. Non, il se fait posséder par une horde de cheveux noir comme de l'encre en pagaille et qu'il n'a jamais réussi à dresser, il a cessé cette lutte capillaire voilà bien longtemps. Autant en rire "Gwahahahahahah"! Ses yeux sont grands ouvert, comme attentif à la moindre chose à découvrir, explorer. Ils sont également un puits sur son âme, lumineux, chaleureux et francs. Il possède en tout cas un visage amical, voir enfantin et cette impression est renforcée par sa peau glabre. Sans compter son charisme naturel qui lui permet de se faire facilement des amis. Ce que l'on peut appeler de l'empathie, qu'il montre en étant sincère et innocent, ça se voit sur son visage même si parfois on pense plus qu'il a l'air d'un abruti qu'autre chose. Il porte toujours sur lui un grand sac à dos où il peut ainsi ranger tout un tas de trucs utile, ou pas, en cas de nécessité ou d'y mettre ses découvertes.Dedans il y a également ce qu'il appelle "Les poids de l'effort", des poids de plus de 50 kilos, un entraînement inculqué par son père et sachant qu'il le porte pratiquement tout le temps on ne s'étonne guère de son énergie et de sa faim, un vrai morfal. Il possède un gilet sans manche noir brodé de fil couleur or, fin et léger. Une longue écharpe blanche qu'il ne quitte jamais, c'est pour lui un souvenir, une promesse et il y tient énormément, ainsi qu'une paire de lunette particulière et partiellement cassée à laquelle il tient tout autant. Un pantalon de lin blanc, mais devenu beige par l'usure et la saleté, suffisamment résistant pour tenir face à ses explorations souvent dangereuses. Ainsi que des sandales toutes simples. Pour seuls bijoux il possède deux bracelets, un à chaque poignet, des trésors offerts par les gens du village pour son départ.

Pouvoir/capacité : Aucune
Grade : Aucun
Nom de l'équipage : Aucun
Fonction au sein de l'équipage : Aucun

Histoire ( 30 lignes minimum ):


Nom : L'île tempête
Localisation East Blue
Superficie: Petite
Population: Humaine, faible.
Climat : Tropicale

Description :

L'île Tempête... On la surnomme ainsi, car c'est l'une des régions les plus dangereuses d'East Blue. Ne vous fiez pas à ses jours ensoleillés, sans nuages et calme, car ils sont très rares. Comme son nom l'indique, cette île est constamment sous la furie des vents, fortes rafales, cyclones, tornades et les classiques tempêtes... Naviguer en mer dans cette région est des plus risqués, seul les marins aguerris ou les chanceux peuvent s'y aventurer. Ce qui rend ce coin très peu fréquenté par les voies commerciales, faisant de cette île une lande de terre dévastée, mais non pas inhabitée. Malgré son apparence peu attrayante, la ville "Remains Town" doit son titre grâce à son architecture des plus étrangement farfelus. Les constructions sont faites à partir des épaves de bateau s'échouant sur les rivages, formant des habitations aux designs très uniques, enchevêtrement de mât, de pont et de cordages. Chaque habitation possède une cave pour se protéger des tempêtes. Même si la ville se trouve suffisamment bien placée pour être protégée naturellement par les montagnes et falaises alentours. Les habitants ne cessent de reconstruire leur ville et malgré ce que l'on pourrait penser qu'ils sont suffisamment riches grâce à ce qu'ils trouvent dans les épaves, leur permettant de payer à prix d'or des navires pour subvenir à leur besoin. Le fait de reconstruire à chaque fois grâce aux épaves fait partie de leur choix, ils ont bien essayé de construire de vrais bâtiments, mais ils ne tenaient jamais bien longtemps. Ils ont préféré utiliser des matériaux gratuits et à portées de mains. La plupart de leur commerce se fait cependant avec les pirates et autres chercheurs de trésors, surtout à certaines périodes de l'année...

En effet, même si l'île est très renommée, ce n'est pas elle qui attire toutes les convoitises. Un petit îlot non loin de l'île est constamment entouré d'une barrière de vent infranchissable. Seulement deux semaines par an les vents semblent disparaître comme par magie. Et c'est sur cet îlot que se retrouvent la plus grande partie de toutes les épaves des bateaux sombrant dans la région. Et ces deux semaines sont la ruée vers les trésors. La boisson coule à flot autant que les sabres sont sortis et les coups de feu tirés. Le chaos s'installe vite et si ce n'était sans la présence de Windley J. Morgan, un pirate célèbre sur East Blue, la ville ne serait plus qu'un vaste champ de bataille. Cela fait maintenant quelques années que Windley J. Morgan a disparu, laissant l'île sombrer petit à petit dans le chaos. Si ce n'était les habitants de l'île et ses deux fils qui n'avaient pas repris le flambeau, il n'y aurait plus rien à l'heure actuel...

Remains town, il y a de cela presque 18 ans les pleures d'un nouveau né se faisaient entendre dans toute l'île, il avait du coffre ce petit et il promettait d'être un grand homme. Son père était fier d'avoir un petit bout de fils aussi fort. Après tout, n'était-il pas le digne fils de Windley J. Morgan? Un célèbre Pirate de East Blue et qui disait-on pourrait très bien devenir le prochain Seigneur des Pirates? Il était craint de beaucoup de personnes, considéré comme une terreur des mers. Mais pour une petite île perdue dans l'Ocean d'East Blue c'était leur protecteur. Il ne revenait sur l'île que deux semaines par an, durant la période du calmdown wind, d'où était d'ailleurs tiré le surnom de la ville (une petite plaisanterie entre pirate), calmtown, un nom ironique en ces deux semaines de cauchemar. Et c'est donc en l'absence de son père durant pratiquement toute l'année que Sindji grandit, de l'amour attentionné de sa mère et de la présence de tout un village qui le considérait comme le fils de l'île, comblant à peine l'absence d'un père...

A chaque période de la calmdown wind, Morgan revenait pour y faire respecter sa loi, protéger son village et profiter de sa femme et de son fils. Durant cette période toute son attention était tournée vers l'apprentissage à son fils de ses valeurs, de sa force, de son courage. Donc depuis son plus jeune âge notre Sidji a subi d'intense entraînement physique et de survie pour en faire le digne héritier des Windley. Son père l'appelait J. (se prononce Dji) qui signifie Junior. Que ce soit les exercices de forces, soulever des poids, frapper des sacs, ou des entraînements en combat, ou encore de longues randonnées dans les terres sauvages de l'île pour y apprendre à y survivre. La première fois où son père le laissa seul en plein milieu de la faune et de la flore dangereuse de l'île fut une expérience qui le marqua toute sa vie.

C'était durant l'année de ses huit ans. Comme d'habitude son Père était revenu la veille et à l'aube de ce nouveau jour il fallait être prêt et paré à partir en expédition. C'était devenu un rite très important où Sidji passait plusieurs jours avec son père, se racontant leurs aventures et où Sidji devait montrer tout ce qu'il avait retenu des années précédentes et ce qu'il avait appris durant l'année sans lui. Ils avaient marché durant toute la journée à un train d'enfer, se disputant avec les bandes locale des chapardeurs. Des singes très malins qui prenaient plaisir à subtiliser tout et n'importe quoi. Au village on s'en plaignait beaucoup, mais ils n'étaient pas si méchant que ça. D'ailleurs beaucoup surnommaient Sidji de chapardeur à cause de son étrange ressemblance avec eux, car il aimait les trésors et avait la fâcheuse tendance à collectionner tout et n'importe quoi et que sa stupidité était du même niveau qu'eux. Même si lui démentait cette affirmation et protestait rageusement contre cette diffamation.

Une fois le crépuscule arrivé, ils installèrent leur camp, mangèrent, se racontèrent quelques anecdotes et s'endormirent. Et au réveil Sidji eut la fâcheuse surprise de se rendre compte que son père avait disparu, ainsi que ses affaires. Il était donc bel et bien parti. Sidji ne comprenait pas. Tout seul il était complètement terrifié et resta quelques heures à pleurer sur son sort. Très vite il chercha à retrouver son village quand il fut pris en chasse par une meute de shasha, des gros félins à l'énorme gueule, très violente et surtout très carnivore. Puis il dut franchir le mont nuage, ensevelit sous une chape de nuage tous les jours de l'année, traverser le marais des crocodiles, tout en se battant tout le long avec les chapardeurs pour éviter qu'ils lui volent ses maigres réserves de nourriture ou éviter leurs pièges machiavéliques. Quand il arriva enfin à Remains town alors que le soleil se couchait, son père se tenait debout sur le port, les mains sur les hanches près de son bateau, tout son équipage derrière lui. Et à la vue de son fils sortant des broussailles il ne put retenir son fameux rire.

"GWAHAHAHAHAHAH"

Sidji déçu, triste et en colère parce qu'il l'avait abandonné lança une grosse pierre que reçu son père en pleine figure, le renversant. Tout le monde éclata de rire, tandis que J. lui ne put retenir ses larmes.

"Pourquoi tu m'as abandonné? Encore une fois?!!!"

En se relevant son père semblait fichtrement sérieux, se tenant le menton.

" Fils... Même si je suis loin de toi, je serai toujours proche de toi... Donc tu ne peux pas pleurer... "

Son équipage se mit à rire, à se tordre par terre, s'esclaffant et s'exclamant de ce discours foireux. "Cap'taine!Tout ça ne veux rien dire!...", "Arrêter cap'taine, je suis entrain de mourir!", "Sa nevous va pas d'être aussi sérieux!" Et pour seule réponse le capitaine se mit à rire à son tour, rougissant légèrement. " GWAHAHAHAHAHAH! C'est vrai!"

"Junior, sache qu' il faut rire tant qu'on peut! Etre triste n'arrangera pas les choses, mais rire ça permet de se sentir mieux!"

Sidji, malgré les larmes se força à sourire et à son tour imita son père, les mains sur les hanches en faisant:"GWAHAHAHAHAHAH!" et son père enchérit plus fort encore et ils se mirent à rire comme ça durant plusieurs minutes.

C'est ainsi que s'acheva sa visite à Remains Town. Il était encore trop tôt pour lui de partir, mais la marine arrivait. On ne savait pas vraiment pourquoi, mais Morgan ne pouvait pas prendre le risque de provoquer une vraie guerre sur l'île. Et pour les pirates restant la marine s'occuperait de protéger l'île. Et Sidji observa son père sur son navire s'enfoncer vers l'horizon et avant que celui-ci ne soit trop loin il donna à son fils ses deux plus grandes responsabilités.

"Junior! Prends soin du village et prend soin de ton petit frère désormais! GWAHAHAHAHAH"

Ainsi, son père comptait sur lui pour protéger l'île en son absence... Et il allait avoir un petit frère?!!!

"GWAHAHAHAHAHAH!"

Son petit frère était né durant le calm down wind sans qu'il ne sache quoi que ce soit. C'était une véritable découverte pour lui. Il découvrit le petit être dans les bras de sa mère, heureuse de le revoir de retour et terriblement fatigué. Malgré son jeune âge, en voyant le petit être fragile devant lui, il sut qu'il ferait tout pour le protéger!

Et les années passèrent, son père continuait de revenir régulièrement et quand le petit frère de Sidji, Vik, fut en âge de commencer l'entrainement se fut un vrai bonheur d'avoir quelqu'un à qui apprendre pour notre Sidji. Leur père les appelaient tous les deux Juniors et même s'il pouvait être difficile de comprendre comment les deux garçons arrivaient à savoir à qui leur père parlait, ils y arrivaient.

Alors que Sidji lui n'avait qu'une seule envie, découvrir la mer, le monde et ses secrets. Vik, quant à lui, voulait suivre le chemin de son père et devenir le seigneur des pirates! Bien qu'en de certains points ils se ressemblaient tous les deux, Vik était peut-être le moins idiots des deux. Mais le plus fort restait Sidji et il n'hésitait pas à faire comprendre à Vik qui était le patron. Par contre, il ne fallait pas s'en prendre à son frère, sinon Sidji devenait une vraie furie. Vik ne profita pas des entraînements de son père que durant deux années. Ensuite, Morgan disparut. Personne ne savait ce qui lui était arrivé, mais tout le monde craignait le pire. Au début, tout le monde pensaient qu'il avait enfin décidé de partir sur Grand Line comme il l'avait dit la dernière fois qu'il était venu. Mais au fur et à mesure des années, tout le monde commença à croire que jamais il ne reviendrait. Seul Sidji et Vik continuaient à y croire. Après tout leur père n'était pas n'importe qui....

Et sans leur père, le village changea, durant le calm down wind, la marine n'était plus présente. Elle était venue quelques années durant, mais certains pensaient que leur présence était due à Morgan, d'autres à un objet qu'ils voulaient récupérer sur l'île tempête et que leur absence prouvait bien qu'ils avaient récupérés ce qu'ils cherchaient. Il n'y avait plus que les pauvres villageois pour se défendre eux-même des pillards et autres pirate sans foi ni loi. Sidji et Vik étaient bien plus protecteurs de l'île que tous les villageois réunis. Ils n'hésitaient pas à foncer dans le tas quand on s'en prenait à une personne de Remains Town. Sans eux, la situation serait peut-être pire à l'heure actuelle. Et durant l'absence de Morgan, Sidji devait subvenir aux besoins de sa famille. A l'aide d'une planche à voile trafiquée et hightech, construite par un ingénieur en ville, Sidji et Vik partaient à la chasse aux trésors sur l'île aux mille merveilles durant le calmdown.

Il avait seize ans, son frère à peine neuf, c'est ce jour-là que tout à basculer dans sa vie. Elle semblait être une journée ordinaire, c'était le dernier jour du calmdown wind. Leur dernière chance de trouver quelque chose d'intéressant et pouvant se revendre très cher. Ils étaient sur la plage, prêt à partir. Vik arrivait en courant, finissant d'ingurgiter son repas tout en mettant son écharpe, le dernier cadeau de leur père qu'il avait reçu. Il ne la lâchait pratiquement jamais et les premières fois il avait fallu se battre avec pour qu'il l'enlève sous la douche. Sidji c'était mis à sourire à se souvenir. Il serrait dans ses mains une paire de lunette que Mr. Takop avait fabriqué. Sidji n'avait pas réussi à trouver de cadeau d'anniversaire pour son petit frère, mais en trouvant ces lunettes en très mauvais état il avait eu cette idée. Il offrirait à son petit frère l'occasion de piloter pour la première fois leur fameuse mécano-voile.

Son frère arrivant, Sidji fit leur fameuse danse de la victoire, jambes écartées et fléchis, orteils pointant sur les côtés, les bras tendus vers le haut avec les mains jointes, tout en faisant de grands cercles.

"VIK-TOIR!!!!"

Son petit frère se mit en colère.

"Pourquoi tu fais notre danse de la victoire?! BAKA!"

Sdji tandis les lunettes, souriant à pleine dents.

"Tiens c'est pour toi, ton cadeau! "

Vik, d'émerveillement cria de joie et se mit à faire la danse de la "VIK-TOIR!!!" et tous les deux se mirent à rire.

"GWAHAHAHAHAHAH!"

Puis Sidji s'avança jusqu'à la mécano-voile grimpa dessus et invita son frère à venir. Celui-ci mit ses lunettes avec joie et sauta dans le bateau, derrière Sidji. Son grand-frère le souleva et le fit passer devant lui.

"Pour cette fois, à toi de prendre la barre! GWAHAHAHAHAHAH!"

Et un Vik tout heureux les emmena vers l'île aux trésors.

Ils passèrent toute la journée à chercher, mais rien ne leur tomba sous la main, le crépuscule commençait à arriver et avec lui le vent. Il ne fallait pas tarder au risque d'être pris au piège sur l'île. Vik quant à lui était occupé de grimper à une falaise, il avait remarqué la coque d'un navire coincé dans un creux coupant en deux la falaise. Personne n'avait été voir, c'était beaucoup trop risqué. Mais s'il y avait bien un trésor c'était là-bas. Après quelques négociations difficiles, Sidji accepta finalement de rejoindre son frère. Une fois sur place et malgré les grincements inquiétants du navire et de son chaloupement à cause des rafales de vents, il semblait tenir bon. Quand après quelques minutes de recherche Vik cria et fit la danse de la "VIK-TOIR", un petit coffre dans les mains. Malheureusement, il était impossible de l'ouvrir et il leur fallait une clef qu'ils n'avaient pas, mais surement quelqu'un au village arriverait à déverrouiller cette découverte.

Quand des ombres inquiétantes se dessinèrent au-dessus d'eux et qu'une voix désagréable les interpella. C'était une bande de pirate, moche, puant et à l'air vraiment mauvais. L'un d'eux, surement leur capitaine avait un pied posé sur la coque du bateau.

"Aller les mioches! Filez moi vot' trésor! Ou alors j'vous pousse tous les deux dans l'vide avec c'te rafiot... hehehe... Mais promis, si vous m'donnez c'que vous avez entre les mains, j'vous laisse partir sain et sauf."

Pour toute réponse vik mit ses mains de façon protectrice autour du coffre. Sidji semblait comprendre la situation bien plus que son petit frère, mais il ne pouvait accepter qu'on leur vole ce qu'ils avaient découvert eux-même.

"Hors de question! On l'a trouvé, il est à nous... Mais il y a encore plein de choses dans le bateau, vous avez qu'à aller les chercher... On vous laisse tout ce qui reste."

Le pirate poussa légèrement le bateau et celui-ci sembla basculer dans le vide et s'arrêta dans un craquement sinistre. S'ils continuaient de pousser sur la coque du navire ils allaient tous les deux sombrer dans le vide. Sidji tendit un bras vers les pirates pour qu'ils arrêtent avant qu'ils ne puissent commettre l'irréparable.

"Attendez! C'est bon... on va vous donner le coffre! Vik, va le donner, aller!"

"NAN! C'est le notre!"

Une taloche derrière la tête lui fit comprendre que ce n'était pas le moment de discuter. Vik se mit à pleurer en criant qu'il le détestait. Puis il arriva finalement près des voleurs et leur tendit le coffre. Ils lui prirent le coffre des mains et dans un rire malsain le bousculèrent à coup de violents coups de pied. Il tomba et glissa le long du pont. Sidji le rattrapa in-extremis par son écharpe avant qu'il ne passe par-dessus bord. A chaque seconde qui passait, le bateau penchait de plus en plus. Il était maintenant obligé de se tenir au mât du navire s'il ne voulait pas tomber.

"Vous nous aviez promis de nous laisser partir!"

Le pirate le dévisagea de façon dédaigneuse.

" ça c'était avant, mais j'ai changé d'avis... "

Et d'un autre coup de pied poussa le navire dans le vide. Sidji avait prévu le coup et s'était hissé sur le mât pour se jeter ensuite sur la falaise, entraînant avec lui son petit frère en tenant toujours son écharpe. Celle-ci dans la bouche il se hissa jusqu'au sommet de la falaise. Et c'est les mains en sang qu'il y arriva et qu'il aida à faire remonter son frère. Les pirates étaient toujours là...

Ils tentèrent de se défendre, mais Sidji et son petit frère furent vite maîtrisés. Ces pirates semblaient bien plus fort que ceux présent sur l'île d'habitude. Et avec ses mains ensanglantées J. ne pouvait pas vraiment se battre. Leur capitaine avait attrapé Vik et le soulevait par son col. Tandis que deux de ses sous-fifres maintenaient Sidji.

"Alors, les gamins?! Comme ça vous pensiez pouvoir nous rouler? On n'a pas vraiment envie d'avoir le village entier à nos trousses tu sais, on ne doit pas laisser de preuve et puis la tempête arrive. Ils ne trouveront pas vos corps avant un moment. HEHEHEHEH... Petit, parfois il faut savoir user de sa tête et pas foncer bêtement. "

Le capitaine pirate s'avança jusqu'au bord de la falaise, tenant à bout de bras Vik au-dessus du vide. Dans le regard de Sidji brillait une lueur étrange, puis d'un coup il écrasa les pieds des deux types le retenant. Le lâchant et libérant ses bras il les frappa à la nuque avec ses coudes.

"DOUBLE RABBIT PUNCH!!!!"

Les deux types s'écroulèrent au sol, sonnés. Libéré de ses entraves il se mit à courir vers le capitaine qui venait de lâcher son frère et regardait, ahurit, une furie foncer droit sur lui et bondir, il tendit sa tête et...

" HEADBULL PUNCH!!!"

Explosa la face du capitaine qui s'écroula au sol. Sidji tendit sa main et attrapa le bout de l'écharpe de Vik, terrifié. Tandis que la silhouette de son frère continuait de tomber, pour finir par disparaître parmi les rochers. Seule son écharpe flottait au vent comme un étendard, de sa seule présence signifiant l'absence de quelqu'un. Des larmes parlaient de ses yeux et un cri de rage et de détresse s'échappa de ses lèvres.

"VIIIIIIKKKK!!!!"

Il ne savait pas comment il avait fait, il ne se souvenait que de très vagues choses à ce moment, mais il avait réussi à redescendre la falaise, à trouver le corps sans vie de son frère, l'amener jusqu'à leur navire et retourner jusqu'à Remains Town en pleine mer déchaînée.

Et il s'était réveillé sans aucun autre souvenirs après, s'imaginant que cela était un rêve au début il avait vite compris que ce n'était pas le cas quand il reconnut le coffre que son frère avait trouvé dans l'épave sur sa commode, l'écharpe de son frère entre ses mains et la paire de lunette qu'il lui avait offerte accroché au pied de son lit. C'était la lumière du soleil se réfléchissant sur les verres des lunettes qui l'avaient réveillé. C'était sans doute le réveil le plus douloureux qu'il avait eu jusque là.

Une année entière passa, Sidji se rendait tous les jours sur la tombe de son frère, elle surplombait la falaise et la mer, à l'ombre d'un arbre. Il en avait voulu au monde entier, mais finalement la faute entière lui revenait. Il n'avait pas été assez fort et c'est sur ces dernières promesses, entrecoupées de larmes, sur la tombe de son frère qu'il partit suivre ses rêves.

" Je te promet... J., je te promet que je deviendrai plus fort, je te promet... bouhou.. je te promet que j'irai naviguer sur chaque mer... snif... que j'irai explorer chaque terre... Je te promet que je retrouverai papa.. bouhouhou... Et je te promet que je réaliserai ton rêve... On deviendra les seigneurs des mers... petit frère. GWAHAHAHAHAHAHAH!!!! Bouhouhou.. GWAHAHAHAHAH!"




Test RP: Attendre le feu vert d'un admin

hrp a écrit: Cette scène ce déroule alors que Sidji et Vik se trouvent avec leur père en expédition dans la région sauvage de l'île tempête et ce pour la dernière fois.

Cela faisait déjà un moment que le soleil était haut dans le ciel, ses rayons transperçant difficilement l'épais feuillage de la forêt, tachetant les trois personnages déambulant parmi la faune et la flore locale plutôt bruyamment.

"Gwahahahahaha!"

Le vieux monsieur en tête, les mains sur les hanches, semblait rire de tout son coeur alors que les deux jeunes garçons derrière se chamaillaient. Le plus grand des deux était à l'arrière, accroupis et fouillait un tas d'herbes folles. Les bras croisés, le petit garçon faisait du boudin et regardait d'un air accusateur son aîné. Malgré la chaleur son écharpe ne semblait pas le gêner et un filet de morve pendait de son nez. Puis il se mit à claquer du pied par terre.

"Waaaah! Sidjiiiii! Dépêche toiiii! on s'ra jamais arrivé au camp! vitevitevitevitevitevite!"

Sidji s'exclama, se mit à rire et sortit du tas d'herbe un étrange insecte tout rouge. Son visage était illuminé comme un gamin découvrant les cadeaux sous le sapin de noël. Il le tendit vers son frère et son père.

"Heheee! regardez ce que j'ai trouvé! Un super scarabée écarlate! Vous avez vu la taille de sa trompe?! "

Le petit frère s'approcha, tout aussi curieux maintenant et émerveillé. Il essaya de l'attraper mais Sidji leva la main suffisamment haut pour pas qu'il ne l'attrape. Vik tenta de sauter désespérément pour l'atteindre. "Donne le moi! aller!" Sidji eut un sourire espiègle.

"C'est vrai? Tu le veux? Tu sais que ce scarabée est un mangeur de chaire humaine? Et ensuite il te pond des oeufs dans ton ventre et après, POUF! Les oeufs éclosent et te mangent tout cru! "

Vik prit peur et se mit à s'enfuir en courant, Sidji courant après lui en balançant le scarabée dans tous le sens.

Quelques heures après, ils se retrouvèrent tous les trois autour d'un feu de camp chaleureux, les flammes effectuant un ballet chaotique et hypnotique. Pendant ce temps là, quelque part dans la forêt, un pauvre scarabée se remettait difficilement de ses émotions. Les trois gaillards avalaient goulûment ce qui semblait être de bon gros morceaux de venaisons bien graisseuses. Surement succulente vu l'entrain qu'ils y mettaient. Après ce frugale repas et un rot sonore du vieux monsieur, suivit de ses deux fils, ils semblèrent s'installer confortablement. Le petit morveux semblait faire la tête et fixait son frère, puis ne pouvant s'en empêcher lui posa la question qui lui brûlait les lèvres.

"Dit Sidji, pourquoi tu t'arrête tout le temps pour ramasser des trucs? "

Sidji le dévisagea longuement, l'air sérieux, les sourcils froncés et les lèvres plissées comme si il réfléchissait intensément sur la question.

"Hum... Parce que j'en ai envie..."

"BAKA! C'est pas une raison! "

Vik lui balança son bâton et ils commencèrent à se battre. Sidji l'attrapant et lui coinçant la tête sous son bras. Le poing fermé, il lui frotta les cheveux avec force. "AïeAïeAïeAïeAïeAïe! Arrête! bakabakabakabakabka! SALE MACAQUE!" Ce qui poussa Sidji a frotter encore plus fort.

"C'est qui le macaque?!!! Je suis pas un singe d'ailleurs! c'est toi le singe! SALE NABOT! "
Quand un rire grave et profond les stoppa. [i]"GWAHAHAHAHAHAHAH!"[/i] C'était Monsieur Windley J. Morgan qui semblait s'amuser de tout ça. Les deux gamins se mirent à sourire à pleines dents et Vik, la tête toujours coincé sous le bras de son grand frère, lui posa une autre question qui le taraudait.

" 'Pa! Pourquoi tu rigole toujours si fort?"

Et étrangement ce ne fut pas Morgan qui répondit, mais le grand frère et bourreau de vik. Il le lâcha et le prit sur ses genoux et d'une main affectueuse essaya de le recoiffer, sans grand résultat.

"Tu sais Vik... Un jour 'pa m'a dit: "Junior, sache qu' il faut rire tant qu'on peut! Etre triste n'arrangera pas les choses, mais rire ça permet de se sentir mieux!" Mais je crois aussi que quand on est heureux il faut pas hésiter à rire le plus fort possible."

"GHWAHAHAHAHA! J'aurai pas dit mieux Junior! Et le jour où je deviendrai le seigneur des pirates, je rirai tellement fort que l'on m'entendra sur toutes les mers, pour que de là où vous êtes, vous puissiez m'entendre. "

Sur ces derniers mots Morgan sembla soudainement devenir songeur, comme ailleurs. Sidji remarqua que quelque chose n'était pas comme d'habitude, mais son père allait devenir le roi des pirates, il était normal qu'il devait avoir quelques problèmes. Puis son père posa les yeux sur lui et malgré son sourire il sentit quelque chose dans son regard, de la détermination ou de la résignation? Il n'arrivait pas vraiment à le deviner. C'est là que son petit frère les tira de leurs pensées en se levant et s'exclamant haut et fort, une branche dans une main, s'en servant comme une rapière et donnant des coups d'estocs sur des ennemis invisibles.

" Alors moi aussi plus tard je serai le seigneur des pirates! GWAHAHAHAH!"

Son père se leva et l'attrapa par la taille pour le soulever comme une vulgaire plume.

"Il faudra alors que tu vienne m'affronter sur mon trône petit vantard! GWAHAHAHAH!"

"Oh que oui et c'est moi qui gagnerai à coup sur, tu sera qu'un vieux croûton croulant! GWAHAHAHAH!"

Il se mit à le secouer dans tous les sens, puis le reposa par terre en prenant un air faussement triste et déçu.

"C'est pas bien Junior de traiter de bon vieux père de la sorte tu sais? Et même avec une vieille canne pour me supporter je pourrait encore te donner un fessée bien mérité! GWAHAHAHAH!"

Vik se mit à rire puis se retourna vers son frère qui était resté en retrait près du feu. Sidji les avait observé, remarquant à quel point ils se ressemblaient tous les deux. Lui, il n'avait pas les même rêves, pourtant il était un Windley, seraient-ils déçus? Peu importe, lui tout ce qu'il voulait faire...

"C'est parcourir le monde, vivre plein d'aventures et tout découvrir!!!!! Gwahahahahah"

"GWAHAHAHAHAH!!"
"Gwahahahahahah!"


Et c'est sur ces rires, effrayant toute la faune nocturnes, sous un clair de lune haut dans le ciel qu'ils avaient partagés leurs rêves. Tandis que caché dans un buisson, un pauvre scarabée tremblait de peur sous les coups de ces terrifiants cri de ces terribles humains.





Dernière édition par Windley J. Sidji le Ven 18 Fév - 10:58, édité 4 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Windley J. Sidji

Message par Maître du Jeu de Hasard le Mer 16 Fév - 12:00

Clong Sidji, bienvenue sur OPR (encore une fois mais là c'est officiel et tout, j'ai mis mon joli costume et ma brillantine).

Tu as ton feu vert pour ton test, surveille tes accords et ça devrait bien se passer. Ton histoire est assez riche en détails, veille donc à en fournir encore plus pour ton rp, là tu dois nous montrer comment tu écris quand tu ne "résumes" pas une vie.

Ca ne veut pas dire que le test doit être long, juste qu'il doit être encore plus précis que l'histoire.




Allons Invité, ce n'est qu'un petit billet d'humeur. HA HA HA HA HA!


C'est moi qui ai la carte au Trésor.


Spoiler:

[08:16:08] * Enarik Santa adule Hasard
[18:59:18] * Sieg von Wilhelm adule Hasard
[22:11:12] @ Edword Boobap : j'te kiffe Hasard
[22:51:49] * Marco idolâtre Thierry
[02:28:16] Morizui Ryuko : King Hasard !
[20:10:46] @ Marco : génial Thierry, magnifique
[20:15:12] @ Edword Boobap : ooooh ! merci hasard ! je t'adore !
[00:47:37] Mildeya Iko : Hasard, toi tu es le Démon!
[02:38:41] Danpachi : Haz', j'suis fan de toi :raid:
[20:24:55] @ Ambassadeur du Jeu Fou : fait un un mini lèche à hasard
[04:54:45] @ Nami : oh, j'ai rêvé de toi Has

Revenir en haut Aller en bas

Re: Windley J. Sidji

Message par Windley J. Sidji le Mer 16 Fév - 17:54

Bon voilà, j'ai fait mon test à la suite de ma préz'! J'ai du épurer un peu pour éviter d'avoir un méga pavé et surtout éviter les lourdeurs. J'ai préféré orienter mon rp d'une façon simpliste, qui puisse coller avec l'état d'esprit des personnages.

Mais si vous voulez plus de descriptions, pas de problème.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Windley J. Sidji

Message par Bazile Ieri le Mer 16 Fév - 18:22

Bienvenue à toi, Windley. Puisses tu... Gnihi. Souffrir gaiement parmi nous Very Happy
avatar
Bazile Ieri
Il Figaro
Il Figaro

Rang/Grade : Pirate ? Voyageur ? Quelle importance ?
Supérieur : Ksé, et ta mère ?

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Windley J. Sidji

Message par Vilgrim le Mer 16 Fév - 20:56

Salut, Bart.
avatar
Vilgrim
Le Vieux d'la Vieille
Le Vieux d'la Vieille

Localisation RP : La Baie des Pirates
Rang/Grade : Adjudant-Chef
Supérieur : Son égo

Feuille de personnage
Points de vie:
750/750  (750/750)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Windley J. Sidji

Message par Windley J. Sidji le Jeu 17 Fév - 2:37

Haha! Je suis sur que c'est Zetounet nan?

En tout cas merci pour l'accueil!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Windley J. Sidji

Message par Serviteur du Jeu Thème le Jeu 17 Fév - 16:44

J'ai lu et je ne sais pas quoi dire. Ton test RP est bien écrit et même si l'action que tu as choisis ne met pas vraiment en valeur ton propre personnage, il reste d'une bonne qualité.

Tout ce qui précède cette partie est truffé de fautes de syntaxe en tout genre, aussi je te conseille vivement de relire attentivement et d'utiliser au besoin un correcteur en ligne tel que : bonpatron.com

Si tu préfères garder ta fiche comme telle et passer directement à la validation, je propose un niveau 4. Fais-nous savoir ta décision.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Windley J. Sidji

Message par Windley J. Sidji le Ven 18 Fév - 11:03

J'ai relu à tête reposé et corrigé toutes les fautes qui me sont passées sous le nez. J'avoue que l'orthographe est ma plus grande faiblesse à l'écrit. Je fais beaucoup d'effort pour arranger ça, mais malheureusement j'ai souvent l'impression que cela ne change pas grand chose.

Pour le rp j'ai essayé de décrire mon personnage sans trop parler de lui. Je me suis dit qu'étant un rp faisant parti de la présentation qu'il pourrait être utile de continuer à approfondir les relations avec sa famille pour définir d'une autre façon le personnage.

Pour le niveau aucun soucis, ce n'est pas vraiment ce qui m'importe le plus. Par contre si vous avez d'autres avis me permettant d'améliorer ma façon d'écrire ou d'exploiter mon personnage et l'univers qui l'entoure je suis à l'écoute de tout bon conseil.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Windley J. Sidji

Message par Maître du Jeu Rebelle le Mar 1 Mar - 0:39

Voilà le deuxième avis tant attendu.

L'effort de correction est visible, je trouve juste un peu dommage que le caractère de ton perso soit si semblable à celui de Luffy mais ça n'en fera pas moins un pirate intéressant dans la course ^^

En définitive, tu restes niveau 4, du moins pour le moment. Je te mets tes droits et ton rang,

Bon jeu parmi nous !
avatar
Maître du Jeu Rebelle
Protecteur de la liberté
Protecteur de la liberté


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Windley J. Sidji

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum