Endless Kaizoku, le début d'une grande aventure.

Aller en bas

Endless Kaizoku, le début d'une grande aventure.

Message par Endless Kaizoku le Lun 11 Jan - 0:59

"Bon, maintenant que je sais où je suis, il faut que je me trouve des vêtements et de quoi me défendre en cas de problème."

Maintenant qu'Endless savait où il était, il prit la décision de chercher comment gagner de l'argent.

La ville était agitée, il faut dire que c'est l'entrée de la fameuse Route de Tous les Périls. Les pirates se rassemblaient ici afin de se lancer dans l'aventure, en ayant plus ou moins conscience de ce qui se passe de l'autre côté.

Endless se promenait dans les rues pleines de monde, on pouvait y entendre des menaces de pirates envers les civils, mais aussi des ordres donnés à des soldats de la marine afin de poursuivre des forbans ayant apparemment pillé un magasin d'armes. Les marchands criaient leurs offres dans la rue afin de vendre leurs poissons et légumes.

*C'est vraiment différent de mon petit village, même avec ce ciel nuageux tous les commerçants sont de sortie. Chez moi tout le monde serait en train de se réchauffer à la taverne avec du bon rhum. Ah du bon rhum, rien que d'y penser j'en ai l'eau à la bouche.*

Beaucoup de gens se retournaient au passage d'Endless, qui était couvert de blessures et avec ses vêtements tout déchiré. Les gens s'écartaient sur son passage et le pointaient du doigt en chuchotant entre eux.

Endless aperçu un magasin d'armes à feu et d'armes blanche. Il y entra et alla vers le tenancier qui commença à le regarder de haut en bas avec les yeux écarquillés comme si il avait un homme poisson en face de lui.

"Bonjour, je suis tout juste arrivé à LogueTown et je suis à la recherche d'un travail ou d'un moyen de gagner de l'argent pour m'habiller, vivre et peut-être prendre un jour prendre la mer pour explorer Grandline."
avatar
Endless Kaizoku
Snowball
Snowball

Localisation RP : Loguetown
Rang/Grade : Civil

Feuille de personnage
Points de vie:
400/400  (400/400)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Endless Kaizoku, le début d'une grande aventure.

Message par PNJ OPR le Dim 7 Fév - 18:12


C'est d'un œil peu amène que le gérant de "Chez Suzette" accueillit l'hurluberlu qui pénétrait dans son magasin. L’homme à la stature plutôt impressionnante aurait pu effectivement l’être s’il n’avait été dépenaillé et à moitié nu. Sans doute un autre de ces pirates dont l’équipage venait d’essuyer l’attaque de marines ou d’autres pirates de force supérieur. Le pauvre bougre, chanceux ou bien plus froussard que ses coéquipiers, avait dû réussir à en réchapper à la nage. Il n’était pas le premier dans ce cas et ne serait pas le dernier. Logue Town avait vu passer des milliers des siens tous plus incongrus et fêlés les uns que les autres. Il ne fallait pas se leurrer en montant un tel établissement à Logue Town, l’homme savait qu’il aurait affaire à toute la racaille de South Blue. Certes ils se croyaient tout permis et ne respectaient rien, mais ils pouvaient payer une montagne de richesse pour une arme de qualité. Celle-ci avait généralement été rachetée pour une somme très modique à un pirate sans le sous vendant ces dernières possession pour essayer de se relancer dans le « business ». Ces principales clients n’avaient en général pas le temps de négocier et ne devaient pas s’attarder longtemps au même endroit sous peine d’être capturés par la marine. Il remerciait encore sa défunte femme d’avoir eu des parents assez riches pour lui avoir permis de construire ce magasin, qu’il avait nommé en son hommage.

L’étrange personnage qui avait fait son entrée n'était surement pas un client.Peut-être voulait-il vendre un trésor inestimable qu’il avait emporté dans sa fuite ? Ou bien peut-être voulait-il lui soutirer quelques armes afin de tenter une nouvelle fois de faire fortune en tuant, volant et détruisant tout ce qu'il estimerait riche à ses yeux ?

Se fiant à sa grande expérience d’armurier en pays dangeureux, il appuya discrètement sur un bouton situé sous son comptoir. Si le pirate tentait quoi que ce soit, il passerait directement par la case marine, les deux géants qu’il avait engagés se chargerait rapidement de lui. Puis prenant l’air naïf d’un mousse fraichement embauché, il fit mine d’être surpris et interloqué par le miséreux qui se présentait face à lui.

"Bonjour, je suis tout juste arrivé à LogueTown et je suis à la recherche d'un travail ou d'un moyen de gagner de l'argent pour m'habiller, vivre et peut-être prendre un jour prendre la mer pour explorer Grandline."

Aucune affaire juteuse n’était à l’horizon.Voyant que l’homme ne semblait pas trop dangeureux, le marchant prit un air beaucoup moins niais.

« Que tu viennes d’arriver ici, je n’en doute pas mon gars. Des gus dans ton genre ne font pas très long feu ici. Tu veux gagner de l’argent, hein … C’est le cas de tout le monde.

As-tu une quelconque arme à me vendre ? Sinon tu peux passer ton chemin, je n’ai pas d’argent à perdre avec les indigents dans ton genre. D’ailleurs si tu veux un conseil, tire-toi vite de cette île, habillé comme tu l’es, personne ne voudra jamais de toi.»


Il ponctua sa dernière phrase d’un petit signe de la main. Aussitôt apparurent comme par enchantement, deux colosses aux mines patibulaires (mais presque) de chaque côté de l’intrus.
avatar
PNJ OPR
Conducteur des RPs


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Endless Kaizoku, le début d'une grande aventure.

Message par Endless Kaizoku le Dim 7 Fév - 20:41

Après avoir entendu la demande d'Endless le tenancier affichait une tout autre expression. Plus naturelle.

*Peut-être mon jour de chance*

Puis le vendeur ouvrit la bouche, son ton froid et direct déconcerta directement Endless, transformant son grand sourire, laissant apparaître une grande déception.

« Que tu viennes d’arriver ici, je n’en doute pas mon gars. Des gus dans ton genre ne font pas très long feu ici. Tu veux gagner de l’argent, hein … C’est le cas de tout le monde.

As-tu une quelconque arme à me vendre ? Sinon tu peux passer ton chemin, je n’ai pas d’argent à perdre avec les indigents dans ton genre. D’ailleurs si tu veux un conseil, tire-toi vite de cette île, habillé comme tu l’es, personne ne voudra jamais de toi.»


"Mais..."

Endless avait essayé de répondre quand deux grandes ombres apparurent autour de lui, l'air menaçante. Regardant timidement des deux côtés il s'aperçut qu'il n'y avait pas que leurs ombres de menaçante, leurs expressions acheva Endless qui comprit aussitôt que ce n'était pas la peine, mais surtout qu'il ne valait mieux pas ne s'attarder ici. Il s'éclipsa au plus vite suivi du regard par les trois autres hommes présents.

Une fois dehors Endless respira un bon coup en essayant d'effacer de sa mémoire l'évènement qui venait de se produire.
Il n'en revenait toujours pas. Lui qui avait été poli et courtois venais de se faire envoyer paître par simple vendeur d'armes.

Un sentiment commença à naitre a l'intérieur de lui. Une vague de colère l'entraîna vers un tout autre raisonnement.

*Si être gentil n'amène à rien il va falloir être plus violent ... Voler une tenu serait un bon début, histoire d'être un peu plus présentable.*


Endless aperçu un magasin de vêtements à 2h. Il y entra en observant une vendeuse qui s'occupait d'une très jolie cliente. Une autre vendeuse encaissait l'achat d'un jeune couple. Il n'y avait que deux personnes qui s'occupaient du magasin.

*Parfait*

Endless se faufila discrètement dans le magasin en prenant un T-Shirt assez large, un bermuda assez long et une paire de chaussure avec des lacets dépareillés.

*Direction la cabine*

Il enfila ses vêtements et jeta un coup d'œil par le rideau entre-ouvert. La jolie cliente était encore là, avec la vendeuse qui affichait un visage souriant, mais quelque peu agacé par la jeune femme qui n'arrivait pas à se décider. Il fallait a présent trouver un moyen d'attirer l'attention autre part pour sortir sans être vu.

Une vieille femme dans un coin du magasin regardait les vêtements, un grand sac à la main. Tout à coup Endless tira et le rideau en pointant la vieille femme du doigt.

"Elle essaye de voler des vêtements en les mettant dans son sac."

La vieille dame se retourna vers Endless, les yeux écarquillés, la bouche grande ouverte ne sachant quoi dire. Puis elle se tourna surprise vers les deux vendeuses qui accouraient vers elle.

Endless quitta le magasin tranquillement avec ses nouveaux vêtements.
avatar
Endless Kaizoku
Snowball
Snowball

Localisation RP : Loguetown
Rang/Grade : Civil

Feuille de personnage
Points de vie:
400/400  (400/400)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Endless Kaizoku, le début d'une grande aventure.

Message par PNJ OPR le Dim 7 Fév - 23:07

Peut-être aurait-il plutôt dû se dépêcher. Son stratagème avait réussi à le faire sortir du magasin sans trop de mal. Mais la différence entre son nouvel accoutrement et le nouveau volé ne laissait que peu de place au doute.

A peine avait-il fait cinq pas dans la rue, qu'une des vendeuses sortit en hurlant de la boutique le pointant du doigt.

"AU VOLEUR! RATTRAPEZ-LE !"

Le menu fretin parcourant la ville depuis des années, ainsi que la présence de la marine jamais trop loin avaient apparemment rendu les marchands courageux et solidaires. De nombreuses personnes aux visages menaçants et attentifs sortirent en quelques secondes des échoppes et des maison alentours. Il y avait là des paysans et leur faux venus de la campagne, quelques chasseurs de primes désœuvrés et autre gardiens d'échoppe comme ceux qu'avaient pu rencontrer le jeune voleur à l'armurerie.

Le doigt pointé vers le jeune homme ne laissait aucun doute sur l'identité du voleur. La population en émoi se refermait sur lui désormais bloquant une à une les différentes issues qui aurait pu lui permettre de s'échapper.

"Pssst, Pssssst"

Un sifflement insistant s'échappa d'un étroit couloir sombre et étroit situé entre deux maisons, juste à la gauche de notre apprenti voleur. Peu visible si on n'était pas en face, il n'était pas encore gardé. Cependant il ne tarderait pas à l'être au fur et à mesure que la foule rétrécirait le cercle.
avatar
PNJ OPR
Conducteur des RPs


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Endless Kaizoku, le début d'une grande aventure.

Message par Endless Kaizoku le Lun 8 Fév - 2:39

Endless n'en revenait pas, en quelques secondes la situation avait totalement changé et pas à son avantage.
Lui qui était sur de son coup, il n'avait pas envisagé un tel retournement de situation, la vendeuse avait découvert le pot aux roses un peu trop tôt et Endless avait prit son temps pour sortir.

Maintenant la situation devenait périlleuse, il était démasqué, pointé du doigt et la foule de plus en plus agités commençai à s'agglutiner vers lui et autour de lui. Dans cet amas de gens il aperçu les deux hommes de la taverne, ces deux hommes qui l'avaient effrayé quelques dizaines de minutes plus tôt. À les revoir, l'idée d'être entouré par eux l'effraya au plus haut point.

*Si ces deux gus me choppent je suis mal ...*

A quelques pas de la sur la gauche, un groupe de marines se rapprochaient dangereusement, sabres aux poings en suivant les ordres d'un officier probablement. Ce dernier était resté en retrait en se disant probablement que ce petit voleur ne valait pas la peine de se déplacer ce qui était en parti vrai.

*Aaaaaargh... eux aussi s'ils m'attrapent je vais passer un sale quart d'heure et un peu de prison ... faut vite que je m'éclipse d'ici.*

Plus les secondes passaient, plus les chances de fuite diminuaient. Tout à coup :

Alors que la journée continuait son cours, dans le ciel une ombre se traça, un simple V de forme au début pour se préciser de plus en plus au fur et à mesure. Un oiseau, voilà ce que c'était, un pélican pour être précis !

Cet animal au plumage monochrome voltigea jusque devant la personne sous elle et amorça un atterrissage en douceur. Les détails de son être apparurent alors plus précisément à qui y prêterait attention : une casquette plus sombre parée d’un tissu et, autour du cou, une mallette de cuir portant l’inscription « NEWSPAPER ».

Arrêté et au bras d'Endless, il se mit droit et attendit de voir si la personne désirait un de ces fameux journaux bien connu en échange de 50 berrys uniquement. L’oiseau ne s’attarderait nullement, ayant encore énormément de zones à desservir : un oui ou un non rapide était de mise afin de lui indiquer s’il devait laisser la personne ouvrir la mallette.



"Désolé mon petit mais j'ai pas vraiment le temps là."

L'oiseau s'envola, laissant réapparaître la dure réalité a Endless. Il devait bouger, agir au plus vite, mais il n'avait aucune sortie en vue quand tout à coup :

"Pssst, Pssssst"

Le sifflement attira l'attention de End qui tourna directement la tête vers une rue sombre et étroite, genre de rue dans lesquelles on aime généralement pas s'aventurer. C'était louche, une personne pour l'aidé? lui? Sachant qu'il venait de voler un magasin. Mais quels autres solutions lui restait-il? Rester là et se faire bêtement capturer? Essayer de se battre pour se frayer un chemin et entamer une course poursuite dans les rues bondées de la ville?

"Bon je me lance, advienne que pourra !!"


Endless vira directement pour s'engouffrer dans le couloir étroit que formait la rue sombre. La foule essaya de la suivre mais seuls quelques personnes purent avancer avant que l'entrée ne soit bloquée par la grande affluence. Maintenant tout pouvait arriver, il suivait une ombre dont il ne savait rien.
avatar
Endless Kaizoku
Snowball
Snowball

Localisation RP : Loguetown
Rang/Grade : Civil

Feuille de personnage
Points de vie:
400/400  (400/400)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Endless Kaizoku, le début d'une grande aventure.

Message par PNJ OPR le Lun 15 Fév - 0:23

La longueur du couloir n'était pas bien grande. Le pirate suivant l'ombre furtive se retrouva bien vite au grand jour dans une rue secondaire bordée entièrement d'habitations. Moins populeuse que celle qu'il avait quittée, elle restait tout de même fréquentée. Des paroles prononcées d'un ton joyeux se firent entendre à côté de lui.

" Aller demander du boulot chez le vieux, c'était vraiment pas malin. T'as pas plus pingre et égoïste que lui. Il te juge à la hauteur de ton argent, alors toi ...
L'idée de se trouver des vêtements aurait été bonne, si pour cela tu n'avais pas choisi de voler dans l'une des rues les plus commerçante du centre-ville. "


Une gamin d'environ 13 ans se tenait là, adossé au mur duquel Endless avait débouché. Vêtu d'une tunique rapiécée et d'un pantalon d'homme coupé aux genoux, il avait des yeux et des cheveux sombres, un sourire fendait son visage crasseux. Tendant la main vers une étiquette qui dépassait du T-shirt du poursuivi, il commença la lecture,

"5 000 béryls pour le T-shirt, 10 000 pour le Bermuda et ... 50 000 pour les bottes !! Et bien on peut dire que tu as eu le coup d'œil"

Il accompagna sa moquerie d'un rire franc. Puis reprenant un air sérieux, il regarda droit dans les yeux l'homme qui lui rendait une bonne tête.

" Je t'ai vu faire, tu as beau courir vite, ils sont organisés monsieur. Dans très peu de temps, ils auront bouclé la zone."


L'enfant marqua calmement une pause, laissant les cris des poursuivants appuyé ses paroles.

" J'ai quelque chose qui pourrait t'intéresser. Par contre, il va falloir me faire confiance."

Les bras désormais croisés, un sourire toujours sur les lèvres, le gamin attendait avec un flegme surprenant la réponse de l'homme qu'il avait sauvé un peu plus tôt.
avatar
PNJ OPR
Conducteur des RPs


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Endless Kaizoku, le début d'une grande aventure.

Message par Endless Kaizoku le Lun 15 Fév - 17:57

Alors qu'il débouchait sur une nouvelle rue, plus clair que celle qu'il avait emprunté pour échapper à ses poursuivants, mais moins bondé que celle dans laquelle il avait eu le malheur de voler dans le magasin, une voix joyeuse, jeune lui parvint aux oreilles.

" Aller demander du boulot chez le vieux, c'était vraiment pas malin. T'as pas plus pingre et égoïste que lui. Il te juge à la hauteur de ton argent, alors toi ...
L'idée de se trouver des vêtements aurait été bonne, si pour cela tu n'avais pas choisi de voler dans l'une des rues les plus commerçante du centre-ville. "


Le gosse avait raison, son idée n'était pas des plus brillantes mais c'était la seule qui avait pointé dans son esprit.
L'enfant pointa du doigt le nouveau T-shirt d'Endless.

"5 000 béryls pour le T-shirt, 10 000 pour le Bermuda et ... 50 000 pour les bottes !! Et bien on peut dire que tu as eu le coup d'œil"

Alors que l'enfant de mit à rire, Endless réalisa son erreur et se sentit bête d'avoir laissé passé un détail aussi important, la valeur n'avait pas grande importance, mais les étiquettes représentaient une preuve en plus de sa culpabilité aux yeux de la foule à l'extérieur du magasin.
Il s'empressa de les enlever tandis que le garçon se remit à parler :

" Je t'ai vu faire, tu as beau courir vite, ils sont organisés monsieur. Dans très peu de temps, ils auront bouclé la zone."

Ses paroles raisonnaient encore dans les tympans d'Endless quand des cris, qui étaient probablement des ordres se firent entendre. La réaction fut immédiate, son cœur s'accéléra, provoquant en lui une certaine panique qu'il s'empressa de masquer afin de trouver une solution.

" J'ai quelque chose qui pourrait t'intéresser. Par contre, il va falloir me faire confiance."


Le garçon se figea, avec un air calme, les bras croisés probablement en attente d'une réponse.
Endless se mit alors à évaluer la situation.

*Quels choix me reste-t-il? Soit j'essaye de me débrouiller seul, mais il faudrait déjà que j'arrive à semer mes poursuivants, alors que je ne connais pas du tout la ville et une fois que ce sera fait me fondre dans la masse. En espérant qu'on ne me reconnaisse pas. C'est vraiment risqué, tout se joue sur le hasard ...*


Endless avait appris à réfléchir vite et efficacement, quand il était encore sur son île, les rencontres avec les abominables lapins des neiges l'avaient entrainé à faire les bons choix. À force de se faire courser et rétamer par ces bêtes folles, il lui était nécessaire d'analyser vite et bien chaque situation afin de s'en sortir le mieux possible. Grâce à son expérience, il comprit vite que son premier choix n'était pas le bon.

La deuxième solution était donc l'enfant, qui lui proposait une échappatoire. Le petit avait l'air de bien connaitre la ville ce qui était bien sûr un bon point. Mais il devrait avoir en ce petit bout d'homme une entière confiance. Endless doutait.

*Qui me dit qu'il n'est pas payé par la marine pour les aider à attraper les forbans les plus naïf en gagnant leur confiance grâce à son jeune age? Ou même dans un équipage de pirate afin de le dépouiller entièrement? Faut dire que je n'ai pas grand-chose de valeur ...*

Son choix était fait, il allait se laisser guider par le gosse tout en gardant un œil sur lui.

Affichant un sourire radieux, Endless regarda le petit.

"Je pense que je n'ai pas vraiment le choix si je veux m'en tirer ... Donc je te suis petit, mais gare à toi si tu me joues un sale tour."


Toujours avec le même sourire il s'empressa de tendre sa main vers l'enfant en attendant sa réponse.
avatar
Endless Kaizoku
Snowball
Snowball

Localisation RP : Loguetown
Rang/Grade : Civil

Feuille de personnage
Points de vie:
400/400  (400/400)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Endless Kaizoku, le début d'une grande aventure.

Message par PNJ OPR le Mer 10 Mar - 1:45

L’enfant ne sembla pas terrorisé par la menace qui avait suivie l’acquiescement du vieux. Le voleur s’était rendu compte qu’il constituait son seul et unique échappatoire. De l’aveu d’impuissance maladroitement caché par une phrase intimidante lancée en l’air, il ne retient que "je te suis". Il n'en demandait pas plus. Après que l’homme eut fini, le jeune garçon, le sourire répondant à celui de son interlocuteur, fixa ce dernier un certain temps sans rien faire. Ce mutisme ne dura fort heureusement que quelques secondes. Car, soudainement, alors que les cris se rapprochaient de plus en plus, le gamin étendit vivement son bras, attrapa la main tendue vers lui, et, faisant preuve d’une force surprenante pour quelqu’un de son âge, tira, sans ménagement, son interlocuteur vers une porte située juste à côté de là où il s’était tenu. Une fraction de seconde lui suffit pour: l’ouvrir, faire rentrer le recherché et finalement la refermer sur lui, faisant retomber une lourde barre de bois prévue à cette occasion.

Il était temps. A travers l’ouverture, des ordres noyés dans le bruit de piétinements leur parvenaient de manière inintelligible. Le doute quant à la poursuite n’était plus permis. Sans perdre de temps, le garçon ne s’attarda pas dans l’observation, pourtant fort intéressante, du hall d’entrée du vieil hôtel désaffecté qui leur servait de cachette provisoire. Sans un mot pour son compagnon, le gamin passa devant le guichet et se dirigea vers une pièce qui avait dû servir de salon, il fut un temps. Il contourne le bar situé dans un coin, déniche une petite trappe placée à même le sol, l’ouvre avec facilité et se tourne vers le fuyard.

En bas

L’enfant attendit patiemment que son acolyte du moment comprenne sa très explicite explication quant à la marche à suivre et descende dans l’obscurité totale de la cave, pour ensuite lui emboiter le pas, n’oubliant pas de refermer la trappe derrière lui, ce qui ne manqua pas de plongé la pièce dans une noirceur absolue. Arrivé en bas, le gamin se rendant compte, sans aucun doute, de son oubli, sortit une mini lampe cachée dans l’une de ses poches et passa devant le jeune homme qu’il guidait, l'encourageant d'une phrase à requinquer ... un requin.

Ne m'perds pas des yeux, …, enfin y aurait alors pas qu'moi que tu perdrais!


S’en suivit un parcours du combattant dans les souterrain, arrière-boutiques et caves de la ville. Le manque de lumière ainsi que les nombreux détours qu’ils durent faire donnaient l’impression d’un trajet beaucoup plus long qu’il ne l’était en réalité. Seul rupture à la monotonie de leur exploration, le passage par un vieux bar qui avait connu des jours meilleurs, miraculeusement encore ouvert. Il était tenu par un vieux papi qui ne daigna même pas décoller les yeux de son journal à leur passage. Cependant la luminosité faible mais présente qui y régnait, ne pouvait que réconforter un novice peu habitué à utiliser ces passages.

Finalement après un périple qui n‘avait duré en tout et pour tout que 20 minutes, ils débouchèrent dans un couloir ombragé, à peu près du même acabit que celui qui avait sauvé Endless de la foule un peu plus tôt. Il donnait sur une grande rue légèrement pentue descendant en droite ligne vers le port de l’île. Après avoir vérifié que rien de suspect ne les attendait à la sortie de la ruelle, le garçon, le visage sale auquel s'était additionnée une couche de crasse en plus affichant toujours ce même sourire plein de malice, reprit enfin la parole.

C’est juste en face !

..., dit-il fièrement en pointant du doigt l’enseigne d’une maison fraichement repeinte. L’étrange panneau de couleur rouge faisait ressortir 4 lettres capitales peintes en blanc à la signification obscure : A.N.P.E.

Tirant l’homme qui l’accompagnait par la manche, le garçon le fit entrer sans ménagement dans ce qui devait être l’antichambre de la boutique. S’y trouvait déjà assis sur un banc, un vieillard qui semblait assez vieux pour avoir pu faire rebondir sur ses genoux l’enfant qui deviendrait le célèbre GOLD Roger, et face à lui une femme enceinte jusqu’aux yeux, le visage encore couvert de larmes.

Restez-là, je vais chercher le vioc.


C’est après cette courte phrase que le gamin laissa en plant son client et disparu dans la pièce suivante en claquant la porte.
avatar
PNJ OPR
Conducteur des RPs


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Endless Kaizoku, le début d'une grande aventure.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum