C'est des gauffres !

Aller en bas

C'est des gauffres !

Message par Licinius Ysen le Mar 12 Jan - 10:06

Il ne lui arriva pas de rêver chaque nuit, mais ses songes de la nuit dernière lui étaient restés sur l'esprit. Après s'être réveillé, il avait commencé de s'habiller devant le miroir de la chambre qu'il occupait. Cela faisait déjà quelques jours qu'il passait ses nuits à la même enseigne, sur l'île de Baterilla. Il n'avait pas vraiment pris le temps de se renseigner sur les lieux, ses activités depuis qu'il y était arrivé consistaient en une série de concours de trussages d'alcools divers et variés, et le soir précédant n'avait pas fait exception à la règle.
Mais pour le moment, Alexander Roc était assis sur une chaise, à moitié nu, penché sur son pied gauche qui était posé sur son genou droit, il va sans dire que d'un certain angle, la position aurait pu être suggestive. Le jeune homme était en fait en train de se couper les ongles, et il avait un peu de mal à le faire avec le couteau à beurre qu'il avait trouvé dans sa chambre (pourquoi il y avait un couteau à beurre dans sa chambre ? Vous croyez qu'il le sait lui ?). Le couteau raclait contre les ongles étonnamment propre du personnage, arrachant quelques particules au passage, mais la technique ne se montrait guère concluante. C'est après plus d'une demie heure que le couteau fut lancé sur le lit et qu'Alex se vautra à proprement parler sur sa chaise et commença de regarder le plafond.
Qu'allait-il faire durant cette journée ? Bien qu'il avait eu droit à une sacrée cuvée la nuit passée, l'heure de son réveil n'était pas tardive, et pour une fois, il pourrait aller prendre un petit déjeuner digne de ce nom. Mais son porte-feuille le lui permettait-il ? Il avait été généreusement payé pour sa dernière traversée, mais il aurait du commencer de chercher un nouveau travail directement au lieu de s'assurer du bon temps et de la bonne compagnie. C'était décidé, il allait se mettre à la recherche d'un équipage dans la journée, enfin, il allait essayer...
La suite des évènements fut pour le moins désordonnée, ça commença par un son de frottement de bois contre bois, puis un vacarme assourdissant pour n'importe qui devant supporter une gueule de bois. Quant à la représentation spatiale de la chambre, elle avait été considérablement transformée en quelques instants. Le navigateur se retrouvais allongé par terre sur le dos, alors que la chaise avait été projetée avec une force peu commune et gisait maintenant devant la porte de la chambre. Le bruit avait du réveiller tous les soulards de l'auberge et des bruits des pas se faisaient déjà entendre dans le couloir, on frappa à la porte avec énergie, et Alexander se releva tant bien que mal en essayant de comprendre ce qu'il c'était passé et comment il avait pu glisser ainsi de sa chaise sans s'en rendre compte.

-Oui oui voilà voilà, tout va bien ne vous faites pas de soucis, votre mobilier n'a rien, sa bouche lui semblait horriblement pâteuse, il avait sérieusement besoin de boire autre chose que des spiritueux. Je vais descendre ne vous inquiétez pas

-Et ce faisant, pourriez vous me rapporter mon couteau à beurre auquel vous vous étiez tant attaché hier soir ? Merci d'avance Mr. Roc.

C'était la tenancière de l'auberge. Une brave femme qui avait réussi à monter son affaire avec succès, même s'il y avait toujours quelqu'un comme Mr. Roc pour mettre la pagaille dans ses cuisines. Il remit la chaise sur ses pieds et termina de s'habiller avant de descendre dans la partie commune de l'établissement.
avatar
Licinius Ysen
Shirookami
Shirookami

Localisation RP : South Blue
Rang/Grade : Colonel
Supérieur : Amiral Tsuru

Feuille de personnage
Points de vie:
600/600  (600/600)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est des gauffres !

Message par Licinius Ysen le Ven 15 Jan - 11:46

Il devait avoir oublié quelque chose, mais il ne savait pas quoi...

Alexander Roc, après s'être habillé convenablement, était descendu dans la partie commune de l'auberge. Il n'y avait pas grand monde à cette heure-ci, soit les clients dormaient encore, soit ils étaient déjà partis après avoir pris un petit déjeuné avant d'aller travailler. Une petit déjeuné, cette idée fit complètement oublier à Alex cette... C'était quoi déjà ? Enfin bref, le SEF (Sans Emploi Fixe) devait remédier à sa situation durant la journée, sinon il allait vraiment finir dans la dèche à n'en plus ressortir. Il s'assit à une table et croisa les mains devant lui pour y réfléchir. Il ne devrait logiquement pas avoir trop de mal pour trouver un emploi sur cette île, elle était connue pour avoir été le berceau d'un pirate renommé, dont Brask ne se souvenait plus du nom. Mais malgré cette réputation, l'île était restée tranquille durant les années et était devenue pour ainsi dire une étape touristique.

-Monsieur ? Vous voulez quelque chose à manger ? C'était la fille de la patronne, cette dernière devait être occupée en cuisine ou quelque chose comme ça. Elle avait tiré Alex de ses pensées il la regardait maintenant avec de grands yeux comme s'il ne l'avait jamais vue avant. Monsieur ?...

-Oui oui, oui ! Je prendrai bien quelque chose, qu'est ce que vous servez à cette heure ? La fille était encore très jeune et assez jolie, et par ce fait ses parents ne voulaient pas qu'elle serve trop tard le soir mais comme elle voulait absolument les aider, elle faisait pendant la journée. Elle avait un caractère très attachant et parlait sur un ton enjoué et léger.

-Il ne nous reste que des gaufres, je vous en apporte tout de suite ! Elle disparut derrière le comptoir, joyeuse comme un pinson.

Décidément, ce devait être un endroit où il faisait bon vivre. Les gens étaient accueillants et joyeux, les lieux étaient paradisiaques et tous les habitants travaillaient ensembles pour les entretenir. En tout cas, c'était ce qu'il semblait paraitre. La jeune fille apporta le plat de gaufres à son client reparti derrière son comptoir. Alexander dégusta ses gaufres avec un plaisir sans pareil, il en reprit même une assiette (le petit déjeuné était compris dans le prix de la nuit, et comme il n'avait pas encore eu l'occasion d'en prendre un, on lui accorda une deuxième assiette gratuite).

Alex se leva et remercia la jeune serveuse avant de prendre la direction de la sortie. La gamine lui fit signe en le regardant partir avec un énorme sourire. Le marin lui rendit son salut avec un sourire un peu gêné avant de sortir du bâtiment, avec un doute sans pareil lui flottant sur la conscience.

*Je suis pourtant sûr d'avoir oublié quelque chose...*
avatar
Licinius Ysen
Shirookami
Shirookami

Localisation RP : South Blue
Rang/Grade : Colonel
Supérieur : Amiral Tsuru

Feuille de personnage
Points de vie:
600/600  (600/600)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est des gauffres !

Message par Licinius Ysen le Mar 19 Jan - 18:05

Une légère brise soufflait dans les rue de la petite ville, les gens marchaient dans les rues, vaquant à leurs occupation aussi diverses et variées qu'il est imaginable. Malgré l'orage qu'il y avait eu cette nuit là, la boue ne semblait pas avoir envahie les rue, il y en avait juste une longue trainée partant d'un arbre et se terminant devant la porte de l'auberge. La vie du petit village battait son plein, les enfants jouaient, les femmes faisaient leurs courses pour le diner alors que les hommes partaient à la pêche ou aux champs. Alexander sauta par dessus la boue pour éviter de se salir les bottes, puis descendit la rue en direction du port. Ce n'était qu'un petit port de pêcheurs, mais il arrivait qu'un navire marchand passe pour y acheter du stock ou pour y délivrer quelques articles que les gens du coin ne pouvaient pas se procurer autrement.
Une fois au port, Brask se rendit compte qu'aucun navire n'était là, l'orage avait dû les décourager, le village n'était pas difficile d'accès mais ne représentait pas non plus une escale majeure. Comme il avait besoin d'argent, le navigateur chercha un moyen d'aider les pêcheurs. Il passa donc le reste de la matinée à nouer des filets de pêche ou encore à clouer des planches sur des barques endommagées par l'orage. Ainsi, il avait pu s'assurer assez d'argent pour s'acheter un repas à l'auberge et quelques bières pour la soirée, il irait ensuite donner un coup de main aux champs dans l'après midi pour se payer une nouvelle nuitée.

C'est donc avec quelques sousous dans les poches que Brask remonta vers son auberge. Il s'arrêta quelques instant devant la flaque de boue maintenant sèche, avec un peu d'imagination, on pouvait facilement y voir un visage. Enfin, ce devait être son imagination. Le Sans Emploi Fixe poussa la porte pour entrer dans la taverne.
Il n'y avait personne dans la salle commune, juste un tas de couvertures difforme à côté de la cheminée auquel le client n'avait pas fait attention dans la matinée. Il alla s'assoir à la table juste à côté du tas et appela la serveuse pour qu'elle vienne prendre sa commande. En attendant, Alexander Roc observa les tissus. Après quelques minutes, il tomba du banc sur lequel il s'était assis, visiblement étonné.

M-m-m-m-mais... ça bouge ?
avatar
Licinius Ysen
Shirookami
Shirookami

Localisation RP : South Blue
Rang/Grade : Colonel
Supérieur : Amiral Tsuru

Feuille de personnage
Points de vie:
600/600  (600/600)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est des gauffres !

Message par William Morgan le Mer 20 Jan - 17:07

*Heeiiin ? Où suis je ? Pourquoi il fait tout noir ?*

De sous sa couverture William s'ébroua tentant de ranimer ses muscles ankylosés. Il se sentait si faible, comme un véritable cadavre, combien de temps avait il dormit là ?

"Aaaahh"

Dans un râle et avec une force de volonté digne d'un zombie lobotomisé, William Morgan écarte la couverture qui recouvrait sa tête et se redresse à demi sur son séant. Le visage pâle, le teint haletant, il a vraiment l'air en petite forme... Son regard froid et vitreux parcoure la pièce l'entourant, il semble chercher à comprendre comment il est arrivé ici... Et visiblement la situation échappe à la compréhension de l'ex Lieutenant de la Marine. Il faut dire qu'il avait pris un sacré coup sur la tête.

Alors qu'il continue à regarder autour de lui, hagard, il repère finalement un homme affalé par terre et le regardant avec des yeux encore plus vitreux que les siens. Cette vision d'horreur terrassa le pirate en devenir, l'apparition qui se tenait face à lui avait des serpents à la place des cheveux ! Il était face à une gorgone ! C'était surement à ça que ressemblait l'enfer !!!

"Bonjour Monsieur le client ! Bien dormi ? Le soleil est déjà haut vous savez ? Vous avez dormi pendant toute la matinée !"

L'homme se retourna et se voit toiser de haut par un joli petit brin de fille d'à peine 16 ans. Une mignonne petite créature... Si mignonne... Le plus beau n'était pas son visage ou sa poitrine menue, non... Le plus beau point de son anatomie était cette petite veine qui palpait sur son coup. Il voyait le sang y passer, ce sang si magnifique.... si pur... Ah s'il pouvait le libérer, le laisser jaillir à l'air libre. Oh oui... Il faut qu'il le fasse jaillir, il doit le faire... Un si beau sang doit respirer et être admiré.

"Oh vous m'écoutez ? Vous voulez boire quelque chose ?"

"Euuuh ah oui.... repas complet ! Et de l'eau."

La jeune serveuse sourit puis s'en fut, elle avait du prendre la commande du Dreadeux pendant que le pirate était captivé. Le pauvre William restait désemparé. Il n'avait pas su résister à cette vue magnifique et avait bien du la fixer pendant dix bonnes secondes ! Quelle honte... D'ailleurs en parlant de fixer, il se sentait comme observer à l'heure actuelle. Lentement, millimètres par millimètres, il entreprit de tourner la tête afin de voir qui l'observait.

*Ah ! La gorgone ! Un instant... Si la fille est réelle alors je ne suis pas en enfer... Donc logiquement, la gorgone n'est pas un monstre... *

Il prit son courage à deux mains et affronta le monstre du regard pour découvrir... Un être humain ! D'ailleurs plutôt bien taillé, portant des... lunettes de soleil et même s'il était vêtu de façon atroce il respirait la puissance. Mmm Il pouvait sentir ce sang chaud qui circulait en lui, ou alors c'était juste l'odeur du cumin dans les épices du plat du voisin... Un instant... Vêtu ?

*C'est déjà le midi ! J'ai passé des heures ici ! Mais dans ce cas... Où sont mes vêtements ?!*

Lentement, une fois de plus, William, désarmé, descendit le regard sur lui pour constater... Qu'il avait toujours ses vêtements ! Il venait d'avoir la plus grande peur de sa vie, mais sa belle tenue rouge et verte d'infiltration était toujours là. Mais l'autre tête de serpent n'arrêtait pas de le regarder...

"Qu'est ce qu'il y a hein ? Tu me prends pour un monstre de foire ou un ivrogne ? Reste pas planté là à me regarder !

Non mais... Je ne suis pas un clochard qui dort sous un tas de couverture ! Je suis un grrr..."

Oups... J'ai failli trop en dire. Je ferai mieux de baisser d'un ton.


Prenant un air de conspirateur, William se pencha vers l'autre homme, arborant un sourire qui n'était pas sans rappeler celui du Shishibukai Crocodile alors qu'il n'était qu'une jeune rookie. Le genre de petit sourire en coin un zeste machiavélique qui fleure bon la supériorité et la suffisance. Il semblait avoir envie de se vanter, d'étaler sa supériorité sur le commun. De montrer qu'il était quelqu'un ! Tout son sourire voulait dire "je suis diaboliquement malin".

"Je ne te le dis qu'à toi parce que tu as une bonne tête. Je suis ici pour récupérer un trésor ! Je ne suis pas un clochard compris ?"

Ragaillardi, notre homme sortit entièrement des couvertures et vint s'asseoir à la table du Dreadeux, s'imposant par la même à lui. Il faut croire qu'il se sentait d'humeur très sociable... A croire qu'avoir vu un si beau sang l'avait rendu heureux. Il savourait déjà à l'avance ce plaisir futur. Il pensait à cette magnifique explosion de couleur qui l'emplirait de bonheur. Mais dans l'immédiat il avait d'autres occupations en tête. Gyahahaha !


Dernière édition par William Morgan le Jeu 11 Fév - 14:15, édité 2 fois
avatar
William Morgan
Red Will
Red Will

Localisation RP : South Blue
Rang/Grade : Vice-Capitaine
Supérieur : Brask Roc

Feuille de personnage
Points de vie:
750/750  (750/750)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est des gauffres !

Message par Licinius Ysen le Jeu 21 Jan - 14:38

Sous les couvertures se cachait en fait un homme vêtu de manière absurde, il sorti la tête de ses draps comme un clown sort de sa boite, en un peu plus lent peut être. Mais malgré la lenteur de réaction de l'homme, Brask ne put s'empêcher de penser voir un fantôme. C'est à cet instant que la serveuse fit son entrée dans la salle, mais les deux clients étaient tellement absorbés dans leur contemplation mutuelle qu'ils ne s'en rendirent pas compte.
Enfin, Alexander n'avait pas à trop de soucis à se faire, l'homme n'avait pas l'air menaçant, il se releva et se rassit à sa place avant de commander un repas à la jeune fille. Son regard retomba alors sur le pseudo-fantôme couvert de draps. Les yeux de l'homme avaient changés, on pouvait y décerner un éclat sanguinaire alors qu'ils dévisageaient la serveuse. L'autre passa sa commande après quelques instants de contemplation carnassière, et la jeune fille s'en fut. Après son départ, Brask continua d'épier l'homme aux couverture, qui ne tarda pas à le remarquer. Les deux se dévisagèrent un moment, le temps pour la serveuse d'apporter les plats. Le dreadeux entama son assiette dès son arrivée en gardant l'autre dans un coin de son champ de vision. Il était curieux, qu'est ce que ça pouvait faire ?

-Qu'est ce qu'il y a hein ? Tu me prends pour un monstre de foire ou un ivrogne ? Reste pas planté là à me regarder! se sentant visiblement provoqué, l'autre homme cherchait à se défendre. Non mais... Je ne suis pas un clochard qui dort sous un tas de couverture ! Je suis un grrr...

Apparemment, l'homme était déstabilisé, et se sentait agressé de toute part d'où sa réaction violente. Par la manière dont il était apparu et comme il semblait ne pas savoir où il était, Alex déduisit qu'il était arrivé dans l'auberge sans le savoir, il avait peut être été retrouvé à l'entrée et tiré à l'intérieur... Quoi qu'il en soit, le navigateur allait simplement rester assis et attendre que ça passe, toute cette histoire ne l'intéressait pas.

-Je ne te le dis qu'à toi parce que tu as une bonne tête. Je suis ici pour récupérer un trésor ! Je ne suis pas un clochard compris ?

Alors comme ça il y avait un trésor caché sur cette île, et ce polichinelle était là pour le récupérer. Voilà qui était prompt à relever la curiosité de son interlocuteur. Alex releva les yeux de son assiette et plongea son regard froid dans ceux de l'autre, qui venait de se déplacer à sa table.
Après quelques instants d'observation mutuelle, Brask ne put s'empêcher d'éclater de rire. Un rire sonore qui attira le regard de la serveuse sur la table. Il dut attendre que son rire passe pour se remettre à parler normalement:

-Tu veux rire ? T'as vu ta dégaine et tu vas me faire croire que t'es là pour un trésor ? son but n'était en train de provoquer son interlocuteur, mais la situation était maintenant claire pour lui, l'autre était venu sur l'île pour le coffre, il avait passé la nuit à le chercher mais avait été surpris par l'orage et avait du finir devant la porte de l'auberge, à bout de forces. Peut être que c'était son visage qui avait été gravé dans la boue à l'entrée.
-Non mais regardes-toi! T'as l'air d'une épave! Tu ferais mieux de manger ton repas avant qu'il refroidisse mon gars! Après tu pourras me parler de tout ça... Brask avait adopté le même ton que l'autre sur cette dernière phrase, un sourire démoniaque s'étendait sur son visage désormais. Ce trésor, il voulait le voir, et si ce mec lui mentait, il le lui ferait payer... Cher.

Pendant que le polichinelle mangeait son assiette, le dreadeux continua de parler et entreprit les présentations:
-Mon nom est Roc, Alexander Roc, mais tu peux m'appeler Brask. Vu ton allure, j'en déduis que t'a passé la nuit à chercher ton trésor, si tant est qu'il existe, et que tu t'es échoué devant cette porte, petit signe de tête en direction de l'entrée. Maintenant écoutes moi bien. Si tu es ici pour des thunes, ça m'intéresse. T'as visiblement des dificultées pour trouver ton magot, mais si tu me fais une proposition intéressante, je pourrais bien t'aider. Alors commence par me dire ton nom et me raconter ton histoire. Après je pourrais peut être me décider.

Le sourire n'avait pas disparut du visage de Brask. Pour la première fois, il sentait que le choix qu'il faisait n'était pas fondé. Pour la première fois, il se fiait à une intuition. Mais ce choix il l'avait fait, et il allait le suivre jusqu'au bout, comme chacun des choix qu'il avait fait jusque là.
avatar
Licinius Ysen
Shirookami
Shirookami

Localisation RP : South Blue
Rang/Grade : Colonel
Supérieur : Amiral Tsuru

Feuille de personnage
Points de vie:
600/600  (600/600)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est des gauffres !

Message par William Morgan le Jeu 21 Jan - 15:59

En se vantant, notre amateur de Rouge et Vert pensait pouvoir moucher son interlocuteur. Il espérait obtenir le respect et pouvoir lire l'admiration dans ces yeux dissimulés. Ainsi il aurait été libre de déguster son repas en toute tranquillité, savourer ce bouillon de seconde zone mais surtout continuer à faire des plans sur la comète.

Mais non, il était dit qu'il mangerait froid. Après avoir contemplé les verres fumés de son interlocuteur, voilà que celui-ci éclatait de rire. Là, comme ça, juste sous son nez ! Mais c'est qu'il se moquait de lui cet animal !

La première impulsion de William fut celle-ci *Je vais le tuer.*. La seconde fut néanmoins plus mesurée *Pas maintenant... Trop de monde...*
Et voilà comment on évite un bain de sang dans une pauvre auberge de village et qu'une grande amitié voit (peut être) le jour !

"Tu veux rire ? T'as vu ta dégaine et tu vas me faire croire que t'es là pour un trésor ?

Non mais regardes-toi! T'as l'air d'une épave! Tu ferais mieux de manger ton repas avant qu'il refroidisse mon gars! Après tu pourras me parler de tout ça..."


Ah quand même, il allait enfin pouvoir manger en paix... Et puis c'était quoi ce sourire qu'il abordait la tête de poulpe là ? Il ne pensait quand même pas se servir dans son assiette ! Il y avait des limites à ne pas franchir.

William eut un petit sourire à cette pensée humoristique, ah s'il pouvait n'en vouloir qu'à son bouillon. Il avait l'air passablement intéressé par son histoire mine de rien et d'ailleurs il continuait de parler pendant que lui même s'empiffrait littéralement. D'ordinaire il aurait eu de meilleures manières à table mais là il n'y avait aucune jolie fille à sa table mais surtout il était mort de faim.

Mon nom est Roc, Alexander Roc, mais tu peux m'appeler Brask. Vu ton allure, j'en déduis que t'a passé la nuit à chercher ton trésor, si tant est qu'il existe, et que tu t'es échoué devant cette porte. Maintenant écoutes moi bien. Si tu es ici pour des thunes, ça m'intéresse. T'as visiblement des difficultés pour trouver ton magot, mais si tu me fais une proposition intéressante, je pourrais bien t'aider. Alors commence par me dire ton nom et me raconter ton histoire. Après je pourrais peut être me décider.

L'ex-Marine releva la tête de son bouillon désormais plus proche de la fin que du début. Il tentait d'évaluer la sincérité des propos de la personne lui faisant face mais aussi de la jauger. C'était... bizarre, il se dégageait quelque chose d'anormal de ce type, une sorte d'aura... Et une aura qui n'avait rien à voir avec une foutue gorgone ! C'était tout à fait le genre de type qu'il lui fallait.

Le Rouge prit le temps de finir son assiette, de s'essuyer convenablement le visage et la bouche, en clair de reprendre une apparence humaine. Apparence qu'il ne faudrait pas qu'il tarde à coupler à l'odeur, visiblement la boue séchée du coin n'était pas inodore. Mais pour le moment il était concentré sur une unique tache, son interlocuteur. Ah ils formaient une belle paire avec leurs sourires de faux-cul tout content du dernier sale coup qu'ils viennent de jouer.

"Et bien, et bien... Tu es plutôt doué dans ton genre toi quand même... En effet j'ai rencontré quelques soucis la nuit dernière... Mais ai confiance Ami, le Trésor existe bel et bien !"

Il se passa la langue sur les lèvres un instant, semblant chercher ses mots. En réalité il réfléchissait sur la quantité d'informations qu'il allait bien pouvoir donner à la personne lui faisant face. Autant y aller pour une version semi-intégrale. Le reste viendrait plus tard... ou pas.

Avec la discrétion qui est la sienne, William se pencha encore plus en avant, aggravant sa mine de conspirateur, et sortit le coin supérieur d'une carte au trésor (faites maison) d'une de ses poches internes. La carte n'est que partiellement visible, mais on dirait qu'elle a subit un léger "délavage" du à la météo calamiteuse de la veille.

"Héhé, c'est une vraie carte au Trésor ! Je l'ai faites moi même !"

Accompagnant son mouvement d'un petit hochement de tête significatif, William remis la carte à son emplacement d'origine. Ceci fait, il se redresse et reprend la conversation comme si de rien était. Le gentil William très social était là.

Mmm, je m'excuse, je suis plus qu'impoli. William Morgan, aventurier des mers présentement en recherche de compagnons ! Bah ouais, naviguer seul c'est dur !"

Encore une fois, intérieurement William s'amusait comme un petit fou, jouer à l'homme social, plaisant et courtois c'était toujours très drôle. Même si en l'occurrence, ça risquait d'être moins plaisant avec celui-ci... Il avait d'ailleurs parfois un peu de mal à suivre le fil de ses pensées, ces moments coïncidaient d'ailleurs avec les instants où la serveuse passait derrière le Dreadeux (c'est à dire dans le champ de vision de l'ancien Lieutenant). Il souriait alors de façon bien moins sympathique ou se pourléchait les babines tel un gros animal prêt à sauter sur sa proie. Mais il n'en fit rien et se concentra plutôt sur celui lui faisant face. Un dreadeux à lunettes fumés tout en muscle, de son point de vue.

"Je sais où se trouve le trésor, mais hier avec ce foutu orage je me suis perdu ! Et oui, t'as vu juste. J'ai tourné pendant toute la nuit, sous l'orage et dans le noir... Quelle histoire ridicule..."

"Donc ouais je voudrais bien de ton aide sur ce coup, surtout que y'a des thunes à se faire comme tu dis. Une paire supplémentaire de solides bras ça peut qu'aider. L'deal est le suivant : tu m'aides à récupérer le magot et à le transporter jusqu'à mon bateau et j'te filerai une bonne part !"


Il marqua une nouvelle pause, il semblait vaguement se souvenir qu'il devait faire autre chose tant qu'il était en ville... Mais quoi donc...
La réponse le frappa comme la foudre un arbre isolé, telle une évidence. Il lui fallait des armes ! Parti en coup de vent comme il l'était, il avait oublié ses Kukris fétiches mais aussi la majeure partie de ses autres lames, il fallait corriger ce défaut au plus vite !

"Oh, avant ça faudra que j'aille faire quelques courses moi... Y'a une armurerie ou une grosse épicerie par ici ?"

"Pis pour mon histoire, très franchement, je te la raconterai plutôt quand on aura mis la main sur le magot et autour d'une bonne bière !"


Il marqua une pause un instant, c'était bizarre, il sentait qu'il pouvait en dire plus à cet homme... La preuve, il avait parlé dans tous les sens et bien plus que ce qu'il faisait en règle générale, en tout cas vis à vis de personnes qu'il n'était pas supposé tuer, les morts en devenir c'est différent. Il lui raconterait la version complète une fois qu'ils seront seuls tous les deux, de préférence en pleine mer... Si jamais sa réaction quand il lui raconterait son histoire ne lui plaisait pas et bien les lames de William Morgan se seront gorgés du sang d'une autre personne.


Dernière édition par William Morgan le Jeu 11 Fév - 14:14, édité 1 fois
avatar
William Morgan
Red Will
Red Will

Localisation RP : South Blue
Rang/Grade : Vice-Capitaine
Supérieur : Brask Roc

Feuille de personnage
Points de vie:
750/750  (750/750)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est des gauffres !

Message par Licinius Ysen le Ven 22 Jan - 23:47

Apparemment, ce type faisait confiance à Brask. La réaction qu'il avait eu face à son rire était prévisible, mais cela n'importait peu. Le dreadeux avait atteint son objectif, il avait réussi à piquer la curiosité de type et avait même réussi à faire apparaitre un début de preuve sur l'existence du trésor. Le coin de papier ne prouvait rien en soi, mais il pourrait bientôt vérifier de la véracité des propos du pirate.Toute cette histoire promettait d'être passionnante, ça allait changer la routine habituelle. Il faut dire que le personnage en face d'Alex semblait pour le moins haut en couleurs avec ses vêtements bigarrés et sa tête d'évadé.

Enfin, Brask avait vu juste dans le personnage et commençait à le cerner. Il disait s'appeler William Morgan, ce serait donc Will pour lui. Il paraissait un peu dérangé au premier abord, et ça empirait par la suite. Mais dans le bon sens, enfin, peut être... Il semblait honnête dans ses propos et le navigateur décida de lui faire confiance pour le moment. Il disait vouloir des armes ? Alors Alex allait se débrouiller pour lui en trouver.

-Tu veux des armes ? Ma foi, c'est pas vraiment le coin pour ça par ici... Brask se gratta le menton, signe qu'il réfléchissait à la question. On peut aller voir vers chez le boucher si tu veux, mais sinon je vois pas d'autre endroit pour trouver des couteaux... Enfin, tu me parleras un peu plus de toi sur le chemin. Suis moi.

Le dreadeux se leva et se dirigea vers la porte. Son visage était maintenant sérieux, pour la simple et bonne raison qu'il réfléchissait à la suite des événements. Commencer par aller chercher des armes pour Will, prendre ensuite la carte et aller chercher le trésor pour l'emmener jusqu'à son bateau. Et après ? Pourquoi ne pas partir avec lui, il était peut être pirate, mais pour le moment, cette histoire ne faisait pas d'Alexander Roc le navigateur un flibustier pour autant. Il pouvait très bien faire une traversée avec le clown et aviser ensuite...
Pour le moment, les choses semblaient prometteuse, mais quelque chose le chiffonnait, lui échappait cependant...
avatar
Licinius Ysen
Shirookami
Shirookami

Localisation RP : South Blue
Rang/Grade : Colonel
Supérieur : Amiral Tsuru

Feuille de personnage
Points de vie:
600/600  (600/600)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est des gauffres !

Message par William Morgan le Lun 1 Fév - 15:12

Le soleil brillait haut dans le ciel, les nuages de la veille avaient été promptement chassé par le vent. Ne restaient plus que le ciel bleu, le gazouillis des oiseaux et les diverses séquelles de l'orage de la nuit précédente. William avait ressenti une certaine gêne en passant devant la marre de boue qui faisait face à l'Auberge, comme un désagréable picotement à l'arrière de la nuque, il avait du se passer quelque chose d'important à cet endroit la veille au soir mais bizarrement il ne parvenait pas à mettre le doigt dessus... Ceci dit, cela n'avait guère d'importance après tout...

Ce qui avait de l'importance par contre, c'était le Dreadeux qui marchait à ses cotés. Oui, à ses cotés, ni devant (l'autre n'aurait jamais voulu), ni derrière (il ne lui faisait pas assez confiance pour lui présenter son dos) mais bien à coté. C'est d'ailleurs pourquoi ils semblaient peiner dans cette forêt...

*J'aurai du accepter son offre et passer à la Boucherie... Maintenant je suis de nouveau en forêt et je le sens pas... Quand je pense que j'ai même pas pris le temps d'admirer le magnifique sang de cette serveuse... Oh ! Mais je pourrai toujours y retourner plus tard pour le faire jaillir moi !*

Ragaillardi par cette pensée sanglante et cette anticipation sur un plaisir futur, William redressa la tête et se mit à avancer d'un pas plus assuré. Sur la gauche, des arbres, sur la droite, des arbres aussi. Quoi de plus normal dans une forêt pas vrai ? Mais malheureusement même s'il était gonflé à bloc, il avait beau chercher, il n'arrivait pas à repérer le "gros rocher blanc" qu'il avait indiqué sur sa carte et qui était sensément sur la route du Trésor, le pauvre William en venait à envisager que sa bonne étoile l'avait abandonné. Il le pensa même durant un court instant avant de se ressaisir et de humer la bonne odeur de sang qui émanait de son manteau.

*Mmm j'adore cette odeur...*

Malgré la boue, la lessive et l'eau, William parvenait à ressentir la moindre petite odeur de sang restante sur ses vêtements. S'il se concentrait suffisament il pouvait même se rappeler à qui appartenait chaque goutte de sang, chaque fragrance restante. Il sentait encore l'odeur du marin qu'il avait tué lors de son départ... Marcos...

Cependant, il ne pouvait se permettre de rester silencieux et de continuer à errer dans la forêt de la sorte. Il ne lui restait plus qu'une seule solution pour faire "durer le suspense" et surtout cacher le fait qu'il s'était, une fois de plus, perdu et ce malgré la carte ! Carte qu'il ne regardait que furtivement de peur que l'autre ne l'aperçoive, ce qui était d'ailleurs peut être la raison pour laquelle ils étaient actuellement, plus ou moins, en train de tourner en rond. Cette solution était très simple, élémentaire même. Faire la conversation !

Prenant une grande inspiration, l'ancien Marine se tourne vers son compagnon d'infortune en espérant que celui-ci n'était pas trop inquiet du temps qui s'écoulait dans ces bois.

"C'est ta première chasse au trésor pas vrai ? Ah je sais ce que c'est la première fois... On en tremble de partout, on est impatient et excité. Et puis quand enfin on met la main sur le trésor, toute cette excitation qu'on avait emmagasiné jaillit comme un geyzer et boom !"

Le Rouge avait un grand sourire, il semblait apprécier la compagnie du Dreadeux, cette impression de puissance contenue qu'il avait ressenti tout à l'heure se confirmait. Il fallait garder un tel individu près de soit, ne serait ce que pour avoir le plaisir de faire jaillir son sang si jamais il le déçevait...

"Ce coffre là dis toi, c'est moi qui l'ait enterré ici. C'était pour ma retraite on va dire. Les suivants de la Mouette ayant pas tendance à verser des primes à ceux qui quittent le navire sans permission..."

"Tu seras pas déçu du voyage ! Mais toi... Qu'est ce qui t'amène sur cette fichue île ? Si tu sais pas quoi faire je te prends à bord volontiers, Brask"


Il était on ne peut plus sérieux. Une belle preuve de respect qu'il lui offrait là, non seulement il venait de lui raconter, brièvement et de façon métaphorique certes, son histoire. Mais en plus il lui proposait d'embarquer à son bord. N'importe qui ne montait pas à bord du grand et majestueux vaisseaux de Red Will ! Même si pour être honnête c'était surtout la première personne qu'il rencontrait susceptible d'être intéressée...


Dernière édition par William Morgan le Jeu 11 Fév - 14:12, édité 5 fois
avatar
William Morgan
Red Will
Red Will

Localisation RP : South Blue
Rang/Grade : Vice-Capitaine
Supérieur : Brask Roc

Feuille de personnage
Points de vie:
750/750  (750/750)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est des gauffres !

Message par Licinius Ysen le Mar 2 Fév - 13:10

L'après midi avançait, nos deux hommes, eux par contre, semblaient plongés dans une spirale infernale ne les menant nulle part. Alexander se contentait de suivre son guide, marchant à ses côté, les mains plongées dans ses poches et le regard se perdant autours de lui. William marchait d'un pas assuré, mais tout le reste de son comportement signifiait au dreadeux que son compagnon sombrait dans une infortune cartographique pour le moins cocasse. L'autre à l'accoutrement absurde et malodorant semblait s'être pris d'amitié, voir plus si affinités, avec un chêne devant lequel il semblait prendre plaisir de passer.
Mais bon, toute cette mascarade avait permis au navigateur de se faire une idée plus profonde du personnage qu'il suivait. Il avait visiblement été entrainé à faire face à des situations de crise et surtout de ne pas perdre son calme lorsque celles-ci lui échappaient. Il n'avait cependant pas la finesse d'esprit nécessaire pour prendre des décision rapidement et n'était visiblement pas capable de ricocher sur les événements.
Après être passé une septième fois devant le fameux arbre, l'attitude du guide changea. Il plongea son nez dans le col de son manteau nauséabond. Après ça, son regard sembla plus vif, en plus d'être aussi calme qu'un pierre, il était donc persévérant comme un paparazi flairant le scoop. Cela semblait prometteur.

-C'est ta première chasse au trésor pas vrai ? Ah je sais ce que c'est la première fois... On en tremble de partout, on est impatient et excité. Et puis quand enfin on met la main sur le trésor, toute cette excitation qu'on avait emmagasiné jaillit comme un geyzer et boom !

Il gonflait son torse, faisait une roue de paon. En bref, il voulait montrer sa supériorité. Pas de chance pour lui, Brask n'était pas du genre à se laisser impressionner si facilement. Le sourire du dreadeux s'allongea un peu plus, lors de sa réponse, donnée avec un aplomb et une simplicité à laquelle William ne devait certainement pas s'attendre:

-En effet, c'est la première...

-Ce coffre là dis toi, c'est moi qui l'ait enterré ici. C'était pour ma retraite on va dire. Les suivants de la Mouette ayant pas tendance à verser des primes à ceux qui quittent le navire sans permission...

Un élément supplémentaire sur le personnage, son entrainement venait de la marine. Il devait donc plus ou moins savoir se battre. Brask réfléchissait en silence, il ne savait pas encore comment les événements allaient se dérouler, mais tout ça lui semblait très prometteur.
Devant son silence, le probable fugitif ne put que continuer son discours:

-Tu seras pas déçu du voyage ! Mais toi... Qu'est ce qui t'amène sur cette fichue île ? Si tu sais pas quoi faire je te prends à bord volontiers, Brask


La réponse ne tarda pas, pleine de sous entendus. Alex voulait savoir jusqu'où ce mec pouvait garder son sang froid.

-Je ne pense pas être déçu, ne t'inquiètes pas pour moi. En ce moment, je cherche un navire sur lequel officier en tant que navigateur. Mais j'hésite de plus en plus, les capitaines semblent plus incapables les uns que les autres de prendre les décision qu'il faut. Enfin, va savoir si je me retrouve pas sur ton navire s'il a une bonne bouille. Mais bref, à moins que ça te plaise tant que ça de tourner en rond, tu pourrais me passer cette carte, histoire de voir si tes talents de dessinateurs sont meilleurs que ceux de guide.

Sa tirade finie, Alex s'était arrêté et avait laissé sa main ouverte devant Will, attendant le morceau de papier. Cette posture confrontait le pirate à un choix multiple: laisser la carte à ce dreadeux ou alors laisser tomber ce dernier et son meilleur espoir de retrouver son trésor. Ce choix pouvait sembler insignifiant, mais il renfermait un accord tacite que le navigateur proposait à Will. Allait-il laisser les commandes à cet inconnu ou, que ce soit verbalement ou physiquement, le rejeter ? Quoi qu'il en soit, Alexander Brask Roc était prêt.
avatar
Licinius Ysen
Shirookami
Shirookami

Localisation RP : South Blue
Rang/Grade : Colonel
Supérieur : Amiral Tsuru

Feuille de personnage
Points de vie:
600/600  (600/600)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est des gauffres !

Message par William Morgan le Ven 5 Fév - 11:30

Visiblement son compagnon de voyage, ou d'infortune selon le point de vue, était une personne aux nerfs solides et qui avait de l'aplomb à revendre. Voyez comment il se gargarisait, c'était sa première chasse au trésor et il n'était même pas intimidé le moins du monde ? Pire que ça, il se permettait de le relancer et surtout de jouer avec lui. C'était quelque chose que William "Red" Morgan ne supportait pas, il était le seul à avoir le droit de jouer avec les autres, jouer avec eux avant de les tuer bien sûr... Ce que cet homme faisait... Il lui rappelait vaguement l'attitude qu'avait le Commandant...

A cette pensée, un sourire malsain naquit sur le visage de William, il n'avait pas pu récupérer de sang cette fois, il n'avait même pas eu le plaisir de le voir jaillir mais peut être qu'il pouvait se rattraper avec cet homme. Cet homme qui le regardait, la main ouverte... Lentement le Rouge se passa la langue sur les lèvres, se répétant les propos du dreadeux.

-Je ne pense pas être déçu, ne t'inquiètes pas pour moi. En ce moment, je cherche un navire sur lequel officier en tant que navigateur. Mais j'hésite de plus en plus, les capitaines semblent plus incapables les uns que les autres de prendre les décision qu'il faut. Enfin, va savoir si je me retrouve pas sur ton navire s'il a une bonne bouille. Mais bref, à moins que ça te plaise tant que ça de tourner en rond, tu pourrais me passer cette carte, histoire de voir si tes talents de dessinateurs sont meilleurs que ceux de guide.

Un regard sur la main de l'homme, un autre sur son visage caché derrière ses lunettes, un troisième en direction de sa ceinture, il n'avait pas l'air armé.

-Alors comme ça je ferais parti de ces capitaines incapables je suppose ? Enfin je suppose que je rentrerais dans cette catégorie si je persistais à ne pas vouloir "prendre la bonne décision" hein ? Te filer la carte...

L'ancien marine soupira, il n'avait pas le choix... A vouloir jouer au plus fin, il s'était à nouveau perdu... Son sens de l'orientation n'était décidément pas au top... Heureusement que ses talents de dessinateur rattrapaient le coup.

C'est fort illogiquement avec un grand sourire que William ressortit la carte de son manteau et la tendit au dreadeux, il la garda un instant en main, en l'air, comme hésitant sur la conduite qu'il devait tenir mais finalement la laissa à l'autre homme. Sa décision était prise, il allait suivre son intuition et lui faire confiance, si jamais l'autre s'avisait ne serait ce que d'essayer de le doubler, il en paierait le prix.

-Tiens voilà, amène nous à bon port, Monsieur le Navigateur... On devrait plus être bien loin de toutes façons...

Il avait perdu le premier round mais en même temps il s'en moquait un peu, ça l'amusait de voir cet individu essayer de jouer au plus fin avec lui, il pouvait bien gagner toutes les batailles symboliques qu'il voulait, in fine, ce sera Red Will qui sortira victorieux...


Dernière édition par William Morgan le Jeu 11 Fév - 14:12, édité 2 fois
avatar
William Morgan
Red Will
Red Will

Localisation RP : South Blue
Rang/Grade : Vice-Capitaine
Supérieur : Brask Roc

Feuille de personnage
Points de vie:
750/750  (750/750)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est des gauffres !

Message par Licinius Ysen le Ven 5 Fév - 19:16

William avait promené son regard sur son interlocuteur, certainement pour tenter de le juger ou de deviner quelle menace il pouvait représenter. Les yeux de Brask, eux, restaient figés sur le visage du pirate. L'expression des deux hommes durant ce court instant était restée la même, preuve du sang froid dont ils pouvaient faire preuve tous les deux. Finalement, l'ex-marine sorti le morceau de papier chiffonné et délavé de sa ceinture pour le placer dans la main tendue devant lui.

-Alors comme ça je ferais parti de ces capitaines incapables je suppose ? avait-il dit. Enfin je suppose que je rentrerai dans cette catégorie si je persistais à ne pas vouloir "prendre la bonne décision" hein ? Te filer la carte...

Avant de déplier la carte, Alex regarda encore un moment l'autre homme. Pendant un court instant, il avait presque cru qu'il allait se faire attaquer, il s'était tenu prêt à cette éventualité, mais Will avait visiblement plus de jugeote que la plupart des marins de ce monde. Le cœur encore battant, notre dreadeux déplia la carte, son regard enfin détourné de celui qu'il considérait maintenant, sans vraiment en être conscient, comme son compagnon.

-Ne va pas croire que je pense pouvoir te juger seulement sur le peu que je connaisse de toi, sa voix était neutre et indiquait qu'il se concentrait sur la carte. Mais c'est en effet quelque chose dont je voulais m'assurer. De tout manière, je n'aurais pas pu m'associer à toi à long terme si tu avais refusé, j'aurais peut être même fait une croix sur le trésor.

Placer la carte selon le nord, trouver les points de repères, chercher dans sa mémoire à quoi ils correspondaient dans la réalité, se faire une idée de leur position et celle du trésor selon ces points... En bref, le navigateur s'orientait. Certes la carte n'était pas de la meilleure qualité, mais elle indiquait les deux villes et une représentation sommaire de l'île, ce qui permettait à toute personne ayant des rudiments de cartographie de se débrouiller avec.
Une fois qu'il eut décidé de l'itinéraire à prendre, le dreadeux releva la tête et afficha un grand sourire à Will. Ils n'étaient pas très loin, moins d'une demie heure de marche et ils pourraient commencer de creuser. La joie qui emplissait Alexander Roc à cette idée lui était nouvelle, et transparaissait dans sa voix. Il n'y avait pas une once d'excitation, seulement une joie de vivre nouvelle.

-C'est par là.

Brask Roc avait simplement indiqué la direction à prendre d'un coup de tête. Une vingtaine de minutes plus tard, ils arrivaient dans une clairière au milieu de laquelle se dressait le grand rocher blanc figurant sur la carte.
avatar
Licinius Ysen
Shirookami
Shirookami

Localisation RP : South Blue
Rang/Grade : Colonel
Supérieur : Amiral Tsuru

Feuille de personnage
Points de vie:
600/600  (600/600)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est des gauffres !

Message par William Morgan le Sam 6 Fév - 13:34

Il avait hésité jusqu'au dernier instant... Comment confier les rênes d'une opération aussi importante à quelqu'un qu'on ne connaissait que depuis à peine une heure ? Comment le laisser diriger surtout quand on s'appelait William "Red" Morgan ? Tout simplement en se fiant à son intuition. L'instinct de William lui soufflait qu'il avait fait le bon choix et à voir le Dreadeux se concentrer sur la carte, celui-ci était non seulement insolent mais aussi compétent. Que voilà un homme comme il les aime !

-Ne va pas croire que je pense pouvoir te juger seulement sur le peu que je connaisse de toi... Mais c'est en effet quelque chose dont je voulais m'assurer. De tout manière, je n'aurais pas pu m'associer à toi à long terme si tu avais refusé, j'aurais peut être même fait une croix sur le trésor.

La manière désintéressée et le ton détaché dont il avait usé pour s'exprimer forçait le respect, à croire qu'il n'avait pas bien saisi qu'il risquait sa vie à cet instant... Ou alors il s'en moquait, toujours est-il qu'il lui plaisait de plus en plus cet homme-pieuvre...

D'ailleurs il semblait capable de sourire aussi, il releva la tête, dévoilant ses dents blanches digne d'un sourire de publicité pour bien montrer sa joie. Il n'avait pas l'air excité mais... content. Il réussit à faire passer ce sentiment dans trois petits mots :

-C'est par là.

Et voilà nos deux compères qui se remettent en marche mais cette fois dans la bonne direction, William se sentait bizarrement "content" lui aussi, comme s'il était sur un petit nuage, il se passait et repassait encore dans son esprit la scène où il ouvrait le coffre et plongeait les mains dans l'or.

Pour le coup on pouvait lire en lui comme dans un livre ouvert, il affichait lorsqu'il pensait à ce genre de chose un sourire benêt et un regard vide, comme absent... Cela dit, ce genre de petites absences ne duraient jamais longtemps et en moins de dix secondes, il était de nouveau d'attaque, surtout qu'il allait être temps de se retrousser les manches et de creuser.

-Bien joué... On dirait qu'on est arrivé au bon endroit, si je me souviens bien, c'est enterré peu profondément, près du rocher...

Tout en parlant, l'ex-marine s'était rapproché du point supposé où le coffre devait se trouver, après tout, il l'avait lui même enterré ici, il était donc mieux placé que quiconque pour savoir où se trouvait le-dit coffre.

Il tata la terre du bout de sa pelle, bien... la pluie de la veille l'avait rendue plus meuble, ça lui faciliterait la tache. L'ancien-marine se retourna vers son compagnon, tout sourire.

-Vu que tu nous as amené jusqu'ici, je peux au moins creuser... Ça devrait être l'affaire de dix - quinze minutes

Et joignant le geste à la parole, William retira son grand et beau manteau qu'il déposa avec délicatesse sur le rocher, puis une fois ses manches retroussées, il s'attaqua à la besogne la mieux rémunérée de son existence. Moins d'un quart d'heure de travail pour un Trésor !


Dernière édition par William Morgan le Jeu 11 Fév - 14:11, édité 1 fois
avatar
William Morgan
Red Will
Red Will

Localisation RP : South Blue
Rang/Grade : Vice-Capitaine
Supérieur : Brask Roc

Feuille de personnage
Points de vie:
750/750  (750/750)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est des gauffres !

Message par PNJ OPR le Dim 7 Fév - 22:30

Alors que la journée de dimanche continuait son cours, dans le ciel une ombre se traça, un simple V de forme au début pour se préciser de plus en plus au fur et à mesure. Un oiseau, voila ce que c'était, un pélican pour être précis !

Cet animal au plumage monochrome voltigea jusque devant la personne sous elle et amorça un atterrissage en douceur. Les détails de son être apparurent alors plus précisément à qui y prêterait attention : une casquette plus sombre parée d’un tissu et, autour du cou, une mallette de cuir portant l’inscription « NEWSPAPER ».

Arrêté et au sol, il se mit droit et attendit de voir si la personne désirait un de ces fameux journaux bien connu en échange de 50 berrys uniquement. L’oiseau ne s’attarderait nullement, ayant encore énormément de zones à desservir : un oui ou un non rapide était de mise afin de lui indiquer s’il devait laisser la personne ouvrir la mallette.



Pendant ce temps, les deux hommes, autant complices qu'haineux l'un vis à vis de l'autre, s'afféraient à la tâche, du moins le plus âgé des deux qui, déjà, était à terre entrain de creuser de ses mains le sol heureusement pas trop dur.

L’oiseau émit un cri pour signaler sa présence, attendant de voir si les hommes prendraient leur journal ou non, il avait encore une longue route à faire.

Quinze minutes plus tard, à peine, le bois apparaissait déjà aux yeux de l’ancien marine et son nouveau compagnon : ce même coffre de bois qu’il avait laissé caché de tous à peine à quelques dizaines de centimètres de profondeur.

Le déterrer serait chose très aisée mais…

Spoiler:
C’est alors que l’improbable sauta aux yeux ! En plus du poids plus que léger du coffre, la serrure même avait été forcée et, pourtant, le coffre n’avait pas bougé de place. Œuvre d’un plaisantin ou illusion improbable ? Quoiqu’il en fut, c’était bel et bien le cas de ce qui se passait en ce moment même…

Spoiler:
Ouvrir le coffre serait chose aisée, mais, à l’intérieur, nul objet ou possession mais un papier en mauvais état posé sur le fond en bois du coffre…

Spoiler:
avatar
PNJ OPR
Conducteur des RPs


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est des gauffres !

Message par Licinius Ysen le Dim 7 Fév - 23:41

-Bien joué... On dirait qu'on est arrivé au bon endroit, si je me souviens bien, c'est enterré peu profondément, près du rocher...

D'un pas nonchalant, William s'avança un peu plus et se proposa pour creuser. Brask le laissa faire avec plaisir. En attendant, il observa un peu les environs. C'était un endroit très joli, mais où l'on ne passait pas très souvent. Un bon endroit pour cacher un coffre. Son esprit vagabonda encore un peu. Finalement, il se remit à penser à un détail déplaisant qu'il avait oublié. D'ailleurs, il ne se souvenait plus de ce que c'était, et il eut beau fouiller sa mémoire, la seule chose qui lui venait à l'esprit était une motte de beurre...

Mais un cri perçant l'arrêta dans ses divagation. Un pélican c'était posé sur le rocher et le regardait avec un air dubitatif. Le dreadeux lui renvoya son regard et ils restèrent ainsi un moment à se regarder tout les deux, le bruit de la pelle de l'ex-marine accompagnant leur mutuelle contemplation. Il fallu quelques minutes à Alex pour se rendre compte que c'était le volatile livrant le journal. N'ayant rien d'autre à faire et quelques berrys de trop, l'homme fit quelques pas vers l'oiseau et acheta un exemplaire. Après que l'oiseau se soit envolé, Brask se mit à feuilleter son achat.

Dans les nouvelles, pas grand chose d'intéressant, le fait qui attira le plus l'attention de notre ami à lunettes était une exécution qui allait avoir lieu un peu plus tard dans la journée, sur la même île. Peut être qu'ils iraient y faire un tour, qui sait ? Après avoir tourné quelques pages, il eut de la peine à réfréner un soubresaut d'étonnement. Un portrait assez fidèle de son compagnon figurait dans les pages des nouvelles têtes mises à prix. La prime était assez flatteuse mais Alexander Roc n'était pas du genre à se fier à ça. Et de toute manière, même si le commentaire supposait le personnage assez sanglant, vu la manière dont il l'avait traité, s'il avait voulu le tuer, il aurait essayé il y a un moment déjà.

Mais les pensées de Brask n'eurent pas le loisir de s'éloigner plus que ça. le bruit de pelle avait cessé, et il entendait le bruit du coffre extirpé hors du sol. Une fois la caisse de bois fermement posée sur la terre ferme, et non plus en dessous, les deux comparses purent enfin savourer son ouverture.

Et au fond, on peut bien dire ce qu'on veut, se la joue cool et tout, mais dans ce genre de situation, peut importe quel est le mec qui s'y trouve, c'est toujours pareil.

Grincement de couvercle, excitation palpitante, bref, summum de la fébrilité, la surprise fut de taille, il fallu bien quelques instants à Brask pour articuler ces quelques mots:

-Dit, ta fortune, tu nous l'as mise en chèque ?

Sans attendre la réponse, son bras plongea pour récupérer le morceau de papier. Après cinq lecture consécutive, lors desquelles l'humeur de notre homme passa successivement de l'étonnement à la colère, de la colère à la haine, de la haine à un sentiment de révolte, puis à la résignation et, enfin, à la douce ironie qui engendre la vengeance. Un éclat de rire naquit dans la gorge du personnage, tout d'abord très bas, puis partant en crescendo pour finalement s'arrêter brusquement. Brask Roc, doucement, se tourna vers son compagnon d'infortune, un sourire démoniaque plaqué aux lèvres, pour lui tendre le papier chiffonné.

-Je crois que, tous les deux, on va faire un scandale...
avatar
Licinius Ysen
Shirookami
Shirookami

Localisation RP : South Blue
Rang/Grade : Colonel
Supérieur : Amiral Tsuru

Feuille de personnage
Points de vie:
600/600  (600/600)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est des gauffres !

Message par William Morgan le Lun 8 Fév - 13:23

Et le voilà qui creusait... A chaque seconde qui s'écoulait il se rapprochait un peu plus de son or, il pouvait presque le sentir, le palper... Le monde entier aurait fort bien pu s'écrouler que le Rouge ne se serait rendu compte de rien, d'ailleurs il ne réalisa même pas l'arrivée du pélican tout de suite, ce n'est qu'en tournant la tête quelques instants plus tard qu'il réalisa que l'animal et le dreadeux étaient en train de s'observer mutuellement. Quelle rencontre au sommet !

Mais il n'eut pas le temps de s'intéresser aux nouvelles, car il venait enfin de mettre le coffre à jour. Cependant celui-ci semblait fichtrement léger ! Il était pourtant rempli d'or et de berrys ! A cet instant précis, déglutissant avec difficulté, William Morgan éprouvait un sentiment d'angoisse tel qu'il n'en avait jamais connu auparavant. D'une main tremblante il releva le couvercle du coffre dont la serrure n'était plus que décorative. Timidement, craintivement même, il jeta un oeil à l'intérieur pour constater le vide du coffre, à cet instant son cœur se brisa. Toutes ces péripéties pour ça ? Toutes ces aventures et toutes ces épreuves endurées pour rien ?

William n'avait pas encore eu le temps de se remettre de son émotion que Brask réagissait le premier, il tendit la main vers le coffre et s'empara du morceau de papier.

-Dis, ta fortune, tu nous l'as mise en chèque ?

Il n'était même pas en état de répondre, se déplaçant de manière à lire en même temps que le Dreadeux, son état d'esprit, tout comme son visage, passèrent en quelques instants par tous les états possibles. Désespoir, colère, haine, défaitisme, abattement, volonté revancharde...
A la fin ce qui seul subsistait était le désir de vengeance... Et à en juger par le sourire qu'abordait son compagnon, ils étaient sur la même longueur d'onde. Il récupéra le papier chiffonné, le lut encore une fois puis un sourit apparu sur son visage.

-Oh oui... Quelqu'un va devoir payer pour ça... Fichus fusains ! C'est quoi encore ces inconnus qui se permettent de voler les autres ? Ça va se payer cher, très cher !

Et alors que l'homme commençait à s'enflammer, partant très loin dans son délire vengeur, il réalisa soudain que son camarade tenait à la main journal le plus lu dans ce monde, le Mondial ! Sans demander son avis à son compagnons aux longs cheveux, il s'empara du dit journal, le parcourant en diagonale, cherchant des infos sur les "Fusain Pirates", il devait bien y avoir quelque chose d'intéressant quand même !

*Ah tiens... Un homme-panda... Marrant comme monstre...*

Les nouvelles mises à prix étaient fort instructives, il espérait vainement y trouver un des pirates Fusain, ne serait ce que pour avoir un nom à rechercher mais il trouva bien mieux ! Sa propre photo s'étendait sur toute une page. "William Morgan, accusé de désertion, meurtre et terrorisme. Extrêmement dangereux. Le meilleur étant bien évidemment sa prime, fort élogieuse, 10 Millions de Berrys ! C'était 500 fois plus que sa dernière prime, Kariss avait du être retrouvé et désormais les actes du Rouge étaient connus de la Marine.

En lisant cela, William se sentit tout d'un coup beaucoup plus à l'aise, il était désormais un criminel reconnu ! Et un criminel qui n'allait sûrement pas tarder à s'offrir son premier bain de sang, surtout qu'il y avait dans ce journal une petite information intéressante... Ils en tireraient profit à coup sûr.

Une fois le journal rendu au dreadeux, notre homme donna un grand coup de pied dans le coffre afin de le faire retomber en terre puis il se retourna vers le navigateur, avec la tête de celui qui à une très mauvaise idée en tête...

-Cette exécution là...A Micktown... On va la pourrir, ces enfoirés de Fusain ont voulu nous provoquer ? Ils savent pas à qui ils ont affaire... Je vais te les insulter en public, si après ça ils sortent pas...

Ça s'était pour la version officielle, officieusement, William avait aussi un très grand besoin de trancher une gorge, cela faisait maintenant trop longtemps qu'il n'avait pu prendre ce petit plaisir et de temps en temps son corps était parcouru par un frémissement qu'il peinait à refréner. Il avait soif, soif de sang... Et que ce soit celui des fusains, celui des marines de Micktown ou celui des pirates de "Barbe Rousse", quelqu'un allait devoir payer pour ce coffre vide...


Dernière édition par William Morgan le Jeu 11 Fév - 14:06, édité 2 fois
avatar
William Morgan
Red Will
Red Will

Localisation RP : South Blue
Rang/Grade : Vice-Capitaine
Supérieur : Brask Roc

Feuille de personnage
Points de vie:
750/750  (750/750)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est des gauffres !

Message par Licinius Ysen le Lun 8 Fév - 13:56

Les deux hommes se ressemblaient plus qu'ils ne se l'imaginaient. Aucun des deux n'avait été abattu par la disparition de l'or, et ils avaient tout deux décidé d'en faire une affaire personnelle. Mais pendant que William cherchait un moyen de calmer sa colère, Brask réfléchissait. Quel était le meilleur moyen d'assouvir cette soif de vengeance ? Il s'était associé avec un criminel notoire et tout les deux partageaient le même but. Le crime n'était donc plus une option, c'était la voie à suivre. Alex avait perdu l'habitude de vivre en hors la loi, mais reprendre ce cours de vie ne le gênait pas. Maintenant, il fallait réfléchir à la suite. William et lui allaient vraisemblablement prendre la mer ensemble, mais la meilleure solution était-elle de simplement faire confiance à cet homme dirigé par ses instincts ? Non, d'une manière ou d'une autre, c'était à lui, Brask de les emmener vers leur vengeance.

-Cette exécution là...A Micktown... On va la pourrir, ces enfoirés de Fusain ont voulu nous provoquer ? Ils savent pas à qui ils ont affaire... Je vais te les insulter en public, si après ça ils sortent pas...

Exécution, Micktown... Ce pouvait être un moyen de faire passer un message. De plus, vu que c'était un équipage de pirate qui passait à la potence, il était possible d'y dénicher un ou deux membres d'équipage prometteurs. Brask posa son regard sur William, sa voix était grave, posée. On comprenait aisément que se paroles étaient très réfléchies.

-Je marche, j'aime pas spécialement la marine et certainement pas leur manière de faire. T'as visiblement envie de te défouler, ça tombe bien moi aussi. Pour ce qui est de l'insulte publique, laisse moi faire, compris ?

Ce dernier mot... terminer sa phrase par ce "compris" autoritaire... Cela avait échappé à Brask, il avait trahit sa volonté de prendre les rênes. Il allait devoir exposer clairement ses intentions pour faire comprendre à William que c'était la meilleure solution.

-Si tu me suis, je te promets, non, je nous promets de faire payer à ces gribouilleurs qu'ils se sont pris aux mauvaises personnes. On les réduira à des morceau de charbon fumants, je le jure.

Ensuite, Brask pris la tête d'un pas décidé pour se diriger vers la ville. Il sentait déjà son coeur battre, comme un signe des nombreux coeurs qui allaient s'arrêter sur son passage.

[HRP: après ça, on change de topic, proposerais-je. Direction l'exécution ?]
avatar
Licinius Ysen
Shirookami
Shirookami

Localisation RP : South Blue
Rang/Grade : Colonel
Supérieur : Amiral Tsuru

Feuille de personnage
Points de vie:
600/600  (600/600)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est des gauffres !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum