I need a boat !!!!

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

I need a boat !!!!

Message par Greev Skydeva le Jeu 14 Jan - 18:58

Voilà trois jours que Greev naviguait à bord du Shinra, les rayons du soleil commencer à se cacher derrière l'horizon et une île se faisait voir sur sa gauche depuis quelques heures déjà, l’île de Tyv. Le voyage fut rude pour lui. La totalité de l'équipage l'avait rejeté et seul le capitaine semblait l'accepter à bord, mais celui-ci n'avait pas montré sa tête hors de sa cabine depuis le départ. Il avait donc fallu à l'homme-poisson se montrer d'une aide irréprochable pour ne pas être jeté par-dessus bord. Il s'estimait d'ailleurs heureux d'être bientôt arrivé à destination, l'ambiance était de plus en plus tendue et les matelots auraient fini par tenter de le tuer pendant son sommeil. Il les soupçonnait d'avoir déjà essayé discrètement sans y parvenir.

Les derniers miles se passèrent sans encombre, malgré quelques insultes auxquelles l'hybride s'était familiarisé. Rouge sortit finalement pour manœuvrer l'esquif dans le port. Ils amarrèrent et l'équipage se scinda en trois groupes. Une partie des hommes se traîna jusqu'aux cabines pour rattraper le sommeil perdu durant le trajet. Une autre se rua sur terre pour aller profiter de leur permission dans les bars de la ville. Et enfin le reste de l'équipage s'affairait avec le capitaine à décharger les marchandises acquises à Rhovul pour les revendre. Au milieu de tout ça, Greev fut gentiment jeté dehors comme un malpropre.


*Bon, j'ai la dalle moi et avec tout ça j'ai plus d'argent*

Il prit alors la décision d'aller chaparder un peu de nourriture. Il partit donc en direction du marché, toujours caché sous sa cape. Après avoir croisé une dizaine de vendeur de poissons, il tomba enfin sur une primeur. Il attrapa autant de fruit que le lui permettaient ses grandes mains, et partit en courant. Il alla aussi vite que possible pour ne pas être arrêté, mais sa capuche s'enleva sous la pression de l'air. Il se dépêcha de la remettre par-dessus son visage, faisant tomber quelques poires en même temps, mais le mal était fait et la plupart des visages qu'il avait le temps d'apercevoir arborait une expression de profond dégout.

Il réussit finalement à semer les quelques vieux commerçants qui lui collait au train et atteignit une ruelle sombre et déserte. Il s'y installa donc pour profiter de son butin.

Il ne savait pas encore trop quoi faire. Il lui fallait trouver un moyen de transport et dans le meilleur des cas se faire enrôler par des pirates, mais il lui était impossible de réfléchir à la question. Il avait passé 3jours entouré d'eau et ne voulait à présent qu'une chose, s'y baigner. Il commença à se diriger vers une plage...
avatar
Greev Skydeva
Homme-poisson requin mako
Homme-poisson requin mako

Localisation RP : West Blue
Supérieur : Jim Hawkins

Feuille de personnage
Points de vie:
400/400  (400/400)

Voir le profil de l'utilisateur http://www.2fight.com/index.php?par_num=91196

Revenir en haut Aller en bas

Re: I need a boat !!!!

Message par Xan le Jeu 14 Jan - 21:14

C'était une belle journée sur l'île de Tyv. Le ciel était clair, d'un bleu limpide, parsemé de moutons blancs. En ce milieu d'après-midi, l'animation battait son plein dans la petite bourgade. Les gens déambulaient dans les rues, les commerçants criaient leurs promotions, les artistes de rue chantaient leurs légendes. Une petite ville paisible qui vivait dans la joie et la bonne humeur. Xan broyait du noir. Il avait passé trois jours horribles, clandestin dans un navire marchand. Dissimulé dans un tonneau qu'il avait vidé de son eau, il y était resté tout le long du voyage, ne sortant que de nuit afin de trouver de quoi manger. Il avait été vu, une fois. Le pauvre matelot avait fini par dessus bord avant d'avoir pu crier. Le lendemain, sa disparition avait un peu agité le bâtiment, mais l'approche de la première escale les préoccupa trop pour qu'ils n'aient le temps d'y accorder plus d'importance. Les accidents, en mer, ça arrivait, et c'était un jeune mousse, qui n'avait pas encore le pied marin. De plus, il n'y avait plus grand chose à faire... Finalement, le jour même, l'Apostat parvint à quitter le vaisseau et à se trouver une auberge suffisamment luxueuse pour proposer à ses clients de quoi manger, et se laver, eux et leurs vêtements. Le jeune homme se retrouvait donc le lendemain lavé et rasé de près, mais sans un sou.

Quelle humiliation ça avait été! Lui, un noble mondial, obligé de supporter des conditions pareilles, de se terrer dans un tonneau tel un mulot effrayé dans son trou. Ah, s'il possédait encore son titre, ça ne se serait pas passé de la même façon! Il lui aurait suffit de réclamer le navire pour que ce dernier, toutes ses possessions et même les hommes à bord lui appartiennent. Mais voilà, il n'avait plus son titre. Il était recherché pour avoir assassiné trois Dragons Célestes. Nul doute que s'il se faisait repérer, il se ferait annihiler par un amiral en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Il se pensait un homme fort. Il pensait que peu d'hommes pouvaient rivaliser avec lui, surtout en dehors de Grand Line. Mais il n'était pas assez orgueilleux ni assez fou pour penser qu'il pourrait tenir tête à un amiral de la marine. Et s'il venait avec des renforts, n'en parlons même pas. Après tout, il était noblicide... Sa pitoyable situation lui donnait envie de vomir. Il n'était plus rien, n'avait plus rien. Il n'était plus qu'une misérable larve comme il y en a tant sur cette terre. Il éternua. En plus de ça, il avait attrapé froid, dans ce fichu baril humide.

Surgissant parmi ses pensées morbides, l'image d'un jeune garçon, héros de roman s'étant lui aussi dissimulé dans un tonneau un jour, lui insuffla un souffle d'espoir. Il ne fallait pas qu'il pense de cette façon. Il allait être pirate, il l'avait décidé. L'un des plus grands capitaines ayant existé. Il ferait tout ce qu'il était humainement possible de faire pour atteindre ce but. Et s'il devait en mourir tant pis. Allons! Il devait donner une image de capitaine noble, fier, optimiste. Pas déprimé. Il déambulait dans la rue, les mains dans les poches, les épaules voutées par le désespoir. Ce n'était pas ainsi qu'il se ferait remarquer. Ou pas en bien en tous cas. Il se redressa, sortit les mains de ses poches, et adopta une démarche assurée. Son écharpe qui masquait son visage attirait quelques regards interrogateur, mais le sien, plus froid, les dissuadait rapidement de se poser des questions.

Il était temps à présent qu'il sorte de sa torpeur pour se remettre en quête de membres pour son équipage. Il y avait passé toute la soirée de la veille et toute la matinée. C'était le manque de résultats qui avait été à l'origine de son humeur maussade. Xan désespérait de jamais un jour recruter qui que ce soit. Il commençait à croire également qu'il devrait se débrouiller tout seul pour dérober un navire. Non pas qu'il ne s'en pensait pas capable, mais quitte à le faire, il aurait aimé avoir d'autres personnes à ses cotés qui prendraient certains coups à sa place. Mais étrangement c'est quelques minutes après avoir prit de bonnes résolutions qu'il repéra enfin un personnage intéressant.

Il était alors dans la rue des étals de fruits et légumes. Il commençait à avoir une petite faim et se demandait s'il n'allait pas voler quelque chose, étant donné le vide béant que contenait sa bourse. Mais quelqu'un le devança. Un homme, grand, large d'épaules, venait d'attraper autant de fruits qu'il le pouvait et de s'enfuir en courant, tout près du capitaine. Les marchands partirent à sa poursuite. L'occasion était trop belle. Le jeune homme attrapa autant de pommes que pouvaient en contenir ses poches. Il jeta un œil au voleur qu'on voyait fuir de par sa haute taille, le remerciant silencieusement. Grâce à son acte idiot, lui-même pouvait en prendre autant qu'il le désirait. Et c'est ce coup d'œil, juste au bon moment, qui lui permit de voir qu'il s'agissait en fait d'un homme poisson, lorsque sa capuche retomba sur ses épaules. La première réaction de l'Apostat fut le dégoût, pur et simple. Quelle horreur! Cette sous race répugnante libérée de ses chaînes par Barbe Blanche peuplait-elle donc la terre également? Et qu'est-ce qu'il faisait si loin de Grand Line celui-là, d'abord? Ils auraient du rester des esclaves, au moins là, ils avaient une utilité...

A nouveau l'image de son héros lui revint. Non, il ne devait pas être semblable à ceux qu'il méprisait tant, plus encore que les sous-races ou la simple populace. L'esclavage, n'avait pas lieu d'exister, ses lectures le lui avaient apprit. Cet homme poisson, si laid, stupide et dégoutant était-il, avait bien le droit de vivre comme il le voulait, même en simple voleur. Il se rappela alors qu'il l'était également. Cela les mettait-il sur un pied d'égalité? Il répugnait à cette idée, mais ne pouvait pourtant l'ignorer. Elle était réelle. Lui, un Tenryuubito, ne valait pas mieux qu'un homme poisson. Xan eut un rictus de dégoût. Au moins lui n'était pas rejeté comme l'étaient ceux de l'espèce subaquatique. Il vint alors au pirate une idée. Comme il l'avait songé plus tôt, les hommes poissons étaient utiles. Leur force physique dépassait de loin celle d'un humain. De plus, cet homme poisson là devait être rejeté, dans une ville où il n'y avait pas un seul de ses semblables. Le capitaine le savait bien assez, étant donné le temps qu'il avait passé à l'explorer pour trouver des subordonnés. Et enfin, c'était déjà un voleur. Alors pourquoi ne pas en faire un pirate? S'il ne l'était pas déjà, évidemment. Oui, avoir une brute épaisse sans cervelle, c'était toujours utile. Il ferait le travail manuel sur le navire. Il serait un allié de taille pendant les combats à venir. Bête comme il devait l'être, il serait obéissant. Un grand sourire naquit sur ses lèvres. Oui, l'Apostat venait de trouver là sa première recrue.

Enfin s'il parvenait à le retrouver dans la ville à présent. Il avait passé tellement de temps dans ses réflexions qu'il n'avait même pas regardé pour où le fuyard avait prit la tangente. Se maudissant, Xan accéléra un pas qui était jusqu'ici machinal. Les quelques minutes qui suivirent furent parmi les plus frustrantes de sa vie. Quoi de plus énervant que de trouver ce que l'on cherche depuis des jours et de le perdre aussitôt? Mais finalement, il vit une grande silhouette encapuchonnée sortir d'une ruelle. C'était lui! Tout à sa joie, le pirate entreprit de le suivre. Il ne pouvait lui parler au milieu de la foule qui se bousculait dans les rues. Non, il le suivrait jusqu'à ce qu'ils se retrouvent dans un endroit plus calme. Au pire, il l'aborderait et le trainerait lui-même à l'écart de la masse. Après quelques minutes de marche, il s'avéra qu'il n'en aurait pas besoin. L'homme poisson allait sur la plage, dans un coin à l'écart du port et de l'agitation de la ville. Il semblait se diriger vers l'eau. Xan faillit accélérer le pas pour le rattraper mais se contint. Ne pas avoir l'air trop empressé. Il prit quelques secondes pour se donner une contenance. Se tenir droit, pour se donner un air noble, charismatique. Mais pas trop, pour le coté nonchalant et bravache. Parler distinctement, calmement. Prendre l'ascendant immédiatement. Ce ne serait pas son titre qui lui assujettirait cet homme, mais bien son charisme. Un bon capitaine se devait d'être charismatique avant tout. Finalement, il l'interpela.

-Hey, voleur! »


L'homme massif se retourna vivement, l'air farouche. C'était compréhensible, le pirate l'avait interpelé comme s'il était un marchand volé l'ayant retrouvé. C'était une petite moquerie, plus sympathique qu'autre chose, mais qui lui valait déjà de se trouver une marche au dessus de son interlocuteur.

-Encore une petite faim? » continua-t-il.

Il fouilla dans sa poche pour en sortir une pomme qu'il jeta à l'hybride. L'autre l'attrapa au vol, interdit. Ils étaient proches à présent, et l'Apostat pouvait distinguer ses traits. C'était un jeune, sans doute à peine adulte. Tant mieux, il serait plus malléable. Il ne devait pourtant pas être si bête, car le regard qu'il lui lança n'exprimait que méfiance. Le jeune homme sourit pour l'apaiser. Certes ce n'était pas visible sous son écharpe, mais un sourire se sent autant dans la voix et dans le regard que sur les lèvres. Tout comme on peut de la même manière sentir si ce sourire est moqueur ou joyeux. En l'occurrence, il se voulait aimable, apaisant. D'ailleurs, Xan avait posé une main sur le pommeau de sa rapière en signe de paix.

-J'ai profité que les marchands te couraient après pour en prendre quelques unes. T'as fais la moitié du boulot, tu mérites ta part du butin. »

Bien, il lui montrait qu'il était honnête. Pour un voleur du moins. Il sentait que l'autre ne se relâchait pas vraiment, il faudrait donc qu'il gagne sa confiance. Intérieurement, le jeune homme songeait qu'il devrait faire ces efforts chaque jour devant chaque membre de son équipage, et en fut consterné. Mais il n'avait pas vraiment le choix. Il reprit la parole. Il devait mener le débat qui aurait lieu.

-Je suis désolé si je t'ai fais peur. » dit-il tranquillement. « Ce n'était pas mon intention. Mais je dois avouer que j'ai été intrigué quand je t'ai vu fuir. Je me demandais ce qu'un homme poisson pouvait bien faire dans un ville où il n'y a pas un seul de ses semblables. »

Il pencha un peu la tête sur le coté, le regard intrigué. Seul son regard et sa voix, pouvaient indiquer au garçon qui lui faisait face ce à quoi il pensait, sous son écharpe. Son sourire jovial s'entendait toujours dans sa voix. Il y avait un rocher, tout près d'eux. Xan s'en approcha et s'appuya négligemment dessus. Il sortit un pomme de sa poche, l'essuya rapidement sur son pantalon et la passa son son écharpe pour y croquer. Il avala une bouchée avant d'ajouter:

-Je suis peut-être un peu trop curieux, désolé. Mais en fait j'ai un peu de temps avant de retourner sur mon navire, et comme je t'ai vu là, tout seul sur ta plage.... »

Le ton était compatissant, mais pas humiliant. Il n'y avait pas de moquerie. Il semblait sincèrement concerné par cet homme poisson qu'il venait de rencontrer, réellement intéressé par lui. Alors qu'en réalité il répugnait même à se trouver à trois mètres de lui. En prétendant posséder un navire, il espérait également piquer sa curiosité à lui, afin qu'il soit intéressé par cette conversation. Il ne fallait pas qu'il s'en aille en haussant les épaules...
avatar
Xan
L'apostat
L'apostat

Localisation RP : West Blue
Rang/Grade : Capitaine

Feuille de personnage
Points de vie:
600/600  (600/600)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: I need a boat !!!!

Message par Greev Skydeva le Dim 17 Jan - 6:11

Greev était heureux à l'idée de pouvoir enfin profiter du contacte de l'eau de mer sur sa peau. Il avait trouvé cela si agréable de tremper seulement sa main dans ce liquide qu'il n'attendait depuis que de pouvoir faire l'expérience de s'y immerger entièrement. L'endroit où il se trouvait semblait parfaitement désert, il pourrait ainsi se délester de sa cape en toute sécurité.

Il n'était plus qu'à une centaine de mètres des premiers grains de sable qui composaient la plage quand il entendit soudain quelqu'un l'interpeler. La voix, venant de quelques pas derrière lui, avait clairement prononcé le mot §voleur§. Il se retourna rapidement pour estimer le danger qu'il encourrait et décider s'il valait mieux courir en direction de l'eau pour fuir, ou dans la direction opposée pour se débarrasser du gêneur. L'apparence de l'homme qui lui faisait face le surpris tant qu'aucune des deux solutions ne semblait être judicieuse. Tout comme lui, le petit homme dissimulait ses traits, sous une écharpe, c'est d'ailleurs cela qui le perturba. Il arbora son visage le plus vindicatif, pour tenter de faire comprendre qu'il n'était pas d'humeur à plaisanter, bien qu'il fût évident que cette expression était cachée par sa capuche.

Tout en s'approchant, l'homme lança une pomme à l'hybride. Celui-ci l'attrapa d'une main, l'examina un instant puis dirigea à nouveau son attention sur son lanceur. Le doute ne flottait plus sur la nature du larcin dont il était là accusé. Cet humour fut dans un premier temps très mal pris par l'homme-poisson, mais le farceur était à présent assez proche pour voir son visage et son expression changea. Contre toute attente, il ne montrait pas du dégout, mais un sourire sympathique. Il eut du mal à discerner cela sous l'écharpe, mais en voyant les yeux de l'humain il aperçut la figure joviale de Mëlia, ce qui le rassura. Si sa bouche n'avait pas été masquée, il n'aurait surement vu qu'un sourire tel qu'il en avait trop souvent vu sur le visage des enfants de Gèd qui s'amusait à le tirailler. Il se calma donc mais n'en resta pas moins méfiant, la jeune femme lui avait appris à ne pas avoir trop confiance en un joli sourire, si sincère soit-il. De plus, il était

La pression baissa d'un nouveau cran quand il expliqua avoir également chapardé quelques fruits sur l'étalage. Il enchaîna sur les raisons de son envie de rencontrer Greev. Celui-ci sentait clairement qu'il avait quelque chose en tête, il semblait vouloir emmener la discussion quelque part, mais l'esprit peu lumineux de l'homme-poisson ne comprenait pas où. Une seule chose était sûre, il avait subi trop d'humiliation de la part des humains pour croire que l'on s'intéresse à lui par pure sympathie. Il était sur la défensive et ne trouvait pas encore que l'individu vaille la peine de chercher à le comprendre.
Après s'être adossé à un rocher, l'homme au visage masqué lâcha enfin une information qui réveilla l'intérêt de l'hybride. Il parlait de son navire. Etait-ce vraiment le sien, ou en était-il un simple passage ? Cela méritait de faire un effort pour en savoir plus.

Notre ami était intéressé par la possibilité de trouver un moyen de transport, mais ne vouait toujours pas en son interlocuteur une fois sans borne. Il était toujours intrigué par sa venue spontanée. Il avait mené la danse jusque là, s'il voulait en savoir plus il lui fallait reprendre le dessus.

Il regarda à nouveau la pomme qu'il tenait entre ses doigts. Il réfléchit quelques secondes, durant lesquelles le silence s'installa, bercé par le remue des vagues au loin et ponctué par le son de l'homme mangeant son propre fruit. Le peu d'informations qu'il avait pu récolter sur son peuple, se résumaient en trois points. Premièrement, ils étaient considérés comme une race inférieure par une majorité attristante des humains. Deuxièmement, leur force physique surpassait celle de ces humains. Enfin, il était impossible d'en croiser en West Blue.

Ils n'étaient qu'à quelques mètres l'un de l'autre. Greev examina une nouvelle fois sa pomme. Il la serra légèrement, puis la relança à son envoyeur. La différence de force entre les deux espèces était telle que l'homme aurait pu croire qu'il cherchait à l'assommer avec le fruit. Une autre différence se remarquait : la corpulence. Le premier était plutôt petit, même pour un humain, tandis que le deuxième était étonnement bien bâtit. Celui-ci se rapprocha donc de son interlocuteur, pour lui faire profiter de cet écart de gabarit pesant.

-Pourquoi penses-tu que je suis seul, petit humain ? Ton petit discours semble sincère, mais laisse-moi te dire une chose. C'est plutôt risqué de venir déranger quelqu'un sans être certain de pouvoir lui faire face. Donne-moi plutôt la vraie raison qui te pousse à venir m'importuner, au risque de voir ton navire pillé par mes frères.

Il eut un petit haut-le-cœur en s'imaginant arpenter les mers avec d'autres homme-poissons. La petite histoire n'était pas très probable, mais pouvait, si elle se révélait authentique, pousser l'humain à réfléchir quelques instants à sa manière de s'adresser à l'hybride, qui espérait par là avoir retourné la situation, afin d'en apprendre plus. Il attendit la réaction de l'autre, les bras croisés, ses dents pointues découvertes par un large sourire qui semblait vouloir representer la satisfaction.
avatar
Greev Skydeva
Homme-poisson requin mako
Homme-poisson requin mako

Localisation RP : West Blue
Supérieur : Jim Hawkins

Feuille de personnage
Points de vie:
400/400  (400/400)

Voir le profil de l'utilisateur http://www.2fight.com/index.php?par_num=91196

Revenir en haut Aller en bas

Re: I need a boat !!!!

Message par Xan le Dim 17 Jan - 19:43

Lorsqu'il rattrapa, presque négligemment, la pomme de la main gauche, il faillit se briser le poignet. D'ailleurs elle avait été lancée si fort que sa main vint heurter son estomac, lui coupant un instant le souffle. Il fit tout ce qu'il pu pour le masquer et espéra que l'autre n'avait rien remarqué. Xan regarda un instant le fruit. S'il l'autre n'en voulait pas, tant pis pour lui. Il le remit dans sa poche, ainsi que sa main, afin de masquer le tremblement qui la parcourait. Ce fut pourtant lui tout entier qui faillit trembler de répugnance lorsque le poisson vint se placer tout près de lui. C'était une masse, qui le dépassait d'une bonne tête et qui devait être presque deux fois plus large d'épaules. Il était menaçant et ne semblait pas avoir apprécié la plaisanterie du pirate. Ce dernier jura intérieurement. Il avait été stupide!

Il pensait qu'une attitude sympathique suffirait à endormir la méfiance de l'homme poisson. Il n'avait pas un instant pensé que celui-ci, précisément parce qu'il en était un, serait bien plus réticent à se laisser convaincre de la bonne foi d'un humain qu'un membre de toute autre espèce. Peut-être même pouvait-il réellement s'emporter et en venir aux mains. Ces barbares d'hybrides avaient une cervelle si petite après tout, qu'ils ne devaient pas connaître d'autres moyens de régler un conflit. Le capitaine jaugea d'un regard son potentiel adversaire. C'était une véritable brute. Et ce même sans compter la force respective à sa race. L'ancien noble était-il capable de l'affronter. La question ne se posait même pas. Il était noble, ou l'avait été, après tout! Personne ne pouvait rivaliser avec lui, et encore moins un être de race inférieure. De plus, malgré son air mécontent, le poisson avait des traits jeunes. Il manquait d'expérience, son visage n'était pas assez marqué pour prouver le contraire. Certes, Xan n'en avait pas tellement plus en combat réel, mais il avait au moins son entraînement pour lui. Oui, si on en venait aux mains, il l'emporterait. Il devait renverser le gouvernement mondial. Comment pourrait-il y parvenir s'il commençait à avoir peur de la moindre truite venue?

Mais on en était pas encore au combat, et le pirate, après ce petit examen, était persuadé que l'homme en face de lui ferait un bon marin. Ou du moins, un bon subordonné. Il impressionnerait d'éventuels idiots un peu trop bravaches. Lui même l'était, mais il tint son masque décontracté et sympathique. Devant la menace, il ravala toute tension pour n'afficher qu'un petit air amusé.

-Mon navire pillé? Ne seraient-ce pas là des manières de pirates, mon ami? »

Il croqua un dernier bout de pomme et jeta le trognon par dessus son épaule, avant de croiser les bras, toujours appuyé sur son rocher. Ainsi il était possible que son interlocuteur soit déjà un pirate. Tant mieux, il ne serait pas nécessaire de le convaincre que tuer pour son profit n'est pas forcément mal. Ou du moins, de le convaincre qu'il devait s'en foutre royalement. L'inconvénient, c'était le navire plein d'hommes poissons dont il prétendait faire partie. Si c'était réellement le cas, le jeune homme était persuadé que ces bêtes seraient capables de se jeter toutes ensemble sur lui simplement parce qu'il aurait un peu provoqué l'une d'entre elles. Mais il n'en avait pas rencontré une seule en ville. Peut-être étaient-elles restées à bord de leur navire, afin de ne pas créer la panique parmi la population à cause de leurs hideuses faces? Xan n'avait aucun moyen de savoir si cet équipage était nombreux ou non, et dans le doute, il préféra ne pas prendre de risque. Convaincre l'homme poisson par une démonstration de force fut une option qu'il écarta. Mieux valait éviter de provoquer tout un navire. De toutes façons, il n'avait envisagé cette solution qu'en dernier recours. Bref, il reprit la parole, toujours son air amusé dans la voix et dans les yeux. Après sa dernière réplique, l'autre ne devait pas penser que s'il était pirate, cela le dérangeait.

-Crois bien, jeune homme poisson, que si je n'avais pas été certain de pouvoir faire face, je ne serais pas venu. »

Bien. C'était un peu provoquant, mais un capitaine devait avoir l'air sûr de lui et de sa force.

-Cependant, si je suis venu à ta rencontre, c'était uniquement dans le but de parler, pas de me battre. Et puisque tu insistes autant, j'avoue que j'avais une idée derrière la tête. »

Il fit une courte pause, le temps de le laisser se poser des questions, pendant laquelle il se leva de son rocher et s'extirpa de l'ombre du colosse. Il se tourna vers le port.

-Mon nom est... »

Il marqua une très courte pause durant laquelle son esprit tourna à toute allure. Il n'allait tout de même pas donner son véritable prénom! L'autre n'aurait qu'une idée en tête, aller le dénoncer. Alors son héros de toujours lui revint en tête.

-... Jim Hawkins. Je suis capitaine d'un navire, avec lequel, entre autres, je fais du commerce. »

Bien, il y avait aisément de quoi comprendre qu'il était pirate. Et si le poisson refusait, et bien il pouvait bien tout aller balancer, puisque la navire n'existait pas encore et que cette phrase pouvait également vouloir dire bien d'autres choses. Il se retourna vers le répugnant jeune poisson.

-En réalité je suis à terre dans l'unique but de combler mon équipage. Il me manque quelques paires de bras. Et je suis persuadé que tu ferais un excellent marin. Contrairement à d'autres, je connais les qualité de ton peuple. Tu serais bien traité, et la paye est largement supérieure à celle d'un autre navire. En plus de la renommée qui va avec mon navire. Car on commence à être pas mal connus. »

Son air provocateur avait disparu et la sympathie prenait à nouveau le dessus. Une petite flatterie d'abord, en se posant en défenseur de sa race. L'appât du gain ensuite. Et la gloire pour terminer.

-Mais bon, apparemment tu es déjà membre d'un équipage. Je me vois donc mal insister... »

Il fit mine de se retourner pour s'en aller.

-C'est dommage, je pensais que le poste t'intéresserait. »

L'Apostat jeta un dernier regard en arrière.

-A une prochaine fois, alors, jeune homme poisson... »

Il reprit le chemin du port, faisant quelques pas. Bien, il l'avait alléché autant qu'il avait pu. Si après ça il ne décidait pas de le rejoindre, qu'il aille au diable. Il n'allait pas supplier non plus! Jamais un être aussi noble que lui ne se laisserait aller à ça. Qu'importe la misère dans laquelle il se retrouverait, plutôt mourir dignement que survivre comment un rat...
avatar
Xan
L'apostat
L'apostat

Localisation RP : West Blue
Rang/Grade : Capitaine

Feuille de personnage
Points de vie:
600/600  (600/600)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: I need a boat !!!!

Message par Greev Skydeva le Dim 24 Jan - 15:44

Greev avait écouté avec attention la réaction de l’humain à sa petite histoire, les bras croisés en souriant, le regard mélé d'amusement et d'une pointe de mépris. Elle semblait l’avoir convaincu, et avait eu l’effet espéré. Jim, tel était le nom du petit homme, avoua être un pirate. Certes il était resté vague dans ses propos, mais l’hybride ne doutait pas de l’authenticité de cette intuition. Il voulait donc faire de lui un membre de son équipage…

*Merde mais il se casse ce con !*

Les propos de l’homme poisson fonctionnaient si bien qu’ils avaient dissuadé Jim, qui s’en allait, en direction du village. L’occasion était trop belle pour la laisser filler. Il fallait trouver un moyen de le retenir.

-Hey, ça va on peut discuter quand même !!

Il se mit à trotter vers son interlocuteur pour le rattraper. Cette démarche était assez ridicule, il aurait pu l'atteindre en trois enjambé avec ses grands membres, mais s'obstinait à faire des petits pas rapides.

-Tu dis vouloir sympathiser, et maintenant que je ne peux plus t’être utile tu te casse ?

Il lâcha un rire gras qu’il n’étouffa qu’à moitié pour terminer sa phrase.

-T’es bien un humain va.

Il s’arrêta à ce moment la de trottiner pour voir la réaction de l’homme. Bien que dit sur le ton de la rigolade, il n’y avait aucun doute sur le sens péjoratif que ce terme prenait dans sa bouche. Il ne savait pas vraiment pourquoi il avait dit cela, il voulait juste comme plutôt, le faire réagir, changer la situation actuelle pour qu’elle tourne en sa faveur. Il resta une nouvelle fois, planté là les bras croisés, son sourire aux dents pointues déchirant son visage bleu toujours caché sous sa capuche marron.

[hrp : comme prédis... c'pas fameux =/ ]
avatar
Greev Skydeva
Homme-poisson requin mako
Homme-poisson requin mako

Localisation RP : West Blue
Supérieur : Jim Hawkins

Feuille de personnage
Points de vie:
400/400  (400/400)

Voir le profil de l'utilisateur http://www.2fight.com/index.php?par_num=91196

Revenir en haut Aller en bas

Re: I need a boat !!!!

Message par Xan le Lun 25 Jan - 20:21

[Il est très bien ton post. Le mien est tout pourri. ><]

Lorsque la poiscaille le héla, Jim s'immobilisa, un sourire triomphant aux lèvres. Il l'avait ferré. Ne restait plus qu'à remonter la ligne. Le pirate se retourna donc, prenant soin de n'afficher qu'un vague intérêt suscité par ce rappel. Il regarda le sous humain avancer vers lui en trottinant. C'était parfaitement ridicule. Il faudrait qu'il change sa démarche une fois sur le navire. Un membre de son équipage ne pouvait se permettre d'avoir l'air aussi idiot. Déjà qu'il était aussi laid que tous ceux de son peuple... Le capitaine dû faire un effort pour ne pas laisser son dégoût paraître, et continua d'avoir l'air aimable. Il accueillit l'insulte du poisson avec un froncement de sourcils calculé.

-J'imagine que pour ce qu'il a fait à ton peuple, le mien ne mérite pas mieux... »

Et voilà, comme ça, il avait l'air compatissant. Maintenant, la petite touche de fermeté.

-Mais je n'aime pas spécialement être insulté, encore moins pour quelque chose que je n'ai pas fait. »

Certes, il n'avait lui-même jamais eut d'esclave homme poisson, mais c'était surtout parce qu'ils s'étaient libérés avant qu'il n'en ait eut l'occasion. Il se reprit une nouvelle fois. Pas d'esclavage... Il se força à sourire à nouveau, tout en réfléchissant sur quoi enchaîner. Il devait garder la conversation à son compte. Se placer en tant que celui qui décide, mène le débat. Pour le moment, c'était plutôt le cas. Il ne fallait pas qu'il se relâche.

-Enfin, ça ira pour cette fois. » finit-il par dire, « J'imagine que c'est le genre d'insulte qui est devenue courante pour les hommes poissons. Et puis tu as raison, dans un sens. Bref, ça veut dire que tu es intéressé par mon offre? »

Il se mordit la langue. Il était trop pressant, pas assez patient. Il ne fallait pas le brusquer.

-Enfin si tu me disais déjà ton nom, mon ami? Peut-être qu'après tu pourrais réfléchir à ma proposition. Si ça ne tenait qu'à moi, je te paierais bien un verre, mais je crois que je n'en ai pas vraiment le temps. Je dois appareiller avant la fin de la journée. »

Il n'avait également ni l'argent, ni l'envie de tailler une bavette plus longtemps avec cette sous espèce. Il voulait son navire, il le voulait rapidement, et il commençait à en avoir marre de ne pas pouvoir aller où il lui plaisait d'aller. Il n'avait pas l'habitude d'être ainsi privé d'autant de libertés. De plus, cela lui permettait de donner une limite dans le temps à son offre. L'autre serait obligé de se dépêcher de choisir entre son premier équipage et celui de l'Apostat. Ce dernier restait maître de la situation. L'autre déciderait de le suivre ou non. Dans tous les cas, il comprendrait qu'il ne serait qu'un subordonné. Il se soumettrait de lui-même. Le pirate était plutôt satisfait de lui. Il rôdait encore sa méthode de recrutement, mais il lui semblait qu'elle était, au moins sur ce point là, plutôt efficace. Il voulait être capitaine. Pas membre d'un équipage. Ceux qui le rejoindraient obéiraient, ou disparaîtraient...
avatar
Xan
L'apostat
L'apostat

Localisation RP : West Blue
Rang/Grade : Capitaine

Feuille de personnage
Points de vie:
600/600  (600/600)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: I need a boat !!!!

Message par Greev Skydeva le Ven 29 Jan - 19:50

L'homme s'était finalement arrêté et Greev le rattrapa aisément. Jim semblait être de bonne fois, mais pressait l'homme-poisson pour qu'il se décide. Celui-ci ne savait pas faire confiance à un humain, mais ne voulait pas laisser passer sa chance de monter à bord d'un bateau qui l'emmènerait peut-être auprès des siens. Quelque chose dans les propos du pirate perturbèrent l'hybride. Il parlait de ce qu'un peuple avait fait subir à un autre. Cela faisait probablement référence à une histoire qu'il n'avait jamais entendu. La situation était bien trop pressée pour lui permettre d'en tirer plus d'information, mais ce Jim semblait en savoir plus que beaucoup de monde dans la région dur la race subaquatique. Il faudrait se renseigner plus tard.

Pour l'heure, il fallait trouver une sorte de compromis entre les craintes de l'homme poisson et l'apparence stricte de l'humain.

-Mon nom ? Oh, Greev...

Il hésita un instant, repensant aux personnes qui lui avaient donné ce nom.

-Skydeva.

L'homme devait apparemment s'empresser d'embarquer, il continuait à relancer l'hybride. Tout cela commençait à l'irriter et il se mit à se mordiller le coin des lèvres de ses dents pointues, caché derrière le tissu sombre de sa capuche. Le moment d'effrayer son interlocuteur était passé, maintenant Greev voulait rassurer et s'informer, sans pour autant avoir l'air d'être complètement conquis par Hawkins et ses belles paroles.

-Ca veut surtout dire que... on peut en discuter.

Il lâcha un rire bref et sortit de sous sa cape un immense bras bleu, qu'il abattit amicalement et mollement sur l'épaule du pirate. Son geste, bien que lent et peu appuyé, fit doucement pivoter le buste de l'homme, le tournant vers la direction du port.

-Si tu me montrais déjà ton bateau, l'ami ? Je n'ai encore jamais entendu parler d'un Jim Hawkins à West Blue, mais à te croire, ta réputation n'est plus à faire. Ce doit être une sacrée embarcation qui vous porte toi et les tiens à travers l'océan.

Il vit une ombre se déplacer au loin, il s'empressa donc de dissimuler son membre sous sa cape. Après la course poursuite de tout à l'heure, il serait vite reconnu si la couleur de son épiderme venait à être vu par les passants.
avatar
Greev Skydeva
Homme-poisson requin mako
Homme-poisson requin mako

Localisation RP : West Blue
Supérieur : Jim Hawkins

Feuille de personnage
Points de vie:
400/400  (400/400)

Voir le profil de l'utilisateur http://www.2fight.com/index.php?par_num=91196

Revenir en haut Aller en bas

Re: I need a boat !!!!

Message par Xan le Sam 30 Jan - 17:11

Greev Skydeva. C'était donc le nom du premier homme qui rejoindrait Xan l'Apostat. Ou Jim Hawkins, plutôt. Le sourire de ce dernier s'agrandit. Bien, l'homme poisson semblait réellement intéressé, puisqu'il était enclin à en discuter. Comment réagirait-il lorsqu'il découvrirait qu'il n'y avait pas encore d'autres membres d'équipage, ou que le navire qu'il demandait à voir ne leur appartenait pas encore? C'était un problème que le capitaine règlerait en son temps. Pour l'instant, il réfléchissait à toute vitesse. Il lui fallait un vaisseau. Il avait déjà plus ou moins un plan, qui s'adapterait en fonction de la situation, mais il n'avait pas encore choisit celui qu'il lui fallait, ni étudié si son plan était applicable. Il avait tellement été obnubilé par le fait de trouver un début d'équipage qu'il n'avait pas pensé à leur assurer un lieu de vie... Bah! Un pirate, ça improvise, non? C'était son audace qui ferait de lui quelqu'un de célèbre, son culot, pas un calcul minutieux de chaque risque... A trop regarder où on met les pieds, on avance pas....

Xan remarqua chez son interlocuteur une légère surprise, lorsqu'il lui parla de ce qui était arrivé à son peuple. Comme s'il n'en savait rien. Etait-ce possible? Si oui, pour quelle raison? Tout en étant sûr de rien, il rangea dans un coin de sa tête cette information. Cela pouvait toujours servir. Lorsque le bras bleu vint s'abattre sur son épaule, il crut presque qu'il venait de se faire frapper. Il perdit un peu de sa superbe avec le pas de coté qu'il dû faire pour conserver son équilibre. Néanmoins le geste était amical. La méfiance de cette horreur sur deux jambes s'endormait. C'était parfait. Tout allait pour le mieux. Il n'y avait plus qu'à lui montrer le navire. Ce qui n'était évidemment pas le plus simple. Pour autant, il ne s'arrêta pas de sourire.

-Greev, c'est un nom qui me plait. Et bien suis moi alors, Greev. Une fois au port, je te montrerais où il est amarré. »

Il se retourna, les mains dans les poches, et se mit en route d'un pas tranquille. Il ne se retourna pas pour voir si l'homme poisson le suivait, il en était convaincu. Lorsqu'il le vit rejoindre son coté, le marin reprit la parole.

-Si tu n'as jamais entendu parler de nous, mon ami, m'est avis que ça ne devrait plus tarder. Ce soir, cette ville au moins n'aura que notre nom à la bouche. »

Un ton emprunt de mystère et de malice. Tout était bon pour attirer son intérêt. L'Apostat avait un peu l'impression d'être sur un marché en train de vanter les produits de son étal, quoiqu'en un peu plus subtil tout de même. Il s'appliquait à ne pas mentir, simplement à voiler, comme l'était son visage, la vérité. En effet, on parlerait d'eux le soir même dans toute la ville. Deux hommes volant un navire, ça ne peut tout de même pas passer inaperçu. Alors qu'ils marchaient, le capitaine tenta de ne pas laisser planer de silence. Il fallait garder l'esprit niais caractéristique de cette sous race occupé.

-Dis moi, Greev, à part les atouts propres à ta race qui en font des hommes de mer naturels, tu possèdes d'autres compétences utiles sur un navire? Cuisine, charpente, médecine...? »

Si il pouvait faire d'une pierre deux coups en embauchant une brute qui en plus pouvait être utile avec autre chose que ses bras, ce n'était pas plus mal. Dans le même temps, alors qu'il écoutait la réponse de l'interrogé, il examinait tous les navires qu'ils longeaient sur les quais qu'ils arpentaient à présent. Celui-ci était trop grand, celui-là trop petit, sur ce pont trop de monde, celui d'à coté était trop bien armé... En revanche, un dernier était suffisamment gros pour l'ambition du capitaine qui cherchait avant tout à impressionner, autant sa jeune recrue potentielle que tous ceux qui verraient son navire. Il avait la bonne taille, et selon son niveau d'enfoncement dans l'eau, peu chargé, ce qui permettrait une fuite rapide. Il y avait peu de monde sur le pont. Un tiers de l'équipage devait être en ville à dilapider sa paye en femmes et alcool, comme toujours lorsqu'un navire faisait relâche. Vu la taille du vaisseau, sa cargaison devait être importante. Une grosse partie de l'équipage devait donc être en train de protéger la marchandise là où elle était vendue. Ou alors l'escortaient-ils. En tous cas, elle n'était plus sur le navire, et ils étaient trop peu sur le pont pour que le reste se trouve seulement dessous. En conséquence, ils n'étaient plus que quelques uns sur le pont à veiller sur le navire. Et encore, ce ne devait pas être les plus performants au combat. Qui oserait attaquer un navire pareil en plein milieu du port? Mieux valait protéger la cargaison. C'était parfait. Très satisfait de lui-même, l'Apostat s'arrêta pour faire face au bâtiment.

-Et voilà. C'est celui-là mon navire. Qu'est-ce que tu en penses? »

Presque comme un enfant qui montre son plus beau jouet, il le pointa du doigt, une excitation non feinte dans la voix. Ce serait son navire. Le sien. Celui dont il avait toujours rêvé. Celui qui le porterait sur les flots loin de Mariejoa et de sa mère... Sa mort lui revint en mémoire et il se réveilla. Il ne devait pas penser à ça. Ses ambitions avaient changées. Il ne visait plus seulement la liberté. Il heurterait violemment les Tenryuubitos et les destituerait. Ils ne méritaient pas mieux. Il se rendit compte que sa joie s'était estompée et qu'il fronçait maintenant les sourcils. Il s'appliqua à recomposer un visage jovial tout en espérant que son écharpe avait suffit à masquer ce moment d'égarement.
avatar
Xan
L'apostat
L'apostat

Localisation RP : West Blue
Rang/Grade : Capitaine

Feuille de personnage
Points de vie:
600/600  (600/600)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: I need a boat !!!!

Message par Greev Skydeva le Sam 20 Fév - 20:07

-Elever des chèvres et frapper des gens sont bien mes seules compétences, j’ai pu voir un équipage naviguer, mais ce ne fut que le temps de trois jours, je ne saurais peut être pas en faire de même.

Greev lui-même n’aurait su expliquer la raison qui le poussa à s’étendre autant sur le sujet. Un homme poisson qui élevait des chèvres et n’avait navigué que durant trois jours pour se retrouver perdu dans la mer de l’ouest. En une simple phrase, il venait de lâcher tout les éléments qu’il avait voulu garder secret sur son passé. Il se pinça les lèvres comme pour ravaler ses paroles, mais il était trop tard, le mal était fait.

L’humain continua pourtant sa route, regardant un par un les bateaux qu’ils dépassaient. Greev non plus ne prêta pas attention à ce détail, pensant que cela avait un rapport avec ce que Jim comptait faire en fin de journée. Il était plus perturbé par les badauds l’entourant. Il resserra sa capuche sur son visage, et dissimula ses mains sous sa cape. Que ses traits ou sa couleur de peau soient aperçu par des étrangers n’était pas une possibilité envisageable. Pas pour le moment du moins.

Ils arrivèrent finalement devant l’embarcation que Hawkins désigna comme sienne. L’hybride fut surpris de l’apparence de ce bateau, il était en tout point semblable à ses voisins marchants. Surement un camouflage pour ne pas être pris en grip par les autorités locales. Inconsciemment, Greev cherchait tout excuser, ou justifiait certains aspects négatifs de l’humain. Il devait vouloir absolument que Jim Hawkins soit le capitaine pirate qui l’emmènerait rejoindre son peuple.


-Sympa l’bateau.

[hrp : comme je l'ai dit à Xan, chui pas vraiment en forme pour poster, encore dsl ^^"]
avatar
Greev Skydeva
Homme-poisson requin mako
Homme-poisson requin mako

Localisation RP : West Blue
Supérieur : Jim Hawkins

Feuille de personnage
Points de vie:
400/400  (400/400)

Voir le profil de l'utilisateur http://www.2fight.com/index.php?par_num=91196

Revenir en haut Aller en bas

Re: I need a boat !!!!

Message par Xan le Jeu 25 Fév - 19:35

[Bon c'est à chier, mais j'ai voulu faire vite et condenser en plus. La flemme de me relire aussi. >< Et oui, Xan se débarrasse facilement des premiers matelots, mais pour moi, ils valent même pas le marine de base, qui eux ont au moins un entraînement au combat, donc avec un niveau 5, ça me semble faisable.]


Un homme poisson éleveur de chèvres? Il aurait pu en exploser de rire, ou en pleurer de consternation. Il pensait recruter un homme habitué à la mer, et se retrouvait affublé d'un paysan. Outre le fait qu'il était tout à fait ridicule de voir un homme poisson vivre sur les terres pour y devenir éleveur, il se demandait même comment cela avait pu être possible. Quelle situation absurde avait bien pu conduire à cela? Après s'être aperçu qu'il dévisageait l'homme poisson, il se reprit et se concentra à nouveau sur son navire. De toutes façons, le pirate n'en avait voulu que pour la force de ses bras. Le sous humain avait au moins ça d'utile. Et d'ailleurs il pourrait prouver très bientôt le prouver. Le capitaine nota également dans un coin de son esprit que son compagnon lui avait menti. Il n'avait pas d'équipage, comme il l'avait prétendu plus tôt. Sinon, élever des chèvres ne serait pas sa seule compétence. Mais Xan s'en fichait. Au contraire, s'il n'y avait pas de navire concurrent, ile ne serait que plus facile à recruter.

-Sympa l’bateau. »

Le jeune homme sourit. Oui, il était sympa. Ne restait plus qu'à s'en emparer. Intérieurement, il pesta tout de même contre la poiscaille qui ne se décidait pas à affirmer qu'il le suivrait. Il ne savait pas de combien de temps ils disposaient avant que le gros de l'équipage ne revienne. Tant pis, il était temps de prendre les choses en main. Il se dirigea vers la passerelle et invita Greev à le suivre d'un signe de la main.

-Je te fais visiter? »


En propriétaire des lieux, il grimpa la douce pente qui lui permit d'arriver sur le pont. C'était vraiment un beau bateau. L'Apostat prendrait plaisir à le diriger. Mais il devait d'abord s'en emparer, et les quelques membres d'équipages encore présents, une demi douzaine, les remarquèrent. L'un d'eux s'approcha des intrus. Le pirate sortit sa rapière de son fourreau.

-Greev mon ami, j'ai le plaisir de t'annoncer que tu es engagé."

Il se dirigea vers les amarres et d'un coup vif, les trancha. Le marin s'affola et se mit à courir dans sa direction.

-Hé, vous! Qu'est-ce que vous faites? Qui êtes vous, d'abord? »

Sa lame toujours au clair, Xan vint se placer face à lui, fier, voir arrogant.

-Jim Hawkins, matelot, et je viens prendre possession de mon navire. Greev, il est temps de nous montrer ce que tu as dans les bras. Remonte l'ancre. Puis grimpe sur le mât et déferle les voiles. Pendant ce temps, je m'occupe des gêneurs. »

Il fixa celui qui lui faisait face droit dans les yeux.

-On va jouer à un jeu, tous ensembles. Il est très populaire parmi mes congénères. La planche, vous connaissez? 
-Un pirate, s'étonna l'autre, une lueur d'effarement dans les yeux. Et vous comptez nous voler notre navire?
-T'es une lumière toi, hein?
-Et vous comptez faire ça à deux? Vous croyez qu'on va vous laisser faire?
-Très franchement, c'est ça ou alors vous allez vous en prendre une sévère. Enfin c'est vous qui voyez. »

Le bandit leva un peu plus haut sa garde et fit mine d'attaquer en avançant d'un pas. Le marin recula et hurla.

-A moi les gars! On nous aborde! »

Et les autres derrière de s'étonner.

-On nous aborde?
-A quai?
-Mais c'est ridicule!
-A moi, j'ai dit! », beugla celui qui les dirigeait.

Chacun se munit alors du premier ustensile qui lui tomba sous la main. Un marteau, une scie, un tournevis... L'Apostat soupira. Ce ne serait pas un combat épique. La plupart n'étaient que de simples brutes, qui avaient sûrement été recrutées dans la première taverne venue. Etant donné leur façon de se mouvoir, le capitaine comprit immédiatement qu'aucun d'entre eux ne s'était jamais battus ailleurs que dans une rixe de soulards. Ce serait vite réglé... Le plus proche se rua sur lui, avant même qu'il ne l'ait atteinte, sa cible se retrouva dans son dos, la rapière rouge du sang qu'elle venait de prélever sous une aisselle et derrière un genou. Il ne se déplacerait plus. Alors que sa victime se tordait de douleur au sol, les cinq restants hésitèrent. Ils n'avaient absolument rien vu de ce qui s'était passé. Poussés à la fois par la peur et la colère, ils chargèrent tous ensemble. Celui qui avait eut le courage de se trouver en première ligne le regretta amèrement. La carotide tranchée, inondant de sang le pont, il s'écroula. Le second tenta de trouver le crâne de son adversaire avec son arme de fortune, mais ne rencontra que du vide. Il vit une seconde plus tard son bras se détacher de lui, sectionné net au niveau de l'articulation du coude. L'Apostat se baissa pour éviter la scie qui cherchait sa nuque, picota sur lui-même et trancha une jambe à son agresseur. Il vit un marteau fendre l'air, se pencha en arrière pour l'éviter, poussa sur sa jambe d'appui pour se redresser et le transperça de part en part, enfonçant sa lame jusqu'à la garde. Il se remit en position pour faire face au dernier mais ne le trouva pas. Celui-ci fuyait à toutes jambes vers la porte qui menait au dortoir de l'équipage, sous la cabine du capitaine, située un étage plus haut dans le château arrière. Xan le suivit d'un pas tranquille.

-Tu ferais mieux de sauter à l'eau, tu ne crois pas? Si tu restes sur le bateau, je finirais bien par t'avoir. »

Sa victime se mit alors à tambouriner comme un sourd contre le battant.

-Hé! A l'aide! On nous attaque! Sortez nous aider! »

Le capitaine accéléra brusquement son pas et lui planta sa lame dans le dos. Il n'avait pas prévu qu'il pouvait y avoir d'autres membres de l'équipage. Si ça avait été le cas, le navire aurait été tout de même plus lourd. Plus bas sur l'eau... La porte s'ouvrit et il recula de quelques pas. Deux hommes lui faisaient face. Le premier, petit et fin, portait un épée au flan, un gantelet griffu à la main gauche, et un étrange casque à plumes sur la tête. Le second, plus grand, costaud, avait une chaîne enroulée autour du bras, au bout de laquelle était accrochée une faucille. Une chose était sûre, aucun n'avait l'air d'un matelot. Au premier coup d'oeil, le jeune homme comprit qu'ils n'étaient pas de la même trempe que ceux qui les avaient précédés. Plus prudent, il fit deux pas en arrière afin de se trouver hors de portée de leurs armes. Le pirate était tout de même soulagé qu'ils ne fussent que deux. Il répondit d'un regard froid à ceux méprisants que lui jetèrent les nouveaux arrivants.

-Qu'est-ce qu'il se passe, ici? » demanda le plus petit des deux.
-Ouais, c'est quoi ce bordel? » renchérit l'autre. « C'est toi qui attaque le navire?
-Non abruti, lui c'est le livreur de ramens. Evidemment que c'est lui qui attaque!
-En fait, disons plutôt que je prends possession du bâtiment. Mais peut-être, comme ces personnes au sol, y voyez vous un inconvénient? »

Autant jouer au maximum la confiance en soi. Peut-être cela les intimiderait-il. Mais au lieu de ça, il s'esclaffèrent.

-Ne tire pas tant de fierté d'une victoire sur des ivrognes », ricana celui au gantelet. « Sinon, on s'en fout un peu de ce que tu fais, mais on est payés pour protéger ce navire pendant que le capitaine n'est pas là.
-Ouais, et ça veut dire que tu vas morfler. »

Le pirate sourit, cherchant toujours à faire passer un sentiment de confiance en lui qui pourrait les déstabiliser.

-Très bien, c'est vous qui l'aurez voulu. Deux contre un, ça a l'air intéressant. »

Il se mit en garde. Après un rire guttural, le plus grand attaqua, sans sommation. Il envoya sa chaîne avec une force, une rapidité et une précision impressionnantes. Ce n'était assurément pas le même niveau que les matelots d'un peu plus tôt. La faucille se ficha dans le plancher à l'endroit même où Xan se trouvait un instant plus tôt. Il avait esquivé d'un saut en arrière. Ca irait. La trajectoire était prévisible, et il était le plus rapide. Tant qu'il restait concentré, il pourrait l'avoir. Il vit soudain un tache floue à la limite de son champ de vision, sur sa droite, alors qu'il n'avait même pas encore atterrit. Il plaça sa lame en opposition juste à temps. Celui au gantelet avait profité de son esquive pour attaquer. Il était extrêmement rapide. Et plus puissant que ne le laissait paraître sa maigre stature, puisqu'il fit changer la trajectoire du saut du pirate, qui se retrouva trois mètres plus loin. A peine au sol, il dû rouler sur la coté pour esquiver un nouvel assaut de la faucille, puis se relever immédiatement pour contrer un nouveau coup de sabre. Il n'avait en revanche pas prévu d'attaque venant du gantelet, et ne l'esquiva que de justesse en se penchant en arrière. Il s'en tira avec une belle égratignure sur la poitrine. Les assaillants marquèrent une pause, tout sourire, apparemment pour le laisser réaliser à quel point il était dominé. Et c'était le cas, il l'était. Son sourire bravache avait disparu pour ne laisser place qu'à une froide concentration.

-Un attaque combinée, hein? »

Ils rirent de plus belle. Xan étudia toutes les possibilités qu'il avait. Ses adversaires étaient apparemment habitués à combattre ensemble. Ils ne lui laissaient aucune ouverture. Comment pouvait-il prendre l'avantage? Il vit alors Greev revenir sur le pont du grand mât. La voile était descendue et se gonflait sous l'effet du vent. Le navire commença doucement à s'éloigner du quai. Le marin masqua son soulagement et se contenta d'afficher un petit sourire moqueur.

-Et bien, on dirait que ça va devoir s'arrêter là. Je vous aurais bien terminé seul, mais ce serait injuste pour mon compagnon. Il n'a encore eut droit à rien. » 

Le capitaine préféra éviter de se demander à quoi pensait ce dernier. Après tout, il avait prit pour acquise son insertion à son équipage malgré le fait qu'il n'y en avait pas encore. Il lui avait donné des ordres sans accorder la moindre importance au fait qu'il aurait peut-être préféré refuser, après avoir vu que le navire promit ne leur appartenait pas encore. Et à présent, il allait lui demander de se battre. Pour une cause qu'il n'avait peut-être pas rejoint. Mais chaque problème en son temps, pour le moment, il était impératif de se débarrasser de ces deux gêneurs.

-Greev, tu t'occupes de celui à la chaîne. Je me réserve le rat. »

Une lueur féroce alluma son regard alors qu'il passa sa main libre sur sa blessure. Certes, c'était peu profond, mais tout de même humiliant. Il le lui ferait payer cher. Il se remit en garde. Maintenant qu'il n'avait plus qu'un adversaire, la donne avait changée. La physionomie du combat ne serait plus du tout la même.


Dernière édition par Xan le Dim 7 Mar - 19:39, édité 1 fois
avatar
Xan
L'apostat
L'apostat

Localisation RP : West Blue
Rang/Grade : Capitaine

Feuille de personnage
Points de vie:
600/600  (600/600)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: I need a boat !!!!

Message par LionFish le Sam 6 Mar - 19:14

Salut à tous, je m’incorpore enfin à l’histoire. Si vous voulez savoir le pourquoi du comment, aller voir ce post :http://one-piece-reign.forumactif.com/west-blue-f18/debut-de-la-grande-aventure-t661.htm#5580


" Heyyyy réveilles toi ! vite ! "

" Que... quoi ? "
Lionfish ouvrit lentement un œil, et porta aussitôt la main à son front pour se protéger du soleil qui l’aveuglait à son réveil.
A coté de lui, un marin affolé semblait ne pas tenir en place, sautillant d’un pied sur l’autre en attendant impatiemment que le pirate daigne le regarder. Il avait visiblement peur.
" Ngeuh... qu’est ce que tu mveux toi ? "
LionFish avait passé une journée assez énervante, et là il était en train de rêver. D’une humeur massacrante, il foudroya le marin des yeux.

" Ya des pirates qui sont en train d’attaquer le bateau ! Il ont déjà fait un carnage ! "
Il venait de débiter tout ça d’un trait tant sa nouvelle semblait lui brûler la gorge.

" Déjà ? mais on a même pas encore quitter le port."
Voilà qui n’était pas commun. Soit il avait affaire à des fous, soit avec des hommes désespérés. Dans les deux cas il ne devait probablement pas y avoir de raison de s'inquiéter. Après tout, le bateau n'était pas à lui, et lui même n'y était pas vraiment lié.
" Et les deux autres gusses qui devaient rester là ? qu’est ce qu’ils font ? " demanda calmement Rask.

Ce n’était visiblement pas la réaction que marin attendait, lui qui ne comprenait pas comment on pouvait rester stoïque alors qu’il y avait des pirates à bord. Pauvre homme !
" Ils se battent déjà ! mais il faudrait peut être mieux aller les aider non ? "

" On va voir gamin, du calme."
"Laisse moi le temps d’évaluer la situation."
"Vas te cacher pendant ce temps, tu n’es visiblement plus très utile ici. "


LionFish se leva lentement, s’étira les épaules, déplia plusieurs fois ses aiguillons, puis marcha d’un pas ferme vers le garde fou qui surplombait le pont où il entendait maintenant clairement des bruits de combats.


S’accoudant à la balustrade, il regarda d’un œil expert l’affrontement qu’il avait sous les yeux.
Un homme aux habits exotiques, enturbanné de orange et bleu, se battait contre deux rufians locaux aux airs de prédateurs. Vu d'en haut on aurait dit deux requins tournant autour de leur proie. Sauf que cette fois ci, la proie était visiblement prête à inverser les rôles à la première occasion.

" pfffuiiii... " Rask siffla doucement d’admiration devant les réflexes du pirates qui esquivait avec vivacité la pluie de coups qu’il recevait de toutes parts.
LionFish n’aimait pas ce genre d’adversaire. Trop rapide, attendant la moindre ouverture pour y placer une botte fatale. Les combattre nécessitait beaucoup de sang froid et de patience afin de pouvoir mettre la main dessus sans trop de dommage. Rask préférait les échanges virils de coups. Mais il y avait du bon dans chaque combat comme il se plaisait a dire.
Cependant, la chorégraphie de ses adversaires était quant a elle bien huilée, et ne laissait pas beaucoup d’occasions de prendre l’initiative. La situation pouvait sembler critique pour le pirate, mais rask savait d'expérience qu’un combat pouvait se retourner d’un seul coup. au sens propre comme au figuré.

Le pirate glissa une nouvelle fois sous la faucille lancée à pleine vitesse, avant de bloquer un coup de sabre qui l’obligea à reculer.

LionFish ne pouvait pas s’empêcher de trouver le pirate sympathique.
Il avait toujours été comme ça, toujours à préférer ceux qui étaient en mauvaise posture. Et puis il n’aimait pas les lâches qui prenaient plaisir a se battre à plusieurs contre un. Et ceux ci adoraient visiblement jongler avec leur adversaire.
Le Bretteur avait de plus un certain charisme !
Entre chaque échange il arrivait à fanfaronner devant ses rustres d’adversaire. Et même si Rask n’était pas dupe de sa situation, il avait bien failli s’y laisser prendre tant l'aplomb du bretteur semblait sans limite.

*Décidément cela pourrait être un très beau combat si ses deux adversaires avait eux aussi plus de panache qu’une moule anémique.*
LionFish commençait à sentir monter en lui l’excitation des combats. Ce frisson qui vous parcourt le dos avant de vous mettre le cerveau en ébullition. Cette rage animale qui peut vous submerger à chaque instant si vous n’y faite pas attention, dans le seul but de vous maintenir en vie !

Il allait cependant finir par devoir choisir un camp...
Jouer son rôle de garde du corps, et se battre honteusement à trois contre un afin de monnayer son billet de voyage?
Ou bien se mettre du coté de cet énigmatique pirate, au risque d'aider un saligaud de la pire engeance ?

" Et bien, on dirait que ça va devoir s'arrêter là. Je vous aurais bien terminé seul, mais ce serait injuste pour mon compagnon. Il n'a encore eut droit à rien. "

LionFish tout étonné par cette déclaration se demanda d’un seul coup si il parlait ainsi de lui ! Le Destin venait il de décider à sa place ?
Puis il aperçu en se redressant vivement le deuxième pirate qui se tenait aux abords de la scène. Un imposant colosse aux allures familières.

" Greev, tu t'occupes de celui à la chaîne. Je me réserve le rat. "

*Un homme poisson ?! Ici ?!*
Voilà qui était sans aucun doute intéressant.

LionFish se re-accouda confortablement à la balustrade pour continuer à observer le combat, qui venait de prendre un toute autre dimension. Et un tout autre intérêt.

Son regard se fit malicieux. Il allait prendre son temps et profiter un peu du spectacle avant de se décider.
Mais, son cœur penchait déjà d'un coté de la balance...
avatar
LionFish
RasK
RasK

Localisation RP : West Blue
Rang/Grade : Médecin
Supérieur : Jim Hawkins

Feuille de personnage
Points de vie:
750/750  (750/750)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: I need a boat !!!!

Message par Greev Skydeva le Sam 13 Mar - 14:14

Les évènements qui suivirent l’arrivée des deux comparses sur l’embarcation défilèrent à une vitesse fulgurante devant les yeux de l’homme poisson. Il se sentit d’abord trahi par Jim aux premiers signes d’hostilité de ce qu’il pensait, dans un premier temps, être son équipage. Voyant que les matelots pointaient également leurs armes vers celui-ci, il comprit alors qu’il pouvait accorder sa confiance à l’humain. Sans trop se préoccuper des raisons de cette situation, il savait que les précédentes paroles de son nouveau capitaine prendraient vite tout leur sens. Dès cet instant il suivit ses ordres sans broncher, tel un chien de chasse docile et obéissant qui bondirait sur le gibier au premier signe de son maitre. Sa capuche du tomber derrière son crâne lorsqu’il se dirigea dans la direction que Hawkins avait pointé du doigt en parlant de l’ancre. En effet il entendit un cri d’horreur suivit d’exclamations déformées par le rhum.

- C’est quoi cette chose !!!

- Un homme poisson, tu sais comme l’autre !

Greev ne prêta pas attention à cette information, pourtant capitale.

- Tuons ce monstre si on ne veut pas qu’il s’attaque à nous

- TUONS-LE !!!!!

Ainsi ils étaient comme ces paysans attardés de Rhol, ainsi ils préféraient laisser parler leurs préjugés et trouver le danger de quelque chose d’inconnu plus grand que celui d’un humain ayant clairement déclaré ses intentions. Tous de sales chiens puants. La colère qu’enfanta cette pensée fut si grande, que seul des brides d’images floutée par la furie parvinrent à s’imprimer dans l’esprit de l’hybride. Du sang gicla, des os se brisèrent, des voix hurlèrent avant de s’éteindre dans un silence éternel mais l’ancre fut finalement remontée, aux prix d’un effort négligeable et de nombreuses vies.

A ce moment là, toute les âmes qui avaient choisi de s’en prendre à l’être au teins bleuté s’étaient éteintes. Seuls restaient les opposants de l’humain. Greev pu donc atteindre sans difficultés le haut du grand mât, d’où il pu rompre les cordes retenant la grand voile. Le tissu claqua à maintes reprises avant de se tendre entièrement. Finalement, la voile se tendit sous une bourrasque. C’est alors le bateau lui-même qui reprit vie, faisant un bond en avant comme s’il venait d’être tiré d’un long sommeil en sursaut. Le pirate tressailli sous la force de ce déplacement mais parvint à éviter la chute en s’agrippant à la première corde qui passa sous sa main. Il relâcha celle-ci lentement, et glissa jusqu’à un tas de caisses empilé, où il atterrit tout en douceur.
Il porta alors son regard vers Jim. Celui-ci n’était plus entouré de matelots armés d’outils, mais de deux combattants équipés de véritables armes. Ils ne l’avaient pas vu du fait de sa position en hauteur et dans leur dos, mais le pirate l’avait bien remarqué.

- Greev, tu t'occupes de celui à la chaîne. Je me réserve le rat.

- Tu crois vraiment qu’on va tomber dans le panneau ?

Les défenseurs de l’embarcation n’avaient pas l’air décidés à se retourner pour voir Greev. C’était là sa chance de les surprendre. Tout se passa alors très vite. Le plus petit des mercenaires se jeta sur Hawkins, énervé par le sobriquet qui lui avait été attribué. Le coup fut facilement bloqué, mais le combattant resté en retrait lança ensuite sa faucille en direction du pirate. A ce même moment, l’homme poisson plongea, d’un saut, au cœur du combat, à mi chemin entre le lanceur de faucille et les deux autres. Le « rat » fit soudain un bond en arrière, laissant son adversaire seul sur la trajectoire du projectile tranchant. Ce n’est qu’à cet instant que le duo remarqua que l’acolyte qu’ils croyaient imaginaire, quand celui-ci empoigna la chaine pour empêcher l’arme d’atteindre son capitaine. L’objet métallique se figea dans les airs avant de tomber violemment au sol. Il resserra sa prise sur la chaine du coté du mercenaire.

(Le combat se lance alors entre les deux hommes. Après avoir dominé pendant quelques instants, Greev se fait largement démonter. Ce n’est qu’après avoir compris certaine choses sur l’arme de son adversaire que l’homme poisson réussi a reprendre le dessus. La frustration de cet affrontement l’a mis dans un état de colère extrême.)

Le mercenaire gisait au sol, inerte. Il ne représentait plus le moindre danger pour les deux pirates, mais son regard… son regard fixé droit sur Greev exprimait encore cette expression de dégout. Il n’en fallut pas moins à l’homme poisson enragé pour attraper un morceau de bois de la taille d’une jambe et frapper, frapper fort, contre la tempe de l’humain.

C’était terminé. Il jeta le morceau de bois ensanglanté loin de lui, et s’apaisa instantanément. Il se retourna alors vers Jim. Aux pieds de celui-ci se trouvait le corps du deuxième mercenaire. Il n’y avait plus de trouble fait à bord, et le bateau s’éloigné déjà peu à peu de ses voisins. Ce n’est qu’une fois complètement calme, serein qu’il le vit. Son regard tomba sur une ombre à l’étage, accoudé au garde-fou. Cette ombre n’était très certainement pas humaine. Sans comprendre ce que cela pouvait être, il resta pétrifié un long moment. Puis, il comprit, il vit cette musculature, ces formes spéciales, cette mâchoire surdéveloppé. Il n’y avait là rien à voir avec ce que l’amphibien s’était imaginé, mais aucun doute ne flottait dans son esprit.



- Qui est tu… Homme poisson ??? Amis ou Ennemis ?

Ses poings se relevaient, pour parer à toutes éventualités.

[HRP: je rajouterais le combat la semaine prochaine, pour l'instant j'ai pas accés au texte que j'ai DEJA redigé]
avatar
Greev Skydeva
Homme-poisson requin mako
Homme-poisson requin mako

Localisation RP : West Blue
Supérieur : Jim Hawkins

Feuille de personnage
Points de vie:
400/400  (400/400)

Voir le profil de l'utilisateur http://www.2fight.com/index.php?par_num=91196

Revenir en haut Aller en bas

Re: I need a boat !!!!

Message par Grisom Resyl le Ven 26 Mar - 11:24

[HRP : Je rejoins les aventures de Xan, Greev et LionFish à partir de ce moment. Voici les évènements précédents : http://one-piece-reign.forumactif.com/west-blue-f18/c-est-pas-l-homme-qui-prend-la-mer-c-est-la-mer-qui-prend-l-homme-t198.htm]

Grisom avait du pain sur la planche : 18 haches d’abordage, 35 épées, 14 lances et toute une flopée de couteaux de tailles diverses qu’il fallait affûter. Et tout ça avant que l’équipage ne revienne s’il voulait toucher un salaire, cela frôlait l’impossible.

*Autant commencer tout de suite. Si tête de fouine trouve que je n’ai pas assez travaillé il sera certainement capable de me faire jeter par dessus bord.*

Le son pénétrant et régulier de l’acier passant sur la pierre à aiguiser ne tarda pas à résonner dans la cale humide. De longues heures durant, Grisom aiguisa les lames, ne s’arrêtant que pour en observer le fil par la lumière du hublot ou pour humidifier sa pierre. Il faisait son travail correctement, comme Bob le lui avait appris, avec patience et fermeté, en se concentrant uniquement sur l’acier qu’il était en train de manipuler, négligeant toutes les informations que son corps ne cessait de lui envoyer.
La faim, la soif, le mal de dos, l’écharde qui lui rentrait dans la fesse … tant que ça ne gênait pas son travail il l’ignorait, mais il y a des informations que même un artisan chevronné ne peut négliger. Par exemple lorsqu’une terrible secousse parcourt tout son corps, qu’elle l’étale sur le dos, remonte le long des caisses d’armes empilées à coté de lui, fait chuter le contenu de la dernière vers sa tête et qui se retrouve ensuite encerclée d’un rideau de lames parfaitement aiguisées. Ce genre d’événement peut tirer un artisan de sa concentration professionnelle, c’est d’ailleurs ce qui arriva à Grisom.

« Didjû ! Ce n’est pas passé loin cette fois ! Mais qu’est ce que c’était ? » Grommela-t-il en se remettant séant.

*J’ai l’impression que le rafiot a fait un bond en avant… On aurait démarré ? Tête de fouine m’aurait oublié et ils auraient largué les amarres ? Il faut que j’aille jeter un œil, si ils m’ont oublié tant mieux, je me ferai voir quand nous serons en pleine mer, ils n’auront plus le choix alors !*

Le forgeron se dirigea donc vers le pont supérieur d’une démarche qui se voulait silencieuse, mais qui produisait plus de craquements que ne l’aurait fait le déplacement d’une pièce d’artillerie. Il traversa l’entrepont sans rencontrer âme qui vive, ce qui ne manqua pas de piquer sa curiosité, et arriva devant la porte qui débouchait sur le pont.

* Bon ils doivent être tous à la manœuvre, c’est pour ça que je n’ai encore croisé personne. Je jette un coup d’œil par le hublot et je redescends vite fait dans la cale, si ils me trouvent maintenant ils seraient capables de me renvoyer à la nage.*

Il se colla donc contre la porte et jeta un rapide coup d’œil par le hublot, mais contrairement à son intention il ne redescendit pas immédiatement. En effet le spectacle qui se déroulait sur le pont n’avait rien à voir avec une manœuvre de bâtiment. Quelle utilité pouvait avoir le combat de 3 hommes alors qu’en temps normal tout l’équipage était réquisitionné pour sortir le bateau du port ? Trois hommes ? Quatre en fait ! Une sorte de géant avec un large manteau sombre venait d’atterrir, aussi incroyable que ça puisse paraître, derrière le duo de pouilleux qui faisait face à l’homme masqué.

« Bon réfléchis deux secondes nigaud ! C’est vraisemblablement un double duel. Les pouilleux contre le masqué et le géant. Mais attends ! Ce géant là ! C’est une poiscaille ?! »

Grisom était pour le moins bouche bée, c’était la première fois qu’il voyait un homme poisson en vrai et ce qu’on disait à propos de leur taille n’était pas un mensonge.

* Le duo de pouilleux est mal barré contre un adversaire comme lui, ils sont aussi forts que 10 hommes à ce qu’il paraît… Mais le masqué m’a l ‘air bien chétif, il va surement se faire écraser par son adversaire, c’est pas avec des épaules comme ça qu’un homme peut espérer allez quelque part dans la vie.*

Il regarda le déroulement des combats à travers son hublot. La force de l’homme poisson était effrayante, il pouvait sans aucun doute briser le mat d’un seul coup de poing. L’homme masqué faisait quant à lui preuve d’une adresse et d’une agilité peu commune et Grisom, pourtant peu friand de ce genre de conduite, ne put retenir un élan de respect envers cet inconnu.

* C’était bien divertissant ! Dommage que les opposants n’aient été plus compétents, j’aurais eu un meilleur spectacle. Mais j’ai l’impression d’oublier quelque chose… Ah oui ! Qu’est qu’ils font ici ? Ils ne font pas partie de l’équipage, et au vu des corps des marins qui devaient garder le bateau, je parierai mes marteaux qu’ils viennent de voler celui-ci. Des pirates donc ! Et bien la chance me sourit on dirait, il ne reste plus qu’à trouver un moyen d’entrer dans les bonne grâces de ces messieurs…*

Le monologue intérieur du jeune homme fut interrompu par un mouvement vif sur le pont. L’homme poisson venait de lever des bras et se mettait en garde, regardant un point précis qui se trouvait juste au dessus du point d’observation de Grisom. Celui-ci se plaqua au sol, ne désirant pas encore être découvert, et entrebâillât légèrement la porte afin d’entendre ce qui se disait sur le pont.
avatar
Grisom Resyl
Swift Hammers
Swift Hammers

Localisation RP : West Blue
Rang/Grade : Forgeron
Supérieur : Jim Hawkins

Feuille de personnage
Points de vie:
500/500  (500/500)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: I need a boat !!!!

Message par LionFish le Ven 26 Mar - 20:43

- Qui est tu… Homme poisson ??? Amis ou Ennemis ?

Du haut de son promontoire Rask toisait se jeune requin plein de fougue, qui semblait encore sous le choc des évènement auquel il venait de participer. Il faut bien dire qu'il y avait visiblement mis tout son être. les reste de son ennemis était encore à peu près tous là pour en témoigner.
Rask avait déjà eut à faire avec des requins mako lorsqu'il officiait au sein de leur île, et leur avait toujours trouver cette sauvagerie et cet oubli de soi dans les batailles, mais à ce point ?! non jamais ! peut être était se dut au jeune âge qu'il semblait avoir.

Son regard serein et encore en partie embrumer par sa sieste au soleil croisa celui du pirate pendant de longues secondes, il put alors y lire autre chose que de la fureur; tout un panel de sentiments différents auquel l'homme poisson semblait être en proie.
Il tint malgré tout le regard de Rask sans aucun problème, levant même les bras pour parer à toute éventualité.
*Pas mal pour un têtard tout juste sortis de l'œuf* se dit Rask en souriant imperceptiblement du coin des lèvres.

Comme aucun des deux pirates ne semblait faire utilisation d'armes à distance, Rask ne se sentit aucunement en danger, et resta donc nonchalamment appuyé à la rambarde sur ses deux coudes, le dos semi fléchi.

"Du calme gamin..." dit il en levant les deux paumes dans un geste amical.
"Tu n'as aucune raison de t'enflammer à nouveau. Je n'ai aucune raison de te vouloir du mal.
Les types que vous venez de dérouiller ne n'étaient pas particulièrement mes amis, loin de là !
Jamais je ne lèverais le poing sur un frère, à moins que celui ci ne m'y pousse bien sur."
Rask lui lança un clin d'œil, autant comme un défi que par taquinerie.

"Et puis il n'est pas dans ma nature de m'opposer à un un esprit aventurier qui en a eut assez de la servitude."
LionFish nota le léger mouvement de culpabilité chez l'homme poisson, ce qui confirma ses soupçons.
"Comment je le sais ? Whahahah, c'est écrit dans tes yeux gamin ! Nul ne peut cacher ce genre de chose au vieux Rask !
T'as du en voir des belles ces dernières années vu la rage qui t'habite ?"


"Mais vous inquiétez pas, un Sun Pirates a pour principes d'aider tous les fugitifs." LionFish exhiba alors fièrement le tatouage de soleil qu'il portait sur l'avant bras, sûr de l'effet que cela produirait.

Sa surprise fut d'autant plus grande lorsqu'il vit les visages incrédules des deux pirates, qui le toisaient en ayant visiblement aucune idée de ce que cela pouvait signifier.
*Il ne connait même pas les Sun Pirates ?! Mais d'où il vient celui là ?! C'est vraiment un homme poisson ?*

"Humrh tousse tousse, Enfin bref... Ça fait plaisir de voir une...
Bouwm !
...tête comme la tienne dans ce... Attends, comment ça Bouwm ?

Instinctivement Rask tourna la tête juste assez pour voir du coin de l'œil le boulet de canon foncer vers lui. Celui ci lui frôla le bout du nez avant de pulvériser la barrière derrière lui !
Le visage crispé par la surprise et la soudaine montée d'adrénaline, LionFish regarda sur sa droite, pour apercevoir le bateau de la marine qui venait d'apparaitre de derrière le phare tout proche.


"Arrêtez de détruire mon navire bande de moules !!!"
"désoler monsieur, mais l'ordre venait de mon capitaine..."
Pris entre son officier et l'imposant barbu de 2m50 qu'il avait en face de lui, le marine n'en menait pas large.

"Capitaine BabyFace ! Notre accord stipulait que vous deviez m'aider à capturer l'homme poisson en me prêtant votre navire et l'appui de vos hommes contre le prestige de sa capture, pas à détruire mon Navire ! Comment voulez vous que j'emmène mes hommes sur GrandLine sinon ?!" Le mastodonte hurlait presque chacun de ses mots avec force, même si son interlocuteur se trouvait sous son nez.
Tout chez lui semblait vouloir monopoliser l'espace autour de lui, de sa tenu de mauvais gout aux couleur criardes, à chacun des gestes théâtraux qui ponctuaient la moindre de ses syllabes.

Avant que l'officier de marine ne put placer le moindre mot, il fut pousser par le gros bide du quartier maître qui passa entre les deux pour se précipiter au garde fou en souriant de ses quelques dents noircies par le tabac.
"Regarder capitaine ! Il est là. C'est bien LionFish n'est ce pas ?!"
L'imposant Capitaine vient se placer a coté de lui en dépliant sa longue vue.
"Moui, pas de doute c'est bien lui.
Par contre je ne vois plus Franz et Nathaniel... Tu ne les avais pas laisser pour l'empêcher de s'enfuir ?"

Habituer à être le plus imposant d'ordinaire, le quartier maître n'aimait vraiment pas être aux cotés de son capitaine qui le dépassait d'une bonne tête, il se sentait alors tout petit.
"Ben c'est peut être l'autre gugusse que le lieutenant a autorisé à rester à bord qui l'a aidé....? Grimson je crois qu'il m'a dit qu'il s'appelle. C'est peut être son complice, et il l'a aider à voler votre navire cap'."

"Possible. Même si il faut être fou pour voler un bateau à deux.
Mais attends, je vois deux autres types."

L'officier se concentra sur son œil ouvert pour mieux voir.

"Par les Lolos de la sainte madone !" Le regard ébahi et la bouche pendante, il venait de laisser tomber sa lunette sur le pont!
Le Quartier maitre regarda avec étonnement son capitaine encore médusé. "Qu'estce qui spasse cap'?"

Un cruel sourire commença a se dessiner sur le visage de l'officier, qui posa lentement ses yeux sur lui.

"Un des autres c'est Greev Skydeva qui a lui aussi une prime au fesse..."
Le marin commença à partager le même sourire de convoitise que son chef.
"...et le deuxième me dit vaguement quelque chose... Mon instinct me titille, mais impossible de savoir où je l'ai déjà vu.
Bah de toute façon rien qu'en revendant les 2 hommes poissons au marché noir on sera riche !"

Dans un geste théâtral il se retourna en écartant les bras, manquant de peu de pousser son matelot par dessus le bord.
"GARÇONS ! La fortune nous sourit !!"

Les 30 chasseurs de primes amassés devant lui hurlèrent de joie à l'unisson en brandissant leurs armes, comme tout autant de marines.


Une grosse goutte de sueur coulait sur la tempes de LionFish.
*Mais c'est qui ses malades ?! ils m'ont foutu une frousse bleue !*
C'est alors que son regard se posa sur l'emblème qui était cousu sur le dos des marins étalés autour des 2 pirates: Un Berry au centre d'une cible.
LionFish poussa un long soupir en laissant tomber sa tête en avant.
Les "Traqueurs".
Il avait fallu qu'il s'invite à bord du seul navire de chasseurs de prime à des kilomètres à la ronde !
Décidément les dieux des mers étaient taquins avec lui.
Remarque, on pouvait en dire de même pour ses deux nouveaux compagnons de fortune. Quelle poisse de voler juste ce navire là.
Était ce le destin qui voulait ça ?
Les idées claires et le visage durement résolu, LionFish redressa la tête pour regarder les deux pirates.
Résolu à se battre avec force, il comptait bien en profiter pour évaluer de quels bois ils étaient fait.
De toute façon après les avoir vu se battre, sans que lui même ne participe au combat, il lui faudrait bien ça pour décharger toute l'énergie qui débordait maintenant de tout son être.
"Bon les enfants, ces crevettes semblent en avoir après moi, et quelque chose me dit qu'ils vous trouverons à leur gout aussi. Va falloir se serez les coudes non ? Je suppose que personne ne veux goutter aux chaines ?"
Son regard croisa celui du jeune requin.
"N'est ce pas frère ?"


Dernière édition par LionFish le Mar 6 Avr - 19:34, édité 4 fois
avatar
LionFish
RasK
RasK

Localisation RP : West Blue
Rang/Grade : Médecin
Supérieur : Jim Hawkins

Feuille de personnage
Points de vie:
750/750  (750/750)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: I need a boat !!!!

Message par Xan le Ven 26 Mar - 22:18

[Pas de couleurs, j'ai pas de souris, surligner avec le machin d'un portable, c'est galère. Je ferais ça quand j'aurais récupéré un pc.:p Bon c'est de plus en plus pourri à mesure que la fin approche, mais j'ai pas ce pc longtemps, je voulais finir. J'accélère un peu les choses encore. Faut qu'on en finisse avec cette histoire pour arriver à un jeu guidé par un MJ.]


Xan renifla de dédain. Ces idiots pensaient qu'il essayait de les tromper. Avait-il l'air si fou qu'on eut pu croire qu'il utiliserait un piège aussi éculé? Tout air enjoué disparu de son visage, de son attitude, pour ne laisser place qu'à une colère froide. Il se raidit, lame en avant, prêt à bondir à la première occasion. Mais ce fut l'immonde lutin qui fit le premier pas, apparemment passablement contrarié d'avoir été confondu avec un rat. Le capitaine vit le coup venir, et parvint à parer. Mais lorsqu'il allait contre-attaquer, son adversaire se décala rapidement juste assez pour laisser passer la faucille enchaînée de son équipier. Le pirate serra les dents de contrariété. Mais que faisait donc cet abruti de poisson? Il allait esquiver. Mais le rongeur avait déjà rejoint son flanc. Il n'avait que deux choix. Esquiver la faucille et se faire trancher par le nain. Parer le nain et se prendre la faucille. Ce fut sa répugnance à être à nouveau blessé par le plus petit des deux qui dicta sa décision. Tant pis pour la faucille. Il pivota pour bloquer le sabre adverse, et s'attendit à sentir à tout moment la froid du métal dans sa chair. Quelle humiliation! Pour lui, un noble destiné à faire tomber les tenryuubitos, mourir de cette façon... Mais le coup ne vint jamais. Le colosse avait finit par faire son entrée en scène. Pas trop tôt. Apparemment, il avait joué sur l'incrédulité des deux mercenaires, et ça avait marché. Ca avait également clairement accéléré le rythme cardiaque de son supérieur. Ce dernier fit un effort pour sa maîtriser et reprit un comportement plus désinvolte, plus confiant.

-Bien joué Greev. »

Flattez une bête, vous obtiendrez sa fidélité. Au cœur de l'action, l'idéologie « sang bleu » reprenait le dessus sur celle plus noble des histoires d'aventures chez l'homme. Mais il n'avait pas vraiment la tête à se reprendre. Pour l'instant, seule la fouine avait son attention. Il prit le risque de faire confiance au tout-bleu pour s'occuper de l'homme à la chaîne. De toutes façons, il n'avait pas trop le choix. Et puis finalement, s'il voulait former un équipage, c'était bien pour ça, pour qu'il lui soit utile dans ce genre d'occasions. Ne restait qu'à espérer que sa première recrue soit efficace. Le marin fit craquer sa nuque, et se remit en garde face au rongeur. Ce dernier semblait beaucoup moins confiant tout à coup. La nervosité agitait un tic léger au coin de ses rêves. Quelques gouttes de sueur perlaient sur son front.

-Alors, on reprend? » nargua le malfrat.
-Ne crois pas que vous ayez une chance, l'écharpe, je vais en terminer rapidement.
-Terminer? Mais on ne commence qu'à présent! »

Et le capitaine prit l'initiative pour la première fois dans ce combat. Il apparut en un instant devant son petit adversaire qui para tant bien que mal, puis se jeta en arrière pour esquiver un deuxième coup, qui lui laissa une profonde entaille en travers du torse. Xan passa un doigt sur sa propre blessure. Un prêté pour un rendu. Puis il reparti à la charge. L'autre, averti du rythme sur lequel allait se dérouler l'affrontement, rehaussa le sien, pour égaler la vitesse du forban. Le duel devint alors difficile à suivre. Les deux combattants possédaient un style plus ou moins identique, rapide, direct, cherchant les failles dans la garde adverse. Les déplacements étaient nombreux, mais brefs, sur deux ou trois pas, et à une telle vitesse que pour un œil inexpérimenté, ils pouvaient apparaître flous. Hawkins était dans un état de concentration extrême, un état qu'il n'atteignait que pendant un combat. Il étudiait chaque coup, chaque pas, chaque esquive. Plus rien ne comptait à part l'emporter. Son envie d'être supérieur dépassait ses préjugés. Il n'y avait plus de mépris pour un adversaire répugnant par son aspect ou son esprit, simplement un respect total de ses capacités, et une recherche constante des moyens de les dépasser. Par tous les moyens.

Jim remarqua que le combat les conduisait lentement vers le bastingage. Il trouva un moyen de l'utiliser pour prendre l'avantage. En multipliant feintes et frappes, pas de cotés et esquives, il parvint à se placer dos à l'océan, faisant mine de perdre l'avantage. L'autre reprit son assurance première. Sans doute pensait-il qu'il allait pouvoir le faire passer par dessus bord. Mais le pirate avait son plan. Alors qu'il ne se trouva plus qu'à un mètre de la lice, il laissa une ouverture dans sa garde, dans laquelle l'autre se précipita. Un bond en arrière de sa cible laissa son sabre trancher l'air. Le capitaine atterrit sur le garde-corps, et décolla à nouveau tout de suite après, par dessus la fouine qui reprenait son équilibre. La rapière trancha la chair au niveau de l'épaule qui maniait l'arme. Xan n'avait pas encore touché le sol qu'il était persuadé d'avoir gagné. Il fut extrêmement satisfait du cri de douleur du rongeur. Mais un rongeur blessé est toujours plus dangereux. Il surprit le bandit en trouvant les ressources pour se retourner, et tenter de frapper. Mais son épaule blessée ne lui permit pas de lever le bras correctement et il manqua sa cible. Hawkins, lui, avait tenté désespérément d'esquiver, mais en l'air, à part se tordre sur lui-même, il n'avait pas pu faire grand chose. Au final, il ne parvint qu'à tomber bêtement sur son épaule droite, bloquant sous lui son arme. Le temps de reprendre ses esprits, il vit fondre sur lui le gant de métal du rat. Aucun moyen d'esquiver. Instinctivement il leva le bras gauche, dans lequel les griffes se plantèrent profondément. Il hurla. La douleur. Le sang. Son sang bleu s'écoula sur le pont... Rouge... Une rage folle l'anima. Il partvint à rouler sur lui-même pour dégager son bras. D'un geste vif, il trancha au niveau du coude. Le rat s'effondra, tenant fermement contre lui son moignon, laissant tomber son arme.

Xan se releva. Il arracha la main crispée de son membre, contenant cette fois sa douleur. Puis il se pencha par dessus celui qui était responsable de son état. Ce dernier rampait petit à petit vers le bastingage, marmonnant des « pitié » à répétition. Sans doute espérait-il pouvoir se laisser tomber dans l'eau, pour échapper à son bourreau. Ce dernier le décapita. D'un seul geste, souple et précis. Lorsque le corps s'affala, flasque, Jim souffla enfin, avant de regarder autour de lui. Greev venait d'achever son adversaire. Ou du moins, ce qu'il en restait. Bien, il confirmait ce que son employeur pensait de lui. Il avait des bras utiles. Et apparemment des yeux. Il remarqua le premier l'observateur. Et il l'interpella. Le pirate préféra laisser ce dernier répondre pour le moment et resta en retrait. Un nouvel adversaire. Décidément, il avait été bien optimiste en s'attaquant à ce navire. Il arracha la manche de son bras blessé et l'entoura de celle-ci. Il serra fort. Ca servirait de pansement tant que le navire ne serait pas sous contrôle. Il essuya négligemment sa rapière sur le corps de sa victime et approcha tranquillement, d'un pas serein et assuré, pour rejoindre le coté de l'homme poisson bleu. Celui qui les observait ne devait pas douter que même blessé, il n'avait peur de rien. Il souriait. Encore une fois, cela ne pouvait se voir sous son écharpe. Mais cela pouvait se sentir. Une fois au coté de sa recrue, le capitaine détailla sans se gêner le nouvel arrivat.

Et voilà qu'il était affublé d'un nouvel homme poisson. Encore plus laid que le premier qui plus est. Ces plis, étaient-ce des rides? Ce serait donc un vieil homme poisson? Tant mieux il ne serait que plus facile à annihiler. Sans dire un mot, Xan écouta donc le vieillard dégoûtant répondre au plus jeune un peu moins dégoûtant. Et nota avec intérêt qu'il ne semblait pas agressif. Pourquoi donc? On venait tout de même de voler son navire. Allait-il laisser faire? Il déblatéra des âneries sur le passé de Greev. Une histoire de captivité ou quelque chose comme ça, que Jim retint, mais à laquelle il n'accorda pas la moindre importance. En revanche, le tatouage que leur dévoila le vieil homme l'intrigua. Et cette histoire de Sun Pirates aussi. Il avait déjà vu ça. Déjà entendu ce nom. Ce tatouage, ne ressemblait-il pas à celui des esclaves? En tous cas, le capitaine nota quelque chose d'intéressant.

-Tu es donc un pirate, vieil homme?»

Il n'obtint aucune réponse, car au même moment, un boulet de canon vint passer juste au dessus du pont, brisant une rambarde au passage. S'en suivit toute une scène durant laquelle un navire de la marine chargé des anciens propriétaire du bâtiment apparut, apparemment se lançant à leur poursuite. Après quoi le vieillard proposa une alliance. Xan réfléchissait à toute vitesse. Que devait-il faire? Il repassa rapidement toutes les solutions possibles dans son esprit. Accepter. Refuser et l'attaquer. Refuser et lui dire de dégager de son navire. Négocier. Il opta pour cette option. Il n'aimait pas l'idée d'accepter sans condition quelque qu'on lui proposait. C'était à lui de décider de ce qui devait arriver. Il n'appréciait pas non plus que le vieux poisson s'adresse directement au jeune, sans même le regarder lui. Il était le capitaine. Le leader. C'était à lui qu'on devait proposer les marchés, directement, sans en passer par les autres. Le marin fit un pas, pour se placer en avant de Greev, afin de montrer que les décisions, c'est lui qui les prenait.

-Il faut voir, vieil homme. Si tu commençais par te présenter. Qu'est-ce que tu fais sur ce navire? Pourquoi ne pas avoir essayé de le défendre? Du moins jusqu'à ce que ses anciens propriétaires ne viennent pour te trahir... »

Il n'accorda pas un regard au navire qui les poursuivait, comme pour montrer qu'il était suffisamment sûr de lui pour perdre du temps dans une telle situation.

-Pour ma part, je suis Jim Hawkins, capitaine pirate. Voici Greev, mon second. »

Il venait de le décider, en toute hâte. « Mon second » valait tout de même mieux que « ma première recrue ».

-Voilà ce que je te propose. On manque pour le moment de membres. Tu m'as l'air expérimenté. Et les bras d'un homme poisson sont toujours les bienvenus. Rejoins nous. Alors on s'entraidera. Sinon, je devrais peut-être te demander de quitter mon navire. »

A ce moment là, du navire marine émergea un puissant chant guerrier. Les soldats autant que les chasseurs de primes étaient particulièrement motivés par les primes promises. Xan s'approcha du bastingage, la rapière au fourreau, les mains dans les poches.

-Ils ont l'air particulièrement remontés hein? »

Il avisa le cadavre de la fouine près de là. Il ramassa le crâne par les cheveux, et poussa du pied le corps à l'eau.

-Je crois que j'ai une idée pour les faire déchanter... »

Un sourire carnassier illumina ses traits masqués. Il se retourna vers les deux hommes poissons.

-Greev, décapite les corps, et balance les cadavres par dessus bord. Descends les crânes ensuite. Je vais préparer les canons. »

Il se tourna vers l'ancien Sun Pirate.

-On peut en parler après la première salve si tu veux. D'ici là, si tu es toujours motivé par un partenariat... Tu peux toujours l'aider. »

Le crâne de la fouine toujours dans la main, le capitaine approcha de la porte menant sous le pont. C'est alors seulement qu'il remarqua que cette dernière était entre-ouverte. Une ombre apparaissait à peine entre le mur et la porte. Le marin soupira avant de s'adresser à la porte.

-Bon d'accord, il reste encore combien de personnes là dessous? Qu'ils viennent tous en même temps, le compte goutte devient irritant. »
avatar
Xan
L'apostat
L'apostat

Localisation RP : West Blue
Rang/Grade : Capitaine

Feuille de personnage
Points de vie:
600/600  (600/600)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: I need a boat !!!!

Message par Grisom Resyl le Mar 30 Mar - 0:14

Les choses commençaient à tourner bizarrement. Tout d’abord un nouvel homme-poisson, enfin c’est ce que Grisom avait comprit, était apparut. Chose pour le moins troublante étant donné le peu de spécimens qui séjournaient dans West Blue, et il y avait aussi ce nom, les Sun Pirates, qu’il était certain d’avoir déjà entendu quelque part. Ensuite le personnage voilé, il disait s’appeler Jim Hawkins et avait présenté l’homme poisson que Grisom voyait comme son second.

*Mais où est le reste de son équipage ? Pas sur les quais je suppose, ils sont déjà bien loin. Seraient-ils seuls ? Cela expliquerait pourquoi il veut recruter l’autre poiscaille… Ou alors il veut rejoindre son navire principal en pleine mer et celui-ci n’est qu’une prise pour son butin. Et si c’était son seul bateau il n’oserait pas se prétendre Capitaine pirate alors qu’il en est maitre depuis moins d’une minute… La théorie d’autres bateaux tiendrait donc la route ? Mais pourquoi attaquer à deux dans ce cas ? *

Le forgeron aurait bien continué à plancher sur cette théorie mais une voix très proche, trop proche, se fit entendre.

« Bon d'accord, il reste encore combien de personnes là dessous? Qu'ils viennent tous en même temps, le compte goutte devient irritant. »

Perdu dans ses pensées, il n’avait pas suivit la fin de leur échange et s’était fait surprendre à les espionner. La fuite était maintenant impossible, et quand bien même elle l’aurait été il n’aurait pas fuit, il avait là une occasion qui ne se représenterai pas de si tôt. Il se releva, carra ses épaules, tira la porte et se tint en face du capitaine voilé.

« Je pense que je suis le dernier, vous semblez avoir éliminé tous les autres hommes de ce navire. Vous m’excuserez d’avoir épié votre conversation ainsi que votre combat monsieur, mais le départ du bateau m’a étonné et j’étais venu aux nouvelles. »

Tout en parlant au personnage masqué Grisom ne se gêna pas pour l’observer de la tête aux pieds et pourtant il n’apprit pas grand chose. Son visage était entièrement dissimulé par un large foulard qui ne laissait rien deviner de son anatomie, il était même incapable de se prononcer sur la couleur de ses yeux. Il portait des vêtements simples en cuir et n’était pas particulièrement grand, il avait seulement quelques centimètres de plus que Grisom. Et pourtant son attitude, sa posture, sa manière de parler dégageaient un sentiment d’autorité, de pouvoir. Un coté sanglant émanait aussi de sa personne, mais la tête qu’il tenait à la main y était surement pour quelque chose.

« Mais rassure toi, je ne suis pas de l’équipage de ce bateau, j’ai été engagé pour la journée afin d’aiguiser leur armes, je ne vous veux pas plus de mal que l’individu là haut. »

Tout en disant ces mots il leva la tête pour indiquer l’homme poisson debout à coté de la balustrade envolée. Le spectacle était saisissant mais pas au point de perdre le fil de sa conversation, son avenir dépendait peut-être de celle-ci, enfin, son futur proche sans aucun doute.

*Voilà, il doit être un peu rassuré, je ne risque pas de me prendre sa rapière dans les reins. Maintenant il faut arriver à le persuader que je suis un gars utile et qu’il a tout intérêt à m’engager, sinon je ne pourrais jamais quitter cette ile et voyager dans West Blue.*

« Donc si je résume bien la situation : tu as attaqué ce navire, mais les propriétaires sont à tes trousses pour le récupérer, tu n’as pas assez d’hommes ici pour les repousser ; tu tentes donc de rallier l’ancien garde homme poisson du bateau, qui se fait également tiré dessus pour complicité je suppose. Etant donné que ce raisonnement doit aussi valoir pour moi, je ne pense pas qu’ils vont m’accueillir avec des roses. Je me propose donc pour rejoindre ton équipage pirate. Je comprends que tu aies besoin d’en connaître un peu plus sur moi avant de m’enrôler, seulement le temps presse. Si tu veux utiliser les canons il faut te dépêcher Jim ! »

Grisom avait le plus grand mal à conserver le vouvoiement avec quelqu’un, il passait immanquablement au « tu » familier. Et quand son interlocuteur ne lui inspirait aucun respect ou qu’il se sentait vraiment à l’aise avec lui il démarrait inconsciemment avec le tutoiement.

« Seulement ces gueux ont pensé à enlever les boulets du bateau, je reviens de la cale et je n’en n’ai vu aucun ! Mais ils n’ont pas pensé à leurs armes ! Il y en a toute une flopée, assez pour bourrer une dizaine de canons, et, avec un peu de dextérité, on peut facilement déchirer leurs voiles et mettre fin à la poursuite. Qu’est ce que tu en penses ? »

Voilà tout était dit, c’était au pirate de prendre une décision maintenant. Pourtant quelque chose turlupinait Grisom, il était sur d’avoir oublié quelque chose mais ne parvenait plus à retomber dessus.

« Ah oui ! J’oubliais, je m’appelle Grisom Resyl, forgeron de mon état. »
avatar
Grisom Resyl
Swift Hammers
Swift Hammers

Localisation RP : West Blue
Rang/Grade : Forgeron
Supérieur : Jim Hawkins

Feuille de personnage
Points de vie:
500/500  (500/500)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: I need a boat !!!!

Message par Greev Skydeva le Lun 5 Avr - 18:23

L’homme poisson semblait ne pas vouloir de mal aux deux pirates. C’est en tout cas ce que voulais bien croire Greev, il aurait eut fois en n’importe qui pourvu qu’il ait des branchies. Il avait tant de question à lui poser sur leur peuple. Les propriétaires du navire ne semblaient pas vouloir leur laisser le temps de papoter sur leur origine commune. Un boulet venait de percuter le bateau. Le vacarme qui en résultat sortit l’hybride de ses pensées. Il regarda d’où provenait le projectile et vit un bateau rempli d'hommes armés particulièrement turbulent. Le temps n’était plus à la réflexion, mais à l’action. Jim et le nouvel arrivant prirent quand même un instant pour s’allier en vue de l’affrontement qui s’annonçait. Cela fait, le capitaine dicta ses ordres et se dirigea vers les cabines.

*Décapiter tout le monde ? Qu’est-ce qu’il…*


« Putain encore ?!? »

Un nouveau passager clandestin venait d’être découvert, caché derrière une porte. Décidément cette embarcation réservait de nombreuses surprises. Le nouveau venu n’avait malheureusement pas le bénéfice d’être un homme-poisson, Greev ne voyait donc en lui qu’un fauteur de trouble. Il se positionna derrière son supérieur pour écouter leur conversation. Toute la colère que dégager son regard aurait pu faire pleurer le plus téméraire des barbares. L’homme n’était apparemment pas agressif et avait même l’air inquiété par leur présence. Il ne représentait aucun danger.


Au même instant, le bateau les poursuivant était en pleine effervescence.

« Allez ! Bougez moi ce rafiot bande de fillette !!! »

Le capitaine agitait les bras dans tout les sens en dictant ses ordres quand le Quartier maitre vint se placer à ses cotés. Il lui adressa ses constatations sur le ton de la confidence, les yeux rivés sur leur proie.

« Ils ne prennent même pas la peine de contrôler leur embarcation. S’ils continuent à le laisser voguer ainsi, on les aura vite rattrapés. »

« Tu crois pas si bien dire. Tu vois ça ? »

Il pointa du doigt un nuage au loin devant eux. Le Quartier maitre acquiesça d’un mouvement de tête.

« Quand ils l’auront attint, ils seront perdus. Va faire préparer l’agrippeur. »

L’homme ne comprenait pas bien le fondement de ces propos, mais il savait que le Capitaine avait une grande expérience des eaux de West Blue. Il acquiesça à nouveau et parti en direction des calles en ajoutant :

« Ca va pas plaire à notre invité. »


Les pirates en herbes avaient passé trop de temps à discuter. Ils se rendirent compte que trop tard que le vent avait changé. Le bateau sembla s’arrêter subitement tendit que leurs poursuivants cessèrent de tirer des boulets. Quand Greev tourna la tète pour voir où ils étaient, il faillit lâcher un cri de stupéfaction en les voyant glisser sur l’eau à toute vitesse.

*Ils vont vite les salops… Trop vite. Trop tard pour leur balancer les têtes de leurs copains. Ils sont vraiment près… Trop près !!*

Ils étaient en effet si près, que tout le monde à bord pu entendre le Capitane Babyface hurler.

« Feu !!!! »

Trois coups de canons furent tirés simultanément. Aucun boulet n’en sortit, mais trois énormes harpons vinrent se planter dans la coque du navire volé, reliant les deux bâtiments par trois cordes tout aussi énormes.

*Trop tard pour réfléchir !!! Faut taper !! Taper fort … Ils sont si... si nombreux, il me faut une arme. Oui une arme... lourde.*

Cet attroupement de chasseurs de primes dépasser de loin les paysans et les poivrots qu’il avait pu calmer à ce jour. Il se sentait comme pris dans un filet. Il fallait trouver… un truc. Mais son cerveau ne lui permettait même pas de savoir quoi chercher. Il fallait… il fallait…

« HAWKINS ??!!?!? »
avatar
Greev Skydeva
Homme-poisson requin mako
Homme-poisson requin mako

Localisation RP : West Blue
Supérieur : Jim Hawkins

Feuille de personnage
Points de vie:
400/400  (400/400)

Voir le profil de l'utilisateur http://www.2fight.com/index.php?par_num=91196

Revenir en haut Aller en bas

Re: I need a boat !!!!

Message par LionFish le Mar 6 Avr - 19:13

Les coques des 2 navires se percutèrent dans un grand fracas de bois, faisant trembler le pont avec violence sous la puissante secousse.
Lionfish se cramponna avec fermeté à la rambarde pour ne pas être projeter au sol. L'accélération brutale du navire de la marine conjointement à la traction de ces 3 gigantesques grappins avait raccourcit la distance entre les deux vaisseaux en un instant, surprenant tous les occupants.
"Raaah on s'est laisser surprendre comme des bleus !! Aucune chance de leur échapper maintenant." Pesta Lionfish.
Ce n'était pas tant l'impossibilité de fuir qui l'horripilait, mais seulement de s'être fait prendre de vitesse par un manque clair d'organisation.
*Voilà ce qui arrive quand on parle trop ! Laissons Notre ami bretteur prendre les choses en mains pour le moment, il a l'air né pour ça.*
"Quand à moi... Place à l'action !"


Déjà une douzaine de chasseurs de primes, l'œil plein de cupidité et tressaillant d'excitation, venaient de franchir l'espace séparant les 2 bastingages à l'aide de cordes et de planches. Les autres attendaient impatiemment leurs tours sous les regards amusés de leurs officiers.


"MWOUHAHAHAH c'est bien mes garçons ! avec les tripes ! avec les triiiiiipes !"
Le Chef des traqueurs prenait comme d'habitude beaucoup de plaisir à voir ses chiens de guerres se ruer à l'abordage. Il pouvait d'ici sentir l'excitation qu'il avait sut leur communiquer.

Le quartier maître Glanduk attendait tout aussi impatiemment à ses côté. Il lui tardait d'effacer de sa mémoire le regard que Lionfish lui avait lancé plus tôt dans la journée,et qu'il ressentait depuis comme une humiliation. Personne n'avait jamais oser le regarder comme ça !
"Mais on attend quoi pour y aller nous aussi cap' ?!"

"Prudence l'ami, prudence... dans notre métier il faut savoir se montrer prudent avant tout. Nos hommes vont d'abord nous montrer à qui on a réellement affaire. Il y a encore trop de facteurs inconnus là bas. Nous iront tous les 4 plus tard."
Le Quartier maître fixa son chef avec surprise. Celui ci ne montrait alors plus cette exubérance coutumière, il avait le regard concentré comme jamais. L'espace d'un instant il réalisa vraiment que son capitaine ne l'était pas pour rien... il avait le regard de ceux qui ont navigué sur la route de tous les périls.

"Mwahahahah Du cran les enfants !!"
Glanduk encaissa une puissante tape sur le dos, et vis son chef redevenir en un instant celui qu'il avait toujours semblé être.


Du haut du gaillard arrière Lionfish évalua rapidement la situation, et compris en un instant qu'il fallait agir vite avant qu'elle ne devienne critique.
Le Jeune Mako avait l'air perdu, le nouveau venu tout autant, quant à l'homme au turban... difficile à dire avec lui.

Prenant les devants, Rask pris appui du pied sur le garde fou, et d'une puissante impulsion se projeta sur le pont en directions des chasseurs de primes.
Le premiers arrivé fut reçu en plein vol d'un Mae Geri en pleine poitrine, qui le projeta lui et un de ses camarades directement dans les embruns.
Une fois retombé sur le pont, Rask n'eut même pas le temps de se redresser avant de recevoir la première attaque. Déviant la lame d'un sabre d'un revers de la main, il brisa facilement la clavicule de son adversaire d'une simple manchette descendante en guise de présentation.
*La guerre est autant psychologique que physique, il faut gagner du temps pour que les autres réagissent et ne pas se fassent pas déborder.*
Il se redressa alors lentement de toute sa taille, bandant les muscles aux maximum. Il foudroya du regard l'ensemble des chasseurs montés à bord, tout en écrasant du talon le malheureux encore à ses pieds.
Durant de longues secondes le temps se figea sur le navire. Tous se fixèrent sans oser faire le premier pas, le doute prenant le pas sur la cupidité.
"CAPTURER MOI CES VERMINES BANDE DE MOULES !!"
Tous se ruèrent comme un seul hommes sur les pirates !
Fort de 125 ans de pratique du karaté aquatique, Rask effectua une série rapide de kata avec ses bras, et se mis en garde.
"Venez."

Un terrible chaos s'empara du navire lorsque les 30 chasseurs de primes se ruèrent sur les pirates de tous les côtés. Il en venait de partout ! Certains tournoyant sur le pont alors que d'autres se laissant tomber de la mature !
Chaque pirate se battait alors pour sa vie.
Rapidement l'énergie qu'il avait emmagasiner depuis le combat de Jim et de Greev et qui le faisait bouillir d'excitation, se libéra comme un fleuve qui aurait briser un barrage ! Chacune des écailles de Rask hurlant de joie et de rage en déversant sur ses ennemis toutes leurs violence.
Coudes, pieds, poings, genoux, tête, épaules... chaque partie de sont corps était soudainement devenu une arme qu'un long entrainement avait rendu redoutable.
Sans bouger de position d'un pouce, Rask estropiait le moindre ennemis qui passait à sa portée. Son visage était tel ceux des démons marins des légendes, toute trace de gentillesse ayant disparu de ses yeux, pour laisser place à deux charbons ardents venu des enfers. Nul trace d'espièglerie sur son visage, juste l'implacable détermination de faire payer cher tous ceux qui en voulaient à sa liberté.
Aucun d'entre eux ne valait vraiment qu'il utilise ses épines ou son poison, et les quelques éraflures qui parsemaient maintenant ses avant bras et une de ses cuisses n'étaient pas assez profondes pour qu'il les considèrent comme autre chose que des seconds couteaux.
D'un rapide coup d'œil il vit que les 3 autres se débrouillaient au moins aussi bien. Mais il ne fallait pas grand chose pour que la situation échappe à tout contrôle.
Déjà la moitié de leurs adversaires se trouvaient gémissant sur le pont.


Depuis le gaillard avant de son navire, le Capitaine marine pris position dans la tourelle d'obusier rotative qui surplombait le combat.
"Il est temps de prendre les choses en mains... et tant pis si quelques Traqueurs en font les frais Niark niark niark."
Visant le gros des combats, il pressa la détente.
BOWHM !


"Comment ça Bowhm ?!" Lionfish tourna la tête instantanément vers le canon et vis en un instant l'énorme boulet filer vers eux.
Si son corps n'était que furie, son cerveau conservait tout son calme, et se mis à réfléchir à toute vitesse.
Il pouvait facilement éviter le boulet, mais ses camardes ? Non pas qu'il eut des doutes sur leurs capacités, mais dans la folie des combats peut être ne l'avaient ils pas vu... Et même si ils ne se connaissait que depuis quelques minutes, ce n'était pas un risque que LionFish Rask prendrait !!
En un éclair il se positionna sur le trajet du boulet, et inspira profondément en fermant les yeux.
Ses pieds largement écartés, bien campé de face sur ses hanches, Rask fit le vide en lui. Il concentra en un instant toute son énergie comme il avait si souvent appris à le faire.
"Karakusa Gawara Seiken"
Il ouvrit soudainement les yeux ! Et assena au boulet un terrible direct du droit ! Le choc entre le boulet et le poing se répercuta dans tout le combat, suivit d'un grand silence. Le bruit sourd du boulet retombant lourdement aux pieds de Lionfish résonna sur le bois du pont. Il roula lentement, avant de s'immobiliser devant les Traqueurs. Ils constatèrent avec horreur l'empreinte de 4 phalanges profondément incruster dans le métal !

Rask se massa doucement le poing en hochant la tête, le regard sévère.
"Tssss je pensait pas avoir autant perdu pendant ma courte retraite... je n'ai même pas réussi à le renvoyer... Va falloir que je me re-entraine sérieusement si je veux reprendre mon niveau d'origine"
Rask regarda les marins médusés avec compassion.
"Croyez moi les enfants, l'alcool est un véritable fléau pour le corps et l'esprit. C'est très mauvais pour la santé... Ça et d'autres choses."
Son regard se fit de nouveaux dur.
"Où en étions nous ? ah oui.... vous veniez vous faire massacrer."
Son sourire se fit mauvais.


Le second des Traqueur s'avança à la hauteur de son capitaine sans quitter le combat des yeux.
"Je crois qu'il va falloir y aller capitaine... Je vais faire personnellement la peau de ce Grimson. C'est moi qui l'ai autorisé à monté à bord, c'est à moi de réparer mon erreur." Il arma ses 16 pistolets et mis un pied sur la passerelle.
"Vous me suivez les gars ?"
Le quartier maître Glanduk saisit 2 boulets ramés comme on prendrait des altères, les soupesa, et se tourna vers lui le regard plein de haine.
"Jte suis Godro. Jvais mfarcir la rascasse ambulante."
2 silhouettes athlétiques passèrent en un éclair de chaque cotés du capitaine.
"Si vous nous autorisez Capitaine-sama, mon frère et moi nous chargerons de Greev et de l'homme au tissus. Ce sera pour nous un honneur d'y aller à votre place, et pour eux de mourir par nos katanas." Les deux jumeaux saluèrent leur supérieur en s'inclinant, avant de bondir lestement par dessus la rambarde.

Le Capitaine des traqueurs regarda autour de lui avec un sentiment étrange. Et se rendit compte qu'il ne restait plus que lui sur le pont du navire de la marine.
"Ben et moi...? on m'oublie ? Il me reste qui nom d'une baleine rhumatismale ?!"


Au milieux de la mêlée, Rask aperçu les 4 hommes monter à bord.
"Et bien mon ptit Hawkins, tu as prévu un plan de secours j'imagine ? Parce que là les véritables ennuis arrivent."
avatar
LionFish
RasK
RasK

Localisation RP : West Blue
Rang/Grade : Médecin
Supérieur : Jim Hawkins

Feuille de personnage
Points de vie:
750/750  (750/750)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: I need a boat !!!!

Message par Xan le Ven 9 Avr - 16:12

Xan examina le nouvel arrivant, qui prétendait être le dernier homme du navire. Il était temps. Le pirate finissait par croire que tout l'équipage était simplement en train d'attendre son tour. Bref, le dernier membre d'équipage des anciens propriétaires des lieux était un homme pas bien grand, costaud, le visage tanné par le soleil, plutôt jeune. Deux marteaux pendaient à ses flancs. A son attitude et à sa façon de parler, l'Apostat se fit rapidement une idée du bonhomme, tout en se gardant de l'arrêter. Ce devait être un homme franc, sympathique, qui dit ce qu'il pense quand il le pense. Le genre de personne fiable, qui n'a pas peur de se planter devant un pirate qui vient de décimer son équipage pour lui annoncer qu'il veut le rejoindre.

Le capitaine était intrigué par ce curieux personnage. Non seulement il ne semblait pas vouloir, lui non plus, défendre le bâtiment sur lequel il avait été engagé, mais en plus, il n'avait pas l'air le moins du monde effrayé par le terrible Jim Hawkins. Diable! N'avait-il pourtant pas un crâne sanguinolent dans la main? Le forban jeta un œil à celui-ci alors que le forgeron, puisque c'était ce qu'il prétendait être, terminait de parler. Bon si même un homme seul se fichait royalement de cette tête décapitée, alors qu'est-ce que tout un équipage remonté à bloc pourrait bien en avoir à faire? Si ça se trouvait, ils finiraient par faire une partie de foot avec les crânes qu'on leur balancerait. Alors que Grisom se taisait, le voilé soupirait.

-Bah, de toutes façons je me suis un peu laissé emporté avec cette histoire de crânes. Mais tout de même... Ca avait de la gueule, dans le genre pirate sanguinaire! »

Une attitude désinvolte calculée, cherchant à affirmer un peu plus sa confiance en lui. Il se tourna vers son second, qui semblait des plus interloqué par l'ordre plutôt macabre de son supérieur. Il s'était placé juste derrière l'Apostat pendant le discours de Grisom, ce que le bandit apprécia. Avoir un colosse au dessus de son épaule faisant les gros yeux pendant une négociation, ça aide toujours à faire avancer les choses.

-Laisse tomber les têtes, Greev. C'était un peu exagéré. »

Cet ordre ne servait évidemment absolument à rien, puisque de toutes façons, leurs poursuivants gagnaient sur eux à une vitesse peu commune. Il était trop tard pour les canons. Mais au moins comme ça, il donnait l'impression de l'avoir décidé lui-même. Le pirate analysa rapidement la situation. Un gros nuage avait amené un vent contraire qui les avait presque immobilisés sur l'eau. Le navire de la marine, les Traqueurs parmi eux, serait sur eux d'ici quelques secondes. Il n'y avait plus grand chose à faire pour éviter l'affrontement. Tout cela parce qu'ils avaient perdu trop de temps à tergiverser. Le capitaine s'énerva. Avec un équipage d'esclave, ils seraient loin depuis longtemps, ils auraient obéi au doigt et à l'œil. Mais il avait fallu parler, essayer de gagner le respect de ceux qu'il avait rencontré, leur confiance. Et voilà qu'il allait devoir affronter tout un équipage de marines alors qu'il était blessé, en en compagnie de seulement trois hommes qu'il venait de rencontrer. Ils allaient tous se faire massacrer. Le vol qu'il envisageait facile s'était finalement retrouvé fatal. Il avait mal calculé. Non, c'était leur faute à eux! Si seulement ils avaient courbé l'échine, et simplement accepté ses ordres... Tout était perdu à présent...

Il y eut une seconde où le marin resta complètement immobile, retenant sa respiration. Puis expira profondément. Lentement, la panique le quitta et sa raison reprit le dessus. Il mit les mains dans les poches, face au forgeron, penchant un peu la tête sur le coté comme s'il l'examinait. Il ne devait pas montrer un semblant de peur. Garder le contrôle en toutes circonstances.

-Bien, Grisom, »
finit-il par dire. «Ton plan n'était pas mauvais. Mais je crois qu'il est un peu tard à présent. »

Il jeta un œil à leurs poursuivants qui approchaient à toute allure.

-Tu as l'air de savoir te servir de tes marteaux. Je t'embauche à l'essai. Montre moi ce que tu vaux dans ce combat, et si je suis satisfait, tu rejoindras notre équipage. On n'a pas le temps d 'en discuter plus avant pour le moment. »


Xan se retourna pour se diriger vers la lice par laquelle leurs ennemis allaient les aborder. Les trois harpons se plantèrent violemment dans la coque, faisant trembler tout l'édifice. Le capitaine ne broncha pas, mais s'arrêta tout de même d'avancer. Sans même se retourner il ajouta à l'attention du forgeron:

-Une dernière chose. Un bon marin vouvoie son capitaine. »


Le noble était prêt à faire des efforts pour avoir l'air proche de son équipage. Ils pouvaient même l'appeler Jim s'ils le voulaient. Mais il ne fallait pas pousser, ils n'avaient pas vécu dans le même monde, tout de même. Sans attendre de réaction, il continua de se diriger vers la lice, où se trouvaient déjà les deux hommes poissons. Le plus vieux semblait parfaitement calme, alors que Greev perdait clairement pied. Son visage était criant de vérité. En désespoir de cause, il se tourna vers son capitaine en hurlant son nom. L'Apostat constata qu'il n'avait pas eut tort à propos des hommes poissons. Des muscles sans cervelle. Bah, de toute façon, il ne lui en demandait pas plus. Il vint se placer juste devant le mako, dégainant sa rapière et adoptant la même garde négligée que plus tôt, face aux premiers hommes posant le pied sur le pont. Dans son dos, il s'adressa à son second.

-Du calme, Greev. Un second reste calme pendant un abordage, et guide l'équipage si le capitaine ne le peut. Paniquer, c'est déjà s'avouer vaincu. »

Il répugnait à prononcer ces paroles de réconfort, à prodiguer des conseils. Ce n'était pas dans sa nature, il n'appréciait pas vraiment partager ce qu'il avait lui-même acquit. Mais pour le moment, il n'avait pas trop le choix. Et puis qui sait, peut-être que cela lui permettrait de gagner en crédibilité auprès de l'homme poisson. Et des deux autres. Mais il n'avait pas vraiment le temps d'y penser pour le moment. Il observait vivement ce qui l'entourait. Le mako avait besoin d'une arme. A mains nues face à autant d'adversaires, même faibles, le pirate ne savait pas s'il ferait long feu. Il avisa le bout de rambarde tombé sur le pont depuis le balcon où se trouvait plus tôt Rask. Un bon gros morceau de poutre d'un mètre cinquante, épais, avec en prime des bouts arrachés, formant de bons gros pics, là où étaient autrefois les montants la fixant au sol.

-Bon, pour le moment, contente toi de suivre les ordres. Attrape le bout de barrière, là bas, et sers-t'en pour faire un maximum de dégâts dans leurs rangs. Ils envoient le gros des chasseurs de primes. Rien qu'à voir comment ils tiennent leurs armes, tu peux constater que ce sont des faibles. Tu devrais n'en faire qu'une bouchée. »


En effet, ceux qui approchaient n'étaient rien d'autres que la chair à canon de l'équipage. Ils n'inquiétaient pas le forban. En revanche, les officiers restés sur le navire, qui se concentraient autour de leur capitaine, semblaient d'un autre niveau. Mais il n'était pas temps d'y penser. Un problème à la fois. D'abord, nettoyer le pont de la vermine qui l'infestait. Ensuite, de celle qui l'infesterait. D'ailleurs, le vieil homme poisson était déjà au cœur de la mêlée. Il était plus que temps de le rejoindre. Un éclair d'orange et de bleu se fondit dans la foule de plus en plus nombreuse de chasseurs de primes. Sur son passage, ils s'écroulaient les uns après les autres, alors que des arcs de fluide écarlate dessinaient le sillon de sa rapière. Celui là se retrouvait avec les tendons d'Achille tranchés. Celui-ci la carotide, ce dernier voyait à peine la lame le traverser. Xan les neutralisait les uns après les autres avec une facilité déconcertante. Il fallait dire qu'avec un niveau aussi faible, ils arrivaient à peine à distinguer ses mouvements. Le sang bleu eut l'impression que ce combat ne dura que quelques secondes. En plein milieu, il remarqua l'exploit du vieil homme poisson, qui stoppa un boulet de canon d'un coup de poing. Il savait que cette race était forte mais à ce point? Et à cet âge? Bref, lorsque tout redevint calme sur le pont, il constata qu'ils étaient tous les quatre couverts de sang, au milieu d'un tas de cadavres ou de blessés se tordant de douleur.

La scène était plutôt impressionnante. Greev, à sa droite, brandissait sa rambarde brisée qui avait absorbé le sang de ses victimes et était devenue d'un rouge presque noir. A sa gauche, Grisom, à sa gauche, et ses marteaux pas mieux lotis n'en imposait pas moins. Quant à Rask, à gauche de Grisom, avec le boulet marqué de son poing toujours présent dans les esprits de ses adversaires, il leur semblait un titan.

-Pas mal, » adressa l'Apostat à ses nouveaux subordonnés.

Il était plutôt satisfait de ses recrues, finalement, même si deux d'entre elles étaient officiellement à l'essai. Au moins ne craignaient-elles pas ce genre d'ennemis sans talent, même en masse. Le capitaine avança d'un pas, et d'un geste négligent du pied, poussa un mort par dessus bord. Il adopta la même attitude hautaine et bravache que plutôt, et pointa de ce même air négligent ses adversaires de son arme, d'un air de dire: « on a encore faim, approchez ».

Bon en réalité, il réfléchissait furieusement à un moyen de leur échapper. Parce que non seulement il restait les officiers chasseurs de primes, mais également ceux de la marine et tout leur équipage, en plus de leurs armes. Et bon, le Tenryuubito avait beau avoir confiance en sa force et avoir eut une belle démonstration de celle de ses nouveaux nakamas, il savait parfaitement que la fatigue finirait par les vaincre, si ce n'était leurs adversaires. D'ailleurs, LionFish semblait également en être conscient, puisqu'il lui dit, dans son dos:

-Et bien mon p'tit Hawkins, tu as prévu un plan de secours j'imagine ? Parce que là les véritables ennuis arrivent. »

Lui aussi, le tutoyait? Et puis « mon p'tit Hawkins »? Non mais il l'avait bien regardé? Le pirate faillit se retourner et lui transpercer les tripes. Il contint pourtant, et réussit à sourire, en répondant, d'un air aussi amusé que possible:

-On vouvoie son capitaine. »

Bon, ça voulait clairement dire qu'il l'engageait, contrairement à ce qu'il lui avait dit plus tôt. La période d'essai était terminée. Du moins tant qu'il s'abstiendrait de le qualifier de « p'tit », et qu'oil éviterait de le tutoyer. Ce que le bas peuple pouvait être familier... Bref, il fallait un plan. Quatre des officiers adverses approchaient.

-Pour ce qui est du plan... »

L'Apostat rengaina sa rapière.

-Il est clair qu'ils sont trop nombreux. »

Il se permit de laisser planer le doute un instant, pour l'effet dramatique. Voulait-il renoncer. Il rit en ajoutant. »

-J'ai bien trop soif pour passer ma journée à massacrer des minables pareils. Et je suis sûr que la cale est pleine de rhum! Alors voilà ce qu'on va faire. Je vais me débrouiller pour refaire prendre le vent au navire. Vous, vous devrez vous charger de ces quatre là seuls. A vous la gloire du combat. Du moins jusqu'à ce que je revienne. »


Il jeta un œil aux deux hommes poissons.

-Si l'un de vous a trente secondes de répit. Qu'il récupère le boulet qui traine et explose leur gouvernail en miette. Il ne faut pas qu'ils puissent nous poursuivre. »

Il tourna le dos à leurs ennemis qui sautaient à présent d'un bateau à l'autre, pour se diriger vers le grand mât.

-Après ça mes amis, je vous jure qu'on fêtera cette victoire dignement! »

Sans attendre d'approbation, car un capitaine décide toujours seul, sans leur jeter un autre regard, signe qu'il leur faisait entièrement confiance - ou du moins, c'est ce qu'il voulait faire passer – il s'élança vers le mât. Xan avait adopté ce plan pour deux raisons. La première était qu'il fallait évidemment que le navire recommence à bouger s'ils voulaient s'enfuir. La seconde était qu'il voulait se ménager. Son bras avait perdu pas mal de sang, et il ne savait pas si ses recrues s'en sortiraient. Si d'autres officiers viendraient. Dans tous les cas, il fallait qu'il garde suffisamment de forces pour s'en sortir, lui, en cas de coup dur.


[Et voilà. Vous pouvez très bien en terminer avec vos adversaires à vous trois pendant les 3 minutes 30 que Xan passera à manœuvrer, ou m'en laisser un peu, j'm'en fiche. ^^ A vous de voir. On peut aussi faire sauter leur capitaine sur le navire plus tard.]
avatar
Xan
L'apostat
L'apostat

Localisation RP : West Blue
Rang/Grade : Capitaine

Feuille de personnage
Points de vie:
600/600  (600/600)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: I need a boat !!!!

Message par Grisom Resyl le Dim 11 Avr - 17:22

Ainsi donc il était mis à l’essai. En d’autres circonstances, Grisom aurait prit le temps de réfléchir au meilleur moyen d’impressionner son supérieur mais là les choses étaient on ne peut plus simples. Il fallait se battre. Il saisit ses marteaux et les fit tournoyer dans ses paumes, conscient que son avenir dépendait autant de son habileté au combat que des fruits de son travail.

*Parfait ! Au boulot maintenant.*

Le forgeron avait prévu de se jeter en premier dans la mêlée mais le vieil homme poisson l’avait prit de vitesse et toisait l’ensemble de leurs assaillants tout en en broyant un sous son pied. Ils hésitèrent un instant mais un cri de leur capitaine suffit à les faire bondir sur les pirates. En un instant, tout ne fut plus que chaos. Grisom raffermit sa prise sur ses marteaux et se rua dans la mêlée.
Il avait d’abord prévu de frapper pour désarmer et immobiliser, mais il du bien vite abandonner cette idée. Car bien que les hommes qui l’attaquaient ne soient pas des plus puissants, la différence de niveau n’était pas assez importante que pour qu’il puisse se montrer clément envers eux. Il avançait donc à travers tout et frappait tout ce qui passait à sa portée ; brisant des mâchoires, enfonçant des crânes, cassant des épaules et ignorant totalement les blessures qu’on lui infligeait. Cette première expérience du combat était pour le moins grisante et il avait perdu tout sens du danger, mais l’intervention de l’homme poisson lui avait remis les idées en place.

*Incroyable ! Il a arrêté le boulet avec un seul coup de poing ! *

Les traqueurs encore debout à ce moment là avaient été très perturbés par ce spectacle et s’étaient rapidement fait mettre hors combat par les 3 autres pirates. Quand le silence se fit sur le pont, Grisom jeta un rapide coup d’œil à ses futurs compagnons, et ce qu’il vit le fit sourire à pleines dents.
Ils étaient tous couverts de sang et pourtant aucun d’eux ne semblait avoir de blessures sérieuses. Il devait d’ailleurs être celui qui avait reçu le plus de coupures, ce qui en disait long sur les capacités de combat de ses futurs nakamas. Il se tourna vers le bateau de la marine où les choses recommençaient à bouger. Quatre hommes venaient de sauter sur les passerelles qui reliaient les deux bateaux, ils couraient sans difficulté apparente et n’allaient pas tarder à poser leurs pieds sur le pont. Grisom se tourna vers l’épéiste afin de connaître la suite des opérations.

-Il est clair qu’ils sont trop nombreux. J'ai bien trop soif pour passer ma journée à massacrer des minables pareils. Et je suis sûr que la cale est pleine de rhum! Alors voilà ce qu'on va faire. Je vais me débrouiller pour refaire prendre le vent au navire. Vous, vous devrez vous charger de ces quatre là seuls. A vous la gloire du combat. Du moins jusqu'à ce que je revienne. »

Le forgeron ne suivit pas la suite de son discours. Tout d’abord parce que l’essentiel avait été dit –il fallait qu’ils combattent les 4 nouveaux arrivants – et ensuite parce qu’il venait de reconnaître un de leurs attaquants.

« Grimson ! Je vais te faire la peau !! »

Le forgeron se retourna vers les deux hommes poisson qui attendaient, comme lui, l’arrivée des 4 hommes.

« Le petit sec qui hurle comme un goret est pour moi les gars, j’ai envie de lui démolir la face depuis que je l’ai rencontré. Mais sinon ça vous dit un petit défi ? Celui qui bat son homme le plus rapidement choisit en premier sa cabine. D’accord ? »

Pan Pan

Grisom n’eut pas le temps d’entendre leur réponse, le second n’avait pas attendu d’avoir prit pied sur le bateau pour commencer à l’attaquer. Il se propulsa en arrière et évita de justesse la première balle, mais la seconde traversa de part en part sa cuisse droite. Il s’écroula au milieu du pont, mais se releva aussitôt en sautillant sur sa jambe gauche.

« Aïe ! Mais ça fait mal bordel ! C’est pas des balles normales ça ! »

« Eh non mon gars. Mes pistolets sont uniques en leur genre, ils ne peuvent tirer qu’un seul coup mais celui-ci est 6 fois plus puissant qu’un tir normal. »

Le second des traqueurs se tenait appuyé sur les tonneaux entassés à coté de la porte, les deux pistolets qu’il tenait fumaient encore tandis qu’il les rengainait et prenait des nouveaux. Il essayait de se donner un air supérieur mais sa petite taille et son air de fouine rendaient ses efforts ridicules. Malgré le mépris qu'il ressentait pour lui, il ne pouvait nier qu’il se trouvait dans une situation délicate. Les autres étaient tout à leurs taches, il ne pouvait espérer une aide extérieure, il allait devoir se sortir seul de cette situation.

« Ca ne sert à rien d’appeler à l’aide. Tes compagnons n’ont aucune chance face à Glanduk et aux jumeaux. D’ailleurs vous n’aviez aucune chance depuis le départ ! S’attaquer au navire des « Traqueurs » ! Bande d’imbéciles ! Et en plus tu fais équipe avec des hommes poisson ! Ils me dégoutent, ils sont juste bon à faire les gros travaux, ce ne sont que des animaux. Ils ne peuvent même pas s’exprimer correctement avec leurs branchies et tout leur tralala. Enfin ça ne me regarde pas trop, mais ce qui me concerne par contre c’est que tu abuses de ma confiance en volant le bateau sur lequel je t’avais permis de travailler. Tu es un traitre Grimson, et le seul châtiment pour la traitrise c’est la mort ! »

Grisom n’avait écouté que d’une oreille les jérémiades du chasseur de prime, il avait profité qu’il débite son monologue, préparé longtemps à l’avance, pour vérifier l’état de sa jambe et réfléchir à un moyen de contre-attaquer. Sa jambe n’était pas trop endommagée, la balle n’avait pas atteint de veines et, bien que la douleur soit conséquente, il pouvait toujours bouger. Par contre son plan d’attaque était moins optimiste.

*Il est à plus ou moins 10 mètres, avec ma jambe blessée il me faudrait au moins 5 secondes pour être à portée. Ce qui lui permettrait de me tirer au moins 3 fois dessus, et une seule de ces balles suffirait à me descendre. La seule option c’est de l’empêcher de tirer pendant ce laps de temps, mais comment ? ...Ha mais oui ! Ca doit pouvoir marcher. *

Alors que le petit homme finissait de parler, le forgeron tendit son bras droit en arrière et, prenant appui sur son seul pied gauche, balança son marteau de toutes ses forces vers la tête de son adversaire. Celui-ci, ayant vu venir l’attaque, se baissa vivement et esquiva le marteau qui pulvérisa un tonneau.

« Haha ! Si c’est tout ce dont tu es capable alors meurs ! » Lança le second en pointant son
pistolet vers Grisom qui accourait dans sa direction. Mais au moment où il appuyait sur la détente, une trombe d’eau lui tomba dessus et l’aplati sur le plancher.

Grisom arriva près de lui au moment où il se mettait à genoux. Sa jambe lui faisait un mal atroce mais il devait d’abord en finir avec ce combat, il aurait le temps de se soigner plus tard. Il saisit l’homme par le col et le souleva jusqu’à ce qu’il puisse le regarder dans les yeux. Visiblement il ne comprenait rien à ce qu’il lui était arrivé, et semblait totalement perdu. Le forgeron éclaira sa lanterne.

« Tu étais trop confiant, tu n’as pas fais attention à ce qui t’entourait. Sinon tu n’aurais pas été te poster juste en dessous du tas de tonneau qui servent à récolter l’eau de pluie… Le marteau que j’ai envoyé n’avait pas pour cible ta tête, mais le tonneau juste derrière toi qui, en se brisant, a libérer suffisamment d’eau pour te mettre à terre. En plus, ta poudre est maintenant trempée, tu ne peux plus tirer un seul coup. Tu as perdu, mais je ne vais pas tuer un homme désarmé, saute par dessus bord et rejoint le navire de la marine, les autres ne seront peut-être pas aussi indulgents que moi. »

Et sans lui prêter plus d’attention, Grisom se pencha vers les débris du tonneau pour récupérer le marteau qu’il avait lancé. Il venait de poser la main dessus quand il entendit crier.

« Meurs Grimson ! »

« C’est Grisom imbécile ! » Beugla-t-il en retour. Tout en pivotant sur sa jambe intacte il asséna un coup de marteau magistral à la tempe du second. Celui-ci, profitant que son ennemi l’ignorait, s’était approché par derrière afin de la poignarder avec la lame qu’il cachait dans sa botte. Mais sa frustration et son assurance démesurée l’avaient emporté sur la discrétion.

Grisom observa le cadavre au sol. C’était le premier homme qu’il tuait de sang froid, ceux qu’il avait abattu un peu avant ne comptaient pas vraiment, il n’était pas lui même à ce moment là. Avoir tué ne le rendait pas vraiment heureux, mais pas triste non plus. Il n’avait pas eu le choix c’est tout. Si c’était à refaire il n’hésiterait pas, mais il n’y prendrait pas non plus du plaisir. Quittant le corps des yeux, il regarda où en étaient les deux hommes poisson.

« Bon on dirait qu’ils s’en sortent assez bien, ils n’ont pas vraiment besoin de mon aide. Par contre il est marrant l’autre voilé, « refaire prendre le vent au navire » c’est bien beau, mais si on est toujours attaché au navire de la marine ça ne sert absolument à rien ! »

Le forgeron fit volte-face et s’engouffra, clopin-clopant, dans les profondeurs du bâtiment.
avatar
Grisom Resyl
Swift Hammers
Swift Hammers

Localisation RP : West Blue
Rang/Grade : Forgeron
Supérieur : Jim Hawkins

Feuille de personnage
Points de vie:
500/500  (500/500)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: I need a boat !!!!

Message par Greev Skydeva le Ven 16 Avr - 1:28

Les occupants du navire avaient l’air bien plus nombreux de plus près. Quand les deux embarcations se heurtèrent Greev les vit s’agglutiner contre le bastingage pour monter à bord. Voir tant d’hommes en même temps n’arrivait pas souvent dans sa campagne natale, alors tout ces visages débordant d’une envie non dissimuler de les abattre lui et ses compagnons ne laissèrent pas l’homme poisson de marbres. Il était encore figé par la peur quand les premiers parvinrent à poser le pied de leur coté. Du point de vue de n’importe quel jeune paysan, cette scène était effrayante. Ce n’est que lorsque son capitaine le rappela à l’ordre qu’il reprit consciences de ce qu’il se passait autour de lui. C’est là qu’il le vit. L’autre. L’homme poisson qui l’avait tant intrigué dans un premier temps était déjà en train de remettre à leur place les premiers arrivants. Ses coups étaient puissants, ses gestes précis et la peur qu’il insufflait aux assaillants une arme tout aussi dévastatrice. Alors c’était cela dont un membre de leur race était capable. L’enfant qu’il était à coté de lui ne pouvait qu’être ébahit devant cette libération de force brute et de finesse à la fois. Du coin de l’œil, il remarqua que la recrue humaine se lança à son tour dans l’échauffourée. Il ne pouvait faire patienter ses adversaires plus longtemps. Il sauta sur une caisse puis sur un autre et atteint la barrière endommagée dont il arrache le morceau le plus long possible, suivant les conseils de Jim. Il frappa d’un coup sec le bout de bois contre la cloison derrière lui pour éclater tout ce qui en dépasser. Il frappa encore, rien ne bougea. Il se retourna à nouveau vers le combat. Les pirates avaient clairement l’avantage, mais le surnombre de leurs adversaires les mettait en difficulté. Un groupe de traqueur montait sur le bateau par la droite, en dehors du champ de vision des trois combattants, et s’approchait dangereusement de l’angle mort de Hawkins, lui-même occupé à trancher et percer tout ce qu’il voyait. Plus aucun doute n’habitait l’esprit de Greev. C’est sans l’once d’une hésitation qu’il se jeta dans la fosse, portant un violent coup vertical sur un ennemi pour ralentir son atterrissage. Il enchaina avec un ample balayage horizontal en se redressant, qui embrocha l’un sur les piques des montants, fracassa le crane d’un autre. La suite est impossible à décrire en détail, ce fut une suite de coup d’une extrême barbarie, porté au hasard en direction des assaillants. Les os craquaient. La chaire s’éventrait. Le sang giclait. Les images défilaient sous les yeux de l’homme poisson sans qu’il puisse se contrôler, une véritable boucherie. Il se calma enfin en entendant retentir la détonation du canon. En une fraction de seconde, son regard se porta sur l’origine du son puis suivit la trajectoire du boulet. Celui-ci se stoppa net contre le poing de Lionfish pour tomber au sol et rouler lentement vers la rambarde. Les capacités de ce corps n’avaient-elle donc aucunes limites ?

Il se retourna vers ses adversaires, mais l’intervention du vieil hybride avait drôlement calmé leurs ardeurs. Ils n’étaient plus qu’une poignée à bord. Greev se fit une joie de les assommer et de repousser à la mer les 2 ou 3 téméraires qui tentaient tout de même de monter.

Le coup de Lionfish avait remonté le jeune homme poisson à bloc. Il était près à affronter n’importe qui, quelques soit leur nombre pourvu qu’il puisse prouver sa valeur à son congénère. C’est justement à cet instant que se présentèrent face à eux les quatre combattants. Ils étaient à première vue d’une toute autre trempe que leurs prédécesseurs. Face à lui se trouvaient deux humains qui se ressemblaient étrangement. Le jeune campagnard n’avait jamais vu deux êtres aussi identiques. Tout deux arboraient une coiffure rasta formée par leurs cheveux blancs. Leurs tenues se composaient d’une simple chemisette et d’un short, laissant refléter leur musculature athlétique. Ils portaient également des lunettes de soleil masquant leur regard. Ils semblaient vouloir se charger du second et du capitaine des pirates, mais Jim était déjà parti tenter de faire reprendre le large à leur embarcation. Il devrait s’occuper d’eux tout seul, les autres avaient déjà leurs adversaires.

Dans un coin de son esprit, il entendit Grisom proposer un petit concours. Le pirate était tout excité à cette idée. C’était là encore une occasion rêvée de prouver sa valeur.

-C’est donc lui ? Le Boucher de Rovhul ?

Greev lâcha un sourire amusé en entendant cette appellation.

-Il sent un peu le poisson pour un boucher.
Greev ne souriait plus du tout.

-Et l’autre ou est-il ?

-Parti on dirait

-ErfLes deux hommes se placèrent cote à cote, chacun une main dans le dos. Greev ne voyait aucun danger dans cette position, c’est d’ailleurs cela qui l’inquiéta le plus. Il serra fermement sa barre, alors incrustée de sang, de cheveux et de divers morceaux d’humain, près à parer toute attaque.

-Près ?

-Un

-Deux

-Trois

-JANKENPON !


S’exclamèrent les deux hommes en lançant leur mains devant eux. Celui de gauche montrait deux doigts écarté, tandis que l’autre arborait fièrement son poing. Greev était complètement perdu. Celui qui avait tendu ses doigts se lamenta.

-C’est toujours à moi de rattraper les fuyards.

-C’est le jeu, frère.


A ces mots, l’homme poisson compris l’origine de leur ressemblance. Il comprit aussi les raisons de leur mascarade.

-Vas-y maintenant

-Oui, frère.


L’intéressé se lança alors à la poursuite du capitaine, ignorant totalement la présence de Greev. C’était assez humiliant pour mettre en rogne l’hybride, qui posa l’extrémité de son arme de fortune contre la poitrine du dreadeux à son passage.

-Je crois que vous avez pas compris, votre adversaire ici, c’est moi.

Esquissant un sourire amusé, l’homme se tourna vers son frère.

-Expliques lui, frère.

-Soit.

Le second frère se jeta alors sur le pirate les mains jointes tendu vers le ciel. En arrivant à sa hauteur il lança ses poings vers le bas pour le frapper. Le jeune hybride eut tout juste le temps de bondir en arrière pour esquiver, mais celui qu’il retenait en profita pour repartir.

Il ne fallait pas qu’il s’enfuit, s’il trouvait Jim, celui-ci ne pourrait pas préparer le navire à repartir. Cette idée était fort compromettante. Il fallait à tout pris l’arrêter. C’est pour cela qu’il ne retint pas sa chute en arrière après sa parade, et se donna même une impulsion pour prendre plus de vitesse. Tout en tombant au ralentit, il pivotât, son morceau de bois tendu droit devant lui. Le premier homme évita l’extrémité du bâton de justesse, mais son frère qui n’avait rien vu n’eut pas cette chance. Le bois vint percuter l’arrière de son crâne si fort que l’arme se brisa. Les deux combattants s’écrasèrent au sol, face contre terre. Greev se retourna rapidement pour voir son autre adversaire.

-F…frère ??? FREEEERE ???? Tu va me payer ça la poiscaille !!

Le dreadeux ne semblait pas apprécier la situation. Il ôta ses lunettes, laissant paraitre ses yeux blancs comme ceux d’un aveugle. De son regard émanait des flots de colère à peine retenue. Il contracta tout ses muscles comme pour canaliser cette colère en puissance et bondit en direction de l’homme bleu. Il tapa de la plante du pied là ou se trouvait sa tête, accompagnant son geste d’un cri de rage, mais l’amphibien avait déjà pivoté pour esquivé. Prolongeant sa rotation, il planta le morceau de rambarde qui lui restait dans les mains pour prendre appuie et se relever. Il était alors face à ses compagnons en plein combat.

-Celui là n’compte pas.

Dos à son ennemi, Greev fit un pas en avant pour ne pas être pris de surprise par une attaque, et se retourna en faisant tournoyer son bout de bois. L’humain esquiva rapidement en se baissant en dessous de sa trajectoire. En se redressant, il se trouva sous le bras de son adversaire. Il donna alors de coup de poing puissant directement dans les cotes du poisson, et conclu son combo par un pilon en plein sur le crâne qu’il renforça en sautant sur place. L’hybride s’écroula à nouveau au sol.

-Voila où est ta place saleté !

Le marin ponctua sa phrase de plusieurs coups de pied.
L’homme poisson n’avait aucune expérience du combat, il n’avait jamais eut à encaisser de coup. N’importe qui pouvait lui faire mal, même un humain. Et il faut dire que pour un humain, celui-ci frappait sacrement fort. Il se devait cependant de garder le contrôle, d’encaisser chacun de ces coups pour les lui rendre au centuple.

-C’est tout ? Tout ce dont est capable un homme poisson. Ridicule.

Il attrapa sa victime par l’épaule et le retourna pour le frapper au visage. Greev tenta sa chance, aussi fort qu’il soit, cet humain ne pouvait pas l’égaler. D’un mouvement rapide, il posa sa main droite contre la nuque du dreadeux, à sa gauche. Dans cette position, il n’eu qu’a pousser son adversaire vers la droite, pour le mettre ventre à terre, la tête coincé entre une grande main bleue et le planché. Ton en gardant sa main fermement appuyé sur le visage de son adversaire, l’hybride se redressa. Debout au dessus de l’homme, c’est avec un sourire dément mêlant l’excitation et la joie, il agrippa sa proie par les cheveux. Il souleva doucement la tête entre ses mains.

-Bonne nuit.

D’un coup sec et puissant, il projeta le crane du marin contre le sol. Le combat était terminé. Il lança un coup d’œil par-dessus son épaule et vit Grisom assener un coup de marteau au crane de son adversaire.

*Egalité*

Son esprit se remis à analyser les informations extérieures au combat. Il entendait à nouveau les cris des marins. Voyant Grisom se diriger vers les cales pour, vraisemblablement, mettre au point un nouveau plan de fuite, Greev senti la colère monter.

*Des plans ! Encore des plans, tous aussi foireux les uns que les autres !!!*

Jim avait demandé qu’on renvoie le boulet, pour causer des dégâts au bateau ? Greev avait beaucoup mieux a leur renvoyer. Il voulait toujours prouver sa force et d’avoir gagner un nouveau combat lui avait fait perdre toute hésitation. Il agrippa le corps du dreadeux par le col, et se dirigea en direction de son frère qu’il attrapa également. Il ne prit pas la peine de se tourner vers se nakama, ni même de voir si Lionfish en avait fini avec son adversaire. Leur faire peur, voila l’unique plan qui pouvait marcher face à tant d’homme.

Il courut en direction du bastingage, piétina nombre de corps encore inerte et sauta sur l’autre navire. Il y avait de ce coté de la rambarde suffisamment d’homme pour le tuer une dizaine de fois, mais il tenait entre ses mains quelques chose qui les en dissuaderait. Arrivé au milieu de l’embarcation il se tourna vers le capitaine de ces lieux. Il n’avait pas dit mot, probablement surpris par cette tentative plutôt téméraire. Il lui jeta alors les deux corps inanimés, qu'il repoussa sans difficulté, et s’écria.

-C’est donc la vos hommes les plus puissant ?! Vous tentez de vous attaquer aux quatre hommes les plus puissants de cette mer et vous n’avez que ça dans vos cales ?

Surjouer sa scène, là était la clé.

-Vous pensez qu’on en restera là ? Qu’on vous laissera ? J’en demande plus ! Donnez-moi quelques choses de meilleurs à me mettre sous la dent ou je vous promets que vous mourrez tous, l’un après l’autre.Déjà son petit spectacle commençait à faire effet, plus personne devant lui n’osait bouger le moindre orteil.

-Hahahaha

Le capitaine ne dit pas le moindre mot et se contenta de rire. Mais voyant qu’aucun de ses hommes ne daignerait plus bouger, il décida de prendre les choses en mains. En un saut, il se retrouva directement devant l’hybride. Le tumulte des hommes excités par la tension actuel avait laissé place à un silence pesant. Aucun des marins ne s'attendait a voir son capitaine se lancer dans la joute. Nombre d'entre eux ne l'avait pour ainsi dire jamais vu se battre. S'ils le neutralisaient, leur survie etait assurée. Mais cet homme était vraiment… massif. De loin l’homme bleu ne s’était pas rendu compte qu’il le dépassait en hauteur d’un ou deux têtes, et que trois Greev n’aurait pas suffit à remplir sa tenue. Etonné par la corpulence de son nouvel adversaire, il n’eut pas le reflexe d’éviter le revers de la main qui l’écrasa littéralement au sol.
avatar
Greev Skydeva
Homme-poisson requin mako
Homme-poisson requin mako

Localisation RP : West Blue
Supérieur : Jim Hawkins

Feuille de personnage
Points de vie:
400/400  (400/400)

Voir le profil de l'utilisateur http://www.2fight.com/index.php?par_num=91196

Revenir en haut Aller en bas

Re: I need a boat !!!!

Message par LionFish le Lun 19 Avr - 17:08

"Fêter cette victoire dignement" ?
Voilà des paroles qui résonnaient étrangement aux oreilles de Rask. Cela lui semblait une éternité qu'il n'avait pas fêter quoique ce soit, surtout avec des pirates dont il ignorait l'existence même il n'y a pas une heure. L'idée était malgré tout alléchante, et il y avait gros à parier que Rask se laisserai tenter.

LionFish leva la tête en direction de Hawkins, qui grimpait avec agilité aux haubans du mat principale. Il haussa la voie suffisamment fort pour se faire entendre malgré le brouhaha qui émanait du vaisseau de la marine.
"Très bien Hawkins... on va s'occuper des gêneurs, le temps que tu nous fasses sortir de ce guêpier....
Par contre, pour ce qui est du vouvoiement, il va falloir que tu fasse une croix dessus. Je ne l'ai jamais fait pour quiconque, et ce n'est pas aujourd'hui que je compte commencer.
Les dernier à m'avoir ordonner la même chose était un de ses crétins de Tenryuubito !"

LionFish souriait largement à ce souvenir tout en jetant un coup d'œil aux traqueurs qui venaient à leur rencontre.
"Je peux te dire qu'il a vite compris qu'il ne valait mieux pas insister... faut bien dire qu'après 5 minutes en ma compagnie, il ne pouvait plus que prononcer les voyelles. On comprenait plus grand chose à ses revendications ! Mwouhahaha !!"
Le pirate leva de nouveau la tête pour regarder Jim.
"Et pour ce qui est du "capitaine"... il faudra s'en passer aussi le temps que je règle quelques affaires personnelles... Tant que je n'aurais pas laissé mon passé derrière moi, ça sera "patron" en ce qui te concerne. Ça te va ?"
Le ton employé n'indiquait pas vraiment que l'on attendait une réponse, mais plutôt un acquiescement.

Aussi, sans attendre la réponse, LionFish se retourna vers les 4 Traqueurs qui venaient de poser pieds sur le pont deja encombré de victimes sanglantes et de bris d'armes.
Visiblement chacun d'entre eux s'était déjà répartit leurs proies, puisqu'ils se dispersèrent immédiatement vers les différents pirates présents.


Le Quartier maître Glanduk fut le dernier à monté à bord. Il enjamba avec difficulté le garde fou, soufflant comme une machine à vapeur tant l'effort de hisser son énorme bedaine semblait avoir été laborieux.
Son regard haineux se posa alors sur Lionfish, qui l'attendait sereinement les bras croisés.
"Te voilà le poiscaille. C'est dommage qu'il faille te ramener à la marine pour toucher ta prime, j'me s'rai bien fait un ragout avec tes nageoires"
Le traqueur frappa ses deux boulets-ramés l'un contre l'autre en bandant ses muscles.
Du haut de ses 190 cm, autant en hauteur qu'en largeur, il en imposait pour un humain.
LionFish resta cependant de marbre, seule les petites flammes qui s'étaient mises en veille dans ses yeux se rallumèrent aux son des paroles insultantes du marin.
*C'est ça... énerves moi gamin...*

Les deux combattants se mirent à tourner lentement en cercle tout en s'observant en silence.
L'air entre eux devint électrique, chargé d'une lourde atmosphère de tensions.
On aurait dit deux animaux sauvages se jaugeant pour savoir quelle est la meilleur façon de sauter à la gorge de l'autre.

Se fut Glanduk qui perdit patience en premier.
Il se rua subitement à l'attaque, Délivrant une tempête de coups. Ils n'étaient ni rapides ni précis, mais par les Océans ! Quelle force ! Grâce à sa garde, Lionfish qui s'était alors mis sur la défensive dévia ou para chacun des coups. Mais malgré sa carrure et ses épaisses écailles, Il pouvait sentir vibrer ses os à chaque impact !
Gagnant en assurance par le manque d'attaque du pirate, Glanduk redoubla de violence dans ses frappes, et peu à peu obligea Rask à reculer. Il pouvait cependant voir que le regard de se dernier ne montrait aucun trace de panique, juste de la concentration.
*Ok mon mignon. On va voir ce que tu dis de ce coup là."
Il arma loin en arrière son poing droit, et délivra un puissant direct en direction du visage du pirate. Le coup était ample, et Rask n'eut aucun mal à l'esquiver en reculant de 10 cm sa tête.
*Gagné !* Glanduk lâcha alors en souriant le boulet ramé qu'il tenait. Celui ci, emporté par l'inertie du coup, continua sa trajectoire en direction du front de l'homme poisson qui le reçu de plein fouet.
Lionfish s'affala au sol sous la violence du choc. Il ne perdit ses esprits qu'une seconde, mais c'était largement suffisant au traqueur pour que celui ci se jette sur lui. A califourchon sur son ventre, Glanduk le saisit par la gorge, avant de commencer a lui marteler le crane du boulet qu'il tenait encore de la main gauche. La violence de chaque coup se répercuta jusque dans le bois du pont, qui se fissura un peu plus à chaque fois.
"Ahahahahahahahah qu'est ce que tu dis de ça le monstre hein ?! Je sais pas pour toi mais moi je m'éclate ! Ahahahaha "
Une puissante main se tendit brusquement pour lui saisir le poignet. Celui ci s'arrêta net, incapable de bouger d'un iota.
"Ouaips... Pas trop mal pour un humain"
Malgré sa position dominante, le quartier maître sentit des sueurs froides lui parcourir le dos lorsque son regard se posa sur celui du pirate. Encadré par un visage à moitié couvert de sang, ses yeux étaient deux promesses de souffrances.
Profitant de l'instant d'hésitation du marin, Lionfish pris une grande inspiration.
"Rrrrrrhuiiii... PfffftU"
Et cracha en direction de son visage.
L'aiguillon s'enfonça profondément dans la paumette droite du marin, qui se releva en chancelant, plus de surprise que de douleur. La vive piqure qu'il avait ressentit disparut rapidement lorsque les puissantes toxines anesthésiantes commencèrent à agir sur ses muscles faciaux.
Pendant ce temps Lionfish s'était lui aussi relevé en époussetant son akama et en se massant la nuque.
"Ok morveux, on va pouvoir passer aux choses sérieuses maintenant."
LionFish se mis alors en garde, et d'un mouvement sec déplia les longs aiguillons tranchants qui parsèment ses avant bras.

Il prit alors l'initiative, et se lança dans une série de coup de poings et de coudes que le traqueur parvint tout juste à éviter en effectuant un replis précipité en arrière. Le style de l'homme poisson le mettait en position délicate, tantôt campé sur ses appuis, tantôt prenant de brutales accélération, il n'y avait pas cette régularité dans le rythme qui lui aurai permis de savoir a quoi s'attendre.
Il laissa finalement une grande ouverture qui ne passa pas inaperçu. Rask envoya une puissante frappe du tranchant de la main dans les cotes du traqueurs !
Le coup fut cependant entièrement absorbé son forme de vaguelettes, par l'épaisse couche de graisse qui entourait le traqueur.
Surpris, Rask marqua une pause dans ses attaques.
"Ahaahahh tu ne peux rien me faire au travers de mon armure de graisse. Je suis même capable d'amortir un boulet de canon avec mon ventre !"
Rask contempla avec dégout son attaque se dissiper le long des bourrelets.
"J'ai jamais vu de technique aussi écœurante..."

Glanduk profita alors de l'instant pour porter lui aussi un crochet qui toucha l'homme poisson. Le boulet utilisé comme poing américain fêla les deux côtes qu'il percuta, et envoya Lionfish se heurter à une pile de cordages trois bon mètres plus loin.

Le traqueur leva les bras en l'air en signe de victoire, et commença a apostropher une foule imaginaire.
"Ahahahaha Je suis Glanduk Bigman !! J'ai déjà capturé Smith blackGlasses à 29 Millions, et Murphéos BowlingHead à 47 Millions ! Et maintenant à moi les 99 Millions de Lionfish et la gloire !"
Il se rua alors avec avidité vers le pirate, qui était tout juste en train de se relever en toussant.
Sur de porter le coup de grâce, le traqueur mit toute sa force dans le coup... qui ne fendit que le vide !
"La roue de flammes"
Profitant de l'impulsion du traqueur, Rask le saisit par le bras et le projeta avec force contre la base du mat.
BAOUM !
A moitié sonné par la violence du choc, Glanduk se remis péniblement sur pied.
C'est alors qu'il la ressentit. Une terrible sensation de brulure fulminait dans son avant bras, là où les griffes de l'homme poisson l'avaient lacéré lors de la projection.
"Mes Toxines sont à ton gout gamin ? j'en ai encore beaucoup d'autres à te faire gouter, viens"
Lionfish lui fit signe de venir, tout en lui lançant un sourire qui pouvait passer pour avenant.


Rask profita de ses quelques secondes de répit pour observer du coin de l'œil la situation de ses camarades, Grisom semblait en pleine confrontation avec un adversaire armé de pistolets et Greev semblait bien partit, puisqu'au même instant son premiers opposant tombait au sol, mort.
*Bien petit... bien. T'as gagné la moitié de ta cabine on dirait...*


Il reporta son regard sur son adversaire qui semblait bien décider à repasser à l'attaque !
Les deux combattants se jetèrent l'un sur l'autre, redoublant de violence dans leurs coups, cherchant à prendre l'avantage en plaçant un enchainement inattendu. Aucun d'entre eux n'était assez rapide pour tout éviter. Il s'agissait ici de dévier les attaques mortelles, et d'encaisser celles de moindres importances ! Tout deux étant d'une résistance exceptionnelle, la plupart des coups furent amortis par la graisse de l'un et les muscles de l'autre.

L'équilibre bascula lorsque Glanduk lança un violent uppercut à l'aveuglette. LionFish esquiva le coup en glissa a l'intérieur de la garde de son adversaire, et profita de l'ouverture pour lacérer l'abdomen de son opposant d'un vif coup de coude aux aiguillons tranchants comme des lames.
La blessure n'était pas profonde, mais suffisamment pour répandre une forte dose de poisons qui se mirent aussitôt à affaiblir le corps de Glanduk. Ses mouvements commencèrent a se faire plus lents, ses coups moins forts, et ses réactions moins adaptées.
Un deuxième coup de coude injecta dans sa cuisse droite une dose supplémentaire. La douleur se superposant à la fatigue, le quartier maitre réussit cependant à poursuivre le combat par un regain d'agressivité qui fit reculer Lionfish.
Les deux combattants s'observèrent en haletant, les corps couverts d'ecchymoses et de coupures. Mais si Lionfish se tenait parfaitement droit et le regard fier, le Traqueurs croulait sous son propre poids, et c'est la haine qui le maintenait encore debout.

Comme ultime défi Lionfish baissa sa garde en hochant le menton dans sa direction.
"Il est grand temps d'en finir garçon... Je t'aurais bien proposer de te laisser t'enfuir si tu n'avais pas été si stupidement insultant. Je vais te montrer ce dont les "poiscailles" sont vraiment capables.
Mat en 4 coups..."

Trop affaiblit par ses blessures et les poisons, le marin ne put dire un mot. Mais son regard en disait bien plus long que le plus éloquent des discours.
Concentrant ses dernières forces, celui ci s'avança vers Lionfish et lui délivra de son gauche encore valide, son plus puissant coup !
Mais affaiblit par les toxines, l'homme poisson n'eut que peu de mal à amortir le coup sur son flanc, et bloquer le bras sous son aisselle. "Un"
Le Quartier maitre porta alors un crochet du droit vers la tempe du pirate. Mais avant que le bras ne fut suffisamment armé, il fut frappé par une terrible manchette dans le cou , directement depuis l'angle mort que l'aiguillon anesthésiant craché au début du combat avait formé en relâchant les muscles des paupières de son œil droit qui était maintenant complètement fermé. "Deux"
Sonné par le coup qui se répercutait dans toute sa colonne depuis la nuque, en déséquilibre sur sa jambe droite affaiblis par le poison, Glanduk n'eut aucun échappatoire pour résister à la prise de l'homme poison. D'une puissante torsion sur le bras qu'il tenait, combiné à un balayage, Rask fit faire un soleil au si massif quartier-maître. "Trois"
Une fois en l'air, celui ci ne put que regarder impuissant le pirate se mettre en position. Bien campé sur ses pieds, face à lui, le pirates ferma les yeux...
Lionfish les rouvrit, pleins d'une fureur qu'il n'avait nullement envie de refréner. Et déchargea toute sa colère dans cette frappe.
"Karakusa Gawara Seiken"
Le coup n'était pas rapide, il était même plutôt lent. Et c'est au ralentit que son poing heurta l'abdomen du Traqueur. Soudainement toute l'énergie emmagasinée par Rask se déchargea dans son corps !
Comme sous l'effet d'un lourd rocher lancé dans une paisible étendu d'eau, les bourrelets de graisse luttèrent contre la violence du choc... en vain.
Le Marin fut projeter comme une fusée au travers des nombreuses cloisons du gaillard arrière avant de rouler en ricochets sur les vagues 20 mètres plus loin, puis s'enfonça dans l'eau sombre dans une grande gerbe d'écume.


LionFish observa la scène au travers du grand trou laissé par la silhouette de Glanduk. "Et Quatre..."
Il regarda son poing, et fit un énorme sourire de satisfaction.
"Hum, c'est presque ça... presque. Comme quoi rien ne vaut un peu d'exercice pour se dérouiller."

De nouveau calme, Lionfish se redressa en observant la scène tout autour de lui.
Tous avait fini leur combat, et Hawkins semblait bien partit pour réussir son entreprise.
Il vit Grisom s'enfoncer dans les entrailles du vaisseau. et Jim disparaitre dans les voiles.
Il ne restait donc plus que lui et son jeune confrère. Mais où allait il comme ça ?!
Rask observa d'un œil circonspect Greev sauter sur le navire des marines, et jeter un audacieux défi au dernier Traqueur présent.
"Ok j'aurais dut dire Jeune ET Téméraire confrère"
Mais attend... si lui c'est Glanduk Bigman... alors le teigneux surarmé à la cervelle en pulpe doit être Godro... et donc leur capitaine ne peut être...."

Le visage encore ensanglanté, Lionfish s'accouda à ce qu'il restait du garde fou en poussant un soupir plaintif.
"...que John Smiley croque-les-os !"
Lionfish regarda d'un œil navré Greev encaissé un violent revers.
"Le pauvre petit n'a probablement pas le niveau pour un type de cette trempe... il va passer un sale quart d'heure !"

Le problème était que si Lionfish ne pouvait pas désâment rester les bras croisé, il ne pouvait pas non plus intervenir directement dans le combat. D'une part parce que Greev avait besoin de voir ce qu'il valait, d'autre part ça lui ferait une bonne leçon si jamais il en réchappait. De plus Lionfish se refusait à se battre a deux contre un, sauf en situation extrême.
Bon ici la situation l'était presque, mais pas encore assez.

Il lui fallait trouver vite une solution. Jim avait demander à se qu'on s'occupe du gouvernail en plus...
Le pirate se redressa soudainement, une étincelle de malice dans les yeux.
Il se dressa debout sur la rambarde avant de porter ses mains en entonnoirs à sa bouche .
Il hurla alors à pleins poumons en direction de Greev encore étendu par terre :
"Qu'est ce que tu fais encore par terre gamin ?! T'es un homme-poisson ne l'oublie jamais, alors du cran Têtard !! Ce type est plus costaud que toi, il va falloir la jouer en finesse si tu veux avoir une chance. C'est pas avec 2 ou 3 coups hasardeux que tu l'auras !
HAWKINS COMPTE SUR TOI !"


Sans savoir si il l'avait entendu ou non, Rask plongea sans une éclaboussure dans l'eau, pour mettre à exécution l'idée qu'il venait d'avoir.
avatar
LionFish
RasK
RasK

Localisation RP : West Blue
Rang/Grade : Médecin
Supérieur : Jim Hawkins

Feuille de personnage
Points de vie:
750/750  (750/750)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: I need a boat !!!!

Message par Grisom Resyl le Mer 21 Avr - 16:44

Grisom trouva assez rapidement ce qu’il cherchait dans la cale. Il rangea ses marteaux à sa ceinture, saisit les deux grosses haches qu’il avait sélectionnées et remonta d’un pont dans la salle des canons. Les bateaux étaient désormais trop proches pour utiliser ces magnifiques pièces surpuissantes. Surtout qu’il n’y avait aucun boulet sur tout le navire, en dehors de celui que LionFish avait arrêté un peu plus tôt. Mais ce n’était pas son but pour le moment.
Il ramassa une longueur de corde qui trainait à coté des pièces d’artillerie et attacha rapidement les haches au centre de celle-ci. Il ouvrit ensuite les écoutilles et passa la corde lestée autour des liens qui se trouvaient à moins d’un mètre au dessus. Il la disposa alors de manière à ce que le tranchant des haches touche les liens. Ceux-ci étaient trop résistants pour qu’il espère les couper à mains nues. Mais si le poids au bout de la corde était assez conséquent, un canon par exemple, les lames, aiguisées un peu plus tôt dans la journée, trancheraient les liens sans difficultés. Il fixa donc l’extrémité de la corde au canon le plus proche et commença à le pousser vers l’ouverture quand il entendit une chose anormale. Plus aucun cri ne venait de l’extérieur. Il passa la tête par l’écoutille, juste à temps pour voir l’homme poisson – le second de Hawkins – se ramasser un revers par une montagne de chair.

« Mais qu’est ce qu’y fout sur leur bateau ce gus ? Il savait pas attendre sagement qu’on mette les voiles ? Enfin l’autre va aller l’aider… Ha ben non ! Le v’la qui saute à l’eau maintenant ! La solidarité il connaît pas ? »

Le forgeron pesta encore un moment contre l’homme poisson qui avait plongé, tout en regardant l’autre se prendre une déculottée monstrueuse. L’homme à qui il faisait face était un sérieux combattant, il n’avait pas sorti une seule arme et pourtant il maitrisait totalement un homme poisson, espèce pourtant réputée pour sa force physique impressionnante. Grisom décida alors de changer quelque peu ses plans. Il ne pouvait pas laisser un camarade dans un pétrin pareil, même si c’était une rencontre récente, et puis son adversaire pourrait poser quelques problèmes lors de leur fuite. Il rentra sa tête dans la pièce et modifia rapidement la disposition des canons.

Quelques instants plus tard, il agrippa les liens reliant les bateaux et, avançant grâce à la force de ses bras, rejoignit le bateau de la Marine. Il se trouvait à un mètre sous le pont quand le colosse saisit l’homme poisson à la gorge et le tint suspendu par dessus la rambarde. Grisom saisit alors le nœud coulant qu’il avait confectionné un peu plus tôt, ramena du mou dans sa main et vérifia une dernière fois son dispositif.
L’autre extrémité de la corde était fixée au canon qui devait servir à couper les liens. Il l’avait retourné de manière à ce que son orifice soit dirigé vers l’intérieur de la pièce et l’avait bourré de poudre à canon avant de le placer juste devant l’écoutille. Ayant vu l’énorme capitaine des Traqueurs, il avait également attaché le canon chargé à 3 autres pièces d’artillerie qu’il avait rapproché du bord un maximum. Et juste avant de quitter le navire, il avait allumé une longue mèche au canon. Il pensait que le canon exploserait deux minutes plus tard, mais à peine avait-il vu le second pendu dans le vide que le coup de canon partit.
Il réagit instantanément et lança le nœud coulant en direction de la tête du chef des Traqueurs. Celui-ci sentit quelque chose se poser sur son cou mais il n’eut pas le temps de réaliser. Le poids des 4 pièces d’artilleries l’entraina immédiatement vers les flots. Le plan de Grisom était parfaitement réussit, les attaches reliant les deux navires étaient coupées et le colosse n’avait plus aucune chance de s’en sortir vivant. Car même si il parvenait à se libérer des liens qui le relaient aux canons, il n’avait aucune chance de battre un homme poisson sous l’eau. Et qui sait, peut-être que le second homme poisson viendrait l’aider cette fois-ci.

*Et alors on n’aura plus qu’à semer les gars de la Marine, mais ça ne devrait pas être trop dur. D’ailleurs le bateau s’éloigne déjà. S’éloigne déjà…HEIN ?*

Le forgeron, collé sous la rambarde du navire de la Marine, regardait s’éloigner le bateau sur lequel il était sensé se trouver. Lors de l’élaboration de son plan, il avait complètement oublié le trajet de retour… Se maudissant pour sa stupidité il se jeta à l’eau et tenta, malgré le poids de ses marteaux et sa jambe blessée, de rejoindre son navire.
avatar
Grisom Resyl
Swift Hammers
Swift Hammers

Localisation RP : West Blue
Rang/Grade : Forgeron
Supérieur : Jim Hawkins

Feuille de personnage
Points de vie:
500/500  (500/500)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: I need a boat !!!!

Message par LionFish le Mer 21 Avr - 17:50

Depuis l'avant de son navire, le capitaine de Marine Babyface, observait depuis le début du combat les évènements qui s'étaient déroulés sur le bateau des Traqueurs. Accompagné de ses officiers, il s'était peu à peu réfugié inconsciemment derrière une pile de caisse de boulets, au cas ou un de ses forbans viendrait à le remarquer.

Et il faut bien dire que ces évènements étaient loin de lui plaire ! Si il avait accepté d'aider John Smiley, c'était uniquement sous la promesse d'une victoire facile sur UN pirate. Or visiblement les traqueurs étaient en train de perdre le contrôle de la situation, et si il n'y avait pas encore eut une seule perte parmi les marines, un cruel pressentiment lui disait que cela ne durerait pas éternellement.
La situation avait été tellement catastrophique, qu'un de ses rufians avait même eut l'audace de l'aborder, LUI ! Ce n'était pas comme ça que cela devait se passer, non ?!

Heureusement John s'était en personne impliqué dans l'affrontement, et c'est avec soulagement que Babyface put le voir mettre une correction à cet impudent poisson.
Ne voyant plus les 3 autres pirates, l'officier se mit alors à espérer le rêve fou qu'ils avaient peut être fui.
A la 3ème baffe, Il respirait deja plus facilement, et commençait même à redresser les épaules en sortant de sa cachette.


Un marine vint se planter devant lui au garde à vous.
"Mon Capitaine. Les hommes de garde à l'entrepont vous informent qu'ils ont entendus des bruits suspects aux écoutilles arrières."
"Celles qui donne sur la salle des chaînes du gouvernail ?"
"Celles la même monsieur."
L'officier regarda le soldat qui conservait l'attitude neutre qui sciait à sa qualité d'estafette.
Encore une donnée supplémentaire à traiter, et il n'avait plus l'esprit assez tranquille pour le faire correctement. Pris au dépourvu et manquant d'inspiration pour ses ordres, il fit ce que ferait tout officier incompétent, il rejeta la faute.
"Des bruits suspect ?... Vous n'avez rien de plus precis ?! Retournez y, et ne revenez qu'avec des informations fiables. Compris ?"
Le soldat claqua des talons en saluant, avant de redescendre dans l'entrepont.

Après quelques minutes d'attentes, l'estafette n'était toujours pas revenu au rapport.
Impatient, L'officier y fit envoyer le premier matelot qu'il eut sous la main.

Quelques minutes plus tard sans information, ce fut son sergent.

Puis quant il n'y eut plus de sergent a proximité, il fit envoyer son Caporal.

Après encore quelques minutes infructueuse, le capitaine commençait à bouillir sous son uniforme. Il se tourna brusquement vers son lieutenant, qui ne comprenait pas plus la situation.
"Lieutenant, envoyez encore un homme ! Mais qu'est ce qu'ils font tous la dessous ?! Un pique nique ?! Qu'on aille me les bouger ses tires au flancs !"
"Et bien à vrai dire... il n'y a plus que nous deux ici Monsieur."
Baby face regarda autour de lui, et constata avec stupéfaction qu'il disait vrai.
Qu'à cela ne tienne, aveuglé par sa fierté Babyface continua obstinément dans son idée.
"Alors allez y vous même imbécile ! Raaaaah...."
De mauvais grès le lieutenant s'enfonça dans le sombre escalier avec une mine de condamner à mort.
Exaspéré par ce manque d'énergie son capitaine l'apostropha une dernière fois avant de le voir disparaitre.
"Et un peu de cran que diable ! Il n'y a pas d'affreux monstres là dedans que je sache !"


Seul, Babyface continua à observer en silence le combat que faisait encore rage sur son pont.
Petit à petit un doute s'installa au fur et à mesure qu'il n'avait pas de nouvelle de son homme.
Rongé par un mélange de curiosité et de crainte, il s'approcha du panneau qui menait aux escaliers.
"Houhou...? Il y a quelqu'un la dedans ?..."
Seuls les grincements du bois lui répondirent.

*C'est vrai qu'on y voit pas plus que dans un four la dedans. On a pas une seule lampe ?*
Mal à l'aise il s'enfonça lentement à son tour dans les ténèbres.
avatar
LionFish
RasK
RasK

Localisation RP : West Blue
Rang/Grade : Médecin
Supérieur : Jim Hawkins

Feuille de personnage
Points de vie:
750/750  (750/750)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: I need a boat !!!!

Message par LionFish le Lun 3 Mai - 20:37

Le capitaine de marine Babyface avançait à tâtons dans l'entrepont de son navire.
Il avait parcouru la plus grande partie de son vaisseau, mais n'avait jusqu'à présent vu aucune trace des soldats qui devaient s'y trouver.
Les épaisse planches qui formaient le pont étouffaient de plus en plus le son du combat, et filtraient de moins en moins de lumière. Lorsqu'il arriva dans la soute, il faisait totalement sombre. Les seuls sons qu'il percevait étaient sa respiration hachée résonnant faiblement.
Malgré toute sa suffisance, il était bien obligé d'avouer qu'il commençait à être de plus en plus inquiet.

Se maudissant de ne pas avoir pris de lampe, il continua d'avancer en essayant d'habituer ses yeux.

-Bordel de Merdidjiou...

Il s'immobilisa et tendis l'oreille. n'avait il pas entendu un son juste là ? Le grincement de ses pas l'avait caché en partie, et le doute envahissait le pauvre homme.
Immobile dans les ténèbres, il attendait quelque chose, tout en ne sachant absolument pas ce que cela pourrait être.

skritch skritch
-Putain de briquet tu vas marcher oui ou merde ?

Babyface sursauta. Il avait bien entendu une voie !
Sa curiosité surmontant sa peur, il se dirigea dans sa direction.
Une main glissant le long des parois du navire, les pieds butant sur divers objets encombrant le sol, il se rapprochait peu à peu.
Il fini par heurter une porte entrouverte.

skritch skritch
-Tin' c'est pas vrai ! Juste quand j'ai besoin de feu il faut que ce con de briquet face des siennes...
Et tous ces corniauds qui me dérangent toutes les 2 secondes...
J'ai vraiment dut faire des saloperies dans une vie antérieure pour avoir un karma aussi PouuuuuRRi...

skritch skritch
Tudieu mais tu vas...


Le capitaine Babyface poussa lentement le battant, ce qui coupa nette la voie.
Face à lui il n'y avait que l'obscurité.

Après quelques secondes oppressantes de silence, Babyface se rappela qu'il avait dans sa veste une petite boîte d'allumettes. Ne les utilisant jamais, elles étaient complètement sorties de son esprit.
Quel intérêt d'être officier si il n'y a pas un larbin pour allumer votre cigare aux algues préfère à votre place ?
Il sortit donc la petite boite de carton, et en gratta une.
La flammèche dansa alors sur les parois de la pièce, chassant faiblement les ténèbres.

Il commença à scruter autour de lui à la recherche de la source des bruits qu'il avait entendu un peu plus tôt.
Son regard tomba aussitôt sur un étrange monticule au centre de la pièce.
Avant d'avoir pu définir ce que c'était, l'allumette s'éteint et tout redevint sombre.

Fébrile et les mains tremblantes, il en alluma précipitamment une deuxième !

Devant lui apparut un enchevêtrement de corps entassés pelle-mêle, inconscients !
Il n'en croyait pas ses yeux. Tous les marins qu'il avait envoyé un peu plus tôt étaient là...son caporal, son adjudant... Son lieutenant trônait allongé en haut de la pile, une grosse bosse au milieux du front et un filet de bave au coin des lèvres.
Nageant entre l'incompréhension et la peur, Babyface resta médusé devant le monticule.

Son regard fut attirer par une corde qui traversait la pièce de part en part.
La suivant du regard, il s'aperçut qu'elle passait sous une porte qui n'était autre que la sainte barbe. Et que ce n'était rien d'autre qu'une mèche !

Avant qu'il n'ai put réagir, une voie grave l'interpella juste derrière son oreille...
-Excuse moi gamin... tu pourrais me donner ton allumette ?
J'ai les mains trempées, et j'arrive plus à faire marcher mon briquet. Ça s'rait sympa.


L'allumette tremblotante au bout des doigts, Babyface se retourna lentement.
La flamme l'éclairant par en dessous, il se trouva nez à nez avec un visage d'épouvante aux dents pointues et aux regard sombre, encore à moitié couvert de sang.

LionFish sourit largement devant le regard terrifié de l'humain.
-Merci p'tit gars.

Un long cri raisonna depuis les profondeurs du navire.
avatar
LionFish
RasK
RasK

Localisation RP : West Blue
Rang/Grade : Médecin
Supérieur : Jim Hawkins

Feuille de personnage
Points de vie:
750/750  (750/750)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: I need a boat !!!!

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum