Parait qu'il y a un debut à tout

Aller en bas

Parait qu'il y a un debut à tout

Message par Edward le Dim 7 Mar - 19:17

Comment avait il pu être assez naïf pour croire qu'un seul meurtre assouvirais sa haine, pire encore était l'idée que l'alcool qu'il s'engloutissait depuis des jours lui permettrait d'oublier. Ce n'était pas lui tout ça, il allait devoir se reprendre! Il n'avait pas le droit de se laissé aller comme cela, finir pocherons dans cette ville n'était pas sa destiné. Non il devait découvrir le monde et ces mystères, et puis abandonner la mer? Non jamais...

Ce fut une longue lutte mentale durant trois jours dans cette taverne ou il resta enfermer couper du monde avant que renaisse le Calme. Il passa du statut de loque humaine dont l'odeur le dégoutté lui-même à celui déjà plus honorable de combattant des mers. Et il n'aurait jamais pu imaginer le bonheur que ça lui procurerait de revenir sois même sans excès d'ego bien entendu.

Pas la meilleure nouvellepour tousles dechets des mers qui allait avoir à faire avec lui de nouveau. Enfin des qu'il aurait trouver un navire et ça c'était pas gagner, il allait devoir essayer avec la marine n'aimai pas trop travailler avec eux et leur règles trop strictes ,mais peut être aurait il la chance de naviguer avec un équipage qui lui conviendrait.

Traversant la ville avec sa démarche si particulière il se mit à la recherche de quelques primes pour se relancer dans la partie avant la grande aventure.

Quelques coups d'oeuil sur le chemin à la recherches de n'importe pas d'inhabituel mais rien, quelques forbans mais leur primes lui rapporterait juste de quoi boire un grand millésime de vin, autant dire aucun intérêt. Il espérait toujours trouver de quoi payer son voyage sur mais il n'avait pas grand espoir, la marine trop présente effrayer ces proies. Las de ne rien trouver il décida de ce rendre à la forteresse de la justice pour proposer ces services. Ca faisait longtemps qu'il n'avait pas travailler seul mais c'était le meilleur moyen d'entrer sur grand line.

Comme à chaque fois qu'il venait ici il profita du chemin pour s'imprégner de l'ambiance si particulière de la ville, cette étrange mélange d'excitation et d'ordre qui s'imbrique, ce flot d'odeur qui vous assaille comme les voix des recruteurs de chaque camp qui se mènent un sanglant combat depuis des lustres. C'est ici que l'on doit choisir sa voie avant le grand voyage. Et c'est devant l'échafaud que l'on la ressent le mieux, tous allez prendre la mer mais combien le mérite vraiment ? Pour lui ils étaient peu, les autres il en ferait son affaire. Le seigneur des pirates était un grand homme mais beaucoup était ceux qui sous couvert de vouloir l'imiter se permettait de faire n'importe quoi: des déchets en somme.

Le simple fait de pensé à ces êtres avait le don de le mettre en colère et on pouvait voir son poing s'ouvrir et se fermer rapidement tandis qu'il fendait la foule pour enfin arriver le bâtiment officiel de la marine.

Il fit tomber la capuche par respect et s'avança à l'intérieur, il jeta un regard rapide dans toutes les directions à la recherche d'un officier qui pourrait l'aider. D'après ce qu'il connaissait des galons militaires il ne trouverait pas son bonheur ici, poussant un long soupir il se dirigea vers le plus haut gradé présent.
avatar
Edward
Le calme
Le calme

Localisation RP : Partout ou il y a du travail
Rang/Grade : Chasseur de prime
Supérieur : Aucun

Feuille de personnage
Points de vie:
300/300  (300/300)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parait qu'il y a un debut à tout

Message par Rutha Baga le Mer 10 Mar - 13:08

Loguetown, rien que le nom de cette ville me mettait de bonne humeur pour la journée. On ne pouvait pas s'ennuyer ici, c'était l'endroit idéal pour de nouvelles primes et puis l'on pouvait toujours boire un verre ou plus dans l'une des nombreuses tavernes.
Je venais de rentrer dans l'une d'entre elle dans un but bien précis.

Comme à mon habitude, et ce malgré le froid j'étais vêtue assez légèrement, un mini short en jean recouvrai mes jambes nues et j'avais un débardeur aux couleurs bleues et roses qui laissait apparaître un décolleter légèrement vertigineux. Heureusement que je n'étais pas frileuse. J'avais mis en avant tout mes atouts, un peu de maquillages par ci, par là afin d'obtenir des informations, où mieux encore de nouveaux pirates à chasser.

Hélas, je ne put obtenir aucunes informations, soit les gens étaient trop ivres, où alors ils ne connaissaient pas le milieu et s'en souciaient comme de l'an 40. Heureusement, que l'on m'avait payé mes verres sans quoi ma journée allait vraiment être gâchée.

Il me restait cependant un endroit où aller pour obtenir ce que je désire : le bâtiment officiel de la marine. Après tout, ce que l'on faisait pour eux, ils pouvaient bien nous aider. Je m'avançais alors vers le bâtiments, en me déhanchant tel un félin afin d'augmenter mon taux de réussite dans ce que je voulais.

Je rentrai dans le bâtiment, les regards des hommes semblaient apprécier ma venue, ceux des femmes moins. Je m'amusais de cette situation. Mes yeux s'arrêtèrent sur un homme qui n'était pas de la marine. Qui était-il ? Juste avant qu'il n'aille voir le plus haut gradé présent j'eus le temps de m'avancer vers lui, et je commençai à lui parler d'une voix suave:

Bonjour monsieur, je vois que vous êtes à la recherche d'un haut gradé. Je suis dans le même cas que vous. Peut-être que nous pourrions patienter ensemble ?

Il suffisait qu'on entame la discussion, pour que je sache qui était cet homme. S'il était un civil, je pouvais le séduire et obtenir un jour un verre, s'il était pirate c'était encore mieux, j'avais ma cible à portée de main et enfin s'il était chasseur de prime, nous pouvions évoquer ensemble nos péripéties lors de nos traques respectivement. Enfin cela était le scénario que j'avais établi en moi-même, il pouvait à tout moment changer la donne. J'attendais une réponse de sa part.
avatar
Rutha Baga
La petite sirène
La petite sirène

Rang/Grade : Femme de ménage/cuisinière

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parait qu'il y a un debut à tout

Message par Edward le Jeu 11 Mar - 0:31

L'officier à qui il voulait parler ne semblait pas commode, c'était un vieil homme au visage rougeaud avec une énorme moustache blanche qui lui donnait un air comique. Il fit quelques pas de plus vers lui avant d'être intercepter par deux marins. L'un lui posa la main sur l'épaule tandis que l'autre se posta devant lui pour l'empêcher d'avancer. Par pur reflex et avant qu'ils aient pu dire quoique ce soit il se dégagea brusquement d'un coup d'épaule et se retourna faisant monter la tension dans la pièce d'un cran.

"Ne me touchez plus jamais si vous tenez à gardez votre main...."


"Tu ose menacez un marin dans un tel lieu? A tu perdu la raison?"

Edward observa tout autour de lui et il pouvait voir quelques marins qui l'observaient prêt à agir au premier geste brusque. Ce serait effectivement pas la meilleure idée de sortir les armes ici, et puis ce ne serait pas profitable à sa futur possible collaboration avec la marine.

"Mais en moins j'aurais attiré l'attention des grades."

Un petit sourire surgit sur son visage à cette pensé avant qu'il remette sa cape correctement en fixant toujours le marin mais cette fois d'un petit air moqueur. Juste pour lui faire comprendre qu'il n'était pas aussi fou qu'il l'imaginait et que non il ne pourra pas se venger pour la menace avec l'aide de tous ces camarades.

"Pour la perdre encore aurait il fallut que je l'aie. Mais au lieu de débattre sur ce point avec toi je préférerais que tu m'annonce à un officier c'est important."


"Non mais le colonel n'a pas que ça à faire que parler à des individus dans ton genre...."

A quel dédain pour sa profession, vraiment les gens ne comprendront jamais c'est vraiment triste. Pourtant il n'était pas si différent d'eux seul leurs méthodes différaient. Mais pas la peine de perdre de temps avec des ignorants butés comme eux.

Le chasseur de prime s'apprêta a ignoré les deux soldats et chercher une oreille plus attentive dans cette immense hall ou s'aligner plusieurs guichet quand quelque chose attira son attention. Un magnifique modèle de féminité fit son entrée, l'un des plus dangereux pour les hommes imprudents et ici ils semblaient être nombreux. Lui s'apprêtait comme d'habitude à se délecte du spectacle mais elle semblait s'interesser à lui. Pas banal ça, il avait pourtant pas la tête du pigeon classique. Bon autant la laisser faire son numéro avant de la dégagé avec classe. Allez sort moi ton baratin, voilà avec la voix qui va avec....euh patienter avec moi? Le visage du calme se transforma sous l'effet de la déception: son petit sourire s'effaça rapidement, ses yeux se rétrécirent et fixèrent sans émotion la jeune femme qu'il commença à juger rapidement. Pas l'allure d'une combattante, encore moins d'une pirate mais il avait appris à ne pas juger trop vite, et c'est un conseil qui peut vous sauver la mise.

Enfin autant savoir à qui il avait affaire, peut être même qu'elle pourrait lui être utile pour persuader les marins de le laisser embarquer sur un de leur bâtiment. Reprenant un air serrain il lui répondit d'une voix qui se voulait la plus neutre possible.

Je pourrais en effet envisagé cette possibilité si je savais à qui j'avais à faire. Il n'est jamais bon de s'associez a des inconnus même pour quelques minutes. Et puis pas la peine de prendre ce ton la avec moi, je ne m'intéresse pas à votre corps...

La dernière phrase avait été dites avec froideur, il aimait que son interlocuteur sache à qui il avait à faire.
avatar
Edward
Le calme
Le calme

Localisation RP : Partout ou il y a du travail
Rang/Grade : Chasseur de prime
Supérieur : Aucun

Feuille de personnage
Points de vie:
300/300  (300/300)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parait qu'il y a un debut à tout

Message par Rutha Baga le Jeu 11 Mar - 22:35

Cet homme ne s'intéressait donc pas à mon corps, il me l'avait bien fait comprendre, rien que son regard en disait long. Savoir qui il était n'allait pas être aussi facile que je l'avais prévu. Pour savoir un peu plus sur lui, je devais me dévoiler. Je n'aimais guère cela, mais avais-je vraiment le choix à présent? Il avait toutes les cartes en mains, si je ne lui disais rien, il m'enverrait tout simplement balader.

Très bien, je suis d'une impolitesse d'avoir omis de me présenter. Autant pour moi. Je m'appelle Mildeya Iko et comme vous pouvez le constater je ne travaille pas ici. Je ne suis pas une "pirate", sinon penseriez-vous que sois venue ici en tant que telle?

J'avais prononcé le mot "pirate" avec mépris. Je les haïssais, non en vérité ils pouvaient bien m'être utile. Après tout, sans pirate, pas de primes et pas de prime pas d'argent pour m'offrir le luxe dont j'avais toujours rêvé. Et puis il faut avouer, que certain ne me laissait pas indifférente, loin de là. J'aimais m'amuser un peu avant de les envoyer à la marine, ils pouvaient s'estimer encore heureux ! Tout le monde était content, enfin surtout moi.

L'homme à qui je venais de me présenter brièvement, m'intriguait de plus en plus. Rare était ceux dont mon charme ne fonctionnait pas. Je voyais beaucoup d'hommes me regarder, certains rougissaient, d'autres s'amusaient à faire les malins pour attirer mon attention. Je lançais des sourires a quelques uns et des œillades à d'autres.
Lorsque je m'adressais à mon interlocuteur, je prenais un visage froid. la séduction ne marchait pas sur lui, je devais changer de tactique. Et quoi de mieux que de jouer sur le même terrain que lui ? Enfin, il avait une chance parmi les autres, celle de me voir sans masque.

Je me suis présentée et je ne sais rien de vous. La moindre des choses serait de me rendre la pareille. Je serai plus apte à vous parler si vous m'en dites plus sur vous.

Je le regardais tout en jouant avec une de mes mèches de cheveux.




avatar
Rutha Baga
La petite sirène
La petite sirène

Rang/Grade : Femme de ménage/cuisinière

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parait qu'il y a un debut à tout

Message par PNJ OPR le Lun 22 Mar - 16:36

Il y avait beaucoup d'agitation aujourd'hui dans les quartiers de la Marine. Le colonel Zimt était d'une humeur massacrante et ce n'était pas la tonne de paperasse qui allait le calmer. Il avait été muté ici pour gérer les va-et-vient des différentes troupes. Il n'y avait pas à dire, son prédécesseur avait été un incapable et cela l'énervait encore plus. Pourquoi devait il s'occuper de tout ceci? On sous-estimait son talent et son génie! Quel barbe! Et puis ses sous-fifre étaient d'une bêtises sans bornes et respiraient l'incompétence.

Le colonel se dirigeait à grand pas vers son bureau, il devait s'y enfermer pour se calmer. Rester dans cette base était une insulte à son intelligence mais il était confiant et savait que les hautes autorités ne tarderaient pas à remarquer leur erreur. En passant par le hall, il aperçut un petit attroupement et cela était une fois de plus inadmissible. Encore des marines qui passaient leur temps à tailler le bout de gras avec des pouilleux. Cela tombait bien, il devait passer ses nerfs sur quelqu'un, et ne comptait pas laisser passer une telle occasion. Il se dirigea avec aplomb vers les deux soldats qui paraissaient agacés mais totalement stupides.

Arrivé à leur hauteur, les deux soldats saluèrent immédiatement à la vue de leur supérieur. Leurs visages se figèrent dans un rictus qui transpirait la peur et la crainte.

Colonel! Mes resp...

Silence imbécile, coupa froidement l'officier, que se passe-t'il ici? Etes vous aussi bêtes que faignants? Qui sont ces deux énergumènes ?

Le sous officier semblait mal à l'aise. Personne ici ne pouvait l'être en présence du colonel Zimt, c'était une personne odieuse et prétentieuse. Mais il était craint pour sa puissance et sa faculté à se mettre immédiatement en colère.

Eh bien Colonel, cet homme désire parler à un officier, mais il n'a pas voulu nous dire de quoi il en retournait...Ahem..Mon colonel!

Le regard de Zimt se posa sur l'individu et il parcouru de haut en bas l'intégralité de la silouhette. Rajustant son épée, et dans un ricanement dédaigneux, il haussa les épaules et s'en repartit vers son bureau.

Retournez à vos postes soldats et renvoyez moi ce civil. Nous n'avons pas de temps à perdre avec une telle engeance. Nous représentons la Marine! La Marine ! Nous ne sommes pas le bureau des renseignements....
avatar
PNJ OPR
Conducteur des RPs


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parait qu'il y a un debut à tout

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum