Un nouveau départ tumultueux

Aller en bas

Un nouveau départ tumultueux

Message par Daniel Hawks le Dim 28 Mar - 2:40



[Quelque part dans West Blue sur la petite île de Laguena...]


Daniel, assis à la table d'une petite taverne, sirotait un whisky la tête, en appui sur ses deux avant bras croisés devant lui. Il fixait le bois du meuble d'un air vide détaillant chaque petite fissure et chaque petite rainure que le temps avait creusé dans la matière.
Il savait que ce petit bar en plein cœur du quartier le moins bien fréquenté de l'île était un coin sûr pour qui ne voulait pas croiser de représentant du gouvernement. Pourtant, le jeune charpentier n'arrivait pas à se détendre complètement, chaque fibre de son corps lui faisait horriblement mal et les bandages qu'il avait improvisés avec une étoffe déchirée ne faisaient que limiter les dégâts. Le bruit d'un vieux ventilateur fixé au plafond berçait régulièrement les pensées du pirate. Et lorsque Dan releva les yeux, il aperçut une serveuse qui le scrutait avec méfiance.
Très mignonne d'ailleurs, elle devait avoir la vingtaine et un visage d'ange au regard envoutant. Ses cheveux châtains, bouclés, coupés mi-longs et retenus approximativement avec une grande pince lui donnaient des airs de sauvageonne. Bref, ce n'était pas le genre de fille qu'on s'attendait à croiser dans ce trou perdu au fin fond de West Blue. La demoiselle s'approcha de Daniel d'un air décidé faisant onduler sa taille fine à la cadence de ses pas et se planta à sa hauteur une main fermement posée sur sa hanche en signe de réprobation.

« M'sieur, j'voudrais pas déranger un client pendant sa consommation, mais vous inondez le parquet et c'est moi qui vais devoir tout nettoyer si vous voyez c'que j'veux dire. Donc ce serait sympa d'allonger quelques berry's en compensation ou de finir votre verre en vitesse si vous voyez c'que j'veux dire. »

Du point de vue de Daniel c'était plutôt la poitrine de la brunette qui était à sa hauteur et en d'autres circonstances il l'aurait sans doute remarqué avec un petit sourire amusé. Mais là il avait bien trop mal et n'avait entendu qu'un vague brouhaha contenant les mots « billet » et « verre ».
Il leva sur la fille un regard vide, affichant un visage qui semblait flirter entre la vie et la mort sans trop bien arriver à décider quel camp choisir. Puis il replongea dans son verre sans prêter plus d'attention à la serveuse.

« J'ai payé mon verre... J'ai le droit... Gmpf... Le dernier à m'avoir mis une dérouillée pareille... c'était Grand Père... C'pas humain une force pareille... Tout ça pour une foutue bouteille de rhum... »

Daniel avait marmonné ses quelques mots, lui répondait-il ? Se parlait-il à lui-même ? Personne ne le saura jamais... Pas même lui. Daniel se sentait humilié comme il l'avait rarement été et son Grand Père lui manquait un peu. Généralement Daniel ne se soucie pas du passé et encore moins au futur, il se remémore les personnes qu'il a connu, mais ne ressent jamais de mélancolie et seul son Grand Père dérogeait parfois à la règle. Mais, là, le sentiment qui dominait Daniel n'était ni l'humiliation, ni la nostalgie, mais bien l'impression de n'être qu'un petit oisillon se débattant dans l'immensité du ciel, en clair, il avait encore beaucoup à apprendre. Et l'évocation de la bouteille de rhum lui rappelait le début de cette aventure.

Il avait quitté son ancien équipage depuis deux mois et avait atterri sur cette île où il pensait rejoindre un autre équipage en direction de Grand Line ou tout du moins d'une île plus proche de Reverse Moutain. Dan vivait de petits boulots de charpenterie et surtout de petits trafics divers, en fait, il survivait plus qu'il ne vivait, mais il gagnait suffisamment pour s'offrir une bonne bouteille de temps à autres. Bouteille qu'il allait généralement acheter au marché noir (tout le monde sait que les meilleurs alcools ne se retrouvent pas en vente dans les jolies vitrines des échoppes).
Daniel avait envie de rhum et il connaissait un négociant qui « trouvait » assez souvent de belles bouteilles au hasard de ses promenades dans les entrepôts de la marine. Il trouva sa connaissance assise au milieu de ses marchandises, son visage vaguement drapé dans un turban, il préférait masquer son identité et Hawks le comprenait parfaitement vu sa profession. Il y avait là une dizaine de très bonnes bouteilles allongées sur un tapis brodé aux motifs typiques de l'île.
Daniel lui fit un signe de la tête en guise de salut et se pencha sur pour admirer de près la marchandise.

« Est-ce que tu aurais une bonne bouteille de rhum pour un bon client comme moi ? »

Daniel avait bel et bien prononcé cette phrase, mais une seconde voix s'était jointe à la sienne.
Il se retourna alors brusquement pour voir qui voulait lui rafler sa bouteille adorée. Un grand homme d'âge mûr à la mâchoire carrée se tenait derrière lui et mâchonnait un gros cure dent d'un air mécontent. Non content de dépasser Daniel d'une bonne tête l'homme au crâne rasé et aux sourcils broussailleux était flanqué de deux acolytes à l'air suffisant, un sabre à la ceinture.

« Désolé les gars, j'étais là l'premier, la bouteille est à moi. »

Daniel avait lâché cette phrase un sourire amical aux lèvres. Selon lui l'habit ne fait pas le moine et ces gars étaient peut-être tout à fait commodes, peut-être même qu'il partagerait cette bouteille avec eux avant la tombée de la nuit... ou pas. Certains disent de Daniel qu'il est naïf, lui préfère dire qu'il croit en l'espèce humaine et en son potentiel. Mais quand il vit les deux nigauds porter la main à la ceinture, Daniel comprit qu'il devrait la gagner cette bouteille.

« Laissez-nous faire mon Colonel, on s'occupe du gêneur. »

*Encore ces foutus marines ? J'suis maudit ou quoi ? *

Hawks commençait sérieusement à croire que la marine avait personnellement une dent contre lui. Il ne pouvait donc jamais séjourner sur une île sans se fritter aux représentants de l'ordre ? Apparemment ces deux-là n'avaient sorti leurs épées que pour l'impressionner, car aucun d'eux n'avait fait un pas dans sa direction et ils étaient bien à deux mètres du pirate. L'armoire à glace qui leur servait de supérieur restait en retrait les bras croisés un petit sourire aux lèvres.
Ne se sentant pas menacé Daniel restait accroupi près des bouteilles d'un air désinvolte, il remontait les manches de sa chemise noire en fixant les deux sabreurs d'un air entendu.

« Et que font des marines sur un marché noir d'ailleurs ? »

Apparemment, s'en était trop pour les deux gaillards qui se jetèrent sur Daniel le sabre à la main en lançant leur éternel slogan. « Pour la Justice ! »

* Mais qu'est ce qu'il faut pas entendre. *

Petit, Daniel avait entendu que les marines vivaient pour la justice, il avait cru au départ qu'ils étaient donc des hommes droits et respectueux, mais en grandissant il en était arrivé à la conclusion que les marines devaient avoir une définition propre et très particulière de la justice. Il en avait même vu massacrer et piller des villageois « pour la Justice ». Mais là n'était pas le problème, un combat se profilait et il devait se concentrer sur ses adversaires. Ils étaient armés mais peu ou mal entraînés, même à deux ils laissaient des ouvertures qu'aurait pu emprunter un éléphant pour les esquiver. Lors d'un combat Daniel ressent toujours une sensation étrange, absolue, comme s'il prenait réellement conscience de son corps et de ses possibilités. Il sent son énergie couler en lui et son sang battre dans ses veines, il prend conscience du souffle de ce qui l'entoure, la plupart de ses pensées s'évaporent et son esprit se focalise sur ses adversaires et sur les mouvements de son propre corps. Il entame alors ses chorégraphies esquissées dans un sentiment de plénitude. Hawks fit un bond en avant glissant entre leurs lames pour se placer dans le dos d'un des assaillants et lui assener un coup de genou dans les côtes, qui avait dû lui en briser deux ou trois. Le marine s'écroula dans un cri aigu avant de voir la semelle de Daniel lui arriver à toute vitesse droit sur son nez.

« Et de un, l'échange fut bref mais intense. »

Accompagnant ses mots d'une petite référence, Daniel eut à peine le temps d'éviter un projectile qui lui frôla et entailla la joue, il se retourna et vit incrédule un cure dent planter dans un mur derrière lui.

« Repos Marine ! Je m'en occupe avant de récupérer ma bouteille, emmenez le petit à l'infirmerie et revenez avec votre uniforme et des menottes pour mettre ce cinglé au trou. »


Après ces quelques mots le Colonel afficha un grand sourire et toisa fixement Daniel, il passa sa main sur son crâne et sortit un second cure dent de sa poche qu'il se remit à mâchonner amoureusement.

« Bon, mon gars, la fête est finie, amène toi. »

Daniel n'allait pas se faire prier, il parcourut rapidement les cinq mètres qui les séparaient et balança son poing droit dans la mâchoire carrée du marine. Celui-ci ne broncha même pas et cracha son cure dent au sol avant d'envoyer son poing gauche droit vers la tête de Dan qui s'accroupit pour feinter, s'appuyer sur sa main droite et frapper les jambes du gradé d'un bon coup de pied circulaire. L'homme plia le genou sous le choc et éclata d'un grand rire, Daniel n'en croyait pas ses oreilles et ne vit pas arriver le coup de pied qui l'envoya valser dans l'étalage d'un commerçant.

« Tu te bats plutôt bien petit ! T'es sûr que tu ne veux pas rejoindre la marine ? Tu passerais p'tet trois ou quatre mois au trou puis tu ressortirais pour bonne conduite et tu pourrais passer sous mes ordres. Ça te dit ? »

Daniel se releva péniblement, cette façon de vous envoyer valdinguer pour reprendre la conversation lui rappelait étrangement son grand père.

« J'suis un pirate, bordel ! Pas un marine ! »

Il était temps de mettre à profit son enseignement pour se sortir de ce mauvais pas. Il se concentra et ferma les yeux quelques secondes se concentrant sur l'énergie qui coulait en lui pour la renforcer et la faire affluer dans ses jambes. C'était comme se baigner dans une source chaude et bienfaisante il adorait cette sensation. Il bondit sur le Colonel à toute vitesse, il était clairement plus rapide que la première fois et fit s'abattre son pied droit de haut en bas droit sur le crâne du représentant de l'ordre. Celui-ci eut à peine le temps de parer avec ses deux avants-bras qui s'affaissèrent légèrement sous le choc, mais Hawks ne lui laissa pas le temps de se reprendre et le fouetta à pleine vitesse de son autre jambe en plein dans le menton. Le marine repoussa Daniel, tituba en arrière et s'essuya le sang qui coulait maintenant de sa lèvre inférieure.

« Vraiment pas mal petit... »
« Ouais hein ? Et encore t'as rien vu papy ! »

Cette fois-ci c'est le vieil homme qui prit l'initiative, il fonça sur le pirate et lui balança son poing gauche dans les côtes, Daniel esquiva de justesse, mais dut encaisser son poing droit dans la poitrine. Il dut serrer les dents pour ne pas crier sa douleur, il prit sur lui et lança son genou dans le ventre de son adversaire mais l'homme plia à peine sous le coup, lui saisit la tête d'une main et la fracassa contre le sol.
Daniel sentit la saveur métallique du sang affluer au fond de sa bouche et se mélanger au goût âcre de la terre qu'il venait d'avaler. Son heure était peut-être arrivée, mais il ne regrettait rien, il avait trouvé un adversaire qui le rendrait plus fort. Il se releva et se concentra encore, il ne maîtrisait pas encore totalement son énergie et l'utiliser consciemment le fatiguait très vite. C'est pourquoi il décida de jouer le tout pour le tout, fermant les yeux il se mit à fredonner la chanson première de sa tribu, elle l'aidait à se concentrer et s'il devait mourir autant mourir bercé par la sagesse des anciens. Il allait devoir se battre avec un seul membre, il choisit son pied droit et y concentra toute son énergie.

« Alors petit tu perds la tête ? Abandonne, t'es fort mais t'as pas le niveau. »

Daniel ouvrit les yeux calmement et vit les choses beaucoup plus clairement comme dans un état de transe, il observait les veines qui battaient dans le cou du marine et sentait un vent apaisant souffler sur son visage, il se lança alors sur son adversaire attaquant de sa jambe droite et encaissant les coups avec le reste de son corps. S'en suivi un échange de coups qui laissa Daniel dans un piteux état et finit par faire plier le colonel quelques secondes, suffisamment pour que Daniel se jette dans une rue qui partait de la place, il courut à toute vitesse et se noya dans la foule sans même chercher à savoir s'il était poursuivi ou non.

Ce n'est qu'une heure plus tard qu'il trouva cette taverne, il s'y était engouffré et se reposait depuis plusieurs heures à cette table. L'évocation de toute cette histoire lui avait remis les idées en place. Il devait absolument trouver un équipage et trouver un moyen de quitter l'île sans retomber sur ce marine. Quand il revint à lui la serveuse se trouvait toujours devant lui et il remarqua enfin à quel point elle était mignonne. Chaque évènement a sa raison d'être, il n'avait donc pas à s'inquiéter et, pour le moment, le regard de la serveuse emplissait de plus en plus son esprit et le calmait étrangement. Il lui adressa alors un franc sourire et lui demanda sur un ton gentil et implorant.

« Dis, tu n'aurais pas une chambre à louer en haut ? Je me suis pris quelques coups et j'aimerais me reposer un jour ou deux, histoire de reprendre la route dans de meilleures conditions. Ne t'inquiète pas j'ai de quoi payer. »

Puis il posa son regard au sol et remarqua qu'il saignait sur le vieux parquet en bois de la taverne, il fit la moue et leva les mains en signe d'impuissance.

« J'vous dédommagerai pour ça aussi, et d'ailleurs si vous avez quelques pansements je vous les rachète volontiers... »

La serveuse prit un air exténué et lui fit signe de la suivre.



[.]
avatar
Daniel Hawks
Dan
Dan

Localisation RP : West Blue
Rang/Grade : Charpentier

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau départ tumultueux

Message par Daniel Hawks le Dim 2 Mai - 23:01

La douleur avait presque disparu, depuis quelques jours Daniel sentait son corps reprendre pleinement ses forces. Il entendait la voix de la Terre mère l'envelopper et lui offrir ses bienfaits, chacun de ses chakras dispensait son énergie pour accélérer le rétablissement de son corps. Daniel se sentait mieux, il avait eu le temps de se remettre mentalement et avait finalement trouvé un arrangement financier avec la tenancière du bar pour passer quelques nuits dans une chambre.
La demoiselle s'était d'ailleurs montrée sous ses dehors brusques et hautains très attentionnée.

Toc Toc Toc

Le dernier coup n'avait pas fini de résonner que la porte s'ouvrit en un grand fracas.

« Encore en train de glander assis dans un coin ?! »
« Je ne glande pas Lilly, je médite. Ça me renforce, j'ai déjà essayé de t'expliquer... »
« Mouais... J'y crois pas trop, si tu vois ce que j'veux dire. 'Fin bon j't'amène le p'tit déjeuner et j'voulais t'avertir : j'pourrai pas te garder ici plus d'une semaine ou deux, y'a des choses qui ont changé et tu ferais mieux de décamper de l'île. »

La fille tendit un papier déchiré et malmené par la pluie au pirate.

Spoiler:

« Pfff, aucun sens de l'humour ces marines! Mais bon j'suis un pirate il fallait bien que ça arrive un jour. »


Daniel afficha un sourire taquin et déposa l'affiche sur son lit. Il n'était pas particulièrement fier de cet avis de recherche, mais ce bout de papier avait une signification étrange pour lui. Comme une étape de franchie dans cette aventure, tout cela l'excitait beaucoup.
L'idée que l'affiche allait peut-être arriver jusqu'à son grand-père le fit rire intérieurement. Mais Daniel avait eu le temps de réfléchir pendant sa convalescence, il avait passé bien trop de temps à parcourir les mers sans réellement prendre de risques et il était temps de passer aux choses sérieuses. Il voulait devenir réellement fort et voir de ses yeux ces océans que seul les plus intrépides avaient pu voir. Une lueur étrange s'était mise à briller dans ses yeux.

« Alors, tu comptes partir dès que tes blessures seront guéries ? »

Hawks afficha un grand sourire et se mit à ôter ses bandages en toute hâte. Il jeta un coup d'oeil à la chambre dans laquelle il avait passé plus d'une semaine. S'attarda sur le vieux lit aux montants rouillés, seul meuble posé sur un vieux parquet en bois trop sombre mais abondamment éclairé par une grande fenêtre. Puis, il adressa un regard plein d'affection à la fille qui avait su si bien s'occuper de lui sans jamais lui laisser croire qu'elle l'appréciait vraiment, même dans les moments les plus intimes qu'ils avaient pu passer ensemble. Oui, rien ne lui manquerait ici, si ce n'est le sourire de Lilly lorsqu'elle laissait quelques fois transparaitre ses émotions. Il s'était toujours demandé ce qui l'avait amenée à devenir propriétaire d'un bar dans un coin aussi malfamé, mais il ne lui avait jamais posé la question. Et l'heure n'était plus aux questions.

« Je pars dès maintenant ! »
« Mais tu n'es pas encore remis... et tu es recherché en plus ! Tu ne peux pas partir comme ça ! »
« Je serai recherché toute ma vie, c'est pas deux trois petits échanges avec des marines qui vont m'effrayer! Et les océans sont bien trop vastes pour rester ici plus longtemps. Mais merci pour tout Lilly ! »
« Mais... »
« T'inquiète je ne trouverai p'tet pas un bateau partant dès aujourd'hui, donc je repasserai peut-être ce soir. »

Le pirate partit d'un rire à s'en décrocher la mâchoire, enfila une chemise à la hâte, embrassa la jeune femme sur la joue et se lança dans les escaliers. Sans attendre la moindre réponse, Daniel dégringola les vielles marches de bois pour s'engouffrer par la porte de derrière dans une ruelle de Laguna. Hawks baignait dans un sentiment d'allégresse à l'idée de se relancer dans l'aventure, reprendre la mer. Il n'aurait plus d'attaches, plus aucune limite. Daniel n'avait plus qu'une idée en tête : trouver un moyen de quitter l'île.


[.]
avatar
Daniel Hawks
Dan
Dan

Localisation RP : West Blue
Rang/Grade : Charpentier

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum