Enarik, la tête dans les étoiles

Aller en bas

Enarik, la tête dans les étoiles Empty Enarik, la tête dans les étoiles

Message par Enarik Santa le Dim 28 Mar - 21:28

~°Présentation du Joueur°~

Prénom: Clément
Age: 19 ans
Ce que vous aimez: F1, les grasses mat, OP...
Ce que vous n'aimez pas: me lever tôt !
Première Impression: ça a l'air bien fun tout ça Very Happy
Autres : la réponse D ?
Comment avez vous connu ce forum?: par le Forum OPS

~°Présentation du Personnage°~

Nom: Santa
Prénom: Enarik
Surnom: le flâneur, Rik le flâneur
Age: 27 ans
Sexe : Masculin
Est-il existant ou inventé ? Purement fictif
Race : Humain ; profession Chasseur de Primes.
Description Psychologique ( 5 lignes minimum ):
Enarik est un individu détaché des difficultés du quotidien, perdu le plus souvent dans ses pensées, lequelles le mènent dans un monde idéal où il ne serait plus confronté à aucune prise de responsabilité. Le plus souvent, il est d'une nature discrète, si bien que beaucoup ne prêtent pas attention à lui. Cela ne le gêne d'ailleurs en aucun cas, puisqu'il se monter de manière générale distant voire soupçonneux quand il est abordé par des inconnus. Selon lui, il vaut mieux être seul que mal accompagné. Pour Enarik, la solitude n'a rien de lassant. Il peut ainsi profiter de la beauté du paysage, dans le calme et la quiétude. L'idéal pour lui serait de ne jamais rencontre quiconque qui puisse troubler son quotidien, le contraindre à sortir de sa routine paisible.

Malheureusement, comme beaucoup de chasseurs de primes, il se trouve souvent confronté à des problèmes d'argent, ce qui le force à prendre des décisions. Dans ses situations encore, il tâche de ne pas se départir de son flegme habituel, abordant chacune des situations délicates avec philosophie, préférant cent fois rire de ces multiples mésaventures que tenter de trouver une solution définitive au problème. Sans être doté d'un grand sens de l'honneur, il décide néammoins de toujours s'attaquer à la proie la moins honnête lorsque la possibilité lui est donnée de choisir. Mais la faim justifiant souvent les moyens pour lui, il accorde peu d'intérêt aux cibles qu'il livre. Finalement, ceux dont il se sent le plus proche sont les individus pacifiques qui, quelque soit leur bord, recherchent eux-aussi le calme et la tranquillité.

Peu enclin à s'attacher aux autres humains, Enarik n'en est pas moins un compagnon précieux pour les rares personnes qui parviennent à percer sa carapace. En leur compagnie, il joue le rôle d'un ami bienveillant, qui modère les ardeurs des uns, et sait écouter avec attention les soucis des autres. Pourtant, même avec ces proches, Enarik ne peut se départir de sa discrétion et d'une certaine fierté, bien qu'il refuse de l'admettre. C'est pourquoi il tâche de ne jamais afficher sa tristesse que lorsqu'il se retrouve seul. Toujours dans un souci de discrétion, et pour ne pas connaître une trop grande notoriété dans les régions qu'il sillonne, Enarik s'arrangera toujours pour ne pas avoir à dévoiler ses capacités en public. De plus, il est très attaché à ne pas troubler sa vie monotone. Aussi, bien qu'être chasseur de prime ne soit pas très glorifiant en soi, il s'est attaché à ce mode de vie, et aurait du mal à s'en défaire. En outre, sans être avide de richesse, il sait l'importance de l'argent, et apprécie donc d'exercer un métier où il est facile de gagner une bonne paye.

En définitive, ce chasseur de prime, calme et réservé aurait souvent préféré pouvoir jouir d'une vie simple et relaxante, loin des soucis de son époque. Mais il a du comme beaucoup s'y adapter.


Description Physique ( 5 lignes minimum ):
Fort heureusement pour lui, son physique tout ce qu'il y a de plus commun lui permet de passer souvent inaperçu. De taille moyenne (1m75), sa carrure n'a rien d'imposante, loin de là. Un oeil averti remarquera cependant ses jambes légèrement arquées. Son teint est légèrement plus mat que celui de la plupart des habitants de South Blue. Peu soucieux de son apparence, qui laisse franchement à désirer, il ne dégage pas de charisme particulier, ne faisant rien pour se démarquer de la masse. Ses cheveux châtains légèrement ondulés, mis-longs plongent sur ses yeux gris en forme d'amende, dont le regard inexpressif ne laisse que rarement transparaitre un quelconque intérêt pour ce qui l'entoure. Il s'astreint aussi à toujours arborer une barbe de trois jours qui font de lui un baroudeur parmi tant d'autre. Ceci a aussi pour but de renforcer sa virilité, lui qui ne supporte pas le visage aux traits fins dont il a été doté à la naissance. Sur son torse, on peut noter quelques cicatrices, résultats des coups de lame reçus en exerçant son métier.

Pour renforcer s'il était encore besoin son envie de se fondre dans la masse, il veille à garder un style vestimentaire peu soigné. Il revêt généralement des vêtements amples aux couleurs sombres et inexpressives, sans valeur apparente, et encre toujours sur sa tête un chapeau usé et troué après de trop longues années de service. Il garde toujours accroché au coup une cordelette au bout de laquelle pend un coquillage lui non plus sans grand attrait, mais qui revêt une importance particulière à ses yeux. En revanche, il veille à porter une paire de gants de cuir noir quasiment en toute circonstance pour protéger les mains agiles et talentueuses qui lui rapportent ses butins. C'est bien là la seule originalité de ce personnage.

Pouvoir/capacité :
En ce qui concerne ses aptitudes au combat, l'entraînement qu'il a reçu pendant son enfance auprès de son enseignant lui a permis de développer rapidement des capacités intéressantes arme en main. Mais ne pouvant miser sur sa puissance, il a du rapidement décider de miser sur sa dextérité et son intelligence plutôt que sur sa force. A force d'étudier l'anatomie des races de ce monde, il est devenu extrêmement précis dans ses attaques, et peut à sa guise neutraliser un ennemi, où toucher un de ses organes vitaux. De plus, au fil des combat, il perfectionne peu à peu sa vitesse et sa résistance. Cependant, ayant également été reconnu comme un tireur de qualité, Enarik n'a pu se résoudre à abandonner les armes à feu. Aussi a t'il fait confectionné des armes particulières. Sur ses deux pistolets, il a fait fixé des lames de rapière sur le prolongement du canon, de sorte qu'il n'a pas a changer d'arme et peut alterner à sa guise les attaques de corps à corps ou de distance. Il s'est soumis à un entraînement intensif pour manier ces armes sans gêne, pour maîtriser parfaitement ce style de garde peu académique.

En outre, à force de s'appliquer à ne dégager aucune expression particulière, Enarik est devenu quelqu'un de plutôt doué dans l'art d'embobiner les gens, mais il ne se sert que rarement de ce petit don, le jugeant sans grand intérêt et n'engageant de toute façon que très rarement une conversation.
De plus, s'imposant de toujours se fondre dans la masse, il a fini par développer un talent pour le déguisement, mais il n'est est pas vraiment conscient lui-même.

Grade : hormis le titre de chasseur de primes, aucun. Il travaille pour son propre compte.
Nom de votre ville ou village : Mattior ( ville natale )
Histoire ( 30 lignes minimum ):
Je suis né sur le continent de South Blue, dans la ville de Mattior, au sein d'une famille de la noblesse. Dès mon plus jeune âge j'ai donc reçu une éducation des plus soutenues, en accord avec le voeu affiché par mon Père. Je n'eus malheureusement jamais la chance de connaître véritablement ma mère, qu'une maladie inconnue emporta avant que je ne sois en âge de me souvenir d'elle. La famille proche avec laquelle je vivais n'était constituée que de personnes déjà adultes : mon oncle et ma tante, ma grand-mère, et bien sûr mon Père. Celui-ci répétait très souvent qu'il ambitionnait de faire de moi un Marine renommé dans le monde entier, mais chaque fois que je l'entendais se lancer dans des tirades interminables sur l'avenir qui me tendait les bras, je ne le prenais pas vraiment au sérieux, estimant qu'il cherchait juste à me motiver dans tout ce que je faisais.

Pourtant, être marine me sembla rapidement être une idée intéressante, mais à cette époque déjà choisissais-je peut-être la solution de la facilité. Toujours est-il que je travaillais en affichant beaucoup de volonté lors des cours voués à faire à terme de moi un homme cultivé et fin d'esprit. Dès que je fus en âge de m'y intéresser, je m'investissais également dans les entraînement au combat, étant notamment initié au maniement de l'épée.

Cependant, il fut très vite mis en évidence que je n'aurais pas les aptitudes dignes d'un soldat exemplaire, étant de constitution plutôt frêle, au grand désarroi de mon paternel atterré par ce triste coup du sort. Il s'investissait d'ailleurs tant dans mon éducation qu'il me semblait parfois que ma réussite lui importait plus qu'à moi. Pour ma part, je prenais cette nouvelle avec beaucoup plus de sérénité, et décidait en conséquent de m'orienter vers des entraînements aux armes à feu, où mon manque évident de force ne serait pas une gêne particulière. Dans ce domaine, je me montrais plus à mon avantage, mais ceci ne satisfaisait toujours pas mon bienveillant père, qui voyait dans ce choix de vocation un signe de lâcheté. En effet, dans ma famille, depuis des générations les Santa ont fait leurs preuves dans la marine en participant à des combats valeureux où ils étaient fréquemment récompensés pour le courage dont ils avaient fait preuve.

Fort heureusement, je ne subissais pas toujours ces sempiternels discours, et trouvais aussi le temps de me faire de nombreux amis. Jusqu'au début de mon adolescence, je vivais dans un milieu épanoui, en compagnie de jeunes camarades de mon âge. Je m'attachais en particulier à une jeune fille du nom de Léa, une véritable casse-cou qui m'entraînait toujours dans des aventures toujours plus périlleuses et passionnantes pour des gens de notre âge. Passant la grande majorité de mon temps-libre avec elle, je fus attristé le jour où j'appris que je devais la quitter, elle et notre ville natale pour aller suivre mon Père dans un déménagement pour une destination lointaine, au confins du continent. J'allais devoir abandonner la vie que j'avais connu jusqu'à présent, et bien sûr tout mes amis. Le seul souvenir de cette époque heureuse que j'emmenais avec moi fut un coquillage que nous avions trouvés avec Léa lors d'une de nos nombreuses après-midi de jeu. Ainsi, je quittais la Cité de Mattior. J'avais alors 12 ans.

Dès mon arrivée sur mon nouveau lieu de vie, mon quotidien me parut beaucoup plus morose. Je me languissais de mes amis, en particulier de Léa. Mon père se faisait plus pressant que jamais concernant mes études, ce qui eu le don de provoquer chez moi une aversion pour les cours que me donnait le précepteur. Pour une raison qui m'était inconnu, mon père était beaucoup plus souvent irascible qu'auparavant, encore plus lorsqu'il s'agissait de mon avenir qu'il voyait tout tracé dans la Marine. Supportant de moins en moins la compagnie de mes proches, je m'isolais souvent, préférant passer mes journées perché dans les arbres où en bord de mer à contempler le paysage, loin des soucis, me montrant de moins en moins assidu et attentif aux cours que je recevais.

Pendant les trois années qui suivirent, mes relations avec mon entourage ne cessèrent de se détériorer. Je fuguais fréquemment, pour échapper à ce monde étouffant dans lequel tout mes proches m'exhortaient à m'investir. A cet âge où l'on forge peu à peu l'adulte que l'on sera, on cherche souvent à se détacher de l'ordinaire, pour se prouver que l'on a une valeur, et prendre de l'assurance. Ma perception du monde évolua ainsi peu à peu. Je ne me trouvais plus enthousiaste à l'idée d'intégrer la Marine, et j'envisageais sérieusement de partir de ma demeure, pour tenter ma chance seul. Cette idée qui paraissait loufoque au départ prit petit à petit l'apparence d'un véritable projet, tandis que je me renseignais sur les alternatives qui s'offrait à moi. Je ne tins personne informé de ces velléités de départ. Personne ne prêtait véritablement attention à mon avis de toute façon. Quand j'atteins l'âge de 17 ans, je quittais définitivement la demeure familiale, à laquelle rien ne me rattachait. Je décidais de me lancer dans une nouvelle vie. Seul. Et cela me convenait parfaitement, ayant perdu goût à côtoyer mes semblables au cours de ses longues années, perdu dans ce sordide lieu de vie, ce qui avait constitué un tournant dans ma vie. Ainsi, sans le moindre regret, je pris la première embarcation qui quittait le port et partis sillonner les mers et les terres du monde.

Mes débuts furent pour le moins mouvementé. Un peu perdu, sans repère dans ce vaste monde dont je n'avais entendu parler que part l'intermédiaire de mes livres, je peinais à trouver véritablement ma voie. Je restais un temps employé dans une taverne, officiant comme serveur. Mais ce n'était pas la une brillante idée, car mon sens des relations sociales n'était guère développé. Je me lançais dans une carrière d'homme à tout faire sans grand intérêt ni envergure qui s'acheva aussi anonymement qu'elle avait commencé, avant de faire la rencontre qui allait décidé de mon futur : un jour que je flânais comme à mon habitude, un homme entre deux âges de belle carrure et à l'accoutrement tape à l'oeil m'aborda. Celui-ci, prétextant deviner en moi une fine lame, ce dont je n'étais pas véritablement convaincu, me proposa de s'associer à lui et de devenir un chasseur de prime.

Y voyant là une occasion de remplir mes poches vides de tout Berry, j'acceptais, quoi que sans grand enthousiasme. Au début, la cohabitation fut houleuse. Ma méconnaissance du monde des Chasseurs de Primes y était bien sûr pour beaucoup. De plus, mon partenaire, un certain Jarn, était beaucoup trop bavard et démonstratif à mon goût. Cependant, nos rapports allaient rapidement s'améliorer. Jarn s'avéra être d'une grande bonté. Je me sentais en confiance avec lui. Au fil des discussions, je lui confiais ce que l'on m'avait souvent répété : de part mon physique fluet, je n'étais pas destiné à être un combattant de talent. Contre toute attente, Jarn prêta attention à mon peu de confiance en mes capacités, et décida de m'aider à chasser mes doutes. Me prenant sous son aile, il m'enseigna une toute autre formation de combat que celle à laquelle j'avais douloureusement goûtée jusque-là. A la force pure, il préférait la finesse, à la puissance, le raisonnement. Rapidement conquis par ce style de combat, je m'impliquais corps et âme dans mon entraînement. Je pus ainsi admirer au fil de nos années de collaboration tout mes progrès, et je n'aurais jamais assez souvent l'occasion de remercier cet homme qui m'a libéré de mes craintes.

Parcourant le continent, nous fîmes de nombreuses traques, au fil des années. Alternant échecs et succès, nous réussissions toujours à amasser suffisamment pour profiter de quelques jours de repos. Je menais donc jusqu'à mes 22 ans une parfaite vie de chasseur de primes avec ce mentor qui prenait pour moi l'apparence d'un père de substitution. Peu à peu, je pris donc goût à cette vie de chasseur de prime. Après tout, dans ce monde divisé par les guerres, il était indispensable de trouver sa voie. Aussi pris-je conscience que ma carrière de chasseur de primes m'avait permis de trouver ma place dans la société, me permettant d'affiner peu à peu mon mode de combat, tout en me faisant visiter des contrées méconnus. Pendant près de 5 ans, mon association avec Jarn fit des merveilles, jusqu'à ce que celui-ci ne me confie son désir de se retirer du métier. Il avait atteint un âge où il était préférable de passer la main, ayant perdu la volonté de poursuivre des pirates, après une carrière bien remplie longue de 25 ans. Je devais donc désormais continuer seul mon chemin.

Pendant un temps, j'entrepris de trouver un nouveau partenaire, regrettant amèrement l'absence de Jarn, mais aucun ne me convenait, et je décidais rapidement qu'il serait plus reposant de travailler seul. Il eut de toute façon été difficile de trouver autre compagnon aussi bienveillant et compréhensif que Jarn. Ainsi, depuis désormais cinq longues années, je sillonne seul le continent de South Blue, en quête de quelques primes qui me permettent de passer les hivers au chaud. Mais désormais, l'ennui me gagne, ici. Je pense de plus en plus sérieusement à partir explorer le continent mystérieux redouté de tous, Grand Line, pour aller y chasser des pirates de grande envergure, et découvrir peut-être un monde dans lequel je me sentirais pleinement épanoui. Mais avant cela, je dois tenter de m'attaquer aux plus redoutables pirates de tout South Blue, ce qui ne sera déjà pas une mince affaire !

Test RP: Attendre le feu vert d'un admin

Voilà, je précise juste que l'idée d'une arme un peu inhabituelle ( rapière / pistolet jumelés ) c'est pour apporter une touche d'originalité au personnage, mais si les MD jugent ça un peu trop irréalistes, je changes ça c'est pas un souci Smile


Dernière édition par Enarik Santa le Ven 7 Mai - 2:10, édité 4 fois
Enarik Santa
Enarik Santa
Mister Black Day
Mister Black Day

Localisation RP : South Blue

Feuille de personnage
Points de vie:
Enarik, la tête dans les étoiles Left_bar_bleue750/750Enarik, la tête dans les étoiles Empty_bar_bleue  (750/750)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Enarik, la tête dans les étoiles Empty Re: Enarik, la tête dans les étoiles

Message par Vilgrim le Dim 28 Mar - 23:27

Rien n'est irréaliste dans l'univers de One Piece.
Vilgrim
Vilgrim
Le Vieux d'la Vieille
Le Vieux d'la Vieille

Localisation RP : La Baie des Pirates
Rang/Grade : Adjudant-Chef
Supérieur : Son égo

Feuille de personnage
Points de vie:
Enarik, la tête dans les étoiles Left_bar_bleue750/750Enarik, la tête dans les étoiles Empty_bar_bleue  (750/750)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Enarik, la tête dans les étoiles Empty Re: Enarik, la tête dans les étoiles

Message par Serviteur du Jeu de Mots le Lun 29 Mar - 20:14

Bonsoir à toi et bienvenue sur le forum Mr Red

Alors commençons par les choses qui fachent !! tout d'abord, avant de poster ta présentation, je t'invite vivement à aller lire le règlement et de signer la prise de connaissance de celui-ci: ICI

Ensuite, par pitié, n'hésite pas à aérer tes textes, afin de faciliter la lecture et la rendre plus agréable!

Enfin, comme je ne suis pas qu'un être sans coeur Mr Red Je tiens à te dire que j'ai apprécié ton style où il y a très peu de fautes. Les descriptions son agréables, bref, une fois que tu auras rectifié ces petits détails, je t'invite à faire ton test RP nous jugerons sur l'ensemble de ta présentation!

Edit :Concernant ton arme, si j'ai bien suivi, il s'agit de pistolets surmontés de lames ? Pour le moment,ne t'en fais pas, nous en parlerons entre nous et nous te tiendrons au courant Mr Red

Au plaisir de te lire très rapidement, bon amusement parmi nous !
Si besoin est, je reste à ton entière disposition.
Serviteur du Jeu de Mots
Serviteur du Jeu de Mots
Prof de Lettres
Prof de Lettres


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Enarik, la tête dans les étoiles Empty Re: Enarik, la tête dans les étoiles

Message par Enarik Santa le Mar 30 Mar - 9:25

Règlement lu et approuvé, j'ai essayé d'améliorer la mise en page, j'espère que c'est plus lisible désormais. Smile

RP :

Enarik

Jarn

Kit

Nous voici revenu sept ans auparavant, en compagnie de Rik et Jarn, tandis que le duo de chasseur de primes se lance dans une nouvelle chasse à l'homme...

Ce soir là, Jarn et moi-même allions dormir à la belle étoile, dans la chaleur d'une nuit d'été calme et reposante, non loin de la ville de Val-Perdu où nous devions mettre le grappin sur la bande d'une petite frappe du crime de la région. Nous avions été mis sur l'affaire par une connaissance de mon partenaire, il y a de ça un peu moins d'un mois. L'homme, un paysan tout ce qu'il y a de plus banal et sympathique, était venu quérir notre aide pour chasser de la petite bourgade la bande d'un dénommé Regwald, pilleur de commerce sans vergogne, lequel s'était fort modestement approprié le surnom de “La Terreur du Sud”. Toujours enclin à rendre service à ses semblables, d'autant plus lorsqu'ils faisaient partie de ses proches, Jarn eut tôt fait de me convaincre et nous décidâmes d'un commun accord de prêter main-forte aux habitants de Val-Perdu. Aussi, après avoir empoché la prime de notre dernière traque fructueuse, nous fîmes à la hâte quelques préparatifs, et prîmes la direction de Val-Perdu, en compagnie du paysan qui nous servait de guide, Kit.

Désormais, après plus de deux semaines de voyage il ne nous restait guère plus d'une journée de marche avant d'atteindre la petite ville en question. Nous avions d'ores et déjà eu le temps de nous renseigner à propos de notre cible auprès de Kit, mais celui-ci ne ménageait pas sa peine et multipliait les conseils de prudence, à mesure que nous nous approchions de la ville. J'avais le sentiment que ces appels à la vigilance maintes fois répétés étaient surtout pour lui un moyen de ne pas laisser la peur le dominer, mais après tout cela était peut-être normal, pour un fermier qui n'avait pas l'habitude de mener une vie tournée vers l'aventure. Ce soir là ne dérogea pas à la règle, nous eûmes droit à un nouveau flot de recommandations.

-Et surtout, prenez garde à ne pas vous faire remarquer à l'entrée de la ville ! Regwald y poste régulièrement des guetteurs lorsqu'il vient faire une descente dans nos échoppes. Et n'oubliez pas non plus que vous avez à faire à une dizaine de forbans, sans le moindre scrupule, ne prenez pas de risque inconsidéré ! On ne compte plus ceux qui ont fini égorgé pour avoir voulu se frotter à leur bande ! Et surtout...


Peu friand des longues conversations, particulièrement la veille d'une opération comme celle qui nous attendait, je m'éloignais du feu de camp pour aller profiter de la nuit de sommeil qui me tendait les bras, tout en prenant le soin d'avertir Jarn dans un baillement que son ami était un peu trop bavard.

-Pitié, fais taire ton ami où c'est moi qui le découpe !

Mon partenaire ne fit pas de difficulté et suggéra à Kit de remettre à demain ses ultimes mises en garde, tout en essayant de le rassurer tant bien que mal.

-Tu peux te fier à nous sur ce coup, Kit. Tu connais mes capacités, et je peux te certifier que Rik est également plutôt doué dans son genre. Demain, nous allons vous débarrasser de ces gêneurs en un clin d'oeil.

Le reste de la nuit se passa sans encombre, et lorsque l'aube pointa, notre trio était fin prêt pour passer à l'action. Je crus bien ne pas survivre à ces dernières heures de voyage tant le brave Kit se fit loquace. Je l'aurais volontiers enjoint à garder le silence, mais je me contenais tant bien que mal suivant les conseils de Jarn. Je me contentais donc de ruminer dans mon coin pendant la fin du trajet.

* Reste calme Rik, il ne pense pas à mal...Il n'en vaut pas la peine, reste calme... *

Nous arrivâmes finalement en fin de matinée en vue de Val-Perdu, et mon supplice prit alors fin. Jarn conclut qu'il était temps pour Kit de nous laisser seul.

-Si jamais l'un de ces pillards te repère en notre compagnie, tu risques d'avoir de gros ennuis. Inutile de t'en faire pour nous, nous avons l'habitude de ce genre d'affaire.

Il va sans dire que j'abondais en ce sens. Le paysan ne se fit donc pas prier et rebroussa chemin, pour aller observer notre intervention perché au sommet d'une colline.

* C'est ça, enfin tranquille ! Ce mec était plus bavard qu'une vieille mégère ... *

Après avoir laissé le temps à notre guide de se mettre à l'abri, nous vérifiâmes une dernière fois d'avoir nos armes à portée de main, nos pistolets chargés prêt à l'emploi, et nous nous dirigeâmes vers la bourgade de Val-Perdu d'une démarche nonchalante, affichant une sérénité et une bonne fois de façade. Mais au fond de moi, l'excitation que l'on peut ressentir avant de passer à l'action me démangeait, le sang bouillait dans mes veines. L'inaction qui précède toujours l'intervention me pesait. Nous étions fin prêt pour mettre un terme aux agissements de Regwald !
...


Voila mon rp, désolé pour le retard, j'ai eu un petit problème de connexion internet.


Dernière édition par Rik le flâneur le Lun 12 Avr - 18:45, édité 5 fois
Enarik Santa
Enarik Santa
Mister Black Day
Mister Black Day

Localisation RP : South Blue

Feuille de personnage
Points de vie:
Enarik, la tête dans les étoiles Left_bar_bleue750/750Enarik, la tête dans les étoiles Empty_bar_bleue  (750/750)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Enarik, la tête dans les étoiles Empty Re: Enarik, la tête dans les étoiles

Message par Enarik Santa le Jeu 1 Avr - 22:36

Désolé à l'avance pour le double-post c'est juste pour être sûr que les MdJ remarquent que j'ai édité le message précédent avec le rp tout frais Smile

EDIT : j'en profite pour poster quelques idées d'attaques spéciales qui me paraissent en accord avec les capacités et la manière d'agir du personnage.

bah je les enlève vu que de toute façon faut les refaire maintenant que le mode de combat est défini Smile


Dernière édition par Enarik Santa le Jeu 15 Avr - 2:12, édité 1 fois
Enarik Santa
Enarik Santa
Mister Black Day
Mister Black Day

Localisation RP : South Blue

Feuille de personnage
Points de vie:
Enarik, la tête dans les étoiles Left_bar_bleue750/750Enarik, la tête dans les étoiles Empty_bar_bleue  (750/750)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Enarik, la tête dans les étoiles Empty Re: Enarik, la tête dans les étoiles

Message par Enarik Santa le Sam 3 Avr - 12:54

Voila une suite pour le RP, j'avais un peu de temps-libre :

Enarik

Jarn

Tavernier

Pirate 1

Pirate 2

Personne ne s'opposa à notre entrée dans la ville. A dire vrai, personne non plus ne vint nous accueillir. Mais si beaucoup auraient trouvé cet endroit lugubre, je le considérais au contraire comme le havre de paix idéal. Imaginez-donc : une petite cité avec tout les avantages que cela représente, à savoir la proximité avec les magasins en tout genre, l'accès aux informations du monde grâce aux voyageurs qui font escale quelques jours dans le patelin, et en contre-partie, des habitants discrets, pas plus d'agitation qu'au beau milieu du désert, un calme ininterrompu : en un mot, le paradis pour moi !
Cependant, l'heure n'était pas à la méditation, mais bien à l'action. Toujours sur nos gardes, Jarn et moi-même remontâmes la rue principale de la bourgade, sans y croiser âme qui vive. Manifestement, les habitants du coin se terrait dans leurs chaumières. Cela ne pouvait signifier qu'une chose. La bande de Regwald, et peut-être même le redouté forban en personne était en ce moment même en ville. Le danger était imminent, nous en étions bien conscient. Après quelques minutes de marche, nous arrivâmes en vue de la taverne, où semblait régner une agitation qui tranchait avec le silence pesant du dehors. Jarn me suggéra d'agir suivant un plan simple mais efficace.

-Je vais entrer dans la taverne, pour aller à la pêche aux informations. Si Regwald est à l'intérieur, il ne manquera pas de provoquer un inconnu comme moi venant rôder sur son territoire, ce qui me donnera l'occasion d'intervenir. Pendant ce temps, toi, tu fais le tour du bâtiment pour vérifier que personne ne nous surveille déjà, puis tu vas te poster au niveau de la sortie à l'arrière du restaurant pour couper la retraite aux fuyards.

J'acquiesçai d'un nonchalant “Pas de problème”, en dépit de mon excitation, et je partais de ce pas inspecter les alentours tandis que mon partenaire se jetait dans la gueule du loup. Je ne pouvais m'empêcher de lui reprocher sa façon de toujours me tenir cantonner dans le second rôle, mais sans doute cherchait-il à me protéger en agissant de la sorte.

* Ceci dit, j'aime autant le laisser faire ainsi sur ce coup, si je m'étais retrouvé nez à nez avec la bande de ce Regwald, mon sens aigu de la diplomatie nous aurait démasqué en un instant... *

Avec discrétion, je contournai la taverne commençai à fouiller les environs, prêt à dégainer. Personne. Manifestement, le comité d'accueil tant redouté par le brave Kit n'avait pas été mis en place. Je suivais donc les consignes de Jarn et partis me positionner au niveau de la sortie des cuisines, attentif au moindre bruit, prêt à entrer au moindre signe suspect. Au bout de quelques minutes d'attente, le ton dans la taverne monta.

* Ah, ça s'agite la dedans ! Finalement on a eu raison de venir chasser les pilleurs de bas-étage dans ce coin paumé... *

Enfin, les hostilités semblèrent se préciser dans la modeste échoppe. Un bruit de table renversé et de verre brisé me parvint. Comptant bien profiter de la confusion, je pénétrai discrètement dans les cuisines, sous le nez ébahi du tavernier et d'une serveuse, auxquels je recommandai en chuchotant de rester calme.

-Vous n'avez rien à craindre, je suis ici pour vous débarrasser des pillards qui vous martyrisent. Regwald est ici n'est ce pas ?

La réponse du tavernier me déconcerta quelque peu.

-Seulement ses subordonnés. Ils sont en train de faire une histoire à propos du rhum que je leur sers...

* Regwald n'est pas là ? Il vaudrait peut-être mieux attendre qu'il rejoigne ses hommes pour faire d'une pierre deux coups... *

Je jetai un rapide coup d'oeil dans la salle principale. Une petite dizaine d'hommes, tous plus ou moins saouls, faisait du grabuge. L'un d'entre eux justement avait renversé sa table et exigeait une nouvelle bouteille de rhum. Le bruit que j'avais supposé être celui d'une rixe était en fait causé par cet ivrogne gesticulant. Pourtant, il y avait peut-être possibilité de tirer partie de leur état. Intervenir maintenant nous assurerait de les neutraliser sans trop de souci. Mais la cible prioritaire manquait à l'appel. Cruel dilemme. Quoi qu'il en soit, j'allais agir selon la décision de Jarn. S'il ressortait sans histoire de la taverne, l'opération serait remise à plus tard. Si au contraire il préférait intervenir maintenant, je pourrais lui porter secours selon le plan précédemment échafaudé... Mon partenaire jugea plus sage de se lever et de partir sans intervenir. Malgré une pointe de déception, j'allais en faire de même, mais en me retournant trop brusquement, je bousculai la serveuse, qui venait réapprovisionner ces poivrots en boisson alcoolisée. Le plateau, sur lequel étaient disposés plusieurs verres, tomba avec fracas. Les regards menaçants de tout les bandits se fixèrent sur moi en un instant.

-Hé, c'est qui ce type, là ? J'ai pas rêvé, il nous espionnait hein ?

-Ouai, allez les gars, on va lui faire la peau !!

En un instant, le groupe entier se rua sur moi. Je dégainai sans hésiter. L'heure n'était pas à la négociation, il eut été difficile de persuader la dizaine de dégénérés qui me faisait face que mes intentions étaient pacifiques, d'autant que les circonstances ne jouaient pas en ma faveur. J'allais me jeter dans ce combat, mais le premier des pirates qui arriva à mon niveau fut percuté en plein visage par une chaise projeté de l'autre bout de la salle. Surpris, les rustres se retournèrent vers Jarn, les mains sur les hanches, qui se contenta de dire dans un grand sourire.

-Bravo le jeune, c'est malin ! Maintenant on va devoir tous se les faire...

-Frimeur...

Sans plus attendre, nous dégainâmes, prêt à engager le combat avec la bande de Regwald !


Dernière édition par Enarik Santa le Ven 7 Mai - 2:20, édité 2 fois
Enarik Santa
Enarik Santa
Mister Black Day
Mister Black Day

Localisation RP : South Blue

Feuille de personnage
Points de vie:
Enarik, la tête dans les étoiles Left_bar_bleue750/750Enarik, la tête dans les étoiles Empty_bar_bleue  (750/750)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Enarik, la tête dans les étoiles Empty Re: Enarik, la tête dans les étoiles

Message par Serviteur du Jeu de Mots le Lun 5 Avr - 18:20

Bonjour à toi !

Merci pour les petites modifs, c'est bien plus agréable à lire!
Alors, comme pour la présentation, je n'ai absolument rien à dire sur ton style et ton orthographe, ou peut-être alors qu'un est très agréable et que l'autre est parfait Mr Red

Ton récit est prenant et l'intrigue bien menée, le seul petit regret resterait le manque de descriptions (sentiments et/ou decors) , mais cela reste d'excellente facture!

Bref, en ce qui me concerne, je pencherais sans hésiter pour un rang 5++ Mr Red N'hésite pas à l'avenir à étoffer un peu plus tes écrits pour leurs apporter un certain réalisme qui plongera le lecteur dans tes aventures qui je l'avoue sont très bien écrites! Bref, je ne me fais pas trop de soucis pour toi Mr Red

Je laisserai mes illustres compagnons trancher et te donner la décision finale! Je reste à ta disposition pour tes questions ou autres! Enfin, desolé pour l'attente, Pâques, Jesus, toussa toussa Mr Red

Au plaisir!
Serviteur du Jeu de Mots
Serviteur du Jeu de Mots
Prof de Lettres
Prof de Lettres


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Enarik, la tête dans les étoiles Empty Re: Enarik, la tête dans les étoiles

Message par Enarik Santa le Lun 5 Avr - 18:53

Pas de problème le chocolat c'est sacré ! Razz

Je vais essayer de tenir compte des remarques pour la suite de mon petit RP sur l'histoire de cette traque, la narration c'est mon péché mignon mais je travaille pour corriger ça.
On va dire que j'ai une petite marge de progression si je réussis à rectifier le tir sur ce point.

Je posterais une suite dans le courant de la semaine le temps de trouver l'inspiration

Smile
Enarik Santa
Enarik Santa
Mister Black Day
Mister Black Day

Localisation RP : South Blue

Feuille de personnage
Points de vie:
Enarik, la tête dans les étoiles Left_bar_bleue750/750Enarik, la tête dans les étoiles Empty_bar_bleue  (750/750)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Enarik, la tête dans les étoiles Empty Re: Enarik, la tête dans les étoiles

Message par Enarik Santa le Mer 7 Avr - 0:09

Suite et fin du RP introductif de mon personnage Smile

Enarik

Jarn

Pirate 1

Regwald

Kit

Devant l'affrontement sanglant qui s'annonçait, le tenancier et les employés ne tentèrent rien qu'ils ne puissent amèrement regretter, et prirent la fuite, par la sortie des cuisines. Nous étions désormais seuls face à nos cibles. Mais le rapport de force avec les pirates qui, il y a un instant encore, se montraient prêt à combattre, s'était totalement inversé.

L'intervention de Jarn avait pris la bande totalement au dépourvu. L'assurance que nous dégagions face à un adversaire pourtant plus nombreux devait être perceptible, car nos ennemis se figèrent, comme hésitant quant à l'attitude à adopter. Désormais, dans la modeste taverne, malgré notre infériorité numérique, nous ressemblions à deux fauves aux crocs acérés ayant acculé leurs proies dans une impasse. Chacun de nous bloquait une issue. Nos ennemis n'avaient nulle part où s'enfuir. Je savais pertinemment que la dizaine de forbans à moitié ivres avec laquelle nous étions aux prises ne représentait pas un danger féroce. Eux-même ressentaient ce sentiment d”infériorité. Je pouvais lire l'inquiétude dans leurs yeux affolés. Voir la sueur qui perlait sur leurs fronts. Ils ressentaient tous cette peur indicible qui vous saisit aux tripes lorsque vous êtes conscient que l'issue d'un affrontement ne peut vous être favorable. Leurs mains tremblaient, les nôtres empoignaient fermement nos armes. Leur coeur se glaçaient. Nos seuls regards les transperçaient. La situation venait de basculer sous notre contrôle. Sans avoir donné le moindre coup d'épée...

La tension était palpable. La salle était plongée dans un silence absolue. Dehors, nous entendîmes un temps le patron de l'échoppe crier à s'époumoner qu'un massacre se préparait, qu'il fallait absolument intervenir pour sauver son établissement. Tss, pas croyable ce que ces gens sont prévisibles. Et pourtant, inutile de chercher quelconque logique dans leurs agissements. Pendant que ces pillards les martyrisaient, ils priaient pour recevoir une aide venue de l'extérieur. Mais maintenant que les secours tant attendus sont là, ils regretteraient leur passé de servitude ? Consternant. De nos jours, personne n'est enclin au moindre sacrifice. Le plus insignifiant effort paraît disproportionné. Qui voudrait prendre place dans une telle société, où l'on se repose constamment sur l'aide d'autrui. On ne m'enlèvera pas de l'esprit que la solitude est le meilleur remède contre les maux de ce monde...

Finalement, un des pirates s'avança prudemment tandis que les appels de l'aubergiste se faisaient de plus en plus lointains. Les mains au dessus de la tête en signe de soumission il prit parole d'une voix qui se voulait ferme. Mais elle trahissait une peur que partageait tout ses camarades.

-Messieurs, je ne sais pas qui vous êtes mais, nul doute que nous pensez avoir à faire à Regwald et sa bande...

* Ces gars, tous les même. Ils essaieront toujours de s'en tirer avec un mensonge plus gros qu'une couleuvre... *

-Te fatigue pas à nier, on sait que vous êtes ses acolytes. Alors laissez-tomber vos ceinturons, et rendez-vous sagement, les gars...

-S'il vous plait, écoutez ce que j'ai à vous proposer ! Tous ici, nous ne vallons pas la peine d'être arrêté, aucune prime digne d'intérêt n'est sur notre tête. Alors, laissez-nous partir d'ici librement, en échange de quoi nous vous livrons notre chef...

Jarn s'accorda un moment de réflexion, dévisageant longuement le forban qui se proposait de nous permettre de capturer Regwald, avant de décider si sa proposition était digne d'intérêt ou non. D'un signe de tête, il me demanda mon opinion. La mine désinvolte que j'arborais lui fit comprendre que je le laissais seul juge de la décision. Finalement, mon partenaire considéra l'offre intéressante, et le fit savoir aux pirates qui attendaient, plus anxieux en attendant la réponse de Jarn que des enfants devant leur père tandis que celui-ci réfléchit à la punition adaptée au forfait qu'ils viennent de commettre. Ayant donc la garantie que lui et ses compagnons pourraient quitter sain et sauf le village, le pirate s'avança vers Jarn avec une carte pour lui indiquer leur repère.

* Et voilà, encore une preuve irréfutable de la vilité de la nature humaine...De quelque bord que l'on soit, il ne faut pas attendre le moindre sentiment de noblesse de la part... *

Soudain, un coup de feu tiré d'une des fenêtres de la taverne me tira de mes pensées. Le pirate qui se faisait le représentant de toute la troupe s'écroula, raide mort. Avant d'avoir pu pointer du doigt la planque de Regwald. Je perçus de rapides et légers bruits de pas. J'allais me lancer à la poursuite du tireur mais Jarn me le déconseilla. Je craignais de perdre sa trace, mais nous n'allions pas avoir à le chercher plus longtemps. Une voix forte s'éleva dans la rue principale de la ville.

-Alors, les gars, vous n'avez pas honte de vendre ainsi votre chef bien-aimé ?

A l'intérieur, une terreur sans pareille gagna les hommes. Gémissant, hurlant, ils semblaient avoir entendu parler le diable en personne. Pour qu'une telle folie envahissent ces pirates, l'homme devait sans aucun doute être impressionnant. Il fallait pourtant essayer de convaincre les malheureux de nous faire confiance. Mais la voix forte qui opérait tel un pouvoir incontestable sur eux reprit.

-Dépêchez-vous de me débarrasser de ces gêneurs ! Si j'ai à intervenir, vous n'auriez pas assez de toute votre vie pour le regretter...

Cette fois-ci, rien ne pourrait les retenir. Chacun dégaina son sabre, préférant mourir par notre main plutôt que de désobéir à leur Capitaine. Nous fîmes feu sans état-d'âmes, ayant déjà offert à ces gibets de potence l'occasion de s'en tirer sans dommage. Tandis que les plus proches de nous, touchés, s'écroulaient, nous croisâmes le fer avec le reste de la bande. Virevoltant, je tournoyais autour de mes adversaires, trop maladroit pour espérer me porter ne serait-ce qu'une égratignure. De son côté, Jarn, dans un style totalement différent, soulevait sa lourde épée, faisant sauter le carrelage, brisant tables et chaises, et mettant hors d'état de nuire les audacieux qui l'approchaient. Chacun de nous maîtrisait son mode de combat. Aucun ne laissait la moindre ouverture. Ces hommes n'avaient aucune chance face à notre duo. L'écart de niveau ne laissait subsister aucun doute quant à l'issue de cet affrontement. Au bout d'une minute tout au plus, tout ceux qui s'étaient hardiment jeté sur nous le regrettaient déjà. Morts pour certains, sérieusement blessés pour les autres. Nous nous accordâmes un moment pour reprendre notre souffle, avant de sortir de la taverne, pour affronter celui pour lequel nous avions parcouru tout ce chemin. Enfin, nous touchions au but. Je me voyais déjà ramener notre cible au poste de marine le plus près, empochant à cette occasion la prime pour sa capture. Ce ne serait pas de trop après une aventure si déprimante...

Mais la suite des évènements ne ressembla en rien à cette vision idyllique de la fin de cette aventure. La rue était déserte. Pourtant la voix forte et menaçante qui nous était parvenue il y a de ça quelques instants provenait de cet endroit, sans aucun doute. Sur nos gardes, nous fouillâmes méticuleusement tout les abords du quartier, redoutant d'être attaqué par surprise; puis devant les résultat infructueux, tout le reste de la bourgade. Mais les efforts fournis ne furent pas récompensés. Enfin, après près d'une heure de recherche stérile, une silhouette apparut à l'horizon. Un temps, je pensais avoir retrouvé le gredin volatilisé, mais ma joie fut de courte durée. L'individu qui approchait d'un pas décidé, courant presque, n'était autre que Kit, le paysan qui nous avait servi de guide pour arriver. Celui-ci arriva à notre contact, rouge et totalement essoufflé, si bien que je craignais qu'il ne s'évanouisse dans nos bras. Finalement, il survécut, retrouvant avec lui son inimitable art pour faire la conversation. Le paysan expliqua d'une voix saccadée mais embellie d'une gestuelle très communicative qu'il avait aperçu Regwald voler un cheval dans une écurie à l'entrée Nord de la ville, et qu'il avait fui sans demander son reste.

-Huh, notre oiseau s'est envolé, on dirait... lâcha Jarn pas franchement fâché pour autant.

-On le poursuit ?

-Bah, il a pris une bonne avance, et on ne sait pas exactement vers où il compte se diriger. Et puis, je doute qu'il revienne mettre les pieds dans la région après ce qui s'est passé. Il n'a plus le moindre homme sur qui compter, les gens du coin sont tranquille pour un moment...

-Pff, ces gens ne méritaient pas que l'on se donne tant de mal pour eux. Et puis, c'est notre salaire qui a décampé, le vieux, je te ferais remarquer...

-Ouaaahaha ! Toujours à jouer les rabats-joies ! Fais ce que tu veux, moi je reste.... Maintenant que le danger est éloigné, nous allons pouvoir profiter de la réception organisé pour nous à l'Hôtel de Ville!
conclut Jarn, grand amateur de bonne chère, avec un sourire démesuré.

-Vous y êtes bien sûr également convié, ajouta Kit en me tirant par la manche pour me forcer à le suivre, bien que je ne fusse guère enthousiasmé par cette invitation.

* Merveilleux, je vais passer le reste de l'après-midi entouré d'inconnus qui vont me parler sans arrêt sans que je ne leur demande quoi que ce soit...Vraiment une réussite sur toute la ligne...Val-Perdu, hein ? Avec un nom pareil, comment ça aurait pu bien se passer de toute façon... *


Malgré mon aversion pour la conversation, j'endurais le banquet dont nous étions les principaux acteurs. La salle avait été coquettement décorée, le Maire et ses conseillers avaient sorti leur tenues d'apparat. La nourriture proposée réussit presque à me tirer un sourire, tant elle était cuisinée avec goût. La totalité de la petite commune semblait s'être rassemblée ici pour célébrer la mise en déroute de la bande de Regwald. A en juger l'effervescence, tous ici nous étaient sincèrement reconnaissant pour l'aide apportée. Personne ne manquait de m'en remercier. Même les plus jeunes venaient timidement me témoigner leur gratitude. De quoi peut-être me réconcilier en partie avec mes semblables, bien qu'il y eut beaucoup trop d'effusion à mon goût...

Finalement, quoi que l'on fasse, il est impossible de vivre dans son monde idéal. Pourtant, à titre personnel, je ne suis pas trop gourmand. Je ne recherche encore et toujours qu'une sensation en particulier : la quiétude. Mais il semblerait que parfois, cela soit tout bonnement impossible d'obtenir ce que l'on recherche. Vous pouvez faire tout les efforts du monde pour enfin goûter à une carrière de Chasseur de Prime sans trop d'histoires, loin de la populace, en harmonie avec soi-même, l'esprit enfin apaisé et le sentiment d'être comblé, il y aura toujours un grain de sable pour vous faire replonger dans la civilisation à la moindre occasion. Il faut apprendre à faire avec, en sachant reconnaître que cela pourrait toutefois être pire. Et de toute façon, s'il y avait une méthode miracle pour toujours arriver à ses fins, ça se saurait depuis le temps...Non ?


Dernière édition par Enarik Santa le Ven 7 Mai - 2:28, édité 4 fois
Enarik Santa
Enarik Santa
Mister Black Day
Mister Black Day

Localisation RP : South Blue

Feuille de personnage
Points de vie:
Enarik, la tête dans les étoiles Left_bar_bleue750/750Enarik, la tête dans les étoiles Empty_bar_bleue  (750/750)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Enarik, la tête dans les étoiles Empty Re: Enarik, la tête dans les étoiles

Message par Serviteur du Jeu de Mots le Mer 7 Avr - 2:05

Ah xD

Mille excuses, tu n'avais pas terminé ! Je te prie de bien vouloir me pardonné d'avoir donné mon avis si rapidement Mr Red !!

Promis demain, je passe relire tout ça !

***andouille inside***
Serviteur du Jeu de Mots
Serviteur du Jeu de Mots
Prof de Lettres
Prof de Lettres


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Enarik, la tête dans les étoiles Empty Re: Enarik, la tête dans les étoiles

Message par Enarik Santa le Mer 7 Avr - 13:48

Ah ben l'avis donné était en soi plutôt flatteur donc c'est pas bien grave Mr Red

Mais en effet j'avais pas fini, j'aurais du le signifier de manière un peu plus claire...Mais bon avec la fac, les soirées foot et tout j'ai rarement l'occasion de me trouver suffisamment de temps pour boucler tout mon RP d'un seul coup donc je le tronçonne ^^

Ce coup-ci il est bien fini par contre pas de danger Mr Red
Enarik Santa
Enarik Santa
Mister Black Day
Mister Black Day

Localisation RP : South Blue

Feuille de personnage
Points de vie:
Enarik, la tête dans les étoiles Left_bar_bleue750/750Enarik, la tête dans les étoiles Empty_bar_bleue  (750/750)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Enarik, la tête dans les étoiles Empty Re: Enarik, la tête dans les étoiles

Message par Maître du Jeu au Trésor le Ven 9 Avr - 8:22

Au niveau des techniques il faudra revoir tout cela lorsque le système de combat sera fini.

Je pense que tu maitrises suffisamment pour un niveau 6, attends l'avis certain de Mots ou d'un autre en noir pour être sur !


Enarik, la tête dans les étoiles Sign2copy

Spoiler:
Enarik, la tête dans les étoiles Pavillon
Maître du Jeu au Trésor
Maître du Jeu au Trésor
Maître des Berrys
Maître des Berrys

Localisation RP : Partout et nulle part
Rang/Grade : Banquier
Supérieur : La surface

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Enarik, la tête dans les étoiles Empty Re: Enarik, la tête dans les étoiles

Message par Enarik Santa le Dim 11 Avr - 0:00

Ok j'attends plus que le feu vert pour me lancer dans l'aventure Very Happy
Enarik Santa
Enarik Santa
Mister Black Day
Mister Black Day

Localisation RP : South Blue

Feuille de personnage
Points de vie:
Enarik, la tête dans les étoiles Left_bar_bleue750/750Enarik, la tête dans les étoiles Empty_bar_bleue  (750/750)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Enarik, la tête dans les étoiles Empty Re: Enarik, la tête dans les étoiles

Message par Serviteur du Jeu de Mots le Mar 13 Avr - 11:56

Bonjour à toi !!

Désolé pour le retard !

Eh bien vu tes modifs et le rp rajouté qui soit dit en passant etait de très bonne facture, je suis d'accord avec Trésor pour un rang 6 !!

Tu peux MP Trésor pour ton lieu de départ, ton surnom et aussi pour lui transmettre toute ton affection Mr Red

Au plaisir de suivre tes aventures ! Bienvenue parmi nous Mr Red
Serviteur du Jeu de Mots
Serviteur du Jeu de Mots
Prof de Lettres
Prof de Lettres


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Enarik, la tête dans les étoiles Empty Re: Enarik, la tête dans les étoiles

Message par Maître du Jeu au Trésor le Mar 13 Avr - 15:09

J'ai eu le mp mais pas l'affection... Tsssss Mr Red


Félicitations Rik et bon amusement dans cette aventure folle


Enarik, la tête dans les étoiles Sign2copy

Spoiler:
Enarik, la tête dans les étoiles Pavillon
Maître du Jeu au Trésor
Maître du Jeu au Trésor
Maître des Berrys
Maître des Berrys

Localisation RP : Partout et nulle part
Rang/Grade : Banquier
Supérieur : La surface

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Enarik, la tête dans les étoiles Empty Re: Enarik, la tête dans les étoiles

Message par Enarik Santa le Mar 13 Avr - 15:12

Je suis impardonnable !!
Mille merci ô grand MJ tu es le plus grand, le plus beau, le plus fort et tout ce qui va avec... Mr Red

Aventure me voilà Very Happy
Enarik Santa
Enarik Santa
Mister Black Day
Mister Black Day

Localisation RP : South Blue

Feuille de personnage
Points de vie:
Enarik, la tête dans les étoiles Left_bar_bleue750/750Enarik, la tête dans les étoiles Empty_bar_bleue  (750/750)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Enarik, la tête dans les étoiles Empty Re: Enarik, la tête dans les étoiles

Message par Enarik Santa le Dim 12 Sep - 18:55

Un petit double-post pour dresser une liste de mes méfaits. Donc là je rassemble ce qui à mon avis a pu être interprété comme un délit ou un crime par la marine, sans prendre le soin d'expliquer ma version de l'histoire, ceux que ça intéresse auront qu'à aller lire mon RP et puis voilà. Il se peut que j'en oublie, à vrai dire ce serait plutôt il se peut que vous m'en colliez d'autres sur le dos connaissant ma bonne étoile en carton-pâte mais j'laisse ça à vos bons soins.

Donc en avant :

- tentative de vol à main armée sur la personne d'une mioche de 6 ans et de sa mère ( pas sûr que la bleusaille le sache à vous de voir si vous le prenez en compte ou pas )
- vol dans une boulangerie.
- agression à caractère sexuel sur la femme d'un officier de la Marine de Gemeylrum, un Colonel pour être précis, devant témoins.
- délit de fuite devant un peleton de "mouettes" carrément furax
- meurtre de deux marines non gradés dans des conditions louches qui peuvent laisser penser que je possède un FDD ( j'l'invente pas c'est 'sieur PNJ qui l'a dit )
- acte de terrorisme dans un champ ( sisi à la fin de la fuite j'allume le pétard dans un vignoble; là aussi c'est juste pour l'anecdote, vous voyez si ça vous intéresse ou pas )

Voilà si j'en ai zappé, gomen gomen, mais je crois avoir tout dit. Allez soyons sérieux, ça vaut pas 3 clopinettes tout ça. 50 000 Berrys et on en parle plus ?
Enarik Santa
Enarik Santa
Mister Black Day
Mister Black Day

Localisation RP : South Blue

Feuille de personnage
Points de vie:
Enarik, la tête dans les étoiles Left_bar_bleue750/750Enarik, la tête dans les étoiles Empty_bar_bleue  (750/750)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Enarik, la tête dans les étoiles Empty Re: Enarik, la tête dans les étoiles

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum