SPA DES BAROUDEURS

Aller en bas

SPA DES BAROUDEURS

Message par SPA des Baroudeurs le Jeu 22 Avr - 0:09

J’ai choisi de gérer l’entreprise et non pas un des personnages qui la composent. De plus, je la vois comme une possibilité de repos et donc une aide pour les joueurs, l’histoire n’est donc pas importante de mon point de vue (Et si il y en a un seul qui a grillé que c’était un gros coup de flemme, j’le zigouille en rp).
Présentation Personnage :

Nom de l’entreprise : Spa des Baroudeurs
Gérant : Pépé Roulais
Masseuses : Georgette, Georgia
Localisation : Spa itinérant et navigable proposant actuellement ses services à la communauté de Loguetown


Brochure :


Nom : Pépé Roulais
Age : 87 ans
Rôle : Patron
Capacités : Sait gérer avec intelligence un salon de détente
Pêchés mignons : Thé Menthe et Caramel Mou
Description Physique
Pépé Roulais est un vieux briscard qui a tout vécu, son corps est d’ailleurs là pour nous le rappeler. D’un bon mètre cinquante bossu et d’une quarantaine de kilos mouillé, il se mouvait par petits pas, les mains croisaient dans le dos. Son large sourire de commerçant est cerné d’une longue barbe blanche souvent collante de caramel. Friandise qui a d’ailleurs eu raison de la quasi-totalité de ses chicots, comme pour démentir l’adage « quatre-vingt sept ans et toute ses dents ! ». Ses grosses mains d’ancien bûcheron et son dos bossu donnent l’impression d’un vieillard sénile mais, bien fou celui qui y croira, chaque matin est l’occasion de séance de Yogas interminables en attendant les clients.Le vieux Roulais préfère les chemises amples vintages aux costumes de gérants, les tongs en paille et le short à fleurs complètent le tableau du jeune patron dynamique octogénaire.
Description Psychologique:
Un vieux singe, rusé et calculateur. Pépé avait tout vécu pour pouvoir réaliser son rêve, il abordait les choses avec calme et retrait. Qu’importe ce qu’il pouvait se passer, il était prêt à ne vivre que du bonheur, tant qu’il avait du thé et du caramel mou. Ses nouvelles fonctions l’avaient contraint à devenir un as de la comptabilité pour son plus grand plaisir, gérer son spa était la plus belle chose de sa longue vie. Cependant, s’il venait à être déboursé de ses capitaux, il serait prêt aux pires folies. Son rêve, il a tout fait pour le mériter, le premier qui le lui retire n’aura pas le temps de vivre le sien. Il à une confiance insondable en ses masseuses, l’une est aimante et l’autre un bon gagne pain.

Histoire :
Ancien bucheron itinérant, Pépé venait de concrétiser son rêve de jeunesse : ouvrir un Spa ! Il avait consacré 80 ans de sa vie, c’est-à-dire depuis qu’il était en âge de placer de l’argent de côté, à préparer l’ouverture de son salon itinérant. Il avait étudié l’offre et la demande devant sa tasse de thé horaire entre deux bûches. En effet, Pépé Roulé avait trouvé un boulot de bûcheron à domicile depuis l’âge de 20 ans, malheureusement, son rêve se fendait en lui à chaque coup de hache. Lui, l’enfant aux mains douces était devenu le vieux bonhomme aux mains rocailleuses, incapable de toucher un corps sans lui fendre la peau en huit.
Ayant réuni les fonds pour ouvrir son entreprise, le preux Roulais racheta un bateau de 20 mètres disposant de 3 cabines et d’une cale encore vide (les projets ne manquent pas mais les fonds…), il ne lui manquait donc plus que des masseuses.

Volontés : Trouver du client et vivre son rêve


Nom : Georgette
Age : 45 ans
Rôle : Masseuses aux algues
Capacités : Initié au massage traditionnel de la flagellation aux algues
Pêchés mignons : jus d’algue et draguer le patron
Description physique :
Georgette est un symbole de féminité … refoulée. Bien que son physique n’aurait pas déplu aux pirates des temps ancien, plutôt accès sur les rondeurs exagérés, il n’était plus aux goûts du jour. Il n’était d’ailleurs plus au goût de la nuit aussi. Du large de ses deux-cent cinquante kilos et du haut de ses un mètre soixante, la vieille fille était une jolie table de salon. Persuadée qu’elle gagne en finesse en s’attachant ses gros cheveux noirs derrière son cou de bœuf, l’image de la femme demeure malmenée à chacune de ses actions. Pourtant, Georgette est prête à tout pour se détacher du gros du lot dans le seul but de plaire à son vieux patron. Elle n’hésite donc pas à porter des tuniques de massage jaune fuchsia, couleur si particulière qui frappe les yeux avant même que le physique dis-gras-cieux de sa propriétaire ne le fasse. Les mains, verdies d’algues, de l’élégante masseuse ci-nommée, demeurent son seul point positif : un don des dieux, souples et fermes. Enfin, il semble intéressant de rajouter qu’elle n’est pas femme à se laisser aller, elle fera tout pour garder sa ligne aux courbures homériques.
Description Psychologique :
Malgré une élocution un peu brute de pomme, Georgette n’est pas une simple d’esprit. L’amour sans limite qu’elle voue à son charmeur de Patron, la rend un peu fiévreuse et hébété voilà tout. Rajoutons à cela une timidité maladive et une corpulence étouffante : il n’était pas bon d’être le vieux Pépé Roulais… c’est certain. Dotée d’un fort caractère, elle ne fait aucun cadeau aux autres hommes, elle n’aime qu’un homme et ne sera impressionné par aucun boucanier qui se respecte. Fière de sa poitrine, elle y étouffe les hommes qui tentent de palper ses charmantes rondeurs. Son petit plaisir demeure dans le masticage compulsif de boules d’algues, seul plaisir qu’elle s’accorde entre deux massages. L’argent ne l’intéresse pas plus que ça, elle veut juste trouver un homme et l’argent pourrait bien l’y aider. En simple, une simple femme !

Histoire :
« D’une nature naturellement jolie et élégante, moi, douce et tendre Georgette me suis trouvée une passion toute particulière pour les algues depuis ma plus charmante enfance. Mes courbes sveltes et ma mine réjouie transforme la plus triste des personnes en un véritable rayon de soleil. Lorsque mes algues se posent délicatement sur la chaire à vif et que le vert marin se mêle au rouge sanguin, on ne peut que jouir d’une telle maîtrise des arts de la flagellation entre mes mains de muses. ».
C’est la réponse que Pépé avait reçu à son annonce sur sa recherche de masseuses, il y avait répondu favorablement. Le coup de foudre avait été immédiat entre eux. Georgette est d’un naturel timide qui l’empêche d’avouer ses sentiments à son patron, c’est pourquoi elle lui est dévouée corps et âme dans le massage et au sein de son entreprise.

Salaire : 1000 Berrys

Nom : Georgia
Age : 21 ans
Capacités : Initié aux points d’acupuncture
Pêchés mignons : Piquer et les hommes
Description physique :
Georgia … aah Georgia on my mind ! Cette femme est la plus belle chose qui puisse arriver à un patron … jeune. Du haut de son superbe mètre septante, de son tour de poitrine que ma religion interdit d’hurler sur une fiche descriptive et sa taille de guêpe aux allures piquantes, la jeune masseuse fait pousser des soupirs de déceptions à tout les frustrés des bourses. Sa chevelure rousse et sa frimousse coquine ne laisse pas indifférents les plus endurcies fripouilles, elle en était d’ailleurs bien consciente lorsqu’elle se peignait les cheveux devant le hublot donnant face à l’agitation de la rue : les clients se pressaient aussitôt à l’entrée ! Sacré fond de commerce que cette allumeuse de masseuse. Préférant les mini-jupes d’infirmière aux larges pantalons de massages, la piquante acupuncteur ne laissait aucune chance aux petits jeunots gavés de testostérones. Raah... Georgia… !
Description Psychologique :
Elle savait ce qu’elle voulait des hommes cette Georgia : leurs fesses ou leurs frics ! Elle parvenait souvent à avoir les deux d’ailleurs. Le vieux gérant fermait les yeux sur ses activités, tant qu’elle favorisait la clientèle. D’une main elle piquait, de l’autre elle piquait… l’oseille. Cependant, elle était une fille reconnaissante et n’avait jamais fait main basse sur le capital du vieux Pépé, il l’avait embauché, elle n’allait donc pas le débourser. Cependant, fille intéressé, elle l’était et ne prenait jamais le risque de louper un client. Pour cela, son air aguicheur, qu’elle travaillait avec endurance devant son miroir, lui était bien utile. D’un simple regard, elle figeait un homme pour l’emmener aussitôt dans sa cabine de massage. Souvent blasphémée pour son physique par les autres femmes, elle avait trouvé en Georgette un physique niais et boursouflé qui lui avait plu, c’était donc devenu son jouet… Oui, Georgia était une chieuse capricieuse et moqueuse, il ne fallait pas l’oublier.

Histoire :
Georgia avait fait ses études d’infirmière dans une grande école d’Est-Blue. Le cours sur le « planté de l’aiguille » l’avait transcendé au plus profond de son âme. Peu doué pour les études, elle se dirigea vers l’art de l’acupuncture ce qui lui permit de répondre à l’annonce du vieux Pépé.
Plus intéressé par les jeunes hommes et l’argent, elle se laisse vite aller aux petits excès mais respecte au plus haut point l’homme aux mains rocailleuses qui l’a embauché.

Salaire : 1000 Berrys


Prix des massages :

MERCI DE DONNER UN ORDRE DE PRIX DANS LE MONDE DE ONE PIECE

BROCHURE A VENIR


Ligne de vie du Spa

Le Spa fut créé il y a peu, Pépé avait racheté une vieille épave qu’il avait très vite rénové. Son expérience de bûcheron l’avait permise de transformer l’ensemble du bateau en une belle cabane flottante de bambous. Les vingt mètres du Spa furent bien vite transformées, recouvrant le pont d’un toit destiné à l’accueil des clients. Les trois chambres étaient devenus des cabines de massages, une pour Georgette, une pour Georgia et une pour stocker les produits. Le vieux patron dormait sur le canapé de la salle d’attente afin de veiller sur son capital bien-être. La cale du navire servait pour l’instant de débarras mais une grosse rentrée d’argent permettrait d’en faire une nouvelle zone de détente pouvant accueillir plus de clients. Limité à deux clients par tranches de deux heures, le spa avait un rythme plus que tranquille.
Concernant le nom, Pépé avait longtemps planché dessus en coupant du bois, mais l’idée d’un Spa destiné à la décontraction des voyageurs lui plaisait follement. Il l’avait voulu itinérant pour être prêt à détendre les combattants après les combats marins, c’est d’ailleurs pour cela qu’il se tenait informé chaque matin des nouvelles d’East-Blue. « S’il y a des gens à détendre, le Spa des Baroudeurs les détendra à toutes heures ! ».

Budget Mensuel : (à définir une fois la parution des valeurs sur Opr)
Huiles à la boue minérale
Algues vertes
Aiguilles
Bougies
Thé
Caramel Mou
Salaire des masseuses
Cotisation pour l’Amical des anciens bûcherons
Taxe du port de Loguetown


Dernière édition par SPA DES BAROUDEURS le Lun 3 Mai - 1:53, édité 3 fois
avatar
SPA des Baroudeurs
Salon de massages itinérant
Salon de massages itinérant

Localisation RP : Loguetown
Rang/Grade : Spa de Luxe
Supérieur : Pépé Roulais

Feuille de personnage
Points de vie:
99999/99999  (99999/99999)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPA DES BAROUDEURS

Message par Maître du Jeu au Trésor le Jeu 22 Avr - 12:17

Bonjour et bienvenue !

Que voila un concept original, tu as le droit de gérer toute l'entreprise à ta guise évidemment.

Pour les prix des massages, une liste des prix des objets du quotidien sera bientôt déposée publiquement donc tu pourras t'en inspirer.

Par contre, si tu pouvais développer tes histoires... Non je blague ! Mais faire au moins une petite description mentale et physique pour chacun de tes personnages et un petit historique général du spa (genre une ligne du temps depuis leur création) cela serait plus facile.

Il te faudra quand même passer un test rp avec une situation de ton choix (préparation du salon le matin, etc.).

Tu peux faire le reste de ta fiche, signer les règles au passage et bonne chance !




Spoiler:
avatar
Maître du Jeu au Trésor
Maître des Berrys
Maître des Berrys

Localisation RP : Partout et nulle part
Rang/Grade : Banquier
Supérieur : La surface

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

rp test

Message par SPA des Baroudeurs le Mar 27 Avr - 1:54

Le port de Loguetown était baigné d’une chaude pluie depuis le début de la matinée, le rythme ininterrompu des gouttes sur le pont du SPA DES BAROUDEURS berçait le vieux Roulais. Il planchait sur ses feuilles de comptes un thé fumant à la main et l’autre dans son bol de caramels moues. Telle une armée vorace, les chiffres ornaient chaque parcelle de l’ancien territoire vierge que les gros yeux du gérant scrutaient avec volonté. Entre deux caramels, ses mains bourrues plaçaient de nouveaux bataillons de chiffres à l’aide d’une plume de pigeon. Il grommelait dans sa barbe blanche une sorte d’incantation mathématique dont il avait, lui seul, la signification.

« Groblmmmh … Si je retiens un et je retire dix … Quelle saleté ! Il va me manquer dix mille Berrys pour les sacs d’algues... hmmm ... »

Les deux masseuses s’étaient installées dans le petit salon d’accueil en attendant les clients, peu intéressées par les grognements du patron. Georgette avait posé son quart de tonne sur le canapé rouge, déjà martyr autoproclamé du paradis des canapés, elle feuilletait un magazine titrant « Ce qu’aiment les hommes ! ». Entre ses puissantes mâchoires se faisait compresser une boule d’algue, terrible pêché mignon qui prouve que le vert ne permet pas toujours de perdre du poids. Georgia, elle, avait posé sa taille de guêpe sur un petit pouf en jute en lorgnant par le hublot donnant sur la palpitante vie du port de Loguetown. Elle se mordillait les lèvres à chaque jeune homme aux cheveux longs, détrempés par la pluie, qui passait à proximité de la porte du Spa. Elle n’avait qu’un seul espoir : que l’un d’eux la franchisse.

TCHIC CLIC

La petite clochette de l’entrée du bateau sonna une fois à l’ouverture de la large porte en tiges de bambous. Un homme d’une vingtaine d’années, cheveux court et d’une trentaine de kilos tout mouillé (c’était d’ailleurs le cas), se présenta devant le guichet occupé par Pépé.

« Bon…Bon…Bonjour M’sieur ! C’est… C’est … pour un massage ! »

Roulais releva sa vieille truffe de ses comptes, un large sourire commerçant au visage.

« Humpf… B’jours p’tit gars, tu m’as l’air d’être fâché avec la langue ! Haha … Quelle formule ? »

L’œil entrainé de Pépé lorgna sur la bourse à la ceinture du petit jeune en quête de bien-être.

« La… la… la… Une ! »

« Un massage aux algues ! Dix mille Berrys à payer de suite ! GEORGEEEEETTE !! Un p’tit jeune pour toi ! héhé, vous allez voir s’te canon, vous avez bien fait mon p’tiot père ! Moi j’l’adore ! »

D’un bond impensable d’un point de vue physique, Georgette s’était libérée de l’étreinte de la banquette et avança vers le client qui commençait déjà à pâlir de remords de livrer son corps à ce monstre de la détente. En une fraction de seconde, le client était dans le plus simple appareil dans la cabine de massages de Georgette, une odeur d’algues chaudes et des hurlements saccadés de bègue sortirent de l’entrebâillement de la porte. Le vieux Roulais se replongea dans ses comptes et Georgia prit le magazine enfin libéré.

« Bon, alors les dix mille c’est bon … Hmm … Va m’falloir huit mille pour les huiles à la boue minérale … »

TCHIC CLIC

Une masse à la barbe rousse se faufila de l’entrée jusqu’au comptoir, sa largeur d’épaule le faisait zigzaguer entre les vases zen et les bougies aux milles senteurs des quatre mers. Il finit par arriver devant l’infatigable calculateur, une mine détruite par la fatigue et la barbe ruisselante de flotte.

« Raah... Rahhh… Il m’faut un massage … Rahhh… J’vais clamser si j’n’trouve pas d’repos… Keurf ! »

Sans relever les yeux de ses calculs, Pépé s’enfourna d’un revers de main un caramel mou.

« Ch’a s’ra huit mille payable de chuite ! GEORCHIIIIA ! Un roux pour toi ! Glom ! Vous allez voir, elle est top ! Moi j’l’adore ! »

Dans une longue expiration lassée, la jeune masseuse au corps de rêve fit entrer le gros baroudeur dans sa cabine. Le vieux gérant ne vit que le reflet des aiguilles aiguisées dans les mains de Georgia, avant que la porte ne se referme. Il prit son thé à la main et le porta à la bouche, l’air satisfait.

« Bon ! Manque plus qu'trente-cinq Berrys pour le thé d’aujourd’hui ! C’est une affaire qui roule… Ou qui flotte ! héhé »

TCHIC CLIC

Le regard de Roulais roula vers la porte d’entrée, il reposa son thé et prit un caramel mou qu’il avala aussi sec. Le client qui venait de rentrer pointait un fusil sur le front dégarni du gérant. L’homme avait une tête de fripouille, celle du genre prête à tout pour avoir une vie encore plus pourrie, un large sourire fendait son visage. Deux bandes de cheveux gras étaient collés sur chacune de ses joues et une longue morve hésitait, collée à son nez, entre la liberté et l’assouvissement. Pépé reprit sa plume entre la main et sa feuille de compte sous les yeux.

« Hey le vieux ! »

« … Sinon je tire un trait sur le thé à la cerise mais les p’tiotes vont m’en vouloir … »

« Bordel ! Mais il m’écoute pas, j’vais t’zigouiller ! Snurf ! La caisse de ton taudis ! Vite ou c’n’est pas un massage qu’t’auras besoin ! Bowéhéhéhé »

« Hmm ? GEORGETTE ! GEORGIA ! FORMULE TROIS PRESTO ! ... Ou bien on se prive de thé demain … »

Les deux portes s’ouvrirent simultanément laissant entrevoir un frêle jeune homme, la bave aux lèvres, ligoté sous des algues fumantes et un gros pirate roux similaire aux oursins de Tortuga. Le voyageurs patibulaire eu un temps d’arrêt devant ce spectacle auquel il n’était en aucun cas préparé.

Georgette fit ballotter ses gros bras en sortant d’entre ses seins une grande algue fumante de chaleur charnelle.

***STRANGULATION AUX ALGUES ***
La liane tournoya au-dessus du charmant minois de la masseuse et fondit autour du cou du pauvre massé-contre-son-gré. Il porta sa main à son cou la langue pendante en quête d’air tout-en réajustant son arme de l’autre vers la face du patron, prêt à faire feu.

***PIQUE NERF***
La jeune piqueuse fit rebondir son fessier aux courbes enchanteresses en se penchant pour lancer trois aiguilles qui pénétrèrent l’épiderme de l’agresseur. Ses yeux semblaient crier à l’aide quand son corps refusa de bouger, il était rigide comme de l’acier. Son visage passa du blanc au bleu et dans un dernier appel au dieu des fripouilles, il s’écroula sur le comptoir. D’un revers de main, Georgette tendit l’algue et expédia le vagabond hors du Spa en prenant soin de viser la grosse flaque de boue que les badauds se mettaient bien en garde d’éviter.

Les portes se refermèrent et les massages reprirent.

Le regard sur sa feuille, Pépé Roulais grommelait de nouveau, il se leva et passa la tête par le hublot donnant droit sur la grosse flaque et le boueux qui la composait maintenant.

« N’auriez pas trente-cinq Berrys des fois ? »
avatar
SPA des Baroudeurs
Salon de massages itinérant
Salon de massages itinérant

Localisation RP : Loguetown
Rang/Grade : Spa de Luxe
Supérieur : Pépé Roulais

Feuille de personnage
Points de vie:
99999/99999  (99999/99999)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPA DES BAROUDEURS

Message par Maître du Jeu au Trésor le Sam 1 Mai - 11:51

Maître du Jeu au Trésor a écrit: Non je blague ! Mais faire au moins une petite description mentale et physique pour chacun de tes personnages et une petit historique général du spa (genre une ligne du temps depuis leur création) cela serait plus facile.

Le reste est très bien, on sent la maitrise, l'investissement, l'humour et l'attention dans ton post ^^




Spoiler:
avatar
Maître du Jeu au Trésor
Maître des Berrys
Maître des Berrys

Localisation RP : Partout et nulle part
Rang/Grade : Banquier
Supérieur : La surface

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPA DES BAROUDEURS

Message par Lafitte le Sam 1 Mai - 11:59

Exact ! j'etais certain de l'avoir fait pour les deux gonzesses >_<

Excuse moi de t'avoir fait lire alorrs que je pensais que c'etait fini !

Oui mauvais compte mais on se comprend =) j'fais ca
avatar
Lafitte
Peace Maker
Peace Maker

Localisation RP : East-Blue
Rang/Grade : Navigateur
Supérieur : Marshall D Teach (alias Barbe Noire)

Feuille de personnage
Points de vie:
650/650  (650/650)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPA DES BAROUDEURS

Message par Maître du Jeu au Trésor le Sam 1 Mai - 12:07

Comme tu le sens xD




Spoiler:
avatar
Maître du Jeu au Trésor
Maître des Berrys
Maître des Berrys

Localisation RP : Partout et nulle part
Rang/Grade : Banquier
Supérieur : La surface

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPA DES BAROUDEURS

Message par SPA des Baroudeurs le Lun 3 Mai - 1:53

fait !
avatar
SPA des Baroudeurs
Salon de massages itinérant
Salon de massages itinérant

Localisation RP : Loguetown
Rang/Grade : Spa de Luxe
Supérieur : Pépé Roulais

Feuille de personnage
Points de vie:
99999/99999  (99999/99999)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPA DES BAROUDEURS

Message par Maître du Jeu au Trésor le Lun 3 Mai - 9:36

Voila qui est bien !

Alors, je sors ma calculatrice :

- Textes sans fautes et lisibles, bien que parfois des répétitions telles que " nature naturelle " et descriptions laissant un peu sur sa faim par moment. Mais je suppose que tout cela se comblera en rp lorsque nous aurons à voir tous les personnages en action. Sinon " leur fric " ne se met jamais au pluriel ^^

- Concept dans l'unviers de One Piece : parfait ! Bien que les personnages pourraient être encore plus déluré mais, encore une fois, il faudra les voir en actions et, personnellement, j'ai grande de hâte de voir ce que cela pourrait donner.

Bref, tout ceci mérite aisément un niveau 5 ou 6, l'un pour ces petits détails qui manquent, l'autre parce que tu laisses sous-entendre une suite terrible en jeu.

Aussi, en lâche, je laisse à mon prochain collègue en noir passant par là la décision de ton niveau ! Quoiqu'il en soit c'est très chouette !




Spoiler:
avatar
Maître du Jeu au Trésor
Maître des Berrys
Maître des Berrys

Localisation RP : Partout et nulle part
Rang/Grade : Banquier
Supérieur : La surface

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPA DES BAROUDEURS

Message par Kobby le Lun 3 Mai - 10:07

Question : Quel est l'intérêt de mettre un niveau pour un SPA?
avatar
Kobby
La brindille
La brindille

Localisation RP : South Blue, Gemeylrum
Rang/Grade : Sergent-chef

Feuille de personnage
Points de vie:
0/0  (0/0)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPA DES BAROUDEURS

Message par Lafitte le Lun 3 Mai - 11:47

Mec ! C'est supper important, tu connais le guide michelin ? Un restaurant avec des etoiles voit sa clientèle triplée !
Bah la il y a le guide trésor, un Spa cartonne avec un bon niveau, l'affluence de clientêle peut être justifiée ! Héhé
avatar
Lafitte
Peace Maker
Peace Maker

Localisation RP : East-Blue
Rang/Grade : Navigateur
Supérieur : Marshall D Teach (alias Barbe Noire)

Feuille de personnage
Points de vie:
650/650  (650/650)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPA DES BAROUDEURS

Message par Maître du Jeu de Loi le Lun 3 Mai - 11:52

Son niveau se traduira en avantage RP ! Son budget, son influence sur la région, etc... Enfin je suppose... Quoiqu'une place sur le "Guide Trésor" permette en effet de justifier l'affluence.

Donc, le SPA des Baroudeurs... J'ai tout lu, et le rose pour les dialogues ça fait définitivement mal aux yeux.

En conséquence de quoi ce sera un niveau 5 pour moi, tu peux améliorer et faire bien mieux que cette fiche, tu le laisses supposer d'ailleurs. Tu passeras à 6 sans problèmes une fois "en service".

Le verdict a été rendu !
avatar
Maître du Jeu de Loi
Avocat du diable
Avocat du diable


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SPA DES BAROUDEURS

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum