Le Grand et L'unique Jiraya-sama

Aller en bas

Le Grand et L'unique Jiraya-sama

Message par Jiraya le Dim 9 Mai - 20:57

Hrp: Je vous préviens d'une chose dans mon histoire il y a des 5 ans plus tard ect....tout simplement parce que si je devais raconter toutes les aventures qu'il à vécu dans tels ou tels régiment je ne m'en sortirais jamais ^^" Et avant que vous ne m'accusiez de plagia sachez que j'ai repris l'histoire que j'avais déjà créer sur un autre forum: le lien Ici

~°Présentation du Joueur°~

Prénom: Christophe
Age: 16 ans
Ce que vous aimez: Le rpg, les jeux vidéo, les mangas en particulier Shônen et Seinen et puis plein d'autre chose
Ce que vous n'aimez pas: L'hypocrisie, les gens fermé à tout et notamment à la nouveauté, l'orthographe, la grammaire et la conjugaison oui c'est paradoxal pour quelqu'un qui aime écrire
Première Impression: Ce forum à l'air d'avoir la classe et d'être actif
Autres :....?
Comment avez vous connu ce forum?:En lisant les scan de One piece sur le site onepiecescan, j'ai vu l'annonce ^^


~°Présentation du Personnage°~

Nom: Inconnu
Prénom: Jiraya-sama
Surnom: L'ermite aux crapauds

Age: 55 ans environ
Sexe: Masculin
Race: Humain

Nom du Village: Myoboku
Pouvoir: Pas sur si je prend un fruit du démon ou non mais il possède le retour à la vie uniquement dans ses cheveux
Grade: Ancien chef de commando/Explorateur


Description Physique:

Jiraya mesure environ 1m91 et pèse dans les 87 kilos. De taille grande et de poids raisonnable il a néanmoins perdu de sa vigueur et de sa beauté en vieillissant même si son charme lui n'a fait que grandir. Ainsi avec la cinquantaine et les quelques rides qu'il commence à avoir l'ermite des crapauds est néanmoins très bien conserver. Il possède une carrure plutôt carré et bien qu'il ai perdu de sa force il est tout de même très bien conserver de par sa musculature toujours saillante. Jiraya possède une incroyable crinière qu'il n'a pas peut de faire tournoiller lorsqu'il prend sa pose. D'un blanc pure ses cheveux son hérissée a tel point qu'on pourrait croire qu'il possède du sang de hérisson, ses cheveux son incroyablement long pour un homme vu qu'elle descende tout de même jusqu'à le bas du dos, néanmoins pour ne pas être ennuyer il les attache se qui fait une queue de cheval incroyablement longue et épaisse de par le fait qu'ils sont hérisser en permanence. Son bandeau toujours autour de sa tête celui-ci a la particularité de possédait deux petite bosse sur les coins du rectangle métallique, il y a aussi le mot Abura qui signifie huile dont seul lui en connait le sens. Sous ses yeux noir on voit le long de son visage deux traits rouge qui symbolise son nindo se qui signifie la voie et les idéaux qu'il a pris. Ensuite niveaux vestimentaire Jiraya porte un kimono vert kaki et par dessus une veste rouge portant deux rond jaune au niveaux du torse. Sur le dos de ses mains une plaque de métal qu'il a attacher sur un bout de tissu qui est accrocher tout autour de sa main. Et enfin l'atout indispensable de l'ermite des crapauds les fameuse geta rouge qui ne quitte jamais Jiraya que se soit en ville dans le désert ou a dans la neige. Il transporte avec lui un rouleau géant qu'il a accrocher autour de sa taille. Se parchemin géant qui se trouve dans le bas de son dos contient plusieurs noms et une promesse faite il y a longtemps. Celui-ci a aussi était fait de manière a se qu'il puisse contenir différente armes comme des shuriken des kunaï ou encore de long file de fer fin. Jiraya est une personne plutôt joyeuse il est donc rare de voir des expression de tristesse sur son visage, bien au contraire il parait même un peu simplet lorsqu'il est entourer de fille toutes plus belle les une que les autres. Toujours droit sa marche est plutôt celle d'un militaire se qui montre une certaine autorité chez lui, et bien qu'il ne fait pas peur a première vu rare son les personnes qui ont voulu l'attaquer directement pour le voler. Donc bien qu'âgé Jiraya est bien conserver et bien qu'il porte sur lui un sourire joyeux et parfois nier il n'en reste pas moins imposant de par sa carrure carré et sa marche assez droite. Il en impose même si il ne fait pas peur a voir bien au contraire !

Description Mental:

Jiraya est quelqu'un de très positif dans sa vie courante, il a énormément d'espoir dans le monde mais aussi dans sa propre personne. Une incroyable volonté émane de lui et même si il n'est pas un génie comme d'autre il ne se laissera jamais faire car pour lui on ne perd que si on a gagner au moins une fois. Vantard il s'auto-félicite, il se persuade d'être beau jeune et d'attirer les jolies femmes. Ainsi le coureur de jupon qu'il est n'a pas peur de séduire et de tenter chaque jour sa chance avec une femme très belle avec au moins 30 ans de moins que lui. Séducteur avec les femmes il n'en reste pas moins naïf lorsqu'il est bien entourer de moins c'est se que l'on croit. Il fait le bonheur des patron de bar érotique, aimant boire, faire la fête et passer son temps avec les femmes Jiraya n'est donc vraiment pas quelqu'un de casanier. Il possède un côté d'aventurier toujours à la recherche du bon plan, récoltant des information à droite et à gauche pour au final se retrouver dans les plus incroyable aventure. C'est aussi un grand excentrique n'hésitant pas a prendre des pose très humiliante qu'il trouve classe, il n'a pas peur du ridicule même si il n'aime pas qu'on rit de lui. Plutôt familier il possède un certain talent pour installer un contexte amical et amusant. Grâce a cette atout il a put faire le tour de Grande Line avec plusieurs équipages, aussi bien pirates que révolutionnaire. Néanmoins se qui le fait vraiment vivre après les aventures se sont les femmes, Jiraya est un passionnait de jolie fille toujours à la recherche d'une nouvelle conquête. Utilisant des méthode les plus surprenante les une que les autres pour séduire les femmes Jiraya n'en reste pas moins un Don Juan et sa même encore aujourd'hui alors qu'il a passé la cinquantaine. Cependant malgré se coté Bohême et très familier voir coquin il n'en reste pas moins un homme de principe et d'idée. Idéaliste Jiraya espère un jour que les nations seront unis entre elle et que les guerres seront fini. Très soucieux des valeurs comme l'amitié Jiraya n'accepte pas la trahison ni l'abandon, laisser quelqu'un derrière lui alors qu'il est son ami est une chose impardonnable pour l'ermite des crapauds. C'est aussi quelques-un de très respectueux et qui pense que ses cadets doit être tout aussi bien respecter que ses aînés. Il ne fait donc pas de disparité et n'a pas d'échelle social pour lui un homme est un homme, il respectera donc tout autant un pirate qu'un marine, ou un pauvre d'un roi. Il cherche l'égalité et ne croit pas en une hiérarchie pour lui un monde unis est un monde égaux. Bien évidemment il éprouve de la colère envers ceux qui ne respecte pas la vie des autres, ainsi le meurtre ou le viole sont des choses impardonnable qui mérite le châtiment suprême. Bien évidemment il conçois qu'un homme ne peut pas être juger pour meurtre si celui-ci se défendez bien qu'il n'accepte pas de voir des gens se marcher dessus pour sauver sa peau. Bien qu'il prône l'égalité Jiraya n'en reste pas moins une personne qui préfère aider les faibles et les pauvres, il ne cherche ni l'argent ni la gloire mais juste de suivre son nindo, bien qu'il ne peut pas cacher qu'il soit un radin envers ses élèves. Surnommer l'ermite des crapauds dans son village natale il est donc en grande communions avec la nature. Pour l'écologie il n'aime pas voir la destruction de la faune et de la flore même si il en a déjà était responsable plus d'une fois. Jiraya possède néanmoins certains défauts, c'est un pervers, radin avec ses élèves, vantard et menteur. Bien qu'il ne soit pas hypocrite il n'en reste pas moins un terrible menteur surtout pour séduire les femmes, bien qu'il raconte des histoires vrai il ne peut s'empêcher d'exagérer les chose en sa faveur bien sur. Il possède aussi un autre défaut que ses anciens amis lui ont souvent reprocher, c'est une personne qui ne partage pas ses problèmes, pour lui il doit être capable de toujours tout réglé par lui même, mais il est néanmoins assez humble pour demander de l'aide lorsqu'il n'a pas le choix. Son caractère bien tremper fait de lui aussi quelqu'un de très têtue et souvent de mauvaise fois. Et enfin son plus gros défauts lors d'un combat et sa vision chevaleresque du monde, il n'aime pas frapper les femmes du moins lorsqu'elle sont jolie car il n'hésitera pas a frapper une personne qu'il trouve moche si celle-ci l'attaque. C'est donc un personnage attachant avec ses défauts et ses qualité, pervers, obsédé même il n'en reste pas moins une personne avec des valeurs et des principes qu'il tiendra jusqu'à sa mort !

Histoire:

L'enfance:

Jiraya est né sur une île de North Blue surnommer l'île des monstres. On l'appelle ainsi, car certains animaux grandissait et devenait des créatures gigantesques ! De plus c'était l'île la plus grande de tout North Blue et bien qu'elle était immense il n'y existait qu'un seul petit village et tout le reste n'était que de faune et de la flore. La peur des colonisateurs sans doute, après tout plusieurs nations avait déjà tenter de conquérir l'île, mais aucune d'elle n'avait réussie à raser assez de terrain pour pouvoir y construire une grande ville. Tous ceux qui s'y était risquer avait vu leurs hommes et leur embarcation périr sous les coups de plusieurs animaux géants. La plus par était bien évidemment de taille normal, mais il arrivait plus d'une fois que certaine devienne immense et voie leur vie s'allonger de plusieurs dizaine d'années par rapport aux autres de leur espèce. Ainsi seul un petit village peu développé qui était construit en plein milieu de l'île depuis toujours avait réussie à vivre en harmonie avec la nature. Ainsi de par le fait qu'aucune autre ville ne s'y était installer le village de Jiraya était devenu l'un des plus gros exportateur de fruit, de poisson et surtout d'eau douce. L'île était à moitié composé d'eau ce qui rendait cette ressource vitale très facilement exploitable pour l'agriculture, mais aussi dans son exportation pour les îles en voie de sécheresse. C'est donc dans cette île reculer de North Blue que Jiraya grandi, aidant son père poissonnier et seul navigateur du village a pêcher et transporter tous les produits récolter vers les autres îles.

Néanmoins dès son plus jeune âge Jiraya possédait un autre don, celui de parler aux animaux, il ne leur parlait pas réellement, mais il avait la capacité de s'entendre et de s'approcher de tous les animaux même les plus imposant de l'île. C'est ainsi que peu à peu on le surnomma l'enfant des bois voir même l'enfant animal. Bien que ces noms semble péjoratif il était néanmoins très apprécié au village et ça même des plus cool de son école. Car oui bien que rustique cela n'empêchait pas au village d'instruire les enfants bien que cela restait néanmoins peu évolué face a de très grandes écoles d'autres îles. Jiraya se lia ainsi d'amitié avec beaucoup de gens aussi bien humain qu' animal et grâce a cela il commença a avoir se don de mettre les gens à leur aise et d'être entourer d'amis. Cependant, son plus grand ami n'était pas un animal de la forêt ni même un garçon aventurier comme lui, non son meilleur ami était un crapaud très particulier. En effet la particularité de ce crapaud était le fait qu'il vivait dans la mer. Ce crapaud paria n'avait ainsi donc aucun ami, ne supportant pas l'eau douce il se préférait dans la mer. Jiraya le rencontra alors qu'il pêchait avec son père et surpris de le voir vivre dans de l'eau salé l'enfant animal se lia d'amitié avec se "paria" de la nature. Mais ça se n'était qu'une partie de sa particularité, car si en plus il n'aimait pas l'eau douce il possédait un autre don qu'il développa de par les années, alors qu'au début de leur rencontre c'était Jiraya qui le portait sur sa tête plus les années passé plus il grandissait jusqu'à ce que ce soit Jiraya qui se retrouve sur la tête de son ami Bunta. De par son amitié avec les autres animaux Jiraya put réconcilier Bunta avec les autres de son espèce qui le voyait comme un paria et peu à peu a force d'être avec les crapauds son surnom changea et il devint alors l'enfant aux crapauds. Le temps passa vite et Jiraya du abandonner ses escapade de plusieurs semaines dans la forêt ou il avait acquis une certaine perception des choses. Il du avec l'âge se soumettre au travail et apprendre celui de son père.

Pour ne pas le quitter Bunta et Jiraya travailler ensemble, pour cela l'enfant aux crapauds construisit des tonneaux, des boîtes et autres conteneur totalement étanche pour pouvoir y transporter des produits sur le dos de son ami batracien. Ainsi de par sa capacité à nager dans l'eau de mer, de par sa taille et sa force incroyable Bunta put faire les traverser avec Jiraya vers les autres îles pour y échanger les produits contre de l'argent ou contre d'autre produit. Ils faisaient ainsi des allé retour entre son île et celle des autres essuyant plusieurs tempêtes des plus violentes. Grâce à sa force et au fait que Bunta n'avait pas besoin du vent pour naviguer les deux amis devinrent lié par le travail et fut célèbre dans tout North Blue jusqu'à en avoir une photo sur le journal. Cela dura de l'âge de 12 ans à 15 ans, car c'est à l'âge de 15 ans que la voie de Jiraya pris une autre direction.


Le Nindo de Jiraya:

Alors qu'il transportait une nouvelle cargaison sur une des îles les plus importantes de North Blue Jiraya vit l'un des premiers vrai combats de son existence. Alors que les pirates attaquaient cette île, Jiraya lui voyait la scène du haut de la tête de son ami se rapprochant avec Bunta du port. Alors que les pirates avaient pris une partie de l'île on vit alors une vague de sang. S'en suivi des cries des explosions puis à travers tout cela percher sur son ami Jiraya vit une ombre traversé tous les pirates, chacun d'eux tomber au contacte de cette ombre. Ce n'est qu'après que quelque minute que l'enfant aux crapauds put distinguer l'homme qui avait arrêté à lui seul l'attaque pirate. C'est un marine très grand portant un long et large manteaux ou y était inscrit le grade "Sous-Amiral". Sur lui une multitude de couteaux qu'il venait d'utiliser pour vaincre ses adversaires qui étaient étendu au sol gisant dans leur sang tout autour de lui. Les yeux de Jiraya s'illuminèrent en voyant cet homme vêtue de blanc et de bleu arborant les symboles de la marine. Il se posait la tel un héros quand soudain on entendit la foule criée victoire et l'acclamer. Il était respecter, aduler et adoré Jiraya ne sut jamais qui était son idole mais c'est ce jour la qu'il décida d'entrer dans la marine.

Il entra donc dans la marine, bien que les début était difficile entre l'école militaire et le travail ménager Jiraya devint petit a petit un bon soldat. Il n'était pas un génie et ne se distinguer pas spécialement, mais sa volonté était de fer et son attitude bien que quelque peu désinvolte et caractériel l'emmena dans une section spéciale et ça avec l'aide de son professeur.Il passa ainsi à 18 ans dans une section spéciale, il n'était alors que simple soldat de première classe, mais on allait lui apprendre à devenir un monstre pour ensuite rejoindre Grande Line. En effet le but de cette section de jeune recrue était faite pour former des soldats n'ont pas pour être sur un navire ou dans une base, mais pour être sur le champ de bataille. Ce qui attendait Jiraya après cet entraînement c'était la guerre ! Cette section comportait trois apprentissages rigoureux, la survie dans la nature, l'instruction et l'art du combat. Il apprit ainsi à savoir naviguer en mer, mais aussi à être capable de survivre en pleine jungle sans eau ni nourriture. On ne lui apprit que le stricte nécessaire dans la survie c'est-à-dire à savoir qu'elle genre de nourriture on peut manger, celle qu'on ne peut pas, être capable de trouver un point d'eau, a se repérer dans la forêt ect.... Une section "d'élite" qui préparait les jeunes à devenir de la chair a canon. De par sa communion naturel avec la nature il fut l'un des meilleurs élève aux niveaux de la survie. Il du choisir et apprendre a manier un type d'arme et suivant les traces de son idole il choisit les petites armes blanches. Dans la section art martial il apprit donc a manier l'arme blanche et à se défendre a mains nues se dont il n'était pas mauvais. Seul défaut était l'école, bien que malin Jiraya n'était pas le genre à mémoriser les variations du climat ou des courants marin. Après tout il avait toujours fait confiance à son crapaud et ne se souciait donc pas de la navigation. Malgré ses petits défaut aux niveaux scolaires il fut pris et c'est à ses vingt ans qu'on l'envoya sur Grande Line en tant qu'adjudant.

Alors qu'il pensait se retrouver sur les champs de bataille il n'en fut rien, en réalité il rejoignit un régiment sur lequel il resta cinq ans et ou il gravit petit a petit les échelons de la marine. C'est à bord de ce régiment qu'il rencontra quatre personnes qui devinrent par la suite ses meilleurs amis. L'un était plus âgé d'un an il s'appelait Shiryuu et était né sur Grande Line, son rêve était devenir le capitaine de son propre régiment. Un autre venait de la même section que Jiraya il se nommait Hiruzen et lui voulait devenir Amiral de la marine. Il y avait une très jolie fille avec eux qui s'appelait Meya elle avait deux ans de moins que Jiraya et pourtant elle était au même grade, en réalité elle était considéré comme une génie son rêve était d'intégrer le rang de la section secrète du gouvernement mondial. Et enfin le dernier le plus vieux qui était déjà dans ce régiment depuis trois ans le paresseux Aka qui lui ne souhaitait que rentrer dans son île sur Grande Line et être le maître de sa base marine. Les cinq compère étaient liés comme les doigts de la main et se protégeaient mutuellement lors des missions.

C'est pendant cette période que Jiraya eut de véritables amis pour la vie, si bien cas la fin d'une mission sur une île de Grande Line, un vieux qui se prétendait "magicien" et qui était l'oracle du village donna à la bande un énorme parchemin. Voyant l'esprit d'amitié et de bonté dans chaque membre du groupe, il fit quelque geste et quelque incantation puis ouvrit le parchemin et demanda aux cinq membres du groupe d'écrire leur nom et de faire une promesse commune. Chacun écrivit son nom puis ils demandèrent au vieux d'écrire en fond comme promesse "Protéger et servir le monde pour unir les nations et trouver la paix". Ainsi sur le parchemin géants le grand-père inscrit ces inscriptions et tel une promesse qu'il c'était fait on remit le parchemin à Hiruzen. Cinq années passèrent sur le régiments a voguer d'aventure en aventure et au final chacun d'eux sortie de celui-ci avec un grade et un avenir plus grand que se que chacun s'imaginait.


Un avenir sanglant:

Shiryuu fut engager dans un autre régiment ou il devint le second. Meya de par son génie était ressortie la plus gradé du lot elle fut ainsi accepté dans la section secrète du gouvernement mondial pour essayer de devenir une véritable CP9. Aka lui repartie sur son île avec sa place de chef acquise dans la base marine de son île. Hiruzen et Jiraya décidément partie pour partager le même destin entrèrent dans un commando de combat de la marine. Se commando était spécialiser dans les missions de fronts et leur principaux ennemis était les rebelles et les révolutionnaires. C'est à cet instant qu'après avoir quitté le paradis en se séparant de leurs amis Hiruzen et Jiraya entrèrent dans leur pire cauchemar. Sans cesse sur le front les deux amis se retrouver en première ligne ou alors dans les missions a risque ou il était question d'attaquer l'ennemie par derrière avec une troupe de 25 hommes face à une centaine voir plus. Les guerres s'enchaînèrent et à peine ils finissaient de prendre ou de reprendre une île qu'ils étaient en route vers un nouveau front, vers une nouvelle guerre de trancher ou pire encore dans des opérations suicide.

Se commando comptait un nombre incroyable de victime et chaque semaine de nouveaux arrivants venait remplacer les amis de section de la veille. Un cercle vicieux qui fini par montrait et ouvrir les yeux de Jiraya sur la violence et la monstruosité du monde. Sans cesse balançaient et envoyaient tel de la chaire a canon le petit soldat de North Blue ne savait plus combien de fois il avait vu la mort et s'en était finalement réchapper. C'est alors que la première déchirure de Jiraya arriva, Hiruzen allait être muté et allait rejoindre un régiment qui le retirerait de ce chaos et qui l'emmènerait droit vers son rêve de devenir amiral. Mais cela ne ce produisis jamais. Alors qu'ils étaient sur les traces de leur dernière opération d'attaque qui était aussi la dernière mission de Hiruzen dans le commando, ils furent pris dans une embuscade voyant les trois quarts de leurs coéquipier se faire tuer. Cependant, Jiraya et Hiruzen réussirent à sauver leur vie tout en battant tout leur opposant et ainsi finirent leur mission. Alors que tout de se réjouissait de s'en être sorti vivant, un soldat ennemis a moitié mort tira une balle en plein dans le coeur de son ami....

Une colère monta en Jiraya une colère qu'il n'avait jamais ressenti pris les raines de sa raison qui le poussa à s'acharner sur le meurtrier de son ami. Une fois calmé il se rapprocha de Hiruzen, il tenta de donner les premiers secoure comme on le lui avait appris dans la section d'élite sur North Blue mais rien à faire il allait mourir et cette attaque dans le dos était trop éloigner du reste de l'armée. Ils étaient trop loin de l'armée principal de la marine, le commando avait tenter une percé a couvert et malgré leur réussite il faudrait à l'armée royal trop de temps pour venir sauvait l'ami de Jiraya. Mais ne baissant pas les bras il prit le corps de son ami sur le dos et commença à se diriger vers le reste de l'armée. Alors qu'il était en sang et quasiment mort de fatigue l'enfant aux crapauds pouvait tenir sur ses jambes grâce à sa volonté. Soutenant son ami quasiment mort il essayait de se convaincre qu'il pouvait arriver à temps, mais bien évidemment se fut trop tard et après cinq ans passés dans le commando Jiraya vit son meilleur ami mourir alors qu'il était destiner à sortir de ce cercle vicieux. Avant de mourir Hiruzen fit promettre à Jiraya de garder le rouleau et d'honorer la promesse qu'ils avaient tous fait ! Jiraya accepta en disant à son ami que de toutes les manières il allait survivre.

Il arriva quelques heureux plus tard dans les trancher de l'armée royal qui venait de vaincre leurs ennemis et de gagner cette guerre. Pour Jiraya c'était tout sauf une victoire, arrivant titubant couvert de blessure un cadavre sur le dos en sang tout le monde courut soutenir l'homme aux cheveux blanc. Jiraya se souvint de deux choses sur tout le trajet avant de perdre connaissance, chose qu'il revoie encore dans ses rêves, la première c'est le sourire de son ami lorsqu'il avait entendu Jiraya lui promettre ce qu'il voulait entendre pour ensuite se laisser mourir. La deuxième chose qu'il se souvenait avoir fait en voyant le médecin de guerre avant de s'évanouir, était le fait d'avoir crié et supplier en pleurant le médecin de sauver son ami. Cette perte fut l'une de ses plus douloureuses, car dans sa tête il se repasse encore aujourd'hui la scène et il se demande si il aurait put prendre le coup à la place de son ami. Cependant, après cette bataille Jiraya eut une promotion il devint le chef du commando d'attaque. C'était donc lui qui devait choisir et diriger les stratégies qu'il prenait. Mais de par la mort de son ami il se fichait de voir ses troupes mourir, se renfermant sur lui-même il adoptait des stratégies suicidaires encore plus folle les une que les autres. Néanmoins, grâce à ce genre d'attaque imprévisible par l'ennemie le commando d'attaque enchaîna les victoires, mais le prix a payé était le double voir le triple de mort qu'il n'y avait avant dans le commando.


Le réveil de Jiraya:

Après huit ans passé dans le commando spécial Jiraya était toujours en vie. Cela faisait trois ans qu'il avait perdu son ami Hiruzen et cela faisait le même nombre d'année que Jiraya avait perdu toute humanité devenant une machine de réussite, mais aussi de mort aussi bien ennemis que coéquipier. Alors qu'il se croyait perdu l'homme aux cheveux blanc retrouva son première amour la belle Meya...Elle était devenu membre du CP9 et avait changer de nom, ils se rencontrèrent a MarineFord, alors qu'elle venait transmettre un rapport à Sengoku lui était en repos. Ils parlèrent et elle lui raconta pas mal de choses bien que cela soit interdit et top secret. Elle n'avait pas changer toujours aussi déterminer à faire respecter la justice et a établir la paix, néanmoins elle avoua a Jiraya qu'elle commencait à avoir des doutes sur la justice du gouvernement mondial. Jiraya confirma en lui expliquant que si elle elle avait des missions extrêmement étrange pour ne pas dire totalement en désaccord avec la véritable justice, lui et ses hommes étaient pris pour de la chaire a canon bon cas se faire tuer. Meya remarqua le changement de Jiraya et elle le rassura en lui disant qu'il n'était pas responsable de la mort de Hiruzen.

Elle resta avec Jiraya pendant deux semaines, ces semaines furent un bouleversement pour Jiraya qui peu à peu redevenait l'homme qu'il était avant. Se fut aussi une révélation amoureuse mais malheureusement une CP9 n'avait pas le droit, ils profitèrent donc des deux semaines en se promettant d'oublier leur amour. C'est ce qu'il se passa et quand bien même il en aurait été autrement cela aurait été impossible. Car le dernier jour passait ensemble elle avoua à Jiraya qu'elle comptait trahir le CP9 et qu'elle devait rompre tout contacte. Elle lui donna néanmoins sa fausse identité sous la demande du marine. Jiraya repris alors le chemin des guerres et des batailles, mais sa façon de se battre avait totalement changer. Les stratégies qu'il adoptait n'était plus aussi surprenante et risquer bien au contraire il essayait d'assurer la survie de ses hommes. En redevenant lui-même Jiraya sauva plus de coéquipier en deux ans qu'il n'en sauva en huit. Mais de par ce changement radical de stratégie les résulta n'était plus aussi bon et bien qu'il y avait plus de survivant la marine lui reprochait de ne pas avoir plus de résulta. Apparemment ils préféraient voir leur homme mourir pour gagner que de survivre en perdant. C'est au bout de deux ans qu'il démissionna alors ne pouvant plus supporter les guerres, mais surtout la façon de procédait du gouvernement mondial. Au bout de près de 25 ans de carrière Jiraya redevint alors un simple civil. Alors qu'il était redevenu le bon vieux Jiraya de l'époque ou il était môme il se décida d'aller voir ses deux vieux amis restant et ensuite de faire le tour de Grande Line pour écrire un roman.


La révélation et une vie d'aventurier romancier !


En allant sur l'île natale de Aka comme il y allait chaque année il trouva aussi sa base là ou Aka était le chef depuis maintenant 10 ans. Il resta chez lui pendant plusieurs jours jusqu'à retrouver la trace de Shiryuu. Celui-ci était passé sous-amiral et était devenu chef de son propre régiment comme on pouvait s'y attendre. Il demanda a Aka si il pouvait savoir quand est-ce que Shiryuu aurait un congé et qu'il pourrait le voir. Aka trouva les infos sans problème, Jiraya le quitta puis décida d'aller sur l'île ou Shiryuu avait fondé sa famille. Sa femme accueilli Jiraya, celui-ci demanda si il pouvait rester le temps que Shiryuu rentre. Sa femme accepta Jiraya attendit deux semaines avant de revoir son ami qu'il n'avait pas vu depuis cinq ans. Bien qu'il avait garder contacte et c'était vu lors de l'enterrement de Hiruzen Jiraya était pressé de voir son ami. Malheureusement celui-ci lui apportait de mauvaises nouvelles, lorsqu'il rentra Jiraya et Shiryuu firent la fête toute la nuit dans le bar du village, mais après quelque jour passai à se fendre la poire le sous-amiral se jeta à l'eau. Il savait que Jiraya et Meya étaient amoureux malheureusement il fallait qui lui dise. Meya était morte...après un an à préparer sa trahison la jeune prodige avait été démasqué et tuer et ça depuis un an...Aka le savait, mais ne voulait pas briser Jiraya...se fut donc Shiryuu qui s'en chargea.

Jiraya passa un bon mois dans la dépression, mais il se rappela tous les mots de tous les encouragements de Meya et finalement reprit le dessus. Il devait avancer pour Hiruzen à qui il avait promis d'honorer la promesse inscrit sur le parchemin et pour Meya qui avait décider de lutter contre les magouille du gouvernement mondial pour la justice quitte à se faire tuer. Jiraya demanda à Shiryuu pourquoi il continuait à être dans la marine, celui-ci lui répondit qu'il ne savait rien fait d'autre et qu'il fallait bien nourrir sa famille, de plus il averti son ami que le gouvernement mondial voyait d'un mauvais oeil sa démission. Après tout Jiraya connaissait plusieurs secrets de la marine pour en avoir était l'auteur. Il connaissait certains secrets sur les batailles et les raisons de ses batailles que le gouvernement mondial ne voulait pas dévoiler bien au contraire. Après tout il fallait garder la confiance du peuple et vu ce que savait Jiraya Shiryuu lui conseilla de retourner sur North Blue. Jiraya n'écouta pas se conseille puis décida de continuer à honorer la promesse faite sur le parchemin qui était censé être bénit et ensorceler pour mener ce qu'il restait du groupe à l'accomplissement de cette promesse.

Si Aka et Shiryuu n'était plus en mesure de la tenir Jiraya lui la tiendrait pour eux. Il voyagea à travers le monde et sortie son premier livre le paradis du batifolage. Cette romance devint alors best-seller dans le monde entier. Jiraya pensait qu'en voyant et en comprenant toutes les cultures de Grande Line il serait apte à savoir comment unir les pays et instaurer la paix dans ce monde. Il traversa donc le monde entier même une partie du Nouveaux Monde, il monta jusqu'aux îles céleste et descendit jusque dans l'île des hommes poisson. De par ce qu'il voyait et ce qu'il comprenait il commencait à voir et à comprendre ce monde.
Devenant de plus en plus connu la marine commença à craindre que Jiraya ne révèle un jour dans ses livres les secret de la marine. Pour être sur de le voir quitter Grande Line et le devant de la scène les hautes instances envoyèrent Shiryuu se débarrasser de son ami. Ils prirent en otages sa femme et ses enfants, en leur disant quant cas de désobéissance c'était la cour martial, mais en prime la prison pour sa famille. Shiryuu prit peur et se retourna contre Jiraya, tout de même se battirent l'un contre l'autre. Shiryuu ne voulait pas risquer la vie de sa famille il attaqua donc son ami sans rien dire sans même expliquer, se n'est qu'au bord de la mort pour les deux combattants que Shiryuu expliqua la situation. Jiraya disparu en laissant croire qu'il était mort, la marine eut un doute, mais décida de relâcher la pression. Retournant sur son île natale Jiraya passa le reste de ses années à vivre avec ses amis les crapauds et la nature leur racontant les choses qu'il avait vu et qu'il avait faite. Bien évidemment il se baladait aussi sur d'autre île pour profiter des femmes qu'il n'y avait pas dans son village.

Retrouvant son ami Bunta encore vivant et sa forêt...malgré toute cette nostalgie Jiraya avait encore des remords pour ne pas avoir accomplie sa promesse. Mais il y a peut il reçu une lettre de son ami Shiryuu lui disant qu'il avait quitté la marine et qu'il était partie se réfugier à West Blue et qu'il avait changer de nom. Il s'excusa et demanda à Jiraya de continuer à faire vivre le rêve de Hiruzen, Meya, Aka, Shiryuu et lui-même. Il présenta ses excuse pour avoir mis si longtemps à couper les ponts avec la marine et à disparaître pour ne plus qu'on le retrouve. Convaincu par cette lettre Jiraya n'avait maintenant plus peur pour son ami et pouvait retourner sur Grande Line accomplir enfin cette promesse d'unification du monde et de protection. De plus réclamé par ses milliards de fan Jiraya décida de repartir sur les mers et de sortir par la même occasion son troisième volet !
avatar
Jiraya
L'ermite aux crapauds
L'ermite aux crapauds


Feuille de personnage
Points de vie:
500/500  (500/500)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand et L'unique Jiraya-sama

Message par Maître du Jeu au Trésor le Lun 10 Mai - 11:29

Bonjour et bienvenue !

Pour ta 1e impression : oui le forum est actif et on fait de notre mieux pour le reste Mr Red

Alors, que dire : fiche complète et détaillée, tu as bien fait de préciser pour le plagiat on ne sait jamais, descriptions correctes, orthographe bonne (même s'il reste quelques erreurs d'accords). Pour le fruit du démon, en effet il n'est pas permis à la création du personnage et pour l'acquérir c'est sous conditions que tu verras en cours de jeu (bien qu'elles soient mises dans le règles).

Tu peux aisément entamer ton post rp, les chasseurs de primes ont là une bonne recrue ! Si tu veux tu peux contacter des gens de la marine pour t'en faire des " anciens collègues " voir les intégrer dans ton histoire/post rp, sait on jamais ça peut toujours servir !

Bon courage en tout cas, vivement la suite !




Spoiler:
avatar
Maître du Jeu au Trésor
Maître des Berrys
Maître des Berrys

Localisation RP : Partout et nulle part
Rang/Grade : Banquier
Supérieur : La surface

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand et L'unique Jiraya-sama

Message par Jiraya le Jeu 13 Mai - 16:34

Test rp:

L'aventure de l'île fantôme !


Être explorateur n'était pas ce qui était le plus répandu dans les océans de Grande Line pourtant malgré la rareté de ce métier peu de personnes avait besoin d'un explorateur. Ainsi par la force des choses Jiraya c'était inventé plusieurs métiers, un jour il était chasseur de prime, l'autre jour il était garde du corps, il pouvait même devenir sauveteur de chat....La vie était dure et il fallait bien gagner sa croute alors n'importe quel métier était bon pour le romancier à succès qu'était l'ermite aux crapauds. Le pire dans tout ça c'est qu'il n'avait même pas besoin d'argent, en effet avec ses deux best seller Jiraya gagner largement bien sa vie. Néanmoins, il ne pouvait pas supporté la monotonie, toujours obligeait de bouger pour satisfaire ses envies ainsi donc le simple salaire de romancier ne suffisait pas pour couvrir tous les frais qu'engendrait ses aventures. Et quand il ne passait pas ses journées à sauvé un chat l'auteur du paradis du batifolage restait dans les bars à l'écoute des serveuses et de son saké. Les bar était pour Jiraya un deuxième chez lui, après tout il y avait tout ce qu'un aventurier pouvait désirer, de l'alcool, des femmes et du travail. Car oui si l'ermite aux crapauds traînait dans les bars ce n'était pas que pour apprécier le saké et les jolie filles c'était aussi pour écouter, dans ce genre d'endroits les gens se confesse bien plus facilement et ainsi on peut en tirer toute sortes de choses, des rumeurs, des informations voir même du travail. L'alcool et les femmes n'étaient pas qu'un moyen de se distraire pour Jiraya c'était aussi a moyen de faire cracher le morceau aux gens et ainsi de savoir en une nuit tout ce qui se passe aux alentours de l'île. C'est donc entouré de femmes que le séducteur aux cheveux blancs passait une énième journée, mais contrairement à ce qu'il pensait cette journée ne serait pas comme les autres !

Il était dans les environs de midi, l'ex-marine venait de passer deux heures dans la plus grande taverne de l'île de Saint Poplar. C'était pile l'heure pour l'aventurier de tendre l'oreille car c'était à l'heure du coup de feu qu'énormément de gens venaient manger et boire mais aussi parlé. Derrière quelque discussion Jiraya pourrait peut-être déniché un travail en or. Malheureusement le temps passa, la taverne se vida et rien à l'horizon quand soudain il y eut du grabuge dehors. Il y avait six hommes de taille et de musculature assez forte qui traînait une gamine d'environ quinze ans qui n'arrêtait pas de crier à l'aide. Malheureusement pour elle l'homme est une espèce lâche et de ce fait personne n'irait affronter six brute épaisse pour une jeune femme. Enfin personne....il y avait bien quelqu'un dans les environs qui lui n'aurait pas peur d'affronter six pauvres brigands à peine sortie de la jupe de leur mère. Seulement voilà la personne en question n'avait pour le moment aucune raison d'intervenir, mais une raison ça se fabrique et c'est ce que fit Jiraya. Alors que deux des Six hommes entrèrent dans la taverne pour commander des Sandwich, Jiraya lui tendit la jambe et au moment ou les deux brigands chargeait de nourriture voulurent sortir, ils trébuchèrent sur le pied qu'avait tendu l'ermite aux crapauds. Il ne fallu que quelque seconde pour que les deux kidnappeurs se relèvent le visage couvert de sauces et qu'ils commencent à insulté Jiraya:


Alors grand-père on sait pas ou il faut mettre ses pieds ? Tu va voir je vais te montré ou il faut les mettre !!!


Sans même attendre une quelconque réponse l'un tenta de mettre un directe du droit à Jiraya qui para rapidement le poing en l'attrapant puis en le tordant. Un crack se fit entendre dans la salle, c'était le bruit du poignet de l'agresseur couvert de sauce tomate qui venait de se cassait. Sans attendre Jiraya se leva et tout en sautant vers l'avant il frappa de son poing le premier brigand qui fut envoyait contre le mur derrière lui. Le deuxième sortit alors son couteau puis fonça tête baissée sur le séducteur aux cheveux blanc qui se décala d'un pat pour voir son agresseur frappait dans le vide. Puis d'un simple coup de main l'ex-marine frappa la nuque du brigand au couteau pour l'envoyait au pays des songes. Une fois le remue ménages terminé Jiraya attrapa ses deux adversaires par le colle qu'il traîna ensuite jusqu'aux quatre autres forbans qui attendaient dehors. Il jeta a terre le corps des deux vaincus et dit en souriant:


Donnait moi la gamine et je vous laisse tranquille !


Et qui la demande ?


Jiraya se mit alors sur un pieds puis sauta a cloche pieds sur la droite,avec l'un de ses bras placé en avant la paumes de sa main ouverte et l'autre bras à l'identique mais en en arrière et tout en sautant il dit:

Je suis celui qui fait tombé les femmes, celui qui corriges les brutes et sauves les demoiselle le grand et L'unique Jiraya-sa...

Jiraya n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'il tomba par terre, l'ermite aux crapauds venait de trébuchait sur le un cailloux qui venait de lui faire perdre toute crédibilité. Cependant il ne se découragea pas pour autant il se leva alors se dépoussillera en vitesse et fini sa pause en sautant et en écartant les jambes et les bras et en criant:

Craignait le courut du Grand Jiraya-sama !!!!

Bien évidemment se fut un refus, malheureusement pour eux Jiraya n'avait pas le temps de jouer il en fini donc rapidement. Zigzaggant entre les criminels il frappa chacun deux à la nuque, une fois la dernière nuque touchait il s'arrêta et l'on vit les quatre kidnappeurs à l'unissons tombait à terre totalement inconscient. L'ermite aux crapauds retira alors les liens qui emprisonnait la jeune fille. Celle-ci le remercia puis elle lui demanda de l'aide ! Enfin un boulot depuis le temps qu'il n'en avait pas eut un ! La jeune fille commença à lui raconter son histoire:

Je m'appelle Kaedé, je vis sur l'île que vous appelez l'île fantôme, chaque semaine je traverse l'océan pour allait acheté divers matériel au île alentour de la mienne, malheureusement une bande de pirates ma pris en chasse depuis un mois et ils ont fini par m'avoir, ils croient que mon île possède un incroyable trésor et il en veulent donc a mon peuple qu'il n'arrive pas à trouver, ils m'ont donc enlevé pour que je leur montre le chemin mais j'ai refusé et il comptait donc me tuer aujourd'hui dans la forêt...sans vous je serez morte, mais sa ne suffit pas car si je reste ici ils vont me retrouver malheureusement j'ai perdu mon navire lors de l'enlèvement je n'ai donc aucun moyen de rejoindre mon île et il met interdit d'emmener des inconnu là bas mais je sais que vous vous êtes quelqu'un de bien alors aidez moi sil vous plait !!

L'île fantôme...Jiraya en avait entendu parlait, on raconte que dans une certaine zone de Grande Line il existe une île que l'on peut voir à l'horizon mais dont il est impossible de s'en approchait, de plus on ne voit pas toujours l'île au même endroit de cette zone, c'est pour cela que les gens l'ont surnommé l'île fantôme, ou l'île mirage. On raconte aussi que tous ceux qui ont réussie à s'en approché on fini avalait par des tourbillon et que leur trésor aurait dérivé jusqu'à la fameuse île et qu'ainsi elle posséderait d'innombrable coffres aux trésors de bateaux pirates engloutit par les tourbillon qui entoure l'île. Le travail était donc de raccompagnait une jeune femme, sur une île dont aucun explorateur n'avait foulé le sol et tout sa poursuivis par de dangereux criminel ? Incroyable mais vrai les prières de Jiraya avait enfin été entendu !!! Il accepta donc le travail mais avant il sortit de sa poche un Den-Den Mushi portable puis il appela un vieille ami. L'ami en question était Shiryuu, il avait besoin de son aide car l'oeil de lynx de Jiraya avait remarqué sur l'un des hommes un tatouage sur la joue ou il y était dessiné une tête de mort possédant deux lames entre croisé dans chaque oeil. Il connaissait cet équipage qui c'était installé ici depuis quelque temps. Bien qu'il n'avait pas peur d'eux il savait qu'il se trouverait désavantager en cas d'attaque naval. En effet l'ermite aux crapauds n'avait comme embarcation que son fidèle ami Bunta et s'ils venaient à se faire attaquer par le navire pirate Jiraya et son ami batracien n'aurait que peu de moyen pour se défendre face au canon adversaire. Ainsi pour ne pas être gêné l'ex-marine décida de faire jouer ses relations:

Moshi moshi, c'est ton vieille ami Jiraya, j'aurais besoin que tu envoye un navire de guerre marine non loin de Saint Poplar pour arrêtait un certain équipage pirates !

Tu en à de bonne toi, tu crois que la marine irait aider un ex-soldat ? Bien que tu es donné ta démission l'armée royal ne t'aime pas et tu es presque considérais comme un traître !

Qui te parle de m'aider, c'est moi qui t'aide en te disant ou tu peut trouver du pirate a capturer !

Personnellement je ne pourrais pas venir mais tu à de la chance j'ai un ex-nakama non loin de la qui pourra s'occuper de tes pirates !


Je savais que je pouvais compter sur toi !

Mais tu sais se que sa implique au moins ?

Oui oui je t'apporterais un tonneau de saké de mon île quand je viendrais te voir ! Merci encore et porte toi bien !


Jiraya raccrocha alors. Son ami allait pouvoir arranger le coup et se chargeait pour lui de ses adversaires ! Néanmoins il restait tout de même un problème aucun eternal pos n'existait pour aller sur cette île et au combien même on la verrai rien n'était moins sur qu'on puisse l'approcher à cause des courants marin. C'est à ce moment que Kaedé lui expliqua que seul les êtres marin et les navigateurs d'excellence pouvaient passer à travers les siphon. Par chance Jiraya possédait son ami Bunta comme embarcation mais en plus sa nouvelle amie était une de ses incroyables navigatrice capable de comprendre et de défier les lois de la nature et pour trouvait l'île la jeune fille possédait un log pos spécial ou il y avait à l'intérieur une petite bille qui n'était attiré que par le magnétisme de l'île et qui ainsi montrait la voie. Puisque tout était réglé il ne manquait plus que le matériel que Jiraya acheta en vitesse. Une fois le tout achetait et préparait l'aventurier et sa cliente se dirigèrent vers le port de l'île. Lorsqu'ils arrivèrent sur le quai Bunta n'était pas là et bien évidemment Kaedé n'était pas au courant qu'elle allait naviguer sur un animal. Elle se demanda donc dans quel bateau ils iraient sur l'île fantôme, sa réponse vint bien rapidement lorsque Jiraya siffla un grand coup à l'aide de ses doigts et ou quelque minute plus tard son ami batracien apparu. La jeune femme resta les yeux et le visage écarquillé tant elle fut surprise et il ne fallu que quelque seconde pour qu'elle tombe dans les pommes.

L'ermite des crapauds la prit sur son épaule et sauta alors sur la tête de son ami, mais avant de partir il fallait le fameux log pose et donc pour cela il fallait fouiller la jeune fille. Jiraya regarda la jeune femme inconsciente et soudain il se mit à rougir et a bavé, dire qu'il allait touchait ce corps si fin, si doux, ces formes si belles....il se rappela soudain le nom qu'on lui avait donné dans son commando "l'ermite pas net"...oui Jiraya aimait les femmes mais cela ne faisait pas de lui un pervers pour autant malgré qu'au vu de son visage il aurait du mal à dire le contraire. Seulement voilà avant même qu'il ne puisse mettre ses mains sur sa cliente elle se réveilla et cria alors au pervers, il reçu une claque si grande que l'on l'entendit dans toute l'île. L'appel au viole ameuta tous les marins et autres personne sur le quai et avant qu'il ne puisse voir quoi que ce soit Jiraya frappa la tête de Bunta qui d'un coup de patte disparu de l'horizon avec eux. Kaedé s'excusa alors de son geste et Jiraya lui rigola bêtement en se grattant le dos de son crâne.


*Heureusement qu'elle est naïve sinon jeté bon pour la voir boudé pendant toute la traversé, n'empêche ses dommages un si jolie corps....*

Jiraya toussa alors puis pris une tête entre le sérieux et le comique et dit:


Bon bon ce n'est pas grave je te pardonne mais fait attention la prochaine fois...

Il avait bien joué son coup et il n'avait pas encore perdu sa crédibilité mais bon cela n'allait pas tardé. La jeune femme sortie alors de sa poitrine son log pos spécial, Jiraya en devint si rouge qu'il eut une attaque. Dire que l'objet se trouvait la c'était vraiment dommage de ne pas avoir pu fouiller...Après quelques minutes ou la jeune femme l'aéra Jiraya repris ses esprits et indiqua la direction à prendre à son ami. En plein milieu de l'océan mais non loin de la côte Bunta commença à prendre la bonne direction mais cela était sans compter les pirates car à cause de leur fuite précipité du port il fut remarqué par les pirates qui en voulaient à Kaedé et ainsi leur manque de discrétion leur couta une course poursuite. Bunta avait beau zigzagué ils voyaient défilé les boulets de canon de plus en plus près. Heureusement que son ami batracien était bien plus rapide que le navire pirate enfin cela aurait été le cas si la chance aurait été de leur coté malheureusement comme de par hasard un vent fort se leva en faveur des pirates qui furent ainsi aussi rapide qu'un animal marin. Bunta lui ne possédant pas de voile ne pouvait pas bénéficier du vent néanmoins sa force et sa taille était tels que malgré la force du vent qui poussait les pirates il était toujours un peu plus rapide mais pas suffisamment pour les laisser sur place.

Ainsi Jiraya avait beau crié comme un damné et frappait la tête de son crapauds il n'allait pas assez vite. C'est alors que l'ermite pas net tourna la tête en direction de Kaedé pour voir si celle-ci allait bien et la se fut le drame, le visage de sa cliente voulait en dire long, un lourd regard de jugement qui inscrivait sur le visage de l'aventurier "peureux, pervers et vantard". A cause de ses cris d'effrois le pauvre Jiraya venait de perdre en quelque seconde toute la crédibilité. Jiraya eut une énorme goutte qui coula de son crane et des larmes aux yeux était quasiment visible, lui qui pensait que sa cliente avait beaucoup de respect pour lui voilà que celle-ci le traité comme t'en d'autre avant elle. L'ermite au crapauds compris que trop c'était trop et qu'il fallait réagir, il se leva alors près à bondir vers le navire pirate pour tous les vaincre lorsque soudain on vit le dit bateau pirate être percuté par un boulet de canon. On vit alors au loin le navire de la marine dont Shiryuu avait parlé. En voyant le navire de la marine les yeux de la belle Kaedé fut remplis d'étoiles. Jiraya baissa alors d'un coup la tête car il venait de comprendre qu'il n'avait plus aucune chance de se racheté aux yeux de sa cliente...enfin tant pis après tout elle n'était pas la première femme à le voir comme un pervers et autres il survivrait comme il avait survécu au jugement des autres femmes.

De toute façon que les marines apparaisse était une bonne chose car grâce à eux il pourrait voguer tranquillement jusqu'à l'île fantôme. Et c'est ce qu'il se passa les heures passèrent ainsi que la traversait sans aucun problème. Ils arrivèrent d'ailleurs assez vite à la partie la plus dangereuse, les siphon qui entourait l'île. Enfin dangereuse, si Jiraya aurait été seul avec Kaedé or ici se fut assez simple grâce à Bunta qui prit le bon trajet à travers les siphon sans aucun problème. Une fois les siphon passait il ne restait plus beaucoup temps avant d'arriver sur l'île enfin c'est ce que s'imaginait Jiraya car il n'avait pas encore remarqué une chose primordiale concernant l'île fantôme. Ce n'est qu'après quelque temps à nager derrière qu'il vit que l'île en question bougeait....Comment une île pouvait elle naviguait ? Kaedé lui expliqua alors les mécanismes qu'avait utilisé ses ancêtres pour faire naviguer son île. Jiraya ne compris que le plus important laissant la technicité de coté, néanmoins il n'en trouvait pas ça moins incroyable. Malgré tout sa Bunta était tout de même plus rapide et ils finirent par arriver sur l'île. Jiraya ordonna alors à son ami Batracien de ne jamais s'écarte pour éviter de se perdre, Bunta habitué à la langue des hommes compris et acquiesça d'un signe de la tête.

Kaedé conduisit alors Jiraya vers sa ville, l'île était plutôt petite et la faune et la flore était ce qui composait le plus l'île, si bien que personne ne pouvait s'imaginer qu'en son sein il existait une ville qui malgré ce qu'on pouvait s'imaginer en voyant le paysage naturel était d'une avançait incroyable. En effet la ville était extrêmement développé et sa malgré le paysage rustique que l'on voyait au alentour, cependant elle était loin de valoir une mégalopole du moins de par sa taille puisque la ville était assez petite mais cela n'empêchait en rien son avançait technologique qui valait de loin les plus grandes mégalopole du monde. Kaedé conduisit son employé qui était devenu son hôte vers ce qu'on pouvait appeler la mairie de la ville. Jiraya fut ainsi accueilli par tout le monde comme un sauveur et on lui offrit le couvert et le logis mais avant cela on lui fit faire le tour de la ville tout en lui expliquant les coutume et technologie de l'île. Les habitants étaient incroyablement sympathique que se soit entre eux mais aussi envers les étrangers et cela malgré l'histoire de l'île qui avait apparemment était pilier il y a de sa vingt ans par des pirates qui grâce à la chance réussirent à traversait les siphon qui entourait l'île, mais les fameux pirates payèrent de leur vie le pillage car lorsqu'il partir de l'île ils furent engloutit par les siphons qu'ils avaient réussie à passer en arrivant. Jiraya était donc étonné de voir autant de sympathie envers les étrangers, mais peut-être que tout cela était du au faite qu'il avait "sauvé" Kaedé enfin peu importe. Une fois la visite et le dîner terminer, Kaedé l'emmena vers le volcan de l'île ou y était construit tout autour plusieurs statues représentant une même déesse. Malgré leur avançait intellectuel les villageois d'Egao possédait néanmoins des croyances et apparemment ces croyances étaient pour les villageois extrêmement importante. Après cette dernière visite nocturne Jiraya et sa cliente retournèrent en ville pour aller dormir. L'ermite pas net s'endormit heureux d'avoir découvert une nouvelle île et une population aussi gentil, il espérait même que demain soit un jour magnifique.

Seulement voilà la poisse revint tels un boomerang car l'aube Jiraya et tout la population fut réveillé par des coups canon qui parvenait à toucher l'île. L'ermite au crapauds grimpa au sommet de l'arbre le plus grand au alentour et vit alors au loin l'énorme pavillon inscrit sur les voile du navire qui tirait les canon. Le symbole était une tête de mort qui a la place des deux os avait des fleuret et qui entre les dents possédait une rose. Jiraya connaissait ce dessin c'était le symbole d'un pirate surnommé El Matador et dont la rumeur disait qu'il était le grand frère du pirate El Diablo lui même capitaine de l'équipage qui avait kidnappé Kaedé. Jiraya serra le poing et se demanda comment ils avaient réussie a traversé les siphon. Il obtenue sa réponse bien vite quand il entendit le vigie dire:


C'est Mouse et ses hommes qui sont accrochait au mât du navire !


Egao exportait et importait des marchandises et pour cela les commerçants du village utilisait des animaux marin apprivoisé. Ainsi en kidnappant les commerçants ils avaient obtenue les animaux marin et grâce à eux ils avaient réussie à traversé la barrière des siphon. Jiraya allait de nouveau devoir se battre contre du pirate, rien cas l'idée il eut un petit sourire au coin de la lèvre qui voulait en dire long sur son état d'esprit. Jiraya descendit de son arbre, tout le monde c'était enfermé chez lui et les rues de la ville étaient totalement désert il comprit donc qu'il serait à se battre et il se dirigea vers la plage pour se battre seul.... Une fois sur le sable chaud d'Egao il vit que les pirates avaient déjà accosté et qu'ils se dirigeaient vers le village, au vu de la peur des habitants il ne faisait aucun doute qu'aucun d'entre eux ne se défendraient, il devait donc les rattrapés avant qu'il ne puisse prendre le village en otage. Ainsi l'ex-chef de commando suivit les traces de pas des pirates et même dans la forêt il ne perdit aucune des traces tant il était facile pour lui de suivre les pistes les plus difficiles à voir. Et petit à petit il se rendit compte qu'ils ne se dirigeaient par vers le village mais vers le volcan...

Il arriva alors sur la place aux statues que lui avait montré Kaedé, il y avait environ une trentaine de pirate dont El Matador le capitaine primé à 55 millions de berry. Celui-ci tenait dans l'une de ses mains un des commerçants et dans l'autre un fleuret qu'il pointait vers son otage, il pouvait lire sur les lèvres de l'otage que celui-ci l'avait conduis à cet endroit car pour les villageois leur plus grand trésors était cette place dédier à leur déesse apparemment il n'avait pas compris que le trésor dont faisait allusion son agresseur était l'argent, les objets précieux ect..... Jiraya plaçait en hauteur sur les arbres savait qu'il devait d'abord faire échapper les otages avant de s'occuper des pirates. Pour cela il eut une idée, il lança une balle explosive en l'air qui attira l'attention de tout le monde. Jiraya sauta alors de son arbre et atterri face aux pirates qui le dévisageaient. Et avant même que ses adversaires ne puisse dire quoi que ce soit il lança toute en fermant les yeux une bombe aveuglante qui éblouit tout le monde. Il profita ainsi du fait que tout le monde se cachait les yeux pour prendre un par un chacun des otages très rapidement. Il leur demanda alors de se cacher voir se de s'enfuir le temps qu'il s'occupe des forbans. Comme prévu sans même demandait, quoi que ou comment, les pirates foncèrent sur l'aventurier aux cheveux blanc. Malgré leur nombre Jiraya n'avait aucun mal à envoyait valsé chacun de tout en esquivant et sa même les armes a feu. Se fut alors au tour d'El Matador d'attaquait. Il prit son fleuret et fonça sur Jiraya tel un escrimeur. L'ermite aux crapauds devait esquiver des coups rapide et surtout dangereux du fait qu'il visait les points vitaux.

Cependant le niveau entre lui et son adversaire n'était pas le même et malgré la vitesse de ses coups de fleuret il ne parvenait pas à toucher son adversaire. Mais même si Jiraya surpassait son adversaire, l'arme du dit adversaire était longue et donc il ne pouvait pas approcher, or l'ermite des crapauds était un combattant de corps à corps et bien qu'il n'était pas fier d'utilisait son pouvoir face à ce genre d'adversaire il n'eut pas le choix. Jiraya utilisa ainsi le retour à la vie de ses cheveux qui tels des serpents entrelacèrent l'arme et le bras du Matador, une fois immobilisait par les longs cheveux blanc du romancier, Jiraya à l'aide de ses cheveux l'attira vers lui pour lui mettre un coup de boule magistral, il attrapa ensuite le poignet de son adversaire puis toute en le cassant il lui fit une clef de bras pour l'immobilisait mais avant qu'il ne puisse attrapait son autre bras El Matador prit son pistolet qu'il pointa vers les statues de la déesse de l'île. Jiraya s'arrêta alors net puis entendit les paroles de son adversaire:

Tu a le choix, soit tu gagne mais je détruis l'une de ces statues, soit tu me lâche et je ne la détruit pas....

Jiraya n'avait pas envie de perdre la confiance et la sympathie des villageois qui attachaient énormément d'importance à leur déesse, les mots de Kaedé lui racontant l'histoire de la déesse et l'importance qu'elle avait raisonner dans la tête de Jiraya qui ne savait pas quoi faire. Il finit donc par lâcher son adversaire qui ne tenue pas sa promesse et garda toujours en vue l'une des nombreuses statues qui entourait le volcan. Soudain les pirates qui faisaient les mort se relevèrent et commencèrent à nouveau a se battre, sauf que cette fois-ci il n'y eut aucune réponse de la par de Jiraya qui se laissa frappé pour ne pas voir l'une voir plusieurs des statues de la déesse allait être détruit. El Matador et tous les pirates rigolaient en voyant le pauvre aventuriers se laissait faire:

Tu es un minable qui défend des mauviette, tu es pire qu'un minable tu es un idiots qui se laisse frappait pour une déesse qui n'ait pas la sienne et pour une île et une ville qui ne sont pas à toi !

Jiraya sourit, ses lèvres tâché de sang rendait son sourire presque héroïque, il répondit alors:

Tu ne peux pas comprendre les raisons qui me pousse à protégeait ses gens et leur croyances, tu ne peux pas comprendre se que signifie les mots amitié et paix, si je me bats pour eux c'est pour leur prouvé mon amitié et pour essayer de créer une paix durable, j'ai promis sur le sang de mon compagnons que je me battrais pour la paix...et toi tu m'insulte d'idiots ? Le plus idiots de nous deux c'est toi

Prenant son fleuret de la main gauche Matador s'avança vers Jiraya comme pour lui donnait le coup de grâce quand soudain un coup de feu retentit dans toute l'île. Jiraya vit alors la lame du fleuret se cassait puis il se retourna en direction du tireur et il vit le maire avec derrière lui tous les habitants qui crièrent à l'unisson et coururent vers les pirates avec toute sorte d'arme à la main. Jiraya se dirigea vers Matador qui lui tomba a terre, la peur se lisait sur son visage qui implorait déjà le pardon de l'ermite aux crapauds. Malheureusement pour lui il était hors de question que son insulte soit impunis, il l'attrapa à l'aide de ses cheveux avec lesquels il enlaça son corps et le souleva, il rendit ensuite chacun des coups qu'il reçu. Relâchant son retour à la vie Jiraya l'attrapa alors par le col et le souleva il le regarda droit dans les yeux ou il vit en Matador, toute la peur et la crainte qu'un homme peut avoir lorsqu'il se retrouve face à la mort. A cet instant le pirate devait surement penser que Jiraya ne le laisserait pas en vie mais heureusement pour lui l'ex-marine était trop bon il lui attrapa le visage et l'encastra dans le sol. Regardant le pirate couvert de coup et de sang Jiraya lui dit:

Retient donc mon nom maintenant pour que tu puisse dire à tes camarades de cellule que c'est le grand Jiraya-sama qui ta capturait !

Jiraya s'occupa alors avec les villageois du reste des pirates qu'ils capturèrent et emmenèrent au village ou Jiraya les conduirait ensuite chez la marine. Une fête fut donné le soir même en l'honneur de l'ermite des crapauds et ils sculptèrent une statue de Jiraya et de Bunta qu'il placèrent à coté des statues de leur déesse. C'était pour l'ermite pas net le plus grand des remerciements qu'ils pouvaient leur donner. Le lendemain Jiraya prit les pirates et dit à Kaedé:

Au revoir, je suis content de t'avoir rencontré car grâce à toi j'ai vécu une incroyable aventure, soit sur que tu seras dans mon prochain best-seller et quand tu l'auras acheté je viendrais te le dédicaçait en personne !

Il s'en alla alors refusant, or et argent disant au villageois que la paye pour avoir sauvé Kaedé serait donné par les marines lorsqu'il donnerait Matador et ses hommes. Jiraya Grimpa alors sur Bunta qui transporta les trente pirates qu'avait capturé Jiraya et les habitants. Une fois de nouveau sur Saint Poplar il donna Matador et ses hommes et reçu un beau chèque de 55 millions de berry ! L'aventure de l'île fantôme s'achevait donc ainsi en espérant qu'il les reverrais un jour !


Dernière édition par Jiraya le Lun 17 Mai - 20:14, édité 4 fois
avatar
Jiraya
L'ermite aux crapauds
L'ermite aux crapauds


Feuille de personnage
Points de vie:
500/500  (500/500)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand et L'unique Jiraya-sama

Message par Jiraya le Jeu 13 Mai - 22:22

Voilà j'ai fini mon test rp, bon désolé pour le nombre de fautes, (je l'ai ai pas passé sur bonpatron mais la j'ai la tête comme une pastèque d'avoir écrit tout sa), excusez moi aussi pour la fin un peu pourri il faut bien le dire mais bon au vu de la taille du test rp c'est normal que j'avais envie d'en finir lol ^^ Bon bah a vous de juger et puis toute critique et bonne a prendre ^^

Pour le Rokushiki j'en ai parlé avec un admin qui m'a autorisé a possédait le tekkaï, soru et rankyaku (plus faible que celui des cp9) parce que j'ai était ami avec une cp9 et parce que j'ai était le chef d'un commando de front important et que donc comme Garp ou Momonga j'ai été habilité à apprendre une partie du Rokushiki
avatar
Jiraya
L'ermite aux crapauds
L'ermite aux crapauds


Feuille de personnage
Points de vie:
500/500  (500/500)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand et L'unique Jiraya-sama

Message par Maître du Jeu au Trésor le Jeu 13 Mai - 22:35

Je ne t'ai pas autorisé à les posséder, je t'ai dis que ton amie du CP9 pouvait t'avoir mis au courant de son existence mais il est interdit de l'apprendre aux non sélectionnés.




Spoiler:
avatar
Maître du Jeu au Trésor
Maître des Berrys
Maître des Berrys

Localisation RP : Partout et nulle part
Rang/Grade : Banquier
Supérieur : La surface

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand et L'unique Jiraya-sama

Message par William Morgan le Jeu 13 Mai - 22:36

Avant tout commentaire, je voudrai poser une question.

Quel admin t'a autorisé à connaitre / maitriser les techniques du Rokushiki ?

Il me semble que jusqu'à présent leur attribution avait été plus que limitée (pour ne pas dire nulle) donc je dois avouer que je suis très étonné d'apprendre que tu y ait été...

D'autant plus que ton orthographe fait quelque peu peine à voir
"a posséder" / "j'ai été" / "j'ai été"


Edit : trop lent, merci de la réponse Trésor, tu me vois rassuré.
avatar
William Morgan
Red Will
Red Will

Localisation RP : South Blue
Rang/Grade : Vice-Capitaine
Supérieur : Brask Roc

Feuille de personnage
Points de vie:
750/750  (750/750)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand et L'unique Jiraya-sama

Message par Jiraya le Jeu 13 Mai - 22:52

Ah j'ai donc mal compris j'éditerai le tout demain alors
avatar
Jiraya
L'ermite aux crapauds
L'ermite aux crapauds


Feuille de personnage
Points de vie:
500/500  (500/500)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand et L'unique Jiraya-sama

Message par Maître du Jeu au Trésor le Jeu 13 Mai - 22:57

N'aie crainte pour Morgan il est d'un naturel râleur ^^'




Spoiler:
avatar
Maître du Jeu au Trésor
Maître des Berrys
Maître des Berrys

Localisation RP : Partout et nulle part
Rang/Grade : Banquier
Supérieur : La surface

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand et L'unique Jiraya-sama

Message par Jiraya le Jeu 13 Mai - 23:01

J'ai finalement éditer vu que sa ne prend qu'une petite partie du test. Et pour Morgan j'ai pas peur j'en ai des comme lui dans d'autre forum et peut-être même pire alors j'ai l'habitude ^^"
avatar
Jiraya
L'ermite aux crapauds
L'ermite aux crapauds


Feuille de personnage
Points de vie:
500/500  (500/500)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand et L'unique Jiraya-sama

Message par Lamia Carn le Jeu 13 Mai - 23:19

Je te conseil de craindre Willy ! Ah aH Ah aH Ah

Fin bref j'espère pour toi que tu n'utilises pas ce perso sur deux forum différents avec la même psychologie parce que tu utilises la même présentation, tu aurais au moins put essayer de la refaire pour t'améliorer ( la fainéantise doit payer peut-être?) et donc que tu vas lui faire faire des choses similaires. Si tel est le cas, tu dois te faire vraiment chier en RP

En espérant que tes RP ne soient pas des copiés collés de l'autre forum^^
avatar
Lamia Carn
Vamp
Vamp

Localisation RP : South Blue
Rang/Grade : Ingénieur naval
Supérieur : Alexander 'Brask' Roc

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand et L'unique Jiraya-sama

Message par Jiraya le Jeu 13 Mai - 23:24

Je dois avouer que la psychologie est la même et que mon but est le même sauf que je ne pourrais jamais faire de copier collé tout simplement parce que l'autre forum en question est lent et pas très propice a mon genre de perso se qui fait que je n'avance pas sur l'autre rp bien que je le veuille ensuite les gens, les aventures et la manière de faire son totalement différentes surtout que sur l'autre forum j'en était à mon troisième compte alors que la j'avance en terrain inconnu ce qui est différent ^^ et puis quand on est fan de Jiraya on le joue 100 fois si il le faut ^^
avatar
Jiraya
L'ermite aux crapauds
L'ermite aux crapauds


Feuille de personnage
Points de vie:
500/500  (500/500)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand et L'unique Jiraya-sama

Message par Maître du Jeu au Trésor le Jeu 13 Mai - 23:54

Tu as le droit de jouer qui tu veux comme tu le sens ^^ même si les persos à la création sont un peu bridé on a pour principe de tout laisser libre dans le rp si on s'en donne la peine, comme dans véritable jeu de rôle et comme ça doit être ^^




Spoiler:
avatar
Maître du Jeu au Trésor
Maître des Berrys
Maître des Berrys

Localisation RP : Partout et nulle part
Rang/Grade : Banquier
Supérieur : La surface

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand et L'unique Jiraya-sama

Message par Maître du Jeu au Trésor le Dim 16 Mai - 22:46

Est ce que tu considères ta fiche terminée et prête à être jugée ? (Ne me dis pas "c'est dans le titre" car tu n'es pas censé le changer toi même à la base donc un guide de jeu pourrait avoir mis ce tire sans savoir Razz )




Spoiler:
avatar
Maître du Jeu au Trésor
Maître des Berrys
Maître des Berrys

Localisation RP : Partout et nulle part
Rang/Grade : Banquier
Supérieur : La surface

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand et L'unique Jiraya-sama

Message par Jiraya le Lun 17 Mai - 20:16

J'ai éditer une dernière fois mon test rp en revérifiant tout l'orthographe vocabulaire, conjugaison et j'ai donc corrigé les fautes que j'ai pu voir moi et mon modeste niveau en orthographe ^^

Donc pour répondre à ta question oui j'ai fini ^^
avatar
Jiraya
L'ermite aux crapauds
L'ermite aux crapauds


Feuille de personnage
Points de vie:
500/500  (500/500)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand et L'unique Jiraya-sama

Message par Maître du jeu le Mer 19 Mai - 22:32

Bonjour et bienvenue

Ta fiche est complète, détaillée et suivie mais cependant elle est mal écrite. Ton orthographe restant ton plus gros point faible.

Ton idée d'adaptation a été bien appliquée.

Tu te situes au barème 4 de la validation il me semble, le prochain de mes confrères à passer ici prendra la décision finale

Bonne chance


Avant d’écrire et de poster votre réponse RP, vérifiez ces différents points :
Cohérence et logique du personnage (caractère, physique, passé et expérience)
Ce que vous avez lu et déduit du ou des personnages avec lesquels vous interagissez sans faire de HRP.
Que votre réponse ne manque de description afin que votre interlocuteur ait bien compris vos actions ou paroles.
avatar
Maître du jeu
Le créateur


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand et L'unique Jiraya-sama

Message par Maître du Jeu de Loi le Mer 19 Mai - 22:57

Je suis entièrement d'accord pour le niveau 4.

Validez le tout de suite nom d'un code de Loi !
avatar
Maître du Jeu de Loi
Avocat du diable
Avocat du diable


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand et L'unique Jiraya-sama

Message par Enarik Santa le Mer 19 Mai - 23:17

Et bienvenue parmi les validés Very Happy
avatar
Enarik Santa
Mister Black Day
Mister Black Day

Localisation RP : South Blue

Feuille de personnage
Points de vie:
750/750  (750/750)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand et L'unique Jiraya-sama

Message par Maître du Jeu au Trésor le Jeu 20 Mai - 14:29

Bienvenue dans l'aventure ^^




Spoiler:
avatar
Maître du Jeu au Trésor
Maître des Berrys
Maître des Berrys

Localisation RP : Partout et nulle part
Rang/Grade : Banquier
Supérieur : La surface

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand et L'unique Jiraya-sama

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum