Présentation de Pavel Iefimovitch

Aller en bas

Présentation de Pavel Iefimovitch

Message par Pavel Iefimovitch le Sam 9 Jan - 14:35

~°Pirates°~

~°Présentation du Joueur°~

Prénom : Florian
Age : 18 ans
Ce que vous aimez : Les mangas, la neige, le vent, les câlins, les bisous, les *Biiiiiiiiiip* Humm… ^^’ Ensuite, j’aime les femmes (c’est important de préciser quand même), les animaux, le rock, la musique celtique, la vodka, la mère patrie : la Russie, les communistes et puis plein d’autres choses mais j’arrête sinon on sera pas encore couché.
Ce que vous n'aimez pas : ... Le Rap, le R’n’b, Ségolène Royale, la scientologie et puis après, je sais plus.
Première Impression : Sympa le site, j’aime beaucoup les graphismes, mais je suis un peu dégouté pour ce qui concerne les fruits du démon et les révolutionnaires. Enfin… C’est pas trop grave !
Autres : Euuuuh ... Il neiiiiiiigeeeee ouaiiiiiiiiiiiiii ! ..... et euh....Rien pour l’instant Very Happy
Comment avez-vous connu ce forum ? : J’ai visite le site de la OPS et je suis tombé sur la news qui parlait de l’ouverture du site alors Tadaaaaaaaaaaa me voilà.

~°Présentation du Personnage°~

Nom : Iefimovitch
Prénom : Pavel
Surnom : Raspoutine
Age : 29
Sexe : Masculin
Est-il existant ou inventé ? : Inventé mais basé sur une personne qui a réellement existé.

Description Psychologique :

Patient n° 89Y01JYH

Personnel de suivi : Dr Hauzermann

Rapport n°3, Samedi 24 janvier.

Fou, taré, cinglé, autant de mot qui désigne la fragilité mentale de Pavel. Il passe aisément et sans raison aucune du parfait gentleman philanthrope à l’échappé des quartiers de haute sécurité d’un asile psychiatrique. Voilà à peu près les grandes lignes des caractéristiques mentales de Pavel.
Comme vous pouvez vous en doutez, il est atteint de schizophrénie, plus particulièrement d’hébéphrénie, pour faire simple, Pavel a des phases de dissociation de la personnalité qui se produisent à des moments aléatoires et totalement imprévisible. La durée de ses dissociations est-elle aussi aléatoire et il n’est pas rare qu’il passe plusieurs semaines sans montrer le moindre signe de sa « maladie » mentale. C’est pourquoi pour éviter tout débordement, le patient devra être confiné dans sa chambre même si des signes de lucidité mentale apparaîtraient.
En tout cas, je n’ai jamais su comment il était arrivé dans cet hôpital et pourquoi, du moins jusqu’à cette semaine.
Durant la semaine du lundi 19 au samedi 24, le patient fit preuve d’une lucidité qui m’eût totalement abasourdi, j’ai ainsi pu mieux connaitre cet étrange personnage. De ce que j’ai compris de nos longues discussions, Pavel, lorsque son esprit lui appartient, est une personne très sympathique et surtout très intelligente, je pense évaluer son QI à plus de 150 étant donné sa parfaite réussite de tous les tests que je lui ai soumis. Ensuite, je lui ai fait passer un test de personnalité et à la suite de nombreuses questions, j’ai découvert que cet homme pouvait être considéré comme un vrai bon samaritain. Il aime aider les gens et il s’occupe plus de leur problème que des siens. D’ailleurs, il m’a même aidé à me remettre avec ma femme... Enfin bref. J’ai d'ailleurs remarqué qu’il avait un faible pour les femmes, chaque fois que les infirmières passaient devant sa chambre, il les fixait avec envie... (Remarque personnel : il est vrai qu’elles sont sacrément belle ses infirmières) Enfin, j’ai facilement remarqué qu’il ne pouvait s’empêcher de regarder à travers le petit vasistas de sa chambre, il m’a dit qu’il aimait regarder le ciel, que cela l’apaisait. Je dois avouer que je commence à avoir vraiment pitié de cet homme.

Suite du Rapport n°3, Mercredi 28 janvier

Au lieu de faire un 4° rapport, je me permets d’ajouter cette page.
Dès le dimanche 25 janvier, le cas de Pavel s’est aggravé. Pour vous le dire franchement, il a fait une crise d’une violence que je n’avais jamais vu auparavant. Il avait totalement détruit sa chambre, défoncé la porte, tué cinq gardes et blesser de nombreuse autres personnes. J’ai assisté, impuissant, au déferlement de colère de la seconde personnalité de ce jeune homme. Devant moi ce tenait un individu totalement différent de ce que j’avais pu voir durant la semaine dernière. Cet homme était violent, sadique, monstrueux, le premier garde qui a tenté de l’assommer s’est fait arracher les deux bras (la force physique de Pavel est incroyable, des doses importantes sont à prévoir pour le maintenir au lit). Après cela, Pavel regarda l’homme se tordre de douleur et se vider de son sang, la seule chose que j’ai vue sur son visage, se fut un sourire. Pour les quatre autres gardes, il fut plus clément, leur accordant une mort moins douloureuse. Heureusement, la marine ait intervenu et il fut vite appréhendé.
Le lendemain, j’ai appris qu’ils abandonnaient son suivi psychologique et qu’il le conduirait à Impel Down dès aujourd’hui. J’ai été contre cette décision leur disant qu’il n’était pas en état d’être transporté et qu’il pouvait représenter une menace sérieuse durant le voyage... mais ils ne m’ont pas écouté.

Les idiots... j’espère en tout cas qu’il ne se passera rien.

Fin des rapports concernant le patient n°89Y01JYH.


Description Physique:

Journal du Lieutenant Amy Jamhead.

Mercredi 28 janvier.

Cet après-midi nous avons amarré à l’île où se trouve l’un des plus grands hôpitaux psychiatriques de la marine. Si on ne m’en avait pas donné l’ordre, je n’aurai jamais approché de cette île de fous. On dit que même le personnel médical devient barjot à force de fréquenter ses patients.

Vivement qu’on soit parti.

En tout cas, on est là pour transporter un patient et l’amener à Impel Down, il parait qu’il a tué une vingtaine de personne dans cet établissement. Je n’ai vraiment pas envie d’avoir cet individu à bord. Malgré tout et quelques minutes après notre arrivée, le patient fut amené les bras et les jambes attachées par des menottes particulières en granit marin. Lorsque j’ai demandé s’il possédait un fruit du démon, on m’a répondu que non et qu’ils utilisaient ses menottes, car c’était les seuls que l'homme n’avait pas brisés. Bizarrement j’ai eu peur, mais lorsque mon regard se porta sur le détenu, je fus plus confiante. À première vue, il n’avait rien de monstrueux, il avait la peau blanche plutôt bronzé, il devait faire dans les 1m80 et sa tête était rasée. Pourtant, on voyait qu’il était brun, plutôt noir profond d’ailleurs. Mais c’est tout ce que j’ai vu du lui.
Nous sommes ensuite partis vers Impel Down.

Dimanche 1 février.

Les premiers jours de notre voyage se sont déroulés avec quelques incidents mineurs, l’individu était extrêmement violent, mais nous avons pu le calmer... d’une manière un peu brutal malheureusement. Aujourd’hui cependant, il était calme et même parfaitement lucide. Le médecin qui l’accompagnait sur l’île m’avait glissé quelques mots sur son patient. Un peu curieuse, j’ai décidé de lui rendre visite.
Dans sa cellule, totalement enchaîné, il ne bougeait pas, mais lorsque je suis arrivé il a levé la tête et a dit : « Tient voilà une charmante visite. » Je me demande toujours pourquoi j’ai rougi à ce moment-là. Pour cette première visite, j’en ai profité pour voir à quoi ressemblait l’homme avec plus de précision. Comme je m’en doutais, il avait des cheveux noirs, très foncé comme des plumes de corbeaux, il avait aussi une petite barbichette. C’était les seuls signes de pilosité sur son visage, mais on pouvait voir que les poils de sa barbe commençaient à repousser. Ensuite, lorsqu’il me regarda, j’ai pu voir qu’il avait de très beaux yeux verts jades malgré une absence totale de lueur dans ses yeux... ça se voyait qu’il était triste, qu’il connaissait le sort qu’on lui réservait.
Ensuite, j'ai pu remarquer que son visage portait une légère cicatrice qui lui traversait l’œil gauche, filait le long du sourcil puis remontait sur la tempe. Pour le reste du corps, j’ai pu voir que c’était un homme plutôt bien musclé mais comme il s’alimentait peu, j’avais l’impression d’embarquer une momie dont les muscles était gonflé à l’hélium, c’était vraiment très bizarre. Sur son corps, je pouvais voir de nombreux tatouages : il en avait un énorme sur le bras gauche, j’aurai du mal à dire à quoi il ressemblait, on aurait dit... on aurait dit des branches voir des racines d’un arbre qui traçait des symboles étranges, quelques choses de très orientale dirai-je, comme certains arabesques que l’on pouvait trouver en Alabasta. Ce tatouage, cependant, se poursuivait sur une partie de sa poitrine et sur son dos, où elle était seulement présente sur le côté gauche et faisait tout le long de son corps s’arrêtant juste au-dessus de ses fesses de son bassin. Voilà ; enfin je remarquai une bonnes dizaines de cicatrices plus ou moins impressionnante sur tout le reste de sa personne.

On avait aussi embarqué ses affaires personnelles, il avait un long pantalon en cuir brun, une sorte de gilet en métal, comme une protection (comme les soldats pouvaient en porter, mais elle était incroyablement légère), ensuite, il avait un débardeur blanc ivoire lui aussi en cuir... Cet homme devait être surement quelqu’un de riche car ses habits étaient d’une très belle facture. Le reste de ces effets me conforta dans cette pensée. Il avait ensuite deux sortes de pièces d’armure : deux jambières d’une manufacture très fine (certaines parties étaient plaquées en or ! J’étais vraiment émerveillé). Ces jambières étaient comme le plastron, d’une légèreté incroyable ; si l’homme ne récupérerait pas ses affaires à Impel Down, je me ferai une joie de demander aux armuriers de la marine d’examiner ses pièces d’armures. Ensuite, il possédait deux gantelets l’un différent de l’autre. Celui qui semblait aller à son bras gauche était le plus simple, c’était un gantelet fermé sur le poignet en bracelet épais mais ouvert sur côté bas du bras, la pièce de métal ne protégeais que le dos jusqu’au coude, il y avait de nombreuses lanières en cuir (cela devait lui servir à l'attacher correctement). Ensuite, le second gantelet, quant à lui, ressemblait plus à un ancien brassard, une pièce recouvrant le bras de l’épaule au poignet, tout comme le premier gantelet, seul le dos du bras était protégé et le bas était recouvert de lanière de cuir. Après avoir vu ça je me suis demandée s’il n’était pas un soldat, cela expliquerait alors sa force et le fait qu’il est tué si facilement autant de garde.

En tout cas une chose était certaine, cet homme me fait peur mais d’un autre côté, il me plait aussi.
Brrr vivement qu’on arrive à Impel Down !!!

Pouvoir/capacité : Maître du Gyakuten et du Ranran Okoriko, acrobate, séducteur malgré lui et pas mauvais en médecine.
Grade : Aucun.
Nom de l'équipage : Aucun équipage pour l'instant.
Fonction au sein de l'équipage : Aucun.


Dernière édition par Pavel Iefimovitch le Ven 15 Jan - 16:16, édité 14 fois
avatar
Pavel Iefimovitch
Face Wraith Pile Joker
Face Wraith Pile Joker

Localisation RP : Jaya
Rang/Grade : Pirate.
Supérieur : Les étoiles.

Feuille de personnage
Points de vie:
500/500  (500/500)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de Pavel Iefimovitch

Message par Pavel Iefimovitch le Sam 9 Jan - 16:11

Tout est bien qui commence bien.

Selon quelques personnes, la vie est comme un cours d’eau, il peut s’écouler lentement et paisiblement tout comme il peut se transformer en torrent. Chaque cours d’eau sont différents les uns des autres. Mais il n’y a qu’en deux points où tous ces cours d’eau sont les mêmes. Au début et à la fin. C'est-à-dire : à la naissance et à la mort. Pavel lui naquit dans les meilleures conditions qui puissent exister, mais surtout, dans une famille au privilège incroyable. Il est un descendant des Tenryuubito, les nobles mondiaux, ces familles aux privilèges éhontés et dont la plupart use et abuse dans tous les sens et en toute occasion. Cependant, malgré un avis populaire incontestablement négatif à leur sujet, tous ne sont pas comme ça, la mère de Pavel était une femme généreuse et très douce quant à son père, il était un noble par le sang mais aussi par les actes. Malheureusement, le peu de bonnes actions qu’ils faisaient ne permettaient pas de racheter les crimes des autres Tenryuubito.
Ainsi, Pavel vivait sans avoir à se soucier du lendemain, sans se soucier de ce qui se passait dans le monde, du moins pendant ces plus jeunes années, seul le monde qui tournait autour de lui l’intéressait. Les premières années de sa vie ne sont que peu intéressantes, je me passerai donc de vous les raconter car la vie d’un enfant en bas âge n’est que peu trépidante, même s’il y a eu quelques évènements marquant comme une chasse aux insectes qui avait tournée en Arak Attack, ou un essai de pétard qui a failli terminer en essai de bombe H, mais sinon rien de très intéressant. Ainsi s’écoule huit ans de sa vie sans problème, dans le luxe et l’opulence.
Huit années qui s’écoulèrent à une vitesse incroyable, où Pavel fut assailli de toute part par nombres précepteurs : professeur de musique, d’équitation, d’escrime, de combat, de mathématiques, etc, etc, etc ... Malgré son jeune âge et étant le fils unique de la famille Iefimovitch, son père ne lésinait pas sur les moyens pour faire en sorte que son fils prenne un jour la tête de leur famille. Heureusement pour lui, Pavel était un jeune homme qui retenait parfaitement ce qu’on lui disait et il allait même au-delà des espérances, ce qui faisait le bonheur de son père, de sa mère et de ses professeurs. Et de toutes les enseignements qu'on lui donnait, l'art de la guerre était sa préférée.
Mais même si le jeune garçon avait de nombreuses facilitées pour apprendre, il préférait de loin paresser dans le jardin en compagnie des enfants des serviteurs, ce qui, comme vous pouvez l’imaginer, faisait l’exaspération de ses parents ! Mais bon, il s’en accoutumait puisque Pavel, malgré l’appel de la forêt, était toujours sérieux dans son travail. Finalement, il était un bon garçon, obéissant dans ses jeunes années même si les nuages avaient plus emporté son cœur que l’arithmétique.


Bonheur d’un fils ? Ou atout politique ?

Au sein de sa famille, aucun problème à détecter, mais à l’extérieur, il n'y avait presque que ça. À de nombreuses reprises son père s’était fait plusieurs ennemies au sein des 20 familles des Tenryuubito et certaines tensions étaient particulièrement dangereuses et heureusement, seul les mots filaient et les actes restaient de simples inventions.
Pourtant, les autres familles de Tenryuubito qui possédaient les mêmes valeurs que la famille Iefimovitch le soutenaient ardemment. Et Pavel se lia ainsi d’amitié avec les autres enfants de Tenryuubito ce qui étaient important surtout du point vu politique, mais le garçon se fichait totalement de cela, car enfin, il pouvait connaître d’autre enfants comme lui et cela, ça lui plaisait énormément.
En plus d’assurer le soutien avec la génération suivante, le père de Pavel conservait en même temps de bons liens avec les autres Tenryuubito. Mais malgré tout, il n’arrivait pas à changer grand-chose à la mentalité de la plupart des autres Tenryuubito Aaahh, vous ne pouvez imaginer à quel point il aurait aimé les voir changer, mais autant essayer de faire flotter un utilisateur de fruit du démon au beau milieu de calm belt.
Mais au moins, il n’était plus le seul à s’opposer à certaines pratiques abusives et même s’il n’arrivait pas à changer les choses, il arrivait à faire suffisamment pression pour aboutir à des accords plus humains : comme la possibilité de rendre à un esclave sa liberté. Le seul problème, c’est qu’il était presque le seul à user de cette possibilité.
Parfois, Pavel entendait son père marmonner qu’il aurait préféré ne pas être né Tenryuubito mais qu’au moins, même si on ne l’écoutait pas, on ne pouvait rien faire pour le faire taire. Du moins c’est ce qu’il pensait.


De nouveaux membres dans la famille.

Après son 7° anniversaire, Pavel fut heureux d’apprendre que sa mère portait en elle un nouvel enfant, ce qui signifiait un petit frère ou une petite sœur. Plusieurs mois plus tard il était tout existé et la maison Iefimovitch se trouva dans un rare état d'ébullition, car sa mère était sur le point d’accoucher.
Aussi stressé que son père, le jeune garçon ne put que l’accompagner dans son record du plus grand nombre de pas sur un ovale de trois mètres de longueur. Ainsi, trouant définitivement le tapis qui se trouvait en face de la chambre où la mère du garçon accouchait (S'attirant ainsi les foudres des concierges et les bénédictions du marchand de carpette), Pavel ne put que prier un dieu en qui il ne croyait pas vraiment pour que tout se passe bien. Pendant ce moment, ce fut la première fois qu’il vit son père allumer et fumer une cigarette ; la servante, qui les empêchait d’entrer, le rassura et lui dit que lorsque c’est lui qui était dans le ventre de sa mère, son père avait eu la même réaction, par anxiété.
Après quelques « Aaaaaaaaaaaah !! », des « Huuuumm !! » et des « Fuu ! Fuu ! Fuu ! Fuu ! », un cri strident, suivi de quelques rires soulagèrent les hommes de la famille. Ainsi, l’accouchement terminé, Pavel et son père purent entrer dans la chambre. L'enfant remarqua tout de suite que sa mère était en sueur et qu’elle soufflait lentement et lourdement. Malgré tout, elle affichait un magnifique sourire. Dans ses bras, Pavel eu du mal à voir le nouveau bébé, car il était entouré d’un drap de soie blanche. Ce fut son père qui, prenant son nouvel enfant, dit à son aîné : « Mon fils, voici ton petit frère. Nous le nommerons, Icar.»
La deuxième année qui suivit la naissance du second fils de la famille Iefimovitch, vit apparaître au monde deux jumelles qui se nommait respectivement Jade et Nelly. Ainsi, la famille s’agrandit pour le plus grand plaisir de Pavel qui avait maintenant plusieurs frères et sœurs à martyriser. (le pied Twisted Evil)


Une entrée cachée chez les marines.

Le frère et les sœurs de Pavel reçurent la même éducation que lui et, voyant que son petit frère était bien meilleur que lui en politique, il parla à son père de son désir d’embrasser une carrière armée au sein de la marine afin de protéger plus facilement sa famille ainsi que les veuves et les orphelins (Bon il se prenait un peu pour Zorro mais c’est l’intention qui compte non ?). Malgré une certaine désapprobation de son père, Pavel n’abandonna pas son rêve de rentrer au sein de la marine afin de concrétiser son rêve de justice. Mais malheureusement son père refusait toujours alors Pavel redoubla d’ardeur pour prouver à son père qu’il serait utile à la marine. Finalement, ce fut Icar qui l’aida à faire pencher la décision de leur père en sa faveur. Étant un jeune garçon plus précoce que son frère, Icar (qui partageait la même envie de changement au sein des Tenryuubito) dit à leur père que si Pavel parvenait à décrocher la place d’amiral en chef, il pourrait ainsi faire réellement changé le comportement des Tenryuubito envers le reste du monde.
Malgré une désinvolture encore présente, le chef de la famille se résina face à l’assaut conjugué des deux frères. Ainsi, à 12 ans, Pavel rentra dans les rangs de la marine. Cependant, comme il souhaitait réussir en ayant les mêmes chances que tous les autres nouveaux engagés, il s’engagea sous un faux nom avec l’accord de l’amiral en chef qui fut le seul à savoir qui il était vraiment. Ainsi, Pavel Ichibitchev devint une des nouvelles nombreuses recrues qu’eût la marine.


Un début plus difficile que prévu.

Pour la première fois de sa vie, Pavel voyageait, sans garde du corps et surtout seul (bon avec toutes les autres nouvelles recrues mais bon). Sur le navire qui le menait au quartier général, il se laissa bercer par les mouvements du bateau et la légère brise qui faisait virevolter ses cheveux mi-longs. Lançant un léger soupir, il posa son corps sur le bord du vaisseau et s’endormit instantanément (Expérience vécue par l’auteur merci de ne pas rigoler). Le jeune homme laissa ses rêves s’envoler et aller un peu n’importe où, il rêva à son futur en tant que marine, il espérait arriver à son but, celui de remplacer l’amiral en chef Sengoku, mais il rêva aussi de bataille sur les eaux, sur les terres ; aux exploits qu’il accomplirait, aux pirates qu’il arrêterait, aux gens qu’il sauverait. La nouvelle recrue ne pouvait pas rêver mieux, malheureusement le problème dans tout cela, c’est qu’il ne voyait pas où ça pouvait échouer.
Ses rêves devenaient de plus en plus incroyable lorsque soudain, un gros : « On se réveille le môme !!!!!! » vienne le sortir du pays des rêves bleus (aucune allusion à un film de Disney avec des génies, des tapis volant et des babouins). D’un coup, Pavel sursauta effrayé, ce réveil particulièrement brutal le déstabilisa, il trébucha et passa de l’autre côté de la rambarde. Toute sa vie défila devant ses yeux, la mer de grand line était extrêmement dangereuse pour quelqu’un de son âge, y tomber signifiait la mort assurée. Il ne put s’empêcher de penser que c’était vraiment une mort stupide. Dépité, il laissa filer son dernier soupir * Pardon Père*. Le temps défilait lentement et Pavel savait que bientôt il toucherait l’eau.

!!! TDAAAAAM !!!

La jeune recrue pensa que c’était bon, qu'il était mort, il sentait déjà son esprit filé entre ses doigts, mais une vague idée lui traversa l’esprit…. Quand on fait tomber quelque chose à l’eau ça fait « Ploufff ! » non ? Alors, pourquoi cela avait-il fait « TDAAAM ! ». Pavel ouvrit les yeux et fit basculer sa tête sur le côté, là, il vit un long sol en pierre. Un peu étourdi par le choc, il se mit en position assise et regarda autour de lui. Il voyait beaucoup de personnes en blanc avec des armes, plusieurs nouvelles recrues qu’il avait vues sur le bateau et puis il y avait l’homme qui l’avait réveillé en sursaut. Prenant une grande respiration, Pavel se releva et se jeta sur le marine, il arriva à s’asseoir autour de son cou et il commença à le marteler de coup de poing.

« - Non mais ça va pas de réveiller les gens comme ça ! Vous vous imaginez si je serai tombé à l’eau !
- Argh ! Vice-amiral Garp !, dit un marine qui essayait tant bien que mal d’attraper Pavel.
- Hein ? Ce meurtrier est vice-amiral ? »

Même si Pavel ne connaissait pas toutes les figures importantes de la marine, il savait que Monkey D. Garp était un homme adulé et reconnu par tous les marines. Sachant qu’il venait de faire une boulette, il se jeta sur le sol et regarda le vice-amiral qui se frottait la tête pour cacher la grosse bosse qu’il venait de récupérer. Pavel regarda de plus près le barbu puis il dit :

« - Je vous voyais plus grand... Sinon, excusez-moi de vous avoir frappés.
- Non mais tu crois vraiment que le vice-am..., le marine n’eut pas le temps de finir que Garp se baissa pour s’excuser.
- Moi aussi, je m’excuse, j’aurai dû faire plus attention.
- Non c’est moi qui m’excuse, je n’aurai pas dû frapper un supérieur.
- Mouhahaha en tout cas tu frappes fort pour un gamin. »

La discussion continua avec de nombreuses autres futilités jusqu’à ce que l’instructeur qui s’occupait d’évaluer les nouvelles recrues arrive. La rencontre entre Pavel et le vice-amiral fut courte mais... violente (^^’). Cependant, le jeune garçon gagna un grand sourire qui dura toute la journée.


Une continuité riche en rebondissement.

Après cet épisode, qui avait appris à Pavel à être plus prudent surtout sur un bateau, il s’en alla au test de la marine. Tout d’abord, on testa ses capacités intellectuelles et grâce à son éducation, il réussit le premier test haut la main avec même d’excellent résultat. Puis vain le moment du test des capacités physiques, là, Pavel eut tout de même un peu plus de mal, mais il réussi tout de même sans trop d’encombre, je ne me perdrai pas à expliquer les tests que font subir les marines aux recrues, mais je peux vous dire qu’elles ne sont pas particulièrement facile. Ensuite vint le moment tant redouté du test psychologique et de l’entretien privé. Là, il n’a jamais su quels furent ses résultats ; la seul chose qu’il découvrit, c’est qu’il fut pris au sein de la marine. Lorsqu’il annonça la nouvelle à ses parents, ce fut une explosion de joie dans la famille. Son père était fier de lui et il en profita pour s’excuser de ne pas avoir eu confiance en lui dès le départ. Pavel n’en lui en avait pas tenu rigueur alors, il le remercia puis il raccrocha le den den mushi. Il respira lentement et laissa couler une larme froide le long de sa joue. Désormais, il devait donner le meilleur de lui-même.
Ces premiers-jours en tant que recrue furent difficile, mais il finit par s’y habituer. Pour lui, le pire était les levers à l’aube ; combien de fois il était arrivé à la bourre ... En tout cas, il s’en était pris des tartes dans la tronche... Pfuiii, en tout cas, si on savait qu’il était un Tenryuubito il se serait surement moins amusé (oui Pavel est un peu maso). Les années passèrent et il se fit de nombreux amis, mais aussi une bonne poignée d’ennemis. C’est normal me diriez vous, mais Pavel regrettait cela puisqu’il était amical par nature et il aimait tout le monde, plus particulièrement les représentantes du sexe opposées (Humm Huum). D’ailleurs, ce fut à 16 ans qu’il gagna le record du monde de l’homme qui pouvait satisfaire le plus de femmes en une journée, mais ça, c’est une autre histoire totalement inutile pour le bon déroulement de mon petit pavé, la seule chose que vous devez savoir, c'est que cet événement lui fit gagner son surnom : Raspoutine (qui signifie liberté/libertin pour ceux que ça intéresse).
Ce fut aussi à cet âge qu’il s’entraîna à la mise au point son propre style de combat. Il inventa ainsi deux arts qui lui correspondaient. Le premier style qu'il mit au point lui permettait surtout de faire le beau devant les filles. Comme il était très agile et qu'il possédait des réflexes incroyables, Pavel créa l'art du Gyakuten pour les utiliser. Cet art est un style de combat à main nu qui consiste dans des techniques de contre et de renversement. S'aidant de ses très bons réflexes, Pavel désarme son adversaire et retourne ainsi l'arme qu'il utilisait contre ce dernier. Avec ces techniques particulières, Pavel transforme les combats en jeu de parade et de rapidité et pour l'instant, il n'a jamais perdu. Ensuite, le second style de combat qu'il créa se basait cette fois sur l'utilisation de ses propres armes : épées, sabres, poignards, hachettes, etc... c'est-à-dire, toutes les armes blanches de petits et moyen calibres qui n'étaient pas une gêne dans la conservation de ses mouvements. Cet art dans le combat à l'arme blanche, il le nomma le Ranran Okoriko, le fougueux danseur. Ce style de combat privilégie la vitesse et l’agilité sur la force brute, mettant en scène de nombreux mouvements acrobatiques et d'esquive de tout genre. Pour faire simple, le Fougueux Danseur ne laisse pas à l’adversaire le temps de frapper. Comme une marine éprit de la poésie l'écrivit, « le bretteur idéal est une flamme qui ne peut être blessée et qui blesse chaque fois qu’on la touche. »
Six ans passèrent où il s’entraîna d'arrache-pied, redoublant à chaque fois plus d’effort, améliorant sans cesse sa technique en demandant parfois conseils à d'autre marine plus expérimentés que lui. Cependant, ces six années ne furent pas les meilleurs de sa vie car, il perdit de nombreux amis parfois à cause des pirates, des changements climatiques instables de grand line et aussi dans d’autres évènements parfois étrange. Par exemple, un de ses amis c’est vu voler son ombre par un monstre, il parait que lorsqu’on l’a retrouvé, il ne restait qu’un tas de cendre mais l’uniforme trouvé était bien à son nom. Souvent, Pavel se maudissait, se disant qu’il aurait dû être là. Et que, peut-être, il aurait pu les sauver. Mais ceux qui étaient restés en vie lui disaient qu'il aurait pu tout aussi bien y passer lui-même.
Ces mots lui remontaient un peu le moral et lorsqu’il retrouva sa famille il reprit courage et confiance en lui. Pendant tout ce temps passer à la marine, son petit frère Icar était devenu un pilier de la famille et malgré son jeune âge, il siégeait au côté de son père aux réunions entre Tenryuubito et il faisait preuve d’une grande détermination à changer le monde tout comme à changer le gouvernement mondial et les Tenryuubito. Pavel ne serait pas étonné s’il finissait au conseil des 5. Quant à ses sœurs, elles étaient encore toutes jeunes et elles profitaient de la vie.
Pavel ne pouvait pas rêver mieux et il ne s’imaginait pas du tout, que, 2 ans plus tard, sa plongée en enfer commencerait.


A Bad ending...

Après quelques semaines de repos bien mérités en famille, Pavel repartit, mais cette fois, c'était pour voyager et deux nouvelles années passèrent au rythme des vagues et des incidents qui pavaient la route de tous les périls.
Et puis un jour, durant une traversée, le vaisseau sur lequel il voyageait reçu l'ordre de rentrer à Marineford. Et à l'arrivée, des marines hauts-gradés attendaient Pavel et sans savoir pourquoi il fut emprisonné. De nombreux jours passèrent et il restait enfermé dans son cachot, enchaîné comme un chien sans savoir quelle faute il avait commis. Et puis un jour, le vice-amiral Garp se présenta à sa cellule et il lui expliqua le comment du pourquoi. Il apprit ainsi que son père et son petit frère avait été assassiné par des révolutionnaires durant le voyage qui les amenait à une des nombreuses réunions entre Tenryuubito. Cette nouvelle tomba comme une pierre sur les épaules de Pavel... Son père et son frère étaient mort... mort des mains des révolutionnaires qui souhaitaient la fin des abus des nobles mondiaux... abus que son père et son frère n’avait pas cessé de dénoncer. Le marine n’arrivait pas à le croire. Mais malheureusement, ce n’était pas terminé. Garp lui dit qu’il était aussi accusé de trahison et que l'on avait trouvé des preuves comme quoi, il était l'organisateur de cet attentat. Pavel nous pouvait croire qu'on l'accusait d'un tel crime, il se demandait même comment l'on pouvait croire qu'il avait pu commandité le meurtre de son frère et de son père. Soudain, il se rappela que le vice-amiral ne savait pas qu’il était le frère d’Icar. Il voulut le lui dire, mais un homme lui coupa la parole. L'intru portait un scaphandre en verre sur le visage. Avec cet accoutrement, Pavel sut tout de suite qui il était : un Tenryuubito, l’un de ceux qui détestait le plus sa famille. Après quelques minutes de silence, il congédia le vice-amiral pour se retrouver seul avec Pavel. Et là, il lui dit la vérité sur l’histoire. Les seules choses que Pavel retinrent de cet conversation, c'est que c’était lui, ce salopard, qui avait organisé l’assassinat de son père et de son frère, c’était aussi lui qui avait fourni des preuves de la culpabilité du jeune homme. Preuves que personne ne vérifieraient puisqu’elles étaient fournies par un noble mondial.
Le jeune homme ne put s'empêcher de pleurer. Il venait de perdre une partie de sa famille et on l’accusait de ces meurtres. Le Tenryuubito lui lança un air amusé et dit : « Bonne chance pour le procès. »
Les jours qui suivirent se ressemblèrent et se suivirent, maintenant, il n’était plus considéré comme un marine, mais comme un déchet, un salop, un menteur, un traître. Ces geôliers s’amusaient à le torturer pendant sa captivité pour lui retirer des informations qu’il ne connaissait pas, pour lui faire dire des aveux qui n’étaient que des mensonges. Deux ans... Ce fut le temps pendant lequel il priait la mort de l’étreindre de ses ailes noires, pour lui apporter un dernier baiser.

C’est à ce moment-là qu’il perdit la raison.

Devenu fou... son procès se termina mieux qu’il ne l’avait prévu. Il fut envoyé en hôpital psychiatrique, mais il n’y resta même pas un an car, sa folie amena la mort, non pas sur lui, mais sur les personnes qui l’entouraient. Il tua durant son emprisonnement nombres de personnes innocentes ce qui le fit plonger encore plus dans le flot ambroisi de la folie. Finalement, il fut décidé qu’il finirait sa "thérapie" à Impel Down. Le plan des Tenryuubito se déroula tel que prévu malheureusement, ils ne purent se douter des évènements qui suivirent.
Comme si la chance lui avait de nouveau souris, une violente tempête éclata et pris le vaisseau qui l’amenait à Impel Down en traître. L'ouragan détruisit le grand mât du vaisseau qui s’abattit sur sa cellule, libérant ainsi une de ses mains. Malgré le peu de force qui lui restait, Pavel réussit à se défaire de ses entraves et à récupérer ses affaires juste à temps car, une immense lame de fond s’écrasa sur le vaisseau, l’emmenant rejoindre Davy Jones. La tempête noya ainsi une centaine de marine ; quant à lui, il espérait mourir... Mais ce ne fut toujours pas son heure.


Tout le monde a le droit à une seconde chance.

A la suite de cette tempête, Pavel crut qu’il aurait été englouti comme le reste de l’équipage ou même dévorer par les monstres marins. Mais ce ne fut pas le cas. Il erra pendant plusieurs jours sur grand line, accroché à des morceaux du bateau jusqu'au moment où il fut repêché miraculeusement par un navire marchand qui partait vers Jaya. Pavel était extrêmement faible, c'est pourquoi, dès qu'ils furent arrivé, on l'envoya directement à l’hôpital.
Maintenant, trois années sont passées, Pavel a retrouvé des couleurs et sa vitalité, mais son esprit est toujours totalement anéanti, il ne trouvait pas la paix. Et chaque fois que quelqu’un passait devant lui, il avait peur que ce soit un homme qui le ramènerait en prison. Heureusement, Jaya n’était recouverte que de pirate et sur ce côté-là, il ne risquait plus rien (tout est relatif). Toutes les personnes qui l’avaient condamné devaient surement croire qu’il était mort désormais. Tant mieux d’ailleurs, ça lui ferait des vacances. Cependant, il ressentait un énorme vide en lui et une voix n’arrêtait pas de lui répéter : Venge-TOI !


Dernière édition par Pavel Iefimovitch le Ven 15 Jan - 20:34, édité 12 fois
avatar
Pavel Iefimovitch
Face Wraith Pile Joker
Face Wraith Pile Joker

Localisation RP : Jaya
Rang/Grade : Pirate.
Supérieur : Les étoiles.

Feuille de personnage
Points de vie:
500/500  (500/500)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de Pavel Iefimovitch

Message par Pavel Iefimovitch le Sam 9 Jan - 16:12

« - SCRAAAATCH ! »

Un réveil en sursaut… un de plus… Le marine s’était habitué à ces levers brutaux. La route de tous les périls était un océan dont les prévisions météorologiques étaient quasiment imprévisibles. Il n’y a même pas deux heures, le ciel était dégagé et le soleil trônait bienveilleusement sur sa tête et sur celle de ses compagnons d’armes. Profitant du temps calme, Pavel décida de se reposer dans son hamac, mais le destin en voulu autrement. Conservant l’étourdissement d’un réveil maladroit, le marine enfila tant bien que mal ses chaussures et se dirigea, en titubant sous l’effet conjugué de la houle et du mi-endormissement, vers les escaliers qui menaient au pont du vaisseau. Lorsqu’il arriva enfin à l’air libre, une pluie diluvienne et glacé vint à bout de ses dernières envies d’aller ce recouché. Le matelot 1re classe laissa s’échapper un soupir qui fit éclater le rire de son supérieur.

« - Hahaha ! Alors, tu n’arrives pas à dormir Pavel ?
- Sûrement pas avec un temps aussi pourri mon commandant, de toute façon, je pense que je me suis assez reposé pour la journée. Cette tempête est tombée au bon moment.
- Frais et dispos ?
- Oui chef !
- Parfait ! Alors, va vérifier que les cordes du mât d’artimon tiendront le choc, pour l’instant, nous ne sommes pas encore dans la tempête, mais je préfère être sûr. Ah oui, attrape Marck en même temps pour qu’il t’aide.
- Entendu chef ! »

Pavel attendit le « Rompez ! » traditionnel pour se diriger à l’arrière du navire. La pluie tombait de plus en plus fort, mais le gros de la tempête ne leur était pas encore tombé dessus. Il chercha du regard le 2e classe Marck et il le vit en train d’aider d’autre matelot à mettre la poudre à l’abri de l’eau. Pavel l’appela d’un simple geste de la main et Marck confia alors son tonneau à un autre marine pour qu’il puisse rejoindre son ami. Ils échangèrent quelques mots puis ils continuèrent vers le mât d’artimon. Arriver à son pied, Pavel grimpa au hauban de bâbord pendant que Marck prit celui de tribord, arrivé en haut, ils vérifièrent les nœuds des vergues. Tout allait bien, mais Pavel préféra les resserrer au cas où et l’autre marine en fit de même. Le jeune homme souffla un coup et regarda, malgré la pluie qui lui coulait dans les yeux, le ciel qui était devenu noir et menaçant. Puis, un phénomène étrange apparut en haut du mât, une lumière bleue y apparut et comme un serpent, elle descendit le long du mât sur une vingtaine de centimètre puis, elle disparut.

« - Ouaaaaaah ! Tu sais ce que c’était Tchichev ? (Surnom de Pavel que lui avait donné affectueusement ses amis car, son nom est Ichibitchev chez les marines)
- Oui, je crois que c’était du feu de Saint-Elme.
- Bon ou mauvais présage ?
- Aucune i…SCRAAAAAATCH ! »

Un éclair déchira le ciel et vint frapper la vergue où était accrochée notre 1ère classe et dans un pur réflexe, il sauta vers le hauban pour échapper à la flèche meurtrière de la foudre. Cependant, il rata les premières mailles et, tendant au maximum son bras, il réussit tant bien que mal à attraper une corde. Malheureusement, le choc lui démit l’épaule sur le coup et le craque de ses deux os se déboîtant ne fut entendue que par lui, ce que l’on put entendre par contre, ce fut le cri qu’il poussa. La douleur eut raison de sa volonté et le marine finit par lâcher pour s’écraser lourdement sur le pont. La seule idée qui lui vint en tête fut celle-ci : *Cool, je vais pouvoir dormir*.
Un noir intense mit fin à la scène et Pavel se retrouva seul, au milieu de rien. Les ténèbres recouvraient tout autour de lui, il ne ressentait rien. Le noir, rien que le noir. Comme si le monde dans lequel il avait atterri tournait au ralentit, chacun de ses mouvements étaient allongés, comme si plusieurs bras suivaient le même mouvement, mais à un moment diffèrent, comme une cascade. Ne sachant pas quoi faire, il observa ce curieux phénomène jusqu’à ce qu’une voix douce appela son nom.


« - Pavel ! Hé Pavel ! »

Le marine se retourna dans tous les sens pour voir qui l’appelait, mais il ne voyait absolument rien. Il se dit que son esprit lui jouait un tour car, pendant quelques minutes, il n’entendit plus rien puis soudain :

« - ONIISAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN !!!!!! »

Un énorme flash vint illuminer le monde dans lequel se trouvait le jeune homme, puis, se sentant happé, il s’envola vers l’étoile qui brillait en face de lui. Lentement, Pavel sorti de sa torpeur et il ouvrit les yeux avec beaucoup de difficultés. En face de lui, une petite fille le regardait dans le blanc des yeux. Lorsqu’elle vit que Pavel s’était réveillé, elle afficha un immense sourire sur son visage.

« - Et bah quand même gros fainéant ! Il est déjà dix heures et tu m’avais promis de m’emmener faire un tour et de m'aider pour monter Forest.
- Huuummm... Quoi ? …..... Il est quel heure déjà ?
- DIIIIX HEUUUUUUURES !!
- Argh ! Pas la peine de hurler ! »

Pavel regarda à nouveau sa petite sœur puis lui fit signe de se pousser de son lit, il se redressa lentement et en s'étirant de tout son corps, il poussa un « Aaaah! » significatif. Palpant ses lèvres comme s'il se réveillait avec la gueule de bois, il jeta sa couverture sur le côté et sortit de son lit. En caleçon, il s'approcha lentement des fenêtres, les ouvrit pour s'occuper des volets. Dès qu'il ôta le crochet qui fermait le deux planches de bois, le soleil rentra dans la pièce il fut de nouveau éblouis. Surpris, il se frotta les yeux et en attendant de s'habituer à la lumière, il se rassit sur son lit. À ce moment-là, sa sœur Jade se jeta sur lui et le serra fort. En tant que grand-frère, il passa une main bienveillante sur les cheveux blonds de la fillette avant de lui faire subir la torture des guilis.
Quelques minutes plus tard, le jeune homme s'était habillé et rendu ensuite dans la salle à manger où l'attendait un petit-déjeuner copieux. Cependant, ne préférant pas faire attendre sa petite sœur qui lui lançait déjà des éclairs du regard, il prit une pomme et s'excusa devant la cuisinière consterné de le voir ne rien prendre d'autre que ce fruit. Devancé par sa sœur, ils se rendirent aux écuries qui se situaient à l’ouest de leur maison principale. En chemin, il croisa son petit frère assit sous un arbre, un livre à la main. Icar, totalement absorbé par sa lecture, ne les remarqua même pas, alors, pour ne pas le déranger, Pavel continua de marcher. Quelques minutes plus tard, Pavel arriva devant la large écurie qui contenait une quinzaine de chevaux de grandes races. Saluant quelques palefreniers qui nourrissaient les chevaux, Pavel se fraya un chemin jusqu’au box de Forest. Lorsqu’il arriva, il ne fut pas étonné de voir sa petite sœur brosser soigneusement la pouliche. Avec un grand sourire il dit :


« - Je ne te savais pas si pressé !
- Lorsqu’il s’agit de Forest, je suis toujours pressé !
- Tssss…. Bon, attend moi là, je vais chercher un tapis, une selle, une bride et des guides.
- Je bouge pas ! »

Laissant sa sœur entre de bonne main (de bon sabot dans le cas présent), Pavel se rendit à la remise où se trouvait tout le matériel. Arrivé là-bas, il prit la bride de Forest qu’il posa sur sa selle afin de ne faire qu’un voyage, malgré que le tout soit assurément lourd, Pavel rejoignit sa sœur en titubant par moment. En une petite dizaine de minutes, le jeune homme et sa sœur scellèrent la pouliche avant de la sortir en dehors de l’écurie. Lorsqu’ils arrivèrent à l’air libre, un éclair déchira le ciel et au loin, Pavel observa tristement les nuages noirs qui se dirigeaient vers la propriété. Il frotta le museau de Forest et dit :

« - Désolé ma belle, mais avec un temps comme ça, on ne pourra pas partir en balade.
- Maiiiis euuuuh !
- Allez petite sœur, t'inquiète pas, tu la monteras ! Mais va falloir attendre que ça se calme !
- Chi…
- Jade !
- SCRAAAAAAAATCH ! »

Un nouvel éclair éclata dans le ciel mais celui-ci éblouis totalement le jeune homme. Lorsque la lumière s’atténua, Pavel se retrouva couché sur un pont et pilonner par une pluie diluvienne. Au-dessus de lui, se tenait son commandant qui le secouait dans tous les sens. Peu à peu, il entendit les cris de son supérieur. Légèrement dans les vapes, Pavel se releva lentement et rassura son commandant. Satisfait, celui-ci lui tendit une épée.

« - C’est pourquoi faire ça ?
- Après que tu es tombé du mât, nous avons été attaqués par des pirates. Regarde donc ! »

Malgré quelques étourdissements dût à sa chute, le marine tourna la tête et vit qu’une bataille faisait rage sur le vaisseau et à bâbord, un navire pirate les avait abordés. Le commandant donna une bonne tape à l’épaule du matelot avant de se ruer vers les ennemis. À peine remit, le voilà dans une merde noir car, sa tête cognait dans tous les sens et un pirate se dirigeait vers lui. Simulant l’homme sonné, Pavel attendit que le pirate se jette sur lui pour dévier sa lame et l’empalé comme si son sabre était attiré par le ventre de son ennemi. Prenant un petit temps de repos pour reprendre enfin le contrôle de son esprit, Pavel poussa le pirate d’un simple coup de pied avant de se rué vers un groupe de pirate qui s’en prenait à un groupe de mousse. Arrivant par derrière, le marine n’éprouva aucune pitié et il trancha les tendons des genoux du premiers pirates, puis basculant son épée dans l’autre sens, il planta sa lame dans la nuque de l’assaillant d’à côté. Trop occupé à protéger les mousses, Pavel ne remarqua pas le pirate qui fonçait dans son dos mais heureusement, un coup de feu salvateur le fit se retourner. Il regarda, interloquer, le pirate les deux bras en l’air s’écrouler lourdement sur le sol. Derrière lui, se tenait fièrement Marck qui brandissait son arme. Secouant la tête de gauche à droite, Pavel retourna se battre.
La bataille fit rage pendant encore une bonne heure et lorsque tout fut terminé, une mine noire couvrait les visages de tous les marines. Ils avaient gagné l’affrontement, mais une vingtaine de soldat recouvrait le pont, leur corps recouvert par un drap blanc
et entre-temps, le soleil gagna la sienne contre la tempête.

Une bouteille d’alcool à la main, Marck s’assit à côté de Pavel.


« - Foutu journée, hein ?
- J’te l’fais pas dire ! Putain de journée.
- Ouai, mais on est encore vivant !
-Tsss… Ouai. »

Marck tendit la bouteille à Pavel qui la déboucha avec les dents avant de s’enfiler trois longues gorgées réchauffantes.


Dernière édition par Pavel Iefimovitch le Jeu 21 Jan - 21:45, édité 1 fois
avatar
Pavel Iefimovitch
Face Wraith Pile Joker
Face Wraith Pile Joker

Localisation RP : Jaya
Rang/Grade : Pirate.
Supérieur : Les étoiles.

Feuille de personnage
Points de vie:
500/500  (500/500)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de Pavel Iefimovitch

Message par Pavel Iefimovitch le Dim 10 Jan - 0:38

Voilà j'ai terminé ^^ J'espère que vous apprécierez... Ah merde, j'ai le traque ><
avatar
Pavel Iefimovitch
Face Wraith Pile Joker
Face Wraith Pile Joker

Localisation RP : Jaya
Rang/Grade : Pirate.
Supérieur : Les étoiles.

Feuille de personnage
Points de vie:
500/500  (500/500)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de Pavel Iefimovitch

Message par Serviteur du Jeu de mains le Jeu 14 Jan - 1:26

Bon, alors, j'ai lu, et je constate plusieurs soucis dans ta fiche.
Sans remettre en cause ta plume (pas mal du tout, mais tu peux faire mieux), c'est l'histoire en elle-même qui me gêne.

Tout d'abord ceci :
D’ailleurs, ce fut à 16 ans qu’il gagna le record du monde de l’homme qui pouvait satisfaire le plus de femmes en une journée
BAH VOYONS !

Nan bon, pour ça je déconne. Ce qui me gêne tient en plusieurs faits.
Tout d'abord Garp. Je ne suis pas un fan du fait d'introduire des personnages existants dans les fiches de personnages inventés. Mais plus encore, j'ai l'impression que tu rends Garp coupable d'avoir participé à l'assassinat des parents de Pavel.
Alors là, tu vois, je pense que je me trompe. Mais l'histoire n'est pas claire du tout et on a du mal à bien comprendre, tu dois préciser.

Pour le reste, je crains que tu n'aies pas accès au Rokushiki. En effet, il sera réservé aux plus puissants membres de la Marine. Tu dois donc effectuer les changements qui s'imposent.

Pour le reste, ça me semble correct. Je te laisse apporter les modifications de rigueur à ta fiche. Je te donne aussi le feu vert pour ton pot RP, inutile de te faire perdre plus de temps ^^

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de Pavel Iefimovitch

Message par Pavel Iefimovitch le Jeu 21 Jan - 22:04

Yop voilà j'ai terminé, j'attends vos avis Ô admins et modos.
avatar
Pavel Iefimovitch
Face Wraith Pile Joker
Face Wraith Pile Joker

Localisation RP : Jaya
Rang/Grade : Pirate.
Supérieur : Les étoiles.

Feuille de personnage
Points de vie:
500/500  (500/500)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de Pavel Iefimovitch

Message par Maître du Jeu au Trésor le Mer 27 Jan - 16:48

A 1e vue je dirais que ça va, mais je relirai ta fiche plus en détail plus tard '^^

Je te mets en attente de 2 commentaire du staff




Spoiler:
avatar
Maître du Jeu au Trésor
Maître des Berrys
Maître des Berrys

Localisation RP : Partout et nulle part
Rang/Grade : Banquier
Supérieur : La surface

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de Pavel Iefimovitch

Message par Maître du Jeu au Trésor le Mer 3 Fév - 18:34

Je sais qu'une partie de ton histoire repose sur ça mais il faudrait réellement que tu évites trop de relation avec des persos existants.

Sinon, tu commenceras avec " presque rien " vu la fin de ton histoire, tu en as conscience ? Et tu n'auras presque plus de privilège.

Sinon je penche entre niveau 3 et niveau 4 pour toi, attend l'avis d'un autre homme en noir ^^




Spoiler:
avatar
Maître du Jeu au Trésor
Maître des Berrys
Maître des Berrys

Localisation RP : Partout et nulle part
Rang/Grade : Banquier
Supérieur : La surface

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de Pavel Iefimovitch

Message par Maître du Jeu Rebelle le Ven 5 Fév - 15:36

Je ne vais pas te refaire les mêmes remarques que précédemment, je rajoute juste que tu n'es pas mauvais en orthographe mais pas mal de fautes sont encore présentes dans tes écrits ^^

Je te mettrais un niveau 4 pour ma part, je comprends l'hésitation avec le 3 mais je pense que tes RPs sont à la hauteur du 4, ne me fais pas mentir Mr Red

Dis nous exactement où tu commences, si c'est en prison ou en transfert ^^
avatar
Maître du Jeu Rebelle
Protecteur de la liberté
Protecteur de la liberté


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de Pavel Iefimovitch

Message par Pavel Iefimovitch le Dim 12 Sep - 19:04

Bon c'est parti pour mes méfaits :
- Haute trahison.
- Conspiration contre les tenryuubitos.
- Accusé d'avoir organisé l'assassinat de plusieurs tenryuubitos.
Bien entendu si vous avez suivi mon histoire ces accusation sont fausses Mr Red

Ah oui et je suis censé être mort en mer pendant mon transfert à Impel Down, je préfère le rappeler ^^ Je signale que je porte aussi un masque pour m'éviter d'être reconnu.
avatar
Pavel Iefimovitch
Face Wraith Pile Joker
Face Wraith Pile Joker

Localisation RP : Jaya
Rang/Grade : Pirate.
Supérieur : Les étoiles.

Feuille de personnage
Points de vie:
500/500  (500/500)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de Pavel Iefimovitch

Message par Kobby le Dim 12 Sep - 23:46

Encore des meurtres de tenryuubitos, on dirait qu'il en meure dix par jour. L'archipel Sabaody n'est pas le Ruwanda, il n'y a pas de guerre civile continuelle.

PS : Ce message ne s'adresse pas spécialement à toi, c'est juste une constatation. Je pense qu'il faut faire un effort pour diminuer la fréquence de ce genre d'évènements qui sont censés être exceptionnellement rares.
avatar
Kobby
La brindille
La brindille

Localisation RP : South Blue, Gemeylrum
Rang/Grade : Sergent-chef

Feuille de personnage
Points de vie:
0/0  (0/0)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de Pavel Iefimovitch

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum